Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Sheldon
Niveau 9

Galette des rois et laïcité

par Sheldon le Dim 17 Déc 2017 - 13:40
Bonjour à tous.

A la cantine, tous les élèves vont avoir des galettes de rois, comme tous les ans.
Il y aura également une galette offerte par le collège aux enseignants après les cours.
C'est sympa, c'est festif et la galette est bonne !

" Mais commémorer le périple biblique des trois mages, la présentation de Jésus au monde, par une distribution collective de galettes dans les cantines des établissements publics, n'est-ce pas ostentatoire ?
Ce n'est qu'une coutume culinaire, sympathique et anodine, nous répondrait-on.
Dans ce cas, pourquoi ne pas distribuer une galette de pain azime pour la Pâque Juif ou une poignée de noix et de fruits secs pour le nouvel an Musulman et ainsi de suite ?
"
Source : http://www.cicns.net/laicite-11.htm

Bonne journée et bon courage pour cette dernière et terrible semaine.


Dernière édition par Sheldon le Dim 17 Déc 2017 - 14:05, édité 4 fois

_________________
" En tant que Physicien, j'ai une connaissance étendue de l'Univers et de tout ce qu'il contient." - Moi
avatar
Celadon
Demi-dieu

Re: Galette des rois et laïcité

par Celadon le Dim 17 Déc 2017 - 13:44
Je vois se profiler à un horizon pas du tout lointain la disparition de nos traditions les plus sympathiques, les plus festives et conviviales et les moins sanguinaires/sanglantes, à force de se poser des questions ou d'en relayer. La chorba pour le ramadan à l'hôtel de ville, ça pose question ? Non. Alors, la galette non plus.
avatar
skindiver
Érudit

Re: Galette des rois et laïcité

par skindiver le Dim 17 Déc 2017 - 13:47
La galette des rois n'a pour beaucoup plus aucune connotation religieuse... et fait parti des traditions de notre pays.
Les beignets de Hanoucca ou la matsa de Pessah ne font pas parti des traditions de notre pays.
avatar
Sheldon
Niveau 9

Re: Galette des rois et laïcité

par Sheldon le Dim 17 Déc 2017 - 13:47
On peut aussi faire une petite fête avec un bon punch et des petits boudins créoles si c'est juste pour se retrouver et être bien ensemble.
C'est de le faire dans un collège qui peut surprendre, là ou l'on véhicule des messages de laïcité à longueur de temps. Pour le reste, pas de problème !


Dernière édition par Sheldon le Dim 17 Déc 2017 - 13:51, édité 2 fois

_________________
" En tant que Physicien, j'ai une connaissance étendue de l'Univers et de tout ce qu'il contient." - Moi
avatar
Jul
Habitué du forum

Re: Galette des rois et laïcité

par Jul le Dim 17 Déc 2017 - 13:48
@Celadon a écrit:Je vois se profiler à un horizon pas du tout lointain la disparition de nos traditions les plus sympathiques, les plus festives et conviviales et les moins sanguinaires/sanglantes, à force de se poser des questions ou d'en relayer.
La chorba pour le ramadan à l'hôtel de ville, ça pose question ? Non. Alors, la galette non plus.
+ 100.
Je ne pourrais mieux dire, Céladon.
avatar
Thalia de G
Médiateur

Re: Galette des rois et laïcité

par Thalia de G le Dim 17 Déc 2017 - 13:50
Pour moi, c'est un non-sujet.
Cette galette des rois est un moment pour se retrouver en début d'année d'une manière festive, autour d'une tradition qui a perdu sa signification.

Edit : je suis fatiguée, je n'avais pas lu le post de Celadon auquel je souscris totalement.


Dernière édition par Thalia de G le Dim 17 Déc 2017 - 13:52, édité 1 fois

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Soleil noir de mes mélancolies.
oxyd0
Je viens de m'inscrire !

Re: Galette des rois et laïcité

par oxyd0 le Dim 17 Déc 2017 - 13:52
L'auteur du fil est un pro du copier-coller.
Propos plagiés de Sid-Lakhdar Boumediène, El Watan http://www.cicns.net/laicite-11.htm
Puisque finalement, tu n'es pas capable de formuler une idée propre, donne le lien directement au lieu de faire du copier-coller d'un article.....
avatar
Celadon
Demi-dieu

Re: Galette des rois et laïcité

par Celadon le Dim 17 Déc 2017 - 13:52
Je ne sais pas si les rois mages mettaient de l'amaretto dans leur galette mais moi j'en mets et je ferai toujours la galette des rois pour ma famille et mes amis !
Et puis il suffit de se référer aux saturnales romaines.
avatar
Sheldon
Niveau 9

Re: Galette des rois et laïcité

par Sheldon le Dim 17 Déc 2017 - 13:54
Je voulais simplement trouver d'autres exemples de traditions culinaires religieuses puisque je n'en connaissais pas.
J'ai édité mon 1er post.

J'ai lancé ce fil en me référant à la galette AU COLLEGE, pas à notre vie personnelle.


Dernière édition par Sheldon le Dim 17 Déc 2017 - 13:58, édité 2 fois

_________________
" En tant que Physicien, j'ai une connaissance étendue de l'Univers et de tout ce qu'il contient." - Moi
avatar
Celadon
Demi-dieu

Re: Galette des rois et laïcité

par Celadon le Dim 17 Déc 2017 - 13:55
@oxyd0 a écrit:L'auteur du fil est un pro du copier-coller.
Propos plagiés de Sid-Lakhdar Boumediène, El Watan http://www.cicns.net/laicite-11.htm
Puisque finalement, tu n'es pas capable de formuler une idée propre, donne le lien directement au lieu de faire du copier-coller d'un article.....
Bouuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuhhhh ! :diablecontent:
avatar
Thalia de G
Médiateur

Re: Galette des rois et laïcité

par Thalia de G le Dim 17 Déc 2017 - 13:57
@oxyd0 a écrit:L'auteur du fil est un pro du copier-coller.
Propos plagiés de Sid-Lakhdar Boumediène, El Watan http://www.cicns.net/laicite-11.htm
Puisque finalement, tu n'es pas capable de formuler une idée propre, donne le lien directement au lieu de faire du copier-coller d'un article.....
Mouais, si tu pouvais te présenter avant de débouler comme ça sur un sujet qui peut être sujet à débattre, mais quand même.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Soleil noir de mes mélancolies.
avatar
Pico85
Niveau 5

Re: Galette des rois et laïcité

par Pico85 le Dim 17 Déc 2017 - 13:58
@Sheldon a écrit:Bonjour à tous.

A la cantine, tous les élèves vont avoir des galettes de rois, comme tous les ans.
Il y aura également une galette offerte par le collège aux enseignants après les cours.
C'est sympa, c'est festif et la galette est bonne !

Mais commémorer le périple biblique des trois mages, la présentation de Jésus au monde, par une distribution collective de galettes dans les cantines des établissements publics, n'est-ce pas ostentatoire ?
Ce n'est qu'une coutume culinaire, sympathique et anodine, nous répondrait-on.
Dans ce cas, pourquoi ne pas distribuer une galette de pain azime pour la Pâque Juif ou une poignée de noix et de fruits secs pour le nouvel an Musulman et ainsi de suite ?

Cette une tradition sympathique mais cela pose tout de même des questions.

Bonne journée et bon courage pour cette dernière et terrible semaine.


En quoi cela pose-t-il des questions?

Athée convaincu, je fête pourtant tous les ans avec mes élèves le calendrier de décembre (et non de l'Avent), je tire les rois ( sans qu'ils ne soient mages), je fête le carnaval (et non la Chandeleur) et en Avril on sonne les cloches en chocolat.

De plus, quand viennent les fêtes de différentes confessions, je suis le premier à demander à mes élèves de me mettre de côté une portion de ce que leur maman a préparé, sans pour autant avoir l'impression de bafouer la laïcité.

_________________
Au rythme auquel on va 1+1 = 2 sera bientôt considéré comme une tâche complexe. (et ceux qui répondront 11 jouiront d'un : En cours d'acquisition)
avatar
Cisil
Niveau 10

Re: Galette des rois et laïcité

par Cisil le Dim 17 Déc 2017 - 13:59
Va falloir arrêter de brandir l'étendard de la laïcité à tout bout de champ, ces fêtes ont perdu toute leur symbolique religieuse. C'est à cause de telles prises de position que je dois me triturer le cerveau chaque année pour aborder les fêtes de fin d'année en Espagne avec mes élèves, en me demandant si je peux parler des rois mages ou encore travailler l'Adoration des Mages de Velazquez...
M*** à la fin, ça fait partie de notre culture !

_________________
"Si haut que l’on soit placé, on n’est jamais assis que sur son cul."  Montaigne.

"When I went to school, they asked me what I wanted to be when I grew up. I wrote down ‘happy’. They told me I didn’t understand the assignment, and I told them they didn’t understand life.”  John Lennon
avatar
Celadon
Demi-dieu

Re: Galette des rois et laïcité

par Celadon le Dim 17 Déc 2017 - 14:03
@Pico85 a écrit:
@Sheldon a écrit:Bonjour à tous.

A la cantine, tous les élèves vont avoir des galettes de rois, comme tous les ans.
Il y aura également une galette offerte par le collège aux enseignants après les cours.
C'est sympa, c'est festif et la galette est bonne !

Mais commémorer le périple biblique des trois mages, la présentation de Jésus au monde, par une distribution collective de galettes dans les cantines des établissements publics, n'est-ce pas ostentatoire ?
Ce n'est qu'une coutume culinaire, sympathique et anodine, nous répondrait-on.
Dans ce cas, pourquoi ne pas distribuer une galette de pain azime pour la Pâque Juif ou une poignée de noix et de fruits secs pour le nouvel an Musulman et ainsi de suite ?

Cette une tradition sympathique mais cela pose tout de même des questions.

Bonne journée et bon courage pour cette dernière et terrible semaine.


En quoi cela pose-t-il des questions?

Athée convaincu, je fête pourtant tous les ans avec mes élèves le calendrier de décembre (et non de l'Avent), je tire les rois ( sans qu'ils ne soient mages), je fête le carnaval (et non la Chandeleur) et en Avril on sonne les cloches en chocolat.

De plus, quand viennent les fêtes de différentes confessions, je suis le premier à demander à mes élèves de me mettre de côté une portion de ce que leur maman a préparé, sans pour autant avoir l'impression de bafouer la laïcité.
Ah mais tout à fait !
Nombre d'amis musulmans font le sapin et s'offrent des cadeaux pour Noël. Personne ne crie au scandale. Enfin pas encore.
avatar
Thalia de G
Médiateur

Re: Galette des rois et laïcité

par Thalia de G le Dim 17 Déc 2017 - 14:05
@Cisil a écrit:Va falloir arrêter de brandir l'étendard de la laïcité à tout bout de champ, ces fêtes ont perdu toute leur symbolique religieuse. C'est à cause de telles prises de position que je dois me triturer le cerveau chaque année pour aborder les fêtes de fin d'année en Espagne avec mes élèves, en me demandant si je peux parler des rois mages ou encore travailler l'Adoration des Mages de Velazquez...
M*** à la fin, ça fait partie de notre culture !
De la même façon, en lettres, une partie du programme de 6e, enfin du temps où j'étais en exercice, abordait l'étude de textes de la Bible sans que cela ne me pose de problème de conscience. Je les présentais sous l'angle littéraire et culturel.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Soleil noir de mes mélancolies.
avatar
kioupsPBT
Niveau 10

Re: Galette des rois et laïcité

par kioupsPBT le Dim 17 Déc 2017 - 14:12
On avait eu un souci dans un collège avec un sapin de Noël. Des familles témoins de Jéhovah n'appréciaient pas.
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Galette des rois et laïcité

par JPhMM le Dim 17 Déc 2017 - 14:17
On ne leur demande pas d'apprécier ou pas.
De toute façon, les sapins de Noël ou de Vendôme, c'est un truc de blancs cathos. Et les blancs cathos sont automatiquement en accointance avec le Front National, d'après la nouvelle doxa. Même s'ils sont métisses shintoïstes ou martiens jedis.
C'est le Mal absolu.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
Poupoutch
Neoprof expérimenté

Re: Galette des rois et laïcité

par Poupoutch le Dim 17 Déc 2017 - 14:18
Il faudrait arrêter de penser la laïcité comme le déni du fait religieux, je crois. Rien dans la laïcité n'interdit de parler ou de reconnaître l'existence de textes ou pratiques religieuses. Donc on peut parler de Bible, de religion, même de certaines pratiques en cours, en particulier quand elles font partie de la culture du pays (aborder le cycle du graal sans parler de religion, par exemple, ça semble une belle gageure).
Quant aux traditions culinaires, nombreux sont ceux qui continuent à les pratiquer sans aucune pensée religieuse : ce sont des atavismes auxquels je crois on peut souscrire sans du tout mettre en question la laïcité. Avant la galette de rois, certaines cantines proposent un repas de Noël... chez nous, il y a un sapin, des guirlandes, un bonhomme de neige gonflable pour animer la cantine en cette période de fêtes ; mardi, nous aurons de la bûche en dessert et à la rentrée, de la galette, sans aucun doute. Pourquoi ces moments festifs devraient-ils poser question? Ils permettent à tous de se retrouver, c'est quand même là le plus important. Je ne suis pas croyante, mais je trouve vraiment problématique de toujours brandir la religion pour tenter de diviser et créer la polémique ou le débat. Il serait urgent d'avoir à la religion, croyants ou non, un rapport plus apaisé.

_________________
Es ist nicht deine Schuld, dass die Welt ist wie sie ist. Es wär nur deine Schuld wenn sie so bleibt...
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Galette des rois et laïcité

par JPhMM le Dim 17 Déc 2017 - 14:21
Il n'a pas encore été égorgé par des twitteurs révolutionnaires rebelles en culotte courte ?

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
Rabelais
Grand Maître

Re: Galette des rois et laïcité

par Rabelais le Dim 17 Déc 2017 - 14:25
Ces fils me dépriment, vos réponses me ravissent.
Mais quand même, quelle époque étrange.

_________________
Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est c., on est c.
avatar
Oudemia
Empereur

Re: Galette des rois et laïcité

par Oudemia le Dim 17 Déc 2017 - 14:32
@Poupoutch a écrit:Il faudrait arrêter de penser la laïcité comme le déni du fait religieux, je crois. Rien dans la laïcité n'interdit de parler ou de reconnaître l'existence de textes ou pratiques religieuses. Donc on peut parler de Bible, de religion, même de certaines pratiques en cours, en particulier quand elles font partie de la culture du pays (aborder le cycle du graal sans parler de religion, par exemple, ça semble une belle gageure).
Quant aux traditions culinaires, nombreux sont ceux qui continuent à les pratiquer sans aucune pensée religieuse : ce sont des atavismes auxquels je crois on peut souscrire sans du tout mettre en question la laïcité. Avant la galette de rois, certaines cantines proposent un repas de Noël... chez nous, il y a un sapin, des guirlandes, un bonhomme de neige gonflable pour animer la cantine en cette période de fêtes ; mardi, nous aurons de la bûche en dessert et à la rentrée, de la galette, sans aucun doute. Pourquoi ces moments festifs devraient-ils poser question? Ils permettent à tous de se retrouver, c'est quand même là le plus important. Je ne suis pas croyante, mais je trouve vraiment problématique de toujours brandir la religion pour tenter de diviser et créer la polémique ou le débat. Il serait urgent d'avoir à la religion, croyants ou non, un rapport plus apaisé.
Eh bien non, c'est fini : ici on nous a annoncé un "repas de fêtes" :fou:
avatar
Cisil
Niveau 10

Re: Galette des rois et laïcité

par Cisil le Dim 17 Déc 2017 - 14:39
Chez nous, c'est repas de Noël, sapin dans le hall et galette des rois à la rentrée...

_________________
"Si haut que l’on soit placé, on n’est jamais assis que sur son cul."  Montaigne.

"When I went to school, they asked me what I wanted to be when I grew up. I wrote down ‘happy’. They told me I didn’t understand the assignment, and I told them they didn’t understand life.”  John Lennon
avatar
phil(...)
Habitué du forum

Re: Galette des rois et laïcité

par phil(...) le Dim 17 Déc 2017 - 14:41
le 20 decemb c'est la fet kaf!

_________________
Un peu comme si on se rasait. On est tout doux, on sent bon...
avatar
Verdurette
Modérateur

Re: Galette des rois et laïcité

par Verdurette le Dim 17 Déc 2017 - 14:41
Dans notre école il y a une section polonaise. Le jour de la Saint-Nicolas, un personnage déguisé est venu distribuer des bonbons dans la cour.
Image surréaliste : bon nombre de gamins demandant à Saint-Nicolas s'il y avait de la gélatine de porc dans ses bonbecs ...
avatar
Mirobolande
Habitué du forum

Re: Galette des rois et laïcité

par Mirobolande le Dim 17 Déc 2017 - 14:53
Je suis une athée et laïcarde convaincue, mais ces extrêmes me navrent.
La crèche dans les lieux publics, ma foi (si j'ose dire) ça ne me menace en rien.
Je connais une collègue qui ne fête pas Noël en maternelle. C'est une laïcarde extrêmiste qui se justifie en énonçant que Noël est une fête religieuse. On peut choisir la "dose" de Noël qu'on instillera dans ses classes, et on n'est pas obligé de travailler sur Noël en continu pendant 6 semaines, mais passer tout le mois de décembre sans un chant, une déco, un calendrier de l'Avent en maternelle, ça me semble...irréel, aberrant. Et puis on les prive de quelque chose de festif, et on vit au milieu d'une société quoi, pas au milieu de nulle part.
Et pareil, je veux bien fêter l'Aïd en mangeant des makrouds!
Contenu sponsorisé

Re: Galette des rois et laïcité

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum