Le monde : la Fac a été une réelle souffrance pour moi

Page 10 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le monde : la Fac a été une réelle souffrance pour moi

Message par Wahlou le Sam 18 Nov - 22:57

KinetteKinette a écrit:Avoir le cours n'est pas la même chose que l'apprendre par cœur, ce qui est encore différent de le comprendre, ce qui est différent de
Mon message est juste pour dire que, même pour les exercices où "le cours suffit", les étudiants ne valideraient pas tous.
J'ai bien compris que pour les exercices tu prônes le fait de faire des entraînements. Ce à quoi j'ai répondu que dans mon cursus nous avions des entraînements!
Je n'avais pas vu que tu étais sur Poitiers. Les trucs dont tu parles, ça se passe sur Poitiers?

Oui, mea culpa  Embarassed  Non, cela se passe sur Paris !


KinetteKinette a écrit:Les étudiants sérieux, déjà, dans les premières années, ils ne sont pas si nombreux. Et dans beaucoup de cas, on peut progresser sans aller voir sa copie, car quand on est sérieux, il est rare qu'on se plante complètement
Pour les exercices nécessitant un minimum de réflexion, il est quand même assez rare d'identifier directement d'où peut provenir l'erreur, quand il s'agit de questions de cours toutes bêtes...OK, quand il s'agit d'une analyse de doc avec 10 documents à analyser, bon... (d'ailleurs une seule petite erreur peut avoir des conséquences dramatiques pour le reste du devoir en cas de contresens, dans ce genre d'exercice) je pense qu'avoir sa copie corrigée et/ou avoir un corrigé, ce n'est pas du luxe.

KinetteKinette a écrit:Les étudiants peuvent consulter leurs copies. Ce n'est pas parce qu'à Poitiers ou je-ne-sais-où tu as observé quelques dysfonctionnement que c'est une généralité de la fac.

Premièrement, n'ayant jamais mis un orteil en fac, j'ai toujours dit, et ce, depuis ma première contribution sur ce fil que je me basais uniquement sur l'expérience de deux de mes anciens élèves. D'ailleurs ma question à RogerMartin le prouve bien, je voulais savoir ce qu'il en était dans les autres facs. Je n'ai à aucun moment généralisé cette situation aux autres établissements.

C'est d'ailleurs pour cela que je voulais en parler : certaines UE ne proposent même pas de consultation des copies, ce que je trouve absolument anormal.

KinetteKinette a écrit:Je vais finir par me fâcher et te prendre pour une de ces personnes ayant fait prépa et n'ayant pas réussi à en faire le deuil, qui du coup compensent en essayant de se trouver supérieur aux faqueux d'une façon ou d'une autre, parce que, quand même, en prépa c'était mieux...

Oh non... mes années prépas se sont merveilleusement bien déroulées, j'en garde un excellent souvenir, je ne dénigrais pas les facs en général, mais celle-ci en particulier.

KinetteKinette a écrit:Mouais, là c'est vrai que la "coupe de lombric" j'ai du mal à voir l'intérêt...
Ils n'avaient pas un schéma quelque part quand même?

Pour la petite histoire : un cliché de coupe transversale de lombric leur a été proposé en TP, le travail consistait à la légender. Les clichés ont été ramassés, notés mais pas rendus. Deux semaines plus tard, ce même cliché tombe à l'examen final : hécatombe assurée.

Et pour le coup, il y'a pas mal de questions de TP à l'examen du style : expliquer les évolutions des pièces buccales des insectes ou schématiser une coupe transversale de criquet (dans ce cas précis le schéma doit être dessiné par l'étudiant et légendé, bref ils doivent se fader 4 taxons dont les schémas de CT sont à apprendre par coeur)

KinetteKinette a écrit:Enfin je le répète: ce n'est pas parce que, de ton côté tu vois des dysfonctionnements qu'il faut mettre toutes les formations dans le même panier.

À mon tour de me répéter : je n'ai jamais généralisé quoi que ce soit, et je m'en garderais bien : tout bon scientifique le sait, on ne tire pas des conclusions générales à partir d'une expérience particulière  Razz



KinetteKinette a écrit:Et personne ne fait rien? Dans ma fac, je peux te dire que notre asso étudiante aurait probablement un peu secoué le cocotier.
La force de l'habitude sans doute. M'enfin bon, quand tu tombes sur des responsables d'UE, qui, par leur prestance essaient de t'impressionner et de te faire croire qu'ils sont dans leur bon droit, ça dissuade assez vite.

La situation que tu as connue est tout à fait normale : les seuls devoirs que tu faisais (hormis le partiel) étaient notés et rendus. Dans le cas qui me concerne, les copies sont notées mais pas corrigées, et pour certaines UE pas rendues.

KinetteKinette a écrit:Donc, oui, tu relates des choses qui ne semblent pas totalement normales, et on n'est pas en désaccord. Mais il ne me semble pas que ce que tu expliques soit une généralité pour la fac.
topela


Dernière édition par Wahlou le Sam 18 Nov - 23:00, édité 1 fois (Raison : Correction des balises quote)

Wahlou
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monde : la Fac a été une réelle souffrance pour moi

Message par archeboc le Dim 19 Nov - 8:51

On a beau mettre une majuscule à Université lorsqu'on veut les englober toutes, il y a mille situations différentes. Lors de mon unique année à l'Université, le directeur de la formation nous a fait un cours nous expliquant que le principe de Fermat, maintenant, on pouvait l'appeler théorème de Fermat, puisqu'il venait d'être démontré. Devant notre étonnement, il nous a expliqué que si, si, on pouvait passer de l'un à l'autre. A la pause, il nous a expliqué que d'année en année, il sentait qu'il s'améliorait.

PS pour les non-scientifiques : principe de Fermat et théorème de Fermat n'ont strictement rien à voir. L'un parle d'optique, l'autre d'arithmétique.

_________________
Pour des raisons de commodité nous utilisons dans nos analyses un classement des élèves en « bons », « moyens » et « faibles » qui n'est valable qu'à l'intérieur de chaque classe ou dans des classes de même type. En fait, les élèves que nous appelons « bons » sont plutôt des élèves moyens, les « moyens » des élèves plutôt faibles et les « faibles » des élèves en grande difficulté.
van Zanten Agnès. Le quartier ou l'école ? Déviance et sociabilité adolescente dans un collège de banlieue . In: Déviance et société. 2000 - Vol. 24 - N°4. Les désordres urbains : regards sociologiques. pp. 377-401. note 3



archeboc
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monde : la Fac a été une réelle souffrance pour moi

Message par Wahlou le Mar 5 Déc - 15:14

@PauvreYorick a écrit:Des séances de consultation de copies sont normalement organisées (collectives ou individuelles sur demande dans un délai "raisonnable" c'est-à-dire bref). L'étudiant peut également les reproduire (en pratique, les prendre en photo) s'il le souhaite. Mais il est totalement exclu qu'il reparte avec.

J'exhume le fil, pour demander des précisions : d'après les étudiants que je suis, aujourd'hui, il leur a été explicitement interdit de prendre leurs copies en photo. Y'a-t-il des textes qui encadrent ce genre de pratiques ou est-ce à l'appréciation subjective du correcteur ?

_________________
"It is not birth, marriage, or death, but gastrulation which is truly the most important time in your life"
avatar
Wahlou
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monde : la Fac a été une réelle souffrance pour moi

Message par LaMaisonQuiRendFou le Mar 5 Déc - 15:54

J'enseigne à l'Université et je laisse mes étudiants prendre leur copie en photo. Je ne vois pas où est le problème.

Je pense qu'ils sont tombés sur un prof ronchon qui réutilise le même sujet d'années en années... Ou alors sur un collègue qui en a ras-le-bol que les étudiants comparent leurs copies et contestent la notation...

_________________
2016- Université : L2, L3, M1, M2
2015-2016 Année de stage : 2nde, 1ère
avatar
LaMaisonQuiRendFou
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monde : la Fac a été une réelle souffrance pour moi

Message par Wahlou le Mar 5 Déc - 16:14

D'accord, c'est bien ce que je pensais.

Non, là, il s'agit d'une de mes anciennes élèves, qui a eu une très bonne note à son partiel (mais qui est assez déçue quand même...). Dans l'optique de s'améliorer, elle a dégainé son téléphone pour prendre en photo ses erreurs, pour avoir un "support" de révisions. La prof l'ayant vue sortir son téléphone, s'est empressée de lui signifier qu'il est formellement interdit de prendre des photos de sa propre copie. Sans se justifier bien entendu...

Quelles que soient les raisons, ça n'excuse rien (si bien entendu, c'est effectivement interdit)

_________________
"It is not birth, marriage, or death, but gastrulation which is truly the most important time in your life"
avatar
Wahlou
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monde : la Fac a été une réelle souffrance pour moi

Message par RogerMartin le Mar 5 Déc - 17:14

Rien n'interdit à une université d'énoncer ses règles, en particulier sur la diffusion ou non des copies -- et là c'est bien le risque je pense qui pourrait conduire à cette restriction.

_________________
Pardon, je n'ai plus moyen d'accéder à l'accent circonflexe sur mon clavier  Embarassed

Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.

Rome n'est plus dans Rome, elle est toute où je suis.
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
avatar
RogerMartin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monde : la Fac a été une réelle souffrance pour moi

Message par Sulfolobus le Mar 5 Déc - 17:43

Il ne faut pas oublier non plus que les moniteurs ne sont souvent pas formés et ne savent donc pas ce qui est autorisé ou non. Et donc réagissent de manière très diverses en fonction de leur caractère et de leur expérience passée.
avatar
Sulfolobus
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monde : la Fac a été une réelle souffrance pour moi

Message par Wahlou le Mar 5 Déc - 17:54

@RogerMartin a écrit:Rien n'interdit à une université d'énoncer ses règles, en particulier sur la diffusion ou non des copies -- et là c'est bien le risque je pense qui pourrait conduire à cette restriction.

Pas de textes officiels communs à toutes les universités, donc ?

À dire vrai, ce n'est pas ce qui me gêne le plus, en fait. Ce qui est dérangeant, c'est de prendre les étudiants au dépourvu, en leur annonçant cela le jour même. Quitte à ce que chacun ait son propre règlement, pourquoi ne pas l'expliciter dès le début de l'année (ça évitera à certains de jeter/perdre leurs brouillons par exemple )

_________________
"It is not birth, marriage, or death, but gastrulation which is truly the most important time in your life"
avatar
Wahlou
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monde : la Fac a été une réelle souffrance pour moi

Message par LaMaisonQuiRendFou le Mar 5 Déc - 18:59

@Sulfolobus a écrit:Il ne faut pas oublier non plus que les moniteurs ne sont souvent pas formés et ne savent donc pas ce qui est autorisé ou non. Et donc réagissent de manière très diverses en fonction de leur caractère et de leur expérience passée.

Moniteurs ? De qui parlez-vous ?

_________________
2016- Université : L2, L3, M1, M2
2015-2016 Année de stage : 2nde, 1ère
avatar
LaMaisonQuiRendFou
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monde : la Fac a été une réelle souffrance pour moi

Message par LaMaisonQuiRendFou le Mar 5 Déc - 19:04

@Wahlou a écrit:
@RogerMartin a écrit:Rien n'interdit à une université d'énoncer ses règles, en particulier sur la diffusion ou non des copies -- et là c'est bien le risque je pense qui pourrait conduire à cette restriction.

Pas de textes officiels communs à toutes les universités, donc ?

Oui il y a beaucoup de choses dans le réglement intérieur concernant les examens...

Dans tous les cas il me semble bien que l'étudiant a le droit de consulter sa copie (bon ça parait évident), mais je ne sais pas si il y a des restrictions à la prise en photo de copies, cela me parait étrange...

_________________
2016- Université : L2, L3, M1, M2
2015-2016 Année de stage : 2nde, 1ère
avatar
LaMaisonQuiRendFou
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monde : la Fac a été une réelle souffrance pour moi

Message par frdm le Mar 5 Déc - 19:33

@LaMaisonQuiRendFou a écrit:
@Sulfolobus a écrit:Il ne faut pas oublier non plus que les moniteurs ne sont souvent pas formés et ne savent donc pas ce qui est autorisé ou non. Et donc réagissent de manière très diverses en fonction de leur caractère et de leur expérience passée.

Moniteurs ? De qui parlez-vous ?

D'un doctorant qui enseigne dans le supérieur : https://fr.wikipedia.org/wiki/Moniteur_d%27initiation_%C3%A0_l%27enseignement_sup%C3%A9rieur
C'est assez fréquent et instructif pour le doctorant. D'ailleurs cela a été mon premier contact avec l'enseignement et c'est ce qui m'en a donné le goût.

frdm
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monde : la Fac a été une réelle souffrance pour moi

Message par Sulfolobus le Mar 5 Déc - 20:19

Je crois qu'il me charrie sur le fait qu'on est censé dire aujourd'hui "doctorants avec une mission complémentaire d'enseignement". Wink
avatar
Sulfolobus
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monde : la Fac a été une réelle souffrance pour moi

Message par LaMaisonQuiRendFou le Mar 5 Déc - 20:44

@Sulfolobus a écrit:Je crois qu'il me charrie sur le fait qu'on est censé dire aujourd'hui "doctorants avec une mission complémentaire d'enseignement". Wink

Je n'ai même pas fait exprès !

Effectivement je n'ai pas connu ce statut, d'où mon incompréhension. Aujourd'hui on parle davantage de doctorant contractuel, d'ATER ou d'ATE (ou "prolo du sup").

_________________
2016- Université : L2, L3, M1, M2
2015-2016 Année de stage : 2nde, 1ère
avatar
LaMaisonQuiRendFou
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monde : la Fac a été une réelle souffrance pour moi

Message par Babarette le Mar 5 Déc - 20:48

Et alors les PRAG, kessessé?  scratch

"Prolos du sup" me semble approprié. ^^
avatar
Babarette
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monde : la Fac a été une réelle souffrance pour moi

Message par frdm le Mar 5 Déc - 20:54

@Babarette a écrit:Et alors les PRAG, kessessé?  scratch

"Prolos du sup" me semble approprié. ^^

Quel tact !

frdm
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monde : la Fac a été une réelle souffrance pour moi

Message par Ergo le Mar 5 Déc - 20:56

@Babarette a écrit:Et alors les PRAG, kessessé?  scratch

"Prolos du sup" me semble approprié. ^^
PRofesseurs AGrégés. Il y a aussi les PRofesseurs CErtifiés (PRCE). Ce sont des enseignants de statut 2nd degré qui sont affectés dans le supérieur (pour de l'enseignement, pas pour de la recherche contrairement aux Enseignants-Chercheurs, MCF et PR).


frdm: Babarette reprend les propos employés par LaMaisonQuiRendFou et qui me semblent assez appropriés également pour les personnels non titulaires de l'université (non pas que les EC soient des nantis, hein, entendons-nous bien...).

_________________
No matter. Try again. Fail again. Fail better. ---Samuel Beckett
Stay afraid, but do it anyway. What's important is the action. You don't have to wait to be confident. Just do it and eventually the confidence will follow. ---Carrie Fisher
avatar
Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monde : la Fac a été une réelle souffrance pour moi

Message par Babarette le Mar 5 Déc - 21:01

Ah, merci Ergo, c'était donc aussi simple que ça!
avatar
Babarette
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monde : la Fac a été une réelle souffrance pour moi

Message par PauvreYorick le Mar 5 Déc - 21:24

C'est la loi du 17 juillet 1978 qui s'appliquait. Mais maintenant c'est le Code des relations entre le public et l'administration (livre III, titre 1, chapitre 1). En principe l'article L311-9 règle la question et l'on voit mal sur quelle base l'étudiant qui souhaiterait photographier sa copie pourrait se le voir refuser.

En tout cas, si on se donne la peine de chercher, c'est ça qu'on trouve, il me semble.

_________________
'Tis a blushing, shamefaced spirit that mutinies in a man’s bosom. It fills a man full of obstacles. It made me once restore a purse of gold that by chance I found. It beggars any man that keeps it. It is turned out of towns and cities for a dangerous thing, and every man that means to live well endeavors to trust to himself and live without it.
____________

When everybody is swept away unthinkingly by what everybody else does and believes in, those who think are drawn out of hiding because their refusal to join is conspicuous and thereby becomes a kind of action.
avatar
PauvreYorick
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monde : la Fac a été une réelle souffrance pour moi

Message par LaMaisonQuiRendFou le Mar 5 Déc - 21:45

@Babarette a écrit:Et alors les PRAG, kessessé?  scratch

"Prolos du sup" me semble approprié. ^^

Je pensais à un collègue à qui l'on a refusé un renouvellement d'ATER (service : 192 HETD), pour finalement lui proposer un poste d'ATE (service : 384 HETD... payé pareil que ATER 192 HETD). Evidemment il est en fin de thèse, a des gosses, etc. D'où ce qualificatif de "prolo du sup" qui n'a rien de péjoratif mais qui traduit bien la réalité de l'enseignement supérieur... Je passe sur les doctorants non financés qui font 96 HETD dans l'année (payés à peu près 40€/h soit une rémunération d'environ 4000€/an : royal !).

Donc non en tant que PRAG je ne me sens pas du tout prolo du sup.

_________________
2016- Université : L2, L3, M1, M2
2015-2016 Année de stage : 2nde, 1ère
avatar
LaMaisonQuiRendFou
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monde : la Fac a été une réelle souffrance pour moi

Message par LaMaisonQuiRendFou le Mar 5 Déc - 21:49

@Babarette a écrit:Ah, merci Ergo, c'était donc aussi simple que ça!

Les PRAG/PRCE doivent faire 384 heures de cours, équivalent travaux dirigés par an (les cours magistraux ont une pondération de 1,5).
Les enseignants-chercheurs doivent faire 192 heures équivalent TD. Cela concerne les maîtres de conférences et les professeurs des universités. Enfin concernant ces derniers (pour ceux que je connais), les cours c'est si ils ont le temps, l'envie, y pensent ! Very Happy

_________________
2016- Université : L2, L3, M1, M2
2015-2016 Année de stage : 2nde, 1ère
avatar
LaMaisonQuiRendFou
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monde : la Fac a été une réelle souffrance pour moi

Message par Wahlou le Mar 5 Déc - 21:52

@PauvreYorick a écrit:C'est la loi du 17 juillet 1978 qui s'appliquait. Mais maintenant c'est le Code des relations entre le public et l'administration (livre III, titre 1, chapitre 1). En principe l'article L311-9 règle la question et l'on voit mal sur quelle base l'étudiant qui souhaiterait photographier sa copie pourrait se le voir refuser.

En tout cas, si on se donne la peine de chercher, c'est ça qu'on trouve, il me semble.

Merci Smile

_________________
"It is not birth, marriage, or death, but gastrulation which is truly the most important time in your life"
avatar
Wahlou
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Page 10 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum