Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
pailleauquebec
Fidèle du forum

France Culture : Que peut l'école ? Répliques par Alain Finkielkraut. Dialogue entre Jean-Michel Blanquer et Augustin d'Humières

par pailleauquebec le Sam 11 Nov 2017 - 18:55
Confrontation inédite, courtoise et en direct d'un professeur de lettres classiques et de son ministre réunis dans le studio de Répliques.

https://www.franceculture.fr/emissions/repliques/que-peut-lecole

_________________
www.reformeducollege.fr
avatar
Blan6ine
Expert

Re: France Culture : Que peut l'école ? Répliques par Alain Finkielkraut. Dialogue entre Jean-Michel Blanquer et Augustin d'Humières

par Blan6ine le Sam 11 Nov 2017 - 20:51
Blanquer se montre absolument anti-NVB.

Il laisse entendre que le CAPES de Lettres Classiques sera à nouveau organisé.
avatar
Zenxya
Doyen

Re: France Culture : Que peut l'école ? Répliques par Alain Finkielkraut. Dialogue entre Jean-Michel Blanquer et Augustin d'Humières

par Zenxya le Sam 11 Nov 2017 - 21:04
J'ai écouté. C'est sûr que cela change de NVB !

_________________
Soyez résolus à ne plus servir, et vous voilà libres - La Boétie
La folie c’est faire toujours la même chose et s’attendre à un résultat différent - Albert Einstein
L'École est le lieu où l'on va s'instruire de ce que l'on ignore ou de ce que l'on sait mal pour pouvoir, le moment venu, se passer de maître - Jacques Muglioni
avatar
Hypermnestre
Habitué du forum

Re: France Culture : Que peut l'école ? Répliques par Alain Finkielkraut. Dialogue entre Jean-Michel Blanquer et Augustin d'Humières

par Hypermnestre le Sam 11 Nov 2017 - 21:06
@Zenxya a écrit:J'ai écouté. C'est sûr que cela change de NVB !
Déjà, voir le Ministre se confronter à un professeur, c'est un grand changement...
avatar
Zenxya
Doyen

Re: France Culture : Que peut l'école ? Répliques par Alain Finkielkraut. Dialogue entre Jean-Michel Blanquer et Augustin d'Humières

par Zenxya le Sam 11 Nov 2017 - 21:11
@hypermnestre a écrit:
Déjà, voir le Ministre se confronter à un professeur, c'est un grand changement...

aai

_________________
Soyez résolus à ne plus servir, et vous voilà libres - La Boétie
La folie c’est faire toujours la même chose et s’attendre à un résultat différent - Albert Einstein
L'École est le lieu où l'on va s'instruire de ce que l'on ignore ou de ce que l'on sait mal pour pouvoir, le moment venu, se passer de maître - Jacques Muglioni
avatar
Sharku84
Niveau 2

Re: France Culture : Que peut l'école ? Répliques par Alain Finkielkraut. Dialogue entre Jean-Michel Blanquer et Augustin d'Humières

par Sharku84 le Dim 12 Nov 2017 - 11:32
C'est un ministre qui sait de quoi il parle contrairement aux politiques de l'ancien gouvernement. Ça fait du bien.
avatar
LouisBarthas
Érudit

Re: France Culture : Que peut l'école ? Répliques par Alain Finkielkraut. Dialogue entre Jean-Michel Blanquer et Augustin d'Humières

par LouisBarthas le Lun 13 Nov 2017 - 17:50
Il est pour un retour aux méthodes alphabétiques de lecture et les quatre opérations au CP. Pour l'école primaire, ce serait une énorme avancée vers la réinstruction.

_________________
Aller apprendre l'ignorance à l'école, c'est une histoire qui ne s'invente pas ! - Alexandre Vialatte
A quels enfants allons-nous laisser le monde ? - Jaime Semprun
Le véritable ennemi, c'est l'esprit réduit à l'état de gramophone. - George Orwell
Chaque génération, sans doute, se croit vouée à refaire le monde. La mienne sait pourtant qu’elle ne le refera pas. Mais sa tâche est peut-être plus grande. Elle consiste à empêcher que le monde ne se défasse. - Albert Camus
avatar
InstantKarma
Niveau 6

Re: France Culture : Que peut l'école ? Répliques par Alain Finkielkraut. Dialogue entre Jean-Michel Blanquer et Augustin d'Humières

par InstantKarma le Lun 13 Nov 2017 - 17:58
@LouisBarthas a écrit:Il est pour un retour aux méthodes alphabétiques de lecture et les quatre opérations au CP. Pour l'école primaire, ce serait une énorme avancée vers la réinstruction.
Mais un gros choc culturel pour la plupart des instits !

_________________
Le participe passer c’est tellement compliquer.
Supprimons le subjonctif pour que le français est plus simple à apprendre.
avatar
LouisBarthas
Érudit

Re: France Culture : Que peut l'école ? Répliques par Alain Finkielkraut. Dialogue entre Jean-Michel Blanquer et Augustin d'Humières

par LouisBarthas le Lun 13 Nov 2017 - 18:20
@InstantKarma a écrit:
@LouisBarthas a écrit:Il est pour un retour aux méthodes alphabétiques de lecture et les quatre opérations au CP. Pour l'école primaire, ce serait une énorme avancée vers la réinstruction.
Mais un gros choc culturel pour la plupart des instits !
Énorme ! Razz

_________________
Aller apprendre l'ignorance à l'école, c'est une histoire qui ne s'invente pas ! - Alexandre Vialatte
A quels enfants allons-nous laisser le monde ? - Jaime Semprun
Le véritable ennemi, c'est l'esprit réduit à l'état de gramophone. - George Orwell
Chaque génération, sans doute, se croit vouée à refaire le monde. La mienne sait pourtant qu’elle ne le refera pas. Mais sa tâche est peut-être plus grande. Elle consiste à empêcher que le monde ne se défasse. - Albert Camus
avatar
MUTIS
Expert

Re: France Culture : Que peut l'école ? Répliques par Alain Finkielkraut. Dialogue entre Jean-Michel Blanquer et Augustin d'Humières

par MUTIS le Lun 13 Nov 2017 - 18:21
@Sharku84 a écrit:C'est un ministre qui sait de quoi il parle contrairement aux politiques de l'ancien gouvernement. Ça fait du bien.

Le dialogue était intéressant. Voir un ministre qui fait l'éloge de la lecture et de la culture en indiquant que ce devrait être une priorité pour les professeurs c'est rare et nouveau. Quand on voit tous les pédagogues professionnels fans de jeux vidéos ou de tablettes qui ont du mal à lire un ou deux livres par an (témoignage vécu...), cela fait du bien. Rien à voir avec la langue de bois et l'incompétence crasse de celle qui l'a précédé.

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)
avatar
KrilinXV3
Neoprof expérimenté

Re: France Culture : Que peut l'école ? Répliques par Alain Finkielkraut. Dialogue entre Jean-Michel Blanquer et Augustin d'Humières

par KrilinXV3 le Lun 13 Nov 2017 - 19:47
Paroles contre actes. Sur la durée du quinquennat, rien ne changera.

_________________
Asinus asinum fricat
slylan
Niveau 8

Re: France Culture : Que peut l'école ? Répliques par Alain Finkielkraut. Dialogue entre Jean-Michel Blanquer et Augustin d'Humières

par slylan le Lun 13 Nov 2017 - 19:56
@LouisBarthas a écrit:Il est pour un retour aux méthodes alphabétiques de lecture et les quatre opérations au CP. Pour l'école primaire, ce serait une énorme avancée vers la réinstruction.

Moi, je le crois sincère mais aura-t-il le pouvoir de lutter contre la majorité des formateurs du premier degré et des IEN ? Gilles de Robien a essayé de le faire, sans succès.
avatar
Schéhérazade
Niveau 10

Re: France Culture : Que peut l'école ? Répliques par Alain Finkielkraut. Dialogue entre Jean-Michel Blanquer et Augustin d'Humières

par Schéhérazade le Lun 13 Nov 2017 - 20:32
@slylan a écrit:
@LouisBarthas a écrit:Il est pour un retour aux méthodes alphabétiques de lecture et les quatre opérations au CP. Pour l'école primaire, ce serait une énorme avancée vers la réinstruction.

Moi, je le crois sincère mais aura-t-il le pouvoir de lutter contre la majorité des formateurs du premier degré et des IEN ? Gilles de Robien a essayé de le faire, sans succès.

Nous le jugerons sur ses actes: va-t-il revoir la formation des instits, réviser les modalités de concours de recrutement en supprimant les épreuves pédagogico-didactiques au profit d'épreuves disciplinaires (idem pour le CAPES), réviser la formation en ESPE en donnant la priorité au renforcement des compétences disciplinaires des nouveaux professeurs? Va-t-il revoir les programmes de primaire, ou se contentera-t-il de belles paroles? Va-t-il restaurer les horaires de français et de mathématiques décents en primaire, en collège? J'en doute.
Il a le pouvoir de lutter contre les IEN en changeant leurs modalités de recrutement, en placardisant ceux qui sont nocifs via des fonctions rémunératrices et honorifiques, pourvu qu'elles ne s'accompagnent d'aucune possibilité d'action effective, tout en en recrutant d'autres selon ses vues; mais ça coûte cher, évidemment.
Tant que rien de cela n'est pas, je le tiens pour un communicant. Certes, de bon sens, et ça nous change de NVB. Mais à part ça...Pour l'instant il n' a rien fait qui améliore objectivement les choses.
Et encore, je considérerai qu'il nous fera toujours assez de bien s'il ne nous fait pas de mal. Mais je doute que ce soit le cas, malgré ses bonnes paroles.
avatar
Lefteris
Empereur

Re: France Culture : Que peut l'école ? Répliques par Alain Finkielkraut. Dialogue entre Jean-Michel Blanquer et Augustin d'Humières

par Lefteris le Lun 13 Nov 2017 - 20:45
@Schéhérazade a écrit:
@slylan a écrit:
@LouisBarthas a écrit:Il est pour un retour aux méthodes alphabétiques de lecture et les quatre opérations au CP. Pour l'école primaire, ce serait une énorme avancée vers la réinstruction.

Moi, je le crois sincère mais aura-t-il le pouvoir de lutter contre la majorité des formateurs du premier degré et des IEN ? Gilles de Robien a essayé de le faire, sans succès.

Nous le jugerons sur ses actes: va-t-il revoir la formation des instits, réviser les modalités de concours de recrutement en supprimant les épreuves pédagogico-didactiques au profit d'épreuves disciplinaires (idem pour le CAPES), réviser la formation en ESPE en donnant la priorité au renforcement des compétences disciplinaires des nouveaux professeurs? Va-t-il revoir les programmes de primaire, ou se contentera-t-il de belles paroles? Va-t-il restaurer les horaires de français et de mathématiques décents en primaire, en collège? J'en doute.
Il a le pouvoir de lutter contre les IEN en changeant leurs modalités de recrutement, en placardisant ceux qui sont nocifs via des fonctions rémunératrices et honorifiques, pourvu qu'elles ne s'accompagnent d'aucune possibilité d'action effective, tout en en recrutant d'autres selon ses vues; mais ça coûte cher, évidemment.
Tant que rien de cela n'est pas, je le tiens pour un communicant. Certes, de bon sens, et ça nous change de NVB. Mais à part ça...Pour l'instant il n' a rien fait qui améliore objectivement les choses.
Et encore, je considérerai qu'il nous fera toujours assez de bien s'il ne nous fait pas de mal. Mais je doute que ce soit le cas, malgré ses bonnes paroles.
Je suis un peu comme toi,  très sceptique. Même en admettant qu'il soit sincère, il fait partie d'un gouvernement réactionnaire  et marchand,  dont la seule obsession est de réduire les coûts et de briser les statuts. De plus, il a face à lui la technostructrure, dont il a fait partie, et là il faut vider le nid de vipères, tâche sans doute insurmontable, qui a essaimé  parmi les IEN, dans les ESPé. Mission impossible, sauf purge d'envergure. Je le crois  un excellent communiquant, qui a  très bien compris que sa prédécesseur(e) était aussi détestée que nulle . Aussi s'abstient-il de provocations, de déclarations fracassantes, et se tient à des positions de principes de bon sens, satisfaisantes à l'oreille. Mais il ne tient pas les cordons de la bourse. S'il nous a débarrassés d'une partie de la réforme , il n'a pas restitué les horaires disciplinaires, et a conservé toutes les mesures "économiques"....

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble".
(F. Robine , penseure moderne,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013, par la stratégie du puzzle).

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celles des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet (autre penseur, mais ancien et périmé)
pailleauquebec
Fidèle du forum

Re: France Culture : Que peut l'école ? Répliques par Alain Finkielkraut. Dialogue entre Jean-Michel Blanquer et Augustin d'Humières

par pailleauquebec le Lun 13 Nov 2017 - 20:48
Son problème, si il est sincère (ce que je crois), c'est de contourner le MEN de l'intérieur pour avancer dans sa direction (que je crois bonne).
Il y a beaucoup de forces contraires aux idées qu'il avance installées à tous les niveaux.

Ce problème n'est pas simple à résoudre.

Pour l'instant il a joué la carte de l'autonomie pour défaire une partie de la réforme du collège et les rythmes scolaires ce qui était plutôt bien vu (la majorité des acteurs de terrain était contre).

_________________
www.reformeducollege.fr
avatar
Schéhérazade
Niveau 10

Re: France Culture : Que peut l'école ? Répliques par Alain Finkielkraut. Dialogue entre Jean-Michel Blanquer et Augustin d'Humières

par Schéhérazade le Lun 13 Nov 2017 - 20:54
@pailleauquebec a écrit:Son problème, si il est sincère (ce que je crois), c'est de contourner le MEN de l'intérieur pour avancer dans sa direction (que je crois bonne).
Il y a beaucoup de forces contraires aux idées qu'il avance installées à tous les niveaux.

Ce problème n'est pas simple à résoudre.

Pour l'instant il a joué la carte de l'autonomie pour défaire une partie de la réforme du collège et les rythmes scolaires ce qui était plutôt bien vu (la majorité des acteurs de terrain était contre).

La pose de l'homme de bon sens empêché d'agir à cause de la technostructure (à laquelle il appartient, comme le rappelle Lefteris) n'est-elle pas aussi une facilité de communicant? S'il veut agir, qu'il le fasse. Les forces contraires ne seront paralysantes que tant que l'on voudra rester immobile. Un gouvernement qui a l'énergie de démolir le code du travail, qui se pose en adversaire de la démagogie, peut trouver l'énergie de restaurer l'instruction publique, s'il le souhaite: il n'y a pas plus de "résistances" à vaincre.
avatar
wanax
Fidèle du forum

Re: France Culture : Que peut l'école ? Répliques par Alain Finkielkraut. Dialogue entre Jean-Michel Blanquer et Augustin d'Humières

par wanax le Lun 13 Nov 2017 - 21:15
Pour le code du travail, il me semble qu'ils ont su faire, à coup d'ordonnances. Qu'on ne vienne pas nous dire que, vous comprenez, il y a eu des lourdeurs internes, le ministre ne peut pas tout, etc...
avatar
Kan-gourou
Neoprof expérimenté

Re: France Culture : Que peut l'école ? Répliques par Alain Finkielkraut. Dialogue entre Jean-Michel Blanquer et Augustin d'Humières

par Kan-gourou le Lun 13 Nov 2017 - 21:49
@InstantKarma a écrit:
@LouisBarthas a écrit:Il est pour un retour aux méthodes alphabétiques de lecture et les quatre opérations au CP. Pour l'école primaire, ce serait une énorme avancée vers la réinstruction.
Mais un gros choc culturel pour la plupart des instits !

Je ne comprends pas. Est-ce de l'humour ? Est-ce vraiment nécessaire de taper sur les collègues ?

_________________
Travaux en cours...
pailleauquebec
Fidèle du forum

Re: France Culture : Que peut l'école ? Répliques par Alain Finkielkraut. Dialogue entre Jean-Michel Blanquer et Augustin d'Humières

par pailleauquebec le Mar 14 Nov 2017 - 16:57
Vous pouvez difficilement forcer 1M de salariés du MEN à adopter vos idées juste parce que vous êtes ministre.
Le problème c'est aussi de ne pas braquer des personnes méritantes (et parfois brillantes), qui de bonne foi, défendent des idées contre productives.
Surtout dans la perspective d'une hypothétique relation de confiance.

Il me semble qu'un premier volet du retour à une instruction de qualité ne passe pas forcément par la loi (l'exigence par exemple ne se décrète pas, elle doit venir d'un consensus collectif).

Après il y a un second volet qui pourrait en effet relever de la loi (les horaires, les conditions de travail,...).

Il serait quand même dommage de se priver de ce qui peut déjà être obtenu immédiatement sans l'armada législatif (par exemple généraliser la syllabique serait déjà énorme, et pas besoin de loi pour ça, remettre progressivement des redoublements quand l'élève est en échec,...).

Là où je vous rejoins, c'est que je jugerai sur pièces au bout des 5 ans, je ne me paie pas de mots.
Même si on cheminait dans la bonne direction, il faudrait avancer longtemps pour sortir de la mauvaise posture dans laquelle nous sommes.

_________________
www.reformeducollege.fr
Contenu sponsorisé

Re: France Culture : Que peut l'école ? Répliques par Alain Finkielkraut. Dialogue entre Jean-Michel Blanquer et Augustin d'Humières

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum