Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Babarette
Grand sage

Re: Décret redoublement

par Babarette le Mer 20 Déc 2017 - 20:16
Pour ma part, j'en aurais Monsieur Chiche.

Croyez-vous vraiment que l'intérêt des élèves et des enseignants soit dans la casse de la fonction publique que souhaitait orchestrer François Fillon? 500 000 fonctionnaires de moins! Une privatisation de l'enseignement, tourné non plus vers acquisition de connaissances en vue de devenir plus intelligent, plus apte à réfléchir, à acquérir un esprit critique, bref, à devenir citoyen, mais vers l'entreprise, car il s'agit de faire de bons travailleurs bien dociles? 
Croyez-vous que Monsieur Fillon en ait quoi que ce soit à carrer de l'enseignement du latin? De l'enseignement supérieur?

Ce que souhaitent les Républicains, c'est briser le service public et la fonction publique pour faire place nette au privé. Le cerveau, ils s'en moquent, l'important, c'est le pognon. 

Et puis, fustiger les "conservateurs" quand on veut voter pour les Républicains, je trouve cela cocasse.
avatar
Elyas
Guide spirituel

Re: Décret redoublement

par Elyas le Mer 20 Déc 2017 - 20:18
La pire chose qui puisse être faite hormis le passage automatique actuellement en place est le redoublement.
Il existe d'autres dispositifs bien plus efficaces mais soit ça engendrerait des coûts que le gouvernement ne veut pas assumer soit il secoue le cocotier des certitudes infondées de trop de gens (comme la question des programmes ou du calendrier scolaire).
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Décret redoublement

par JPhMM le Mer 20 Déc 2017 - 20:22
@Elyas a écrit:La pire chose qui puisse être faite hormis le passage automatique actuellement en place est le redoublement.
J'ai un élève qui est passé automatiquement et que se retrouve en 6e avec un niveau CE2 (sans rire).

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Décret redoublement

par JPhMM le Mer 20 Déc 2017 - 20:23
@René Chiche a écrit:Les gens sérieux ne sont pas friands des polémiques
Ce n'est pas ce que semblaient penser Newton et Leibniz.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
Babarette
Grand sage

Re: Décret redoublement

par Babarette le Mer 20 Déc 2017 - 20:23
A quels dispositifs penses-tu, Elyas?

_________________
“Google peut vous donner 100 000 réponses, un bibliothécaire vous donne la bonne.” Neil Gaiman.

elephantrose lecteur
avatar
LaMaisonQuiRendFou
Habitué du forum

Re: Décret redoublement

par LaMaisonQuiRendFou le Mer 20 Déc 2017 - 20:31
@Babarette a écrit:A quels dispositifs penses-tu, Elyas?

Il est possible de faire passer l'élève au niveau supérieur tout en l'accompagnant si il est en difficulté.

C'est le cas en Finlande où les élèves ne redoublent que très rarement mais sont suivis en cas de lacunes.
Badiste75
Niveau 9

Re: Décret redoublement

par Badiste75 le Mer 20 Déc 2017 - 20:37
JPhMM un seul? T’as bien de la chance. Un tiers de ma classe de Seconde n’a pas le niveau cinquième, sans rire non plus.
avatar
Elyas
Guide spirituel

Re: Décret redoublement

par Elyas le Mer 20 Déc 2017 - 20:39
@LaMaisonQuiRendFou a écrit:
@Babarette a écrit:A quels dispositifs penses-tu, Elyas?

Il est possible de faire passer l'élève au niveau supérieur tout en l'accompagnant si il est en difficulté.

C'est le cas en Finlande où les élèves ne redoublent que très rarement mais sont suivis en cas de lacunes.

Il y a cette possibilité d'accompagnement, de programmes de renfort en petits groupes sur l'année suivante avec augmentation du nombre d'heures, le co-enseignement (pratiqué en Italie avec succès si je me souviens bien).

Il y a aussi la question des programmes et des méthodes lors des premières années de primaire. Bref, pas mal de choses. Mais en France, on pense en binaire : redoublement/pas redoublement.
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Décret redoublement

par JPhMM le Mer 20 Déc 2017 - 20:41
@Badiste75 a écrit:JPhMM un seul? T’as bien de la chance. Un tiers de ma classe de Seconde n’a pas le niveau cinquième, sans rire non plus.
Je parle d'un vrai petit niveau CE2.
Il ne sait pas combien fait 4+7.
Il ne sait pas combien font 2x8.
Il ne sait pas lire.
Il ne sait pas faire un carré.
Il ne sait pas ce que sont des droites parallèles.
Etc.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
LaMaisonQuiRendFou
Habitué du forum

Re: Décret redoublement

par LaMaisonQuiRendFou le Mer 20 Déc 2017 - 20:42
@JPhMM a écrit:
@Badiste75 a écrit:JPhMM un seul? T’as bien de la chance. Un tiers de ma classe de Seconde n’a pas le niveau cinquième, sans rire non plus.
Je parle d'un vrai petit niveau CE2.
Il ne sait pas combien fait 4+7.
Il ne sait pas combien fait 2x8.

Il ne sait pas lire.
Il ne sait pas faire un carré.
Il ne sait pas ce que sont des droites parallèles.

J'ai des étudiants de M1 qui sortent leur calculatrice pour faire cela...
pseudo-intello
Habitué du forum

Re: Décret redoublement

par pseudo-intello le Mer 20 Déc 2017 - 20:43
Pour ma part, je verrais des années "SAS" ; on prend un petit groupe d'élèves, et on reprend tout ce qu'il faut.
Ce n'est ni un passage ni un redoublement, mais un genre d'année sauvetage, pour reprendre le cursus classique juste après.
Quitte à ce que ça se passe en structures type internats, pour les élèves pour lesquels l'entourage ne permet pas de se remotiver scolairement ou de travailler le soir.

Mais je rêve, parce que le budget n'y est pas.
avatar
LaMaisonQuiRendFou
Habitué du forum

Re: Décret redoublement

par LaMaisonQuiRendFou le Mer 20 Déc 2017 - 20:47
@pseudo-intello a écrit:Pour ma part, je verrais des années "SAS" ; on prend un petit groupe d'élèves, et on reprend tout ce qu'il faut.
Ce n'est ni un passage ni un redoublement, mais un genre d'année sauvetage, pour reprendre le cursus classique juste après.
Quitte à ce que ça se passe en structures type internats, pour les élèves pour lesquels l'entourage ne permet pas de se remotiver scolairement ou de travailler le soir.

Mais je rêve, parce que le budget n'y est pas.

Mais le redoublement aussi coûte cher !
avatar
Gryphe
Médiateur

Re: Décret redoublement

par Gryphe le Mer 20 Déc 2017 - 20:48
@pseudo-intello a écrit:Pour ma part, je verrais des années "SAS"  

Pour moi, ce serait l'idéal également.
Le budget n'y est certes pas, mais on perd pourtant plus de milliards d'euros à rafistoler ce qu'on n'a pas construit correctement du début.

_________________
Τί ἐστιν ἀλήθεια ;

Certaines rubriques de Neoprofs.org sont en accès restreint. Pour en savoir plus, c'est par ici : http://www.neoprofs.org/t48247-topics-en-acces-restreint-forum-accessible-uniquement-sur-demande-edition-2017
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Décret redoublement

par JPhMM le Mer 20 Déc 2017 - 20:48
@LaMaisonQuiRendFou a écrit:
@JPhMM a écrit:
@Badiste75 a écrit:JPhMM un seul? T’as bien de la chance. Un tiers de ma classe de Seconde n’a pas le niveau cinquième, sans rire non plus.
Je parle d'un vrai petit niveau CE2.
Il ne sait pas combien fait 4+7.
Il ne sait pas combien fait 2x8.

Il ne sait pas lire.
Il ne sait pas faire un carré.
Il ne sait pas ce que sont des droites parallèles.

J'ai des étudiants de M1 qui sortent leur calculatrice pour faire cela...
Pourquoi cela ne m'étonne pas ?

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
LaMaisonQuiRendFou
Habitué du forum

Re: Décret redoublement

par LaMaisonQuiRendFou le Mer 20 Déc 2017 - 20:49
@JPhMM a écrit:
@LaMaisonQuiRendFou a écrit:
@JPhMM a écrit:
@Badiste75 a écrit:JPhMM un seul? T’as bien de la chance. Un tiers de ma classe de Seconde n’a pas le niveau cinquième, sans rire non plus.
Je parle d'un vrai petit niveau CE2.
Il ne sait pas combien fait 4+7.
Il ne sait pas combien fait 2x8.

Il ne sait pas lire.
Il ne sait pas faire un carré.
Il ne sait pas ce que sont des droites parallèles.

J'ai des étudiants de M1 qui sortent leur calculatrice pour faire cela...
Pourquoi cela ne m'étonne pas ?

Laughing

Pour le coût c'est ici : http://www.education.gouv.fr/cid11/le-cout-d-une-scolarite.html

"Perdre" un an c'est aussi retarder l'entrée dans la vie active et donc l'âge auquel on va avoir une activité productive (au sens économique du terme).
avatar
Elyas
Guide spirituel

Re: Décret redoublement

par Elyas le Mer 20 Déc 2017 - 20:50
@Gryphe a écrit:
@pseudo-intello a écrit:Pour ma part, je verrais des années "SAS"  

Pour moi, ce serait l'idéal également.
Le budget n'y est certes pas, mais on perd pourtant plus de milliards d'euros à rafistoler ce qu'on n'a pas construit correctement du début.

Il n'y aurait peut-être même pas besoin d'années de SAS si on reconquérait dans ce but le mois de juin, mais pour de vrai.
avatar
Babarette
Grand sage

Re: Décret redoublement

par Babarette le Mer 20 Déc 2017 - 20:50
Ah, et on rétablit les RASED aussi, c'était quand même bien d'en avoir, mais ils coûtaient cher...
On paiera le prix de l'ignorance, et l'addition sera salée.

_________________
“Google peut vous donner 100 000 réponses, un bibliothécaire vous donne la bonne.” Neil Gaiman.

elephantrose lecteur
avatar
Verdurette
Modérateur

Re: Décret redoublement

par Verdurette le Mer 20 Déc 2017 - 20:51
@Elyas a écrit:
@LaMaisonQuiRendFou a écrit:
@Babarette a écrit:A quels dispositifs penses-tu, Elyas?

Il est possible de faire passer l'élève au niveau supérieur tout en l'accompagnant si il est en difficulté.

C'est le cas en Finlande où les élèves ne redoublent que très rarement mais sont suivis en cas de lacunes.

Il y a cette possibilité d'accompagnement, de programmes de renfort en petits groupes sur l'année suivante avec augmentation du nombre d'heures, le co-enseignement (pratiqué en Italie avec succès si je me souviens bien).

Il y a aussi la question des programmes et des méthodes lors des premières années de primaire. Bref, pas mal de choses. Mais en France, on pense en binaire : redoublement/pas redoublement.

Le redoublement est rarement utile. Ce qui ne veut pas dire qu'il faut faire passer l'élève.

Ce qui est assez stupide, c'est qu'on se borne à calculer ce que coûterait le système finlandais quand l'enfant a entre 4 et 10 ans, au lieu de prendre en compte ce qu'il coûtera lorsqu'il sera devenu un jeune adulte inadapté au travail ou, dans certains cas un délinquant.
avatar
freche
Expert spécialisé

Re: Décret redoublement

par freche le Mer 20 Déc 2017 - 20:52
@pseudo-intello a écrit:Pour ma part, je verrais des années "SAS" ; on prend un petit groupe d'élèves, et on reprend tout ce qu'il faut.
Ce n'est ni un passage ni un redoublement, mais un genre d'année sauvetage, pour reprendre le cursus classique juste après.
Quitte à ce que ça se passe en structures type internats, pour les élèves pour lesquels l'entourage ne permet pas de se remotiver scolairement ou de travailler le soir.

Mais je rêve, parce que le budget n'y est pas.

Ma soeur a fait une année comme ça à la fin des années 90 : une année passerelle entre la troisième et la seconde, pour les élèves qui avaient leur brevet, mais un niveau trop faible pour aller en 2de GT. C'était dans le privé.
avatar
Balthazaard
Esprit éclairé

Re: Décret redoublement

par Balthazaard le Mer 20 Déc 2017 - 20:52
"Fillon a mené sa campagne, lui qui seul su mettre au cœur de sa déclaration de candidature la question de l'éducation ! Qu'il continue sur cette voie et il gagnera bien plus que les voix des professeurs : leur gratitude !"

C'est très fort, lucide et prophétique...
avatar
William Foster
Neoprof expérimenté

Re: Décret redoublement

par William Foster le Mer 20 Déc 2017 - 20:54
@pseudo-intello a écrit:Pour ma part, je verrais des années "SAS"

??:
??

...:

_________________
Tout le monde me dit que je ne peux pas faire l'unanimité.
"Il ne faut pas voir le mal partout où il est." Marie-Martine Schyns, ministre belge de l'enseignement obligatoire
Vérificateur de miroir est un métier que je me verrais bien faire, un jour.
avatar
Babarette
Grand sage

Re: Décret redoublement

par Babarette le Mer 20 Déc 2017 - 21:00
Ah ben c'est du joli tiens!

_________________
“Google peut vous donner 100 000 réponses, un bibliothécaire vous donne la bonne.” Neil Gaiman.

elephantrose lecteur
avatar
William Foster
Neoprof expérimenté

Re: Décret redoublement

par William Foster le Mer 20 Déc 2017 - 21:02
@Babarette a écrit:Ah ben c'est du joli tiens!
Oué, moi aussi j'aime bien les couvertures de cette collec' Wink

_________________
Tout le monde me dit que je ne peux pas faire l'unanimité.
"Il ne faut pas voir le mal partout où il est." Marie-Martine Schyns, ministre belge de l'enseignement obligatoire
Vérificateur de miroir est un métier que je me verrais bien faire, un jour.
pseudo-intello
Habitué du forum

Re: Décret redoublement

par pseudo-intello le Mer 20 Déc 2017 - 21:05
@freche a écrit:
@pseudo-intello a écrit:Pour ma part, je verrais des années "SAS" ; on prend un petit groupe d'élèves, et on reprend tout ce qu'il faut.
Ce n'est ni un passage ni un redoublement, mais un genre d'année sauvetage, pour reprendre le cursus classique juste après.
Quitte à ce que ça se passe en structures type internats, pour les élèves pour lesquels l'entourage ne permet pas de se remotiver scolairement ou de travailler le soir.

Mais je rêve, parce que le budget n'y est pas.

Ma soeur a fait une année comme ça à la fin des années 90 : une année passerelle entre la troisième et la seconde, pour les élèves qui avaient leur brevet, mais un niveau trop faible pour aller en 2de GT. C'était dans le privé.

Qu'est-ce qu'elle en a pensé ? Ça a été bénéfique ?
(ça m'intéresse)
avatar
Prezbo
Niveau 10

Re: Décret redoublement

par Prezbo le Mer 20 Déc 2017 - 21:12
@Elyas a écrit:La pire chose qui puisse être faite hormis le passage automatique actuellement en place est le redoublement.
Il existe d'autres dispositifs bien plus efficaces mais soit ça engendrerait des coûts que le gouvernement ne veut pas assumer soit il secoue le cocotier des certitudes infondées de trop de gens (comme la question des programmes ou du calendrier scolaire).

Je serais plutôt d’accord avec les deux affirmations de la première phrase, mais les alternatives, quelles sont-elles ? Ce n'est pas le tout de dire que les autres dispositifs existent, à un moment donné, il faut les expliquer et les montrer.

Désolé si suis un peu raide, mais ce discours culpabilisateur, "des méthodes existent", c'est celui qu'entendent depuis des années tous les profs qui font part de leur désarroi face au niveau d'élèves passés de classe en classe en étant largués depuis longtemps.

Pour l'instant, ce que je vois beaucoup, c'est des dispositifs maigrelets, quelques heures de-ci de-là, jamais évalués, rarement pérennes, qui se résument souvent à de l'aide au devoir ou à du "soutien" (Le terme est-il bien choisi ?) sous forme de travail supplémentaire. Ce qui revient à imposer encore plus d'école à des gamins qui n'en peuvent déjà plus. J'y ai participé à l'occasion, sans être sûr d'avoir de vrais résultats.

Pas contre qu'on discute de tout, y compris des programmes et des horaires, mais pas à coup d'injonctions moralisatrices et d'esquive de la question du comment. Parce qu'actuellement, c'est ce qui est vécu.
avatar
Balthazaard
Esprit éclairé

Re: Décret redoublement

par Balthazaard le Mer 20 Déc 2017 - 21:14
@William Foster a écrit:
@Babarette a écrit:Ah ben c'est du joli tiens!
Oué, moi aussi j'aime bien les couvertures de cette collec' Wink

Tu es amateur d'armes?
Contenu sponsorisé

Re: Décret redoublement

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum