Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Will.T
Prophète

Blanquer n'exclut pas de mettre en place une prime au mérite pour les enseignants

par Will.T le Dim 10 Déc 2017 - 17:09
JM Blanquer a écrit:"Enseigner mieux pour gagner plus". Tel pourrait être la maxime défendue par le ministre de l'Éducation nationale pour instaurer la prime au mérite destinée aux enseignants et aux chefs d'établissements scolaires. "Il faut faire toute une série de choses qui améliore la qualité de la vie professionnelle de nos enseignants, affirme Jean-Michel Blanquer, invité du Grand Jury de RTL, LCI et Le Figaro ce dimanche 10 décembre. Je n'ai pas peur de m'affirmer comme le ministre des professeurs et des personnels non enseignants, fait-il d'ailleurs savoir. Je veux qu'ils soient bien au travail, je veux qu'ils soient heureux dans leur fonction."
http://www.rtl.fr/actu/politique/prime-au-merite-pour-les-enseignants-blanquer-se-dit-ministre-des-professeurs-7791346311
avatar
wanax
Fidèle du forum

Re: Blanquer n'exclut pas de mettre en place une prime au mérite pour les enseignants

par wanax le Dim 10 Déc 2017 - 17:12
Une prime au mérite ? Ne pourrait-il pas commencer par mettre nos traitements au niveau de ce qu'ils étaient dans les années 80 ?
Parce qu'en pratique, en ce moment, ils nous doivent du pognon, et une aumône destinée à quelques uns, cela ne fait pas le compte.
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe

Re: Blanquer n'exclut pas de mettre en place une prime au mérite pour les enseignants

par Daphné le Dim 10 Déc 2017 - 17:19
Sans compter que selon le type d'établissement où on travaille, ça va être coton à évaluer...
avatar
Lefteris
Empereur

Re: Blanquer n'exclut pas de mettre en place une prime au mérite pour les enseignants

par Lefteris le Dim 10 Déc 2017 - 17:19
@Will.T a écrit:
JM Blanquer a écrit:"Enseigner mieux pour gagner plus". Tel pourrait être la maxime défendue par le ministre de l'Éducation nationale pour instaurer la prime au mérite destinée aux enseignants et aux chefs d'établissements scolaires. "Il faut faire toute une série de choses qui améliore la qualité de la vie professionnelle de nos enseignants, affirme Jean-Michel Blanquer, invité du Grand Jury de RTL, LCI et Le Figaro ce dimanche 10 décembre. Je n'ai pas peur de m'affirmer comme le ministre des professeurs et des personnels non enseignants, fait-il d'ailleurs savoir. Je veux qu'ils soient bien au travail, je veux qu'ils soient heureux dans leur fonction."
http://www.rtl.fr/actu/politique/prime-au-merite-pour-les-enseignants-blanquer-se-dit-ministre-des-professeurs-7791346311
Ben voyons ! à part diviser un peu plus les enseignants, créer des plus en plus de critères extra-pro pour désigner les méritants, aggraver les pressions locales, je ne vois pas le but. Ayant connu l'introduction de ce type de primes, j'ai vu immédiatement les conflits, les suspicions, les rancoeurs éclater dans les services.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble".
(F. Robine , penseure moderne,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013, par la stratégie du puzzle).

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celles des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet (autre penseur, mais ancien et périmé)
avatar
Ponocrates
Habitué du forum

Re: Blanquer n'exclut pas de mettre en place une prime au mérite pour les enseignants

par Ponocrates le Dim 10 Déc 2017 - 17:21
@wanax a écrit:Une prime au mérite ? Ne pourrait-il pas commencer par mettre nos traitements au niveau de ce qu'ils étaient dans les années 80 ?
Parce qu'en pratique, en ce moment, ils nous doivent du pognon, et une aumône destinée à quelques uns, cela ne fait pas le compte.
+1 Et étant donné le délitement actuel de l'Institution, l'abandon de certaines équipes administratives, tous les collègues qui exercent dans les conditions telles que décrites dans le fil "j'hallucine" devraient avoir droit à une surprime.
Ah, on me murmure dans l'oreillette que ce ne sera qu'un nouvel outil de management pour permettre à chefchef de récompenser les projets qui vont bien dans la feuille de choux local ou pour encourager les collègues à gonfler les moyennes et mentir un peu plus aux élèves et à leurs familles. Dommage.

_________________
"If you think education is too expensive, try ignorance ! "/ "As-tu donc oublié que ton libérateur,
C'est le livre ? Le livre est là sur la hauteur;
Il luit; parce qu'il brille et qu'il les illumine,
Il détruit l'échafaud, la guerre, la famine
Il parle, plus d'esclave et plus de paria"
avatar
Thalia de G
Médiateur

Re: Blanquer n'exclut pas de mettre en place une prime au mérite pour les enseignants

par Thalia de G le Dim 10 Déc 2017 - 17:21
@wanax a écrit:Une prime au mérite ? Ne pourrait-il pas commencer par mettre nos traitements au niveau de ce qu'ils étaient dans les années 80 ?
Parce qu'en pratique, en ce moment, ils nous doivent du pognon, et une aumône destinée à quelques uns, cela ne fait pas le compte.
Tout à fait. Je ne suis plus que retraitée, mais le gel du point d'indice aura eu un retentissement sur ma pension. Je ne sais pas comment cela se mesure, 10, 50 ou 100 euros. L'air de rien, c'est pas rien et pas forcément pour faire des voyages à l'autre bout du monde.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
avatar
Beniamino Massimo
Habitué du forum

Re: Blanquer n'exclut pas de mettre en place une prime au mérite pour les enseignants

par Beniamino Massimo le Dim 10 Déc 2017 - 17:27
Je me permets de citer ce fil sur la réforme italienne et quelques-uns de mes propres messages, pour imaginer ce que ça pourrait donner si d'aventure les Macronistes en arrivaient vraiment à s'inspirer de Renzi* :

http://www.neoprofs.org/t89783p25-les-italiens-aussi-se-debattent-avec-leur-reforme?highlight=italiens

@Beniamino Massimo a écrit:Alors que beaucoup d'établissements cherchent encore leurs critères pour l'attribution des primes aux enseignants, un groupe scolaire de Polistena, en Calabre, a fini le travail le 14 avril. Le comité a produit une grille très détaillée. Avec des critères très précis, des sous-catégories, sept colonnes, du grand art. Du concret, attention.

En quelques mots, car le temps manque, comme toujours, voici les critères les plus ahurissants. Des points sont attribués ou retirés en fonction :

- du nombre de jours d'absence, y compris pour raisons de santé
- du nombre d'heures de formation ou de mise à niveau effectuées (25 points pour plus de 50 heures dans l'année, -5 points pour 0 heure !)

- de la clarté des explications données aux élèves
- de l'utilisation de schémas et/ou de cartes
- de l'utilisation du multimédia

[Ces 3 critères sont évalués grâce à un questionnaire rempli par les élèves et les parents, et par l'observation directe du cours par le CdE]

- de la progression des résultats des élèves

Et la cerise sur le gâteau :

- d'éventuels rapports conflictuels avec le CdE (-5), d'autres enseignants (-5), des élèves (-5), des parents (-5), d'autres acteurs locaux (-5)
- du refus d'assumer des responsabilités à la demande du CdE (référent sécurité, tuteur stagiaire, référent numérique, etc.).

@Beniamino Massimo a écrit:Padoue, lycée Duca d'Aosta : pour faciliter l'attribution des primes au mérite, le comité d'évaluation propose des questionnaires anonymes sur le travail des enseignants aux élèves de terminale, à leurs parents et aux enseignants eux-mêmes (auto-évaluation).

Chivasso, près de Turin, lycée Isaac Newton : là-bas aussi, parmi d'autres critères d'évaluation, on sonde les élèves pour se faire une idée du mérite des enseignants. Vingt critères qui attendent une note de 1 (pas du tout d'accord) à 6 (tout à fait d'accord), du type « le professeur réussit à impliquer les élèves et à rendre la matière intéressante », « le professeur organise des sorties scolaires » ou encore « le professeur réussit à présenter son cours de manière claire ». Seule la proviseure aura accès aux réponses ; elles lui seront utiles lorsqu'elle recevra les enseignants individuellement dans son bureau pour faire le point. D'après elle, « à l'étranger, c'est la norme ». En outre, le comité d'évaluation, dont font partie des enseignants, aurait adopté ces critères « sans la moindre polémique ».

@Beniamino Massimo a écrit:Encore un groupe scolaire qui ne fait pas dans la dentelle, à une soixantaine de kilomètres de Naples : http://www.icgiovannipaolosecondosalerno.gov.it/ICTORRIONEALTO/03_Valorizzazione_del_merito.pdf

Parmi les critères de valorisation des enseignants :

- l'utilisation des TICE ;
- les « relations positives » avec les élèves (?), avec les parents, avec le chef d'établissement et avec les intervenants extérieurs ;
- les notes des élèves, y compris celles des anciens élèves de l'enseignant dans leur nouvel environnement (!)

*Rappelons qu'en février de cette année, le revenant Renzi a lancé le mouvement In cammino, équivalent assez proche d'En marche !

_________________
Et de ce peu de jours si longtemps attendus,
Ah ! malheureux ! Combien j'en ai déjà perdus !
avatar
scot69
Fidèle du forum

Re: Blanquer n'exclut pas de mettre en place une prime au mérite pour les enseignants

par scot69 le Dim 10 Déc 2017 - 17:29
Surtout pas!!!

J'ai connu ça en bossant en entreprise, ça avait créé un climat de délation, de copinage, de magouilles... et c'était très très malsain.

A la limite, le seul point, sur lequel on peut être objectif, c'est sur la ponctualité.

Pour le reste, ça impliquerait de faire confiance à des CDE ou des inspecteurs, et ça me semble très compliqué.
avatar
Philomène87
Neoprof expérimenté

Re: Blanquer n'exclut pas de mettre en place une prime au mérite pour les enseignants

par Philomène87 le Dim 10 Déc 2017 - 17:32
J'aurai toujours du mal à comprendre la réelle plus-value des TICE dans notre enseignement.
Un cours peut être très clair avec des TICE.
Il peut être aussi très clair sans TICE.
Pourquoi faire des TICE la garantie d'une bonne qualité du cours ??? heu
avatar
laMiss
Expert spécialisé

Re: Blanquer n'exclut pas de mettre en place une prime au mérite pour les enseignants

par laMiss le Dim 10 Déc 2017 - 17:50
@Beniamino Massimo a écrit: - du nombre de jours d'absence, y compris pour raisons de santé
affraid  N'est-ce pas discriminatoire ?!

@Beniamino Massimo a écrit: - du nombre d'heures de formation ou de mise à niveau effectuées (25 points pour plus de 50 heures dans l'année, -5 points pour 0 heure !)
Si j'ai bien suivi, ces heures sont nécessairement hors temps scolaire (sinon on perd des point à cause des absences)...

@Beniamino Massimo a écrit:
- de la clarté des explications données aux élèves
- de l'utilisation de schémas et/ou de cartes
- de l'utilisation du multimédia
[Ces 3 critères sont évalués grâce à un questionnaire rempli par les élèves et les parents, et par l'observation directe du cours par le CdE]
OMG ! Parce qu'on pense que les élèves sont justes ? On pense que les parents en savent quelque chose de précis ?
On pense qu'un cours suffit à se forger une opinion ?
Pour le multimédia, no comment...

@Beniamino Massimo a écrit:
- de la progression des résultats des élèves
Évalués comment du coup ?

@Beniamino Massimo a écrit:
- d'éventuels rapports conflictuels avec le CdE (-5), d'autres enseignants (-5), des élèves (-5), des parents (-5), d'autres acteurs locaux (-5)  
C'est la porte ouverte à toutes les fenêtres !!!
Comment saper un peu plus l'autorité des enseignants...
En somme, si conflit il y a, l'enseignant sera sanctionné dans sa note ?
C'est proprement inhumain.

@Beniamino Massimo a écrit:
- du refus d'assumer des responsabilités à la demande du CdE (référent sécurité, tuteur stagiaire, référent numérique, etc.).
Ben voyons.

Je ne commente même pas la suite, je suis horrifiée.
Merci pour l'info...

_________________
Bonne route !
avatar
Seifer
Neoprof expérimenté

Re: Blanquer n'exclut pas de mettre en place une prime au mérite pour les enseignants

par Seifer le Dim 10 Déc 2017 - 18:05
Ce serait drôle que ça passe.

Que je voie l'espace d'un instant la tête des collègues qui ont voté Macron avec enthousiasme.

_________________
De tout cimetière naît un champ de fleurs.
avatar
laMiss
Expert spécialisé

Re: Blanquer n'exclut pas de mettre en place une prime au mérite pour les enseignants

par laMiss le Dim 10 Déc 2017 - 18:09
Certains seront ravis.

_________________
Bonne route !
avatar
amalricu
Habitué du forum

Re: Blanquer n'exclut pas de mettre en place une prime au mérite pour les enseignants

par amalricu le Dim 10 Déc 2017 - 18:14
Les concours de léchouilles vont gagner en intensité....

Pour gagner 3 à 400 euros de plus à l'année (la vie est une fête !), car l'Etat n' a pas les moyens d'acheter davantage la servilité des esprits soumis qui pensent se construire un destin de méritant en chef...

avatar
Lefteris
Empereur

Re: Blanquer n'exclut pas de mettre en place une prime au mérite pour les enseignants

par Lefteris le Dim 10 Déc 2017 - 18:18
Ce qui est très grave, c'est que ce genre de mesure (tout comme le grade fonctionnel), fait sortir de la  notion de  fonction  publique de carrière pour faire entrer dans celle de fonction publique d'emploi, qu'elle fait passer le fonctionnaire de l'état d'indépendance dans sa mission à celle d'employé d'instances locales , et qu'elle fragmente en autant de localisme la mission globale et nationale  consistant à enseigner en la soumettant à des contingences arbitraires et locales.
Cela rompt donc en même temps la notion d'égalité du service public et celle d'égalité de traitement des fonctionnaires, qui vont de pair.

En attendant , ce sera la fête d'un certain nombre de rats de moquettes, mirliflores, joueurs de pipeau, viandards et autres mange-merdre qui hantent les SDP. Ca se passe déjà comme ça ailleurs, au point que des gens refusent de travailler ensemble, se suspectent . Je l'ai vu et vécu.


Dernière édition par Lefteris le Dim 10 Déc 2017 - 18:20, édité 1 fois

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble".
(F. Robine , penseure moderne,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013, par la stratégie du puzzle).

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celles des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet (autre penseur, mais ancien et périmé)
avatar
William Foster
Neoprof expérimenté

Re: Blanquer n'exclut pas de mettre en place une prime au mérite pour les enseignants

par William Foster le Dim 10 Déc 2017 - 18:19
@laMiss a écrit:Certains seront ravis.
On devine effectivement que ceux qui seront amenés à décider de qui est méritant ou pas auront le séant fort propre.

_________________
Tout le monde me dit que je ne peux pas faire l'unanimité.
"Il ne faut pas voir le mal partout où il est." Marie-Martine Schyns, ministre belge de l'enseignement obligatoire
Vérificateur de miroir est un métier que je me verrais bien faire, un jour.
avatar
Celadon
Demi-dieu

Re: Blanquer n'exclut pas de mettre en place une prime au mérite pour les enseignants

par Celadon le Dim 10 Déc 2017 - 18:23
@Seifer a écrit:Ce serait drôle que ça passe.

Que je voie l'espace d'un instant la tête des collègues qui ont voté Macron avec enthousiasme.
Ceux-là n'y verront aucun inconvénient.
avatar
Lefteris
Empereur

Re: Blanquer n'exclut pas de mettre en place une prime au mérite pour les enseignants

par Lefteris le Dim 10 Déc 2017 - 18:29
@Celadon a écrit:
@Seifer a écrit:Ce serait drôle que ça passe.

Que je voie l'espace d'un instant la tête des collègues qui ont voté Macron avec enthousiasme.
Ceux-là n'y verront aucun inconvénient.
Pas forcément : une caractéristique constante de beaucoup est de ne  jamais voir le lien entre les causes et les effets. J'ai pu entendre de la même bouche que la réforme était mauvaise car massacrant les savoirs,  et que la  nouvelle évaluation des enseignants était  bonne car elle allait vers le "mérite" (avec la musique de fond : "c'est pour moi, ça me concerne"). Or, à moins d'avoir vraiment des peaux de sauciflard sur les yeux ou une mauvaise foi en béton armé, qui ne voit que les "items" valorisent exactement les zélateurs de la réforme, les mises en application de celle-ci, et que pratiquement rien ne concerne le métier proprement dit  ?
Le corps enseignant, à l'image de beaucoup de gens, aime bien mettre les doigts dans la prise, recommencer, et se demander à chaque fois pourquoi il prend une châtaigne.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble".
(F. Robine , penseure moderne,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013, par la stratégie du puzzle).

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celles des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet (autre penseur, mais ancien et périmé)
avatar
Himpy
Neoprof expérimenté

Re: Blanquer n'exclut pas de mettre en place une prime au mérite pour les enseignants

par Himpy le Dim 10 Déc 2017 - 18:33
100 balles et un mars pour des milliers d'heures d'investissement bénévole... faut vraiment avoir rien d'autre à faire de son temps...
User21929
Expert

Re: Blanquer n'exclut pas de mettre en place une prime au mérite pour les enseignants

par User21929 le Dim 10 Déc 2017 - 18:37
J'estime qu'à moins de 1500,00€ de plus par mois je ne bougerais pas un petit doigt.
avatar
Delia
Fidèle du forum

Re: Blanquer n'exclut pas de mettre en place une prime au mérite pour les enseignants

par Delia le Dim 10 Déc 2017 - 18:50
Rocard l'avait-y pas eue, déjà, cette super belle idée ? pas appliquée à l'époque, mais rien ne se perd et rien ne se crée, tout se transforme...

_________________
Un vieillard qui meurt, c'est une bibliothèque qui brûle.
Amadou Hampaté Ba
avatar
Ruthven
Monarque

Re: Blanquer n'exclut pas de mettre en place une prime au mérite pour les enseignants

par Ruthven le Dim 10 Déc 2017 - 18:53
C'est déjà le cas dans de nombreux services de la fonction publique où la prime correspond à un pourcentage du salaire (modulée en fonction du "mérite").
avatar
Celadon
Demi-dieu

Re: Blanquer n'exclut pas de mettre en place une prime au mérite pour les enseignants

par Celadon le Dim 10 Déc 2017 - 18:53
Rien n'était mûr à l'époque pour une telle réforme.
avatar
Pointàlaligne
Niveau 10

Re: Blanquer n'exclut pas de mettre en place une prime au mérite pour les enseignants

par Pointàlaligne le Dim 10 Déc 2017 - 18:56
Tout a été dit. Quelle tristesse...
avatar
Proton
Niveau 6

Re: Blanquer n'exclut pas de mettre en place une prime au mérite pour les enseignants

par Proton le Dim 10 Déc 2017 - 19:03
Des 20/20 contre des euros !
avatar
Himpy
Neoprof expérimenté

Re: Blanquer n'exclut pas de mettre en place une prime au mérite pour les enseignants

par Himpy le Dim 10 Déc 2017 - 19:26
Si on a l'esprit chagrin, on peut même penser que dans quelques années l'avancement sera supprimé, enfin, ce qui en reste après la moulinette PPCR, et seule restera la prime au mérite...
Contenu sponsorisé

Re: Blanquer n'exclut pas de mettre en place une prime au mérite pour les enseignants

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum