Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Plume29
Niveau 2

Reconversion ou pas ? - Page 7 Empty Re: Reconversion ou pas ?

par Plume29 le Ven 5 Jan 2018 - 12:37
Bonjour,
Voici mon expérience:
-Professeur des écoles pendant 20 ans:
Effectivement des horaires imposés, de plus en plus de paperasse, des inspections très régulières, des parents "au portail" , des classes de plus en plus compliquées (souvent à double ou triple niveaux dans les campagnes), pas de remplaçants et des classes surchargées en cas d'absences de collègues, des services d'entrée et de récré (tous quand on est dans des petites écoles), pas de possibilité d'améliorer son salaire.
J'ai eu des collègues fantastiques, notamment en ZEP, de bonnes années, mais j'en ai eu assez (de la pluridisciplinarité aussi). Bref, avant d'être complètement essoufflée je me suis dirigée vers le secondaire.
-Professeur de français depuis peu:
J'ai moins de temps face aux élèves , des horaires moins figés, une seule matière à enseigner (et celle que j'aime!). Et je fais des heures sup' , 3 fois mieux payées que mes (terribles) surveillances de cantine. Peu de recul encore mais aucun regret.
avatar
jésus
Habitué du forum

Reconversion ou pas ? - Page 7 Empty Re: Reconversion ou pas ?

par jésus le Ven 5 Jan 2018 - 13:13
Comme pourrait le dire " captain Obvious" pour être sûr de pouvoir en sortir, le mieux c'est encore de ne pas y entrer.

Moi, j'ai passé quelques années en tant que contractuel dans une matière peu demandeuses dans beaucoup d'académies ( philo) , c'est une galère sans nom.
Il faut jongler entre privé et public , entre trois académies , faire des kilomètres pour aller dans un établissement, parfois être sur deux établissements. Enseigner une autre matière que la sienne. Se voir proposer d'enseigner en collège. N'avoir aucune formation proposées par l'EN. Etre en province et loin d'une ville universitaire n'aide pas.
A la limite, prendre le pari de monter à Paris et avoir une vie intellectuelle, des facs, plus d'académies autour de chez soi apporte plus de possibilités.
Au milieu de tout cela, il faut avoir le temps de passer les concours ( le capes, parce que l'agrégation ça vaut pas le coup d'y penser, question de temps)

Donc aucune assurance d'avoir un poste à temps complet à l'année, ni même d'avoir un poste et ce dans son académie de domicile, pas de paye l'été, des retards dans les salaires. Une galère financière sans nom quand les postes ou les ARE ne suivent pas.

Il faut avoir un concours rapidement, et si possible dans sa matière de "coeur" car passer un capes dans une autre matière que la sienne amène à des regrets évidents même si cela permet de vivre. Moi, j'ai mal vécu d'enseigner les lettres même si j'aime ça...il y a des limites à la polyvalence que chacun sentira.

Honnêtement, sans concours, avec du recul, c'était une galère jouée d'avance dans cette configuration. Et réussir un concours externe sans préparation à la fac dans une matière un tant soit peu demandées n'est pas chose simple. On va le dire clairement. Et il faut avoir la possibilité et l'envie de refaire une année de prépa agrégation à la fac...
avatar
Elberta
Niveau 6

Reconversion ou pas ? - Page 7 Empty Re: Reconversion ou pas ?

par Elberta le Sam 13 Jan 2018 - 7:56
@Plume29 a écrit:Bonjour,
Voici mon expérience:
-Professeur des écoles pendant 20 ans:
Effectivement des horaires imposés, de plus en plus de paperasse, des inspections très régulières, des parents "au portail" , des classes de plus en plus compliquées (souvent à double ou triple  niveaux dans les campagnes), pas de remplaçants et des classes surchargées en cas d'absences de collègues, des services d'entrée et de récré (tous quand on est dans des petites écoles), pas de possibilité d'améliorer son salaire.
J'ai eu des collègues fantastiques, notamment en ZEP, de bonnes années, mais j'en ai eu assez (de la pluridisciplinarité aussi). Bref, avant d'être complètement essoufflée je me suis dirigée vers le secondaire.
-Professeur de français depuis peu:
J'ai moins de temps face aux élèves , des horaires moins figés, une seule matière à enseigner (et celle que j'aime!). Et je fais des heures sup' , 3 fois mieux payées que mes (terribles) surveillances de cantine. Peu de recul encore mais aucun regret.

PE également je souhaite moi aussi devenir professeur de français. Par quel biais y es-tu parvenue ? Capes ? Détachement ?
Koko
Koko
Niveau 3

Reconversion ou pas ? - Page 7 Empty Re: Reconversion ou pas ?

par Koko le Mar 30 Jan 2018 - 13:57
Je viens de donner un cours à des 1ère...et je me suis éclatée!
Voilà, j'avais juste envie de partager ça avec vous! Le fait qu'on n'était pas dans une salle de cours mais dans un musée scientifique et que c'était un petit groupe de 15 a très probablement facilité la situation, mais c'était une expérience très enrichissante! Élevés intéressés, pas trop distrait...je me suis marée!
Vivement la prochaine session!
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum