Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
zouz
Fidèle du forum

Un professeur béthunois victime de harcèlement depuis 14 ans

par zouz le Sam 2 Déc 2017 - 22:08
Un professeur béthunois s’estime victime de harcèlement hiérarchique depuis quatorze ans. En arrêt maladie, il parle d’une « carrière et d’une vie brisées » et dénonce une omertà.


http://www.lavoixdunord.fr/212338/article/2017-09-03/un-prof-se-dit-victime-de-harcelement-hierarchique-depuis-quatorze-ans
avatar
roxanne
Devin

Re: Un professeur béthunois victime de harcèlement depuis 14 ans

par roxanne le Dim 3 Déc 2017 - 9:39
Quatorze ans de harcèlement sur plusieurs établissements, avec des collègues qui inventent des fautes lourdes? Tout ça pour avoir participé )à une grève?
avatar
Isis39
Bon génie

Re: Un professeur béthunois victime de harcèlement depuis 14 ans

par Isis39 le Dim 3 Déc 2017 - 9:55
C'est assez étrange comme histoire.
avatar
laMiss
Expert spécialisé

Re: Un professeur béthunois victime de harcèlement depuis 14 ans

par laMiss le Dim 3 Déc 2017 - 9:59
Eh bien je ne connais pas ce Monsieur, mais quand il écrit qu'
on couvre les chefs d’établissement qui pratiquent le harcèlement moral.
, je peux au moins dire que j'ai déjà vu ça une fois.
Je suis donc d'accord pour dire que le harcèlement n'est pas toujours pris au sérieux à tous les niveaux.

_________________
Bonne route !
avatar
Dalva
Doyen

Re: Un professeur béthunois victime de harcèlement depuis 14 ans

par Dalva le Dim 3 Déc 2017 - 10:44
- Pogonophile a écrit ailleurs qu'il arrive que les chefs d'établissement se téléphonent pour prendre des infos sur les collègues nouvellement arrivés, surtout s'ils leur paraissent "bizarres" (ce n'est pas le mot qu'il a employé) ;
- nous avons sur le forum quelques exemples de chefs d'établissement qui parviennent parfaitement à pourrir la vie de collègues ;
- changer d'établissement en cas de harcèlement n'est pas une solution pour de multiples raisons, dont je peux déjà donné deux ou trois :
• la personne harcelée a perdu confiance en elle et agit donc parfois de façon intrigante ;
• la personne harcelée a été harcelée et a donc intégré qu'on fait des choses pour lui nuire, elle peut en devenir "paranoïaque" (typiquement, mon fils harcelé était persuadé que ses camarades avaient caché son manteau alors que c'était la personne responsable de la cantine qui l'avait déplacé ; mais comme les autres passent leur temps à lui faire des crasses, il a logiquement pensé que c'était une de plus ; il y a tout un travail à faire pour que le monde n'apparaisse plus comme malveillant) ;
• la personne harcelée devient très agaçante en raison des éléments ci-dessus et s'attire par suite la lassitude des autre puis le rejet, ce qui renforce son insécurité et son manque de confiance, etc., cercle vicieux, installation de schémas psychologiques et tout le toutim.

Donc, peut-être que ce collègue n'a pas été harcelé du tout, peut-être qu'il n'a été harcelé que dans le premier ou les deux premiers établissements, ou peut-être que le schéma de harcèlement dans lequel il a été inscrit s'est reproduit d'établissement en établissement par la force des choses.

Tout ce qu'on peut dire, c'est que quand une personne quelle qu'elle soit évoque une situation de harcèlement (qui répond à la définition), il y a tout intérêt à la prendre au sérieux et à résoudre le problème même s'il s'avère ensuite qu'il n'y a pas harcèlement mais intention de nuire, détresse psychologique ou paranoïa.
avatar
pogonophile
Niveau 10

Re: Un professeur béthunois victime de harcèlement depuis 14 ans

par pogonophile le Dim 3 Déc 2017 - 11:50
Alors quand on passe des coups de fil - enfin, quand je le fais - c'est parce qu'on a un doute qui vient perturber la confiance a priori : par exemple, un professeur qui arrive en retard un jour sur deux, qui punit à tour de bras une classe dont personne ne se plaint, qui sent l'alcool le matin... L'idée étant de voir si cette personne a besoin d'aide, ou s'il y a une situation particulière qui demande un aménagement.
Jamais je n'ai entendu de choses telles que "c'est un sale ***, il faut le détruire." Au pire, j'ai eu du "écoute, avec moi c'est pas passé, on n'a jamais pu travailler normalement, peut-être qu'avec toi ça collera."

Dans tous les cas, même si on peut imaginer que certains se fassent passer un mot type "il nous a pourris et on n'a rien pu faire, casse-le en deux", il me paraît invraisemblable qu'en quatorze ans de carrière, avec plusieurs changements d'équipe de direction donc, le même schéma se soit reproduit par la simple malveillance hiérarchique concertée, pour faire payer un engagement militant tout à fait banal.

L'article ne donnant aucune précision, aucun exemple concret de ce qui est qualifié de harcèlement - dans quel cas de figure se retrouve-t-on un an sans salaire ?! - je crois qu'on a une bonne illustration de situation sur laquelle on ne peut rien dire.


Dernière édition par pogonophile le Dim 3 Déc 2017 - 12:04, édité 1 fois
avatar
roxanne
Devin

Re: Un professeur béthunois victime de harcèlement depuis 14 ans

par roxanne le Dim 3 Déc 2017 - 12:00
@pogonophile a écrit:Alors quand on passe des coups de fil - enfin, quand je le fais - c'est parce qu'on a un doute qui vient perturber la confiance a priori : par exemple, un professeur qui arrive en retard un jour sur deux, qui punit à tour de bras une classe dont personne ne se plaint, qui sent l'alcool le matin... L'idée étant de voir si cette personne a besoin d'aide, ou s'il y a une situation particulière qui demande un aménagement.
Jamais je n'ai entendu de choses telles que "c'est un salle ***, il faut le détruire." Au pire, j'ai eu du "écoute, avec moi c'est pas passé, on n'a jamais pu travailler normalement, peut-être qu'avec toi ça collera."

Dans tous les cas, même si on peut imaginer que certains se fassent passer un mot type "il nous a pourris et on n'a rien pu faire, casse-le en deux", il me paraît invraisemblable qu'en quatorze ans de carrière, avec plusieurs changements d'équipe de direction donc, le même schéma se soit reproduit par la simple malveillance hiérarchique concertée, pour faire payer un engagement militant tout à fait banal.

L'article ne donnant aucune précision, aucun exemple concret de ce qui est qualifié de harcèlement - dans quel cas de figure se retrouve-t-on un an sans salaire ?! - je crois qu'on a une bonne illustration de situation sur laquelle on ne peut rien dire.
Voilà.
avatar
Dalva
Doyen

Re: Un professeur béthunois victime de harcèlement depuis 14 ans

par Dalva le Dim 3 Déc 2017 - 12:14
Voilà. C'est pour ça qu'on s'est empressé de dire quelque chose qui allait plutôt dans le sens de la mise en doute à priori.
avatar
roxanne
Devin

Re: Un professeur béthunois victime de harcèlement depuis 14 ans

par roxanne le Dim 3 Déc 2017 - 12:26
Certes, mais la personne s'expose dans un journal, porte des accusations sur un système, des collègues donc il est aussi normal qu'il y ait doute. Et souvent, la vérité est entre les deux d'ailleurs.
avatar
Dalva
Doyen

Re: Un professeur béthunois victime de harcèlement depuis 14 ans

par Dalva le Dim 3 Déc 2017 - 12:33
Bien sûr qu'elle est souvent entre les deux, ai-je dit autre chose dans mon message initial ?
Quel peut être l'intérêt pour quelqu'un de rendre une chose publique après 14 ans ? N'est-ce pas le conseil qu'on donne souvent aux gens : si rien ne bouge, fais appel aux journaux, les responsables n'aiment pas ça.
Peut-être qu'il est juste malade, ce monsieur, mais il ne serait pas le premier à avoir subi des pressions et "punitions" pour avoir participé activement aux grèves en 2003. Il y a eu d'autres cas.
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe

Re: Un professeur béthunois victime de harcèlement depuis 14 ans

par Daphné le Dim 3 Déc 2017 - 12:58
@pogonophile a écrit:Alors quand on passe des coups de fil - enfin, quand je le fais - c'est parce qu'on a un doute qui vient perturber la confiance a priori : par exemple, un professeur qui arrive en retard un jour sur deux, qui punit à tour de bras une classe dont personne ne se plaint, qui sent l'alcool le matin... L'idée étant de voir si cette personne a besoin d'aide, ou s'il y a une situation particulière qui demande un aménagement.
Jamais je n'ai entendu de choses telles que "c'est un sale ***, il faut le détruire." Au pire, j'ai eu du "écoute, avec moi c'est pas passé, on n'a jamais pu travailler normalement, peut-être qu'avec toi ça collera."

Dans tous les cas, même si on peut imaginer que certains se fassent passer un mot type "il nous a pourris et on n'a rien pu faire, casse-le en deux", il me paraît invraisemblable qu'en quatorze ans de carrière, avec plusieurs changements d'équipe de direction donc, le même schéma se soit reproduit par la simple malveillance hiérarchique concertée, pour faire payer un engagement militant tout à fait banal.

L'article ne donnant aucune précision, aucun exemple concret de ce qui est qualifié de harcèlement - dans quel cas de figure se retrouve-t-on un an sans salaire ?! - je crois qu'on a une bonne illustration de situation sur laquelle on ne peut rien dire.

Dans le cas où suite à une CAPA disciplinaire le collègue est suspendu pendant X temps sans traitement, et il faut que le ministre entérine la décision.
Donc oui ça peut arriver mais rarement bien entendu.
avatar
Delia
Neoprof expérimenté

Re: Un professeur béthunois victime de harcèlement depuis 14 ans

par Delia le Dim 3 Déc 2017 - 13:08
J'avais lu : un professeur béninois victime de harcèlement... Oserais-je dire que cela ne me surprenait pas ?

_________________
Un vieillard qui meurt, c'est une bibliothèque qui brûle.
Amadou Hampaté Ba
avatar
Thalia de G
Médiateur

Re: Un professeur béthunois victime de harcèlement depuis 14 ans

par Thalia de G le Dim 3 Déc 2017 - 13:56
@pogonophile a écrit:Alors quand on passe des coups de fil - enfin, quand je le fais - c'est parce qu'on a un doute qui vient perturber la confiance a priori : par exemple, un professeur qui arrive en retard un jour sur deux, qui punit à tour de bras une classe dont personne ne se plaint, qui sent l'alcool le matin... L'idée étant de voir si cette personne a besoin d'aide, ou s'il y a une situation particulière qui demande un aménagement.
Jamais je n'ai entendu de choses telles que "c'est un sale ***, il faut le détruire." Au pire, j'ai eu du "écoute, avec moi c'est pas passé, on n'a jamais pu travailler normalement, peut-être qu'avec toi ça collera."

Dans tous les cas, même si on peut imaginer que certains se fassent passer un mot type "il nous a pourris et on n'a rien pu faire, casse-le en deux", il me paraît invraisemblable qu'en quatorze ans de carrière, avec plusieurs changements d'équipe de direction donc, le même schéma se soit reproduit par la simple malveillance hiérarchique concertée, pour faire payer un engagement militant tout à fait banal.

L'article ne donnant aucune précision, aucun exemple concret de ce qui est qualifié de harcèlement - dans quel cas de figure se retrouve-t-on un an sans salaire ?! - je crois qu'on a une bonne illustration de situation sur laquelle on ne peut rien dire.
J'ai en effet connu le très cas d'un MA ayant réussi le CAPES et dont on m'a cité des appréciations sur les bulletins. "Élève à pendre".
On lui a demandé de rectifier pour le trimestre suivant : "Parents à fusiller".
Du réel, hélas, même s'il remonte à trente ans.
Il était connu comme le loup blanc et cela me dérangeait quand il écoutait très fort sur sa radio RMC. Nous avons été plusieurs à lui demander d'être un peu plus discret.
Bref, je continue à penser que certains ne sont pas faits pour enseigner, je continue à assumer d'avoir écrit sur ma fiche de vœux que je ne voulais pas travailler avec une telle, cas qui s'est produit une seule fois, et je n'étais pas la seule à avoir émettre ce vœu.
Un peu de réalisme ne nuit pas.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Soleil noir de mes mélancolies.
avatar
pogonophile
Niveau 10

Re: Un professeur béthunois victime de harcèlement depuis 14 ans

par pogonophile le Dim 3 Déc 2017 - 15:17
En farfouillant un peu, je suis tombé sur un blog où l'article est cité, et l'auteur, Pierre-André Dionnet, explique longuement qu'il n'est pas l'homme sur la photo... sans dire que l'article ne le concerne pas. Bon en additionnant deux et deux puis en feuilletant le reste, je suis porté à croire que c'est de lui qu'on parle.
https://faitestairecepetitprofbonsang.wordpress.com/category/tribunal-administratif/

Je laisse les articles à votre sagacité, je n'y comprends rien, et suis très mal à l'aise de le voir citer longuement des noms dans un texte particulièrement chantourné : https://faitestairecepetitprofbonsang.wordpress.com/2017/08/31/1383/

L'auteur est visiblement un habitué de ce forum, qu'il cite par ci par là, par exemple :
https://faitestairecepetitprofbonsang.wordpress.com/2017/10/15/laffaire-habouzit-2-bientot-lepisode-2/

J'espère qu'il a de bons amis, car quoi qu'il se soit passé, il a l'air au plus mal humhum

Faut-il clore le thread ?
avatar
Dalva
Doyen

Re: Un professeur béthunois victime de harcèlement depuis 14 ans

par Dalva le Dim 3 Déc 2017 - 15:20
Merci pour la recherche Pogonophile. Si tu n'y comprends rien, avons-nous une chance d'y parvenir ?
avatar
pogonophile
Niveau 10

Re: Un professeur béthunois victime de harcèlement depuis 14 ans

par pogonophile le Dim 3 Déc 2017 - 15:20
@Dalva a écrit:Merci pour la recherche Pogonophile. Si tu n'y comprends rien, avons-nous une chance d'y parvenir ?

J'ose croire qu'il y a plus futé et/ou plus patient que moi ici !
avatar
Gryphe
Médiateur

Re: Un professeur béthunois victime de harcèlement depuis 14 ans

par Gryphe le Dim 3 Déc 2017 - 15:33
Y aurait-il aussi un rapport avec le blog "Omerta au rectorat" ?

_________________
Τί ἐστιν ἀλήθεια ;

Certaines rubriques de Neoprofs.org sont en accès restreint. Pour en savoir plus, c'est par ici : http://www.neoprofs.org/t48247-topics-en-acces-restreint-forum-accessible-uniquement-sur-demande-edition-2017
Fatras
Niveau 6

Re: Un professeur béthunois victime de harcèlement depuis 14 ans

par Fatras le Dim 3 Déc 2017 - 15:39
@Dalva a écrit:- Pogonophile a écrit ailleurs qu'il arrive que les chefs d'établissement se téléphonent pour prendre des infos sur les collègues nouvellement arrivés, surtout s'ils leur paraissent "bizarres" (ce n'est pas le mot qu'il a employé) ;
- nous avons sur le forum quelques exemples de chefs d'établissement qui parviennent parfaitement à pourrir la vie de collègues ;
- changer d'établissement en cas de harcèlement n'est pas une solution pour de multiples raisons, dont je peux déjà donné deux ou trois :
• la personne harcelée a perdu confiance en elle et agit donc parfois de façon intrigante ;
• la personne harcelée a été harcelée et a donc intégré qu'on fait des choses pour lui nuire, elle peut en devenir "paranoïaque" (typiquement, mon fils harcelé était persuadé que ses camarades avaient caché son manteau alors que c'était la personne responsable de la cantine qui l'avait déplacé ; mais comme les autres passent leur temps à lui faire des crasses, il a logiquement pensé que c'était une de plus ; il y a tout un travail à faire pour que le monde n'apparaisse plus comme malveillant) ;
• la personne harcelée devient très agaçante en raison des éléments ci-dessus et s'attire par suite la lassitude des autre puis le rejet, ce qui renforce son insécurité et son manque de confiance, etc., cercle vicieux, installation de schémas psychologiques et tout le toutim.

Donc, peut-être que ce collègue n'a pas été harcelé du tout, peut-être qu'il n'a été harcelé que dans le premier ou les deux premiers établissements, ou peut-être que le schéma de harcèlement dans lequel il a été inscrit s'est reproduit d'établissement en établissement par la force des choses.

Tout ce qu'on peut dire, c'est que quand une personne quelle qu'elle soit évoque une situation de harcèlement (qui répond à la définition), il y a tout intérêt à la prendre au sérieux et à résoudre le problème même s'il s'avère ensuite qu'il n'y a pas harcèlement mais intention de nuire, détresse psychologique ou paranoïa.

Merci pour cette analyse très intéressante.
Lenagcn
Niveau 10

Re: Un professeur béthunois victime de harcèlement depuis 14 ans

par Lenagcn le Dim 3 Déc 2017 - 15:53
L'analyse de Dalva correspond à ce qu'a vécu mon fils.

Bonne chance au psychiatre de notre collègue. Quoiqu'il ait vécu.
avatar
Iphigénie
Enchanteur

Re: Un professeur béthunois victime de harcèlement depuis 14 ans

par Iphigénie le Dim 3 Déc 2017 - 15:53
on ne peut évidemment rien dire sur ce cas individuel.
Par contre, ce que j'ai souvent observé, c'est la lâcheté du système: lorsque quelqu'un est fragilisé, (que ce soit à tort ou à raison, pour une quelconque incompétence), on ne le lâche plus et on lui tient la tête sous l'eau.
J'ai souvent observé cet acharnement, même venant de CDE qui pouvaient être très sympathiques par ailleurs et avec les autres. La Fontaine a très bien décrit cela: dans un système où plus rien ne marche vraiment, tous se satisfont d'un haro sur le baudet.
avatar
amalricu
Habitué du forum

Re: Un professeur béthunois victime de harcèlement depuis 14 ans

par amalricu le Dim 3 Déc 2017 - 16:03
J'ai connu un cde dérangé, méprisant et harceleur...Partout où ce monsieur officiait, le bahut se mettait en grève dans la 2ème année....le rectorat a nommé un office de pendant que monsieur se prélassait en arrêt maladie. Ne pouvant plus nous attaquer car déjugé par son administration, il a porté plainte contre les parents d'élèves...

Bref, répétition systématique quel que soit le le lieu et tracasseries juridiques en chapelet comme dans ce cas spécifique. Je vois mal des cde et des collègues perdre leur temps des années durant  à malmener un quidam  pour le simple fait d'une grève (on serait légion en ce cas). Et la comparaison avec les ravages du "viol collectif" mise en avant par ce monsieur est lourde.

La lecture des liens avancés par Pogonophile est édifiante : Caliméro canarde dans tous les sens et écharpe tous ses collègues en les nommant avec quelquefois des sous-entendus d'ordre privé....on finit au tribunal pour moins que ça.

Quand le délire de persécution fait l'identité, c'est l'entourage qui trinque. Je pense qu'il s'agit de cela en l'occurrence.

Dans certains cas, on peut aussi avoir affaire à un simulateur qui feint le dérangement pour être écarté avec traitement tout de même....


Dernière édition par amalricu le Dim 3 Déc 2017 - 16:20, édité 2 fois
avatar
VicomteDeValmont
Esprit éclairé

Re: Un professeur béthunois victime de harcèlement depuis 14 ans

par VicomteDeValmont le Dim 3 Déc 2017 - 16:04
L'article de blog cité par pogonophile n'a aucun intérêt, c'est une suite de noms qui n'explique rien.

_________________
Cette insigne faveur que votre coeur réclame
Nuit à ma renommée et répugne à mon âme.
avatar
pogonophile
Niveau 10

Re: Un professeur béthunois victime de harcèlement depuis 14 ans

par pogonophile le Dim 3 Déc 2017 - 16:08
@VicomteDeValmont a écrit:L'article de blog cité par pogonophile n'a aucun intérêt, c'est une suite de noms qui n'explique rien.

C'est à l'image de l'article de presse et du blog en général : des évocations, des hyperboles, mais rien de concret. La seule chose sur les noms cités c'est qu'ils sont associés à des images de cireurs de chaussures et de gens qui font l'autruche, on va loin avec ça. Par contre l'auteur prévient hein : quand il va balancer, ça va faire mal !

(désolé j'ai du mal à lire sans ricaner, et je le ferais ouvertement si la détresse n'était pas si manifeste)
avatar
laMiss
Expert spécialisé

Re: Un professeur béthunois victime de harcèlement depuis 14 ans

par laMiss le Dim 3 Déc 2017 - 16:58
@Gryphe a écrit:Y aurait-il aussi un rapport avec le blog "Omerta au rectorat" ?

C'est drôle, j'y ai pensé et j'ai googlé ce blog, mais il semble avoir été...censuré !? affraid

_________________
Bonne route !
avatar
Delia
Neoprof expérimenté

Re: Un professeur béthunois victime de harcèlement depuis 14 ans

par Delia le Dim 3 Déc 2017 - 17:47
Pauvre, pauvre collègue ! Sa souffrance est réelle, quelles qu'en soient les causes, au point de lui faire perdre sa capacité à s'exprimer (ses écrits sont incompréhensibles) et la plus élémentaire prudence : il risque le procès en diffamation, avec sa liste nominative.
Il est urgent de lui tendre une main secourable.

_________________
Un vieillard qui meurt, c'est une bibliothèque qui brûle.
Amadou Hampaté Ba
Contenu sponsorisé

Re: Un professeur béthunois victime de harcèlement depuis 14 ans

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum