Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Aphrodissia
Doyen

Re: Le Neo-défi lecture 2018 - Ici, on papote !

par Aphrodissia le Lun 5 Nov 2018 - 15:48
Babarette, Petite Princesse a contribué très fortement à mes rêves d'être une héroïne de roman (avec Fantômette). Je ne l'ai lu qu'une fois et j'en ai été si impressionnée que j'ai encore aujourd'hui un souvenir très précis de cette lecture.
Babarette
Babarette
Vénérable

Re: Le Neo-défi lecture 2018 - Ici, on papote !

par Babarette le Lun 5 Nov 2018 - 16:02
Ah, je ne suis pas la seule à aimer cette héroïne! Je voulais lui ressembler quand j'avais huit ans, mais encore aujourd'hui, je l'admire.

_________________
“Google peut vous donner 100 000 réponses, un bibliothécaire vous donne la bonne.” Neil Gaiman.

elephantrose lecteur
Sphinx
Sphinx
Modérateur

Re: Le Neo-défi lecture 2018 - Ici, on papote !

par Sphinx le Lun 5 Nov 2018 - 18:27
J'ai dû attendre d'être grande pour lire A little Princess (genre, il y a quatre ou cinq ans) mais j'ai beaucoup aimé. Quand j'étais gamine, c'était juste le générique nouille à souhait d'un dessin animé que je n'étais pas autorisée à regarder Razz

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather

miss sophie
miss sophie
Esprit éclairé

Re: Le Neo-défi lecture 2018 - Ici, on papote !

par miss sophie le Lun 5 Nov 2018 - 21:46
Pour le défi 21 (une biographie), mais aussi les 35 (l'air), 37 (la science à l'honneur), 46 (couverture bleue), 49 (l'histoire se déroule sur plus de 50 ans) et donc 3 (répond simultanément à cinq défis), j'ai lu La discorde céleste de Jean-Pierre Luminet, 2008.
Ce roman retrace la vie de Tycho Brahé (1546-1601) et les trente premières années de Johannes Kepler, deux astronomes ayant, l’un par ses observations précises (pour lesquelles il met au point des instruments perfectionnés), l’autre par ses calculs rigoureux sur les mouvements des planètes (calculs permis par les observations de Brahé), considérablement fait avancer la science des astres. Ils étaient néanmoins opposés sur beaucoup de plans, notamment parce que Brahé reste attaché au géocentrisme tandis que Kepler défend l’héliocentrisme copernicien. Dans cette biographie, on peut aussi dire que Brahé est présenté comme un type très antipathique (un sale c…, en fait), et Kepler comme quelqu’un qui a dû beaucoup se battre contre l’adversité. Je me suis d’ailleurs beaucoup plus intéressée à l’histoire à partir du moment où ce « personnage » plus attachant est entré en lice. La suite de la vie de Kepler est racontée dans le 3e tome de cette série des Bâtisseurs du ciel : L’œil de Galilée, que je lirai sûrement prochainement.
Pointàlaligne
Pointàlaligne
Habitué du forum

Re: Le Neo-défi lecture 2018 - Ici, on papote !

par Pointàlaligne le Mer 7 Nov 2018 - 9:01
Pour le défi : prix Pulitzer, j'ai lu La Conjuration des imbéciles de John Kennedy Toole. Certains passages sont comiques, mais j'ai été plutôt déçue par l'ensemble, par rapport au succès que le livre avait eu.
avatar
Agrippina furiosa
Habitué du forum

Re: Le Neo-défi lecture 2018 - Ici, on papote !

par Agrippina furiosa le Mer 7 Nov 2018 - 21:01
Ah ... et bien j'hésitais avec Middlesex de Eugenides pour ce défi, donc je vais plutôt tenter ça. Merci !
Jenny
Jenny
Modérateur

Re: Le Neo-défi lecture 2018 - Ici, on papote !

par Jenny le Mer 7 Nov 2018 - 21:41
J'avais beaucoup aimé Middlesex. Smile Je le relirais bien.
Babarette
Babarette
Vénérable

Re: Le Neo-défi lecture 2018 - Ici, on papote !

par Babarette le Sam 10 Nov 2018 - 9:48
J'avance, j'avance.

Un livre de science fiction: Solaris, de Stanislas Len. J'ai eu un peu de mal à accrocher en réalité. Je me suis perdue. Ça serait à relire.

Un livre électronique: Trois nouvelles, de Zola. J'ai surtout adoré la première, où j'aurais cru lire du Maupassant. J'aime terriblement Zola, je ne suis pas déçue!

Un classique de la littérature russe: La Dame de Pique, de Pouchkine. Belle découverte d'un auteur que je n'avais jamais lu.

Est ce qu'un livre non publié, écrit par un ami, ça compte pour le défi? Parce que ça collerait avec "un livre qui parle de religion ou de spiritualité".

_________________
“Google peut vous donner 100 000 réponses, un bibliothécaire vous donne la bonne.” Neil Gaiman.

elephantrose lecteur
Pointàlaligne
Pointàlaligne
Habitué du forum

Re: Le Neo-défi lecture 2018 - Ici, on papote !

par Pointàlaligne le Sam 10 Nov 2018 - 17:10
Je ne sais pas, Babarette, mais comme c'est ton deuxième, tu peux prendre des libertés, non ?

Pour "un livre écrit par un auteur du XXIe siècle", j'ai lu Alfred et Emily de Doris Lessing. Elle imagine la vie qu'Alfred et Emily, ses parents, auraient eue sans le traumatisme de la Grande Guerre dans une première partie, et dans la deuxième raconte des souvenirs réels. La première partie est séduisante, mais les personnages en tant que tels s'effacent dans la deuxième pour n'être plus que les parents de la narratrice, ce qui est assez frustrant. On aimerait savoir davantage comment ils l'ont vécue, cette guerre, mais elle n'est évoquée qu'allusivement.

Plus que quatre... j'ai commencé le livre numérique... On va y arriver !


Pseudo
Pseudo
Demi-dieu

Re: Le Neo-défi lecture 2018 - Ici, on papote !

par Pseudo le Sam 10 Nov 2018 - 21:55
Je n'ambitionne pas de boucler le défi, il y a beaucoup trop de livres que je lis qui n'y rentrent pas et je n'arrive pas à lire selon le défi. Mais pas grave.
Je voulais vous signaler La chair de Rosa Montero. A la veille de ses 60 ans, Soledad veut se venger de son amant en s'exhibant à l'opéra avec un jeune homme. Elle paye un gigolo pour se faire. Bien sûr, rien ne va se passer comme prévu ! J'ai beaucoup aimé l'écriture alerte, l'humour et les problèmes abordés avec légèreté (la séduction et l'age, les tournants de vie, etc...)
Et j'ai attaqué la trilogie écossaise de Peter May, avec L'île des chasseur d'oiseaux et L'homme de Lewis. J'ai une préférence pour le deuxième opus, avec l'histoire poignante de Tormod, un vieux monsieur qui entre dans la sénilité et cache de sacrés secrets. Mais peut-être que le troisième volet me plaira encore plus, qui sait !


_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
Malaga
Malaga
Modérateur

Re: Le Neo-défi lecture 2018 - Ici, on papote !

par Malaga le Dim 11 Nov 2018 - 22:54
Pour le défi, un livre qui n'est pas un roman, je viens de lire Précieuses, pas ridicules de Charlotte Bousquet.

C'est un petit traité à l'usage des ados sur les différentes facettes du féminisme. L'auteur décrit quelques grandes figures féminines (Simone de Beauvoir, Frida Kahlo), fait le point sur certains combats (l'IVG, l'excision...). Un livre sur le ton de l'humour et du militantisme. Un petit bouquin sans prétention assez intéressant car il décrit certaines femmes, notamment des artistes, que je ne connaissais absolument pas. Il revient sur certains combats. Certains textes manient cependant tellement l'humour qu'ils en deviennent un peu obscurs.

J'en suis à 26 défis.

_________________
     

J'utilise des satellites coûtant plusieurs millions de dollars pour chercher des boîtes Tupperware dans la forêt ; et toi, c'est quoi ton hobby ?
Pointàlaligne
Pointàlaligne
Habitué du forum

Re: Le Neo-défi lecture 2018 - Ici, on papote !

par Pointàlaligne le Dim 11 Nov 2018 - 23:00
@Pseudo a écrit:
Et j'ai attaqué la trilogie écossaise de Peter May, avec L'île des chasseur d'oiseaux et L'homme de Lewis. J'ai une préférence pour le deuxième opus, avec l'histoire poignante de Tormod, un vieux monsieur qui entre dans la sénilité et cache de sacrés secrets. Mais peut-être que le troisième volet me plaira encore plus, qui sait !

Ooooh une autre trilogie écossaise ! Je vais la chercher tout de suite. J'ai bien aimé La Trilogie de Glasgow de Malcolm Mackay... Merci pour le tuyau...
miss sophie
miss sophie
Esprit éclairé

Re: Le Neo-défi lecture 2018 - Ici, on papote !

par miss sophie le Lun 12 Nov 2018 - 14:35
Pour le défi 48 (un récit de déportation), j'ai lu Itinéraire d’un triangle rose de Rudolf Brazda et Jean-Luc Schwab (2013), qui rentre aussi dans les défis 21 (une biographie), 45 ("répond à un autre livre": peut être confronté à la fiction Je suis en vie et tu ne m’entends pas), 49 ("dont l'histoire se déroule sur plus de 50 ans").
  Schwab a mené un travail de biographe (entretiens avec Brazda, recherches historiques) pour raconter de manière très factuelle la vie de ce dernier survivant de la déportation pour homosexualité. Il en résulte un texte qui présente un intérêt documentaire mais qui ne nous touche jamais vraiment ; tout est toujours à distance et ce n’est clairement pas un travail littéraire.


Il me reste trois lectures à mener : le prix Pulitzer, l'auteur italien et l'auteur né dans l'empire colonial de son pays... Smile
Amaliah
Amaliah
Empereur

Re: Le Neo-défi lecture 2018 - Ici, on papote !

par Amaliah le Lun 12 Nov 2018 - 15:45
Bravo Miss Sophie! Tu tiens le bon bout. Smile
Aphrodissia
Aphrodissia
Doyen

Re: Le Neo-défi lecture 2018 - Ici, on papote !

par Aphrodissia le Mar 20 Nov 2018 - 5:29
Je viens de boucler mon trente-quatrième défi avec La terre de Zola.
Je n'avais pas encore lu ce tome des Rougon-Macquart: il m'a fortement impressionnée par cette sauvagerie, cette bestialité dans les rapports humains. On y trouve aussi des passages savoureux sur les vents et une boutique de bonbons et peut-être des passages descriptifs un peu moins riches que dans d'autres tomes.

_________________
Et me fault par couverture / Chanter quant mon cuer souspire / Et faire semblant de rire ; / Mais Dieux scet ce que j'endure ; /Je ne sais comment je dure.
Pointàlaligne
Pointàlaligne
Habitué du forum

Re: Le Neo-défi lecture 2018 - Ici, on papote !

par Pointàlaligne le Sam 24 Nov 2018 - 22:32
Pour un livre qui parle de prostitution et qui ne soit pas de V. Despentes, j'ai lu Les Bas-Fonds de Londres : Crime et prostitution sous le règne de Victoria de Kellow Chesney. L'auteur est historien mais l'ouvrage n'est pas technique et se lit facilement.
Pour le livre au format numérique ou audio, un titre qui ne se trouve plus que d'occasion : Toutes les créatures du bon Dieu de James Herriot. En V.O. et en version numérique donc. Très populaire outre Manche où il est devenu une série télévisée, c'est le récit du quotidien d'un vétérinaire de campagne, avec de petites anecdotes sympathiques.

Il ne doit me rester que deux lectures à faire... mais la saison des conseils de classe s'annonce...
Frisouille
Frisouille
Enchanteur

Re: Le Neo-défi lecture 2018 - Ici, on papote !

par Frisouille le Dim 25 Nov 2018 - 8:14
Comme je suis à la bourre, j'ai largement pioché dans les lectures des copines, veuillez me pardonner Amaliah et Miss Sophie ! Smile

J'ai donc lu le Bondoux, L'aube sera grandiose : sans grand intérêt, j'avais de meilleurs souvenirs de cette auteure.

En revanche je suis tombée sous le charme du court mais envoûtant Le Convoi de l'eau, de nombreuses images me resteront.

Là je suis dans 2084 de Boualem Sansal mais je ne suis vraiment pas certaine de parvenir au bout.


Dernière édition par Frisouille le Dim 25 Nov 2018 - 8:19, édité 1 fois
Frisouille
Frisouille
Enchanteur

Re: Le Neo-défi lecture 2018 - Ici, on papote !

par Frisouille le Dim 25 Nov 2018 - 8:16
@Aphrodissia a écrit:Je viens de boucler mon trente-quatrième défi avec La terre de Zola.
Je n'avais pas encore lu ce tome des Rougon-Macquart: il m'a fortement impressionnée par cette sauvagerie, cette bestialité dans les rapports humains. On y trouve aussi des passages savoureux sur les vents et une boutique de bonbons et peut-être des passages descriptifs un peu moins riches que dans d'autres tomes.

Et la scène de l'accouchement de la paysanne (sœur de l'héroïne) en même temps que la mise bas de la vache de la famille !
Aphrodissia
Aphrodissia
Doyen

Re: Le Neo-défi lecture 2018 - Ici, on papote !

par Aphrodissia le Dim 25 Nov 2018 - 8:57
Ah oui ! Quel suspense! Je ne savais plus où donner de la tête.

J'ai enchaîné avec Ferrante, L'amie prodigieuse: ce n'est pas le même acabit et j'ai eu du mal à apprécier aussi bien la psychologie des personnages que le récit en lui-même.

_________________
Et me fault par couverture / Chanter quant mon cuer souspire / Et faire semblant de rire ; / Mais Dieux scet ce que j'endure ; /Je ne sais comment je dure.
Babarette
Babarette
Vénérable

Re: Le Neo-défi lecture 2018 - Ici, on papote !

par Babarette le Dim 25 Nov 2018 - 22:40
Mise à jour.

Défi 2017

Un livre qui évoque l'histoire de l'Europe: Reconnaître le fascisme, d'Umberto Eco. C'est une conférence qu'avait faite Umberto Eco sur le sujet. Il y analyse les différents visages du fascisme et ce sur quoi il se fonde, avec l'idée que le fascisme n'est pas mort et qu'il peut resurgir.

Une fuite ou un voyage initiatique: Le Seigneur des anneaux, Les Deux tours.

Un livre d'un auteur d'Océanie: Le Garçon et la mer, de Kristy Gunn (Nouvelle-Zélande). Je suis bien contente d'avoir eu ce défi ! J'ai découvert un beau livre, l'histoire d'un jeune homme et de sa relation avec son père. Entre eux, une planche de surf. On croit entendre le flux et le refus de la mer dans le texte, je vous recommande vraiment ce roman !

Un livre sans chapitre: Corto Maltese, La Jeunesse, d'Hugo Pratt.
La superbe exposition au musée Confluences sur Hugo Pratt m'a donné envie d'ouvrir un Corto Maltese. Je ne regrette pas ce choix, le dessin est vraiment beau (en noir et blanc) et j'ai apprécié de découvrir ce personnage, qu'on voit assez peu finalement, c'est Raspoutine qui lui vole la vedette dans ce volume !

Défi 2018

Un classique de la littérature russe : La Dame de Pique, de Pouchkine. Je suis tombée dessus par hasard et me suis dit "Pourquoi pas?". J'ai bien aimé cette nouvelle qui m'a donné envie de continuer d'explorer la littérature russe.

Un livre dont le récit s'étend sur plus de cinquante ans: Le Seigneur des anneaux, tome 1 La Communauté de l'anneau (si on compte les retours en arrière pour expliquer d'où vient l'anneau).
Bon sang, que c'est beau! Vraiment, non seulement l'histoire est passionnante, mais dans la traduction que j'avais, les descriptions surtout sont magnifiques.
Un livre dont l'auteur a été militaire durant sa jeunesse: Le Seigneur des anneaux, tome 3, Le Retour du roi. Dois-je dire que j'ai bavé? Mais je crois que le tome 2 est mon préféré.

Un livre au format numérique ou audio : Trois Nouvelles, de Zola. Zola est mon grand amour, alors forcément, j'ai vraiment aimé. C'est assez proche de Maupassant.


Finir une deuxième fois le défi 2018 en plus du défi 2017 sera un peu difficile !

_________________
“Google peut vous donner 100 000 réponses, un bibliothécaire vous donne la bonne.” Neil Gaiman.

elephantrose lecteur
Daria
Daria
Niveau 3

Mise à jour

par Daria le Lun 26 Nov 2018 - 0:37
2. Le livre d'un auteur qui a été militaire dans sa jeunesse. Le silence de la mer de Vercors.
Je voulais le lire depuis longtemps. C'est une jolie nouvelle mais sur cette période tellement de livres ont été écrits...

6. Une épopée traditionnelle. Gilgamesh
Je sais maintenant pourquoi je ne l'étudierai pas avec des élèves. On est quand même loin de la richesse de l'Odyssée par exemple.

9. Un texte vieux de plus de mille ans. L'Âne d'or d'Apulée.
Je me suis régalée. Un vrai roman d'aventures, avec des passages très drôles et d'autres que je n'étudierai jamais non plus avec des élèves...

12. Un livre dont le titre contient un verbe à l'impératif. Indignez-vous de Stéphane Hessel.
Il a été tellement offert et omniprésent à sa sortie que par esprit de contradiction sûrement je n'avais pas réussi à le lire. Le contenu est malheureusement, toujours d'actualité.

15. Un livre écrit l'année de vos vingt ans. Hudson River de Joyce Carol Oates.
J'ai eu du mal à trouver un livre écrit en 2001. Et puis je suis tombée sur ce livre. Dans une banlieue très bourgeoise de New-York, un homme charismatique mais mystérieux meurt. Cette mort va influencer chacun de ses voisins. Je n'avais jamais lu cet auteur, de beaux portraits psychologiques doucement ironiques. Je recommande.

28. Un livre écrit par un auteur mort au XXIe siècle. Nocturne du Chili de Bolano. A nouveau, excellent, et plus court que les autres pour ceux qui veulent essayer Bolano.

40. Un titre avec une heure ou une date. Six-Quatre de Hidéo Yokoyama. Un polar japonais qui présente une telle différence culturelle que je n'y ai pas trop adhéré au début, mais finalement je suis rentrée un tout petit peu dans cet univers dont les rapports sociaux sont ultra-codifiés.

Il m'en reste 11 : on y croit!
Aphrodissia
Aphrodissia
Doyen

Re: Le Neo-défi lecture 2018 - Ici, on papote !

par Aphrodissia le Mar 27 Nov 2018 - 5:42
Trente-cinquième défi bouclé: 28. un livre écrit par un auteur mort au XXIe siècle: les chroniques de Bernard Maris, assassiné lors de l'attentat de Charlie Hebdo, réunies sous le titre Souriez, vous êtes Français.
Sans m'intéresser particulièrement à l'économie, j'aimais écouter ses interventions sur France Inter. C'était souvent très clair et j'adhérais à se façon de penser. Ses chroniques de l'été 2011, diffusées sur France Inter sous le titre La France au milieu du gué, sont plaisantes et faciles à lire: elles évoquent le modèle social français, ce que nous avons la chance d'avoir et ce que nous risquons de perdre.
Et évidemment, la tristesse de ne pas pouvoir l'entendre aujourd'hui...

_________________
Et me fault par couverture / Chanter quant mon cuer souspire / Et faire semblant de rire ; / Mais Dieux scet ce que j'endure ; /Je ne sais comment je dure.
Pointàlaligne
Pointàlaligne
Habitué du forum

Re: Le Neo-défi lecture 2018 - Ici, on papote !

par Pointàlaligne le Dim 2 Déc 2018 - 18:23
J'aimais l'écouter aussi...

Avant dernier défi : L'air, avec M. Millar, Un air qui tue. Un bon polar classique réconfortant après un conseil de classe houleux.

Il ne me reste plus que le livre qui se déroule au Moyen-Âge. Je vais le finir ce sacré défi !
Daria
Daria
Niveau 3

Re: Le Neo-défi lecture 2018 - Ici, on papote !

par Daria le Dim 2 Déc 2018 - 23:23
Bravo Pointàlaligne d’être si proche du but!
Pour ma part, j’ai lu
- un livre qui parle d’écologie : La Vie secrète des arbres de Peter Wohlleben. C’est accessible et vraiment très intéressant. On ne regarde plus un arbre du même œil après (et même les planches en bois en vente chez Leroy-Merlin...).
- un livre dont le titre est une question : Où atterrir? de Bruno Latour, qui parle de politique et notamment de la place de l’écologie (même s’il emploie plutôt le mot de « Terrestre »). Le sujet est angoissant parce que brûlant (c’est le cas de le dire) mais la réflexion est stimulante et moins anxiogène que l’on pourrait s’y attendre.
Il me restent donc 9 défis en 1 mois...
Daria
Daria
Niveau 3

Re: Le Neo-défi lecture 2018 - Ici, on papote !

par Daria le Mar 4 Déc 2018 - 22:01
- Un récit de déportation : Une journée d'Ivan Denissovitch de Soljenitsyne. J'y allais à reculons, parce que question joie de vivre et foi en l'humanité le programme de 3ème est déjà bien assez chargé. Ca se lit très bien, rendant compte de la réalité de la déportation soviétique en restant assez terre à terre. C'est moins écrasant et bouleversant que Si c'est un homme, et ça m'allait bien.
Il en reste 8!
Sphinx
Sphinx
Modérateur

Re: Le Neo-défi lecture 2018 - Ici, on papote !

par Sphinx le Mar 4 Déc 2018 - 22:10
14. Un livre qui réchauffe. Robert Silverberg, Ciel brûlant de minuit. Un livre de SF qui se passe au XXIVe siècle, à une époque où la pollution a rendu la Terre surchauffée, irrespirable, où la couche d'ozone n'existe plus et où les êtres humains doivent se bourrer de produits chimiques pour supporter la brûlure du soleil, porter un masque pour respirer, fuir sur des satellites artificiels ou réfléchir à des moyens d'adapter génétiquement l'homme à son nouvel environnement toxique. Comme d'habitude avec Silverberg c'est très bien écrit mais la tonalité du bouquin est extrêmement pessimiste et aucun personnage n'est vraiment plaisant ; je le referme avec une sensation de malaise (il ne m'en faut pas beaucoup sur ce sujet-là pour me déprimer).

Je ne crois pas terminer le défi, il m'en reste 13. Ce mois de novembre, avec un déménagement, les conseils et réunions diverses, et plusieurs semaines où j'étais si à plat que je n'arrivais plus à lire dans le train, m'a mise complètement dedans.

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather

Contenu sponsorisé

Re: Le Neo-défi lecture 2018 - Ici, on papote !

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum