Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Cicyle
Grand sage

Re: [LeFigaro.fr]Le service militaire promis par Macron pourrait être remplacé par un «parcours citoyen» à l'école

par Cicyle le Lun 6 Aoû 2018 - 22:00
@kai002 a écrit:Et voilà, on nous refile encore le bébé! L'Ecole qui doit résoudre tous les maux de la société
Oui, il paraît que si les enfants se noient l'été, c'est parce que les PE ne savent pas bien nager… cafe
avatar
Zagara
Grand Maître

Re: [LeFigaro.fr]Le service militaire promis par Macron pourrait être remplacé par un «parcours citoyen» à l'école

par Zagara le Lun 6 Aoû 2018 - 22:12
@Seifer a écrit:Faut que je m'explique apparemment.

Ce que je souhaiterais vraiment, ce ne serait pas un service obligatoire, et ce serait un service tourné sur un pays étranger. Mettre en place des ponts entre les pays avec un échange international pouvant aller de six mois à un an, avec un projet derrière, de découverte culturelle, artistique d'un autre pays. Bien évidemment, retirant la notion d'obligation, ce serait pour les jeunes, dans une tranche d'âge donnée une fois majeur, souhaitant aller à l'étranger en étant justement en accord avec cela. Je prends forcément mon exemple, mais à la fac, j'aurais pu faire une année à l'étranger. Cela n'a pas été le cas, mes parents et moi-même n'ayant pas l'argent pour cela. Ceux qui sont partis étaient tous socialement aisés, et je pense qu'il faudrait faciliter cela avec un vrai investissement de l'état, tout simplement pour tenter de comprendre, de s'imprégner d'une autre culture, d'un autre mode de vie. Pourquoi ? A mon sens, la compréhension de l'autre amène à l'acceptation de l'autre et donc de l'ouverture de soi vers le monde.

En dehors de cela, je n'ai pas réfléchi aux problèmes que ça peut engendrer ou non, mais peu m'importe, ce n'est pas non plus un combat important pour moi.
Il me semble que ce que tu décris est déjà accompli par Eramus+.
avatar
Jacq
Doyen

Re: [LeFigaro.fr]Le service militaire promis par Macron pourrait être remplacé par un «parcours citoyen» à l'école

par Jacq le Lun 6 Aoû 2018 - 22:27
@kai002 a écrit:Et voilà, on nous refile encore le bébé! L'Ecole qui doit résoudre tous les maux de la société


Nous  faisons semblant de nous refiler le bébé. Il faut se  rappeler qu'il existait un enseignement civique (qu'on lui attribue le nom  que l'on veut, EC, ECJS, EMC etc.). Il a été supprimé.  Lorsque j'étais  collégien  il y avait au fond de  ma salle  des manuels d'éducation civique, que nous n'avions plus. Je n'étais pas enseignant,  cela remonte aux années 1985 environ.

Ensuite on a  remis cette éducation civique. Chevènement ? Ce qui ne m'étonnerait pas du personnage, et de sa sincérité concernant ce sujet.

Je  passe  au LP ensuite, car c'est  lorsque je  suis devenu enseignant PLP et que j'ai donc loupé les évolutions au "général".

Lorsque  j'ai débuté nous avions 1 heure semaine (en  groupe) d'éducation civique,  où nous pouvions développer au CDI des recherches, travailler sur l'information, puis mettre en place  des débats  argumentés sur X ou Y thème. Franchement, c'était intéressant.  Un véritable travail de tri  de l'info, d'argumentation, de débat oral.

Sarko-Chatel-Blanquer (oui,il était déjà là) on nous supprime et l'heure de classe et l'enseignement "civique" ou "citoyen". C'est marrant de repenser  à cela. La droite qui supprime ce qui a  trait à la citoyenneté. Nous pourrions aller d'ailleurs plus  loin car c'est la droite  qui a supprimé toute référence à la nation dans les programmes d'histoire du LP !

J'en reviens à nos moutons. Sarko-Chatel-Blanquer suppriment  l'éducation civique et donc 1/2 heure de  cours (cours  en groupe, 1/2 heure  élève, 1 heure prof), plus des heures d'enseignement de Lettres-histoire supprimées elle aussi.

Les émeutes en banlieue ! Sarko aux abois ! Il faut réagir ! Et là  il faut de l'éducation "civique". Car "l'éducation" cela ne suffit pas devant les médias, la culture, l'histoire, la maîtrise  de la langue,  tout cela c'est accessoire, mais par contre l'enseignement civique c'est mieux, car c'est rentable  médiatiquement. Prétendre faire plus avec en réalité moins (perte d'une heure et 1/2 pour les élèves). Donc on remet l'ECJS mais sans remettre l'heure prof consacrée à cela qui venait d'être supprimée !


Sous Peillon on transforme en EMC (enseignement "moral") sans remettre la 1/2 heure élève et l'heure prof. Et puis comme on n'a pas le temps on plaque au LP le programme d'EMC fait pour le général mais sans cohérence avec les programmes du LP. Pas grave. L'important c'est "pour les médias" et l'opinion publique.

Dans la prochaine réforme les horaires de lettres histoires perdent énormément, mais bien sûr on va garder l'EMC car, médiatiquement, on ne peut pas l'enlever.

Tout cela n'est que mascarade, d'autant plus que la citoyenneté  ne s’enseigne  pas,  elle s'acquiert avec la culture et la réflexion liées à toutes  les matières.

_________________
Pétition pour l'enseignement professionnel : https://www.change.org/p/unplandurgencepourlavoiepro-gmail-com-un-plan-d-urgence-pour-la-voie-professionnelle-du-lyc%C3%A9e-fc2f9379-12de-4c41-91cb-4afb89d6a8d3
avatar
Seifer
Neoprof expérimenté

Re: [LeFigaro.fr]Le service militaire promis par Macron pourrait être remplacé par un «parcours citoyen» à l'école

par Seifer le Mar 7 Aoû 2018 - 22:56
@Zagara a écrit:
@Seifer a écrit:Faut que je m'explique apparemment.

Ce que je souhaiterais vraiment, ce ne serait pas un service obligatoire, et ce serait un service tourné sur un pays étranger. Mettre en place des ponts entre les pays avec un échange international pouvant aller de six mois à un an, avec un projet derrière, de découverte culturelle, artistique d'un autre pays. Bien évidemment, retirant la notion d'obligation, ce serait pour les jeunes, dans une tranche d'âge donnée une fois majeur, souhaitant aller à l'étranger en étant justement en accord avec cela. Je prends forcément mon exemple, mais à la fac, j'aurais pu faire une année à l'étranger. Cela n'a pas été le cas, mes parents et moi-même n'ayant pas l'argent pour cela. Ceux qui sont partis étaient tous socialement aisés, et je pense qu'il faudrait faciliter cela avec un vrai investissement de l'état, tout simplement pour tenter de comprendre, de s'imprégner d'une autre culture, d'un autre mode de vie. Pourquoi ? A mon sens, la compréhension de l'autre amène à l'acceptation de l'autre et donc de l'ouverture de soi vers le monde.

En dehors de cela, je n'ai pas réfléchi aux problèmes que ça peut engendrer ou non, mais peu m'importe, ce n'est pas non plus un combat important pour moi.
Il me semble que ce que tu décris est déjà accompli par Eramus+.

Oui, moi je parle du cadre des études et ça pourrait se faire dans ce contexte. Mais ceux qui vont en pro, en BTS ou arrêtent leurs études, quelles sont, majoritairement, leurs opportunités pour réaliser ça un jour ? C'est en ça que j'aimerais que ce soit étendu et facilité au niveau de l'accès de ce type d'échanges. C'est pour ça que je dis qu'il faut réfléchir sur le projet, en analysant ce que pourraient apporter ces échanges autant à ceux qui souhaitent partir qu'à ceux qui souhaitent venir dans ce cadre que j'aimerais.

_________________
De tout cimetière naît un champ de fleurs.
avatar
llaima
Niveau 9

Re: [LeFigaro.fr]Le service militaire promis par Macron pourrait être remplacé par un «parcours citoyen» à l'école

par llaima le Mar 7 Aoû 2018 - 23:42
@Seifer a écrit:
@Zagara a écrit:
@Seifer a écrit:Faut que je m'explique apparemment.

Ce que je souhaiterais vraiment, ce ne serait pas un service obligatoire, et ce serait un service tourné sur un pays étranger. Mettre en place des ponts entre les pays avec un échange international pouvant aller de six mois à un an, avec un projet derrière, de découverte culturelle, artistique d'un autre pays. Bien évidemment, retirant la notion d'obligation, ce serait pour les jeunes, dans une tranche d'âge donnée une fois majeur, souhaitant aller à l'étranger en étant justement en accord avec cela. Je prends forcément mon exemple, mais à la fac, j'aurais pu faire une année à l'étranger. Cela n'a pas été le cas, mes parents et moi-même n'ayant pas l'argent pour cela. Ceux qui sont partis étaient tous socialement aisés, et je pense qu'il faudrait faciliter cela avec un vrai investissement de l'état, tout simplement pour tenter de comprendre, de s'imprégner d'une autre culture, d'un autre mode de vie. Pourquoi ? A mon sens, la compréhension de l'autre amène à l'acceptation de l'autre et donc de l'ouverture de soi vers le monde.

En dehors de cela, je n'ai pas réfléchi aux problèmes que ça peut engendrer ou non, mais peu m'importe, ce n'est pas non plus un combat important pour moi.
Il me semble que ce que tu décris est déjà accompli par Eramus+.

Oui, moi je parle du cadre des études et ça pourrait se faire dans ce contexte. Mais ceux qui vont en pro, en BTS ou arrêtent leurs études, quelles sont, majoritairement, leurs opportunités pour réaliser ça un jour ? C'est en ça que j'aimerais que ce soit étendu et facilité au niveau de l'accès de ce type d'échanges. C'est pour ça que je dis qu'il faut réfléchir sur le projet, en analysant ce que pourraient apporter ces échanges autant à ceux qui souhaitent partir qu'à ceux qui souhaitent venir dans ce cadre que j'aimerais.

Sauf que ce que tu proposes n'a rien à voir avec le projet Macron et que franchement l'intérêt d'études secondaires dans un cadre international est limité, déjà les échanges ERASMUS c'est pas toujours une réussite mais là à un âge encore plus jeune ça fait vraiment gadget!
avatar
Seifer
Neoprof expérimenté

Re: [LeFigaro.fr]Le service militaire promis par Macron pourrait être remplacé par un «parcours citoyen» à l'école

par Seifer le Mer 8 Aoû 2018 - 2:17
Je ne dis pas 18 ans. Je dis que ça pourrait se faire entre 18 et 26 ans, et pas forcément dans le cadre d'études, justement.

_________________
De tout cimetière naît un champ de fleurs.
avatar
Verdurette
Modérateur

Re: [LeFigaro.fr]Le service militaire promis par Macron pourrait être remplacé par un «parcours citoyen» à l'école

par Verdurette le Mer 8 Aoû 2018 - 6:33
Vous connaissez la formule : faites ce que je dis, ne faites pas ce que je fais ? Ben c'est ça notre EMC, depuis des lustres. Blablater sur les sujets qui fâchent sans jamais agir ni faire agir, ni faire vivre les choses.
Much ado about nothing.
Contenu sponsorisé

Re: [LeFigaro.fr]Le service militaire promis par Macron pourrait être remplacé par un «parcours citoyen» à l'école

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum