Baudelaire : anacoluthe dans «La fausse monnaie» ?

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Baudelaire : anacoluthe dans «La fausse monnaie» ?

Message par RogerMartin le Mer 6 Déc 2017 - 12:16

@PauvreYorick a écrit:Plutôt que de "changer", je parlerais d'"identifier".

Tutafé.

RogerMartin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Baudelaire : anacoluthe dans «La fausse monnaie» ?

Message par Sei le Mer 6 Déc 2017 - 12:24

À partir du moment où la phrase

"On trouve dans les yeux des mendiants la profondeur de sentiment dans les yeux des chiens fouettés."

ne vous gêne pas, en effet, c'est tout bon.

Pour moi, ça ne fonctionne pas. Ça ne m'empêche pas d'avoir très bien compris maintenant le sens que vous prêtez à la phrase et pourquoi vous refusez d'y voir une erreur.


Dernière édition par Sei le Mer 6 Déc 2017 - 12:26, édité 1 fois
avatar
Sei
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Baudelaire : anacoluthe dans «La fausse monnaie» ?

Message par DesolationRow le Mer 6 Déc 2017 - 12:25

Tu ne crois quand même pas qu'on va se satisfaire de ça Wink Wink Wink ?
avatar
DesolationRow
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Baudelaire : anacoluthe dans «La fausse monnaie» ?

Message par Sei le Mer 6 Déc 2017 - 12:29

Ah, ah, ah ! Razz J'avais commencé à taper une réponse avec des histoires de CDN, de CCL et de complément, mais malheureusement, Desolation Row, j'ai plus de cent copies qui m'attendent et je n'ai pas terminé mon cours pour demain, donc je jette superbement l'éponge, j'embrasse le grand Charles (que je respecte infiniment plus que vous puisque je lui refuse cette aberration de pseudo-brachylogie ).
avatar
Sei
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Baudelaire : anacoluthe dans «La fausse monnaie» ?

Message par PauvreYorick le Mer 6 Déc 2017 - 12:30

@Sei a écrit:À partir du moment où la phrase

"On trouve dans les yeux des mendiants la profondeur de sentiment dans les yeux des chiens fouettés."

ne vous gêne pas, en effet, c'est tout bon.
Mais évidemment non : cette phrase-là est très clairement incorrecte.

( heu scratch Suspect )

_________________
'Tis a blushing, shamefaced spirit that mutinies in a man’s bosom. It fills a man full of obstacles. It made me once restore a purse of gold that by chance I found. It beggars any man that keeps it. It is turned out of towns and cities for a dangerous thing, and every man that means to live well endeavors to trust to himself and live without it.
____________

When everybody is swept away unthinkingly by what everybody else does and believes in, those who think are drawn out of hiding because their refusal to join is conspicuous and thereby becomes a kind of action.
avatar
PauvreYorick
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Baudelaire : anacoluthe dans «La fausse monnaie» ?

Message par RogerMartin le Mer 6 Déc 2017 - 12:37

Laisse, c'est de la mauvaise foi, tu ne peux pas comprendre. Wink

_________________
Pardon, je n'ai plus moyen d'accéder à l'accent circonflexe sur mon clavier  Embarassed

Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.

Rome n'est plus dans Rome, elle est toute où je suis.
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
avatar
RogerMartin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Baudelaire : anacoluthe dans «La fausse monnaie» ?

Message par Sei le Mer 6 Déc 2017 - 12:57

Euh, ça s'appelle de l'humour, hein.

Sinon, ça y est, je viens de trouver la paraphrase la plus juste (enfin, qui me parle le plus) :

Il trouve dans les yeux des mendiants quelque chose qui approche cette profondeur de sentiment compliqué dans les yeux larmoyants des chiens qu'on fouette.
avatar
Sei
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Baudelaire : anacoluthe dans «La fausse monnaie» ?

Message par PauvreYorick le Mer 6 Déc 2017 - 13:00

Oui, c'est celle que j'ai donnée page 1 dans une version à peine plus développée. Nous sommes donc d'accord.

_________________
'Tis a blushing, shamefaced spirit that mutinies in a man’s bosom. It fills a man full of obstacles. It made me once restore a purse of gold that by chance I found. It beggars any man that keeps it. It is turned out of towns and cities for a dangerous thing, and every man that means to live well endeavors to trust to himself and live without it.
____________

When everybody is swept away unthinkingly by what everybody else does and believes in, those who think are drawn out of hiding because their refusal to join is conspicuous and thereby becomes a kind of action.
avatar
PauvreYorick
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Baudelaire : anacoluthe dans «La fausse monnaie» ?

Message par Sei le Mer 6 Déc 2017 - 13:04

Non, justement, tu avais ajouté un verbe (découvrir) et donc encore considéré "dans les yeux larmoyants" comme un CCL, ce qui me troublait. Ici, c'est clair pour moi qu'il devient le CDN de "profondeur", ce qu'Iphigénie disait en page 1 et que je n'avais pas bien compris.
avatar
Sei
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Baudelaire : anacoluthe dans «La fausse monnaie» ?

Message par DesolationRow le Mer 6 Déc 2017 - 13:05

@Sei a écrit:Ah, ah, ah ! Razz  J'avais commencé à taper une réponse avec des histoires de CDN, de CCL et de complément, mais malheureusement, Desolation Row, j'ai plus de cent copies qui m'attendent et je n'ai pas terminé mon cours pour demain, donc je jette superbement l'éponge, j'embrasse le grand Charles (que je respecte infiniment plus que vous puisque je lui refuse cette aberration de pseudo-brachylogie ).

Bon courage pour les copies, en tout cas Wink
avatar
DesolationRow
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Baudelaire : anacoluthe dans «La fausse monnaie» ?

Message par PauvreYorick le Mer 6 Déc 2017 - 13:10

@Sei a écrit:Non, justement, tu avais ajouté un verbe (découvrir) et donc encore considéré "dans les yeux larmoyants" comme un CCL, ce qui me troublait. Ici, c'est clair pour moi qu'il devient le CDN de "profondeur", ce qu'Iphigénie disait en page 1 et que je n'avais pas bien compris.
D'accord, je n'avais pas saisi que c'était à cela que tenait le truc.

_________________
'Tis a blushing, shamefaced spirit that mutinies in a man’s bosom. It fills a man full of obstacles. It made me once restore a purse of gold that by chance I found. It beggars any man that keeps it. It is turned out of towns and cities for a dangerous thing, and every man that means to live well endeavors to trust to himself and live without it.
____________

When everybody is swept away unthinkingly by what everybody else does and believes in, those who think are drawn out of hiding because their refusal to join is conspicuous and thereby becomes a kind of action.
avatar
PauvreYorick
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Baudelaire : anacoluthe dans «La fausse monnaie» ?

Message par Sei le Mer 6 Déc 2017 - 13:29

@DesolationRow a écrit:
@Sei a écrit:Ah, ah, ah ! Razz  J'avais commencé à taper une réponse avec des histoires de CDN, de CCL et de complément, mais malheureusement, Desolation Row, j'ai plus de cent copies qui m'attendent et je n'ai pas terminé mon cours pour demain, donc je jette superbement l'éponge, j'embrasse le grand Charles (que je respecte infiniment plus que vous puisque je lui refuse cette aberration de pseudo-brachylogie ).

Bon courage pour les copies, en tout cas Wink

Je risque d'y trouver quelques anacoluthes et autres brachylogies...
avatar
Sei
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Baudelaire : anacoluthe dans «La fausse monnaie» ?

Message par Iphigénie le Mer 6 Déc 2017 - 13:34

Si tu y trouves ces mêmes brachylogies approchant la profondeur compliquée, dans l'écriture du poète, (....mais abyssale dans l'écriture scolaire....) Wink
Bon courage!
avatar
Iphigénie
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Baudelaire : anacoluthe dans «La fausse monnaie» ?

Message par Sei le Mer 6 Déc 2017 - 21:51

@Iphigénie a écrit:Si tu y trouves ces mêmes brachylogies approchant la profondeur compliquée, dans l'écriture du poète, (....mais abyssale dans l'écriture scolaire....) Wink
Bon courage!

Oserais-je relancer la machine en affirmant que l'emploi de la 1re virgule me semble fautif ? Embarassed
avatar
Sei
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Baudelaire : anacoluthe dans «La fausse monnaie» ?

Message par Fires of Pompeii le Mer 6 Déc 2017 - 21:58

On remarque que l'original poster n'est pas réapparu ici, les réponses étant certainement peu intéressantes finalement Laughing

_________________
Je ne dirai qu'une chose : stulo plyme.
avatar
Fires of Pompeii
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Baudelaire : anacoluthe dans «La fausse monnaie» ?

Message par nlm76 le Mer 6 Déc 2017 - 23:03

Euh... non, non, c'est juste que l'original poster a une vie privée, de temps en temps il fait cours... et vous aurez remarqué qu'il a posté à une heure très matinale, ce qui veut dire qu'il a très peu dormi, et qu'il fallait qu'il rattrape. Enfin un peu de temps pour se désembuer les yeux et l'esprit permettent de relire la discussion. L'analyse d'Iphigénie me paraît très claire. On voit bien ce que cela donnerait en thème grec, par exemple avec une enclave.

Bon; mais personne n'a d'apparat critique suffisant pour savoir d'où viennent exactement les différentes versions du texte?
avatar
nlm76
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Baudelaire : anacoluthe dans «La fausse monnaie» ?

Message par Iphigénie le Jeu 7 Déc 2017 - 9:25

Alors, Nlm, dans mon édition classiques Garnier, Lemaître se sert de l'édition posthume de 1869 "procurée par Banville et Asselineau" qu'il estime la plus "crédible".
En variante pour la Fausse Monnaie il cite  trois publications:
dans l'Artiste, le 1er nov 64
la Revue de Paris, le 21 dec 64
et la Revue du XIXe s le 1er juin 66
Pour la phrase en question il ne donne que deux variantes:
dans l'Artiste il n'y a pas le verbe "il trouve" qui est remplacé par un simple "et" rendant la phrase en effet plus claire
et dans l'édition de 66 "il trouve" est remplacé par "j'ai vu".
Il ne signale nulle part l'apparition de la virgule, donnant quelque peu raison à Sei (on peut l'expliquer si elle est de Baudelaire, mais ce n'est pas une lecture très fluide...) et tout à fait à ta vigilance de grammairien!

De là à penser que la variante vient d'internet, je ne sais pas....Peut-être d'une publication en revue non signalée par mon édition? Je ne sais pas si on a un manuscrit ou une édition corrigée manuscrite du poème...
avatar
Iphigénie
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Baudelaire : anacoluthe dans «La fausse monnaie» ?

Message par Sei le Sam 9 Déc 2017 - 19:46

nlm, mon édition (établie par Jean-Luc Steinmetz) a adopté le texte de la Nouvelle Revue de Paris (25 décembre 64). Pas d'autres informations.
avatar
Sei
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum