Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
doubledecker
Expert spécialisé

Indemnité spéciale instit supprimée (20 0147 de son petit nom)

par doubledecker le Mer 22 Nov 2017 - 14:03
Bonjour,
Je faisais état hier dans la partie "je râle" d'une suppression sur mon bulletin de salaire à venir de 131 euros avec effet rétroactif donc 390 € de moins sur la paye de novembre, ô joie.
J'ai appelé le rectorat aujourd'hui (bureau personnels encadrants, je suis faisant fonction directrice de segpa) mais je n'ai pas eu de réponse si ce n'est : "oui la 0147 est supprimée...bon je vous rappellerai plus tard. ...".
D'où ma bouteille à la mer ici : parmi vous les collègues du 1er degré qui enseignent en segpa, erea ou ulis, avez vous aussi constaté cette suppression, est ce que cette indemnité est remplacée par autre chose?
Je sens que si la dame du rectorat me sort que cette indemnité est remplacée par l'ISAE mais que je n'y ai pas droit parce que je viens du 2nd degré je vais être un brin agacée parce que l'ISOE ben je n'en vois pas la couleur non plus😤

_________________
If you're not failing every now and again it's a sign you're not doing anything very innovative (Woody Allen)


La boutique de LolaDragibus : des petites choses futiles et inutiles pour embellir la vie (p'tites bricoles en tissu, papier, crochet....) : venez y jeter un oeil 😊
XIII
Fidèle du forum

Re: Indemnité spéciale instit supprimée (20 0147 de son petit nom)

par XIII le Mer 22 Nov 2017 - 14:22
@doubledecker a écrit:Bonjour,
Je faisais état hier dans la partie "je râle" d'une suppression sur mon bulletin de salaire à venir de 131 euros avec effet rétroactif donc 390 € de moins sur la paye de novembre,  ô joie.
J'ai appelé le rectorat aujourd'hui (bureau personnels encadrants,  je suis faisant fonction directrice de segpa) mais je n'ai pas eu de réponse si ce n'est : "oui la 0147 est supprimée...bon je vous rappellerai plus tard. ...".
D'où ma bouteille à la mer ici : parmi vous les collègues du 1er degré qui enseignent en segpa,  erea ou ulis,  avez vous aussi constaté cette suppression,  est ce que cette indemnité est remplacée par autre chose?  
Je sens que si la dame du rectorat me sort que cette indemnité est remplacée par l'ISAE mais que je n'y ai pas droit parce que je viens du 2nd degré je vais être un brin agacée parce que l'ISOE ben je n'en vois pas la couleur non plus😤

C'est le drame de notre corporation. Elle n'est au courant de rien car elle ne lit que les communiqués des syndicats majoritaires qui sont à l'origine de cette suppression. C'est un décret, cadeau, de Najat Valaud Belkacem juste avant de partir...comme pour la modification de nos ORS dans le 1er degré le 31/03/2017!

http://www.snudifo31.com/IMG/pdf/SEGPA-ULIS-indemnites.pdf

Mais continuez braves gens à ne pas vous intéresser à votre carrière et votre outil de travail. D'autres le font à votre place...
avatar
doubledecker
Expert spécialisé

Re: Indemnité spéciale instit supprimée (20 0147 de son petit nom)

par doubledecker le Mer 22 Nov 2017 - 16:26
Merci XIII de ta réponse dans laquelle je lis en creux une petite pique Laughing
Bref, j'ai bien vu le document que tu mis en lien, je l'avais d'ailleurs lu sur le site de legifrance (pas hyper syndicat dominant comme source...) mais ce que je ne comprends pas c'est qu'il est fait mention d'une nouvelle indemnité. Or moi je parle bien d'une indemnité qui a été purement et simpement supprimée et remplacée par rien, que dalle, nada, zil.

Donc je m'intéresse un minimum à ma carrière et mon outil de travail, c'est pour cela que je pose la question parce que là, ma motivation en a pris un bon coup. Genre je serai au bahut de 8h à 17h et les jours de conseils de classe, de CA et autres réunions jusqu'à pas d'heure, je me décrète des RTT Twisted Evil

_________________
If you're not failing every now and again it's a sign you're not doing anything very innovative (Woody Allen)


La boutique de LolaDragibus : des petites choses futiles et inutiles pour embellir la vie (p'tites bricoles en tissu, papier, crochet....) : venez y jeter un oeil 😊
avatar
Pseudo
Demi-dieu

Re: Indemnité spéciale instit supprimée (20 0147 de son petit nom)

par Pseudo le Mer 22 Nov 2017 - 19:10
En même temps, je ne connais pas beaucoup d'employeur qui peuvent supprimer une indemnité sans en informer les bénéficiaires. On devrait être tenu au courant de ce genre de chose par notre employeur et pas par un quelconque syndicat dont on ne fait peut-être pas parti, car il me semble bien que ce n'est pas une obligation.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
avatar
MelanieSLB
Doyen

Re: Indemnité spéciale instit supprimée (20 0147 de son petit nom)

par MelanieSLB le Mer 22 Nov 2017 - 21:23
A ma connaissance, 20 0147 est l'indemnité de sujétion spéciale segpa, donc je ne comprends pas pourquoi elle serait supprimée.

_________________
La réforme du collège en clair : www.reformeducollege.fr .

Et pour ceux qui voudraient en comprendre quelques fondements idéologiques:
De l’école, Jean-Claude Milner, visionnaire en 1984 (ça ne s'invente pas!) de ce qui nous arrive: "On ne dira pas que les enseignants sont l'appendice inutile d'une institution dangereuse et presque criminelle; on dira seulement qu'ils doivent devenir Autres: animateurs, éducateurs, grands frères, nourrices, etc. La liste est variable. Que, par là, les enseignants cessent d’être ce qu'ils doivent être, c'est encore une fois sortir de la question. On ne dira pas que les enseignants n'ont pas à exister, mais qu'ils ont à exister Autrement. Que cette Autre existence consiste à renoncer à soi-même pour disparaître dans la nuit éducative et s'y frotter, tous corps et tous esprits confondus, avec les partenaires de l'acte éducatif - manutentionnaires, parents, élèves, etc. -, seul un méchant pourrait en prendre ombrage." (page 24)
avatar
doubledecker
Expert spécialisé

Re: Indemnité spéciale instit supprimée (20 0147 de son petit nom)

par doubledecker le Mer 22 Nov 2017 - 23:00
Oui, c'est bien celle là. Sa suppression m'a été confirmée par la personne du rectorat que j'ai eue au téléphone. Mais elle n'a pas su m'en dire plus, j'attends et si je n'ai rien je rappelle vendredi.

_________________
If you're not failing every now and again it's a sign you're not doing anything very innovative (Woody Allen)


La boutique de LolaDragibus : des petites choses futiles et inutiles pour embellir la vie (p'tites bricoles en tissu, papier, crochet....) : venez y jeter un oeil 😊
avatar
Lefteris
Empereur

Re: Indemnité spéciale instit supprimée (20 0147 de son petit nom)

par Lefteris le Mer 22 Nov 2017 - 23:19
Logique, dans l'ordre de choses :  les enseignants doivent faire gratuitement tout ce qui est en plus. Le bénévolat obligatoire, nouveau concept qui fait florès  : ça fait suite à la suppression de la 1ère chaire, à la réduction à 1250 € de l'indemnité de tuteur, à la gratuité de l'heure de vie de classe, à la suppression de la prime pour 3HSA, au décret Hamon... J'en oublie ? Normal, la liste n'est pas close, c'est pas fini.

Dormez, braves gens, la vocation vous remboursera  largement. Pas plus tard qu'aujourd'hui, on m'a encore demandé  :"c'est quoi le PPCR ?"  suite à la réception des  fiches de paie.  Après pratiquement deux ans d'infos régulières, on croit rêver, mais non. Reconduisez soigneusement en 2018 les syndicats qui  ont signé ou  simplement passé sous silence tout ça, le marchand  de sable à côté, c'est un amateur. Eux, ils endorment et ils font rêver en plus.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle, expliquée sans détours par F. Robine.

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celle des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet
avatar
doubledecker
Expert spécialisé

Re: Indemnité spéciale instit supprimée (20 0147 de son petit nom)

par doubledecker le Mer 22 Nov 2017 - 23:30
Ah mais non, moi je n'ai pas envie de dormir et il est hors de question que je bosse bénévolement,  le bénévolat c'est pour l'association dans laquelle je suis secrétaire,  pas pour le boulot.
Quant aux syndicats,  ma voix va à Sud mais avec leur c*** de stage non mixe j'avoue que je suis un peu déçue (et c'est un euphémisme) de ce côté là.

Et sinon plutôt que de prendre des leçons, il n'y a pas de directeur de segpa qui traîne dans le coin qui aurait rencontré la même mésaventure?

_________________
If you're not failing every now and again it's a sign you're not doing anything very innovative (Woody Allen)


La boutique de LolaDragibus : des petites choses futiles et inutiles pour embellir la vie (p'tites bricoles en tissu, papier, crochet....) : venez y jeter un oeil 😊
Bouboule
Esprit éclairé

Re: Indemnité spéciale instit supprimée (20 0147 de son petit nom)

par Bouboule le Mer 22 Nov 2017 - 23:35
@doubledecker a écrit:Oui,  c'est bien celle là. Sa suppression m'a été confirmée par la personne du rectorat que j'ai eue au téléphone. Mais elle n'a pas su m'en dire plus,  j'attends et si je n'ai rien je rappelle vendredi.

Pour moi elle existe encore mais son champ d'application a été restreint.
Ils n'auraient pas fait une entourloupe, du genre tu es PLC et non PE donc tu ne la touches pas ? Ou alors les directeurs en ont été exclus.
Bref, je crois que le texte du JO a été modifié au 1er septembre.
avatar
Leclochard
Empereur

Re: Indemnité spéciale instit supprimée (20 0147 de son petit nom)

par Leclochard le Jeu 23 Nov 2017 - 0:08
@Lefteris a écrit:Logique, dans l'ordre de choses :  les enseignants doivent faire gratuitement tout ce qui est en plus. Le bénévolat obligatoire, nouveau concept qui fait florès  : ça fait suite à la suppression de la 1ère chaire, à la réduction à 1250 € de l'indemnité de tuteur, à la gratuité de l'heure de vie de classe, à la suppression de la prime pour 3HSA, au décret Hamon... J'en oublie ? Normal, la liste n'est pas close, c'est pas fini.

Dormez, braves gens, la vocation vous remboursera  largement. Pas plus tard qu'aujourd'hui, on m'a encore demandé  :"c'est quoi le PPCR ?"  suite à la réception des  fiches de paie.  Après pratiquement deux ans d'infos régulières, on croit rêver, mais non. Reconduisez soigneusement en 2018 les syndicats qui  ont signé ou  simplement passé sous silence tout ça, le marchand  de sable à côté, c'est un amateur. Eux, ils endorment et ils font rêver en plus.

Voilà une liste bien désespérante.
Le pire, c'est que des syndicats ont parfois approuvé -discrètement- ces mesures (comme le SNES signant la suppression de la prime pour 3 HSA). Le PPCR dans ce contexte, apparaît comme une poignée de cacahuètes jeter aux enseignants pour pouvoir dire du côté du gouvernement: "regardez, on pense à vous!" et du côté des signataires: "regardez, on a réussi à obtenir une amélioration !". On est mal barrés, vraiment.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)
avatar
JEMS
Modérateur

Re: Indemnité spéciale instit supprimée (20 0147 de son petit nom)

par JEMS le Jeu 23 Nov 2017 - 5:55
Et la blague des IMP... on lance des cacahuètes pour faire travailler encore plus les personnels.
Je ne parle même pas des indemnités de CCF en BTS car je risque d'être vulgaire.
Et que dire de la misère que nous touchons pour les CCF en LP... Ramené au temps de travail effectif, c'est pire que du bénévolat, c'est de l'esclavagisme. Je passe mon temps à évaluer sur Internet des fiches de compétences obligatoires... pour 90 élèves...
XIII
Fidèle du forum

Re: Indemnité spéciale instit supprimée (20 0147 de son petit nom)

par XIII le Jeu 23 Nov 2017 - 17:33
@Leclochard a écrit:
@Lefteris a écrit:Logique, dans l'ordre de choses :  les enseignants doivent faire gratuitement tout ce qui est en plus. Le bénévolat obligatoire, nouveau concept qui fait florès  : ça fait suite à la suppression de la 1ère chaire, à la réduction à 1250 € de l'indemnité de tuteur, à la gratuité de l'heure de vie de classe, à la suppression de la prime pour 3HSA, au décret Hamon... J'en oublie ? Normal, la liste n'est pas close, c'est pas fini.

Dormez, braves gens, la vocation vous remboursera  largement. Pas plus tard qu'aujourd'hui, on m'a encore demandé  :"c'est quoi le PPCR ?"  suite à la réception des  fiches de paie.  Après pratiquement deux ans d'infos régulières, on croit rêver, mais non. Reconduisez soigneusement en 2018 les syndicats qui  ont signé ou  simplement passé sous silence tout ça, le marchand  de sable à côté, c'est un amateur. Eux, ils endorment et ils font rêver en plus.

Voilà une liste bien désespérante.
Le pire, c'est que des syndicats ont parfois approuvé -discrètement- ces mesures (comme le SNES signant la suppression de la prime pour 3 HSA). Le PPCR dans ce contexte, apparaît comme une poignée de cacahuètes jeter aux enseignants pour pouvoir dire du côté du gouvernement: "regardez, on pense à vous!" et du côté des signataires: "regardez, on a réussi à obtenir une amélioration !". On est mal barrés, vraiment.  

"Parfois" tu plaisantes?? Toutes les régressions, dont ce PPCR ont été validées des 2 mains par les syndicats majoritaires.

PPCR: Les votes au CTM Contre : FO, CGT, SNALC Pour : CFDT, FSU, UNSA

http://www.fo-snfolc.fr/Decrets-PPCR-au-Comite-Technique-Ministeriel-FO-a-vote-contre
avatar
Lefteris
Empereur

Re: Indemnité spéciale instit supprimée (20 0147 de son petit nom)

par Lefteris le Jeu 23 Nov 2017 - 17:41
@XIII a écrit:
@Leclochard a écrit:
@Lefteris a écrit:Logique, dans l'ordre de choses :  les enseignants doivent faire gratuitement tout ce qui est en plus. Le bénévolat obligatoire, nouveau concept qui fait florès  : ça fait suite à la suppression de la 1ère chaire, à la réduction à 1250 € de l'indemnité de tuteur, à la gratuité de l'heure de vie de classe, à la suppression de la prime pour 3HSA, au décret Hamon... J'en oublie ? Normal, la liste n'est pas close, c'est pas fini.

Dormez, braves gens, la vocation vous remboursera  largement. Pas plus tard qu'aujourd'hui, on m'a encore demandé  :"c'est quoi le PPCR ?"  suite à la réception des  fiches de paie.  Après pratiquement deux ans d'infos régulières, on croit rêver, mais non. Reconduisez soigneusement en 2018 les syndicats qui  ont signé ou  simplement passé sous silence tout ça, le marchand  de sable à côté, c'est un amateur. Eux, ils endorment et ils font rêver en plus.

Voilà une liste bien désespérante.
Le pire, c'est que des syndicats ont parfois approuvé -discrètement- ces mesures (comme le SNES signant la suppression de la prime pour 3 HSA). Le PPCR dans ce contexte, apparaît comme une poignée de cacahuètes jeter aux enseignants pour pouvoir dire du côté du gouvernement: "regardez, on pense à vous!" et du côté des signataires: "regardez, on a réussi à obtenir une amélioration !". On est mal barrés, vraiment.  

"Parfois" tu plaisantes?? Toutes les régressions, dont ce PPCR ont été validées des 2 mains par les syndicats majoritaires.

PPCR: Les votes au CTM Contre : FO, CGT, SNALC Pour : CFDT, FSU, UNSA

http://www.fo-snfolc.fr/Decrets-PPCR-au-Comite-Technique-Ministeriel-FO-a-vote-contre
Bonne piqûre de rappel. Il serait bon aussi de rappeler qui a voté pour la "refondation" (novlangue pour "territoralisation" et "bris des statuts"), et pour ce qui en découlé : rythmes, réforme du collège, décrets de 1950, et tutti quanti...

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle, expliquée sans détours par F. Robine.

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celle des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet
avatar
Will.T
Prophète

Re: Indemnité spéciale instit supprimée (20 0147 de son petit nom)

par Will.T le Jeu 23 Nov 2017 - 19:49
@Leclochard a écrit: (comme le SNES signant la suppression de la prime pour 3 HSA).  
Pour le coup, le snes étant contre les HSA, il est cohérent avec lui même.
avatar
frimoussette77
Grand Maître

Re: Indemnité spéciale instit supprimée (20 0147 de son petit nom)

par frimoussette77 le Jeu 23 Nov 2017 - 20:00
@JEMS a écrit:Et la blague des IMP... on lance des cacahuètes pour faire travailler encore plus les personnels.
Parlons en des IMP, les coordos ont maintenant un "morceau" d'IMP. Eh bien quand ça n'était pas payé personne ne voulait l'être. Depuis que c'est payé (un peu) eh bien vous comprenez il faut faire tourner parce que sinon ça n'est pas juste. woohoo
Bouboule
Esprit éclairé

Re: Indemnité spéciale instit supprimée (20 0147 de son petit nom)

par Bouboule le Jeu 23 Nov 2017 - 23:18
Vous ne faites pas trop avancer le schmilblick initial, là.
avatar
Leclochard
Empereur

Re: Indemnité spéciale instit supprimée (20 0147 de son petit nom)

par Leclochard le Jeu 23 Nov 2017 - 23:51
@Will.T a écrit:
@Leclochard a écrit: (comme le SNES signant la suppression de la prime pour 3 HSA).  
Pour le coup, le snes étant contre les HSA, il est cohérent avec lui même.

Sans aucun doute. On peut aussi y voir une posture. Parce que, quand on y pense, les gens qui font trois hsa, les font ou bien parce qu'elles ont besoin d'argent ou bien pour des raisons pratiques (pb de répartition de service par ex). Dans les deux cas, elles n'y renonceront pas parce que la prime a disparu.
La réalité toute bête, c'est que le SNES a été d'accord pour que des enseignants qu'il est censé défendre perdent de l'argent. Je n'ai pas encore lu un argument expliquant en quoi ce vote allait améliorer la situation des personnels car à ce que je sache l'argent économisé n'a pas été redistribué. Le minuscule article paru dans la revue du SNES n'était pas très clair sur ce point. Il ne revendiquait pas cela comme une victoire. Il insistait sur le fait que le gouvernement avait attendu les répartitions de service pour faire voter cette mesure. Ou comment minimiser sa complicité.. Bien entendu, il ne doit pas être facile d'expliquer aux gens que c'est pour leur bien qu'on leur demande de moins travailler et de moins gagner, mais cette histoire est, à mon avis, révélatrice d'une séparation entre la "base" et les dirigeants.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)
avatar
MelanieSLB
Doyen

Re: Indemnité spéciale instit supprimée (20 0147 de son petit nom)

par MelanieSLB le Ven 24 Nov 2017 - 8:33
@doubledecker a écrit:Oui,  c'est bien celle là. Sa suppression m'a été confirmée par la personne du rectorat que j'ai eue au téléphone. Mais elle n'a pas su m'en dire plus,  j'attends et si je n'ai rien je rappelle vendredi.

Ce que je ne comprends pas, c'est que dans l'article cité, il y a bien une nouvelle prime pour les personnels en segpa, elle ne s'appellera peut-être plus 20 0147 mais je ne comprends pas que tu ne touches pas la nouvelle prime à la place.
Par contre, je sais qu'en passant de prof à chef (quelle que soit la catégorie de chef), beaucoup de personnes perdent en salaire.

_________________
La réforme du collège en clair : www.reformeducollege.fr .

Et pour ceux qui voudraient en comprendre quelques fondements idéologiques:
De l’école, Jean-Claude Milner, visionnaire en 1984 (ça ne s'invente pas!) de ce qui nous arrive: "On ne dira pas que les enseignants sont l'appendice inutile d'une institution dangereuse et presque criminelle; on dira seulement qu'ils doivent devenir Autres: animateurs, éducateurs, grands frères, nourrices, etc. La liste est variable. Que, par là, les enseignants cessent d’être ce qu'ils doivent être, c'est encore une fois sortir de la question. On ne dira pas que les enseignants n'ont pas à exister, mais qu'ils ont à exister Autrement. Que cette Autre existence consiste à renoncer à soi-même pour disparaître dans la nuit éducative et s'y frotter, tous corps et tous esprits confondus, avec les partenaires de l'acte éducatif - manutentionnaires, parents, élèves, etc. -, seul un méchant pourrait en prendre ombrage." (page 24)
avatar
neocdt
Habitué du forum

Re: Indemnité spéciale instit supprimée (20 0147 de son petit nom)

par neocdt le Ven 24 Nov 2017 - 8:47
@MelanieSLB a écrit:
@doubledecker a écrit:Oui,  c'est bien celle là. Sa suppression m'a été confirmée par la personne du rectorat que j'ai eue au téléphone. Mais elle n'a pas su m'en dire plus,  j'attends et si je n'ai rien je rappelle vendredi.

Ce que je ne comprends pas, c'est que dans l'article cité, il y a bien une nouvelle prime pour les personnels en segpa, elle ne s'appellera peut-être plus 20 0147 mais je ne comprends pas que tu ne touches pas la nouvelle prime à la place.
Par contre, je sais qu'en passant de prof à chef (quelle que soit la catégorie de chef), beaucoup de personnes perdent en salaire.
Je confirme... hélas ! 3 ans que je suis DDFPT, et deux ans que je déclare annuellement moins aux impôts (bon, ce sera 3 cette année...).

Ah, et ce qui fait plus mal : je suis monté d'échelon entre temps en plus !!!
avatar
Lefteris
Empereur

Re: Indemnité spéciale instit supprimée (20 0147 de son petit nom)

par Lefteris le Ven 24 Nov 2017 - 9:03
@Leclochard a écrit:
@Will.T a écrit:
@Leclochard a écrit: (comme le SNES signant la suppression de la prime pour 3 HSA).  
Pour le coup, le snes étant contre les HSA, il est cohérent avec lui même.

Sans aucun doute. On peut aussi y voir une posture. Parce que, quand on y pense, les gens qui font trois hsa, les font ou bien parce qu'elles ont besoin d'argent ou bien pour des raisons pratiques (pb de répartition de service par ex). Dans les deux cas, elles n'y renonceront pas parce que la prime a disparu.
La réalité toute bête, c'est que le SNES a été d'accord pour que des enseignants qu'il est censé défendre perdent de l'argent. Je n'ai pas encore lu un argument expliquant en quoi ce vote allait améliorer la situation des personnels car à ce que je sache l'argent économisé n'a pas été redistribué. Le minuscule article paru dans la revue du SNES n'était pas très clair sur ce point. Il ne revendiquait pas cela comme une victoire. Il insistait sur le fait que le gouvernement avait attendu les répartitions de service pour faire voter cette mesure. Ou comment minimiser sa complicité.. Bien entendu, il ne doit pas être facile d'expliquer aux gens que c'est pour leur bien qu'on leur demande de moins travailler et de moins gagner, mais cette histoire est, à mon avis, révélatrice d'une séparation entre la "base" et les dirigeants.
C'est ça... On peut être contre les HSA , préférer que soient augmentés les traitements de base,(à titre personnel, je n'y suis pas favorable, en tant que défenseur du point d'indice et du relèvement des grilles ;  mon organisation syndicale non plus d'autant que souvent on force la main) mais être obligé de constater que hic et nunc,  ces HSA existent bel et bien  (collègues pris à la gorge, manque d'enseignants, nécessité d'arrondir son service pur ne pas couper une classe, etc.) et qu'en supprimant 500 €, on supprime tout bonnement un élément de rémunération sans aucune contrepartie. Le relèvement des taux des HS au delà de première ( au moins la seconde, comme ce fut le cas avant Allègre) par exemple, aurait  été une mesure  équitable en plus d'être logique.  Mais non, ça se passe en catimini, on rogne et et ce qui a été rogné ne revient jamais.

@Bouboule a écrit:Vous ne faites pas trop avancer le schmilblick initial, là.
Certes, mais ce qui précède explique pourquoi le schmilblick recule irrémédiablement.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle, expliquée sans détours par F. Robine.

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celle des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet
avatar
Leclochard
Empereur

Re: Indemnité spéciale instit supprimée (20 0147 de son petit nom)

par Leclochard le Ven 24 Nov 2017 - 11:06
@Lefteris a écrit:
@Leclochard a écrit:
@Will.T a écrit:
@Leclochard a écrit: (comme le SNES signant la suppression de la prime pour 3 HSA).  
Pour le coup, le snes étant contre les HSA, il est cohérent avec lui même.

Sans aucun doute. On peut aussi y voir une posture. Parce que, quand on y pense, les gens qui font trois hsa, les font ou bien parce qu'elles ont besoin d'argent ou bien pour des raisons pratiques (pb de répartition de service par ex). Dans les deux cas, elles n'y renonceront pas parce que la prime a disparu.
La réalité toute bête, c'est que le SNES a été d'accord pour que des enseignants qu'il est censé défendre perdent de l'argent. Je n'ai pas encore lu un argument expliquant en quoi ce vote allait améliorer la situation des personnels car à ce que je sache l'argent économisé n'a pas été redistribué. Le minuscule article paru dans la revue du SNES n'était pas très clair sur ce point. Il ne revendiquait pas cela comme une victoire. Il insistait sur le fait que le gouvernement avait attendu les répartitions de service pour faire voter cette mesure. Ou comment minimiser sa complicité.. Bien entendu, il ne doit pas être facile d'expliquer aux gens que c'est pour leur bien qu'on leur demande de moins travailler et de moins gagner, mais cette histoire est, à mon avis, révélatrice d'une séparation entre la "base" et les dirigeants.
C'est ça... On peut être contre les HSA , préférer que soient augmentés les traitements de base,(à titre personnel, je n'y suis pas favorable, en tant que défenseur du point d'indice et du relèvement des grilles ;  mon organisation syndicale non plus d'autant que souvent on force la main) mais être obligé de constater que hic et nunc,  ces HSA existent bel et bien  (collègues pris à la gorge, manque d'enseignants, nécessité d'arrondir son service pur ne pas couper une classe, etc.) et qu'en supprimant 500 €, on supprime tout bonnement un élément de rémunération sans aucune contrepartie. Le relèvement des taux des HS au delà de première ( au moins la seconde, comme ce fut le cas avant Allègre) par exemple, aurait  été une mesure  équitable en plus d'être logique.  Mais non, ça se passe en catimini, on rogne et et ce qui a été rogné ne revient jamais.

@Bouboule a écrit:Vous ne faites pas trop avancer le schmilblick initial, là.
Certes, mais ce qui précède explique pourquoi le schmilblick recule irrémédiablement.  

Mais non ! si tu opposes aux hsa, tu vas chercher à en dégoûter les gens. Un syndicat cohérent devrait demander une baisse de la rémunération des hsa -au-delà de la première...- ou, du moins, plus discrètement, ne pas revendiquer qu'on les augmente année après année, afin de constater un jour étonné : "Regardez comme elles sont mal payées !", sous-entendant qu'on est des pigeons quand on les accepte... Tiens, ce n'est pas justement ce qu'il se passe ?

Des H.S. très peu rémunérées
La rémunération de la première HSA devient inférieure à celle de l’heure ordinaire (incluse dans un service à temps complet) dès le 5ème échelon. Au 8ème échelon, pour porter la rémunération d’une HS à 125% de cette heure ordinaire, il faudrait par exemple augmenter le taux annuel de l’HSA de plus de 90% pour les certifiés.

https://www.snes.edu/Le-montant-des-heures-supplementaires.html

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)
avatar
Leclochard
Empereur

Re: Indemnité spéciale instit supprimée (20 0147 de son petit nom)

par Leclochard le Ven 24 Nov 2017 - 11:11
@MelanieSLB a écrit:
@doubledecker a écrit:Oui,  c'est bien celle là. Sa suppression m'a été confirmée par la personne du rectorat que j'ai eue au téléphone. Mais elle n'a pas su m'en dire plus,  j'attends et si je n'ai rien je rappelle vendredi.

Ce que je ne comprends pas, c'est que dans l'article cité, il y a bien une nouvelle prime pour les personnels en segpa, elle ne s'appellera peut-être plus 20 0147 mais je ne comprends pas que tu ne touches pas la nouvelle prime à la place.
Par contre, je sais qu'en passant de prof à chef (quelle que soit la catégorie de chef), beaucoup de personnes perdent en salaire.

Tu généralises, je trouve. Peut-être que l'agrégé en milieu de carrière qui faisait des HSA y perd dans un premier temps en devenant adjoint. Mais le certifié sans HSA ? Et puis, tu négliges les primes (pour un IPR, par ex, c'est jusqu'à 9000 euros/an) ainsi que le logement de fonction: dans les grandes villes, c'est un bel avantage d'économiser entre 1000 et 2000 euros.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)
avatar
doubledecker
Expert spécialisé

Re: Indemnité spéciale instit supprimée (20 0147 de son petit nom)

par doubledecker le Dim 26 Nov 2017 - 19:06
@Leclochard a écrit:
@MelanieSLB a écrit:
@doubledecker a écrit:Oui,  c'est bien celle là. Sa suppression m'a été confirmée par la personne du rectorat que j'ai eue au téléphone. Mais elle n'a pas su m'en dire plus,  j'attends et si je n'ai rien je rappelle vendredi.

Ce que je ne comprends pas, c'est que dans l'article cité, il y a bien une nouvelle prime pour les personnels en segpa, elle ne s'appellera peut-être plus 20 0147 mais je ne comprends pas que tu ne touches pas la nouvelle prime à la place.
Par contre, je sais qu'en passant de prof à chef (quelle que soit la catégorie de chef), beaucoup de personnes perdent en salaire.

Tu généralises, je trouve. Peut-être que l'agrégé en milieu de carrière qui faisait des HSA y perd dans un premier temps en devenant adjoint. Mais le certifié sans HSA ? Et puis, tu négliges les primes (pour un IPR, par ex, c'est jusqu'à 9000 euros/an) ainsi que le logement de fonction: dans les grandes villes, c'est un bel avantage d'économiser entre 1000 et 2000 euros.  

ah ben moi je suis certifiée échelon 9, pas prof proncipale mais j'avais une stagiaire (et je n'en aurai pas eu cette année) et des IMP pour l'ENT (ça c'est mort, un personnel de direction ne peut pas avoir d'IMP). L'un dans l'autre je gagnais quasiment la même chose mais cette indemnité me fait 130€ de moins chaque mois.

Depuis je suis allée à la pêche aux infos : le rectorat n'étant toujours pas en mesure de me répondre j'ai appelé une collègue. Elle e aussi découvert les -390 pour son salaire de novembre mais, mais, mais, elle a 3 indemnités qui n'existent pas su mon bulletin de salaire : l'ISAE (63,33€), une indemnité enseignant segpa (147,08€) et une indemnité fonction particulière prof. des écoles (70,35€) soit 280,76 euros de différence alors que nous faisons le même boulot...cherchez l'erreur...je rappelle le rectorat demain, je prépare un courrier au DASEN et je ne lâche rien! (si vous avez un syndicat à me recommander sur ces questions précises je suis aussi preneuse).

_________________
If you're not failing every now and again it's a sign you're not doing anything very innovative (Woody Allen)


La boutique de LolaDragibus : des petites choses futiles et inutiles pour embellir la vie (p'tites bricoles en tissu, papier, crochet....) : venez y jeter un oeil 😊
Contenu sponsorisé

Re: Indemnité spéciale instit supprimée (20 0147 de son petit nom)

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum