Cantines scolaires : deux fois trop de viande !

Page 4 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Cantines scolaires : deux fois trop de viande !

Message par Babarette le Mer 6 Déc 2017 - 17:21

Kiwi: mon dernier établissement était en REP, avec des familles en grande difficulté financière. Plusieurs familles ne payaient pas du tout. Je suppose que la priorité était que les élèves aient à manger et que pour la qualité, c'était secondaire.
Pour ma prime jeunesse pas bien lointaine, c'était juste, probablement, que personne n'en avait cure à cette époque.

Elaïna: ma prof de lettre en khâgne avait vécu la même chose. On la forçait tous les jours à boire son Cacolac, et elle finissait tous les jours la tête au-dessus du lavabo dans le couloir. 
Aujourd'hui, même si je continue d'entendre des gens ronchonner contre ces "enquiquineurs qui osent ne pas manger de tout", il me semble qu'il n'est pas si difficile de faire comprendre qu'on ne peut pas consommer certains produits.

Babarette
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cantines scolaires : deux fois trop de viande !

Message par Sulfolobus le Mer 6 Déc 2017 - 17:25

@Isis39 a écrit:
@Sulfolobus a écrit:
Si tu manges des oeufs, des produits laitiers ou des dérivés du soja en quantité raisonnables, tu apportes suffisamment d'acides aminés. Ça se complique quand le repas est végétalien (sans soja) où là tu as besoin de la complémentarité légumineuses/céréales pour les protéines.


On me dit que les végétaliens mangent du soja mais Sulfolobus dit que c'est sans soja. Je ne comprends plus.
Non je dis que tu n'as pas de problème de protéines si le repas contient du soja en quantité satisfaisante. Tu peux faire des repas végétaliens sans soja (faut pas croire que les végétaliens mangent du soja 3 fois par jour Razz ) mais dans ce cas là, il faut y faire attention et une des manière est de faire un mélange légumineuses/céréales.
avatar
Sulfolobus
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cantines scolaires : deux fois trop de viande !

Message par Hermiony le Mer 6 Déc 2017 - 17:28

@Elaïna a écrit:
@Héliandre a écrit:On a une fontaine à lait installée dans la salle de restauration, les élèves se servent à volonté, si j'ai bien compris ce que m'a dit mon gestionnaire, c'est parce que c'est offert (la fontaine et le lait)... je regarderai mieux pour voir s'il y a une marque dessus.
Il me semble que la semaine du goût était pas ml marquée par des intervention autour du sucre, avec des affiches, mais ça fait quelques années et ça dépend des endroits. Pas d'interventions de vendeurs d'aliments auprès de nos élèves, sinon.

J'ai connu l'époque de la distribution (avec consommation obligatoire, fliquée par les instits) de briquettes de lait à la récréation du matin

C'était la grande époque des "produits laitiers vos amis pour la vie", glorieux moment du lobby laitier

+1, j'ai connu aussi, à la maternelle (et je me souviens encore de la tronche des briquettes...).
Le slogan que tu évoques est toujours d'actualité, d'ailleurs...

_________________
"Soyons subversifs. Révoltons-nous contre l'ignorance, l'indifférence, la cruauté, qui d'ailleurs ne s'exerce si souvent contre l'homme que parce qu'elles se sont fait la main sur les animaux. Il y aurait moins d'enfants martyrs s'il y avait moins d'animaux torturés".
Marguerite Yourcenar



« La vraie bonté de l’homme ne peut se manifester en toute pureté et en toute liberté qu’à l’égard de ceux qui ne représentent aucune force. » «Le véritable test moral de l’humanité, ce sont ses relations avec ceux qui sont à sa merci : les animaux. » Kundera, L’Insoutenable Légèreté de l’être
avatar
Hermiony
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cantines scolaires : deux fois trop de viande !

Message par Sulfolobus le Mer 6 Déc 2017 - 17:32

@Babarette a écrit:
Elaïna: ma prof de lettre en khâgne avait vécu la même chose. On la forçait tous les jours à boire son Cacolac, et elle finissait tous les jours la tête au-dessus du lavabo dans le couloir. 
Aujourd'hui, même si je continue d'entendre des gens ronchonner contre ces "enquiquineurs qui osent ne pas manger de tout", il me semble qu'il n'est pas si difficile de faire comprendre qu'on ne peut pas consommer certains produits.
Honnêtement pour être allergique à un certain nombre de choses, non ce n'est pas compliqué. Le seul truc chiant c'est d'y penser tout le temps dans les plats cuisinés (même maison) et où tu ne vois pas l'aliment facilement (tout ce qui est plat en sauce est terrible par exemple) pour ne pas l'avaler sans le savoir. Sinon, les gens sont plutôt compréhensifs.
avatar
Sulfolobus
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cantines scolaires : deux fois trop de viande !

Message par Dimka le Mer 6 Déc 2017 - 17:52

Les gens distinguent l'impossibilité (la personne allergique) et le choix (par goût, par religion, par idéologie…) en essayant souvent d'être bienveillants dans le premier cas et malveillants dans le second, j'ai l'impression.

_________________
pingouin ← Ceci est un manchot (penguin en anglais), pas un pingouin. Les pingouins volent, sont présents en Bretagne et mangent donc du Kouign Aman. Les manchots ne volent pas, utilisent Linux et vivent dans l’hémisphère sud.

Contrairement à la chouette, le hibou a la classe, des aigrettes sur la tête et un x au pluriel.

J’aime les petits cœurs mignons et palpitants !
Big tiger is watching you!
avatar
Dimka
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cantines scolaires : deux fois trop de viande !

Message par Sphinx le Mer 6 Déc 2017 - 19:52

@Zagara a écrit:Il me semblait que le problème de l'oligopole de quelques grands industriels sur les cantines (scolaires et d'entreprise) était bien plus pressant (et moins idéologique) que de peser la viande proposée.

Ces entreprises refourguent la pire saloperie. On est bien gentil d'appeler ça de la "viande", alors que c'est plus souvent du minerai de viande. Mais pour les légumes, c'est pareil. Rien de comparable entre les légumes dégueulasses, peu nutritifs et chargés de pesticides que fournissent ces grandes entreprises de restauration et de vrais légumes.

Bref, c'est en premier lieu l'oligopole de ces industriels qui pose un énorme problème de santé publique. Et ce serait bien plus utile de s'attaquer à ça plutôt que de transformer la question en combat idéologique clivant.

Pour contribuer utilement au débat, j'ai trouvé ce document qui décrit le marché de la restauration collective : http://www.themavision.fr/jcms/rw_485341/restauration-collective-les-derniers-chiffres-cles-2016-et-les-tendances-a-venir

On y voit que 10 entreprises représentent 3/4 du chiffre d'affaire du secteur, et que les 3 premières (Elior, Sodexo, Compass) représentent plus de 60% de celui-ci. Un véritable oligopole de la malbouffe, qui nourrit les enfants et les adultes de la pire façon possible.
Ça, c'est un vrai scandale.

Complètement d'accord avec ça. On ne cesse de voir des reportages où l'établissement a fait le choix d'avoir une cuisine faite sur place avec une majorité de produits frais locaux (pas forcément bio, mais j'ai envie de dire qu'on s'en fout, le marché du bio actuel étant ce qu'il est), et où ça marche bien nous dit-on, et malgré ça un grand nombre de collectivités (départements, régions) décident d'uniformiser et confiant le tout en bloc à Sodexo ou Elior. Et c'est vraiment mauvais. Bon, je suppose que la petite cantine locale est plus facile à gérer pour une école maternelle ou primaire que pour un collège même pas bien grand, mais tout de même ça laisse songeur Neutral

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather

avatar
Sphinx
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cantines scolaires : deux fois trop de viande !

Message par RogerMartin le Mer 6 Déc 2017 - 20:01

Le vrai souci, ce sont des règlements européens qui ont été votés il y a quatre ou cinq ans, qui s'appliquent je crois en 2018 ou 2019, et qui obligent tous les lieux de restauration collective qui préparent plus de 50 repas (dans ma mémoire) à suivre des règles strictes.
Entre autres :
- obligation d'avoir dans le bâtiment des douches non-mixtes pour le personnel de restauration.
- interdiction d'utiliser la même porte pour le passage des livraisons de matière premières et la sortie des poubelles.
et quelques autres dingueries du même genre...
Sodexo était à la manœuvre sur ce coup-là. Les cantines scolaires vont devoir se ruiner pour pouvoir continuer à exister, car très peu répondent à ces normes. Pour les vieux bâtiments en ville, c'est cuit.
Dans l'ancienne école de mon fils, école de quartier, ils vont fermer la cuisine. L'arrondissement a investi dans une cuisine centrale (c'est mauvais, alors que les cuisines dans les écoles marchaient plutôt bien) mais c'est ça ou entreprise qui vend de la sciure sous plastique.

_________________
Pardon, je n'ai plus moyen d'accéder à l'accent circonflexe sur mon clavier  Embarassed

Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.

Rome n'est plus dans Rome, elle est toute où je suis.
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
avatar
RogerMartin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cantines scolaires : deux fois trop de viande !

Message par Sphinx le Mer 6 Déc 2017 - 20:14

C'est lamentable.

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather

avatar
Sphinx
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cantines scolaires : deux fois trop de viande !

Message par MelanieSLB le Mer 6 Déc 2017 - 20:17

@Sphinx a écrit:
Complètement d'accord avec ça. On ne cesse de voir des reportages où l'établissement a fait le choix d'avoir une cuisine faite sur place avec une majorité de produits frais locaux (pas forcément bio, mais j'ai envie de dire qu'on s'en fout, le marché du bio actuel étant ce qu'il est), et où ça marche bien nous dit-on, et malgré ça un grand nombre de collectivités (départements, régions) décident d'uniformiser et confiant le tout en bloc à Sodexo ou Elior. Et c'est vraiment mauvais. Bon, je suppose que la petite cantine locale est plus facile à gérer pour une école maternelle ou primaire que pour un collège même pas bien grand, mais tout de même ça laisse songeur Neutral

C'est possible dans un lycée d'enciron 1000 élèves /80 profs et je ne sais pas trop combien d'agents.
En moyenne, 900 repas servis le midi. C'est bon, local, et généralement bio.

_________________
La réforme du collège en clair : www.reformeducollege.fr .
La Réforme du Collège en Clair a aussi sa page Facebook !

Et pour ceux qui voudraient en comprendre quelques fondements idéologiques:
De l’école, Jean-Claude Milner, visionnaire en 1984 (ça ne s'invente pas!) de ce qui nous arrive: "On ne dira pas que les enseignants sont l'appendice inutile d'une institution dangereuse et presque criminelle; on dira seulement qu'ils doivent devenir Autres: animateurs, éducateurs, grands frères, nourrices, etc. La liste est variable. Que, par là, les enseignants cessent d’être ce qu'ils doivent être, c'est encore une fois sortir de la question. On ne dira pas que les enseignants n'ont pas à exister, mais qu'ils ont à exister Autrement. Que cette Autre existence consiste à renoncer à soi-même pour disparaître dans la nuit éducative et s'y frotter, tous corps et tous esprits confondus, avec les partenaires de l'acte éducatif - manutentionnaires, parents, élèves, etc. -, seul un méchant pourrait en prendre ombrage." (page 24)
avatar
MelanieSLB
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cantines scolaires : deux fois trop de viande !

Message par RogerMartin le Mer 6 Déc 2017 - 20:19

@Sphinx a écrit:C'est lamentable.

Oui, donc une obligation du bio, disons que ça fournira à Sodexo une autre catégorie de fournisseurs à pressurer : on voit ce que ça donne, le bio dans les grandes surfaces aujourd'hui... Ce n'est pas ça qui va encourager l'agriculture respectueuse.

Pour les cantines scolaires, le combat est ailleurs.

_________________
Pardon, je n'ai plus moyen d'accéder à l'accent circonflexe sur mon clavier  Embarassed

Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.

Rome n'est plus dans Rome, elle est toute où je suis.
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
avatar
RogerMartin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cantines scolaires : deux fois trop de viande !

Message par Prezbo le Mer 6 Déc 2017 - 21:32

@pseudo-intello a écrit:

Voilà. Libre aux parents (qui ont accès au menu, par affichage ou par internet), de prendre en compte ces quatre repas et de ne pas proposer de viande le soir.

Une remarque quand même : vous oubliez le cas des internes. Il y en a (pré-bac et post-bac) dans mon lycée.

Et effectivement, c'est repas avec entrée-viande ou poisson-légumes ou féculent-laitage-dessert midi et soir.

Et c'est relativement récent : ma mère a été interne dans les années 50/60, et à l'époque le soir c'était pain et soupe. Même témoignage de la part d'une collègue récemment retraitée.  Les deux m'ont aussi témoignées que ce qui était servi était parfois à le limite de la consommabilité, et qu'elles l'ont parfois mangé parce qu'elles avaient faim et qu'il n'y avait rien d'autre.

Je ne dis pas qu'il faut y revenir. Mais entre la soupe à la grimace tous les soirs et le modèle de repas traditionnel type restaurant deux foispar jour, il y a peut-être moyen de réfléchir à des solutions intermédiaires.

(Une collègue m'a fait un jour remarquer que les demi-pensions maintenaient une forme de repas qui n'était sans doute plus le modèle quotidien pour la majorité des familles. Après, dans certains secteurs, j'imagine que ça peut justement être un argument, et que le repas de la cantine est le seul repas complet et théoriquement équilibré de la journée.)
avatar
Prezbo
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cantines scolaires : deux fois trop de viande !

Message par Babarette le Mer 6 Déc 2017 - 21:56

@Dimka a écrit:Les gens distinguent l'impossibilité (la personne allergique) et le choix (par goût, par religion, par idéologie…) en essayant souvent d'être bienveillants dans le premier cas et malveillants dans le second, j'ai l'impression.

J'ai la même impression. Ce que j'ai pu entendre autour de moi à propos de ces salauds de végétariens, pire encore, de vegans...  affraid

@Sphinx a écrit:
@Zagara a écrit:Il me semblait que le problème de l'oligopole de quelques grands industriels sur les cantines (scolaires et d'entreprise) était bien plus pressant (et moins idéologique) que de peser la viande proposée.

Ces entreprises refourguent la pire saloperie. On est bien gentil d'appeler ça de la "viande", alors que c'est plus souvent du minerai de viande. Mais pour les légumes, c'est pareil. Rien de comparable entre les légumes dégueulasses, peu nutritifs et chargés de pesticides que fournissent ces grandes entreprises de restauration et de vrais légumes.

Bref, c'est en premier lieu l'oligopole de ces industriels qui pose un énorme problème de santé publique. Et ce serait bien plus utile de s'attaquer à ça plutôt que de transformer la question en combat idéologique clivant.

Pour contribuer utilement au débat, j'ai trouvé ce document qui décrit le marché de la restauration collective : http://www.themavision.fr/jcms/rw_485341/restauration-collective-les-derniers-chiffres-cles-2016-et-les-tendances-a-venir

On y voit que 10 entreprises représentent 3/4 du chiffre d'affaire du secteur, et que les 3 premières (Elior, Sodexo, Compass) représentent plus de 60% de celui-ci. Un véritable oligopole de la malbouffe, qui nourrit les enfants et les adultes de la pire façon possible.
Ça, c'est un vrai scandale.

Complètement d'accord avec ça. On ne cesse de voir des reportages où l'établissement a fait le choix d'avoir une cuisine faite sur place avec une majorité de produits frais locaux (pas forcément bio, mais j'ai envie de dire qu'on s'en fout, le marché du bio actuel étant ce qu'il est), et où ça marche bien nous dit-on, et malgré ça un grand nombre de collectivités (départements, régions) décident d'uniformiser et confiant le tout en bloc à Sodexo ou Elior. Et c'est vraiment mauvais. Bon, je suppose que la petite cantine locale est plus facile à gérer pour une école maternelle ou primaire que pour un collège même pas bien grand, mais tout de même ça laisse songeur Neutral

Je suis d'accord, c'est scandaleux !
avatar
Babarette
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cantines scolaires : deux fois trop de viande !

Message par Kimberlite le Ven 8 Déc 2017 - 2:20

@Babarette a écrit:Ben écoute, pour le poisson par exemple, je n'ai jamais rien vu d'autre à la cantine que du poisson pané. Que ta cantine affiche l'origine de la viande est une bonne chose. Toutes les cantines le font-elles? Tu me permettras d'en douter. Par ailleurs, la viande peut bien venir de "chez-nous", ça n'empêchera pas que la bestiole n'ait jamais pu se vautrer dans l'herbe.

J'aime bien le "bingo de l'alimentation omnivore" (et ne suis pas végétarienne non plus).
Je ne pense pas que toutes les cantines le fassent. Nous avons la force d'avoir un personnel très motivé (et pourtant pas toujours facile pour eux vu les cadences du self, le matériel des cuisines bien ancien, la chaleur insupportable en été, etc.), prêt à se donner du mal, et on avait un gestionnaire génial (je suis triste qu'il soit parti, j'aimais bien papoter avec lui).

Chez nous, origine de la viande affichée (et souvent local) et précision si poisson frais (aujourd'hui, choix entre cabillaud frais avec une bonne sauce et je ne sais plus quoi, mais vrai poisson de mer, courant mais bon et pas rare, donc pas surpêche. Colin peut-être? Comme pas précisé, peut-être congelé).
Par chez nous pas tellement d'élevage intensif de bovins (donc ils voient l'herbe) et quand c'est de la volaille locale, au minimum label fermier (on a aussi eu du bio). Mais on a parfois aussi de la dinde pas locale. Pour en avoir discuté avec le gestionnaire, sans augmenter les prix on ne peut que difficilement offrir tout le temps la meilleure qualité (nous avons un énorme problème d'impayés). L'option de la réduction de la viande est tentée, mais le frein est le consommateur (profs compris: j'ai entendu râler en salle des profs lors d'un jour "sans viande"). Les choses se font progressivement de toute façon: d'année en année on progresse en qualité et local ou bio. Nous avons changé de gestionnaire, j'espère qu'on va continuer dans la même direction.

A noter que l'on a une commission repas et que les élèves font aussi pression pour des repas... comment dire... on a eu des repas à thème du style "hamburger", "italien" (carbonara et pizza), etc.


_________________
Spoiler:
avatar
Kimberlite
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cantines scolaires : deux fois trop de viande !

Message par Kimberlite le Ven 8 Déc 2017 - 2:29

@RogerMartin a écrit:Le vrai souci, ce sont des règlements européens qui ont été votés il y a quatre ou cinq ans, qui s'appliquent je crois en 2018 ou 2019, et qui obligent tous les lieux de restauration collective qui préparent plus de 50 repas (dans ma mémoire) à suivre des règles strictes.
Entre autres :
- obligation d'avoir dans le bâtiment des douches non-mixtes pour le personnel de restauration.
- interdiction d'utiliser la même porte pour le passage des livraisons de matière premières et la sortie des poubelles.
et quelques autres dingueries du même genre...
Sodexo était à la manœuvre sur ce coup-là. Les cantines scolaires vont devoir se ruiner pour pouvoir continuer à exister, car très peu répondent à ces normes. Pour les vieux bâtiments en ville, c'est cuit.
Dans l'ancienne école de mon fils, école de quartier, ils vont fermer la cuisine. L'arrondissement a investi dans une cuisine centrale (c'est mauvais, alors que les cuisines dans les écoles marchaient plutôt bien) mais c'est ça ou entreprise qui vend de la sciure sous plastique.

J'y crois pas... mais comment les petites communes vont-elles s'en sortir?
On peut pas sortir les poubelles par les fenêtres?

Les restaurants autres que collectifs vont aussi avoir ce genre de contrainte?

Au nom de la sécurité et de l'hygiène, que n'arrive-t-on pas à faire passer...

_________________
Spoiler:
avatar
Kimberlite
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cantines scolaires : deux fois trop de viande !

Message par Kimberlite le Ven 8 Déc 2017 - 2:37

@Prezbo a écrit:Je ne dis pas qu'il faut y revenir. Mais entre la soupe à la grimace tous les soirs et le modèle de repas traditionnel type restaurant deux foispar jour, il y a peut-être moyen de réfléchir à des solutions intermédiaires.

(Une collègue m'a fait un jour remarquer que les demi-pensions maintenaient une forme de repas qui n'était sans doute plus le modèle quotidien pour la majorité des familles. Après, dans certains secteurs, j'imagine que ça peut justement être un argument, et que le repas de la cantine est le seul repas complet et théoriquement équilibré de la journée.)
Personnellement j'apprécie vraiment la variété et l'équilibre des repas "traditionnels" (si l'on excepte effectivement le fait qu'on puisse se passer de viande à tous les coups): j'ai du mal avec les habitudes de mon compagnon, un plat, et hop fini. Alors qu'à la cantine c'est entrée + plat + fromage/yaourt (parfois pas de laitage aussi) + dessert et/ou fruit (souvent il y a des fruits même s'il y a un dessert). On a aussi parfois un bol de soupe ou des coockies maison, des feuilletés maison, etc...
Il me semble qu'il est sain d'avoir une succession de différents plats: on prend plus le temps de manger, on est plus sûr d'avoir un équilibre et des apports variés...

Evidemment c'est culturel...

PS: je pourrais vous faire faire des cauchemars en vous parlant de la cantine qu'a connu ma mère au collège-lycée...

_________________
Spoiler:
avatar
Kimberlite
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cantines scolaires : deux fois trop de viande !

Message par Dimka le Ven 8 Déc 2017 - 3:17

Ben, chez moi, je ne fais jamais un repas aussi complexe. Suspect En général, je fais un plat (pâtes, riz, légumes, patates, légumineuses, pizza…), si j'ai très faim j'y ajoute du poisson, deux œufs ou du fromage, et très rarement de la viande. Et à ça, j'ajoute éventuellement UN truc (un fruit, ou un yaghourt, ou un légume cru, ou une soupe).

Je trouve que les repas « entrée + plat (féculent + légumes + produit animal + sauce) + pain + laitage + dessert »… c'est juste l'orgie. Et puis, quand je vois la complexité des recettes de cuisine, je trouve ça dingue : tout à l'heure, je voulais le temps de cuisson des lentilles, je suis tombé sur des recettes où t'as l'impression que les lentilles, c'est juste l'assaisonnement. Oo' Si tu veux manger comme à Noël à chaque repas, il doit falloir passer sa vie à cuisiner, à réfléchir à ses menus et à faire des courses.

En plus, je n'y connais que dalle en nutrition, mais je suppose que le corps est quand même capable de lisser sur la journée (voire sur la semaine), on doit pas être obligé de manger TOUT à chaque repas. Sans compter que dans un repas type cantine, t'as des produits animaux potentiellement dans l'entrée (si œuf ou charcuterie), le plat, le laitage et le dessert (si à base d'œufs ou de produits laitiers), et pareil pour les féculents (plat, pain, dessert), c'est un peu du délire.

Y a des prétentions à une certaine éducation alimentaire : mais moi, je vois surtout une éducation à la surabondance et à un certain luxe quotidien (par sa complexité et sa démesure). Et c'est tellement entré dans les mœurs que je suis sûr que le jour où on sert à leur gamin un plat de riz (bien assaisonné, pas un truc fadasse) et un fruit, ou bien un taboulé, les parents iraient monter dans les tours à faire un scandale international comme quoi les pauvres petits choux allaient mourir d'inanition, de dépression ou de carences.

_________________
pingouin ← Ceci est un manchot (penguin en anglais), pas un pingouin. Les pingouins volent, sont présents en Bretagne et mangent donc du Kouign Aman. Les manchots ne volent pas, utilisent Linux et vivent dans l’hémisphère sud.

Contrairement à la chouette, le hibou a la classe, des aigrettes sur la tête et un x au pluriel.

J’aime les petits cœurs mignons et palpitants !
Big tiger is watching you!
avatar
Dimka
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cantines scolaires : deux fois trop de viande !

Message par Aphrodissia le Ven 8 Déc 2017 - 4:46

@Babarette a écrit:Kiwi: mon dernier établissement était en REP, avec des familles en grande difficulté financière. Plusieurs familles ne payaient pas du tout. Je suppose que la priorité était que les élèves aient à manger et que pour la qualité, c'était secondaire.
Pour ma prime jeunesse pas bien lointaine, c'était juste, probablement, que personne n'en avait cure à cette époque.
Ce que j'ai vu dans les divers collèges où j'ai travaillé, c'est que le prix de la cantine est directement prélevé sur la bourse: ça donne l'impression que les familles ne payent pas la cantine. Il y a des familles d'élèves boursiers qui préfèrent ne pas manger à la cantine pour toucher la bourse complète.

@Sulfolobus a écrit:
@Isis39 a écrit:
@Sulfolobus a écrit:
Si tu manges des oeufs, des produits laitiers ou des dérivés du soja en quantité raisonnables, tu apportes suffisamment d'acides aminés. Ça se complique quand le repas est végétalien (sans soja) où là tu as besoin de la complémentarité légumineuses/céréales pour les protéines.


On me dit que les végétaliens mangent du soja mais Sulfolobus dit que c'est sans soja. Je ne comprends plus.
Non je dis que tu n'as pas de problème de protéines si le repas contient du soja en quantité satisfaisante. Tu peux faire des repas végétaliens sans soja (faut pas croire que les végétaliens mangent du soja 3 fois par jour Razz ) mais dans ce cas là, il faut y faire attention et une des manière est de faire un mélange légumineuses/céréales.
J'avais compris comme Isis.

@RogerMartin a écrit:Le vrai souci, ce sont des règlements européens qui ont été votés il y a quatre ou cinq ans, qui s'appliquent je crois en 2018 ou 2019, et qui obligent tous les lieux de restauration collective qui préparent plus de 50 repas (dans ma mémoire) à suivre des règles strictes.
Entre autres :
- obligation d'avoir dans le bâtiment des douches non-mixtes pour le personnel de restauration.
- interdiction d'utiliser la même porte pour le passage des livraisons de matière premières et la sortie des poubelles.
et quelques autres dingueries du même genre...
Sodexo était à la manœuvre sur ce coup-là. Les cantines scolaires vont devoir se ruiner pour pouvoir continuer à exister, car très peu répondent à ces normes. Pour les vieux bâtiments en ville, c'est cuit.
Dans l'ancienne école de mon fils, école de quartier, ils vont fermer la cuisine. L'arrondissement a investi dans une cuisine centrale (c'est mauvais, alors que les cuisines dans les écoles marchaient plutôt bien) mais c'est ça ou entreprise qui vend de la sciure sous plastique.
C'est scandaleux; surtout qu'il me semble que de plus en plus d'écoles essaient de proposer du frais, du bio, du local.
J'ai entendu à la radio un jour, je ne sais plus quel homme politique, député européen me semble-t-il, dire que souvent les règlements européens n'étaient pas si contraignants, c'était davantage l'interprétation faite par les assemblées nationales chargées d'adapter la loi nationale à ces règlements qui en faisait quelque chose de très pénible (prise en compte des lobbies des grosses entreprises, des banques et assurances...).
avatar
Aphrodissia
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cantines scolaires : deux fois trop de viande !

Message par Babarette le Ven 8 Déc 2017 - 13:13

Aphrodisia: ah, d'après ce que disait le gestionnaire, c'était bien des repas qui n'étaient pas payés du tout et ça représentait de grosses sommes. 

Et je suis d'accord avec Dimka, je trouve que les repas sont vraiment très lourds ! Je ne mange jamais de viande avec des féculents par exemple, ou c'est vraiment très rare. 
Mais ne faut-il pas prendre en compte le fait que, pour certains, c'est le seul repas de la journée?
avatar
Babarette
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cantines scolaires : deux fois trop de viande !

Message par Sulfolobus le Ven 8 Déc 2017 - 14:08

@Dimka a écrit:Ben, chez moi, je ne fais jamais un repas aussi complexe. Suspect En général, je fais un plat (pâtes, riz, légumes, patates, légumineuses, pizza…), si j'ai très faim j'y ajoute du poisson, deux œufs ou du fromage, et très rarement de la viande. Et à ça, j'ajoute éventuellement UN truc (un fruit, ou un yaghourt, ou un légume cru, ou une soupe).

Je trouve que les repas « entrée + plat (féculent + légumes + produit animal + sauce) + pain + laitage + dessert »…  c'est juste l'orgie.  Et puis, quand je vois la complexité des recettes de cuisine, je trouve ça dingue : tout à l'heure, je voulais le temps de cuisson des lentilles, je suis tombé sur des recettes où t'as l'impression que les lentilles, c'est juste l'assaisonnement. Oo' Si tu veux manger comme à Noël à chaque repas, il doit falloir passer sa vie à cuisiner, à réfléchir à ses menus et à faire des courses.
Je suis totalement d'accord. Pour moi, la seule entrée qui se justifie est un bol de salade et un déssert = fruit ou yaourt ou fromage ou compote sur une base journalière. Je suis très surprise de voir que tout le monde trouve normal que la cantine propose en dessert 3/4 gâteaux, du fromage blanc, de la compote, une dizaine de variété de yaourt, des fromages et 2 fruits qui se battent en duel (sachant qu'on a droit à deux desserts) et qu'en entrée il faut se lever tôt si on veut apercevoir un légume.

Je n'ai jamais pris tout ce que j'avais le droit de prendre à la cantine et malgré tout j'y ai pris du poids : pas étonnant, viande tous les jours (plats végétariens rares, poisson pas bon), féculents tous les jours (légumes pas bons, pas de crudités ou peu) et déssert. C'est juste pas normal.

Des crudités en entrée, un peu de pain, un plat (avec protéines, un peu de glucides et plein de légumes), un yaourt ou un fromage ou un fruit ou une compote sans sucres ajoutés est très largement suffisant.

En plus, je n'y connais que dalle en nutrition, mais je suppose que le corps est quand même capable de lisser sur la journée (voire sur la semaine), on doit pas être obligé de manger TOUT à chaque repas. Sans compter que dans un repas type cantine, t'as des produits animaux potentiellement dans l'entrée (si œuf ou charcuterie), le plat, le laitage et le dessert (si à base d'œufs ou de produits laitiers), et pareil pour les féculents (plat, pain, dessert), c'est un peu du délire.
+1 le corps stocke très bien tout ce qui est énergie, vitamines et minéraux (par contre, je suis pas tout à fait au point sur le métabolisme des protéines et des graisses constitutives, je ne sais pas s'il y a un stockage).
avatar
Sulfolobus
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cantines scolaires : deux fois trop de viande !

Message par Sulfolobus le Ven 8 Déc 2017 - 14:23

@Babarette a écrit:Mais ne faut-il pas prendre en compte le fait que, pour certains, c'est le seul repas de la journée?
Franchement qui y croit ?

Je ne dis pas que ça n'existe pas mais les repas sont aussi lourds dans les cantines professionnelles (où les gens ont tous un salaire) que dans les collèges et les lycées. À ma connaissance, les repas ne sont pas plus légers dans les cantines dont les élèves proviennent de CSP+.

Surtout aujourd'hui, où le prix d'un petit déjeuner sain est inférieur à 2 euros.
avatar
Sulfolobus
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cantines scolaires : deux fois trop de viande !

Message par Dimka le Ven 8 Déc 2017 - 15:16

Et pour en revenir à l'enfant dont la cantine est le seul repas quotidien/avec de la viande/etc. Mmmoui. Alors, l'enfant pauvre comme prétexte pour gaver tout le monde, je demande à voir les chiffres, surtout qu'à mon avis il y a plus d'enfants pauvres obèses que dénutrits. Les seuls gamins dénutrits que j'aie jamais vus de la vie sont soit anorexiques, soit à Calais, dans tous les cas, ça ne relève pas du rôle de l'école de les nourrir.

Pour moi, c'est pas pertinent de présenter la cantine sous ce jour :
- ce serait vraiment le cas, ça ne se ferait pas au doigt mouillé, mais à partir de vraies études : quelles sont les carences les plus courantes et les plus importantes, chez les enfants français ? J'aurais tendance à penser que s'il fallait utiliser la cantine comme ré-équilibrateur nutritionnel, faudrait juste y servir d'énormes plats de légumes.
- j'ai quand même l'impression que l'enfant pauvre est un bon argument au service de tel ou tel lobby.
- s'il y a vraiment des enfants qui ne font qu'un repas par jour, ce n'est pas à la cantine de fournir à tous une orgie quotidienne à même de couvrir les trois repas du jour et les six du weekend à l'intégralité des enfants. Il existe des structures sociales, étatiques ou associatives, des épiceries solidaires, et des aides diverses et variées qui font qu'en France, on meurt rarement de faim.

_________________
pingouin ← Ceci est un manchot (penguin en anglais), pas un pingouin. Les pingouins volent, sont présents en Bretagne et mangent donc du Kouign Aman. Les manchots ne volent pas, utilisent Linux et vivent dans l’hémisphère sud.

Contrairement à la chouette, le hibou a la classe, des aigrettes sur la tête et un x au pluriel.

J’aime les petits cœurs mignons et palpitants !
Big tiger is watching you!
avatar
Dimka
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cantines scolaires : deux fois trop de viande !

Message par Elaïna le Ven 8 Déc 2017 - 15:22

@Dimka a écrit:Et pour en revenir à l'enfant dont la cantine est le seul repas quotidien/avec de la viande/etc. Mmmoui. Alors, l'enfant pauvre comme prétexte pour gaver tout le monde, je demande à voir les chiffres, surtout qu'à mon avis il y a plus d'enfants pauvres obèses que dénutrits. Les seuls gamins dénutrits que j'aie jamais vus de la vie sont soit anorexiques, soit à Calais, dans tous les cas, ça ne relève pas du rôle de l'école de les nourrir.

Pour moi, c'est pas pertinent de présenter la cantine sous ce jour :
- ce serait vraiment le cas, ça ne se ferait pas au doigt mouillé, mais à partir de vraies études : quelles sont les carences les plus courantes et les plus importantes, chez les enfants français ? J'aurais tendance à penser que s'il fallait utiliser la cantine comme ré-équilibrateur nutritionnel, faudrait juste y servir d'énormes plats de légumes.
- j'ai quand même l'impression que l'enfant pauvre est un bon argument au service de tel ou tel lobby.
- s'il y a vraiment des enfants qui ne font qu'un repas par jour, ce n'est pas à la cantine de fournir à tous une orgie quotidienne à même de couvrir les trois repas du jour et les six du weekend à l'intégralité des enfants. Il existe des structures sociales, étatiques ou associatives, des épiceries solidaires, et des aides diverses et variées qui font qu'en France, on meurt rarement de faim.

Voilà, j'ai aussi envie de rappeler que globalement en France on ne meurt plus de faim depuis le règne de Louis XV alors faut arrêter avec le couplet misérabiliste et le rôle salvateur du repas à la cantine à midi quatre fois par semaine.

_________________
Toutes mes excuses : je n'ai plus de point sur mon clavier, je ponctue donc avec les moyens du bord !
avatar
Elaïna
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cantines scolaires : deux fois trop de viande !

Message par Cicyle le Ven 8 Déc 2017 - 15:24

D'après ce que j'ai pu constater (je parle uniquement en lycée), les jeunes issus des milieux les plus modestes semble être ceux qui mangent le moins à la cantine.
avatar
Cicyle
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cantines scolaires : deux fois trop de viande !

Message par pseudo-intello le Ven 8 Déc 2017 - 15:43

Quant à moi, j'ai un peu envie de me demander ce qui justifie le débat : la cantine, c'est 4 repas par semaine (dans mon collège, il n'y a pas de candidats pour le mercredi).

Que les enfants mangent de la viande 4/14 repas ou 2/14, sincèrement, ça ne change pas grand chose. Trop de viande ou pas, ce n'est pas à ça que ça se joue..

pseudo-intello
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cantines scolaires : deux fois trop de viande !

Message par Himpy le Ven 8 Déc 2017 - 15:54

D'accord avec Dimka.

Pseudo-intello je crois que c'est aussi une question d'habitude, de coût et de nutrition. Pour moi la question est inverse : globalement tout le monde mange de la viande chez soit, enfin, la majorité des élèves de France. Ne pas en donner à la cantine réglerait cette question. Cela ferait 4 repas carnés en moins sur 14.
avatar
Himpy
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cantines scolaires : deux fois trop de viande !

Message par Sulfolobus le Ven 8 Déc 2017 - 16:11

Oui mais ce n'est pas 4 repas équitablement répartis. Je suis incapable de manger de la viande (ou du poisson d'ailleurs) le soir sans être malade, s'il y a 4 déjeuners par semaine où je ne peux pas en manger, c'est une très grosse contrainte. Et ce n'est pas une remarque absurde quand on sait qu'il est conseillé d'avoir un repas du soir léger voire très léger, ce qui ne plaide franchement pas pour la consommation de viande le soir.

Tu me diras 3 repas par semaine avec de la viande/poisson suffisent. Oui c'est vrai. Mais il n'y a plus aucune flexibilité.

à Pseudo-intello : on pourrait te répondre qu'il y a des établissements où c'est 5 (voire même plus de 10 pour les internes) et que là ça joue. Ce qui est sûr c'est qu'être interne et ne pas pouvoir manger végétarien plus de 10 fois sur 14, je trouve que c'est franchement pas génial.

Mais mis à part pour le cas des internes, je pense que Zagara et Dimka ont raison : le problème de la viande est anecdotique devant deux gros problèmes : la taille des menus et le peu de choix dans le prestataire.

À noter qu'ici la cantine c'est normalement un plat : un plat principal (avec ou sans viande) accompagné d'un légume ou d'un petit féculent. Et ça c'est quand les gens font un grand repas : beaucoup se contente d'un bout de pain et d'un bol de soupe ou d'une salade composée. Les gens n'ont pas l'air de s'en porter plus mal et sont contents de manger légers le midi.
avatar
Sulfolobus
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum