Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
virgere
Neoprof expérimenté

Blanquer, les IO et les compétences

par virgere le Mer 22 Nov 2017 - 13:22
Bonjour,

La chef l'a décidé : les compétences sur le bulletins (enfin, les couleurs : elle n'a pas compris que ça n'avait rien à voir...) sont obligatoires, les notes sont facultatives.
Sauf qu'il me semble qu'on a le choix (ce que je lui ai répondu) à moins qu'un décret ne soit sorti et que je l'aie raté (ce que je lui ai demandé). Vous êtes au courant de quelque chose ?
Par ailleurs, il me semble avoir lu que le ministre n'est pas fan des compétences, voire même qu'il les déconseille après la 6e. Mais impossible de trouver quoi que ce soit la-dessus sur le Net... Ca vous rappelle quelque chose ou j'ai pris mes rêves pour la réalité ?

_________________
2018, année de la loutre !
(je suis sûre qu'il existe une langue dans laquelle ça rime... Une récompense à qui trouve ! )
avatar
Provence
Enchanteur

Re: Blanquer, les IO et les compétences

par Provence le Mer 22 Nov 2017 - 13:33
Le SNALC s'est exprimé à ce sujet. Ta CDE se trompe (ou ment).

https://snalc.fr/uploads/documents/national/4e90b7f74a6dfe3270dbaa47a73534c828411888.pdf
avatar
Fantômette
Habitué du forum

Re: Blanquer, les IO et les compétences

par Fantômette le Mer 22 Nov 2017 - 13:37
Les enseignants sont libres de leur évaluation, voici des docs du SNES et du SNALC qui le rappellent, textes réglementaires à l'appui.
Fichiers joints
2016_dossier_evaluation_college_SNES_bordeaux.pdf Vous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.(229 Ko) Téléchargé 28 fois
lsun_vrai_faux-2.pdf Vous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.(348 Ko) Téléchargé 31 fois
questions réponses LSU fév 2017.pdf Vous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.(993 Ko) Téléchargé 18 fois

_________________
"La dictature s'épanouit sur le terreau de l'ignorance." G.Orwell
avatar
Fantômette
Habitué du forum

Re: Blanquer, les IO et les compétences

par Fantômette le Mer 22 Nov 2017 - 13:38
Ça serait bien que Blanquer mette un frein à la propagande des compétences.

_________________
"La dictature s'épanouit sur le terreau de l'ignorance." G.Orwell
XIII
Fidèle du forum

Re: Blanquer, les IO et les compétences

par XIII le Mer 22 Nov 2017 - 14:36
https://snfolc44.fr/?p=274

Livret Scolaire Unique: une usine à gaz
avatar
virgere
Neoprof expérimenté

Re: Blanquer, les IO et les compétences

par virgere le Mer 22 Nov 2017 - 14:48
Merci pour vos réponses, qui ne font que confirmer celle que j'ai faite à Mme.
Par contre, personne n'a souvenir d'une déclaration (non officielle) de Blanquer sur les compétences laissant entendre qu'il n'en était pas fan ? J'ai rêvé, vraiment ?

_________________
2018, année de la loutre !
(je suis sûre qu'il existe une langue dans laquelle ça rime... Une récompense à qui trouve ! )
avatar
Kan-gourou
Neoprof expérimenté

Re: Blanquer, les IO et les compétences

par Kan-gourou le Mer 22 Nov 2017 - 21:31
Pour avoir expérimenté l'année dernière le même genre de CDE, je peux apporter une réponse. Ce qui est obligatoire, c'est le LSU. Mais pour remplir le LSU, il faut un logiciel unique (donc soit Pronote, soit SACoche, en gros). Cela signifie qu'il faut se mettre d'accord sur le logiciel avec lequel on fait les bulletins, logiciel qui sera utilisé pour la remontée vers le LSU. Cela ne signifie en aucun cas que l'on soit obligé d'adopter l'approche par compétences. Avec SACoche, il suffit de remplir une seule et unique compétence pour pouvoir ensuite entrer les appréciations de bulletin et la moyenne que l'on veut (mais pas les notes chiffrées).

_________________
Travaux en cours...
avatar
pogonophile
Habitué du forum

Re: Blanquer, les IO et les compétences

par pogonophile le Mer 22 Nov 2017 - 23:19
Précision : pour chaque classe, il faut choisir entre notes ou positionnement. On ne peut pas mélanger les deux sur le même bulletin.
Par contre, on peut faire une classe d'une façon, une deuxième d'une autre façon.

Le fait d'engager une classe sur une modalité est du ressort du conseil d'administration, sur avis du conseil pédagogique, pas de chaque enseignant individuel.
avatar
virgere
Neoprof expérimenté

Re: Blanquer, les IO et les compétences

par virgere le Mer 22 Nov 2017 - 23:26
Ah ? Pourtant, la chef nous a dit que pour chaque bulletin, c'était "des validations de compétences de manière obligatoire, des résultats chiffrés sur 20 de manière facultative". Donc les 2 possiblement, si vraiment on veut des chiffres.
Le CA n'a rien voté, en tout cas jusqu'à présent.

_________________
2018, année de la loutre !
(je suis sûre qu'il existe une langue dans laquelle ça rime... Une récompense à qui trouve ! )
avatar
Lefteris
Empereur

Re: Blanquer, les IO et les compétences

par Lefteris le Mer 22 Nov 2017 - 23:28
@virgere a écrit:Ah ? Pourtant, la chef nous a dit que pour chaque bulletin, c'était "des validations de compétences de manière obligatoire, des résultats chiffrés sur 20 de manière facultative". Donc les 2 possiblement, si vraiment on veut des chiffres.
Le CA n'a rien voté, en tout cas jusqu'à présent.
Voilà, ce qui était à craindre arrive , on avait pourtant prévenu : les enseignants risquent d'être des employés d'un conseil d'administration (avec parents, élèves, etc...), donc d'une décision locale. Adieu l'EN...

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle, expliquée sans détours par F. Robine.

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celle des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet
avatar
Derborence
Modérateur

Re: Blanquer, les IO et les compétences

par Derborence le Jeu 23 Nov 2017 - 6:40
Pour une même classe, il est possible que le bulletin présente des notes pour certaines matières et des compétences pour d'autres.

_________________
"La volonté permet de grimper sur les cimes ; sans volonté on reste au pied de la montagne." Proverbe chinois

"Derborence, le mot chante triste et doux dans la tête pendant qu’on se penche sur le vide, où il n’y a plus rien, et on voit qu’il n’y a plus rien."
Charles-Ferdinand Ramuz, Derborence
User21929
Expert

Re: Blanquer, les IO et les compétences

par User21929 le Jeu 23 Nov 2017 - 6:52
@Lefteris a écrit:
@virgere a écrit:Ah ? Pourtant, la chef nous a dit que pour chaque bulletin, c'était "des validations de compétences de manière obligatoire, des résultats chiffrés sur 20 de manière facultative". Donc les 2 possiblement, si vraiment on veut des chiffres.
Le CA n'a rien voté, en tout cas jusqu'à présent.
Voilà, ce qui était à craindre arrive , on avait pourtant  prévenu : les enseignants risquent d'être des employés d'un conseil d'administration (avec parents, élèves, etc...), donc d'une décision locale. Adieu l'EN...
Ca fait longtemps que je le dis aussi. J'en ai même fait mon deuil quand je vois la passivité morbide des collègues.

Personnellement je dois valider des compétences sans rien y comprendre car sur les 110 items aucun ne fait clairement référence aux connaissances. Les seuls rares sont ceux qui valident ou non les recherches... quasi infructueuses dans 100% des cas bien sûr ! Et puis le jour où un professionnel viendra demander le dossier des compétences peut-être que je m'y mettrai, peut-être.
avatar
pogonophile
Habitué du forum

Re: Blanquer, les IO et les compétences

par pogonophile le Jeu 23 Nov 2017 - 7:51
@Lefteris a écrit:
Voilà, ce qui était à craindre arrive , on avait pourtant  prévenu : les enseignants risquent d'être des employés d'un conseil d'administration (avec parents, élèves, etc...), donc d'une décision locale. Adieu l'EN...

Ce n'est pas exactement nouveau... Maintenant ce genre de décisions est normalement discuté en conseil péda (sans les parents ni les élèves justement), et le CA suit ce qui est proposé.
avatar
Pointàlaligne
Niveau 10

Re: Blanquer, les IO et les compétences

par Pointàlaligne le Jeu 23 Nov 2017 - 9:00
@XIII a écrit:https://snfolc44.fr/?p=274

Livret Scolaire Unique: une usine à gaz

Je suis allée voir le lien de XIII :

snfolc 44 a écrit:Conseil Supérieur de l’Éducation – 2 mars 2017

Suite aux interventions du SNFOLC, la Direction Générale de l’Enseignement SCOlaire (DGESCO) a apporté un certain nombre d’informations qui pourront être un point d’appui dans les établissements.

L’ensemble des recteurs a reçu un courrier leur demandant de « ne pas outrepasser ce qui est écrit ».

La DGESCO précise aussi :
– le disciplinaire reste prioritaire sur l’évaluation par compétences
– l’évaluation de fin de cycle ne doit pas avoir lieu avant la fin du cycle
– les attendus du socle commun ne doivent pas être examinés avant la fin de la scolarité obligatoire

Seuls les bilans de fin de cycle sont obligatoires cette année.

Suite à la mobilisation des personnels, le ministère limite donc l’application du LSU pour l’année scolaire 2016-2017:
– au seul bilan de compétences de 3ème
– aux appréciations individuelles habituelles

Le ministère demande même aux établissements de ne pas faire de zèle sur l’évaluation par compétences et sur les nouvelles entrées du LSU.

Le SNFOLC poursuit son intervention pour que toutes les pressions vis-à-vis des personnels cessent, pour que LSU soit abandonné.
Il s'agissait donc de la fin d'année dernière.
Ce serait intéressant d'avoir le courrier adressé aux recteurs qui est mentionné ici...
Et la DGESCO a fait ces recommandations sous forme orale ?
avatar
William Foster
Neoprof expérimenté

Re: Blanquer, les IO et les compétences

par William Foster le Jeu 23 Nov 2017 - 9:56
@pogonophile a écrit:
@Lefteris a écrit:
Voilà, ce qui était à craindre arrive , on avait pourtant  prévenu : les enseignants risquent d'être des employés d'un conseil d'administration (avec parents, élèves, etc...), donc d'une décision locale. Adieu l'EN...

Ce n'est pas exactement nouveau... Maintenant ce genre de décisions est normalement discuté en conseil péda (sans les parents ni les élèves justement), et le CA suit ce qui est proposé.
J'aime pas le mot "normalement" que je définis comme "partout et tout le temps, sauf quand ça me concerne" Neutral

_________________
Tout le monde me dit que je ne peux pas faire l'unanimité.
"Il ne faut pas voir le mal partout où il est." Marie-Martine Schyns, ministre belge de l'enseignement obligatoire
Vérificateur de miroir est un métier que je me verrais bien faire, un jour.
avatar
henriette
Médiateur

Re: Blanquer, les IO et les compétences

par henriette le Jeu 23 Nov 2017 - 10:48
@Derborence a écrit:Pour une même classe, il est possible que le bulletin présente des notes pour certaines matières et des compétences pour d'autres.
Apparemment pas avec Pronote, en tout cas de ce que notre PA nous a expliqué l'an passé : il fallait paramétrer au départ pour la classe évaluation par notes ou par compétences, et donc chez nous les profs d'EPS, qui étaient les seuls à être passés aux compétences, ont dû se plier à cela. Mais ils avaient laissé la colonne "notes" vide : aucune moyenne n'est donc apparue sur les bulletins, et ils ont renseigné le niveau atteint dans l'appréciation.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
avatar
VinZT
Expert spécialisé

Re: Blanquer, les IO et les compétences

par VinZT le Jeu 23 Nov 2017 - 11:13
@pogonophile a écrit:
@Lefteris a écrit:
Voilà, ce qui était à craindre arrive , on avait pourtant  prévenu : les enseignants risquent d'être des employés d'un conseil d'administration (avec parents, élèves, etc...), donc d'une décision locale. Adieu l'EN...

Ce n'est pas exactement nouveau... Maintenant ce genre de décisions est normalement discuté en conseil péda (sans les parents ni les élèves justement), et le CA suit ce qui est proposé.

Lequel conseil péda est élu démocratiquement par tous les professeurs, comme chacun sait.

_________________

« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François
« Un économiste est un expert qui saura demain pourquoi ce qu'il avait prédit hier ne s'est pas produit aujourd'hui. » Laurence J. Peter
avatar
bazar_et_badine
Niveau 4

Re: Blanquer, les IO et les compétences

par bazar_et_badine le Jeu 23 Nov 2017 - 11:31
@henriette a écrit:
@Derborence a écrit:Pour une même classe, il est possible que le bulletin présente des notes pour certaines matières et des compétences pour d'autres.
Apparemment pas avec Pronote, en tout cas de ce que notre PA nous a expliqué l'an passé : il fallait paramétrer au départ pour la classe évaluation par notes ou par compétences, et donc chez nous les profs d'EPS, qui étaient les seuls à être passés aux compétences, ont dû se plier à cela. Mais ils avaient laissé la colonne "notes" vide : aucune moyenne n'est donc apparue sur les bulletins, et ils ont renseigné le niveau atteint dans l'appréciation.

Dans l'établissement où j'exerce, avec Pronote, pas de paramétrage par classe: à chaque remise de bulletin, l'administration imprime à la fois la page des appréciations remplie par tous, avec indication des moyennes pour les collègues évaluant de manière chiffrée, et la page des compétences acquises, remplies par les collègues évaluant par compétences. Les familles reçoivent dont deux pages d'évaluations, chaque enseignant étant libre de faire à sa sauce.

Mais si l'administration ne refusait à sortir systématiquement ces deux feuillets, je crois bien qu'effectivement l'équipe pédagogique serait obligée de se mettre d'accord pour l'une ou l'autre modalité d'évaluation, Pronote n'autorisant apparemment pas l'impression d'une "mise en page bulletin" hybride notes/compétences.
avatar
Lefteris
Empereur

Re: Blanquer, les IO et les compétences

par Lefteris le Jeu 23 Nov 2017 - 14:15
@pogonophile a écrit:
@Lefteris a écrit:
Voilà, ce qui était à craindre arrive , on avait pourtant  prévenu : les enseignants risquent d'être des employés d'un conseil d'administration (avec parents, élèves, etc...), donc d'une décision locale. Adieu l'EN...

Ce n'est pas exactement nouveau... Maintenant ce genre de décisions est normalement discuté en conseil péda (sans les parents ni les élèves justement), et le CA suit ce qui est proposé.
Ca fait effectivement fort longtemps que la dérive localiste a commencé. Mais ça s'aggrave à grand pas...

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle, expliquée sans détours par F. Robine.

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celle des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet
avatar
Furby
Niveau 7

Re: Blanquer, les IO et les compétences

par Furby le Jeu 23 Nov 2017 - 20:55
Il est clair que chaque établissement fait comme il veut, pour le moment. Mais à la relecture des textes, on ne peut pas affirmer que chaque enseignant à la liberté de faire comme il l'entend. C'est effectivement le conseil péda qui décide, et le conseil péda est quasiment toujours l'émanation de la volonté du CDE. Donc dans un établissement, pour une classe donnée, UN prof ne peut pas faire comme il le veut, choisir les notes ou les compétences.
Quant à Blanquer, ce qu'il veut ou ne veut pas, ça reste un grand mystère.
avatar
Kan-gourou
Neoprof expérimenté

Re: Blanquer, les IO et les compétences

par Kan-gourou le Jeu 23 Nov 2017 - 21:20
@bazar_et_badine a écrit:
@henriette a écrit:
@Derborence a écrit:Pour une même classe, il est possible que le bulletin présente des notes pour certaines matières et des compétences pour d'autres.
Apparemment pas avec Pronote, en tout cas de ce que notre PA nous a expliqué l'an passé : il fallait paramétrer au départ pour la classe évaluation par notes ou par compétences, et donc chez nous les profs d'EPS, qui étaient les seuls à être passés aux compétences, ont dû se plier à cela. Mais ils avaient laissé la colonne "notes" vide : aucune moyenne n'est donc apparue sur les bulletins, et ils ont renseigné le niveau atteint dans l'appréciation.

Dans l'établissement où j'exerce, avec Pronote, pas de paramétrage par classe: à chaque remise de bulletin, l'administration imprime à la fois la page des appréciations remplie par tous, avec indication des moyennes pour les collègues évaluant de manière chiffrée, et la page des compétences acquises, remplies par les collègues évaluant par compétences. Les familles reçoivent dont deux pages d'évaluations, chaque enseignant étant libre de faire à sa sauce.

Mais si l'administration ne refusait à sortir systématiquement ces deux feuillets, je crois bien qu'effectivement l'équipe pédagogique serait obligée de se mettre d'accord pour l'une ou l'autre modalité d'évaluation, Pronote n'autorisant apparemment pas l'impression d'une "mise en page bulletin" hybride notes/compétences.

@Furby a écrit:Il est clair que chaque établissement fait comme il veut, pour le moment. Mais à la relecture des textes, on ne peut pas affirmer que chaque enseignant à la liberté de faire comme il l'entend. C'est effectivement le conseil péda qui décide, et le conseil péda est quasiment toujours l'émanation de la volonté du CDE. Donc dans un établissement, pour une classe donnée, UN prof ne peut pas faire comme il le veut, choisir les notes ou les compétences.
Quant à Blanquer, ce qu'il veut ou ne veut pas, ça reste un grand mystère.

C'est ce qui s'est passé chez nous l'année dernière. Le CDE a annoncé que les bulletins seraient uniquement faits sur SACoche. Dans son esprit, nous allions tous passer aux compétences. Mais nous avons eu la chance qu'il n'ait pas le temps de l'inscrire dans le projet d'établissement. Donc chacun fait comme il veut puisque les professeurs qui mettent des notes chiffrées ne remplissent qu'une seule compétence pour pouvoir faire les appréciations et indiquent que les résultats sont disponibles sur Pronote.

_________________
Travaux en cours...
avatar
BritLéty
Habitué du forum

Re: Blanquer, les IO et les compétences

par BritLéty le Jeu 23 Nov 2017 - 21:22
@Furby a écrit:Il est clair que chaque établissement fait comme il veut, pour le moment. Mais à la relecture des textes, on ne peut pas affirmer que chaque enseignant à la liberté de faire comme il l'entend. C'est effectivement le conseil péda qui décide, et le conseil péda est quasiment toujours l'émanation de la volonté du CDE. Donc dans un établissement, pour une classe donnée, UN prof ne peut pas faire comme il le veut, choisir les notes ou les compétences.
Quant à Blanquer, ce qu'il veut ou ne veut pas, ça reste un grand mystère.

FAUX. Il n'y a aucune obligation de faire l'un ou l'autre d'après les textes. Les bilans périodiques peuvent être soit des notes, soit des compétences.
Reste la liberté pédagogique: aucun CDE ni aucun CA ne peut légalement contraindre un enseignant à évaluer par compétences en dehors du remplissage du LSU s'il n'en a pas envie.
avatar
Derborence
Modérateur

Re: Blanquer, les IO et les compétences

par Derborence le Jeu 23 Nov 2017 - 21:44
@henriette a écrit:
@Derborence a écrit:Pour une même classe, il est possible que le bulletin présente des notes pour certaines matières et des compétences pour d'autres.
Apparemment pas avec Pronote, en tout cas de ce que notre PA nous a expliqué l'an passé : il fallait paramétrer au départ pour la classe évaluation par notes ou par compétences, et donc chez nous les profs d'EPS, qui étaient les seuls à être passés aux compétences, ont dû se plier à cela. Mais ils avaient laissé la colonne "notes" vide : aucune moyenne n'est donc apparue sur les bulletins, et ils ont renseigné le niveau atteint dans l'appréciation.
Nous n'avons pas Pronote. Wink

_________________
"La volonté permet de grimper sur les cimes ; sans volonté on reste au pied de la montagne." Proverbe chinois

"Derborence, le mot chante triste et doux dans la tête pendant qu’on se penche sur le vide, où il n’y a plus rien, et on voit qu’il n’y a plus rien."
Charles-Ferdinand Ramuz, Derborence
avatar
Kimberlite
Fidèle du forum

Re: Blanquer, les IO et les compétences

par Kimberlite le Jeu 23 Nov 2017 - 23:47
Whypee a écrit:
@Lefteris a écrit:
@virgere a écrit:Ah ? Pourtant, la chef nous a dit que pour chaque bulletin, c'était "des validations de compétences de manière obligatoire, des résultats chiffrés sur 20 de manière facultative". Donc les 2 possiblement, si vraiment on veut des chiffres.
Le CA n'a rien voté, en tout cas jusqu'à présent.
Voilà, ce qui était à craindre arrive , on avait pourtant  prévenu : les enseignants risquent d'être des employés d'un conseil d'administration (avec parents, élèves, etc...), donc d'une décision locale. Adieu l'EN...
Ca fait longtemps que je le dis aussi. J'en ai même fait mon deuil quand je vois la passivité morbide des collègues.

Personnellement je dois valider des compétences sans rien y comprendre car sur les 110 items aucun ne fait clairement référence aux connaissances. Les seuls rares sont ceux qui valident ou non les recherches... quasi infructueuses dans 100% des cas bien sûr ! Et puis le jour où un professionnel viendra demander le dossier des compétences peut-être que je m'y mettrai, peut-être.
Dans notre matière, nous avons mis l'apprentissage du cours dans les compétences disciplinaires, mais dans ProNote ça ne correspond à rien. Du coup, par défaut, j'ai casé ça dans une compétence "travail à la maison et autonomie" (j'ai la flemme de chercher le nom exact). Enfin ça n'est pas très satisfaisant, mais je trouvais pire de l'avoir évalué et que ça n'apparaisse nulle part.
De toute façon, les compétences "disciplinaires" qu'on nous a collées sont ridicules: comme certaines compétences regroupent des trucs qui n'ont rien à voir (par exemple utiliser du matériel/analyser les résultats), et que d'autres compétences sont redondantes, on perd un des seuls intérêts que je voyais aux compétences, à savoir éviter de mélanger artificiellement des choses très différentes (avec une moyenne, beaucoup d'élèves se fixent sur le résultat sans regarder ce qu'ils ont réussi ou pas).
La notation sur niveaux de réussite, avec comme dernier niveau "dépassé" me pose tellement problème (en "partiellement atteint", on a un lot d'élèves qui n'ont finalement pas du tout réussi de la même façon) que j'ai fini par ajouter des + et des - sur les copies (je pensais mettre des notes, mais au final pas envie de faire double travail).
Chez nous aussi grande passivité... tout le monde s'est mis aux compétences en traînant des pieds, mais sans lutter, en se laissant convaincre par l'argument que sur les bulletins, c'était soit l'un, soit l'autre, et que pour le LSU de toute façon il fallait les compétences.

titanic
K

_________________
Spoiler:
avatar
Sphinx
Modérateur

Re: Blanquer, les IO et les compétences

par Sphinx le Ven 24 Nov 2017 - 17:55
@Pointàlaligne a écrit:
@XIII a écrit:https://snfolc44.fr/?p=274

Livret Scolaire Unique: une usine à gaz

Je suis allée voir le lien de XIII :

snfolc 44 a écrit:Conseil Supérieur de l’Éducation – 2 mars 2017

Suite aux interventions du SNFOLC, la Direction Générale de l’Enseignement SCOlaire (DGESCO) a apporté un certain nombre d’informations qui pourront être un point d’appui dans les établissements.

L’ensemble des recteurs a reçu un courrier leur demandant de « ne pas outrepasser ce qui est écrit ».

La DGESCO précise aussi :
– le disciplinaire reste prioritaire sur l’évaluation par compétences
– l’évaluation de fin de cycle ne doit pas avoir lieu avant la fin du cycle
– les attendus du socle commun ne doivent pas être examinés avant la fin de la scolarité obligatoire

Seuls les bilans de fin de cycle sont obligatoires cette année.

Suite à la mobilisation des personnels, le ministère limite donc l’application du LSU pour l’année scolaire 2016-2017:
– au seul bilan de compétences de 3ème
– aux appréciations individuelles habituelles

Le ministère demande même aux établissements de ne pas faire de zèle sur l’évaluation par compétences et sur les nouvelles entrées du LSU.

Le SNFOLC poursuit son intervention pour que toutes les pressions vis-à-vis des personnels cessent, pour que LSU soit abandonné.
Il s'agissait donc de la fin d'année dernière.
Ce serait intéressant d'avoir le courrier adressé aux recteurs qui est mentionné ici...
Et la DGESCO a fait ces recommandations sous forme orale ?

Et comme ça concerne l'année 2016-2017, on est sûrs qu'il n'y a rien de neuf pour cette année ? J'ai transféré ce document à mes collègues. L'an dernier, on s'est contentés de cliquer sur transférer (les notes et les appréciations) pour le LSU pour chaque trimestre et de remplir vite fait les compétences en fin d'année pour les 3e. Cette année, la chef veut nous obliger à renseigner les compétences chaque trimestre pour chaque niveau. Plus ça va et plus on nous en demande... le tout sans aucun vote du CA ou quoi que ce soit, juste une info en conseil pédagogique qu'on doit le faire épicétou.

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather

Contenu sponsorisé

Re: Blanquer, les IO et les compétences

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum