Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Franck059
Niveau 10

Résultats PIRLS 2016 (réaction du ministère p. 6)

par Franck059 le Mar 5 Déc 2017 - 13:47
Vu dans l'expresso du café pédagogique de ce jour :

"Les résultats de PIRLS 2016 viennent de tomber et ils sont sans appel. La France se situe en bas du classement européen en lecture tout comme elle l'est en maths. Le niveau moyen des élèves de CM1 a reculé depuis PIRLS 2011 et même depuis PIRLS 2001. Ces résultats interrogent la façon dont l'Ecole est gérée . Mais aussi plus globalement la place du livre dans la société et les inégalités sociales."

http://www.cafepedagogique.net/LEXPRESSO/Pages/2017/12/05122017Article636480624552627563.aspx

Après les résultats désastreux de TIMMS 2015 (parus en 2016), l'un des arguments avancés avait été la formation littéraire d'une large majorité des professeur(e)s des écoles parmi lesquels certains auraient développé une aversion pour les mathématiques (on parlait pourtant bien de mathématiques de niveau PRIMAIRE, CM2 exclu).

Là, je me demande si ce type d'argument peut encore tenir la route....


Dernière édition par Franck059 le Mer 21 Fév 2018 - 7:35, édité 2 fois (Raison : Modification du titre après ajout d'un document)
avatar
William Foster
Neoprof expérimenté

Re: Résultats PIRLS 2016 (réaction du ministère p. 6)

par William Foster le Mar 5 Déc 2017 - 13:51
Mais c'est couillon d'avoir évalué des CM1 alors que les élèves ont jusqu'à la fin du collège pour apprendre à liser et écriver correctement !
Encore une enquête faite au doigt mouillé par des réactionnaires passéistes anti-progressistes. Neutral

_________________
Tout le monde me dit que je ne peux pas faire l'unanimité.
"Il ne faut pas voir le mal partout où il est." Marie-Martine Schyns, ministre belge de l'enseignement obligatoire
Vérificateur de miroir est un métier que je me verrais bien faire, un jour.
avatar
Franck059
Niveau 10

Re: Résultats PIRLS 2016 (réaction du ministère p. 6)

par Franck059 le Mar 5 Déc 2017 - 14:13
@William Foster a écrit:Mais c'est couillon d'avoir évalué des CM1 alors que les élèves ont jusqu'à la fin du collège pour apprendre à liser et écriver correctement !
Encore une enquête faite au doigt mouillé par des réactionnaires passéistes anti-progressistes. Neutral

Razz
avatar
VinZT
Expert

Re: Résultats PIRLS 2016 (réaction du ministère p. 6)

par VinZT le Mar 5 Déc 2017 - 15:49
Pour remédier à cela, je propose de rebaptiser mon établissement : « lycée Jean D'Ormesson ».
Nul doute qu'en rendant hommage à ce grand homme, la place du livre et donc de la lecture dans la société sera revalorisée.

_________________

« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François
« Un économiste est un expert qui saura demain pourquoi ce qu'il avait prédit hier ne s'est pas produit aujourd'hui. » Laurence J. Peter
avatar
ycombe
Modérateur

Re: Résultats PIRLS 2016 (réaction du ministère p. 6)

par ycombe le Mar 5 Déc 2017 - 15:51
@Franck059 a écrit:Vu dans l'expresso du café pédagogique de ce jour :

"Les résultats de PIRLS 2016 viennent de tomber et ils sont sans appel. La France se situe en bas du classement européen en lecture tout comme elle l'est en maths. Le niveau moyen des élèves de CM1 a reculé depuis PIRLS 2011 et même depuis PIRLS 2001. Ces résultats interrogent la façon dont l'Ecole est gérée . Mais aussi plus globalement la place du livre dans la société et les inégalités sociales."

http://www.cafepedagogique.net/LEXPRESSO/Pages/2017/12/05122017Article636480624552627563.aspx

Entre 2001 et 2016 ça baisse?

2003, publication du rapport Thélot qui met en place le socle de compétence. Les compétences se sont répandues au primaire comme elles sont en train de le faire au secondaire. Efficacité? Ça continue à baisser.

Sinon, entre 2003 et 2016, le taux d'élèves en retard en CM2 est passé de 19% à moins de 10%. Les résultats baissent sur la même période. Le redoublement est peut-être inefficace, je ne suis pas sûr, par contre je suis sûr que la diminution du redoublement est inefficace.

_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
pseudo-intello
Habitué du forum

Re: Résultats PIRLS 2016 (réaction du ministère p. 6)

par pseudo-intello le Mar 5 Déc 2017 - 16:03
La baisse en CM1 par rapport à, 2011, ils ont du mal à l'avaler : a priori, les programmes Darcos de 2008 avaient redonné un peu plus de places (des miettounettes, sans doute, mais c’est mieux que rien) aux fondamentaux haïs pas le café pédagogique et les pédagogues de tout poil.

Les CM1 d'aujourd'hui sont entrés en CP en même temps que Najat. Et n'ont quasiment connu que les rythmes avec mercredi matin qui devaient être miraculeux).

J'en ai marre d'entendre proposer des solutions diverses et variées à la baisse du niveau (qui, pour certains pédagos, existe parfois oui, parfois non, selon que ça les arrange ou pas), avec un lien de plus en plus limité par rapport à la choucroute, quand jamais personne d'un peu écouté au ministère ne mentionne le fait que si les élèves travaillaient un peu plus, on n'en serait pas là.
avatar
VinZT
Expert

Re: Résultats PIRLS 2016 (réaction du ministère p. 6)

par VinZT le Mar 5 Déc 2017 - 16:13
La choucroute c'est un peu stigmatisant :

Front des mères a écrit:
Des enseignants sont attaqués parce qu'ils dénoncent les mécanismes discriminatoires qui opèrent au sein de l'école. Nous souhaitons leur dire que nous partageons la même analyse, que nous les soutenons, et qu'ensemble, parents et enseignants, nous ferons de l'école un espace plus égalitaire, réellement bienveillant à l'égard de tous les enfants.

https://blogs.mediapart.fr/front-de-meres/blog/041217/parents-en-soutien-des-enseignants-contre-les-discriminations-lecole

_________________

« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François
« Un économiste est un expert qui saura demain pourquoi ce qu'il avait prédit hier ne s'est pas produit aujourd'hui. » Laurence J. Peter
avatar
ycombe
Modérateur

Re: Résultats PIRLS 2016 (réaction du ministère p. 6)

par ycombe le Mar 5 Déc 2017 - 16:15
@William Foster a écrit:Mais c'est couillon d'avoir évalué des CM1 alors que les élèves ont jusqu'à la fin du collège pour apprendre à liser et écriver correctement !
Encore une enquête faite au doigt mouillé par des réactionnaires passéistes anti-progressistes. Neutral
Pour faire correspondre les évaluations PIRLS avec le découpage en cycle français, les évaluations PIRLS de CM1 seront désormais passées par les élèves d'hypokhâgne.

Vous allez voir ce que vous allez voir.




_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Résultats PIRLS 2016 (réaction du ministère p. 6)

par JPhMM le Mar 5 Déc 2017 - 16:21
@Franck059 a écrit:Vu dans l'expresso du café pédagogique de ce jour :

"Les résultats de PIRLS 2016 viennent de tomber et ils sont sans appel. La France se situe en bas du classement européen en lecture tout comme elle l'est en maths. Le niveau moyen des élèves de CM1 a reculé depuis PIRLS 2011 et même depuis PIRLS 2001. Ces résultats interrogent la façon dont l'Ecole est gérée . Mais aussi plus globalement la place du livre dans la société et les inégalités sociales."

http://www.cafepedagogique.net/LEXPRESSO/Pages/2017/12/05122017Article636480624552627563.aspx

Après les résultats désastreux de TIMMS 2015 (parus en 2016), l'un des arguments avancés avait été la formation littéraire d'une large majorité des professeur(e)s des écoles parmi lesquels certains aurait développé une aversion pour les mathématiques (on parlait pourant bien de mathématiques de niveau PRIMAIRE, CM2 exclu).

Là, je me demande si ce type d'argument peut encore tenir la route....
Je ne vois qu'une explication légitime : à force de lire la prose exotique de François Jarraud, les enseignants ne savent plus lire ni écrire.

Exemple :

Le système éducatif fuit par le bas. C'ets vrai pour l'école et aussi pour le collège (d'après PISA). C'est en éducation prioritaire que l'on trouve le plus de professeurs contractuels et de nouveaux enseignants, que les problèmes de remplacement et d'AVS sont les plus criants. C'est là aussi où se ressentent le plus le développement de la misère.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
Madame Mado
Niveau 8

Re: Résultats PIRLS 2016 (réaction du ministère p. 6)

par Madame Mado le Mar 5 Déc 2017 - 16:58
Je me pose une question :
Les écoles des autres pays testés dans cette enquête sont-elles aussi "inclusives" que l'école française aujourd'hui ?
Parce qu'un fait est sûr, dans mon CP j'ai environ 30% d'enfants (7 sur 22) en situation de handicap (pas de handicap moteur : retard global, troubles de l'attention et du comportement....) et que ça tire quand même une classe vers le bas qu'on le veuille ou non.
Si quelqu'un a une réponse...

_________________
mon blog artistique sunny
XIII
Fidèle du forum

Re: Résultats PIRLS 2016 (réaction du ministère p. 6)

par XIII le Mar 5 Déc 2017 - 17:17
- Ecole inclusive sans moyen!
- Disparition des savoirs au profit des "compétences"
- 24 heures de cours/ contre 27 heures dans les années 80
- disparition des RASED
- formations (initiale et continue) moribondes
- salaire de misère parmi le plus bas de la zone euro.
-effectifs pléthoriques (taux d'encadrement le plus faible d'Europe)


Donc on régresse...La modification de nos ORS, de notre statut, les rythmes, le PPCR, tout ça c'est de l'enfumage. Mais il y a encore des syndicats qui prônent encore plus de "libéralisme" et d'autonomie...
Notre système de santé était le 1er en 2000 dans le classement de l'OMS, après toutes ces pseudos réformes, nous sommes actuellement au-delà de la 15ème place...

L'objectif est clair: mettre à genoux la FP, la décrédibiliser pour privatiser et casser le statut des fonctionnaires. Créer volontairement une défiance des usagers.
avatar
Isis39
Bon génie

Re: Résultats PIRLS 2016 (réaction du ministère p. 6)

par Isis39 le Mar 5 Déc 2017 - 17:24
@XIII a écrit:- Ecole inclusive sans moyen!
- Disparition des savoirs au profit des "compétences"
- 24 heures de cours/ contre 27 heures dans les années 80
- disparition des RASED
- formations (initiale et continue) moribondes
- salaire de misère parmi le plus bas de la zone euro.
-effectifs pléthoriques (taux d'encadrement le plus faible d'Europe)


Donc on régresse...La modification de nos ORS, de notre statut, les rythmes, le PPCR, tout ça c'est de l'enfumage. Mais il y a encore des syndicats qui prônent encore plus de "libéralisme" et d'autonomie...
Notre système de santé était le 1er en 2000 dans le classement de l'OMS, après toutes ces pseudos réformes, nous sommes actuellement au-delà de la 15ème place...

L'objectif est clair: mettre à genoux la FP, la décrédibiliser pour privatiser et casser le statut des fonctionnaires. Créer volontairement une défiance des usagers.

Cela est à rapprocher de la sortie du président sur l'audiovisuel public : https://www.lexpress.fr/actualite/politique/pour-macron-le-service-public-audiovisuel-est-la-honte-de-la-republique_1966323.html
avatar
amalricu
Habitué du forum

Re: Résultats PIRLS 2016 (réaction du ministère p. 6)

par amalricu le Mar 5 Déc 2017 - 18:12
"La place du livre dans nos sociétés"...

On bascule depuis des années de la page à l'écran.

On est à mon avis dans une transition irréversible et je crains que la page à l'encre soit sous peu un vestige d'une époque révolue, un plaisir d'esthète, comme la platine vinyl à l'âge de la musique dématérialisée.

Les gamins ne lisent plus comme dans ma jeunesse et cette régression touche désormais tous les milieux sociaux.

En tant qu'enseignant, nous subissons cette mutation de plein fouet sans compter le formatage des jeunes cervelles par les outils et les pratiques numériques.


Dernière édition par amalricu le Mar 5 Déc 2017 - 18:17, édité 1 fois
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe

Re: Résultats PIRLS 2016 (réaction du ministère p. 6)

par Daphné le Mar 5 Déc 2017 - 18:14
@ycombe a écrit:
@William Foster a écrit:Mais c'est couillon d'avoir évalué des CM1 alors que les élèves ont jusqu'à la fin du collège pour apprendre à liser et écriver correctement !
Encore une enquête faite au doigt mouillé par des réactionnaires passéistes anti-progressistes. Neutral
Pour faire correspondre les évaluations PIRLS avec le découpage en cycle français, les évaluations PIRLS de CM1 seront désormais passées par les élèves d'hypokhâgne.

Vous allez voir ce que vous allez voir.

Et vous aurez des surprises  
avatar
Franck059
Niveau 10

Re: Résultats PIRLS 2016 (réaction du ministère p. 6)

par Franck059 le Mar 5 Déc 2017 - 19:01
@amalricu a écrit:"La place du livre dans nos sociétés"...

On bascule depuis des années de la page à l'écran.

On est à mon avis dans une transition irréversible et je crains que la page à l'encre soit sous peu un vestige d'une époque révolue, un plaisir d'esthète, comme la platine vinyl à l'âge de la musique dématérialisée.

Les gamins ne lisent plus comme dans ma jeunesse et cette régression touche désormais tous les milieux sociaux.

En tant qu'enseignant, nous subissons cette mutation de plein fouet sans compter le formatage des jeunes cervelles par les outils et les pratiques numériques.

Et ce ne serait spécifique qu'à la France ?
avatar
Elyas
Guide spirituel

Re: Résultats PIRLS 2016 (réaction du ministère p. 6)

par Elyas le Mar 5 Déc 2017 - 21:21
@pseudo-intello a écrit:La baisse en CM1 par rapport à, 2011, ils ont du mal à l'avaler : a priori, les programmes Darcos de 2008 avaient redonné un peu plus de places (des miettounettes, sans doute, mais c’est mieux que rien) aux fondamentaux haïs pas le café pédagogique et les pédagogues de tout poil.

Les CM1 d'aujourd'hui sont entrés en CP en même temps que Najat. Et n'ont quasiment connu que les rythmes avec mercredi matin qui devaient être miraculeux).

J'en ai marre d'entendre proposer des solutions diverses et variées à la baisse du niveau (qui, pour certains pédagos, existe parfois oui, parfois non, selon que ça les arrange ou pas), avec un lien de plus en plus limité par rapport à la choucroute, quand jamais personne d'un peu écouté au ministère ne mentionne le fait que si les élèves travaillaient un peu plus, on n'en serait pas là.

Euh non... Les CM1 évalués en 2011 ont été évalués avec les programmes d'avant 2008 et ceux de maintenant en 2016 n'ont connu que les programmes de 2008. Najat est arrivé à l'EN en août 2014, les élèves qui n'ont connu qu'elle étaient en Ce1 en 2016, pas en CM1.

Celui qui a mis en place les programmes de 2008 évalués par PIRLS 2016 se nomme... Blanquer.
pseudo-intello
Habitué du forum

Re: Résultats PIRLS 2016 (réaction du ministère p. 6)

par pseudo-intello le Mar 5 Déc 2017 - 22:01
Pourtant :
CP : 2008 / 2009
CE1 : 2009/2010
CE : 2010/2011
CM1 : 2011/2012

Et :
CP : 2014 / 2015
CE1 : 2015/2016
CE : 2016/2017
CM1 : 2017/2018
... non ?

Et je sais qu'NVB, au moins, a changé tous les niveaux de programmes d'un coup, même si ça créait des problèmes, pour qu'il n'y ait supposément pas de retour en arrière possible.

Ceci dit, tu en sais peut-être plus que moi (ce n'est PAS un sarcasme, mais une vraie supposition), alors n'hésite pas à me détromper, au besoin.
avatar
Elyas
Guide spirituel

Re: Résultats PIRLS 2016 (réaction du ministère p. 6)

par Elyas le Mar 5 Déc 2017 - 22:08
@pseudo-intello a écrit:Pourtant :
CP : 2008 / 2009
CE1 : 2009/2010
CE : 2010/2011
CM1 : 2011/2012

Et :
CP : 2014 / 2015
CE1 : 2015/2016
CE : 2016/2017
CM1 : 2017/2018
... non ?

Et je sais qu'NVB, au moins, a changé tous les niveaux de programmes d'un coup, même si ça créait des problèmes, pour qu'il n'y ait supposément  pas de retour en arrière possible.

Ceci dit, tu en sais peut-être plus que moi (ce n'est PAS un sarcasme, mais une vraie supposition), alors n'hésite pas à me détromper, au besoin.

Les programmes de 2008 ont été appliqués à partir du 1er septembre 2009. Les élèves de PIRLS 2016 sont ceux qui étaient en CM1 en 2015-2016. Les nouveaux programmes de 2016 ont été appliqués à partir du 1er septembre 2016 (donc année scolaire 2016-2017).

Les évaluations de PIRLS ont été faite sur le premier semestre de 2016 (donc entre janvier et juin 2016).

En clair, les élèves évalués par PIRLS 2016 étaient en CP en 2012-2013, Ce1 en 2013-2014, Ce2 en 2014-2015 et CM1 en 2015-2016, donc des programmes de 2008.

avatar
Pandorafa
Fidèle du forum

Re: Résultats PIRLS 2016 (réaction du ministère p. 6)

par Pandorafa le Mar 5 Déc 2017 - 22:28
@Madame Mado a écrit:Je me pose une question :
Les écoles des autres pays testés dans cette enquête sont-elles aussi "inclusives" que l'école française aujourd'hui ?
Parce qu'un fait est sûr, dans mon CP j'ai environ 30% d'enfants (7 sur 22) en situation de handicap (pas de handicap moteur : retard global, troubles de l'attention et du comportement....) et que ça tire quand même une classe vers le bas qu'on le veuille ou non.
Si quelqu'un a une réponse...

Tiens cela m'intéresse ce constat, car je faisais le même dans la classe dont j'étais PP l'an dernier, en 5eme. 7 aménagements-PAP dont 3 cas lourds MDPH avec AVS et pour les 4 autres : TDAH, dys variés... Les 7 dont tu parles sont-ils reconnus comme handicapés (MDPH ?), en cours de diagnostic ou bien des troubles identifiés uniquement par les enseignants ? Y-a-t-il chez vous un manque de diagnostic comme chez nous ou bien est-ce parce que le CP c'est encore tôt pour identifier certains troubles du langages ou des apprentissages ?

Cette année, dans la classe de 6ème dont je suis PP je n'ai "que" 3 cas MDPH avec AVS (une TDA avec TSA, un dyspraxique, un déficient visuel), une dyslexique, et 3 petits qui devraient être en SEGPA... Eh bien c'est ma classe qui fonctionne le mieux, où l'on va le plus loin intellectuellement et dans les travaux de groupe. Il faut dire que j'ai aussi une bonne petite tête de classe, très solidaire des autres en difficulté coeurs

Bon, et que des gosses comprennent mal ce qu'ils lisent en CM1, quand on voit avec quelles méthodes la plupart apprend à lire en CP (la fameuse "semi-globale ou semi-syllabique" qui fait horreur aux orthophonistes que je connais), je n'en suis pas étonnée. Rien qu'à voir la diversité des pratiques/méthodes dans l'école-usine de ma fille, j'ai envie de dire : la liberté pédagogique a des limites quand même, faut pas déconner. Si 1/3 des gosses de CE1 de certaines classes vont consulter des ortho à la demande des enseignants, et que les ortho disent qu'ils n'ont pas de dys pour le plupart, mais ne maîtrisent juste toujours pas le décodage, il faut peut-être que certains se remettent en question.

Pour exemple, la maîtresse de ma fille, qui est charmante et certainement parmi les plus soucieuses de la réussite de ses élèves dans cette école (d'après les échos de nombreux parents et nos premières impressions), fait des dictées de mots une fois par semaine dès le début du CP. Alors qu'ils n'ont pas encore vu tous les sons, le "en/an" par exemple, elle attendait des petits qu'ils sachent écrire sous la dictée "serpent" en septembre. Ben oui, ils venaient d'apprendre le son "s". Logique, hein ? Razz
Bon pas de stress, on préfère rigoler de ces gros blancs en dictée avec ma fille, je lui demande juste de savoir écrire les mots-outils, et de transcrire les sons appris en lettre, c'est déjà pas mal.
avatar
Elyas
Guide spirituel

Re: Résultats PIRLS 2016 (réaction du ministère p. 6)

par Elyas le Mer 6 Déc 2017 - 6:14
Un autre point à noter est que les élèves de CM1 évalués par PIRLS 2016 sont ceux qui ont connu du CP au CM1 les programmes de 2008 mais aussi la semaine de 4 jours, au moins sur leur CP.

Donc, Blanquer est l'ancien DGESCO qui a participé aux programmes qui ont conduit à la poursuite de la baisse du niveau mais il est aussi le ministre qui relance la semaine des 4 jours (bientôt dans ma ville, magnifique !). Cherchez l'erreur !

Autre point, pour aider les élèves à mieux comprendre, il instaure la dictée toutes les semaines (ou tous les jours, je ne me souviens plus). Il est célébré par les médias qui ont descendu NVB qui a aussi proposé le retour de la dictée.

Cependant, il faut noter que la dictée n'est sans doute pas le meilleur outil pour aider les élèves à mieux comprendre, c'est même un peu hors-sujet (après, la dictée a des vertus mais pas pour le sujet qui nous concerne). On sait très bien que les trois axes d'aide pour la compréhension sont les suivants :
- la fluidité de lecture de l'élève (mais elle va à la fois avec le décodage et la compréhension).
- la richesse lexicale de l'élève.
- l'érudition culturelle de l'élève (pour faire les calculs inférentiels).

De ce que je vois, ni le point 1 (alors qu'il est l'une des grandes sources d'inégalité dès la Petite Section, de l'ordre de 1 à 10 selon les élèves) ni le point 2 ne sont abordés.

L'étude Lire-Ecrire-Dire de l'IFE avait déjà annoncé la catastrophe (étude faite avec des élèves lors des programmes de 2008). Ce n'est donc pas une surprise. Mais lire que c'est la faute des programmes de 2016, c'est un peu ridicule parce qu'ils n'étaient pas mis en application lors de PIRLS 2016. Lire aussi que les programmes de 2008 sont responsables des résultats de 2011 est aussi ridicule comme les élèves de 2011 n'étaient pas ceux qui suivaient ce programme (ils suivaient les programmes de 2002 si je ne m'égare pas).

Après, on peut se dire que tous ces programmes sont de mauvais programmes mais il faut rester honnête sur ce qui est évalué et ne pas sortir avec des airs triomphaux (malvenus dans l'état actuel de notre école, selon moi) pour des raisons idéologiques.

Il y a un vrai problème depuis une vingtaine d'année avec la lecture. Quelle analyse en faire ? Quelles solutions faut-il créer pour changer cela ? La question de l'inclusion (loi 2005 mise en place sans moyens), la question de l'enseignement des éléments qui accroissent la compréhension, la baisse des heures de cours (surtout en français, tant au primaire qu'au secondaire) et le fait que les inégalités sociales se creusent en France depuis 20 ans doivent nous questionner, je pense.
avatar
Anaxagore
Guide spirituel

Re: Résultats PIRLS 2016 (réaction du ministère p. 6)

par Anaxagore le Mer 6 Déc 2017 - 6:40
Il faut que la réponse soit globale: plus et mieux de grammaire, conjugaison, vocabulaire, rédaction et des textes suffisamment variés et complexes. (Et ceci dans toutes les matières du primaire.)

Pour tout cela il faut plus d'heures en particulier.

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

"Woland fit un signe de la main, et Jérusalem s'éteignit."
avatar
Anaxagore
Guide spirituel

Re: Résultats PIRLS 2016 (réaction du ministère p. 6)

par Anaxagore le Mer 6 Déc 2017 - 6:45
@Elyas a écrit:
@pseudo-intello a écrit:Pourtant :
CP : 2008 / 2009
CE1 : 2009/2010
CE : 2010/2011
CM1 : 2011/2012

Et :
CP : 2014 / 2015
CE1 : 2015/2016
CE : 2016/2017
CM1 : 2017/2018
... non ?

Et je sais qu'NVB, au moins, a changé tous les niveaux de programmes d'un coup, même si ça créait des problèmes, pour qu'il n'y ait supposément  pas de retour en arrière possible.

Ceci dit, tu en sais peut-être plus que moi (ce n'est PAS un sarcasme, mais une vraie supposition), alors n'hésite pas à me détromper, au besoin.

Les programmes de 2008 ont été appliqués à partir du 1er septembre 2009. Les élèves de PIRLS 2016 sont ceux qui étaient en CM1 en 2015-2016. Les nouveaux programmes de 2016 ont été appliqués à partir du 1er septembre 2016 (donc année scolaire 2016-2017).

Les évaluations de PIRLS ont été faite sur le premier semestre de 2016 (donc entre janvier et juin 2016).

En clair, les élèves évalués par PIRLS 2016 étaient en CP en 2012-2013, Ce1 en 2013-2014, Ce2 en 2014-2015 et CM1 en 2015-2016, donc des programmes de 2008.


Les programmes de 2008 ont été mal appliqués sur le terrain et l'encadrement n'a pas joué le jeu. Les programmes étaient aussi perfectibles et les horaires n'auraient jamais dû baisser.

Nous avions déjà réagi à l'époque.

Je ne parle pas non plus des désobeisseurs qui se targuaient de ne pas suivre les programmes de 2008.

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

"Woland fit un signe de la main, et Jérusalem s'éteignit."
avatar
Yazilikaya
Neoprof expérimenté

Re: Résultats PIRLS 2016 (réaction du ministère p. 6)

par Yazilikaya le Mer 6 Déc 2017 - 7:02
@Anaxagore a écrit:Il faut que la réponse soit globale: plus et mieux de grammaire, conjugaison, vocabulaire, rédaction et des textes suffisamment variés et complexes. (Et ceci dans toutes les matières du primaire.)

Pour tout cela il faut plus d'heures en particulier.

Pas sûr, les élèves font partie de ceux qui ont déjà le plus d'heures dans l'ocde. Par contre, si on pouvait arrêter le saupoudrage tel que le B2i, APS, APER etc.
avatar
Anaxagore
Guide spirituel

Re: Résultats PIRLS 2016 (réaction du ministère p. 6)

par Anaxagore le Mer 6 Déc 2017 - 7:14
Il faut arrêter les diversions c'est certain, mais 27h n'étaient pas du luxe.

Je ne sais pas comment on fait travailler la rédaction sans avoir du temps. Je ne sais pas comment on peut faire étudier des textes suffisamment riches sans avoir de temps.

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

"Woland fit un signe de la main, et Jérusalem s'éteignit."
avatar
Franck059
Niveau 10

Re: Résultats PIRLS 2016 (réaction du ministère p. 6)

par Franck059 le Mer 6 Déc 2017 - 7:31
@Pandorafa a écrit:
Bon, et que des gosses comprennent mal ce qu'ils lisent en CM1, quand on voit avec quelles méthodes la plupart apprend à lire en CP (la fameuse "semi-globale ou semi-syllabique" qui fait horreur aux orthophonistes que je connais), je n'en suis pas étonnée. Rien qu'à voir la diversité des pratiques/méthodes dans l'école-usine de ma fille, j'ai envie de dire : la liberté pédagogique a des limites quand même, faut pas déconner. Si 1/3 des gosses de CE1 de certaines classes vont consulter des ortho à la demande des enseignants, et que les ortho disent qu'ils n'ont pas de dys pour le plupart, mais ne maîtrisent juste toujours pas le décodage, il faut peut-être que certains se remettent en question.

Je pense aussi que la liberté pédagogique et la pluralité des méthodes est la source première du problème.
Autant pour la lecture que pour le calcul d'ailleurs.

Même si je reconnais bien sûr qu'il y a trop d'élèves dans les classes, trop d'hétérogénéité et trop de dispersion dans les enseignements.
Contenu sponsorisé

Re: Résultats PIRLS 2016 (réaction du ministère p. 6)

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum