Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Randoschtroumf
Niveau 2

Utilisation du tableau de conversion

par Randoschtroumf le Dim 10 Déc 2017 - 22:15
Bonjour!
J'enseigne pour la première année les grandeurs et mesures en cycle 3.
Je voudrais l'avis de professeurs de collège.
En effet, ma collègue de CM2 s'étonne que j'utilise les tableaux de conversion (passer du mètre au centimètre. ..), et me dit que ce sera abordé au collège.
Cela me paraît être au programme ( partie " résoudre des problèmes ).
Attendez-vous des élèves de 6ème la maîtrise des tableaux de conversion pour les unités de longueur?
Suis-je trop ambitieuse, ou au contraire ma collègue fait-elle un programme allégé?
Merci pour votre avis.
avatar
Fansoux
Niveau 4

Re: Utilisation du tableau de conversion

par Fansoux le Dim 10 Déc 2017 - 22:23
Même si leur utilisation n'est pas encore maîtrisée par tous les élèves de 6eme ( ... et même au delà !) et nécessite donc d'être reprise pour certains, il me semble indispensable qu'ils les aient déjà utilisés à l'école primaire
Fatras
Niveau 6

Re: Utilisation du tableau de conversion

par Fatras le Dim 10 Déc 2017 - 22:40
Cela me semble indispensable aussi.
Fatras
Niveau 6

Re: Utilisation du tableau de conversion

par Fatras le Lun 11 Déc 2017 - 0:12
Et même j'attends assez rapidement au collège que les élèves puissent faire des conversions mentalement : km en m, m en cm, cm en mm et réciproquement.
MC311
Niveau 7

Re: Utilisation du tableau de conversion

par MC311 le Lun 11 Déc 2017 - 8:45
La plupart des élèves maîtrisent, plus ou moins bien, l'utilisation des tableaux de conversion. Tous les ont déjà étudiés à l'école primaire (dans mon collège en tout cas). Cela me permet d'expliquer, si nécessaire, d'autres méthodes et de différencier les exercices (les basiques pour ceux qui ne sont pas à l'aise et de plus complexes pour les autres).
Concernant les grandeurs, cela facilite l'apprentissage de 6e quand les élèves ont déjà abordé la différence entre grandeur (par exemple la longueur) et son unité (par exemple le mètre). Si on peut y ajouter la différence entre un nom et un symbole d'unité, je gagne beaucoup de temps (1 heure par semaine de physique-chimie c'est très peu !).
t3-
Niveau 5

Re: Utilisation du tableau de conversion

par t3- le Lun 11 Déc 2017 - 9:32
Le document d'accompagnement "Grandeurs et mesures au cycle 3" sur eduscol fait, je trouve, une bonne synthèse de la philosophie à avoir sur ces tableaux. Vous pouvez bien entendu ne pas être d'accord Smile

Pages 6 et 7, Effectuer des changements d’unités :
http://cache.media.eduscol.education.fr/file/Mathematiques/16/8/RA16_C3_MATH_grand_mesur_N.D_609168.pdf

Caché derrière, c'est encore le même débat entre sens et technique. Avec la technique seule (le tableau uniquement), les élèves appliquent sans comprendre, et risquent de tout mélanger par la suite. Donc d'abord le sens (1m=100cm donc 13m=1300cm), puis, une fois que le sens est installé, on peut parler du tableau pour généraliser et donner une technique qui fait la synthèse.
Et même avec les choses faites dans cet ordre, le papier eduscol précise :
En sixième, l’utilisation du tableau de conversion pour effectuer des changements d’unités est rencontrée, mais elle n’est en aucun cas systématique et n’est pas la méthode privilégiée.
avatar
BrindIf
Habitué du forum

Re: Utilisation du tableau de conversion

par BrindIf le Lun 11 Déc 2017 - 17:02
Mes enfants l'ont vu en CE2 ou CM1 heu
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Utilisation du tableau de conversion

par JPhMM le Lun 11 Déc 2017 - 17:08
Disons qu'en sixième, on revient dessus pour la dernière fois. Il faut espérer que ce soit au moins la 3e fois qu'ils voient cette table. Au moins.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
Badiste75
Niveau 9

Re: Utilisation du tableau de conversion

par Badiste75 le Lun 11 Déc 2017 - 19:42
Complètement d’accord avec t3. On peut savoir bien convertir en connaissant simplement l’ordre des colonnes du tableau (en gros le sens des préfixes) et en maîtrisant multiplication et division par des puissances de 10. La technique du tableau n’est absolument pas indispensable car peu efficace sur le long terme.
avatar
dami1kd
Habitué du forum

Re: Utilisation du tableau de conversion

par dami1kd le Lun 11 Déc 2017 - 20:16
@Badiste75 a écrit:Complètement d’accord avec t3. On peut savoir bien convertir en connaissant simplement l’ordre des colonnes du tableau (en gros le sens des préfixes) et en maîtrisant multiplication et division par des puissances de 10. La technique du tableau n’est absolument pas indispensable car peu efficace sur le long terme.

+1 !!!
Tout est dit, rien à ajouter.
AndréC
Niveau 9

Re: Utilisation du tableau de conversion

par AndréC le Lun 11 Déc 2017 - 22:11
Perso, je trouve le tableau peu pratique, il n'est utile qu'à titre de résumé de cours mais pas à l'usage où je préfère de loin que les élèves aient compris la signification des préfixes (kilo, hecto, deca, déci, centi et milli) au travers de problèmes divers et variés comme on savait les poser dans les livres de CM1 des années 60.
Randoschtroumf
Niveau 2

Re: Utilisation du tableau de conversion

par Randoschtroumf le Mar 12 Déc 2017 - 21:51
Merci pour vos réponses complémentaires.
Effectivement travailler le tableau de conversion seul et mécaniquement n'a aucun sens.
Et... quand pour certains élèves, un dixième ne représente rien, et que d'autres me disent qu'avec une balance, on mesure une longueur, je prends peur!
Donc je travaille beaucoup sur le sens avec des situations variées, mais je n'enverrai pas aux oubliettes le fameux tableau : certains de mes élèves ont besoin de visualiser les unités.

Je passe plus de temps certains jours sur : multiplier et diviser par 10, 100, 1000, que sur les mesures.


AndréC
Niveau 9

Re: Utilisation du tableau de conversion

par AndréC le Mer 13 Déc 2017 - 7:26
@Randoschtroumf a écrit:
Et... quand pour certains élèves, un dixième ne représente rien, et que d'autres me disent qu'avec une balance, on mesure une longueur, je prends peur!
Dans les années 60, la population française était en très grande partie agricole ou ouvrière. Tous les paysans savent mesurer, aussi bien les masses, que les capacités et les longueurs. Ce savoir était transmis de génération en génération et les enfants n'avaient pas de problème à leur usage car il était quotidien dans chaque ferme, dans chaque maison.

Aujourd'hui où les enfants passent la majorité de leur temps dans des activités virtuelles au travers d'un ordinateur, d'un smartphone (qui mesure à leur place, qui pèse à leur place, qui découpe à leur place), les unités ne sont plus concrètes mais complètement virtuelles.

Il est nécessaire de rendre aux unités leur concret en faisant mesurer concrètement tous les jours réellement quelque chose dans la classe :
La longueur de la table, sa hauteur, celle de la chaise, du bureau, de la salle, du couloir, de peser en vrai quelque chose : un cahier. De comparer des capacités de bouteilles, de bol, de verre, etc.

C'est parce que les mesures auront été effectuées réellement que les problèmes de mesure et leurs unités prendront sens.

On ne peut pas abstraire sur du virtuel, ni vous, ni eux, ni moi.


Dernière édition par AndréC le Mer 13 Déc 2017 - 15:27, édité 3 fois
XIII
Fidèle du forum

Re: Utilisation du tableau de conversion

par XIII le Mer 13 Déc 2017 - 7:28
Vu l'évolution de notre "école" bientôt ils verront ça au lycée.
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Utilisation du tableau de conversion

par JPhMM le Mer 13 Déc 2017 - 7:37
En L2.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
LemmyK
Niveau 7

Re: Utilisation du tableau de conversion

par LemmyK le Mer 13 Déc 2017 - 11:32
@AndréC a écrit:[
Dans les années 60, la population française était en très grande partie agricole ou ouvrière. Tous les paysans savent mesurer, aussi bien les masses, que les capacités et les longueurs. Ce savoir était transmis de génération en génération et les enfants n'avaient pas de problème à leur usage car il était quotidien dans chaque ferme, dans chaque maison.

Aujourd'hui où les enfants passent la majorité de leur temps dans des activités virtuelles au travers d'un ordinateur, s'un smartphone (qui mesure à leur place, qui pèse à leur place, qui découpe à leur place), les unités ne sont plus concrètes mais complètement abstraites.

Il est nécessaire de rendre aux unités leur concret en faisant mesurer concrètement tous les jours réellement quelque chose dans la classe :
La longueur de la table, sa hauteur, celle de la chaise, du bureau, de la salle, du couloir, de peser en vrai quelque chose : un cahier. De comparer des capacités de bouteilles, de bol, de verre, etc.
.
J'ai une solution. professeur
Il faut faire convertir des téraoctets en Go , Mo et ko. Et tout redevient concret. Un inconvénient cependant. Ce sera plus difficile pour les do, les co et les mo! Razz
ddalcatel
Niveau 8

Re: Utilisation du tableau de conversion

par ddalcatel le Mer 13 Déc 2017 - 11:34
Je ne sais pas s'il existe une compétence "conversions" (je ne maîtrise pas le sujet), mais pour mes BTS (bac S mention AB minimum) c'est dans 100% des cas non acquis.
avatar
Anaxagore
Guide spirituel

Re: Utilisation du tableau de conversion

par Anaxagore le Mer 13 Déc 2017 - 11:45
@Randoschtroumf a écrit:Merci pour vos réponses complémentaires.
Effectivement travailler le tableau de conversion seul et mécaniquement n'a aucun sens.
Et... quand pour certains élèves, un dixième ne représente rien, et que d'autres me disent qu'avec une balance, on mesure une longueur, je prends peur!
Donc je travaille beaucoup sur le sens avec des situations variées,  mais je n'enverrai pas aux oubliettes le fameux tableau : certains de mes élèves ont besoin de visualiser les unités.

Je passe plus de temps certains jours sur : multiplier et diviser par 10, 100, 1000, que sur les mesures.



Le tableau peut être un support, comme une figure en géométrie ou un arbre en probabilités, l'essentiel est qu'il ne se substitue pas aux raisonnements mais puisse éclairer un peu et permettre un parallèle avec l'écriture décimale en temps voulu.

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

"Woland fit un signe de la main, et Jérusalem s'éteignit."
AndréC
Niveau 9

Re: Utilisation du tableau de conversion

par AndréC le Mer 13 Déc 2017 - 15:12
@LemmyK a écrit:J'ai une solution. professeur
Il faut faire convertir des téraoctets en Go , Mo et ko. Et tout redevient concret. Un inconvénient cependant. Ce sera plus difficile pour les do, les co et les mo! Razz

Villani va apprendre aux enfants à les manipuler : https://twitter.com/hashtag/HoloMath
angelxxx
Niveau 9

Re: Utilisation du tableau de conversion

par angelxxx le Jeu 14 Déc 2017 - 16:52
Une bonne partie des mes élèves ne sait toujours pas faire cela en 4ieme. Je passe au moins 5 ou 6 fois 10min en début de cours à convertir, puis à chaque contrôle.
Et certains ne savent toujours pas en 3ieme...

_________________
"La lumière pense voyager plus vite que quoi que ce soit d'autre, mais c'est faux. Peu importe à quelle vitesse voyage la lumière, l'obscurité arrive toujours la première, et elle l'attend. Terry Pratchett."
Randoschtroumf
Niveau 2

Re: Utilisation du tableau de conversion

par Randoschtroumf le Ven 8 Juin 2018 - 9:38
Bonjour !
Je viens donner des nouvelles :
J'ai donc travaillé en parallèle les situations concrètes pour déterminer ce qu'on mesure, la connaissance des rapports entre unités, et j'ai gardé le tableau en appui visuel pour ceux qui pataugeaient vraiment.
Mon bilan en fin d'année : il y a un vrai progrès sur la compréhension des situations (et sur l'emploi des bonnes unités). De même, mes élèves semblent avoir acquis des notions d'ordres de grandeur.
Concernant les conversions, fort logiquement, lorsque les acquis en numération sont solides, les élèves sont très à l'aise. Les difficultés en grandeur et mesure viennent principalement d'acquis fragiles sur la construction du nombre. J'ai donc fait parfois plus de numération que de grandeurs et mesures!

Un point particulier : mes élèves n'avaient pas abordé les nombres décimaux et à peine les fractions décimales en CM1, information que j'ai découverte... à la moitié de l'année ! Fractions décimales abordées en mars et décimaux ensuite par ma collègue. J'aurais organisé ma progression autrement si je l'avais su plus tôt.

Merci beaucoup à tous, l'avis de chacun m'a été précieux.
Contenu sponsorisé

Re: Utilisation du tableau de conversion

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum