Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Rendash
Bon génie

Re: Un PE mis à pied pour ses" méthodes à l'ancienne"

par Rendash le Ven 15 Déc 2017 - 20:34
Amalricu, tu es dans le secondaire. On est relativement protégé, les IPR n'on quasiment aucun pouvoir et on a la paix (relative : t'as qu'à voir un peu ce que subit quelqu'un comme Véro Marchais, coupable de trop bien faire son boulot). Dans le premier degré, c'est très différent, et les témoignages de pression constante, voire de harcèlement caractérisé, commis par des IEN et des CPC sur les collègues du premier degré sont légion. Donc, oui, il arrive, et fréquemment, que des décisions iniques soient prises sur la base de rien.


@Amalricu a écrit:A l'IUFM, mon tuteur, qui connaissait bien la machine bureaucratique, nous avait appris que les courriers anonymes de dénonciation partaient directement à la poubelle du rectorat. Si un quidam engage sa signature sur une lettre pour mettre à mal un collègue, il doit avoir du grain à moudre.

Dans le secondaire, peut-être. Et puis, bon ... il y a combien de temps ?
avatar
Wahlou
Niveau 10

Re: Un PE mis à pied pour ses" méthodes à l'ancienne"

par Wahlou le Ven 15 Déc 2017 - 20:36
@ddalcatel a écrit:Peut-être parce que d'après l'article de France bleu on n'a rien à lui reprocher ou presque...

Ben, précisément pas. L'article joue sur les ambiguïtés en évoquant des expressions jetant le flou telles que "éducation à l'ancienne", et ça dans l'imaginaire de la plupart des gens, on sait ce que ça signifie.

_________________
"Savoir étant sublime, apprendre sera doux"
Victor Hugo, Les contemplations
avatar
ProvençalLeGaulois
Fidèle du forum

Re: Un PE mis à pied pour ses" méthodes à l'ancienne"

par ProvençalLeGaulois le Ven 15 Déc 2017 - 20:40
@kero a écrit:J'comprends pas trop pourquoi vous vous énervez sur une situation dont on ne sait pratiquement rien...

+ 1 000

Il est tout simplement impossible de se faire un avis avec le peu qui est indiqué :

- soit l'inspection concernée déraille complètement (parce que si on mettait à pied chaque professeur (du 1er ou du 2d degré d'ailleurs), chaque surveillant, CPE, CDE, etc dont un ou deux parents se plaint auprès de l'IA, on serait dans mon département à une centaine de mises à pied depuis septembre, ce qui n'est pas du tout, du tout le cas ;

- soit le professeur a commis une/des fautes graves qui n'ont pas été communiquée(s) et qui ont justifié la mise à pied.

Mais en l'état et avec si peu d'éléments, je ne vois pas ce qui pourrait faire pencher pour l'une ou l'autre de ces deux options.


_________________
N'empêche que je suis une légende.
Perceval
ddalcatel
Niveau 8

Re: Un PE mis à pied pour ses" méthodes à l'ancienne"

par ddalcatel le Ven 15 Déc 2017 - 20:52
@Wahlou a écrit:
@ddalcatel a écrit:Peut-être parce que d'après l'article de France bleu on n'a rien à lui reprocher ou presque...

Ben, précisément pas. L'article joue sur les ambiguïtés en évoquant des expressions jetant le flou telles que "éducation à l'ancienne", et ça dans l'imaginaire de la plupart des gens, on sait ce que ça signifie.

Ce qui ne veut absolument rien dire. Maintenant si ça suffit pour être "mis à pied", parfait.
avatar
Wahlou
Niveau 10

Re: Un PE mis à pied pour ses" méthodes à l'ancienne"

par Wahlou le Ven 15 Déc 2017 - 20:57
@ddalcatel a écrit:
@Wahlou a écrit:
@ddalcatel a écrit:Peut-être parce que d'après l'article de France bleu on n'a rien à lui reprocher ou presque...

Ben, précisément pas. L'article joue sur les ambiguïtés en évoquant des expressions jetant le flou telles que "éducation à l'ancienne", et ça dans l'imaginaire de la plupart des gens, on sait ce que ça signifie.

Ce qui ne veut absolument rien dire. Maintenant si ça suffit pour être "mis à pied", parfait.

Oui, merci. Une éducation à l'ancienne ne présage pas de mauvais traitements pas plus que des bons d'ailleurs. Raison pour laquelle, personne ne peut trancher de manière catégorique.

Pour le reste, je rejoins totalement ProvençalLeGaulois

_________________
"Savoir étant sublime, apprendre sera doux"
Victor Hugo, Les contemplations
avatar
amalricu
Habitué du forum

Re: Un PE mis à pied pour ses" méthodes à l'ancienne"

par amalricu le Ven 15 Déc 2017 - 20:58
@Rendash a écrit:Amalricu, tu es dans le secondaire. On est relativement protégé, les IPR n'on quasiment aucun pouvoir et on a la paix (relative : t'as qu'à voir un peu ce que subit quelqu'un comme Véro Marchais, coupable de trop bien faire son boulot). Dans le premier degré, c'est très différent, et les témoignages de pression constante, voire de harcèlement caractérisé, commis par des IEN et des CPC sur les collègues du premier degré sont légion. Donc, oui, il arrive, et fréquemment, que des décisions iniques soient prises sur la base de rien.


@Amalricu a écrit:A l'IUFM, mon tuteur, qui connaissait bien la machine bureaucratique, nous avait appris que les courriers anonymes de dénonciation partaient directement à la poubelle du rectorat. Si un quidam engage sa signature sur une lettre pour mettre à mal un collègue, il doit avoir du grain à moudre.

Dans le secondaire, peut-être. Et puis, bon ... il y a combien de temps ?

Année 96...pour la différence primaire-secondaire, je veux bien te croire.
avatar
ProvençalLeGaulois
Fidèle du forum

Re: Un PE mis à pied pour ses" méthodes à l'ancienne"

par ProvençalLeGaulois le Ven 15 Déc 2017 - 21:02
@amalricu a écrit:
A l'IUFM, mon tuteur, qui connaissait bien la machine bureaucratique, nous avait appris que les courriers anonymes de dénonciation partaient directement à la poubelle du rectorat. Si un quidam engage sa signature sur une lettre pour mettre à mal un collègue, il doit avoir du grain à moudre.

Les courriers (qu'ils concernent le 1er ou 2d degré) ne sont pas jetés, même les anonymes.
Les courriers anonymes sont transmis aux personnes visées pour info (si on arrive à comprendre qui est réellement visé, parfois, c'est tout simplement collector tellement on ne comprend pas où l'auteur veut en venir).

Les courriers qui sont signés obtiennent une réponse, qui dans 99.9% des cas déplaît très fortement au destinataire, puisque la plupart du temps, la plainte est complètement hors-sol (les parents du gamin insupportable qui râlent parce que leur gamin est trop souvent puni, le parent qui se plaint d'un terme qu'il ne comprend pas dans un bulletin, etc).

Pour établir la réponse, on demande des éléments soit au CDE soit à l'IEN, qui se renseignent donc auprès des personnes visées. Et dans l'immense majorité des cas, ils n'incriminent pas la personne visée, parce qu'elle n'a pas à l'être.

_________________
N'empêche que je suis une légende.
Perceval
avatar
Madame Mado
Niveau 8

Re: Un PE mis à pied pour ses" méthodes à l'ancienne"

par Madame Mado le Ven 15 Déc 2017 - 21:04
@Volubilys a écrit:La suspension n'est peut-être pas une sanction légalement, mais elle est vécu comme tel, et beaucoup de parent  la prennent pour l'aveu qu'il y a vraiment un problème grave et un danger pour les élèves.

@Provence a écrit:
@amalricu a écrit:

Par définition, quand ça monte à ce niveau avec des collègues dans le jeu, je pense qu'un cas réel problématique est envisageable.

Pour connaître la façon dont on a traité un instit de ma famille qui utilisait les méthodes du GRIP, j'en doute fort. Il est tout à fait envisageable qu'on ait voulu démolir un PE exigeant et conscient de sa liberté pédagogique...
Ou comme Lysimaque (pour ceux qui se souviennent d'elle), qui a subit un harcèlement monstrueux par l'inspection suite à une dénonciation, elle aussi, pour méthode à l'ancienne  à cause de sa méthode de lecture et de math (du GRIP)...


C'était en quelle année ? Je te pense sincère bien sûr mais j'ai quand même un peu de mal à croire qu'on puisse "harceler monstrueusement" quelqu'un à cause des méthodes du GRIP. Règlement de comptes peut-être ?

_________________
mon blog artistique sunny
avatar
Elyas
Guide spirituel

Re: Un PE mis à pied pour ses" méthodes à l'ancienne"

par Elyas le Ven 15 Déc 2017 - 21:10
Le terme "éducation à l'ancienne" (qui ne veut rien dire entre nous et laisse l'imaginaire prendre le pas sur les faits) a été lancé par qui ? L'article mentionne plusieurs pistes : les parents et l'avocat. A moins que ce ne soit une expression interprétative du journaliste. L'Inspection n'a rien communiqué.

En gros, on ne sait rien. On remarquera aussi deux points :
-le conseil municipal soutient le collègue (avec des propos élogieux selon l'article).
- 70 parents soutiennent le PE... A la lecture du nombre, je suis dubitatif. L'article parle de 90% des parents (de la classe ?). Donc, la classe aurait plus de 70 parents, donc plus de 35 élèves ? Il y a là un problème, c'est impossible à moins qu'on mélange parents d'élèves actuels et anciens plus les parents de famille élargie.

Dans tous les cas, l'article ne permet au final de ne rien savoir mais réussit son objectif : le buzz.

Je suis aussi très suspicieux sur l'article parce qu'il ne cite aucune défense syndicale ou de collectif de collègues soutenant le PE (ce qui arrive très fréquemment). Là, il y a sans doute un manque d'investigation du journaliste. Je suis étonné que le collègue n'ait pas contacté les syndicats (et je pense que le journaliste n'a pas approfondi l'enquête sur ce sujet).

En l'état, on ne peut rien savoir sinon celui d'un article parcellaire et insuffisant informatif.
avatar
Volubilys
Grand sage

Re: Un PE mis à pied pour ses" méthodes à l'ancienne"

par Volubilys le Ven 15 Déc 2017 - 21:34
Pour les courriers, s'il n'est pas anonyme et envoyé à la bonne personne, il sera suivi d'effet, souvent violent, si l'enseignant n'est pas amis avec les CP ou l'IEN. Il sera aussi soigneusement archivé dans le dossier administratif de l'enseignant.
Par ailleurs les syndicats ne se mouillent pas ou très peu, même si la situation est inique.

Rien que sur le forum nous sommes au moins trois PE a avoir témoigné de ces situations iniques : Moi, Lysimaque, Gelsomina...
Après si on ne veut pas nous croire, libre à vous finalement, mais bon, vos conditions de travail dans le secondaire s'alignant sur celles du primaire, vous aussi vous vivrez ces situations délirantes à plus ou moins court terme. (D'ailleurs, cela commence à être le cas vu que sur le forum on peut lire des membres raconter comment leur CDE leur met la misère à là suite de plaintes de parents pour des broutilles... la chance d'avoir un chef qui n'a aucun pouvoir de sanction autre que le harcèlement...)

Pour en revenir à l'enseignant dont parle l'article, je crois encore en la présomption d'innocence, et s'il y avait vraiment eu un truc grave, cela aurait transpiré assez vite car la suspension de l'enseignant aurait libéré la parole de ses "victimes"...

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.
avatar
Anaxagore
Guide spirituel

Re: Un PE mis à pied pour ses" méthodes à l'ancienne"

par Anaxagore le Ven 15 Déc 2017 - 21:42
@Madame Mado a écrit:
@Volubilys a écrit:La suspension n'est peut-être pas une sanction légalement, mais elle est vécu comme tel, et beaucoup de parent  la prennent pour l'aveu qu'il y a vraiment un problème grave et un danger pour les élèves.

@Provence a écrit:
@amalricu a écrit:

Par définition, quand ça monte à ce niveau avec des collègues dans le jeu, je pense qu'un cas réel problématique est envisageable.

Pour connaître la façon dont on a traité un instit de ma famille qui utilisait les méthodes du GRIP, j'en doute fort. Il est tout à fait envisageable qu'on ait voulu démolir un PE exigeant et conscient de sa liberté pédagogique...
Ou comme Lysimaque (pour ceux qui se souviennent d'elle), qui a subit un harcèlement monstrueux par l'inspection suite à une dénonciation, elle aussi, pour méthode à l'ancienne  à cause de sa méthode de lecture et de math (du GRIP)...


C'était en quelle année ? Je te pense sincère bien sûr mais j'ai quand même un peu de mal à croire qu'on puisse "harceler monstrueusement" quelqu'un à cause des méthodes du GRIP. Règlement de comptes peut-être ?

Cela a existé.

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

"Woland fit un signe de la main, et Jérusalem s'éteignit."
avatar
ProvençalLeGaulois
Fidèle du forum

Re: Un PE mis à pied pour ses" méthodes à l'ancienne"

par ProvençalLeGaulois le Ven 15 Déc 2017 - 21:43
Je travaille dans une DSDEN, je vous dis très exactement ce que l'on fait de ces courriers, mais libre à vous de penser que dès qu'on en reçoit un, on célèbre le fait que l'on va pouvoir pourrir la vie de la personne concernée, plutôt que ce qu'on fait réellement.

_________________
N'empêche que je suis une légende.
Perceval
avatar
Provence
Bon génie

Re: Un PE mis à pied pour ses" méthodes à l'ancienne"

par Provence le Ven 15 Déc 2017 - 21:55
@Volubilys a écrit:

Rien que sur le forum nous sommes au moins trois PE a avoir témoigné de ces situations iniques : Moi, Lysimaque, Gelsomina...

Et j'apporte le témoignage de ma sœur.

Le harcèlement institutionnel, Almaricu, ce n'est pas pesant, c'est destructeur.
avatar
Madame Mado
Niveau 8

Re: Un PE mis à pied pour ses" méthodes à l'ancienne"

par Madame Mado le Ven 15 Déc 2017 - 21:57
@Volubilys a écrit:

Rien que sur le forum nous sommes au moins trois PE a avoir témoigné de ces situations iniques : Moi, Lysimaque, Gelsomina...
Bonjour Volubilys, j'ai  fait une recherche (rapide) avec vos noms et je n'ai rien trouvé ( sauf hélas un avis de décès).Mais que vous a t-on reproché ? (si tu peux me donner un lien pour comprendre, merci)

Pour en revenir à l'enseignant dont parle l'article, je crois encore en la présomption d'innocence, et s'il y avait vraiment eu un truc grave, cela aurait transpiré assez vite car la suspension de l'enseignant aurait libéré la parole de ses "victimes"...
C'est vrai, tout est un peu fumeux dans les articles que nous avons pu lire et qui n'apprennent pas grand chose.Je crois aussi en la présomption d’innocence, s'il y a un truc grave les paroles viendront.Gardons Jacques Risso en mémoire cependant.Il n'avait fait que de très amusants dessins.


_________________
mon blog artistique sunny
avatar
Volubilys
Grand sage

Re: Un PE mis à pied pour ses" méthodes à l'ancienne"

par Volubilys le Ven 15 Déc 2017 - 22:45
Pour Lysimaque et Gelsomina, leurs histoires ne m'appartiennent pas je n'ai pas à les raconter ici.

Pour moi, la lettre a été écrite par une maman qui n'avait pas d'enfant dans ma classe et qui me reprochait, en gros, d'être trop strict (rappel : elle n'avait pas d'enfant dans ma classe!) et d'avoir écrit un livre qui ne soit pas un livre pour enfant et d'en avoir parlé à des parents (c'est un roman n'ayant rien à voir avec l'école.)... J'ai eu un blâme pour avoir parlé de mon livre à des parents... vala vala. Depuis, je fais bien attention à ne jamais parler de quoi que ce soit de personnel à l'école.


Dernière édition par Volubilys le Sam 16 Déc 2017 - 8:12, édité 1 fois

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.
avatar
gauvain31
Monarque

Re: Un PE mis à pied pour ses" méthodes à l'ancienne"

par gauvain31 le Ven 15 Déc 2017 - 22:52
@Volubilys a écrit:Pour Lysimaque et Gelsomina, leurs histoires ne m'appartiennent pas je n'ai pas à les raconter ici.
Pour moi, la lettre a été écrite par une maman qui n'avait pas d'enfant dans ma classe et qui me reprochait, en gros, d'être trop strict (rappel : elle n'avait pas d'enfant dans ma classe!) et d'avoir écrit un livre qui ne soit pas un livre pour enfant et d'en avoir parlé à des parents (c'est un roman n'ayant rien à voir avec l'école.)... J'ai eu un blâme pour avoir parler de mon livre à des parents... vala vala. De puis, je fais bien attention à ne jamais parler de quoi que ce soit de personnel à l'école.

Certains parents sont ravagés et ceux qui t'ont mis le blâme aussi; quand je pense que j'avais hésité entre devenir instituteur et professeur de SVT.... je vous plains sincèrement
avatar
Babarette
Grand sage

Re: Un PE mis à pied pour ses" méthodes à l'ancienne"

par Babarette le Ven 15 Déc 2017 - 22:58
@Volubilys a écrit:Pour Lysimaque et Gelsomina, leurs histoires ne m'appartiennent pas je n'ai pas à les raconter ici.

Pour moi, la lettre a été écrite par une maman qui n'avait pas d'enfant dans ma classe et qui me reprochait, en gros, d'être trop strict (rappel : elle n'avait pas d'enfant dans ma classe!) et d'avoir écrit un livre qui ne soit pas un livre pour enfant et d'en avoir parlé à des parents (c'est un roman n'ayant rien à voir avec l'école.)... J'ai eu un blâme pour avoir parler de mon livre à des parents... vala vala. Depuis, je fais bien attention à ne jamais parler de quoi que ce soit de personnel à l'école.

Qu'on puisse coller un blâme à un enseignant pour un motif pareil me sidère. Déjà, que des parents soient assez siphonnés pour s'en scandaliser, ça m'inquiète, mais qu'en plus, tu sois sanctionnée pour cela par ta hiérarchie signifie que quelque chose ne tourne vraiment pas rond. Finalement, je suis presque bien tombée dans mon parcours!
avatar
Lord Steven
Habitué du forum

Re: Un PE mis à pied pour ses" méthodes à l'ancienne"

par Lord Steven le Ven 15 Déc 2017 - 23:13
@Volubilys a écrit:Pour Lysimaque et Gelsomina, leurs histoires ne m'appartiennent pas je n'ai pas à les raconter ici.

Pour moi, la lettre a été écrite par une maman qui n'avait pas d'enfant dans ma classe et qui me reprochait, en gros, d'être trop strict (rappel : elle n'avait pas d'enfant dans ma classe!) et d'avoir écrit un livre qui ne soit pas un livre pour enfant et d'en avoir parlé à des parents (c'est un roman n'ayant rien à voir avec l'école.)... J'ai eu un blâme pour avoir parler de mon livre à des parents... vala vala. Depuis, je fais bien attention à ne jamais parler de quoi que ce soit de personnel à l'école.

Ce que vous relatez là me fait penser aux pires heures de Vichy....

_________________
If you play with a cat, you should mind his scratch
avatar
Nita
Empereur

Re: Un PE mis à pied pour ses" méthodes à l'ancienne"

par Nita le Sam 16 Déc 2017 - 1:46
Et moi, je me souviens parfaitement de ce qui t'es arrivé, Volubilys, et de ce qui est arrivé à Lysimaque : vous n'étiez pas depuis si longtemps sur le forum, et je tombais des nues !

_________________
A clean house is a sign of a broken computer.
avatar
amalricu
Habitué du forum

Re: Un PE mis à pied pour ses" méthodes à l'ancienne"

par amalricu le Sam 16 Déc 2017 - 5:27
"méthodes à l'ancienne"....c'est quoi ?

Le bonnet d'âne, la mise au coin, les lignes à copier, la blouse uniforme, la règle sur les doigts...

Dans mon enfance (années 70), j'ai eu droit à la fessée déculottée devant la classe pour un crayon noir oublié chez moi (je ne pouvais pas écrire avec le bleu que j'avais en cours) et je fus menacé du même châtiment pour ne pas réciter ma poésie devant la classe (je la connaissais mais j'étais pétrifié de timidité). Heureusement, la mémoire me revint à la vue du bourreau montant dans l'escalier pour m'infliger la correction promise...

Etrangement, les jeunes filles échappaient à ce châtiment....le CPE était-il progressiste ou préférait-il les petits garçons ?

Merci la pédagogie de merde du privé.

Aujourd'hui, tu fais ça à mon gamin, c'est dépôt de plainte direct et scandale dans la presse locale et internet...
avatar
Verdurette
Modérateur

Re: Un PE mis à pied pour ses" méthodes à l'ancienne"

par Verdurette le Sam 16 Déc 2017 - 6:38
Ou bien c'est apprendre à lire avec la méthode alphabétique, refuser les tablettes, faire de l'analyse grammaticale, apprendre le passé simple ...
"méthodes à l'ancienne", ça veut tout dire et rien dire.

Je sais bien que nous avons peu d'informations, mais j'ai du mal à imaginer 70 familles se réunissant devant l'école avec des banderoles (cf photo) pour réclamer le maintien des coups de règles, du bonnet d'âne et de la fessée déculottée, fût-elle paritairement répartie entre les garçons et les filles.

Je ne peux que confirmer ce qui a été dit sur la proximité entre PE et IEN/CPC, et la toxicité de certains de ces derniers.
avatar
V.Marchais
Bon génie

Re: Un PE mis à pied pour ses" méthodes à l'ancienne"

par V.Marchais le Sam 16 Déc 2017 - 7:28
@Anaxagore a écrit:
@Madame Mado a écrit:
@Volubilys a écrit:La suspension n'est peut-être pas une sanction légalement, mais elle est vécu comme tel, et beaucoup de parent  la prennent pour l'aveu qu'il y a vraiment un problème grave et un danger pour les élèves.

@Provence a écrit:

Pour connaître la façon dont on a traité un instit de ma famille qui utilisait les méthodes du GRIP, j'en doute fort. Il est tout à fait envisageable qu'on ait voulu démolir un PE exigeant et conscient de sa liberté pédagogique...
Ou comme Lysimaque (pour ceux qui se souviennent d'elle), qui a subit un harcèlement monstrueux par l'inspection suite à une dénonciation, elle aussi, pour méthode à l'ancienne  à cause de sa méthode de lecture et de math (du GRIP)...


C'était en quelle année ? Je te pense sincère bien sûr mais j'ai quand même un peu de mal à croire qu'on puisse "harceler monstrueusement" quelqu'un à cause des méthodes du GRIP. Règlement de comptes peut-être ?

Cela a existé.

Je confirme. De nombreux instits qui appliquaient les méthodes du GRIP ont été inquiétés. J'ai moi-même eu des problèmes (mais dans le secondaire) quand j'ai inscrit mes classes au réseau SLECC.

_________________
visitez le site http://www.reformeducollege.fr/
avatar
Celadon
Demi-dieu

Re: Un PE mis à pied pour ses" méthodes à l'ancienne"

par Celadon le Sam 16 Déc 2017 - 7:36
@gauvain31 a écrit:
@Volubilys a écrit:Pour Lysimaque et Gelsomina, leurs histoires ne m'appartiennent pas je n'ai pas à les raconter ici.
Pour moi, la lettre a été écrite par une maman qui n'avait pas d'enfant dans ma classe et qui me reprochait, en gros, d'être trop strict (rappel : elle n'avait pas d'enfant dans ma classe!) et d'avoir écrit un livre qui ne soit pas un livre pour enfant et d'en avoir parlé à des parents (c'est un roman n'ayant rien à voir avec l'école.)... J'ai eu un blâme pour avoir parler de mon livre à des parents... vala vala. De puis, je fais bien attention à ne jamais parler de quoi que ce soit de personnel à l'école.

Certains parents sont ravagés et ceux qui t'ont mis le blâme aussi; quand je pense que j'avais hésité entre devenir instituteur et professeur de SVT.... je vous plains sincèrement
Tu peux. Moi aussi j'avais hésité entre capes LM et CRPE. Je ne voulais (déjà à l'époque) pas me gendarmer contre des ados qui ne souhaitaient rien apprendre, j'ai préféré les plus petits. Mais alors...
avatar
roxanne
Devin

Re: Un PE mis à pied pour ses" méthodes à l'ancienne"

par roxanne le Sam 16 Déc 2017 - 7:43
J'ai l'impression aussi que c'est un peu la roulette russe. Je ne parle pas de cette affaire dont je ne sais rien, mais au cours de ma carrière j'ai vu parfois des choses insignifiantes prendre des proportions hallucinantes et d'autres plus graves passer sans problème. Pour ne citer qu'un exemple, au collège, j'ai connu un collègue avoir une plainte pour "colles abusives" (oui, une plainte au commissariat pour laquelle il a été convoqué même si c'est resté sans suite) et dans le même temps, une autre collègue que j'ai vu aligner un gamin contre un mur et dont je sais qu'elle avait parfois la main leste (c'est elle-même qui le disait) être dans les petits papiers de la direction et de l'inspection. Très sincèrement, je pense qu'on peut tous se retrouver avec des ennuis pour pas grand chose, ce qui n'empêche pas certains comportements "curieux" passer à l'as.
Et c'est bien que quelqu'un qui travaille dans l'administration nous dise comment ça se passe.
avatar
Volubilys
Grand sage

Re: Un PE mis à pied pour ses" méthodes à l'ancienne"

par Volubilys le Sam 16 Déc 2017 - 8:25
@ProvençalLeGaulois a écrit:Je travaille dans une DSDEN, je vous dis très exactement ce que l'on fait de ces courriers, mais libre à vous de penser que dès qu'on en reçoit un, on célèbre le fait que l'on va pouvoir pourrir la vie de la personne concernée, plutôt que ce qu'on fait réellement.
Tu parlais des courriers anonymes et sans doute juste envoyé à la DSDEN sans être adressé à une personne en particulier. Moi je parle de lettres signées par un ou plusieurs parents (ou signées par des gens n'ayant rien à voir avec la classe, qui vérifie qui sont les signataires? Personne n'a vérifié que les parents qui m'ont pourris n'avaient pas d'enfant dans ma classe!) et adressées précisément à une personne (un courrier juste envoyé à l'inspection et géré par le secrétariat à plus de chance de finir à la poubelle que  la lettre adressée à M. ou Mme Truc le DSDEN ou le DSDEN adjoint.)
Par ailleurs, dans le primaire, nous avons l'IEN et ces derniers sont toute ouïe envers les parents...

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.
avatar
Olympias
Prophète

Re: Un PE mis à pied pour ses" méthodes à l'ancienne"

par Olympias le Sam 16 Déc 2017 - 8:38
Le drame de l'institution, c'est qu'elle prête une oreille complaisante des ragots propagés par des parents quand ils sont sans fondement, mais reste très sourde face aux agressions et autres harcèlements commis par des élèves contre les personnels et des personnels contre d'autres personnels.
Contenu sponsorisé

Re: Un PE mis à pied pour ses" méthodes à l'ancienne"

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum