Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
muon
Niveau 3

agrégé physique vers agrégé maths

par muon le Mer 13 Déc 2017 - 20:02
Certains d'entre vous ont-ils effectué une reconversion dans ce sens , ou connaissent-ils des collègues l'ayant fait? Quelles ont été les modalités, qui apparemment sont très différentes d'une académie à l'autre ?
avatar
William Foster
Neoprof expérimenté

Re: agrégé physique vers agrégé maths

par William Foster le Mer 13 Déc 2017 - 20:41
Hum... moi j'aurais vu ça dans l'autre sens, pour aller vers quelque chose de plus facile et de moins rigoureux... Une sorte de CPA soft.

Spoiler:

_________________
Tout le monde me dit que je ne peux pas faire l'unanimité.
"Il ne faut pas voir le mal partout où il est." Marie-Martine Schyns, ministre belge de l'enseignement obligatoire
Vérificateur de miroir est un métier que je me verrais bien faire, un jour.
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: agrégé physique vers agrégé maths

par JPhMM le Mer 13 Déc 2017 - 20:43
Muon veut muer.

abi

Spoiler:
Pardon, ce fut plus fort que moi. Razz


_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
gauvain31
Monarque

Re: agrégé physique vers agrégé maths

par gauvain31 le Mer 13 Déc 2017 - 20:50
@William Foster a écrit:Hum... moi j'aurais vu ça dans l'autre sens, pour aller vers quelque chose de plus facile et de moins rigoureux... Une sorte de CPA soft.  

Spoiler:

Ben ça va encore William. Muon va garder sa dignité: tu l'imagines descendre encore plus bas dans l’échelle, je ne sais pas moi ... vers l'enseignement des SVT par exemple?

Spoiler:
:labas:
avatar
William Foster
Neoprof expérimenté

Re: agrégé physique vers agrégé maths

par William Foster le Mer 13 Déc 2017 - 20:53
Et pourtant, les SVT font un effort pour se rapprocher de la (astro-)physique avec le U de SVTU.

Spoiler:
Pourquoi y'a un spoiler dans chaque post sur ce fil ?  

_________________
Tout le monde me dit que je ne peux pas faire l'unanimité.
"Il ne faut pas voir le mal partout où il est." Marie-Martine Schyns, ministre belge de l'enseignement obligatoire
Vérificateur de miroir est un métier que je me verrais bien faire, un jour.
avatar
gauvain31
Monarque

Re: agrégé physique vers agrégé maths

par gauvain31 le Mer 13 Déc 2017 - 20:55
@William Foster a écrit:Et pourtant, les SVT font un effort pour se rapprocher de la (astro-)physique avec le U de SVTU.

Spoiler:
Pourquoi y'a un spoiler dans chaque post sur ce fil ?  

Oui tout à fait, d'ailleurs en master de Géosciences à la fac il y a un module de planétologie. Et à l'agreg, ce ne sont que quelques leçons à l'oral rien de bien méchant (peut être un début, de quelque chose de plus vaste???)

Pourquoi un spolier dans cette discussion?:
Réponse ::
Spoiler:
diable
avatar
Will.T
Prophète

Re: agrégé physique vers agrégé maths

par Will.T le Mer 13 Déc 2017 - 23:54
@muon a écrit:Certains d'entre vous ont-ils effectué une reconversion dans ce sens , ou connaissent-ils des collègues l'ayant fait? Quelles ont été les modalités, qui apparemment sont très différentes d'une académie à l'autre ?
Un collègue de physique appliquée l'a fait au moment du dernier massacre du lycee par Chatel. Je ne me souviens plus trop des modalités exactes, il avait je crois 1 mi temps la 1re annee avec des cours en prepa capes et un temps plein la 2e année avec une validation au bout.
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: agrégé physique vers agrégé maths

par JPhMM le Jeu 14 Déc 2017 - 0:00
@gauvain31 a écrit:
@William Foster a écrit:Et pourtant, les SVT font un effort pour se rapprocher de la (astro-)physique avec le U de SVTU.

Spoiler:
Pourquoi y'a un spoiler dans chaque post sur ce fil ?  

Oui tout à fait, d'ailleurs en master de Géosciences à la fac il y a un module de planétologie. Et à l'agreg, ce ne sont que quelques leçons à l'oral rien de bien méchant (peut être un début, de quelque chose de plus vaste???)

Pourquoi un spolier dans cette discussion?:
Réponse :
Spoiler:
diable
Pourtant, c'est la classe, la planétologie. J'ai lu ça



Un bonheur.

[Fin du HS]

Spoiler:
Marrants ces spoilers.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
Bouboule
Esprit éclairé

Re: agrégé physique vers agrégé maths

par Bouboule le Jeu 14 Déc 2017 - 0:47
Heureusement qu'il y a Will pour s'intéresser vraiment au sujet.
La question m'intéresse, je n'ai pas d'éléments mais je vois plusieurs collègues qui y pensent tout hau mais se disent que c'est une montagne trop haute.
avatar
William Foster
Neoprof expérimenté

Re: agrégé physique vers agrégé maths

par William Foster le Jeu 14 Déc 2017 - 9:47
@Bouboule a écrit:Heureusement qu'il y a Will pour s'intéresser vraiment au sujet.
La question m'intéresse, je n'ai pas d'éléments mais je vois plusieurs collègues qui y pensent tout hau mais se disent que c'est une montagne trop haute.
Faut dire aussi que la question pousse vers le haut : l'agreg -qu'elle fût de maths, de SVTU, ou d'HG- reste un concours relativement ardu. Un agrégé de Physique aura sûrement une bonne maîtrise des maths, mais aura-t-il la "culture" qui baigne les théories de maths et qu'attend le jury ? Sans compter que cela représente tout de même des masses importantes de connaissances à faire rentrer dans la tête.
Si la question avait porté sur le CAPES, c'eut été plus facile de répondre.

Sinon, je crois me souvenir (mais je ne suis pas sûr de ma mémoire sur le coup) d'un agrégé de maths qui avait finalement changé pour agrégé de LC, puis qui était devenu IPR, puis qui était revenu prof de LC parce que IPR ça craint. Donc après tout, si des changements radicaux comme celui-ci sont possibles, un passage maths-physique doit pouvoir se faire tranquille. A voir par contre pour les diplômes universitaires requis pour passer l'agreg dans une autre discipline.

Spoiler:
La planétologie, c'est vraiment cool !  alatienne

_________________
Tout le monde me dit que je ne peux pas faire l'unanimité.
"Il ne faut pas voir le mal partout où il est." Marie-Martine Schyns, ministre belge de l'enseignement obligatoire
Vérificateur de miroir est un métier que je me verrais bien faire, un jour.
archeboc
Sage

Re: agrégé physique vers agrégé maths

par archeboc le Jeu 14 Déc 2017 - 13:37
@William Foster a écrit:Sinon, je crois me souvenir (mais je ne suis pas sûr de ma mémoire sur le coup) d'un agrégé de maths qui avait finalement changé pour agrégé de LC, puis qui était devenu IPR, puis qui était revenu prof de LC parce que IPR ça craint. Donc après tout, si des changements radicaux comme celui-ci sont possibles, un passage maths-physique doit pouvoir se faire tranquille. A voir par contre pour les diplômes universitaires requis pour passer l'agreg dans une autre discipline.

Hubert Aupetit est passé de l'agrégation de math à celle de lettre (classique ou moderne ? sa notice ne le dit pas). Il a soutenu une thèse en 2015, à 61 ans. Il est l'auteur du premier manuel français -et peut-être mondial- de parapente. Je n'ai pas trace d'un passage chez les IPR.

http://www.theses.fr/2015LYO20131

Spoiler:
À partir d'une étude philologique attentive de l'Esprit géométrique, je montre l'évolution épistémologique de Pascal qui, découvrant la corruption naturelle d'un langage humain impuissant à assurer ses propres fondements, quitte ses positions cartésiennes. Par contrecoup, la prétention de la raison à formuler des principes universels est anéantie : toute connaissance rationnelle se fonde sur un socle autoritaire. Je souligne alors l'importance actuelle de l'œuvre mathématique pascalienne par sa mise en perspective dans la crise moderne des fondements. En lui appliquant les méthodes de la poétique aristotélicienne, je la caractérise par sa sensibilité figurative, qui s'étend à l'œuvre non scientifique et en révèle l'unité esthétique. Je montre ensuite l'originalité philosophique de Pascal qui sort du scepticisme en recherchant de nouveaux usages de la langue propres à communiquer la certitude. Je reprends le débat sur le chantier des Pensées pour en distinguer les éditions objectives, qui restituent le seul classement dont nous disposons effectivement, des éditions apologétiques qui le recomposent à partir de certaines des indications laissées par l'auteur. La grande originalité des Pensées classées est de proposer une recherche du bonheur sans a priori religieux. Elles établissent les contrariétés de la condition humaine, que philosophies et sciences humaines sont impuissantes à décrire ou résoudre car elles refusent, par principe, la contradiction. L'Écriture chrétienne entre alors en scène pour présenter le seul langage capable de faire aboutir la recherche, parce qu'acceptant et faisant signifier la contradiction. La double nouveauté est ici d'introduire la Bible dans le champ de l'existence par nécessité, et comme un simple livre, dont il s'agit de décrire le pouvoir cognitif. Structuré par la narration et par la figure (typologique), ce modèle biblique élargit la connaissance rationnelle et son référentiel spatio-temporel restreint. Il ouvre ainsi à son lecteur un horizon d'existence et lui montre un chemin pour réparer ses ses contrariétés. On voit là chez Pascal un profond renouveau de la pensée figurative et de l'approche littéraire de la Bible.
frdm
Niveau 10

Re: agrégé physique vers agrégé maths

par frdm le Sam 16 Déc 2017 - 19:43
@William Foster a écrit: A voir par contre pour les diplômes universitaires requis pour passer l'agreg dans une autre discipline.

Spoiler:
La planétologie, c'est vraiment cool !  alatienne

A moins que cela aie changé, il suffit d'avoir un diplôme de niveau master, j'avais passé l'agreg de maths juste avant de faire le dea de physique théorique, et je suivais un cursus de physique.
avatar
William Foster
Neoprof expérimenté

Re: agrégé physique vers agrégé maths

par William Foster le Dim 17 Déc 2017 - 11:56
@frdm a écrit:
@William Foster a écrit: A voir par contre pour les diplômes universitaires requis pour passer l'agreg dans une autre discipline.

Spoiler:
La planétologie, c'est vraiment cool !  alatienne

A moins que cela aie changé, il suffit d'avoir un diplôme de niveau master, j'avais passé l'agreg de maths juste avant de faire le dea de physique théorique, et je suivais un cursus de physique.
Oui mais peut-on passer l'agreg de maths avec un master d'anglais ?
Je suppose (mais n'en sais rien) qu'il faut un diplôme qui cause un peu du sujet du concours... Et je ne sais pas où sont les limites fixées pour dire si tel ou tel diplôme permet de tenter le concours ou pas.

_________________
Tout le monde me dit que je ne peux pas faire l'unanimité.
"Il ne faut pas voir le mal partout où il est." Marie-Martine Schyns, ministre belge de l'enseignement obligatoire
Vérificateur de miroir est un métier que je me verrais bien faire, un jour.
avatar
RogerMartin
Empereur

Re: agrégé physique vers agrégé maths

par RogerMartin le Dim 17 Déc 2017 - 12:04
Aucune restriction réglementaire sur l'intitulé du diplôme. On peut s'inscrire dans l'agrég externe qu'on veut avec n'importe quel M2.

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
avatar
William Foster
Neoprof expérimenté

Re: agrégé physique vers agrégé maths

par William Foster le Dim 17 Déc 2017 - 12:07
@RogerMartin a écrit:Aucune restriction réglementaire sur l'intitulé du diplôme. On peut s'inscrire dans l'agrég externe qu'on veut avec n'importe quel M2.
Oh ! Cool ! Smile

Et n'importe quel agreg interne si on a diplôme + ancienneté ?

_________________
Tout le monde me dit que je ne peux pas faire l'unanimité.
"Il ne faut pas voir le mal partout où il est." Marie-Martine Schyns, ministre belge de l'enseignement obligatoire
Vérificateur de miroir est un métier que je me verrais bien faire, un jour.
frdm
Niveau 10

Re: agrégé physique vers agrégé maths

par frdm le Dim 17 Déc 2017 - 13:43
@RogerMartin a écrit:Aucune restriction réglementaire sur l'intitulé du diplôme. On peut s'inscrire dans l'agrég externe qu'on veut avec n'importe quel M2.

C'est ce qu'il me semblait : bonne nouvelle pour muon !
@muon : pourrais-tu me dire ce qui te donne envie de passer de la physique aux maths ?
Contenu sponsorisé

Re: agrégé physique vers agrégé maths

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum