Nouvelle traduction des Métamorphoses

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Nouvelle traduction des Métamorphoses

Message par Oudemia le Dim 12 Nov 2017 - 22:00

Est-ce que quelqu'un connaît cette nouvelle traduction dont je viens d'entendre parler ?

Sinon, voilà de quoi la découvrir :

http://www.editionsdelogre.fr/books/view/-Publius-Ovidius-Naso--Ovide-Les-Metamorphoses
avatar
Oudemia
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelle traduction des Métamorphoses

Message par RogerMartin le Dim 12 Nov 2017 - 22:22

Ah merci, je viens de commencer l'extrait. J'apprécie la disposition en vers, et je trouve le résultat plutôt réussi, mais mes dernières versions latines sont loin. Embarassed
Tu en penses quoi, toi ?



J'adore cette traduction en anglais qui date de la Renaissance, par Arthur Golding, c'était un fin versificateur.
https://archive.org/details/shakespearesovid00oviduoft

_________________
Pardon, je n'ai plus moyen d'accéder à l'accent circonflexe sur mon clavier  Embarassed

Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.

Rome n'est plus dans Rome, elle est toute où je suis.
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
avatar
RogerMartin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelle traduction des Métamorphoses

Message par DesolationRow le Dim 12 Nov 2017 - 22:45

Je ne suis pas spécialiste d'Ovide, mais cela me paraît plutôt réussi.
avatar
DesolationRow
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelle traduction des Métamorphoses

Message par nlm76 le Dim 12 Nov 2017 - 22:52

Je préfère Golding, qui fait des vers. Chez notre sympathique professeur de lettres classiques, je ne vois que des lignes.
avatar
nlm76
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelle traduction des Métamorphoses

Message par RogerMartin le Dim 12 Nov 2017 - 23:00

Sauf que Golding ne traduit pas toujours tout, et ne traduit pas toujours, d'ailleurs. On n'a plus du tout les mêmes exigences, si ?


C'était l'injonction pour la version d'agrégation en anglais (je pense que le dernier texte en vers est tombé dans les années 70, mais il fallait l'enseigner...) de faire un simple rendu vers à vers (ou vers à ligne Rolling Eyes). En tout cas, c'est vraiment pratique pour quelqu'un qui veut de temps en temps regarder un passage en parallèle.

_________________
Pardon, je n'ai plus moyen d'accéder à l'accent circonflexe sur mon clavier  Embarassed

Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.

Rome n'est plus dans Rome, elle est toute où je suis.
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
avatar
RogerMartin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelle traduction des Métamorphoses

Message par Fires of Pompeii le Lun 13 Nov 2017 - 7:14

Elle me paraît agréable à lire, cette nouvelle traduction.

_________________
Je ne dirai qu'une chose : stulo plyme.
avatar
Fires of Pompeii
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelle traduction des Métamorphoses

Message par nlm76 le Lun 13 Nov 2017 - 12:10

@RogerMartin a écrit:Sauf que Golding ne traduit pas toujours tout, et ne traduit pas toujours, d'ailleurs. On n'a plus du tout les mêmes exigences, si ?
Parce que le rythme ne fait pas partie du "tout" ? Personne ne traduit toujours "tout", et surtout pas ceux qui traduisent "littéralement". Smile
Quant aux exigences d'on ne sait qui, eh bien ne dépendent-elles pas, justement du "on" ?

C'était l'injonction pour la version d'agrégation en anglais (je pense que le dernier texte en vers est tombé dans les années 70, mais il fallait l'enseigner...) de faire un simple rendu vers à vers (ou vers à ligne Rolling Eyes). En tout cas, c'est vraiment pratique pour quelqu'un qui veut de temps en temps regarder un passage en parallèle.
Il me semble que celui qui ne peut pas lire en VO a le droit d'avoir accès au souffle original, fût-il transposé — reste à savoir ce qui le permet ! —, et que celui qui peut lire en V.O.est capable de mesurer les choix faits par le traducteur. C'est évidemment une question de dosage. Mais la mise à l'écart du mètre, même sous couvert de "vers libre", m'ennuie, année après année, de plus en plus. Ça passe sur quelques lignes; au-delà, ça me barbe. En revanche, l'implacable mécanique hexamétrique peut m'emporter pendant des heures.
avatar
nlm76
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum