Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Cath
Esprit sacré

Re: "Profs fâchés avec l'orthographe : « Le plus important, c'est la pédagogie »" (Francette Popineau)

par Cath le Dim 17 Déc 2017 - 20:56
Comme quoi son orthographe défectueuse ne l'a pas empêché de faire une belle carrière de TZR !
Vincent83
Niveau 5

Re: "Profs fâchés avec l'orthographe : « Le plus important, c'est la pédagogie »" (Francette Popineau)

par Vincent83 le Dim 17 Déc 2017 - 20:59
@Kan-gourou a écrit:
@Cath a écrit:
@Olympias a écrit:Mais tu comprends, Cocteau faisait des fautes ....donc ...

Il enseignait où, déjà, Cocteau ?

Maisons-Laffitte, Beaulieu-sur-Mer, Offranville... Il y en a plein, des collèges Jean-Cocteau !

Non non il faut rester elle est adorable cette blague ;-)
avatar
Murr
Niveau 10

Re: "Profs fâchés avec l'orthographe : « Le plus important, c'est la pédagogie »" (Francette Popineau)

par Murr le Dim 17 Déc 2017 - 21:07
@Olympias a écrit:Un peu de Bled et de Bescherelle résout bien des problèmes.
Ouvrages malveillants à n'ouvrir qu'à l'âge adulte, quand le mal est fait...

_________________
Ich bin der Geist, der stets verneint! (Goethe)
avatar
frimoussette77
Grand Maître

Re: "Profs fâchés avec l'orthographe : « Le plus important, c'est la pédagogie »" (Francette Popineau)

par frimoussette77 le Dim 17 Déc 2017 - 21:14
@Philomène87 a écrit:
@Orlanda a écrit:
@Philomène87 a écrit:J'ai bien des collègues qui disent que le plus important, c'est la pédagogie. On peut être prof de n'importe quoi, du moment qu'on est pédagogue. Donc ce discours ne m'étonne pas.

Ma tutrice tenait ce discours. Je l'avais regardée avec mépris, cela a failli me coûter ma titularisation!

L'an dernier une collègue de lettres en perte d'heure s'était vu proposer par la cde, sa copine, de prendre, pour atteindre les 18h, les 3 heures d'histoire-géo qui restaient en plus. Je m'en étais offusquée près d'autres collègues, disant que c'était n'importe quoi, que dans ce cas nos capes d'histoire ne servaient à rien puisqu'on reconnaissait à des non certifiés d'histoire la possibilité d'enseigner la matière, etc. Les collègues, ça n'avait pas l'air de les gêner. Un m'a dit que c'était pour rendre service à celle qui perdait des heures (alors qu'il lui suffisait de changer d'établissement pour retrouver un temps complet, je sais c'est pas toujours facile, mais quand on choisit l'enseignement privé on assume). Finalement, quelques semaines plus tard on a demandé des nouvelles, et on a appris que l'ipr d'histoire-géo avait refusé. Bon, finalement la cde a fait une autre magouille pour mettre un temps complet à la collègue, mais au moins, elle reste entièrement professeur de français, et les 3h d'histoire ont été données à... un diplômé d'histoire.
C'est choquant ! Mais l'institution veut simplement qu'il ait un adulte devant une classe. Peu importe sa formation ou sa non formation. Un jeune remplaçant en mathématiques l'année dernière ne comprenait pas pourquoi la formule de Pythagore ne fonctionnait pas. (Eh bien,il avait oublié de mettre au carré ...) Bien évidement, il ne tenait pas ses classes non plus. Et il racontait aux élèves qu'il voulait enseigner au lycée. Le brevet blanc de sa classe de troisième avait même été reporté pour permettre à la titulaire de faire des révisons à son retour de congé maternité.
avatar
gauvain31
Grand Maître

Re: "Profs fâchés avec l'orthographe : « Le plus important, c'est la pédagogie »" (Francette Popineau)

par gauvain31 le Dim 17 Déc 2017 - 21:18
@stench a écrit:
@gauvain31 a écrit:
@stench a écrit:Nous semblons être une immense majorité sur ce forum à trouver ces remarques désolantes ; doit-on en conclure que néoprofs est le lieu de rencontre de professeurs ringards ou que ces propos révoltants ne sont tenus que par une poignée d'illuminés qui captent toute l'attention ?

Voilà c'est ça

Si c'est le cas et que la majorité des professeurs trouve ça inepte, qu'est-ce qu'on attend pour bombarder ces gens par twitter interposé à chaque prise de position de ce type ? Qu'est-ce qu'on attend pour quitter une réunion, tous ensemble, avec un grand éclat de rire, quand de tels propos sont tenus ? Sérieux, ces gens n'ont l'attention que parce qu'on les écoute. On devrait les mépriser, à la fois pour le mal qu'ils font à la langue et pour l'image qu'ils donnent des professeurs. Faisons du bruit, nous aussi, ne laissons plus dire des choses de ce type, ne laissons plus des collègues affirmer ces horreurs en les maudissant en silence.

A partir de maintenant, je m'engage à ne plus me retenir dans de pareilles situations.

Oui tu as bien saisi le problème: ces gens là ne méritent que l'indifférence méprisante.Et je pense que c'est la grande majorité des collègues.  Mais cette indifférence est prise par ces illuminés comme un silence approbateur. C'est là qu'il y a un problème.
Quand un chaton n'est pas propre, il faut lui mettre le nez dans son caca. Un pédagogol, c'est la même chose. Et à commencer par l'importance de l'orthographe dans la recherche d'un emploi. Lui mettre en face que les ex-élèves en difficulté en orthographe sont ceux aussi qui n'ont pas eu la chance d'être aidés à la maison donc issu de CSP-.Et ce sont eux qui ensuite sont éjectés des entretiens d'embauche à cause d'une orthographe trop approximative.  En disant ça, elle contribue à la reproduction des élites bourgeoises et à renforcer les inégalités scolaires liées aux inégalités sociales. C'est con comme raisonnement je sais , mais il faut appuyer là où ça fait mal : toujours combattre avec les armes et les arguments de l'ennemi...... arguments qu'il faut leur retourner comme un uppercut. Sans insultes, juste en les mettant en face des faits, en face de leur caca. Il faut qu'ils voient ce qu'ils engendrent depuis 20 ou 30 ans. C'est à ce prix qu'on gagne la bataille des idées. Les faits nous donnent raison , nous les vilains réactionnaire de Néoprofs; il n'y donc aucun scrupule à leur répondre


Dernière édition par gauvain31 le Dim 17 Déc 2017 - 21:29, édité 2 fois
avatar
Fesseur Pro
Vénérable

Re: "Profs fâchés avec l'orthographe : « Le plus important, c'est la pédagogie »" (Francette Popineau)

par Fesseur Pro le Dim 17 Déc 2017 - 21:20
@Luigi_B a écrit:A lire dans "Le Parisien" du 16/12/17 : http://www.leparisien.fr/societe/profs-faches-avec-l-orthographe-le-plus-important-c-est-la-pedagogie-16-12-2017-7455525.php#xtor=AD-1481423553

Extrait :

Francette Popineau (SNUIPP) a écrit:C'est vrai qu'il y a globalement une déperdition en orthographe. Les étudiants qui deviennent ensuite des professeurs n'y échappent pas. Bien sûr, on devrait avoir des jeunes qui maîtrisent parfaitement la langue. Ils ont cette responsabilité. Mais il ne faut pas surestimer l'orthographe même si c'est très rassurant pour les parents. On est à cheval là-dessus alors que c'est d'une grande complexité, entre les verbes, les pronoms... Vous savez, on a des écrivains formidables, comme Cocteau, qui faisaient des fautes. Le plus important, c'est la pédagogie et la motivation. C'est être bienveillant.
Honteux!
Et faux bien entendu.
La bienveillance ne marche qu'un temps et sans rigueur ( orthographique entre autres ) on ne va pas bien loin.

Je constate de plus en plus que des collègues ne maitrisant pas l'orthographe ont aussi beaucoup d'autres soucis avec leurs classes.
C'est un tout.

_________________
Pourvu que ça dure... professeur
avatar
Dalva
Doyen

Re: "Profs fâchés avec l'orthographe : « Le plus important, c'est la pédagogie »" (Francette Popineau)

par Dalva le Dim 17 Déc 2017 - 21:23
Ce qui me choque le plus, c'est ce passage :
c'est d'une grande complexité, entre les verbes, les pronoms...
Si elle trouve ça compliqué, qu'elle aille suivre trois leçons de ce1, mais qu'elle ne mette pas des idioties dans la tête des autres.
avatar
Luigi_B
Grand Maître

Re: "Profs fâchés avec l'orthographe : « Le plus important, c'est la pédagogie »" (Francette Popineau)

par Luigi_B le Dim 17 Déc 2017 - 21:26
A noter que Francette Popineau fait preuve d'une certaine inconséquence dans un autre entretien quasi-concomitant : https://www.humanite.fr/comment-favoriser-lapprentissage-de-la-lecture-647279

Francette Popineau (SNUIPP) a écrit:La réponse ne peut pas consister à faire davantage de dictées, à nier la professionnalité des enseignants en les transformant en simples exécutants, en faisant croire qu’il y a une méthode ou un manuel magique, ou qu’il suffit de quelques stages en été pour les uns et d’une heure de soutien pour les autres. Si cela rassure les nostalgiques d’un âge d’or de l’école fantasmé, ces réponses du ministre sont loin d’être à la hauteur de l’enjeu.

Alors, âge d'or fantasmé ou pas ?

_________________
Avenir latin grec
La Vie moderne : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

>>> "Un président d'origine modeste bien contrôlée"
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: "Profs fâchés avec l'orthographe : « Le plus important, c'est la pédagogie »" (Francette Popineau)

par JPhMM le Dim 17 Déc 2017 - 21:31
@Luigi_B a écrit:Extrait :

Francette Popineau (SNUIPP) a écrit:C'est vrai qu'il y a globalement une déperdition en orthographe. Les étudiants qui deviennent ensuite des professeurs n'y échappent pas. Bien sûr, on devrait avoir des jeunes qui maîtrisent parfaitement la langue. Ils ont cette responsabilité. Mais il ne faut pas surestimer l'orthographe même si c'est très rassurant pour les parents. On est à cheval là-dessus alors que c'est d'une grande complexité, entre les verbes, les pronoms... Vous savez, on a des écrivains formidables, comme Cocteau, qui faisaient des fautes. Le plus important, c'est la pédagogie et la motivation. C'est être bienveillant.
Quelle honte.
L'autre est incapable d'écrire correctement, elle accuse l'orthographe et la grammaire d'être trop compliquées. Genre...
La mécanique quantique est trop compliquée, donc je vais en faire une à ma sauce, pédagogique, motivante et bienveillante. [modéré]

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke
avatar
Olympias
Prophète

Re: "Profs fâchés avec l'orthographe : « Le plus important, c'est la pédagogie »" (Francette Popineau)

par Olympias le Dim 17 Déc 2017 - 21:32
@stench a écrit:
@gauvain31 a écrit:
@stench a écrit:Nous semblons être une immense majorité sur ce forum à trouver ces remarques désolantes ; doit-on en conclure que néoprofs est le lieu de rencontre de professeurs ringards ou que ces propos révoltants ne sont tenus que par une poignée d'illuminés qui captent toute l'attention ?

Voilà c'est ça

Si c'est le cas et que la majorité des professeurs trouve ça inepte, qu'est-ce qu'on attend pour bombarder ces gens par twitter interposé à chaque prise de position de ce type ? Qu'est-ce qu'on attend pour quitter une réunion, tous ensemble, avec un grand éclat de rire, quand de tels propos sont tenus ? Sérieux, ces gens n'ont l'attention que parce qu'on les écoute. On devrait les mépriser, à la fois pour le mal qu'ils font à la langue et pour l'image qu'ils donnent des professeurs. Faisons du bruit, nous aussi, ne laissons plus dire des choses de ce type, ne laissons plus des collègues affirmer ces horreurs en les maudissant en silence.

A partir de maintenant, je m'engage à ne plus me retenir dans de pareilles situations.
T'inquiète, sur Touiteur, c'est fait.
avatar
Wahlou
Niveau 10

Re: "Profs fâchés avec l'orthographe : « Le plus important, c'est la pédagogie »" (Francette Popineau)

par Wahlou le Dim 17 Déc 2017 - 21:33
Je me suis toujours demandé s'il y a, sur ce forum, des profs d'ESPE ?

_________________
"Savoir étant sublime, apprendre sera doux"
Victor Hugo, Les contemplations
avatar
gauvain31
Grand Maître

Re: "Profs fâchés avec l'orthographe : « Le plus important, c'est la pédagogie »" (Francette Popineau)

par gauvain31 le Dim 17 Déc 2017 - 21:34
@Wahlou a écrit:Je me suis toujours demandé s'il y a, sur ce forum, des profs d'ESPE ?

Oui Very Happy
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: "Profs fâchés avec l'orthographe : « Le plus important, c'est la pédagogie »" (Francette Popineau)

par JPhMM le Dim 17 Déc 2017 - 21:35
@Wahlou a écrit:Je me suis toujours demandé s'il y a, sur ce forum, des profs d'ESPE ?
On ne peut pas être prof et d'ESPE en même temps. A un moment, il faut choisir son camp.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: "Profs fâchés avec l'orthographe : « Le plus important, c'est la pédagogie »" (Francette Popineau)

par JPhMM le Dim 17 Déc 2017 - 21:35
@gauvain31 a écrit:
@Wahlou a écrit:Je me suis toujours demandé s'il y a, sur ce forum, des profs d'ESPE ?

Oui Very Happy
Non mais toi, tu es un nours, alors on t'excuse tout. coeurs

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke
avatar
ycombe
Modérateur

Re: "Profs fâchés avec l'orthographe : « Le plus important, c'est la pédagogie »" (Francette Popineau)

par ycombe le Dim 17 Déc 2017 - 21:39
@Luigi_B a écrit:A noter que Francette Popineau fait preuve d'une certaine inconséquence dans un autre entretien quasi-concomitant : https://www.humanite.fr/comment-favoriser-lapprentissage-de-la-lecture-647279

Francette Popineau (SNUIPP) a écrit:La réponse ne peut pas consister à faire davantage de dictées, à nier la professionnalité des enseignants en les transformant en simples exécutants, en faisant croire qu’il y a une méthode ou un manuel magique, ou qu’il suffit de quelques stages en été pour les uns et d’une heure de soutien pour les autres. Si cela rassure les nostalgiques d’un âge d’or de l’école fantasmé, ces réponses du ministre sont loin d’être à la hauteur de l’enjeu.

Alors, âge d'or fantasmé ou pas ?
Pour moi cet argument est un homme de paille. Renvoyer les tenants d'un enseignement exigeant à un âge d'or fantasmé, c'est prétendre qu'ils pensent qu'il y a 50 ans, 100% des élèves réussissaient à apprendre 100% de l'orthographe ou à peu près. Cela permet de stopper le débat sur le contenu de l'enseignement et les exigences à avoir.




_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
avatar
gauvain31
Grand Maître

Re: "Profs fâchés avec l'orthographe : « Le plus important, c'est la pédagogie »" (Francette Popineau)

par gauvain31 le Dim 17 Déc 2017 - 21:42
@JPhMM a écrit:
@Wahlou a écrit:Je me suis toujours demandé s'il y a, sur ce forum, des profs d'ESPE ?
On ne peut pas être prof et d'ESPE en même temps. A un moment, il faut choisir son camp.

A Toulouse, désormais, tous les formateurs ESPE en SVT (pour le master 2 MEEF) enseignent à mi-temps. Il n'y a donc plus de planqués comme avant. Et les stagiaires en sont contents ...Et en master 1 tu as même des maîtres de conférences qui enseignent du vrai contenu disciplinaire pour préparer le CAPES; la preuve puisque chaque année il y a des admissibles à l'agrégation externe. Un de mes jeunes collègue a même eu le luxe d'empocher l'an dernier l'admission à l'externe sans avoir fait de prépa agreg (puisqu'elle n'existe plus à Toulouse).

Mais ça dépend des disciplines:  en Mathématiques, les jeunes stagiaires que je rencontre ont un avis unanime sur la qualité de leurs formateurs.... et ce n'est pas un avis qui va dans le bons sens....


Dernière édition par gauvain31 le Dim 17 Déc 2017 - 21:47, édité 1 fois
avatar
Cicyle
Esprit éclairé

Re: "Profs fâchés avec l'orthographe : « Le plus important, c'est la pédagogie »" (Francette Popineau)

par Cicyle le Dim 17 Déc 2017 - 21:44
Je plussoie Gauvain. Je peux témoigner que j'ai eu une très bonne formation (à une ou deux exceptions près) dans ma matière à l'ESPE de Toulouse. Il y a aussi d'excellents formateurs, exigeants, humains, etc.
avatar
gauvain31
Grand Maître

Re: "Profs fâchés avec l'orthographe : « Le plus important, c'est la pédagogie »" (Francette Popineau)

par gauvain31 le Dim 17 Déc 2017 - 21:46
@JPhMM a écrit:
@gauvain31 a écrit:
@Wahlou a écrit:Je me suis toujours demandé s'il y a, sur ce forum, des profs d'ESPE ?

Oui Very Happy
Non mais toi, tu es un nours, alors on t'excuse tout. coeurs

Ah mais je ne parlais pas de moi JP !!!! Je n'enseigne pas en ESPE. Je pensais à un collègue qui intervient régulièrement sur ce forum et pas dans ma matière Wink . Mais j'avoue que ça me brancherait bien d'enseigner le corps humain à de jeune PE pour les mettre à niveau, tous ces jeunes yeux admirateurs, ça me ferait rêver Razz

Spoiler:
Mais merci du compliment JP, tu es adorable, tu le sais coeurs

avatar
LemmyK
Niveau 7

Re: "Profs fâchés avec l'orthographe : « Le plus important, c'est la pédagogie »" (Francette Popineau)

par LemmyK le Dim 17 Déc 2017 - 21:49
@Cicyle a écrit:Je plussoie Gauvain. Je peux témoigner que j'ai eu une très bonne formation (à une ou deux exceptions près) dans ma matière à l'ESPE de Toulouse. Il y a aussi d'excellents formateurs, exigeants, humains, etc.

Heureusement!
avatar
Wahlou
Niveau 10

Re: "Profs fâchés avec l'orthographe : « Le plus important, c'est la pédagogie »" (Francette Popineau)

par Wahlou le Dim 17 Déc 2017 - 21:52
@gauvain31 a écrit:
@JPhMM a écrit:
@gauvain31 a écrit:
@Wahlou a écrit:Je me suis toujours demandé s'il y a, sur ce forum, des profs d'ESPE ?

Oui Very Happy
Non mais toi, tu es un nours, alors on t'excuse tout. coeurs

Ah mais je ne parlais pas de moi JP !!!! Je n'enseigne pas en ESPE. Je pensais à un collègue qui intervient régulièrement sur ce forum et pas dans ma matière  Wink . Mais j'avoue que ça me brancherait bien d'enseigner le corps humain à de jeune PE pour les mettre à niveau, tous ces jeunes yeux admirateurs, ça me ferait rêver  Razz

Spoiler:
Mais merci du compliment JP, tu es adorable, tu le sais  coeurs


Ah oui, alors ça, on en parle pas beaucoup mais les PE qui enseignent des choses complètement dépassées en plus d'être fausses en sciences
J'aurais pu le mettre dans le fil idoine mais j'ai toujours des élèves qui pensent que le sang désoxygéné est bleu, hein (et quand je leur demande d'où ça vient, ben...de leur PE, et c'est la même cohorte d'élèves Laughing)

_________________
"Savoir étant sublime, apprendre sera doux"
Victor Hugo, Les contemplations
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: "Profs fâchés avec l'orthographe : « Le plus important, c'est la pédagogie »" (Francette Popineau)

par JPhMM le Dim 17 Déc 2017 - 21:53
@gauvain31 a écrit:Mais ça dépend des disciplines:  en Mathématiques, les jeunes stagiaires que je rencontre ont un avis unanime sur la qualité de leurs formateurs.... et ce n'est pas un avis qui va dans le bons sens....
Ça ne m'étonne même pas.

Je t'ai raconté ?
J'ai passé le CAPES interne, quand je l'ai passé j'avais un peu, un tout petit peu de bouteille, genre cours pour candidats officiers de l'armée de terre, lycée pro, CFA, tout ça.
Bref.

Tout en étant stagiaire, j'étais membre de l'IREM. Ouais, c'est rare, mais j'en fus.
Là, un formateur IUFM nous présente une activité qu'il avait prétendument développée tout seul comme un grand. Le bidule : dans un carré de côté 1 on tronque chaque coin d'un carré pour faire une boite sans "toit". Quelle est la taille du carré tronqué pour que la boite soit de volume maximal ?
Il nous présente le truc, tout fier de lui, en IUFM, en nous demandant de résoudre le problème.

Le souci : nous avions développé le problème en IREM (je faisais partie des coupables) quelques semaines plus tôt. J'ai ri. Je connaissais bien sûr deux fois plus de façons de résoudre le bidule que lui. C'était énorme.

Il nous a fait le coup de nous présenter des activités IREM (et je faisais partie de ceux qui les avaient développées) en prétendant être leur inventeur, plusieurs fois dans l'année.
A la fin de l'année, j'ai eu le bonheur de lui signifier que je faisais partie de l'IREM, avec un grand sourire. Il est passé par toutes les couleurs.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke
avatar
gauvain31
Grand Maître

Re: "Profs fâchés avec l'orthographe : « Le plus important, c'est la pédagogie »" (Francette Popineau)

par gauvain31 le Dim 17 Déc 2017 - 22:06
@JPhMM a écrit:
@gauvain31 a écrit:Mais ça dépend des disciplines:  en Mathématiques, les jeunes stagiaires que je rencontre ont un avis unanime sur la qualité de leurs formateurs.... et ce n'est pas un avis qui va dans le bons sens....
Ça ne m'étonne même pas.

Je t'ai raconté ?
J'ai passé le CAPES interne, quand je l'ai passé j'avais un peu, un tout petit peu de bouteille, genre cours pour candidats officiers de l'armée de terre, lycée pro, CFA, tout ça.
Bref.

Tout en étant stagiaire, j'étais membre de l'IREM. Ouais, c'est rare, mais j'en fus.
Là, un formateur IUFM nous présente une activité qu'il avait prétendument développée tout seul comme un grand. Le bidule : dans un carré de côté 1 on tronque chaque coin d'un carré pour faire une boite sans "toit". Quelle est la taille du carré tronqué pour que la boite soit de volume maximal ?
Il nous présente le truc, tout fier de lui, en IUFM, en nous demandant de résoudre le problème.

Le souci : nous avions développé le problème en IREM (je faisais partie des coupables) quelques semaines plus tôt. J'ai ri. Je connaissais bien sûr deux fois plus de façons de résoudre le bidule que lui. C'était énorme.

Il nous a fait le coup de nous présenter des activités IREM (et je faisais partie de ceux qui les avaient développées) en prétendant être leur inventeur, plusieurs fois dans l'année.
A la fin de l'année, j'ai eu le bonheur de lui signifier que je faisais partie de l'IREM, avec un grand sourire. Il est passé par toutes les couleurs.

JP, j'ai encore plus fort que ça. Quand j'ai été en Picardie, j'étais dans un collège où enseignait une collègue d'ESPE, elle était agrégée sérieuse et très sympathique qui avait une décharge à mi-temps. A l'IUFM d'Amiens, sévissait un formateur en SVT qui n'enseignait plus du tout (le hasard est que j'avais son fils dans ma classe , tout aussi glandeur que son père). Elle s'est rendu compte un jour que son collègue glandeur utilisait certains de ses cours. Comment cela était-ce possible? Il a utilisé des poly qu'elle avait jetés à la poubelle de la photocopieuse de l'UFM !!! Ce mec là faisait les poubelles pour piquer des cours !!!!

Le pire est que je me suis accroché avec lui au conseil de classe du 3ème trimestre. Il était représentant des parents d'élève. Son fils n'avait clairement pas les résultats pour aller en seconde; et j'avais exprimé mon désaccord pour son passage en Seconde. Le père très en colère me disait qu'il fallait qu'il passe comme ça il allait se prendre une "grosse raclée" en Seconde. Il savait donc que son fils n'avait pas le niveau. Il s'est fendu d'une lettre complètement ahurissante (avec des fautes d'orthographe pour ne pas dévier du fil hein Razz ) quelques jours après où il disait que j'avais des "discussions de comptoir" concernant le passage des élèves en seconde. Alors qu'il pouvait m'en parler en tête à tête juste après le conseil , il a préféré se défiler. J'avais commencé jeune naïf que j'étais à lui écrire une lettre en réponse à la sienne. Et finalement, je ne l'ai pas fait, le cas était trop irrécupérable. Son fils a repassé le bac deux fois.
avatar
RogerMartin
Empereur

Re: "Profs fâchés avec l'orthographe : « Le plus important, c'est la pédagogie »" (Francette Popineau)

par RogerMartin le Dim 17 Déc 2017 - 22:11
Oh, il y a des dieux du recyclage... Ma sœur a retrouvé dans un manuel un exercice qu'elle avait inventé (y compris les noms des persos...) lors d'une séance IUFM. La personne qui faisait la formation faisait partie des rédacteurs du livre. Je sais bien qu'il n'y a pas de droits sur les exercices, gnagnagna, mais à ce niveau de plagiat c'est scandaleux, et ça en dit long sur les exigences intellectuelles desdits formateurs.

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
avatar
Verdurette
Modérateur

Re: "Profs fâchés avec l'orthographe : « Le plus important, c'est la pédagogie »" (Francette Popineau)

par Verdurette le Dim 17 Déc 2017 - 22:12
@Wahlou a écrit:
Ah oui, alors ça, on en parle pas beaucoup mais les PE qui enseignent des choses complètement dépassées en plus d'être fausses en sciences
J'aurais pu le mettre dans le fil idoine mais j'ai toujours des élèves qui pensent que le sang désoxygéné est bleu, hein (et quand je leur demande d'où ça vient, ben...de leur PE, et c'est la même cohorte d'élèves Laughing)

On ne peut pas mettre cela sur le même plan que l'orthographe et les mathématiques. Non que les sciences soient moins importantes, mais on ne peut pas non plus avoir des connaissances approfondies dans toutes les disciplines. Personnellement je me débrouille bien en histoire parce que c'est ma formation initiale, et je me défends en géographie, j'avoue que pour les sciences je bidouille comme je peux avec les manuels. Et il vaut mieux pour la sécurité de l'école que je ne monte pas de circuit électrique dans ma classe.
Sallustius
Niveau 5

Re: "Profs fâchés avec l'orthographe : « Le plus important, c'est la pédagogie »" (Francette Popineau)

par Sallustius le Dim 17 Déc 2017 - 22:17
idem, il y a un moment : "visitée" iufm, je produis mon projet annuel toussa toussa... Et mon conjoint, stagiaire l'année suivante, a retrouvé une partie de mon travail proposée par une formatrice sous son nom !
avatar
Luigi_B
Grand Maître

Re: "Profs fâchés avec l'orthographe : « Le plus important, c'est la pédagogie »" (Francette Popineau)

par Luigi_B le Dim 17 Déc 2017 - 22:23
Visiblement, tout le monde est "réac" ici.


_________________
Avenir latin grec
La Vie moderne : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

>>> "Un président d'origine modeste bien contrôlée"
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum