Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Ingeborg B.
Sage

Re: PPCR, bonne chose ou pas ?

par Ingeborg B. le Mar 26 Déc 2017 - 17:24
@Balthazaard a écrit:Si syndicalement vous arriviez à vous mettre d'accord contre l'ennemi commun au lieu de vous tirer dans les pattes pour savoir qui a la plus grosse, nous, pauvres clampins nous y retrouverions mieux! Et je crois que tout le monde serait reconnaissant.
Perso, je ne tire dans les pattes de personne, mais je réagis quand on attaque mon boulot de commissaire paritaire avec des rumeurs infondées. On peut débattre sans calomnier. Ensuite, certains sont prompts ici à cracher sur leurs représentants en CAPA, sans connaitre leur travail et leurs contraintes.
avatar
Lefteris
Empereur

Re: PPCR, bonne chose ou pas ?

par Lefteris le Mar 26 Déc 2017 - 17:47
@wilfried12 a écrit:Si j'avais une solution toute prête à apporter pense bien que je le ferais (j'imagine que toi aussi mais peut être ai je raté ta solution miracle?), la seule façon de se défendre efficacement, à mon sens, serait de mener un combat en étant unis, c'est hélas quelque chose que je pense ne jamais voir.
C'est effectivement une chose impossible puisque précisément les syndicats défendant le PPCR sont majoritaires dans l'EN (même si le PPCR a été rejeté majoritairement au niveau FP, mais c'est une autre histoire).
Et que par définition, ceux qui ne sont pas d'accord avec cette mesure au sein de l'EN  sont forcément contre cette majorité, et ne peuvent par conséquent s'unir à elle. Comme les syndicats sont supposés représenter l'opinion des fonctionnaires de l'EN , cela veut dire que la plupart sont théoriquement  pour le PPCR, ou indifférents.


Dernière édition par Lefteris le Mar 26 Déc 2017 - 20:29, édité 1 fois (Raison : Ponctuation)

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble".
(F. Robine , penseure moderne,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013, par la stratégie du puzzle).

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celles des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet (autre penseur, mais ancien et périmé)
pseudo-intello
Habitué du forum

Re: PPCR, bonne chose ou pas ?

par pseudo-intello le Mar 26 Déc 2017 - 18:51
Dans ma salle des profs, quand le syndicat auquel j'adhère faisait campagne pour mettre en garde contre le PPCR, des représentants du syndicat majoritaire ont affiché un document destiné à prouver notre mauvaise foi...

... ben maintenant qu'on se fade le PPCR pour de vrai, c'est rétropédalage et retournement de veste. Sauf que maintenant, le PPCR, il se met en place, et tant pis pour tout le monde.
avatar
Lefteris
Empereur

Re: PPCR, bonne chose ou pas ?

par Lefteris le Mar 26 Déc 2017 - 20:37
@pseudo-intello a écrit:Dans ma salle des profs, quand le syndicat auquel j'adhère faisait campagne pour mettre en garde contre le PPCR, des représentants du syndicat majoritaire ont affiché un document destiné à prouver notre mauvaise foi...

... ben maintenant qu'on se fade le PPCR pour de vrai, c'est rétropédalage et retournement de veste. Sauf que maintenant, le PPCR, il se met en place, et tant pis pour tout le monde.
Dans ma SDP ou celle des autres (car il m'arrive d'aller dans divers établissements) j'ai surtout vu de l'indifférence, du désintérêt. Maintenant , je suis le seul qu'on vient voir parce qu'on ne comprend pas son échelon, son reclassement, son avenir, son RdV de carrière...
Pour ma part, je ne gagne rien, je ne perds rien, même indice, même durée d'échelon  (si , je vais verser mon tribut au Medef avec la CSG qui remplace les cortisations patronales, mais il faut savoir être solidaire es premiers de cordée...) , mais comme je suis quasiment au bout, je vais bientôt pouvoir rire (jaune) en voyant de loin les naufragés se débattre, après avoir été traité de "catastrophiste".
Suave, mari magno, turbantibus aequora ventis,  e terra magnum alterius spectare laborem professeur

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble".
(F. Robine , penseure moderne,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013, par la stratégie du puzzle).

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celles des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet (autre penseur, mais ancien et périmé)
pseudo-intello
Habitué du forum

Re: PPCR, bonne chose ou pas ?

par pseudo-intello le Mar 26 Déc 2017 - 22:12
Oh, ma maîtrise !
avatar
Eloah
Neoprof expérimenté

Re: PPCR, bonne chose ou pas ?

par Eloah le Mar 26 Déc 2017 - 23:27
@Ponocrates a écrit:
Les inspections n'étaient pas parfaites, mais elles étaient au moins faites par quelqu'un qui avait un peu enseigné et qui connaissait sa matière.

"Un peu enseigné", certes, mais pas forcément dans la discipline qu'il inspecte : l'IPR venu me voir pour mon PPCR est un ancien prof de maths / sciences alors que je suis prof doc ... :blague:
Ceci dit, je partage ton avis sur le reste.
avatar
Roumégueur Ier
Érudit

Re: PPCR, bonne chose ou pas ?

par Roumégueur Ier le Mer 27 Déc 2017 - 9:21
@Ingeborg B. a écrit:
@Balthazaard a écrit:Si syndicalement vous arriviez à vous mettre d'accord contre l'ennemi commun au lieu de vous tirer dans les pattes pour savoir qui a la plus grosse, nous, pauvres clampins nous y retrouverions mieux! Et je crois que tout le monde serait reconnaissant.
Perso, je ne tire dans les pattes de personne, mais je réagis quand on attaque mon boulot de commissaire paritaire avec des rumeurs infondées.  On peut débattre sans calomnier. Ensuite, certains sont prompts ici à cracher sur leurs représentants en CAPA, sans connaitre leur travail et leurs contraintes.  

Pardon si cela vous heurte, mais a priori la position du Snes dans mon académie n'a pas été la même en CAPA que dans la vôtre. J'imagine mal notre commissaire balancer des rumeurs infondées ou calomnier. Je ne remets en aucun cas en cause votre propre travail en CAPA.
J'ai toujours suivi avec beaucoup d'intérêt les réflexions de plusieurs instances locales du SNES, qui ont permis d'enrichir le débat lors de collège2016 notamment. Je suis avec beaucoup d'intérêt les propositions du SNALC, toujours très pertinent dans son approche. Très sincèrement, je ne cherche pas à monter les uns contre les autres. J'ai juste beaucoup de mal avec ceux qui défendent bec et ongle ce PPCR (je ne parle même pas de ceux qui défendaient collège 2016).
D'autre part, il y a eu un stage syndical sur le PPCR organisé par le SNES, des collègues y sont allés dont un représentant local : on leur a présenté les choses sous un angle très positif, mais les questions ont rapidement fusé et tout le monde ne voyait pas les choses de la même manière.
Dire que le SNES a défendu et signé le PPCR, ce n'est pas de la calomnie. Que l'on soit ou pas d'accord avec ce choix tient du libre-arbitre de chacun.
L'évaluation infantilisante et mal fichue liée au pack PPCR n'a pas fini de faire parler d'elle.
User21929
Expert

Re: PPCR, bonne chose ou pas ?

par User21929 le Mer 27 Déc 2017 - 9:54
@Lefteris a écrit:
@pseudo-intello a écrit:Dans ma salle des profs, quand le syndicat auquel j'adhère faisait campagne pour mettre en garde contre le PPCR, des représentants du syndicat majoritaire ont affiché un document destiné à prouver notre mauvaise foi...

... ben maintenant qu'on se fade le PPCR pour de vrai, c'est rétropédalage et retournement de veste. Sauf que maintenant, le PPCR, il se met en place, et tant pis pour tout le monde.
Dans ma SDP ou celle des autres (car il m'arrive d'aller dans divers établissements) j'ai surtout vu de l'indifférence, du désintérêt. Maintenant , je suis le seul qu'on vient voir parce qu'on ne comprend pas son échelon, son reclassement, son avenir, son RdV de carrière...
Pour ma part, je ne gagne rien, je ne perds rien, même indice, même durée d'échelon  (si , je vais verser mon tribut au Medef avec la CSG qui remplace les cortisations patronales, mais il faut savoir être solidaire es premiers de cordée...) , mais comme je suis quasiment au bout, je vais bientôt pouvoir rire (jaune) en voyant de loin les naufragés se débattre, après avoir été traité de "catastrophiste".
Suave, mari magno, turbantibus aequora ventis,  e terra magnum alterius spectare laborem professeur
Soit nous sommes dans le même établissement,
Soit tous les collègues de France sont...
avatar
amethyste
Grand sage

Re: PPCR, bonne chose ou pas ?

par amethyste le Mer 27 Déc 2017 - 10:32
Whypee a écrit:
@Lefteris a écrit:
@pseudo-intello a écrit:Dans ma salle des profs, quand le syndicat auquel j'adhère faisait campagne pour mettre en garde contre le PPCR, des représentants du syndicat majoritaire ont affiché un document destiné à prouver notre mauvaise foi...

... ben maintenant qu'on se fade le PPCR pour de vrai, c'est rétropédalage et retournement de veste. Sauf que maintenant, le PPCR, il se met en place, et tant pis pour tout le monde.
Dans ma SDP ou celle des autres (car il m'arrive d'aller dans divers établissements) j'ai surtout vu de l'indifférence, du désintérêt. Maintenant , je suis le seul qu'on vient voir parce qu'on ne comprend pas son échelon, son reclassement, son avenir, son RdV de carrière...
Pour ma part, je ne gagne rien, je ne perds rien, même indice, même durée d'échelon  (si , je vais verser mon tribut au Medef avec la CSG qui remplace les cortisations patronales, mais il faut savoir être solidaire es premiers de cordée...) , mais comme je suis quasiment au bout, je vais bientôt pouvoir rire (jaune) en voyant de loin les naufragés se débattre, après avoir été traité de "catastrophiste".
Suave, mari magno, turbantibus aequora ventis,  e terra magnum alterius spectare laborem professeur
Soit nous sommes dans le même établissement,
Soit tous les collègues de France sont...
Et bien, on doit être au moins 3 dans cet établissement, ou alors...

_________________
- Le monde est dangereux à vivre ! Non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire.
- L'Etat est notre serviteur et nous n'avons pas à en être les esclaves.
Einstein
avatar
Balthazaard
Expert spécialisé

Re: PPCR, bonne chose ou pas ?

par Balthazaard le Mer 27 Déc 2017 - 10:40
Je ne pensais pas spécialement au ppcr, sur ce sujet il est bien évident qu'il ne peut y avoir de position commune, mais quand on lit parfois des comptes rendus de capa ou du cse ou d'autres instances dans les journaux syndicaux, que je prend la peine de lire quand ils tombent dans mes mains, on voit parfois des motions ou des amendements proposés (n'étant pas responsable syndical, je n'ai probablement pas les terminologies exactes) sur des sujets qui ne me paraissent pas, disons "politiquement sensibles" mais de bon sens, et où on a bien l'impression qu'il suffit qu'un syndicat propose quelque chose pour qu'il soit le seul à voter pour!!!!! Je parle bien sur des syndicats, deux organisations qu'il est inutile de citer n'appartiennent pas à cette catégorie.
avatar
marc027
Niveau 7

Re: PPCR, bonne chose ou pas ?

par marc027 le Mer 27 Déc 2017 - 11:05
Eh bien non le PPCR n'est pas une "bonne chose" !
Les preuves me paraissent déjà bien suffisantes... Et d'autres preuves font bientôt arriver...
avatar
Roumégueur Ier
Érudit

Re: PPCR, bonne chose ou pas ?

par Roumégueur Ier le Mer 27 Déc 2017 - 12:53
@Balthazaard a écrit:Je ne pensais pas spécialement au ppcr, sur ce sujet il est bien évident qu'il ne peut y avoir de position commune, mais quand on lit parfois des comptes rendus de capa ou du cse ou d'autres instances dans les journaux syndicaux, que je prend la peine de lire quand ils tombent dans mes mains, on voit parfois des motions ou des amendements proposés (n'étant pas responsable syndical, je n'ai probablement pas les terminologies exactes) sur des sujets qui ne me paraissent pas, disons "politiquement sensibles" mais  de bon sens, et où on a bien l'impression qu'il suffit qu'un syndicat propose quelque chose pour qu'il soit le seul à voter pour!!!!!  Je parle bien sur des syndicats, deux organisations qu'il est inutile de citer n'appartiennent pas à cette catégorie.

Bon, on va clarifier deux trois choses peut-être plutôt que de procéder par sous-entendus :
le SNES a produit un document Halte à l'intox où il met en cause Fo et la CGT car ils n'ont pas voté des amendements qu'ils proposaient permettant à tous de passer à la hors-classe notamment. Sauf que, étant farouchement opposés au PPCR, ces deux syndicats n'allaient pas voter d'amendements portant sur un texte qu'ils rejettent depuis le début, ça n'aurait pas beaucoup de sens. Du coup, c'est pratique, on peut les faire passer pour les méchants qui ne veulent pas améliorer les carrières des agents (il suffit de lire leurs revendications depuis plusieurs années pour bien voir que c'est absurde). De même, voter ces amendements n'aurait rien changé : le gouvernement aurait-il accepté derechef la hors-classe pour tous? Permettez que l'on en doute.
Le document Halte à l'intox : https://www.snes.edu/Halte-a-l-intox.html
Défendre les acquis du PPCR : https://www.snes.edu/Defendre-les-acquis-de-PPRC-non-au-gel-du-point-non-a-l-etalement.html

D'autre part, pour éviter d'autres accusations de calomnie, voici le mail reçu du SNES suite aux CAPA, il est sans ambigüité, le système d'évaluation y est présenté comme plus équitable et permettant de déconnecter évaluation et carrière (?). On y parle de remettre les questions pédagogiques au cœur des relations avec l'inspection; d'expérience, ce n'est pas du tout ce qui ressort des premiers entretiens : on demande à l'agent ce qu'il compte faire plus tard dans sa carrière, le plan pédagogique est relégué très loin. Enfin, le système de notes y est taxé d'être 'un système aujourd'hui révolu' pourvoyeur d'inéquités qui n'auront plus lieu d'être. Là aussi, je me permets de douter, c'est sûrement mon côté catastrophiste.

Mise en place du PPCR et des Rendez-vous de carrière
Après les opérations de reclassement dans les nouvelles grilles indiciaires, les rendez-vous de carrière nouvelle formule ont commencé. Au-delà des gains indiciaires que le PPCR permet à terme, il introduit un système d'évaluation des personnels plus équitable, et acte un premier pas vers la déconnection entre l'évaluation et la progression de carrière que nous revendiquons. Son volet « Evaluation » est un enjeu majeur pour le SNES-FSU, et offre aussi l'opportunité de remettre les questions pédagogiques au cœur des relations entre les collègues et les corps d'inspection.

Lors des audiences avec les IA-IPR qu'il a obtenues ces derniers mois, le SNES-FSU de Toulouse a rappelé son attachement à faire de ces rendez-vous un moment d'échange réel entre les professionnels de terrain et le cadre hiérarchique, sur la base d'une prise en compte par l'institution des problématiques concrètes auxquelles se heurtent nos pratiques.

C'est pourquoi le SNES-FSU a demandé, et obtenu, l’abandon par le Ministère de tout projet de « bilan professionnel » remis aux évaluateurs préalablement aux entretiens de carrières, qui ne pouvait que présenter des risques pour les collègues. Seul demeure désormais un document pouvant servir de guide aux personnels pour préparer les échanges, mais sans qu’ils ne soient tenus de remettre un quelconque document écrit aux évaluateurs (IPR ou chef d’établissement), et sans que ce document ne puisse être versé au dossier du collègue : seul le compte-rendu d’évaluation le sera.

Le courrier de la Rectrice daté du 17 octobre formule « conseils » et « suggestions », dans un cadre qui s'écarte parfois des préconisations ministérielles, tout en passant sous silence les possibilités nouvelles de recours qui s'offrent aux collègues à l'issue des rendez-vous de carrière.

C'est la raison pour laquelle le SNES-FSU a souhaité vous adresser ce message : il s'agit de repréciser le cadre institutionnel de ces rendez-vous, et d'avoir de premiers retours sur la mise en place de cette nouvelle modalité d'évaluation. Nous vous invitons à remplir l'enquête rapide que nous proposons à propos des inspections et rendez-vous de carrière.

Première campagne d'accès à la classe exceptionnelle
Les collègues actuellement à la Hors-Classe (au moins au 2ième échelon de celle-ci) qui ont entrepris de postuler pour le vivier fonctionnel ont rencontré de nombreux problèmes dont ils nous ont fait part. Face à ces difficultés techniques, le SNES-FSU a obtenu que la date de fermeture du serveur soit décalée au 2 janvier 2018. Plus généralement, il se fixe comme objectif pour la création de ce nouveau grade, qu'il devienne un débouché de carrière accessible à tous en vue de la retraite.

CAPA d'avancement d’échelon des certifiés du mercredi 13 décembre 2017
Dans le cadre de la mise en place du volet « Carrières » du protocole PPCR, la première CAPA d’avancement des Certifiés s’est tenue le 13 décembre 2017, selon des modalités transitoires. Les Commissaires Paritaires du SNES-FSU ont effectué un travail de vérification encore plus important qu'à l'ordinaire, portant sur l'exactitude du reclassement au 01/09/2017, le respect du calendrier des inspections, et de rectification d’erreurs (tels des oublis de promotion, etc.). Cette CAPA a aussi été l’occasion de dénoncer une nouvelle fois les inéquités de traitement entre collègues, héritage d'un système aujourd'hui révolu. La déclaration des élus du SNES-FSU prononcée en CAPA est consultable sur notre site.
avatar
Balthazaard
Expert spécialisé

Re: PPCR, bonne chose ou pas ?

par Balthazaard le Mer 27 Déc 2017 - 13:01
Je ne vois pas pourquoi tu me cites en parlant du ppcr, puisque justement, sur ce sujet là j'ai dit que vous ne serez jamais d'accord. Je parle de petits trucs, comme la dates des vacances par exemple ou les ponts, si un syndicat , fo, le snalc, sud ou autre demande une rectification de bon sens, il est seul à voter pour. (je ne dis pas que cet exemple est pertinent, il est peut-être imaginaire ou même un (rare) contre exemple, mais c'est l'impression que j'ai)
avatar
Roumégueur Ier
Érudit

Re: PPCR, bonne chose ou pas ?

par Roumégueur Ier le Mer 27 Déc 2017 - 13:12
@Balthazaard a écrit:Je ne vois pas pourquoi tu me cites en parlant du ppcr, puisque justement, sur ce sujet là j'ai dit que vous ne serez jamais d'accord. Je parle de petits trucs, comme la dates des vacances par exemple ou les ponts, si un syndicat , fo, le snalc, sud ou autre demande une rectification de bon sens, il est seul à voter pour. (je ne dis pas que cet exemple est pertinent, il est peut-être imaginaire ou même un (rare) contre exemple, mais c'est l'impression que j'ai)

Oui, je comprends mieux, c'est clair que cela a un côté énervant de voir qu'il est difficile de faire des concessions et de voter pour certains amendements émanant d'autres syndicats, ça a l'air d'être malheureusement très ancré et c'est du velours pour tous les gouvernements. Je prenais le cas où il est impossible de voter en faveur d'amendements alors que l'on est contre la totalité de ce qui est proposé, pardon.
avatar
Lefteris
Empereur

Re: PPCR, bonne chose ou pas ?

par Lefteris le Mer 27 Déc 2017 - 16:33
Whypee a écrit:
@Lefteris a écrit:
@pseudo-intello a écrit:Dans ma salle des profs, quand le syndicat auquel j'adhère faisait campagne pour mettre en garde contre le PPCR, des représentants du syndicat majoritaire ont affiché un document destiné à prouver notre mauvaise foi...

... ben maintenant qu'on se fade le PPCR pour de vrai, c'est rétropédalage et retournement de veste. Sauf que maintenant, le PPCR, il se met en place, et tant pis pour tout le monde.
Dans ma SDP ou celle des autres (car il m'arrive d'aller dans divers établissements) j'ai surtout vu de l'indifférence, du désintérêt. Maintenant , je suis le seul qu'on vient voir parce qu'on ne comprend pas son échelon, son reclassement, son avenir, son RdV de carrière...
Pour ma part, je ne gagne rien, je ne perds rien, même indice, même durée d'échelon  (si , je vais verser mon tribut au Medef avec la CSG qui remplace les cortisations patronales, mais il faut savoir être solidaire es premiers de cordée...) , mais comme je suis quasiment au bout, je vais bientôt pouvoir rire (jaune) en voyant de loin les naufragés se débattre, après avoir été traité de "catastrophiste".
Suave, mari magno, turbantibus aequora ventis,  e terra magnum alterius spectare laborem professeur
Soit nous sommes dans le même établissement,
Soit tous les collègues de France sont...
Je parle de plusieurs établissements, car il m'arrive de "tourner" pour faire de l'info. A la limite, c'est dans le mien que j'ai vu le plus de gens inquiets (même si des ravis m'ont demandé récemment encore ce qu'était le PPCR) car ils avaient lu l'info que je dépose régulièrement. Là, les divers reclassements, les entretiens de carrière à venir, le fait que des bi-admissibles soient dégradés commencent à faire entrevoir à pas mal de personnes ce que c'est, et certains se rendent compte qu'ils ont la tête sur le billot, et que les modalités d'évaluation vont en faire baver, et les plus sagaces font la remarque que le flou va générer des tensions, des fayots, des pressions. Ben oui, mieux vaut se réveiller tard que jamais... A titre individuel, je suis content d' échapper à tout ça, mais ça me consterne quand même.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble".
(F. Robine , penseure moderne,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013, par la stratégie du puzzle).

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celles des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet (autre penseur, mais ancien et périmé)
avatar
monseigneur
Niveau 10

Re: PPCR, bonne chose ou pas ?

par monseigneur le Mer 27 Déc 2017 - 20:25
@Roumégueur Ier a écrit:
L'évaluation infantilisante et mal fichue liée au pack PPCR n'a pas fini de faire parler d'elle.

... sans parler de "l'accompagnement". D'après les textes, il pourra permettre à un CdE ou IPR d'inscrire d'office les profs à des formations obligatoires, éventuellement hors de leurs heures de cours.
avatar
marc027
Niveau 7

Re: PPCR, bonne chose ou pas ?

par marc027 le Mer 27 Déc 2017 - 21:21
En tant que "Formateur ESPE", je confirme !....
avatar
RogerMartin
Empereur

Re: PPCR, bonne chose ou pas ?

par RogerMartin le Mer 27 Déc 2017 - 23:14
Ce sont des guillemets de propreté ?

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
avatar
che35
Niveau 6

Re: PPCR, bonne chose ou pas ?

par che35 le Jeu 28 Déc 2017 - 7:35
@Lefteris a écrit:
Dans ma SDP ou celle des autres (car il m'arrive d'aller dans divers établissements) j'ai surtout vu de l'indifférence, du désintérêt. Maintenant , je suis le seul qu'on vient voir parce qu'on ne comprend pas son échelon, son reclassement, son avenir, son RdV de carrière...
Pour ma part, je ne gagne rien, je ne perds rien, même indice, même durée d'échelon  (si , je vais verser mon tribut au Medef avec la CSG qui remplace les cortisations patronales, mais il faut savoir être solidaire es premiers de cordée...) , mais comme je suis quasiment au bout, je vais bientôt pouvoir rire (jaune) en voyant de loin les naufragés se débattre, après avoir été traité de "catastrophiste".
Suave, mari magno, turbantibus aequora ventis,  e terra magnum alterius spectare laborem professeur

Comme le dit le proverbe africain "celui qui n'a pas atteint l'autre rive ne se moque pas de celui qui se noie" mais j'ai bien compris que tu n'en es pas là (tu dis "bientôt"). Personnellement, parfois il faut que je me fasse violence pour ne pas éclater de rire.

@Lefteris a écrit:A titre individuel, je suis content d' échapper à tout ça, mais ça me consterne quand même.
Pareil pour moi, j'ai en tout cas l'impression que certains principes se perdent.
Quand j'étais stagiaire il y a de cela presque 35 ans notre directeur de CPR (centre pédagogique régional) nous disait "jeunes gens, vous passerez 50% de votre temps à préparer vos cours et 50% de votre temps à gérer votre carrière". Si au départ nous étions à 200% dans les cours, nous avons vite compris, au moins certains, qu'il avait raison. Par la suite j'ai toujours fonctionné comme ça.
De nos jours je crains que les jeunes qui essaient de se battre un peu doivent vite déchanter devant les peu d'adhésion des autres qui subissent, "la tête sur le billot"...

_________________
"Dans l'art de la guerre la destruction de l'ennemi n'est qu'un pis-aller, le raffinement suprême c'est la destruction de ses plans" Sun-Tzu  l'Art de la Guerre
"La connerie c'est comme le judo, il faut se servir de la force de l'autre" Jean Yanne
avatar
marc027
Niveau 7

Re: PPCR, bonne chose ou pas ?

par marc027 le Jeu 28 Déc 2017 - 7:55
Bon courage à tous nos jeunes Collègues arrivant sur dans le métier !
avatar
Lefteris
Empereur

Re: PPCR, bonne chose ou pas ?

par Lefteris le Jeu 28 Déc 2017 - 8:25
@monseigneur a écrit:
@Roumégueur Ier a écrit:
L'évaluation infantilisante et mal fichue liée au pack PPCR n'a pas fini de faire parler d'elle.

... sans parler de "l'accompagnement". D'après les textes, il pourra permettre à un CdE ou IPR d'inscrire d'office les profs à des formations obligatoires, éventuellement hors de leurs heures de cours.
Oui, le fonctionnaire sera accompagné comme un déviant en centre de rééducation. Joli mot de la meilleure langue de bois, que l'on pourrait traduire par "harcèlement administratif permanent".

@che35 a écrit:
Comme le dit le proverbe africain "celui qui n'a pas atteint l'autre rive ne se moque pas de celui qui se noie" mais j'ai bien compris que tu n'en es pas là (tu dis "bientôt"). Personnellement, parfois il faut que je me fasse violence pour ne pas éclater de rire.
C'est comme si j'y étais, en fait... Mais je suis partagé. J'aimerais que la justice soit distributive, et que ça ne frappe que les "méchants", ceux qui ont approuvé, ou même nié ou refusé de regarder. Hélas, la faute se répercutera sur tout le monde y compris les générations suivantes, le métier sera encore plus saccagé. Les seuls à pouvoir surnager seront sans doute malheureusement les plus serviles, les plus nuls, dans un système où tout ce qui est enseignement proprement dit passera au second plan. La grille d'évaluation, c'est la danse sur le fil, comme chez Swift.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble".
(F. Robine , penseure moderne,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013, par la stratégie du puzzle).

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celles des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet (autre penseur, mais ancien et périmé)
avatar
Monarque
Niveau 6

Re: PPCR, bonne chose ou pas ?

par Monarque le Ven 29 Déc 2017 - 12:26
Bonjour, je n'ai pas bien suivi tout cela cause maladie. Le PPCR est gelé, est-ce à dire que mon échelon qui doit changer en mars restera à l'indice classique ? (je passe au 5 ème échelon, je crois que l'indice est de 466 et devait passer à 471) Ou alors s'agit-il de toutes les mesures? Merci. Si qqn a un bon lien qui me permette de me renseigner. J'ai eu une formation par les IPR mais c'était encore en 2016, j'imagine que des choses ont dû changer..Merci!
avatar
marc027
Niveau 7

Re: PPCR, bonne chose ou pas ?

par marc027 le Ven 29 Déc 2017 - 13:42
Bonjour leszczynska ,d'après les dernières modifications liées au PPCR tu devras obtenir un échelon de 466.
voici un lien direct expliquant tout cela : https://sgen-cfdt.fr/contenu/uploads/2016/10/PPCR-CER.pdf
avatar
Monarque
Niveau 6

Re: PPCR, bonne chose ou pas ?

par Monarque le Ven 29 Déc 2017 - 14:04
Merci @marc027 Smile Je vais m'informer, merci pr ton lien !
avatar
IsMat
Niveau 1

Re: PPCR, bonne chose ou pas ?

par IsMat le Mer 3 Jan 2018 - 10:29
Bilan : le PPCR, bonne chose ou pas ?

J'ai eu droit au troisième rdv de carrière, je peux préciser que l'inspection ressemble dans sa forme à celles que j'avais eues auparavant. Un inspecteur et (c'est nouveau) le CDE présents dans la salle. De ce côté, il n'y a pas de révolution.

Le fond a changé aux moments des entretiens. Pour ce qui me concerne, je ne trouve pas le mot "accompagnement" adapté. Il s'agit plutôt d'imposer une direction, une pensée unique, un dogme qui n'est pas fondé sur des études sérieuses. Je suis fâché d'apprendre qu'on pourra m'imposer une formation que je n'ai pas choisie !

Sur les modifications indiciaires : comme il a été précisé sur ce forum, ceux qui évoluaient très régulièrement au GC sont les "grands perdants" puisqu'on peut considérer qu'il y a eu un resserrement, une homogénéisation de l'avancement. Le problème dans cette histoire de PPCR, c'est l'évocation d'un avancement au "mérite" dès lors qu'on propose   une vitesse commune d'évolution et plus généralement la façon dont est évaluée le "mérite". Il y a bien une Réforme mais une Revalorisation ? Les augmentations indiciaires sont déjà gelées ... Il s'agit plutôt d'un transfert : GC vers rythme commun et Ancienneté vers rythme commun donc des "gagnants" et des "perdants".

Dans les bahuts dans lesquels j'ai exercé, une grande majorité des collègues bossent avec une grande diversité de pratiques et c'est ce qui fait la richesse de l'EN. Il y a bien quelques "glandeurs" mais ils sont minoritaires. On peut discuter longtemps des critères qui ont été choisis pour évaluer un "bon professeur" : que l'IPR s'occupe du disciplinaire et le CDE du reste avec une partie commune, l'idée est intéressante même si on perçoit rapidement les effets pervers d'une mésentente avec l'un ou l'autre.

Globalement les enjeux sont minimes (pour les deux accélérations au 6ième et 8ième) si on arrive à se détacher de ce qui va être écrit sur le rapport final. Si on a l'impression de faire le job, de s'investir, il est désagréable voire insupportable de lire des appréciations lisses, formatées ou pire dégradantes.

Pour le passage à la HC, c'est le grand flou : je n'ai toujours pas compris comment, avec des croix dans des cases, sans barème, on pouvait décider d'un passage à la HC ?
Et si on n'obtient pas la HC à ce troisième rdv ? C'est terminé jusqu'à la fin du 11ième ? Si quelqu'un peut me renseigner sur ces deux points, je suis preneur.  

Pour la CE, j'ai bien compris qu'on voulait la réserver à ceux qui bossaient en REP et aux formateurs notamment. Est-ce que certains connaissent des collègues dans des bahuts "tranquilles" (comme le mien ...) prêts à demander leur mutation dans des bahuts REP pendant 8 ans au moins pour obtenir la CE ? (Avec le risque évident que les règles changent d'ici peu !).
J'ai un collègue qui est HC car il a déjà travaillé (5 ans je crois) dans un collège ZEP (à l'époque). Est-ce que les collègues qui ont déjà bénéficié d'un passage précoce  à la HC pour avoir bossé en REP peuvent ensuite bénéficier d'un accès précoce à la CE pour ces mêmes années ?
La CE est un bonus +++ pour les heureux élus quand on voit les indices.

Bilan :
Points positifs :
- moins d'inégalités liées à la fréquence des inspections et une homogénéisation de la vitesse d'avancement.
- CE très intéressante mais qui concernera ceux qui acceptent des missions particulières

Points mitigés :
- peu d'enjeux jusqu'à l'échelon 9 + 2ans
- accès HC flou

Points négatifs :
- rythme plus lent au départ même si l'indice est plus élevé
- Inspections et entretiens qui peuvent entrainés une inscription à des formations didactiques obligatoires. Forme de l'entretien et questions posées en double.
- Une échelle descriptive "exigeante" (je dirais plutôt délirante) avec l'impossibilité (sauf pour ?) d'obtenir "excellent".
- Uniformisation des pratiques (dogme des compétences).
- Plus globalement un management destructeur et pas motivant.

Bonne résolution 2018 : pas de rupture, j'ai décidé de continuer à faire du calcul et à noter les élèves  Very Happy
Bonne fin de vacances à tous
avatar
Blan6ine
Érudit

Re: PPCR, bonne chose ou pas ?

par Blan6ine le Mer 3 Jan 2018 - 13:26
Merci, IsMat, pour ce compte-rendu !
cafe
Contenu sponsorisé

Re: PPCR, bonne chose ou pas ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum