Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
René Chiche
Niveau 3

Décret redoublement

par René Chiche le Lun 27 Nov 2017 - 19:09
Un projet de décret sur le redoublement sera prochainement examiné par le Conseil supérieur de l'éducation. Je l'approuve pleinement et le soutiendrai. Je suis également convaincu que tous les professeurs sérieux sont de cet avis !
avatar
amethyste
Doyen

Re: Décret redoublement

par amethyste le Lun 27 Nov 2017 - 19:12
@René Chiche a écrit:Un projet de décret sur le redoublement sera prochainement examiné par le Conseil supérieur de l'éducation. Je l'approuve pleinement et le soutiendrai. Je suis également convaincu que tous les professeurs sérieux sont de cet avis !
Contente de savoir que si je ne suis pas d'accord, c'est que je ne suis pas sérieuse.
Et que dit ce décret ?

_________________
- Le monde est dangereux à vivre ! Non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire.
- L'Etat est notre serviteur et nous n'avons pas à en être les esclaves.
Einstein
René Chiche
Niveau 3

Re: Décret redoublement

par René Chiche le Lun 27 Nov 2017 - 19:20
Quand on laisse passer dans la classe supérieure des élèves dont on connaît les fragilités et dont on sait qu'elles vont y devenir des lacunes, est-on sérieux ?
avatar
Equipe de modération
Modérateur

Re: Décret redoublement

par Equipe de modération le Lun 27 Nov 2017 - 19:26
Un lien peut-être vers le texte qui sera discuté ?
S'il n'y en a pas, le topic sera verrouillé et reposté quand nous aurons des informations officielles et précises.
René Chiche
Niveau 3

Re: Décret redoublement

par René Chiche le Lun 27 Nov 2017 - 19:35
Mon devoir en tant que membre du CSE est de ne pas diffuser les textes qu'on y examine, ce dont certains s'affranchissent allègrement comme on a pu récemment le voir avec le texte sur l'orientation et la réussite des étudiants.
Mon devoir en tant que syndicaliste est de tenir informé les collègues, et de recueillir leurs avis afin d'être au plus près des préoccupations légitimes des professeurs.
Je ne divulguerai pas le projet dans son intégralité, mais j'en reproduis la notice de présentation qui en fournit l'esprit. Elle dit à mes yeux l'essentiel de ce qu'il faut en retenir :

Notice : L’article L. 311-7 du code de l’éducation prévoit que le redoublement ne peut être décidé qu’à titre exceptionnel.
Le présent décret précise les dispositions du code de l’éducation relatives au redoublement. Ainsi, il prévoit des dispositifs d’accompagnement pédagogique afin de permettre à l’élève de progresser dans ses apprentissages à l’école élémentaire et au collège et d’éviter le redoublement. Cependant, dans le cas où le redoublement paraît nécessaire pour permettre à l’élève de poursuivre sa scolarité dans de bonnes conditions, le décret précise la procédure applicable et impose la mise en place de mesures spécifiques d’accompagnement pédagogique de l’élève concerné. Enfin, le décret prévoit que, dans le cadre du dispositif d’information et d’orientation mentionné au deuxième alinéa de l’article L. 612-3 du code de l’éducation, le chef d’établissement émet, en classe de terminale des lycées, un avis sur les vœux de poursuite d’études dans l’enseignement supérieur de l’élève après leur examen par le conseil de classe.
avatar
Equipe de modération
Modérateur

Re: Décret redoublement

par Equipe de modération le Lun 27 Nov 2017 - 20:06
Voilà qui répond à notre attente. Merci d'avoir complété.
avatar
micaschiste
Vénérable

Re: Décret redoublement

par micaschiste le Lun 27 Nov 2017 - 20:20
le décret précise la procédure applicable et de l’élève concernéimpose la mise en place de mesures spécifiques d’accompagnement pédagogique
On imagine qu'il y aura des moyens à la hauteur...

_________________
"Il ne sert à rien à l'homme de gagner la Lune s'il vient à perdre la Terre". François Mauriac
"Pick a star in the dark horizon and follow the light "
avatar
Isis39
Bon génie

Re: Décret redoublement

par Isis39 le Lun 27 Nov 2017 - 20:28
Je voudrais bien savoir ce que sont ces mesures spécifiques !
avatar
Gryphe
Médiateur

Re: Décret redoublement

par Gryphe le Lun 27 Nov 2017 - 20:29
Ce qui sera intéressant, ce sera de diffuser le résultat des votes.
En toute logique, le CSE pourrait voter contre le retour du redoublement, au vu de sa composition.

_________________
Τί ἐστιν ἀλήθεια ;

Certaines rubriques de Neoprofs.org sont en accès restreint. Pour en savoir plus, c'est par ici : http://www.neoprofs.org/t48247-topics-en-acces-restreint-forum-accessible-uniquement-sur-demande-edition-2017
avatar
VicomteDeValmont
Esprit éclairé

Re: Décret redoublement

par VicomteDeValmont le Lun 27 Nov 2017 - 21:12
Inquiétant ça "le chef d’établissement émet, en classe de terminale des lycées, un avis sur les vœux de poursuite d’études dans l’enseignement supérieur de l’élève".

En quoi le CDE est-il compétent pour décider de l'avenir des élèves?

_________________
Cette insigne faveur que votre coeur réclame
Nuit à ma renommée et répugne à mon âme.
avatar
Will.T
Prophète

Re: Décret redoublement

par Will.T le Lun 27 Nov 2017 - 21:18
@René Chiche a écrit:Quand on laisse passer dans la classe supérieure des élèves dont on connaît les fragilités et dont on sait qu'elles vont y devenir des lacunes, est-on sérieux ?
Quand on pense que ce sont les profs qui laissent ou non passer les élèves en classe supérieure, est-on sérieux ?
avatar
ycombe
Modérateur

Re: Décret redoublement

par ycombe le Lun 27 Nov 2017 - 23:03
@Isis39 a écrit:Je voudrais bien savoir ce que sont ces mesures spécifiques !
PPRE

_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
avatar
JEMS
Modérateur

Re: Décret redoublement

par JEMS le Mar 28 Nov 2017 - 6:03
@Will.T a écrit:
@René Chiche a écrit:Quand on laisse passer dans la classe supérieure des élèves dont on connaît les fragilités et dont on sait qu'elles vont y devenir des lacunes, est-on sérieux ?
Quand on pense que ce sont les profs qui laissent ou non passer les élèves en classe supérieure, est-on sérieux ?

Merci de relever l'incohérence Will. Nous assistons au niveau des LP à des situations de plus en plus graves. Les élèves passent en classe supérieure sans leur quota de périodes de formation en entreprises. Il faut les "garder" jusqu'en terminale pour qu'ils atteignent un niveau IV et non plus pour qu'ils obtiennent le diplôme.

Les syndicats pourraient un peu se bouger sur cette situation. Sinon, il faut nous enlever le label "Lycée Professionnel" et le changer en "Garderie Professionnelle".

avatar
Isis39
Bon génie

Re: Décret redoublement

par Isis39 le Mar 28 Nov 2017 - 7:06
@ycombe a écrit:
@Isis39 a écrit:Je voudrais bien savoir ce que sont ces mesures spécifiques !
PPRE

Laughing Cette chose miraculeuse...
Cath
Bon génie

Re: Décret redoublement

par Cath le Mar 28 Nov 2017 - 10:16
@Will.T a écrit:
@René Chiche a écrit:Quand on laisse passer dans la classe supérieure des élèves dont on connaît les fragilités et dont on sait qu'elles vont y devenir des lacunes, est-on sérieux ?
Quand on pense que ce sont les profs qui laissent ou non passer les élèves en classe supérieure, est-on sérieux ?

Ah bon ? Je croyais que c'était le cde...
Tiberius
Niveau 6

Re: Décret redoublement

par Tiberius le Mar 28 Nov 2017 - 11:10
"Ah bon ? Je croyais que c'était le cde..."

Chez nous cela fait bien longtemps que les enseignants n'ont plus leur mot à dire.
Malgré des avis défavorables au passage en seconde stipulés lors des conseils de classes de 3ème trimestre et notés dans la synthèse du bulletin, , les élèves, après court entretien dans le bureau du cde, passent en classe supérieure
René Chiche
Niveau 3

Redoublement

par René Chiche le Mer 20 Déc 2017 - 19:35
Ma très brève déclaration préalable lors de la séance du CSE examinant, notamment, le projet de décret relatif au redoublement :

Mesdames, Messieurs,

Il y a parmi les professeurs une majorité de gens sérieux.

Les gens sérieux ne sont pas friands des polémiques ; ils n’ont pas le goût immodéré de l’article ou du communiqué de presse pour faire parler d’eux ; ils évitent d’agiter les mots comme des épouvantails tout comme ils s’abstiennent de faire parure ou parade de leurs principes. Les gens sérieux sont trop occupés, sur le terrain, à faire de leur mieux dans des conditions toujours plus difficiles et moins favorables à l’exercice de leur art, quand elles ne leur sont pas devenues franchement hostiles.


Les professeurs, qui sont dans leur immense majorité des gens sérieux, sont depuis longtemps consternés par les dispositions prises sous différents ministères visant à restreindre, entraver et finalement interdire le redoublement. Parce qu’ils savaient bien, et ils sont toujours les mieux placés pour le savoir, que la continuité des apprentissages n’a rien à voir avec l’automaticité du passage d’un niveau à un autre, et qu’on n’entre pas à l’école comme on met le pied sur un tapis roulant pour se laisser porter mécaniquement jusqu’à destination ! Ils ont toujours su, sans avoir besoin d’invoquer on ne sait quelles études, ces avatars de l’antique argument d’autorité, que la continuité des apprentissages, si elle doit être autre chose qu’une formule creuse, consiste en une progression au sein de laquelle chaque niveau, supposant le précédent non comme un simple fait, mais comme sa condition, devient à son tour le soutien et la base du suivant. Ils savaient donc pertinemment que, chaque fois que l’on permettrait à l’élève n’ayant pas les bases suffisantes de passer néanmoins dans la classe supérieure, on transformerait ses difficultés en lacunes au point que rien, par la suite, ne pourrait être valablement édifié sur de si frêles et virtuelles fondations. Les professeurs, dont l’immense majorité sont des gens sérieux, savaient enfin très bien qu’interdire le redoublement, traité jusque dans la loi comme un honteux stigmate, n’était qu’une imposture – une simple, une triste, une effroyable imposture.

Les professeurs, qui sont vraiment des gens sérieux dans leur immense majorité, se félicitent d’ores et déjà, dans les établissements, dans les salles de professeurs, au sein des conseils de classe qui ont lieu en ce moment, du rétablissement annoncé du redoublement, dont la sotte interdiction, parmi d’innombrables mesures aussi mal inspirées, a fait gravement reculer l’école ! Ils auront, dès la fin de cette séance, la possibilité de vérifier si les organisations qui prétendent les représenter auront approuvé ou rejeté une mesure qu’eux-mêmes réclament à cor et à cri. Ils peuvent en tout cas compter sur Action & Démocratie, qui assumera ses responsabilités à cet égard et votera pour ce projet de décret, en dépit de quelques réserves nous conduisant à déposer plusieurs amendements, que ceux-ci soient ou non retenus.
avatar
Mila Saint Anne
Niveau 9

Re: Décret redoublement

par Mila Saint Anne le Mer 20 Déc 2017 - 19:47
Monsieur René Chiche semble oublier qu'il ne siège pas au CSE au nom du groupuscule "Action & Démocratie" qui n'est absolument pas représentatif des enseignants, mais bien au nom de la CFE/CGC qui est un syndicat de cadres des entreprises prisée et qu'il siège donc, au même titre que le MEDEF, pour représenter au CSE la société civile.
Il n'a aucunement le droit de s'exprimer au nom des enseignants.
C'est sans doute pour cela qu'il est le seul à voter ses multiples amendements.
avatar
Gryphe
Médiateur

Re: Décret redoublement

par Gryphe le Mer 20 Déc 2017 - 19:52
Eh bien justement, la société civile est pro-redoublement. Ça tombe bien.

http://www.ifop.com/media/poll/3928-1-study_file.pdf

_________________
Τί ἐστιν ἀλήθεια ;

Certaines rubriques de Neoprofs.org sont en accès restreint. Pour en savoir plus, c'est par ici : http://www.neoprofs.org/t48247-topics-en-acces-restreint-forum-accessible-uniquement-sur-demande-edition-2017
avatar
Delia
Neoprof expérimenté

Re: Décret redoublement

par Delia le Mer 20 Déc 2017 - 19:53
ils n’ont pas le goût immodéré de l’article ou du communiqué de presse pour faire parler d’eux
La preuve !

_________________
Un vieillard qui meurt, c'est une bibliothèque qui brûle.
Amadou Hampaté Ba
avatar
Mila Saint Anne
Niveau 9

Re: Décret redoublement

par Mila Saint Anne le Mer 20 Déc 2017 - 19:56
Et puis, il ne peut pas parler du reste vu qu'il s'est barré au troisième point de l'ordre du jour.
Qui en comportait 9.
titanic
René Chiche
Niveau 3

Re: Décret redoublement

par René Chiche le Mer 20 Déc 2017 - 19:58
Quelques précisions :

L’objet de ce décret est de rendre au conseil des maîtres (dans le premier degré) et au conseil de classe (dans le second degré) le droit de proposer le redoublement aux élèves qui rencontrent d’importantes difficultés dans les apprentissages.

Rappelons que la loi de juillet 2013 abusivement nommée « loi de refondation » avait pour ainsi dire interdit le redoublement, qualifiant son recours d’exceptionnel et indiquant par ailleurs de façon précise dans quelles circonstances exceptionnelles il pouvait être envisagé (en cas de rupture dans la continuité des apprentissages pour cause de santé ou de difficultés extra scolaires notamment).

Comme toujours avec les mesures prises par le ministre Blanquer, celle-ci va selon moi dans le bon sens mais de manière si timide, si prudente, si honteuse pourrait-on dire, que le petit pas en avant s’accompagne « en même temps » d’un petit pas en arrière au point que le progrès est finalement à peine visible et le bilan quasi nul. Comme je l’ai déjà écrit, reconstruire l’école est une tâche sérieuse qui ne consiste pas à repeindre les façades et reboucher les fissures afin d’obtenir les éloges des passants pendant qu’on reste sourd aux plaintes des occupants…

En l’occurrence, le décret relatif au redoublement ose si peu le rétablir qu’il prend un soin obséquieux à en conserver et en réaffirmer le caractère « exceptionnel », tandis qu’il supprime des textes en vigueur les passages qui, depuis 2013, indiquaient avec précision les circonstances, en effet exceptionnelles, autorisant le recours au redoublement.

Lors de la dernière séance du Conseil supérieur de l’éducation, j’ai donc déposé plusieurs amendements en vue de faire disparaître le caractère exceptionnel du redoublement, dont la mention devient contradictoire puisque désormais il pourra être proposé aux élèves qui ont de grandes difficultés, ce qui ne constitue absolument pas une situation exceptionnelle hélas !

Mes amendements n’ont pas été retenus par l’administration, et n’ont pas non plus été approuvés par les membres du Conseil supérieur de l’éducation, qui les ont d’ailleurs massivement rejetés.

Le projet de décret a lui-même été également rejeté par le Conseil supérieur de l’éducation (dont l’avis est fort heureusement consultatif) : il n’a recueilli que 11 voix « Pour », dont la mienne évidemment, 41 voix « Contre », 13 abstentions et un refus de vote.

Je suis convaincu que ces votes, notamment ceux des organisations qui prétendent représenter les enseignants, ne reflètent guère les préoccupations réelles et les attentes des professeurs de terrain qui sont, dans leur immense majorité, favorables au redoublement pour des raisons de simple bon sens pédagogique et éducatif.
avatar
LaMaisonQuiRendFou
Habitué du forum

Re: Décret redoublement

par LaMaisonQuiRendFou le Mer 20 Déc 2017 - 20:00
Ne sachant pas qui est ce brave homme, j'ai tapé son nom sur Google. J'ai trouvé un article humoristique : http://www.huffingtonpost.fr/rene-chiche/pourquoi-moi-prof-de-philo-au-lycee-je-vote-francois-fillon_a_21618311/
René Chiche
Niveau 3

Re: Décret redoublement

par René Chiche le Mer 20 Déc 2017 - 20:07
@LaMaisonQuiRendFou a écrit:Ne sachant pas qui est ce brave homme, j'ai tapé son nom sur Google. J'ai trouvé un article humoristique : http://www.huffingtonpost.fr/rene-chiche/pourquoi-moi-prof-de-philo-au-lycee-je-vote-francois-fillon_a_21618311/

Bonsoir,

2 remarques rapides.

- Le titre n'est pas de moi
- Le contenu de l'article explique clairement mes raisons. Vous pouvez ne pas les partager. Vous pouvez esquisser des arguments même. Je les examinerai avec intérêt le cas échéant. Mais le persiflage, non merci.
avatar
Babarette
Doyen

Re: Décret redoublement

par Babarette le Mer 20 Déc 2017 - 20:16
Pour ma part, j'en aurais Monsieur Chiche.

Croyez-vous vraiment que l'intérêt des élèves et des enseignants soit dans la casse de la fonction publique que souhaitait orchestrer François Fillon? 500 000 fonctionnaires de moins! Une privatisation de l'enseignement, tourné non plus vers acquisition de connaissances en vue de devenir plus intelligent, plus apte à réfléchir, à acquérir un esprit critique, bref, à devenir citoyen, mais vers l'entreprise, car il s'agit de faire de bons travailleurs bien dociles? 
Croyez-vous que Monsieur Fillon en ait quoi que ce soit à carrer de l'enseignement du latin? De l'enseignement supérieur?

Ce que souhaitent les Républicains, c'est briser le service public et la fonction publique pour faire place nette au privé. Le cerveau, ils s'en moquent, l'important, c'est le pognon. 

Et puis, fustiger les "conservateurs" quand on veut voter pour les Républicains, je trouve cela cocasse.

_________________
“Google peut vous donner 100 000 réponses, un bibliothécaire vous donne la bonne.” Neil Gaiman.

elephantrose lecteur
Contenu sponsorisé

Re: Décret redoublement

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum