Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Beniamino Massimo
Habitué du forum

Il y a 30 ans : mort de Marguerite Yourcenar

par Beniamino Massimo le Dim 17 Déc - 18:54
Il y a exactement 30 ans, le 17 décembre 1987, Marguerite Yourcenar mourait sur l'île des Monts Déserts, aux États-Unis. L'occasion de repenser à ces « expériences avec le temps » qu'elle faisait :

Carnet de notes de Mémoires d'Hadrien a écrit:Expériences avec le temps : dix-huit jours, dix-huit mois, dix-huit années, dix-huit siècles. Survivance immobile des statues qui, comme la tête de l’Antinoüs Mondragone, au Louvre, vivent encore à l’intérieur de ce temps mort. Le même problème considéré en termes de générations humaines ; deux douzaines de paires de mains décharnées, quelque vingt-cinq vieillards suffiraient pour établir un contact ininterrompu entre Hadrien et nous.

À cette aune, Marguerite Yourcenar est très proche de nous. C'est une banalité de dire que ses œuvres regorgent de passages d'une grande profondeur, mais quelques piqûres de rappel pourraient se faire sur ce fil.

_________________
Et de ce peu de jours si longtemps attendus,
Ah ! malheureux ! Combien j'en ai déjà perdus !
avatar
Thalia de G
Médiateur

Re: Il y a 30 ans : mort de Marguerite Yourcenar

par Thalia de G le Dim 17 Déc - 18:57
Je vais énoncer une banalité : pour moi elle incarne la pureté du style, la force limpide de l'écrit.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
avatar
Beniamino Massimo
Habitué du forum

Re: Il y a 30 ans : mort de Marguerite Yourcenar

par Beniamino Massimo le Dim 17 Déc - 19:04
C'est bien résumé, Thalia. Quelle femme admirable, tout de même, à tout point de vue. N'hésitez pas à partager vos passages préférés.

_________________
Et de ce peu de jours si longtemps attendus,
Ah ! malheureux ! Combien j'en ai déjà perdus !
avatar
Thalia de G
Médiateur

Re: Il y a 30 ans : mort de Marguerite Yourcenar

par Thalia de G le Dim 17 Déc - 19:43
« Petite âme, âme tendre et flottante, compagne de mon corps, qui fut ton hôte, tu vas descendre dans ces lieux pâles, durs et nus, où tu devras renoncer aux jeux d'autrefois. Un instant encore, regardons ensemble les rives familières, les objets que sans doute nous ne reverrons plus...Tâchons d'entrer dans la mort les yeux ouverts. »
Épilogue des Mémoires d"Hadrien

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
avatar
Celadon
Demi-dieu

Re: Il y a 30 ans : mort de Marguerite Yourcenar

par Celadon le Dim 17 Déc - 19:47
Les yeux ouverts, c'est aussi le titre d'un ouvrage d'interviews de M.Y. par Matthieu Galey. Superbe.
J'en ai cité des passages à de nombreuses reprises, surtout ceux concernant la préservation de la nature et notre rapport aux animaux.
avatar
slynop
Niveau 10

Re: Il y a 30 ans : mort de Marguerite Yourcenar

par slynop le Dim 17 Déc - 20:28
J'apprécie beaucoup son recueil Nouvelles Orientales, avec Mémoires d'Hadrien, évidemment.

_________________
"C'est pas moi qu'explique mal, c'est les autres qui sont cons !", Perceval dans Kaamelot.
avatar
Kimberlite
Fidèle du forum

Re: Il y a 30 ans : mort de Marguerite Yourcenar

par Kimberlite le Dim 17 Déc - 21:25
Merci. Like a Star @ heaven

_________________
Spoiler:
avatar
maldoror1
Fidèle du forum

Re: Il y a 30 ans : mort de Marguerite Yourcenar

par maldoror1 le Dim 17 Déc - 21:31
@Celadon a écrit:Les yeux ouverts, c'est aussi le titre d'un ouvrage d'interviews de M.Y. par Matthieu Galey. Superbe.
J'en ai cité des passages à de nombreuses reprises, surtout ceux concernant la préservation de la nature et notre rapport aux animaux.

Oui, ces entretiens sont magnifiques. C'est depuis que je les ai lus que je ne mange plus de bébés animaux, et presque plus de viande tout court. Quant au chef-d'oeuvre qu'est Mémoires d'Hadrien, il faudrait le citer intégralement, mais j'ai notamment été particulièrement sensible au passage sur l'insomnie, au tout début :
" Qu'est notre insomnie, sinon l'obstination maniaque de notre intelligence à manufacturer des pensées, des suites de raisonnements, des syllogismes et des définitions bien à elle, son refus d'abdiquer en faveur de la divine stupidité des yeux clos ou de la sage folie des songes ? L'homme qui ne dort pas [...] se refuse plus ou moins consciemment à faire confiance au flot des choses."

C'est tellement juste, tellement...ça.

_________________
" Le monde a commencé sans l'homme et finira sans lui". Lévi-Strauss

"L'humanité se divise en deux catégories: ceux qui lisent et les cochons". Cioran

"Ever tried. Ever failed. No matter. Try again. Fail again. Fail better". Beckett
avatar
Beniamino Massimo
Habitué du forum

Re: Il y a 30 ans : mort de Marguerite Yourcenar

par Beniamino Massimo le Dim 17 Déc - 22:15
Oui, il faudrait recopier tout le livre ou presque, en effet. Sur un autre fil, j'avais cité ce passage de Mémoires d'Hadrien, encore et toujours :
M. Yourcenar a écrit:« Dès qu'un objet me répugnait, j'en faisais un sujet d'étude ; je me forçais adroitement à en tirer un motif de joie. En face d'une occurrence imprévue ou quasi désespérée, d'une embuscade ou d'une tempête en mer, toutes les mesures concernant les autres étant prises, je m'appliquais à faire fête au hasard, à jouir de ce qu'il m'apportait d'inattendu. Même au sein de mon pire désastre, j'ai vu le moment où l'épuisement enlevait à celui-ci une part de son horreur, où je le faisais mien en acceptant de l'accepter. Si j'ai jamais à subir la torture, et la maladie va sans doute se charger de m'y soumettre, je ne suis pas sûr d'obtenir longtemps de moi l'impassibilité d'un Thraséas, mais j'aurai du moins la ressource de me résigner à mes cris. Et c'est de la sorte, avec un mélange de réserve et d'audace, de soumission et de révolte soigneusement concertées, d'exigence extrême et de concessions prudentes, que je me suis finalement accepté moi-même »
J'aime beaucoup le rythme de ce chapitre, les incises savamment placées, l'impression d'exactitude qui émerge de la syntaxe même quand on ne fait pas tout à fait attention au fond du propos.

_________________
Et de ce peu de jours si longtemps attendus,
Ah ! malheureux ! Combien j'en ai déjà perdus !
avatar
faustine62
Niveau 9

Re: Il y a 30 ans : mort de Marguerite Yourcenar

par faustine62 le Dim 17 Déc - 22:18
Merci. Il y a Les Mémoires d'Hadrien, mais aussi Anna, soror bouleversant.
avatar
Iphigénie
Bon génie

Re: Il y a 30 ans : mort de Marguerite Yourcenar

par Iphigénie le Dim 17 Déc - 23:21
Et l'Oeuvre au noir !
avatar
Condorcet
Oracle

Re: Il y a 30 ans : mort de Marguerite Yourcenar

par Condorcet le Dim 17 Déc - 23:29
Itou (je suis surpris qu'elle n'ait pas été citée avant).

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).
avatar
Iphigénie
Bon génie

Re: Il y a 30 ans : mort de Marguerite Yourcenar

par Iphigénie le Dim 17 Déc - 23:37
@Condorcet a écrit:Itou (je suis surpris qu'elle n'ait pas été citée avant).
Oui, en effet...
avatar
Beniamino Massimo
Habitué du forum

Re: Il y a 30 ans : mort de Marguerite Yourcenar

par Beniamino Massimo le Dim 17 Déc - 23:44
Au-delà des titres, que tout le monde a en tête quand on connaît un peu l'auteur, l'intérêt d'un fil dédié est de pouvoir approfondir un peu, d'entrer dans le détail de sa prose, de voir ce qui en fait la limpidité et la rigueur. Je n'ai pas L'Œuvre au noir en version papier sous la main ce soir, ni vraiment le temps de retrouver les passages exacts qui m'ont le plus marqué, mais n'hésitez pas à développer ce qui vous fait aimer ce livre, ou Alexis, ou les Nouvelles Orientales, ou d'autres encore.  

_________________
Et de ce peu de jours si longtemps attendus,
Ah ! malheureux ! Combien j'en ai déjà perdus !
avatar
Aphrodissia
Sage

Re: Il y a 30 ans : mort de Marguerite Yourcenar

par Aphrodissia le Lun 18 Déc - 5:11
C'est un pur hasard, j'ai relu les Nouvelles orientales ce week-end.
Est-il bien nécessaire que je précise laquelle a ma préférence ? Wink
Au-delà de l'histoire, au-delà du personnage, c'est la beauté de l'écriture qui me reste, ce style qui me fait ressentir en une phrase toute l'âpreté du monde et de l'existence, cette façon de montrer la lucidité et l'aveuglement, tout à la fois, de l'homme sans ses dieux.
Aphrodissia l'entendait, mais de ces paroles déchiquetées par le vent elle ne comprenait que la nécessité d'échapper au village, au mensonge, à la lourde hypocrisie, au long châtiment d'être un jour une vieille femme qui n'est plus aimée.
Contenu sponsorisé

Re: Il y a 30 ans : mort de Marguerite Yourcenar

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum