Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Mirobolande
Fidèle du forum

Re: Galette des rois et laïcité

par Mirobolande le Dim 17 Déc 2017 - 14:53
Je suis une athée et laïcarde convaincue, mais ces extrêmes me navrent.
La crèche dans les lieux publics, ma foi (si j'ose dire) ça ne me menace en rien.
Je connais une collègue qui ne fête pas Noël en maternelle. C'est une laïcarde extrêmiste qui se justifie en énonçant que Noël est une fête religieuse. On peut choisir la "dose" de Noël qu'on instillera dans ses classes, et on n'est pas obligé de travailler sur Noël en continu pendant 6 semaines, mais passer tout le mois de décembre sans un chant, une déco, un calendrier de l'Avent en maternelle, ça me semble...irréel, aberrant. Et puis on les prive de quelque chose de festif, et on vit au milieu d'une société quoi, pas au milieu de nulle part.
Et pareil, je veux bien fêter l'Aïd en mangeant des makrouds!
avatar
Celadon
Demi-dieu

Re: Galette des rois et laïcité

par Celadon le Dim 17 Déc 2017 - 14:59
Et le mouled avec de l'assida, et l'am el hajri avec de la mloukhia et...
Sachons garder ce qui nous fait plaisir !
avatar
Delia
Fidèle du forum

Re: Galette des rois et laïcité

par Delia le Dim 17 Déc 2017 - 15:06
Noël est une fête religieuse, certes, mais de quelle religion ? Célébration de la naissance de Mithra ? naissance du jeune soleil ? et si on y voyait simplement une pause au cours de l'hiver : les jours vont allonger, il y a de quoi se réjouir, non ?
Noël est une fête païenne, ancestrale et universelle que le christianisme a recyclée.

_________________
Un vieillard qui meurt, c'est une bibliothèque qui brûle.
Amadou Hampaté Ba
avatar
Philomène87
Neoprof expérimenté

Re: Galette des rois et laïcité

par Philomène87 le Dim 17 Déc 2017 - 15:07
Le terme de laïcité a perdu de son sens.
Si on veut être laïc à 100%, alors on supprime les fêtes de Noël (zut, c'est les commerçants qui vont faire la tronche...), on enlève les décos de Noël dans les rues, ainsi que les marchés de Noël. Pareil à Pâques, on supprime les chocolats et toute l'ambiance qui va avec. Oui, c'est notre culture (alors certains vont dire que non, le paganisme était là avant le christianisme...), bref. La laïcité, ce n'est pas cela. Pendant qu'on y est, détruisons aussi les monuments religieux, qui "gâchent" le paysage superbement laïc de la France.
Supprimons aussi les jours fériés, ainsi que les dimanches (jours religieux).
Noël, c'est une ambiance, qui plaît beaucoup aux mômes pour les lumières, les chants, les cadeaux, les chocolats. C'est une fête, voilà tout. Après, si cela peut en rassurer certains, Noël a aussi un côté païen (enfin, c'est religieux quand même, bouh !) avec le Père Noël, le sapin et bien sûr le jour-même du 25 décembre.
On peut déplorer que les autres religions n'aient pas la même place en France que le christianisme. Ca, c'est un autre débat.
avatar
Rabelais
Vénérable

Re: Galette des rois et laïcité

par Rabelais le Dim 17 Déc 2017 - 15:09
@Delia a écrit:Noël est une fête religieuse, certes, mais de quelle religion ? Célébration de la naissance de Mithra ? naissance du jeune soleil ? et si on y voyait simplement une pause au cours de l'hiver : les jours vont allonger, il y a de quoi se réjouir, non ?
Noël est une fête païenne, ancestrale et universelle que le christianisme a recyclée.
Ah, enfin, merci !
J'en avais assez de la confusion rites culturels et rites religieux, l'assimilation crèche -sapin , tout ça.

_________________
Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est c., on est c.
avatar
Will.T
Prophète

Re: Galette des rois et laïcité

par Will.T le Dim 17 Déc 2017 - 15:15
Noel est certes une fête reliigieuse, mais je ne me rappelle pas avoir vu de père noel rouge / barbe blanche quand j'allais encore à l'église...
Noël a quand même largement dépassé le cadre de la religion.

Le crèches dans les mairie, par contre, je n' vois pas l'intérêt, et pour le coup, là on est en plein dans le religieux : elles n'ont donc pour moi, rien à y faire. Il y a assez d'églises pour les accueillir !

Manger une part de galette en dessert un jour à le rentrée, est-ce religieux ??? Cette fête n'a quand même plus grand chose à voir avec l'épiphanie (surtout depuis que, pour des raisons commerciales, on a déplacer cette fête du 6 janvier au 1er dimanche de janvier...)
avatar
Delia
Fidèle du forum

Re: Galette des rois et laïcité

par Delia le Dim 17 Déc 2017 - 15:37
@Will.T a écrit:Noel est certes une fête reliigieuse, mais je ne me rappelle pas avoir vu de père noel rouge / barbe blanche quand j'allais encore à l'église...
Les églises ont toujours vigoureusement combattu le père Noël pour concurrence déloyale.

Noël a quand même largement dépassé le cadre de la religion.
Noël est une fête religieuse depuis l'aube des temps : le retour de la lumière au cœur de la nuit d'hiver. Il n'y a pas qu'une religion...

Les crèches dans les mairie, par contre, je n' vois pas l'intérêt, et pour le coup, là on est en plein dans le religieux : elles n'ont donc pour moi, rien à y faire. Il y a assez d'églises pour les accueillir !
Exactement. Une idée aussi sacrilège n'a pu naitre que dans le cerveau d'un ennemi du catholicisme : les orthodoxes ont des icônes de la Nativité, les protestants se refusent aux images taillées, seuls les catholiques ont des crèches, objet de dévotion privée. Les crèches ne concrnent que les catholiques et en mettre là où elles n'ont que faire est une bravade : voilà ce qu'on en fait, de vos objets de culte !

]Manger une part de galette en dessert un jour à le rentrée, est-ce religieux ??? Cette fête n'a quand même plus grand chose à voir avec l'épiphanie (surtout depuis que, pour des raisons commerciales, on a déplacer cette fête du 6 janvier au 1er dimanche de janvier...)

Ce déplacement a été voulu par l'Eglise catholique : la fête de l'Epiphanie mérite une célébration solennelle par une eucharistie. Si elle tombe en semaine, elle passera inaperçue des fidèles, donc on la cale sur un dimanche. L'Eglise catholique n'est pas totalement indifférente aux raisons commerciales (les indulgences et tout ça...) à condition que l'argent tombe dans ses caisses. Or ce n'est pas elle qui vend les galettes...

_________________
Un vieillard qui meurt, c'est une bibliothèque qui brûle.
Amadou Hampaté Ba
avatar
Rabelais
Vénérable

Re: Galette des rois et laïcité

par Rabelais le Dim 17 Déc 2017 - 15:39
En ce moment, en France, face à la montée de l'intégrisme religieux, on est en train de faire une chasse aux sorcières totalement infondée et ahurissante.
Le résultat ( pour qui a un minimum de sens commun) est facile à prédire ( et bien volontaire): fin des spécificités de la culture française , fin du partage de traditions communes à un territoire, accentuation des divisions et ....montée des extrémismes.

On est cernés ou bien ?

_________________
Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est c., on est c.
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Galette des rois et laïcité

par JPhMM le Dim 17 Déc 2017 - 15:43
Oser interdire les festivités de Sol Invictus et les icônes de Coca Cola au nom de la laïcité, faut quand même pas manquer d'air, à moins d'être bas du casque.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
VicomteDeValmont
Expert spécialisé

Re: Galette des rois et laïcité

par VicomteDeValmont le Dim 17 Déc 2017 - 15:43
Aseptisons, aseptisons.

Finis les décorations de Noël, les fêtes chrétiennes, les vacances scolaires et le poisson le vendredi. Devenons lisses comme des marbres.

Remplaçons, comme cela est en train de se faire tout doucement, ce petit héritage culturel par des fêtes commerciales (du type Black Friday).

C'est ceux qui n'aiment pas le chocolat, la frangipane et les crêpes qui vont être contents!

_________________
Cette insigne faveur que votre coeur réclame
Nuit à ma renommée et répugne à mon âme.
avatar
Caspar
Esprit sacré

Re: Galette des rois et laïcité

par Caspar le Dim 17 Déc 2017 - 15:52
Supprimons aussi les vacances de Noël, epouvantablement obscurantistes et anti-laïques.
avatar
Delia
Fidèle du forum

Re: Galette des rois et laïcité

par Delia le Dim 17 Déc 2017 - 16:11
@VicomteDeValmont a écrit:Aseptisons, aseptisons.

Finis les décorations de Noël, les fêtes chrétiennes, les vacances scolaires et le poisson le vendredi. Devenons lisses comme des marbres.

Remplaçons, comme cela est en train de se faire tout doucement, ce petit héritage culturel par des fêtes commerciales (du type Black Friday).

C'est ceux qui n'aiment pas le chocolat, la frangipane et les crêpes qui vont être contents!


Pour le poisson du vendredi c'est fait depuis Vatican II (1962-1965). Le rigolo, c'est que les établissements laïques perpétuent cette habitude...

_________________
Un vieillard qui meurt, c'est une bibliothèque qui brûle.
Amadou Hampaté Ba
avatar
neocdt
Niveau 10

Re: Galette des rois et laïcité

par neocdt le Dim 17 Déc 2017 - 16:13
@Will.T a écrit:Manger une part de galette en dessert un jour à le rentrée, est-ce religieux ??? Cette fête n'a quand même plus grand chose à voir avec l'épiphanie (surtout depuis que, pour des raisons commerciales, on a déplacer cette fête du 6 janvier au 1er dimanche de janvier...)
Chez moi, ça fait un bon mois que les galettes en tout genre sont en vente dans les hypermarchés...
avatar
Babarette
Esprit éclairé

Re: Galette des rois et laïcité

par Babarette le Dim 17 Déc 2017 - 16:19
@Delia a écrit:
@Will.T a écrit:Noel est certes une fête reliigieuse, mais je ne me rappelle pas avoir vu de père noel rouge / barbe blanche quand j'allais encore à l'église...
Les églises ont toujours vigoureusement combattu le père Noël pour concurrence déloyale.

Noël a quand même largement dépassé le cadre de la religion.
Noël est une fête religieuse depuis l'aube des temps : le retour de la lumière au cœur de la nuit d'hiver. Il n'y a pas qu'une religion...

Les crèches dans les mairie, par contre, je n' vois pas l'intérêt, et pour le coup, là on est en plein dans le religieux : elles n'ont donc pour moi, rien à y faire. Il y a assez d'églises pour les accueillir !
Exactement. Une idée aussi sacrilège n'a pu naitre que dans le cerveau d'un ennemi du catholicisme : les orthodoxes ont des icônes de la Nativité, les protestants se refusent aux images taillées, seuls les catholiques ont des crèches, objet de dévotion privée. Les crèches ne concrnent que les catholiques et en mettre là où elles n'ont que faire est une bravade : voilà ce qu'on en fait, de vos objets de culte !

]Manger une part de galette en dessert un jour à le rentrée, est-ce religieux ??? Cette fête n'a quand même plus grand chose à voir avec l'épiphanie (surtout depuis que, pour des raisons commerciales, on a déplacer cette fête du 6 janvier au 1er dimanche de janvier...)

Ce déplacement a été voulu par l'Eglise catholique : la fête de l'Epiphanie mérite une célébration solennelle par une eucharistie. Si elle tombe en semaine, elle passera inaperçue des fidèles, donc on la cale sur un dimanche. L'Eglise catholique n'est pas totalement indifférente aux raisons commerciales (les indulgences et tout ça...) à condition que l'argent tombe dans ses caisses. Or ce n'est pas elle qui vend les galettes...


C'est ce cher monsieur Ménard qui a mis une crèche dans sa mairie. Je connais des cathos qui n'y voient rien à redire, pour eux, c'est comme un sapin, c'est notre culture, etc... Mais là, je ne peux pas être d'accord. Et si c'était le cas, il y aurait des crèches dans toutes les mairies.

Ce que tu me dis sur les fidèles qui ne s’aperçoivent pas de la fête de l'Epiphanie m'étonne: justement, ceux que je connais sont bien conscients que la messe n'a pas lieu que le dimanche et beaucoup d'entre eux se rendent à l'Eglise pour les fêtes supplémentaires (mercredi des Cendres, etc...) alors je trouve étrange que l'épiphanie échappe à cela. Il doit bien y avoir des messes spéciales, au moins dans certaines paroisses, non? 

Sinon, athée et très attachée à la laïcité, je ne suis pas gênée par le repas de Noël ou par la galette des Rois. C'est une tradition redevenue païenne! 
A la limite, je me poserais plus de questions sur le fait que le lundi de Pentecôte, le jeudi de l’Ascension et le 15 août soit fériés, mais là, je soulève un point qui peut être houleux.

Et pour ce qui est du poisson le vendredi, ça me chiffonne tout de même. D'ailleurs, je connais peu de catholiques qui s'interdisent de manger de la viande le vendredi. Le plus "extrême" que je connaisse mange un saucisson tous les vendredis, sauf en Carême, où il jeûne complètement.
avatar
Delia
Fidèle du forum

Re: Galette des rois et laïcité

par Delia le Dim 17 Déc 2017 - 16:36
@Babarette a écrit:

C'est ce cher monsieur Ménard qui a mis une crèche dans sa mairie. Je connais des cathos qui n'y voient rien à redire, pour eux, c'est comme un sapin, c'est notre culture, etc... Mais là, je ne peux pas être d'accord. Et si c'était le cas, il y aurait des crèches dans toutes les mairies.
Je suis une catho qui trouve à y redire, triplement : j'y vois un sacrilège par rapport à la religion (une crèche est un objet cultuel), un sacrilège par rapport à la République qui ne reconnait aucun culte et une offense faite à tous ceux qui ne professent pas la foi catholique qui sont tout de même majoritaires.

Ce que tu me dis sur les fidèles qui ne s’aperçoivent pas de la fête de l'Epiphanie m'étonne: justement, ceux que je connais sont bien conscients que la messe n'a pas lieu que le dimanche et beaucoup d'entre eux se rendent à l'Eglise pour les fêtes supplémentaires (mercredi des Cendres, etc...) alors je trouve étrange que l'épiphanie échappe à cela. Il doit bien y avoir des messes spéciales, au moins dans certaines paroisses, non? 
L'eucharistie se célèbre tous les jours dans toutes les paroisses mais les messes de semaine sont moins solennelles que les messes dominicales. Pour pouvoir déployer une belle liturgie l'Eglise a donc choisi le premier dimanche de l'Octave de Noël.

Sinon, athée et très attachée à la laïcité, je ne suis pas gênée par le repas de Noël ou par la galette des Rois. C'est une tradition redevenue païenne! 
A la limite, je me poserais plus de questions sur le fait que le lundi de Pentecôte, le jeudi de l’Ascension et le 15 août soit fériés, mais là, je soulève un point qui peut être houleux.

Et pour ce qui est du poisson le vendredi, ça me chiffonne tout de même. D'ailleurs, je connais peu de catholiques qui s'interdisent de manger de la viande le vendredi. Le plus "extrême" que je connaisse mange un saucisson tous les vendredis, sauf en Carême, où il jeûne complètement.

Vatican II a supprimé le maigre du vendredi qui n'est donc plus de rigueur pour les catholiques... sauf ceux qui mangent à la cantine ! Enfin, pas toutes le cantines... Sur ce point, la République se montre plus papiste que le pape, ce que je trouve extrêmement rigolo.

_________________
Un vieillard qui meurt, c'est une bibliothèque qui brûle.
Amadou Hampaté Ba
avatar
neomath
Neoprof expérimenté

Re: Galette des rois et laïcité

par neomath le Dim 17 Déc 2017 - 17:00
Cela me fait toujours beaucoup rire de voir ceux qui, à longueur d'année, professent que la laïcité c'est lorsque la religion est strictement cantonnée à l'espace privé revenir brutalement à la lettre et à l'esprit de la loi de 1905 lorsqu'il s'agit du culte majoritaire.

_________________
You cannot reason people out of positions they didn’t reason themselves into.    J. Swift
avatar
stench
Guide spirituel

Re: Galette des rois et laïcité

par stench le Dim 17 Déc 2017 - 17:14
@Verdurette a écrit:
Image surréaliste : bon nombre de gamins demandant à Saint-Nicolas s'il y  avait de la gélatine de porc dans ses bonbecs ...

Et alors ? Que les musulmans par exemple ne veuillent pas manger de porc, même sous cette forme, n'a rien de surréaliste. Ma compagne, simplement végétarienne, pose la même question quand elle n'a pas accès à la composition.

_________________
"Nous ne défendons pas la nature, nous sommes la nature qui se défend." Yannis Youlountas

"Ils veulent dessiner l'apartheid, on dessinera le maquis."
avatar
VicomteDeValmont
Expert spécialisé

Re: Galette des rois et laïcité

par VicomteDeValmont le Dim 17 Déc 2017 - 17:21
Il faudrait d'ailleurs réfléchir à remplacer la gélatine de porc par de la végétale vue la façon dont elle est produite...

_________________
Cette insigne faveur que votre coeur réclame
Nuit à ma renommée et répugne à mon âme.
avatar
LaMaisonQuiRendFou
Niveau 10

Re: Galette des rois et laïcité

par LaMaisonQuiRendFou le Dim 17 Déc 2017 - 17:41
@Delia a écrit:
@Babarette a écrit:

C'est ce cher monsieur Ménard qui a mis une crèche dans sa mairie. Je connais des cathos qui n'y voient rien à redire, pour eux, c'est comme un sapin, c'est notre culture, etc... Mais là, je ne peux pas être d'accord. Et si c'était le cas, il y aurait des crèches dans toutes les mairies.  
Je suis une catho qui trouve à y redire, triplement : j'y vois un sacrilège par rapport à la religion (une crèche est un objet cultuel), un sacrilège par rapport à la République qui ne reconnait aucun culte et une offense faite à tous ceux qui ne professent pas la foi catholique qui sont tout de même majoritaires.

Le juge administratif répond déjà régulièrement à ce problème en se fondant sur la loi de 1905.
En fait tout dépend de la crèche et du contexte. L'installation de celle-ci dans un bâtiment public (type mairie) relève-t-il du prosélytisme religieux ? Ou bien une crèche a-t-elle un caractère festif, culturel (et non cutuel) et artistique ?
Le Conseil d'Etat avait clarifié sa position en 2016.

Concernant le sapin de Noël c'est totalement hors sujet, juridiquement ça ne tient pas, à moins d'assimiler la sapin à une sorte de crucifix (et le Pape François au gentil Père Noël).

avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe

Re: Galette des rois et laïcité

par Daphné le Dim 17 Déc 2017 - 17:51
@Delia a écrit:
@VicomteDeValmont a écrit:Aseptisons, aseptisons.

Finis les décorations de Noël, les fêtes chrétiennes, les vacances scolaires et le poisson le vendredi. Devenons lisses comme des marbres.

Remplaçons, comme cela est en train de se faire tout doucement, ce petit héritage culturel par des fêtes commerciales (du type Black Friday).

C'est ceux qui n'aiment pas le chocolat, la frangipane et les crêpes qui vont être contents!


Pour le poisson du vendredi c'est fait depuis Vatican II (1962-1965). Le rigolo, c'est que les établissements laïques perpétuent cette habitude...

Oui, et moi aussi, tout simplement parce c'est le jour de l'arrivage frais ! Je ne vais pas acheter du poisson le lundi par exemple, ce sont les restes du vendredi, alors autant le consommer le vendredi.
avatar
Seifer
Fidèle du forum

Re: Galette des rois et laïcité

par Seifer le Dim 17 Déc 2017 - 18:00
Je bénis le jour où on arrêtera de nous pomper avec la religion. Quelle qu'elle soit.

_________________
Pour les rêves qu'on a faits, et pour ceux qu'on fera.
Pour le poing qu'on a levé, pour celui qu'on lèvera.
Pour un idéal, pour une utopie.
Allons marchons ensemble enfants de la Patrie.
avatar
sookie
Neoprof expérimenté

Re: Galette des rois et laïcité

par sookie le Dim 17 Déc 2017 - 18:05
@Seifer a écrit:Je bénis le jour où on arrêtera de nous pomper avec la religion. Quelle qu'elle soit.

C'est pas un acte religieux de bénir ? (mais peut-être que tu as fait exprès d'utiliser ce mot, je ne sais pas s'il y a de l'ironie ou non)
avatar
Lord Steven
Habitué du forum

Re: Galette des rois et laïcité

par Lord Steven le Dim 17 Déc 2017 - 19:03
encore faut-il que la galette servie soit bien garnie de frangipane Smile

_________________
If you play with a cat, you should mind his scratch
avatar
Delia
Fidèle du forum

Re: Galette des rois et laïcité

par Delia le Dim 17 Déc 2017 - 20:15
@neomath a écrit:Cela me fait toujours beaucoup rire de voir ceux qui, à longueur d'année, professent que la laïcité c'est lorsque la religion est strictement cantonnée à l'espace privé revenir brutalement à la lettre et à l'esprit de la loi de 1905 lorsqu'il s'agit du culte majoritaire.

Dis donc, n'aurais-tu pas compris de travers ?

Je suis une catho qui trouve à y redire, triplement : j'y vois un sacrilège par rapport à la religion (une crèche est un objet cultuel), un sacrilège par rapport à la République qui ne reconnait aucun culte et une offense faite à tous ceux qui ne professent pas la foi catholique qui sont tout de même majoritaires.
Les non-catholiques sont majoritaires, raison de plus pour ne pas les enquiquiner à coup de crèches.

_________________
Un vieillard qui meurt, c'est une bibliothèque qui brûle.
Amadou Hampaté Ba
avatar
Rabelais
Vénérable

Re: Galette des rois et laïcité

par Rabelais le Dim 17 Déc 2017 - 20:37
Juste pour rétablir une vérité, rien à voir avec la galette et la laicité ( la galette étant devenue une tradition a-cultuelle bien agréable en ce début de XXI e siècle et plutôt créatrice de chaleur et de rapprochement, surtout si elle contient de la frangipane  Very Happy )
"
Voici quelques chiffres reflétant la présence du catholicisme en France, pays considéré historiquement par les fidèles de Rome comme la "fille aînée de l'Eglise":

Croyants et pratiquants

Selon une étude Ifop, environ 65% des Français se déclaraient catholiques en 201
0 (soit plus de 40 millions, loin devant l'islam, 2e religion de France, estimée à 5 millions de fidèles aujourd'hui), contre 87% en 1972.
Source: https://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20160726.AFP2844/l-eglise-catholique-de-france-en-chiffres.html
EDIT : 65% je crois que s'il n'y a pas d'abstention, c'est une majorité de catholiques, pas de non-catholiques. Voilà, OSEF, mais vérité rétablie.

_________________
Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est c., on est c.
avatar
pogonophile
Niveau 9

Re: Galette des rois et laïcité

par pogonophile le Dim 17 Déc 2017 - 20:41
Tout ça relevant de la tactique de diversion, alors que le vrai débat majeur de ce début déjà bien entamé de XXIème siècle, porte sur la preuve de bon goût et de civilisation que constitue la galette frangipane face à l'inepte brioche aux fruits confits.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum