Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
sinan
Niveau 6

OE : Question de l'homme : textes antiques sur la relation entre l'homme et l'animal

par sinan le Mer 22 Nov 2017 - 13:37
Bonjour à tous
Dans le cadre d'une séquence sur l'argumentation en 1re, je souhaite trouver des questions de philosophie antique sur la relation entre l'homme et l'animal.
J'étudierai aussi le texte de la Genèse.
En LA , je ferai la fable de La Fontaine sur Ulysse, un texte de La Rochefoucauld et un autre de Boileau. En cursive, les élèves liront La Planète des singes de Pierre Boulle et un essai de Paccalet, L'humanité disparaîtra bon débarras !

Pouvez-vous m'aider ?

Merci
avatar
Ruthven
Monarque

Re: OE : Question de l'homme : textes antiques sur la relation entre l'homme et l'animal

par Ruthven le Mer 22 Nov 2017 - 17:27
Tu peux regarder du côté des traités de Plutarque, Manger de la viande, De l'usage de la raison par les bêtes, L'intelligence des animaux ou du côté de Porphyre De l'abstinence. Il y a un petit livre de T. Gontier sur L'homme et l'animal. La philosophie antique (dont on peut consulter le début sur Gallica) et les chapitres sur les anciens dans la somme d'E. de Fontenay Le silence des bêtes.
Maryse
Niveau 5

Re: OE : Question de l'homme : textes antiques sur la relation entre l'homme et l'animal

par Maryse le Jeu 23 Nov 2017 - 2:10
"L'HOMME EST UN ANIMAL POLITIQUE", Aristote, in LA POLITIQUE.
Référence DS UN TEXTE DE LAROCHEFOUCAUD mais je ne sas plus lequel... :blague:
avatar
sinan
Niveau 6

Re: OE : Question de l'homme : textes antiques sur la relation entre l'homme et l'animal

par sinan le Jeu 23 Nov 2017 - 8:25
Merci beaucoup pour vos références.
Le texte de La Rochefoucauld fera partie de mes LA.
J'ai déjà utilisé le texte d'Aristote mais l'extrait utilisable m'avait paru trop peu pertinent dans ce cadre. Je vais cependant m'y replonger.
avatar
Illiane
Niveau 9

Re: OE : Question de l'homme : textes antiques sur la relation entre l'homme et l'animal

par Illiane le Jeu 23 Nov 2017 - 17:20
@Aristote a écrit:§ 9. Delà cette conclusion évidente, que l'État est un fait de nature, que naturellement l'homme est un être sociable, et que celui qui reste sauvage par organisation, et non par l'effet du hasard, est certainement, ou un être dégradé, ou un être supérieur à l'espèce humaine. C'est bien à lui qu'on pourrait adresser ce reproche d'Homère :  

Sans famille, sans lois, sans foyer....  

L'homme qui serait par nature tel que celui du poète ne respirerait que la guerre; car il serait alors incapable de toute union, comme les oiseaux de proie.  

    § 10. Si l'homme est infiniment plus sociable que les abeilles et tous les autres animaux qui vivent en troupe, c'est évidemment, comme je l'ai dit souvent, que la nature ne fait rien en vain. Or, elle accorde la parole à l'homme exclusivement. La voix peut bien exprimer la joie et la douleur ; aussi ne manque-t-elle pas aux autres animaux, parce que leur organisation va jusqu'à ressentir ces deux affections et à se les communiquer. Mais la parole est faite pour exprimer le bien et le mal, et, par suite aussi, le juste et l'injuste ; et l'homme a ceci de spécial, parmi tous les animaux, que seul il conçoit le bien et le mal, le juste et l'injuste, et tous les sentiments de même ordre, qui en s'associant constituent précisément la famille et l'État.



Aristote, La Politique, I.1

Peut-être que la suite du texte est également pertinente, à voir...
Contenu sponsorisé

Re: OE : Question de l'homme : textes antiques sur la relation entre l'homme et l'animal

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum