Une étude de l'INSEE montre l'effet très discutable du jour de carence sur l'absentéisme des fonctionnaires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une étude de l'INSEE montre l'effet très discutable du jour de carence sur l'absentéisme des fonctionnaires

Message par henriette le Sam 11 Nov 2017 - 15:30

http://www.lemonde.fr/societe/article/2017/11/10/le-jour-de-carence-fait-il-baisser-l-absenteisme-des-fonctionnaires_5213427_3224.html


Le jour de carence fait-il baisser l’absentéisme des fonctionnaires ?

[...]
   Que dit le projet du gouvernement ?

L’article 48 du projet de loi de finances 2018 rétablit le jour de carence. « Il permet de lutter contre le microabsentéisme qui désorganise les services, a dit M. Darmanin en juillet, alourdit la charge de travail des collègues en poste et coûte environ 170 millions d’euros par an. »

   Quel a été l’effet du jour de carence sur les absences courtes ?


Pour ce qui est des absences de courte durée, l’étude de l’Insee donne raison au ministre. Entre 2012 et 2014, lorsque le jour de carence était appliqué dans la fonction publique, le nombre d’absences de deux jours a diminué de moitié.

Deux nuances, cependant : les absences d’une seule journée n’ont, elles, pas diminué. L’Institut émet l’hypothèse que « pour éviter une retenue de salaire due au jour de carence, les agents peuvent préférer substituer à un arrêt maladie un autre type d’absence — jour de RTT, jour de congé annuel, autorisation d’absence… ».

Deuxième nuance : le rétablissement du jour de carence n’a pas fait baisser l’absentéisme global des fonctionnaires. Si l’on étudie cet absentéisme sur une semaine donnée, le nombre d’agents absents pour raison de santé demeure stable, carence ou pas. Accessoirement, il est toujours nettement plus élevé dans le privé que dans la fonction publique : c’était le cas de 2,91 % des fonctionnaires en 2014, contre 3,68 % des salariés du privé.
[...]
   Ce jour a-t-il eu un effet sur les longues absences ?

Si l’on prend en compte les absences pour raison de santé d’une semaine à trois mois, elles augmentent avec la carence, selon l’étude : « Cette hausse pourrait s’expliquer par trois mécanismes. Tout d’abord, le jour de carence engendre un coût fixe pour le salarié à chaque prise d’arrêt maladie. Un agent n’a donc pas intérêt à hâter son retour au travail avant d’avoir la certitude d’être guéri. Ainsi, il peut trouver prudent de prolonger son arrêt, pour éviter une rechute synonyme d’une nouvelle pénalité. »
Voilà voilà.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
avatar
henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une étude de l'INSEE montre l'effet très discutable du jour de carence sur l'absentéisme des fonctionnaires

Message par Zenxya le Sam 11 Nov 2017 - 15:40

Comme le véritable motif de l'instauration de ce jour de carence est de faire des économies, le gouvernement va le faire quand même. La désorganisation des services, m'est avis qu'ils s'en fichent éperdument. Toute la com', mesure d'équité avec le privé, lutte contre l’absentéisme, blabla ... , c'est pour rendre "populaire" cela auprès du grand public.

_________________
Soyez résolus à ne plus servir, et vous voilà libres - La Boétie
La folie c’est faire toujours la même chose et s’attendre à un résultat différent - Albert Einstein
avatar
Zenxya
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une étude de l'INSEE montre l'effet très discutable du jour de carence sur l'absentéisme des fonctionnaires

Message par Franck059 le Sam 11 Nov 2017 - 15:43

@Zenxya a écrit:Comme le véritable motif de l'instauration de ce jour de carence est de faire des économies, le gouvernement va le faire quand même. La désorganisation des services, m'est avis qu'ils s'en fichent éperdument. Toute la com', mesure d'équité avec le privé, lutte contre l’absentéisme, blabla ... , c'est pour rendre "populaire" cela auprès du grand public.

C'est évident. Il ne s'agit que de faire des économies de bout de chandelle sur le dos des utiles, sans commune mesure avec les cadeaux fiscaux faramineux faits aux inutiles.
avatar
Franck059
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une étude de l'INSEE montre l'effet très discutable du jour de carence sur l'absentéisme des fonctionnaires

Message par JPhMM le Sam 11 Nov 2017 - 15:45

On nous aurait pris pour des niouks ? je ne peux pas le croire !


_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke
avatar
JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une étude de l'INSEE montre l'effet très discutable du jour de carence sur l'absentéisme des fonctionnaires

Message par Gryphe le Sam 11 Nov 2017 - 16:04

Lien direct vers l'étude INSEE :

L'INSEE a écrit:
Le jour de carence dans la fonction publique de l’État : moins d’absences courtes, plus d’absences longues

https://www.insee.fr/fr/statistiques/3181789

_________________
Τί ἐστιν ἀλήθεια ;

Certaines rubriques de Neoprofs.org sont en accès restreint. Pour en savoir plus, c'est par ici : http://www.neoprofs.org/t48247-topics-en-acces-restreint-forum-accessible-uniquement-sur-demande-edition-2017
avatar
Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une étude de l'INSEE montre l'effet très discutable du jour de carence sur l'absentéisme des fonctionnaires

Message par JPhMM le Sam 11 Nov 2017 - 16:09



Ah tiens... finalement les fonctionnaires d'état sont moins absents pour raison de santé que les salariés du privé.

On nous aurait encore menti ???
Je n'ose pas le croire, derechef. Quelle tristesse.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke
avatar
JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une étude de l'INSEE montre l'effet très discutable du jour de carence sur l'absentéisme des fonctionnaires

Message par celitian le Sam 11 Nov 2017 - 16:23

Dans mon souvenir, c'était les territoriaux qui plombaient les chiffres.
avatar
celitian
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une étude de l'INSEE montre l'effet très discutable du jour de carence sur l'absentéisme des fonctionnaires

Message par JPhMM le Sam 11 Nov 2017 - 16:29

Mais si les jours de carence prétendent diminuer les absences pour raison de santé, pourquoi les salariés du privé (qui ont plus de jours de carence) sont-ils plus absents que les fonctionnaires d'état (qui ont moins de jours de carence) ?




_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke
avatar
JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une étude de l'INSEE montre l'effet très discutable du jour de carence sur l'absentéisme des fonctionnaires

Message par Gryphe le Sam 11 Nov 2017 - 16:30

@JPhMM a écrit:
Ah tiens... finalement les fonctionnaires d'état sont moins absents pour raison de santé que les salariés du privé.

Oui car ils n'en fichent pas une et n'ont donc pas de raison d'être fatigués/malades. Ne le savais-tu pas ? Very Happy

_________________
Τί ἐστιν ἀλήθεια ;

Certaines rubriques de Neoprofs.org sont en accès restreint. Pour en savoir plus, c'est par ici : http://www.neoprofs.org/t48247-topics-en-acces-restreint-forum-accessible-uniquement-sur-demande-edition-2017
avatar
Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une étude de l'INSEE montre l'effet très discutable du jour de carence sur l'absentéisme des fonctionnaires

Message par JPhMM le Sam 11 Nov 2017 - 16:31

@Gryphe a écrit:
@JPhMM a écrit:
Ah tiens... finalement les fonctionnaires d'état sont moins absents pour raison de santé que les salariés du privé.

Oui car ils n'en fichent pas une et n'ont donc pas de raison d'être fatigués/malades. Ne le savais-tu pas ? Very Happy
Oh ! mais c'est bien sûr !


_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke
avatar
JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une étude de l'INSEE montre l'effet très discutable du jour de carence sur l'absentéisme des fonctionnaires

Message par Une passante le Sam 11 Nov 2017 - 16:35

Marre de lire "absentéisme" au lieu d'"absence".....
avatar
Une passante
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une étude de l'INSEE montre l'effet très discutable du jour de carence sur l'absentéisme des fonctionnaires

Message par Lefteris le Sam 11 Nov 2017 - 16:36

@Gryphe a écrit:Lien direct vers l'étude INSEE :

L'INSEE a écrit:
Le jour de carence dans la fonction publique de l’État : moins d’absences courtes, plus d’absences longues

https://www.insee.fr/fr/statistiques/3181789
Tout à fait logique. Sans le jour de carence, on essaie de reprendre le plus vite possible, on ne veut pas tourner en rond, on a le programme (on est aussi pénalisé par la baisse des rémunérations annexes), et on le dit au médecin. Avec le jour de carence, il vaut mieux "amortir", sans compter que ce degré de mépris et d'insulte est insupportable. Mon modeste exemple personnel qui peut être transposé à beaucoup de monde : hormis une hospitalisation urgente et grave avec convalescence longue , j'ai eu dans les sept dernières années deux arrêts de deux ou trois jours, alors que le médecin préconisait une semaine ou plus. Un abcès dentaire, ayant eu des répercussions, et un gros virus type angine avec extinction de voix. Dans le premier cas j'ai joué sur le WE qui ajoutait deux jours, et qui me permettait de reprendre avec anti-inflammatoires même encore gonflé, dans le second reprise dès que j'ai pu parler. Avec le jour de carence, je ne renâclerai pas devant la semaine, voire plus.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble"
(F. Robine,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013, avec ou sans NVB).
avatar
Lefteris
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une étude de l'INSEE montre l'effet très discutable du jour de carence sur l'absentéisme des fonctionnaires

Message par Mirobolande le Sam 11 Nov 2017 - 16:39

Ouais ben nous on ne peut pas déposer un jour de RTT pour éviter un jour de carence. Pourtant, c'est rien de dire que notre niveau de vie est mis à mal.
Quand j'entends des collègues dire: "il y en a qui abusent", je e dis qu'on n'a pas fini de frapper sur le plus faible.
avatar
Mirobolande
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une étude de l'INSEE montre l'effet très discutable du jour de carence sur l'absentéisme des fonctionnaires

Message par Voltigeur le Sam 11 Nov 2017 - 18:41

@JPhMM a écrit:Mais si les jours de carence prétendent diminuer les absences pour raison de santé, pourquoi les salariés du privé (qui ont plus de jours de carence) sont-ils plus absents que les fonctionnaires d'état (qui ont moins de jours de carence) ?

Pour les 2/3 des salariés du privé, les jours de carence sont en fait indolores car pris en charge grâce aux conventions collectives. C'est peut-être un élément d'explication.


Dernière édition par Voltigeur le Dim 12 Nov 2017 - 14:01, édité 1 fois

_________________
«Quand tout le monde pense la même chose, c'est que plus personne ne pense» (Walter Lippman)
avatar
Voltigeur
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une étude de l'INSEE montre l'effet très discutable du jour de carence sur l'absentéisme des fonctionnaires

Message par sand le Sam 11 Nov 2017 - 20:13

Pour les 2/3, vraiment ? Autour de moi, seuls ceux qui travaillent dans les grosses boîtes ont ce privilège.
avatar
sand
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une étude de l'INSEE montre l'effet très discutable du jour de carence sur l'absentéisme des fonctionnaires

Message par JPhMM le Sam 11 Nov 2017 - 22:16

Ceux qui travaillent dans de grosses boites représentent quel pourcentage de salariés ?

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke
avatar
JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une étude de l'INSEE montre l'effet très discutable du jour de carence sur l'absentéisme des fonctionnaires

Message par henriette le Dim 12 Nov 2017 - 13:13

@sand a écrit:Pour les 2/3, vraiment ? Autour de moi, seuls ceux qui travaillent dans les grosses boîtes ont ce privilège.
Je ne connais presque que des gens qui sont dans des TPE-PME qui compensent les jours de carence.
Pour être précis, c'est en général au bout d'un an d'ancienneté dans la boite, et c'est inscrit dans les conventions collectives de branche.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
avatar
henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une étude de l'INSEE montre l'effet très discutable du jour de carence sur l'absentéisme des fonctionnaires

Message par lene75 le Dim 12 Nov 2017 - 13:22

Comme Lefteris, lors de mon dernier arrêt, j'ai repris « à l'essai » alors que j'étais encore très mal et que mon médecin préconisait encore deux semaines d'arrêt (ce qui doublait presque la durée de mon arrêt). Finalement j'ai tenu le coup jusqu'aux vacances. Avec le jour de carence, je n'aurais pas pris le risque d'un deuxième arrêt et aurais accepté les deux semaines de prolongation.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
avatar
lene75
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une étude de l'INSEE montre l'effet très discutable du jour de carence sur l'absentéisme des fonctionnaires

Message par gp20 le Dim 12 Nov 2017 - 13:58

Et dire que j'ai souvent repris même avant la fin de mon arrêt, avec le jour de carence, on ne m'y reprendra plus...

gp20
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une étude de l'INSEE montre l'effet très discutable du jour de carence sur l'absentéisme des fonctionnaires

Message par Supatard33 le Dim 12 Nov 2017 - 14:04

@Lefteris a écrit:
@Gryphe a écrit:Lien direct vers l'étude INSEE :

L'INSEE a écrit:
Le jour de carence dans la fonction publique de l’État : moins d’absences courtes, plus d’absences longues

https://www.insee.fr/fr/statistiques/3181789
Tout à fait logique. Sans le jour de carence, on essaie de reprendre le plus vite possible, on ne veut pas tourner en rond, on a le programme (on est aussi pénalisé par la baisse des rémunérations annexes),  et on le dit au médecin. Avec le jour de carence, il vaut mieux "amortir", sans compter que ce degré de mépris et d'insulte est insupportable. Mon modeste exemple personnel qui peut être transposé à beaucoup de monde : hormis une hospitalisation urgente et grave avec convalescence longue , j'ai eu dans les sept dernières années deux arrêts de deux ou   trois jours, alors que le médecin  préconisait une semaine ou plus. Un abcès dentaire, ayant eu des répercussions, et un gros virus type angine avec extinction de voix. Dans le premier cas j'ai joué sur le WE qui ajoutait deux jours, et qui me permettait de reprendre avec anti-inflammatoires  même encore gonflé, dans le second reprise dès que j'ai pu parler.  Avec le jour de carence, je ne renâclerai pas devant la semaine, voire plus.

Idem j'ai une santé plutôt fragile mais lorsque je m'arrêtais c'était 1 à 2 jours maxi malgré les recommandations du médecin. (programme à boucler, etc...) Ici, avec le rétablissement de la carence, ce sera plutôt 1 à 2 semaines en fonction des merdes que je chope, histoire d'amortir.

Supatard33
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une étude de l'INSEE montre l'effet très discutable du jour de carence sur l'absentéisme des fonctionnaires

Message par marc027 le Dim 12 Nov 2017 - 19:24

En effet, je partage votre avis...
J'ai eu récemment 1 mois d'arrêt à cause d'une chute en vélo et j'ai entièrement respecté l'arrêt du Médecin !
avatar
marc027
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une étude de l'INSEE montre l'effet très discutable du jour de carence sur l'absentéisme des fonctionnaires

Message par elenajalan le Dim 12 Nov 2017 - 19:46

@henriette a écrit:http://www.lemonde.fr/societe/article/2017/11/10/le-jour-de-carence-fait-il-baisser-l-absenteisme-des-fonctionnaires_5213427_3224.html


Un agent n’a donc pas intérêt à hâter son retour au travail avant d’avoir la certitude d’être guéri. Ainsi, il peut trouver prudent de prolonger son arrêt, pour éviter une rechute synonyme d’une nouvelle pénalité. »
Voilà voilà.
De toute façon c'est le doc qui décide. Quand j'ai eu mon angine, l'an dernier, quelques jours après une angine virale ça a "reflambé" en angine bactérienne et le Dr m'a remis trois jours. Chaque fois c'est 3 jours pas plus même avec la voix abîmée au bout des 3 jours (sachant que je ne fonce pas chez le Doc dès les symptômes, je vais au boulot, je m'esquinte, et méga douleur) Donc avec le jour de carence ça ferait 2 jours à payer sur 6 où l'on est absent. Et quand on est malade on préférerait être au boulot en pleine santé (petit rappel à ceux qui confondent arrêt maladie et amusement...)
avatar
elenajalan
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum