Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Honchamp
Expert

Que pense JM Blanquer des SEGPA ? Quelle politique ?

par Honchamp le Dim 7 Jan 2018 - 12:06
Bonjour à tous
Je m'interroge sur ce que pense JM Blanquer sur les SEGPA.
Avez-vous des pistes, avez-vous lu des textes qui m'auraient échappé ?

Je suis dans un département où les SEGPA ont été jugées excédentaires. Et donc ont été fermées.
Dans le bassin de mon collège (6 collèges), la seule qui reste est chez nous, environ 14 élèves par niveau.

L'an passé, au moment du TRMD, le chef a voulu que les 6èmes SEGPA soient en intégration totale en anglais, H-Géo et EPS (en fait, en EPS, c'est fait depuis plus de 20 ans...et ce qui n'a pas posé de pb pendant longtemps, et  en pose aujourd'hui d'ailleurs).
Les élèves auraient été mélangés aux nôtres pendant nos 3 heures, toute l'année.
Et les collègues de SEGPA, libérées de l'anglais et de l'HG, auraient fait de l'AP en 4ème.
Le TRMD a été rejeté, et le chef n'a pas osé passer en force en imposant ce fonctionnement.

Je sais en lisant Néo que beaucoup d'entre vous intègrent des élèves de SEGPA dans leurs cours, des ULIS, etc, et que cela semble fonctionner (?).
Mon collège court donc le risque à vos yeux de sembler peuplé d'affreux réactionnaires, élitistes (je ne vous dis pas tout ce qu'on a entendu en CA de la part de la direction...)
Bref, cela ne s'est pas fait.

Mais le chef a dit dès la rentrée que ce projet "lui tenait à coeur", et que cette année, cela se ferait.
Les collègues de SEGPA portent cette année le projet, je pense que cela leur plaît d'être amené(e)s à se décloisonner et à intervenir en collège.

Personnellement, je ne bataillerai pas cette année (il me reste peu de rentrées à faire, et je suis lasse des conflits ) , mais je soutiendrai les collègues qui souhaiteront le faire ( à un certain âge et avec une certaine carrière, on peut dire pas mal de choses à ses chefs, surtout si on a recours à un certain art oratoire, de la "tchache" si vous préférez, et à certaines références philosophico-littéraires. Bref, je parviens à "bâcher" le chef).

Toutefois, on croit savoir que l'orientation en SEGPA devrait se faire désormais en fin de 6ème, et non plus en fin de CM2. Auquel cas mon collège est "hors la loi", avec sa 6ème SEGPA, et c'est donc la fermeture de la 6ème SEGPA que le chef devrait carrément proposer ?

Est-ce que tout cela dépend de la politique des recteurs ? Des DASEN ?
Et donc, qu'en pense Blanquer ?
Quelle va-t-être sa politique ?
Avez-vous des éclairages ?


Merci et bonne dégustation de galette des rois, avant de retourner au front demain. .

_________________
"Tu verras bien qu'il n'y aura pas que moi, assise par terre comme ça.."
avatar
Caspar
Bon génie

Re: Que pense JM Blanquer des SEGPA ? Quelle politique ?

par Caspar le Dim 7 Jan 2018 - 13:01
@Honchamp a écrit:Bonjour à tous
Je m'interroge sur ce que pense JM Blanquer sur les SEGPA.
Avez-vous des pistes, avez-vous lu des textes qui m'auraient échappé ?

Je suis dans un département où les SEGPA ont été jugées excédentaires. Et donc ont été fermées.
Dans le bassin de mon collège (6 collèges), la seule qui reste est chez nous, environ 14 élèves par niveau.

L'an passé, au moment du TRMD, le chef a voulu que les 6èmes SEGPA soient en intégration totale en anglais, H-Géo et EPS (en fait, en EPS, c'est fait depuis plus de 20 ans...et ce qui n'a pas posé de pb pendant longtemps, et  en pose aujourd'hui d'ailleurs).
Les élèves auraient été mélangés aux nôtres pendant nos 3 heures, toute l'année.
Et les collègues de SEGPA, libérées de l'anglais et de l'HG, auraient fait de l'AP en 4ème.
Le TRMD a été rejeté, et le chef n'a pas osé passer en force en imposant ce fonctionnement.

Je sais en lisant Néo que beaucoup d'entre vous intègrent des élèves de SEGPA dans leurs cours, des ULIS, etc, et que cela semble fonctionner (?).
Mon collège court donc le risque à vos yeux de sembler peuplé d'affreux réactionnaires, élitistes (je ne vous dis pas tout ce qu'on a entendu en CA de la part de la direction...)
Bref, cela ne s'est pas fait.

Mais le chef a dit dès la rentrée que ce projet "lui tenait à coeur", et que cette année, cela se ferait.
Les collègues de SEGPA portent cette année le projet, je pense que cela leur plaît d'être amené(e)s à se décloisonner et à intervenir en collège.

Personnellement, je ne bataillerai pas cette année (il me reste peu de rentrées à faire, et je suis lasse des conflits ) , mais je soutiendrai les collègues qui souhaiteront le faire ( à un certain âge et avec une certaine carrière, on peut dire pas mal de choses à ses chefs, surtout si on a recours à un certain art oratoire, de la "tchache" si vous préférez, et à certaines références philosophico-littéraires. Bref, je parviens à "bâcher" le chef).

Toutefois, on croit savoir que l'orientation en SEGPA devrait se faire désormais en fin de 6ème, et non plus en fin de CM2. Auquel cas mon collège est "hors la loi", avec sa 6ème SEGPA, et c'est donc la fermeture de la 6ème SEGPA que le chef devrait carrément proposer ?

Est-ce que tout cela dépend de la politique des recteurs ? Des DASEN ?
Et donc, qu'en pense Blanquer ?
Quelle va-t-être sa politique ?
Avez-vous des éclairages ?


Merci et bonne dégustation de galette des rois, avant de retourner au front demain. .

Je pense que ça doit faire un peu mal de se décloisonner soi-même. Smile Pas le temps de répondre en détail mais je vois là un moyen encore une fois de faire des économies qui sera préjudiciable aux élèves qui ont des besoins spécifiques et ne sont pas en SEGPA pour des prunes. Et ce "décloisonnement" est aussi un moyen de parvenir à "l'école du socle", de rendre floues les frontières entre PE et PLC...Bref, beaucoup de problèmes en perspective.
avatar
Mathador
Niveau 9

Re: Que pense JM Blanquer des SEGPA ? Quelle politique ?

par Mathador le Dim 7 Jan 2018 - 14:56
@Honchamp a écrit:
Toutefois, on croit savoir que l'orientation en SEGPA devrait se faire désormais en fin de 6ème, et non plus en fin de CM2. Auquel cas mon collège est "hors la loi", avec sa 6ème SEGPA, et c'est donc la fermeture de la 6ème SEGPA que le chef devrait carrément proposer ?

C'est l'orientation définitive qui se fait lors du passage en 5ème (circulaire n° 2015-176 du 28-10-2015). Les divisions de 6ème SEGPA peuvent continuer à exister dans le cadre du dispositif de pré-orientation. Selon moi, une partie importante de l'utilité des SEGPA (tout comme les autres dispositifs spéciaux au collège) est nullifiée par la subordination de l'orientation à l'acceptation des parents, et dans ce cadre, l'inclusion des SEGPA ne me semble pas poser de problème majeur, étant donné que les classes ordinaires contiennent déjà un nombre significatif d'élèves à profil SEGPA. Bien sûr, cela ne dispense pas de s'interroger sur les motivations sous-jacentes de la technostructure et de ses amis du SGUNSA.

_________________
« Que dites-vous ?… C’est inutile ?… Je le sais !
Mais on ne se bat pas dans l’espoir du succès !
Non ! non, c’est bien plus beau lorsque c’est inutile ! » (Cyrano de Bergerac)
« Un mathématicien est une machine à transformer le café en théorème. » (Alfréd Rényi)
avatar
ycombe
Modérateur

Re: Que pense JM Blanquer des SEGPA ? Quelle politique ?

par ycombe le Dim 7 Jan 2018 - 15:13
@Mathador a écrit:
@Honchamp a écrit:
Toutefois, on croit savoir que l'orientation en SEGPA devrait se faire désormais en fin de 6ème, et non plus en fin de CM2. Auquel cas mon collège est "hors la loi", avec sa 6ème SEGPA, et c'est donc la fermeture de la 6ème SEGPA que le chef devrait carrément proposer ?

C'est l'orientation définitive qui se fait lors du passage en 5ème (circulaire n° 2015-176 du 28-10-2015). Les divisions de 6ème SEGPA peuvent continuer à exister dans le cadre du dispositif de pré-orientation. Selon moi, une partie importante de l'utilité des SEGPA (tout comme les autres dispositifs spéciaux au collège) est nullifiée par la subordination de l'orientation à l'acceptation des parents, et dans ce cadre, l'inclusion des SEGPA ne me semble pas poser de problème majeur, étant donné que les classes ordinaires contiennent déjà un nombre significatif d'élèves à profil SEGPA. Bien sûr, cela ne dispense pas de s'interroger sur les motivations sous-jacentes de la technostructure et de ses amis du SGUNSA.
Toujours plus d'élèves incapables de suivre (rappelons que le profil d'élève SEGPA est un QI inférieur à 70, entre autre) ne pose donc pas de problèmes. furieux

On va pas faire semblent de s'étonner de la hausse des inscriptions dans le privé.

_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
avatar
Caspar
Bon génie

Re: Que pense JM Blanquer des SEGPA ? Quelle politique ?

par Caspar le Dim 7 Jan 2018 - 15:28
La disparition des SEGPA serait en effet une catastrophe.
avatar
Mathador
Niveau 9

Re: Que pense JM Blanquer des SEGPA ? Quelle politique ?

par Mathador le Dim 7 Jan 2018 - 15:33
Le « pas de problème majeur » est une comparaison entre « SEGPA comme maintenant avec inclusion » et « SEGPA comme maintenant sans inclusion ». Effectivement, il y a un vrai problème, qui est celui des refus d'orientation en SEGPA. Dans mon collège, il y a moins de 5 élèves pré-orientés en 6ème: je vous laisse donc deviner où sont les autres.

_________________
« Que dites-vous ?… C’est inutile ?… Je le sais !
Mais on ne se bat pas dans l’espoir du succès !
Non ! non, c’est bien plus beau lorsque c’est inutile ! » (Cyrano de Bergerac)
« Un mathématicien est une machine à transformer le café en théorème. » (Alfréd Rényi)
avatar
Kimberlite
Fidèle du forum

Re: Que pense JM Blanquer des SEGPA ? Quelle politique ?

par Kimberlite le Dim 7 Jan 2018 - 15:41
Cette année par manque d'effectifs notre 6ème SEGPA est en inclusion dans plusieurs matières, mais heureusement en coanimation. La 6ème où se fait l'inclusion comporte déjà pas mal d'élèves qui relèveraient de SEGPA... heureusement que l'on est 2, et encore je trouve la classe bien plus difficile à gérer que mon autre classe de 6ème, moins lourdement chargée.

Je trouve ce genre de situation dangereuse: si on s'en sort en coanimation, bientôt l'EN ou nos directions vont se dire que ça devrait aussi passer sans coanimation...
L'inclusion se passe bien? On peut donc se passer des SEGPA...

Doucement, tout doucement, les choses se font.
Pour la rentrée prochaine, notre CE nous pousse aussi à assurer l'ensemble des sciences en 6ème... youpi...

_________________
Spoiler:
avatar
sylvie57
Niveau 10

Re: Que pense JM Blanquer des SEGPA ? Quelle politique ?

par sylvie57 le Dim 7 Jan 2018 - 15:54
Bonjour,

J'ai dans mes classes des élèves SEGPA/ULIS en inclusion. Cela ne me pose pas de problèmes d'accueillir ces élèves dans mes cours si tant est que cela leur soit bénéfique.  Malheureusement, je ne pense pas que ces projets d'inclusion généralisée soient faits pour les élèves.  Cela me semble être plutôt un moyen  de faire disparaître ces classes spécifiques en faisant croire que tout va bien pour eux. La plupart des élèves SEGPA/ULIs que j'ai en classe ne peuvent pas suivre (peut-être le début du programme de 6e mais pour les années suivantes c'est clairement NON) Seule une élève ULIS (intégrée en 4e) gagne à suivre mes cours. Certains ULIS suivent le programme anglais de 6e pour la seconde année consécutive mais ne peuvent pas faire une phrase ou répondre à une question du type ' Where do you live ? '. Je ne suis pas sûre qu'ils/elles retirent, alors, quelque chose de positif de mes cours !
De plus, comment convaincre les parents d'orienter leurs enfants en SEGPA plutôt qu'en classe classique (avantage des petits groupes, enseignants spécialisés, enseignement individualisé ) si c'est pour qu'au final, ils soient les 3/4 du temps en heures non adaptées au milieu de 25 autres élèves!
Une inclusion, oui mais bien pensée et décidée au cas par cas !! Les élèves de SEGPA/ULIS (les autres non plus ! On est d'accord.) ne sont pas  despions que l'on déplace au grès des humeurs de nos ministres !!!
avatar
Dhaiphi
Sage

Re: Que pense JM Blanquer des SEGPA ? Quelle politique ?

par Dhaiphi le Dim 7 Jan 2018 - 16:04
@ycombe a écrit:On va pas faire semblent de s'étonner de la hausse des inscriptions dans le privé.

Ils n'ont pas de SEGPA/ULIS dans les établissements privés ?

_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]
avatar
Verdurette
Modérateur

Re: Que pense JM Blanquer des SEGPA ? Quelle politique ?

par Verdurette le Dim 7 Jan 2018 - 17:31
Des SEGPA dans le privé, je ne sais pas, des ULIS, oui. La grande différence , c'est que dans le privé, du moins dans certains établissements (principalement les établissements dans lesquels on se bat pour entrer) , les parents ne peuvent pas faire de forcing contre l'avis des profs (j'avais d'abord  écrit : pros... ce qui n'est pas totalement faux ! ) concernant une orientation. Si ça ne vous convient pas, allez chercher ailleurs.
avatar
Honchamp
Expert

Re: Que pense JM Blanquer des SEGPA ? Quelle politique ?

par Honchamp le Dim 7 Jan 2018 - 17:44
@Dhaiphi a écrit:
@ycombe a écrit:On va pas faire semblent de s'étonner de la hausse des inscriptions dans le privé.

Ils n'ont pas de SEGPA/ULIS dans les établissements privés ?

Il y a une SEGPA dans le collège privé voisin.

C'est même cité , ainsi que les bilangues, sur la grande affiche de la campagne de pub faite en ville chaque année. J'imagine qu'ils communiquent ensuite sur le côté "SEGPA à visage humain". Comprendre "Avec de gentils élèves et sans trouble-fête majeurs".

_________________
"Tu verras bien qu'il n'y aura pas que moi, assise par terre comme ça.."
avatar
Honchamp
Expert

Re: Que pense JM Blanquer des SEGPA ? Quelle politique ?

par Honchamp le Dim 7 Jan 2018 - 17:46
@Mathador a écrit:
@Honchamp a écrit:
Toutefois, on croit savoir que l'orientation en SEGPA devrait se faire désormais en fin de 6ème, et non plus en fin de CM2. Auquel cas mon collège est "hors la loi", avec sa 6ème SEGPA, et c'est donc la fermeture de la 6ème SEGPA que le chef devrait carrément proposer ?

C'est l'orientation définitive qui se fait lors du passage en 5ème (circulaire n° 2015-176 du 28-10-2015). Les divisions de 6ème SEGPA peuvent continuer à exister dans le cadre du dispositif de pré-orientation. .

Merci pour cette précision et cette référence, je mets de côté ! Ce n'est pas la même chose, en effet.

_________________
"Tu verras bien qu'il n'y aura pas que moi, assise par terre comme ça.."
avatar
RogerMartin
Empereur

Re: Que pense JM Blanquer des SEGPA ? Quelle politique ?

par RogerMartin le Dim 7 Jan 2018 - 17:53
Est-ce que tu as des infos sur la manière dont fonctionne la Segpa du collège privé ? Ça peut donner des billes dans le feu de la dispute à grands coups de bâches dans le cadre du débat démocratique.
Le plus inquiétant, en effet, c'est la dilution à terme des horaires de Segpa dans la DHG. Ce sont des élèves qui ont besoin d'un cadre à eux, sinon ils n'apprendront rien.
Et en EPS, qu'est-ce qui ne fonctionne plus ? La taille des groupes a changé ? Là aussi, peut-être des éléments à aller chercher en lien avec les collègues.

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
avatar
Aliceinwonderland
Fidèle du forum

Re: Que pense JM Blanquer des SEGPA ? Quelle politique ?

par Aliceinwonderland le Dim 7 Jan 2018 - 18:34
Il y a une ULIS et une SEGPA dans l'établissement privé de mes fils, et des classes soutien aussi (6ème soutien etc jusqu'en 3ème). La grosse différence comme le souligne Verdurette c'est que les parents n'ont pas le choix (s'ils refusent ils partent)... Je me retrouve même à conseiller à certains parents le privé car dans le privé les enfants auront une structure spécifique (classe soutien ou SEGPA) adaptée à eux (j'ai même conseillé à un papa de mettre son aînée très brillante là-bas en bilangue puis européenne et la petite en classe soutien -voire en SEGPA selon ce que pensera l'établissement). Un copain EIP excellent de mon fils avait son petit frère en SEGPA (QI anormal). C'est en cela que j'apprécie cet établissement par rapport au précédent parce qu'ils acceptent vraiment tous les profils et ont des classes adaptées pour tous.
Mais ce qui n'est pas normal c'est que ce soit de moins en moins le cas dans le public (par souci d'économie mais aussi parce que les parents ont désormais les pleins pouvoirs). Et au final tout le monde coule (les élèves lambda tirés vers le bas et les élèves à besoin spécifique qui sont noyés).


Dernière édition par Aliceinwonderland le Dim 7 Jan 2018 - 21:55, édité 1 fois
avatar
Honchamp
Expert

Re: Que pense JM Blanquer des SEGPA ? Quelle politique ?

par Honchamp le Dim 7 Jan 2018 - 18:55
@Roger Martin : je me renseigne...

Reçu un mail cet après-m d'une amie professeur de Lettres dans une autre académie, on papotait sur nos 3èmes.  :

"En revanche les 6èmes sont  à 27 avec des inclusions ULIS et même IME ( par manque de place ds les structures spécialisées ! C’est une honte , à la limite de la maltraitance pour ces élèves avec un QI qui est même inférieur à celui des SEGPA ! Mais ça ne dérange personne de les mettre au chaud en 6ème de collège ! Vivement la retraite, j’en ai assez du système."

_________________
"Tu verras bien qu'il n'y aura pas que moi, assise par terre comme ça.."
avatar
Simgajul
Érudit

Re: Que pense JM Blanquer des SEGPA ? Quelle politique ?

par Simgajul le Dim 7 Jan 2018 - 19:32
Dans mon collège il y a 4 sections de segpa de la 6e à la 3e. Aucune inclusion, les profs d'anglais et d'eps ont une partie de leur service en Segpa.

_________________
When you doubt your power, you give power to your doubt.
avatar
RogerMartin
Empereur

Re: Que pense JM Blanquer des SEGPA ? Quelle politique ?

par RogerMartin le Dim 7 Jan 2018 - 19:35
En tout cas, Honchamp, chevalier

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
avatar
lene75
Empereur

Re: Que pense JM Blanquer des SEGPA ? Quelle politique ?

par lene75 le Lun 8 Jan 2018 - 14:27
Mon neveu est en Segpa dans le privé. Ils sont 9 dans sa classe.
1) ils ne gardent pas ceux qui posent trop de problèmes de discipline, même s'ils ont mis du temps à s'en débarrasser
2) à ma connaissance aucune inclusion, je me renseignerai pour l'EPS, mais en HG et langues c'est sûr que non, la prof d'anglais est une prof du collège « classique »

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
avatar
Dhaiphi
Sage

Re: Que pense JM Blanquer des SEGPA ? Quelle politique ?

par Dhaiphi le Lun 8 Jan 2018 - 14:41
@lene75 a écrit: même s'ils ont mis du temps à s'en débarrasser

Et que le public a accueillis et inclus. Rolling Eyes

_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]
avatar
ycombe
Modérateur

Re: Que pense JM Blanquer des SEGPA ? Quelle politique ?

par ycombe le Lun 8 Jan 2018 - 15:14
@Dhaiphi a écrit:
@ycombe a écrit:On va pas faire semblent de s'étonner de la hausse des inscriptions dans le privé.

Ils n'ont pas de SEGPA/ULIS dans les établissements privés ?
Là n'est pas la question.

Pour ce que je sais des établissements du coin, ceux qui ne peuvent pas suivre sont gentiment poussés dehors. On n'y retrouve pas d'élèves qui devraient être en SEGPA dans les classes "normales".



_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
avatar
ycombe
Modérateur

Re: Que pense JM Blanquer des SEGPA ? Quelle politique ?

par ycombe le Lun 8 Jan 2018 - 15:22
@lene75 a écrit:Mon neveu est en Segpa dans le privé. Ils sont 9 dans sa classe.
1) ils ne gardent pas ceux qui posent trop de problèmes de discipline, même s'ils ont mis du temps à s'en débarrasser
2) à ma connaissance aucune inclusion, je me renseignerai pour l'EPS, mais en HG et langues c'est sûr que non, la prof d'anglais est une prof du collège « classique »
Dans mon collège il y a une segpa (une classe par niveau). Ils sont 16 par classe.



_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
avatar
Honchamp
Expert

Re: Que pense JM Blanquer des SEGPA ? Quelle politique ?

par Honchamp le Ven 12 Jan 2018 - 13:24
La FSU tient des "Etats-généraux" à propos des SEGPA.

https://www.snes.edu/Etats-generaux-des-SEGPA-32319.html

Extrait de la présentation :
"Il s’agit de dresser le bilan des SEGPA un an et demi après la publication de la circulaire d’inclusion des élèves de SEGPA dans les classes ordinaires. La systématisation de l’inclusion cause des souffrances : pour les élèves qui ne retrouvent pas un cadre sécurisant dont ils ont besoin pour progresser, pour les personnels PE qui ne connaissent plus leurs élèves éparpillés dans les classes et ne peuvent plus mesurer leurs difficultés, pour les PLC qui ne sont pas formés à l’enseignement adapté et reçoivent les élèves sans savoir comment les aider.

Ces Etats-Généraux doivent permettre de faire remonter ce qui ne fonctionne pas à partir des témoignages de terrain. L’inclusion doit rester un outil très cadré par un projet issu des professionnels de terrain dont l’objectif réel est de préparer l’élève à entrer au lycée et se doit d’être accompagnée de moyens.

Les professionnels ont leur mot à dire sur la structure ainsi que sur une inclusion ou une ouverture raisonnée de la SEGPA sur le collège".

Peut-être des arguments à tirer de ces EG ensuite...

_________________
"Tu verras bien qu'il n'y aura pas que moi, assise par terre comme ça.."
bouffe-doublon
Niveau 3

Re: Que pense JM Blanquer des SEGPA ? Quelle politique ?

par bouffe-doublon le Sam 13 Jan 2018 - 15:39
Dans mon collège (classé REP), nous pratiquons l'inclusion des 6e SEGPA depuis septembre 2016.

Je suis enseignant spécialisé titulaire du 2CASH (ancienne version du CAPPEI) depuis décembre 2016, professeur principal de la 6e inclusive (tous les 6e pré-orientés en SEGPA sont dans la même classe : 6 élèves cette année dans une classe de 20, 7 élèves l'année dernière dans une classe de 29). Les élèves pré-orientés en SEGPA sont en inclusion dans toutes les disciplines, où on pratique le co-enseignement avec la PE spécialisée de SEGPA. Il n'y a que pour les cours de Français et de Mathématiques que les élèves pré-orientés bénéficient d'un regroupement d'adaptation, exclusivement avec la PE spécialisée. C'est un choix qui a été fait par le CdE et le DACS, validé par l'inspecteur ASH. Le choix a aussi été fait (à la demande de l'inspecteur ASH), de ne pas faire une classe de niveau, c'est-à-dire avec une majorité d'élèves en difficulté voire en très grande difficulté. La 6e inclusive est donc une classe très hétérogène. Depuis son existence, il s'agit d'une classe avec, outre les élèves bénéficiant du dispositif de la SEGPA, des élèves bilangues allemand et des élèves inscrits dans la section sportive athlétisme. Cette année, sur l'effectif total de 20 élèves, il y a les 6 élèves pré-orientés en SEGPA (difficulté scolaire grave et persistante), mais aussi 2 élèves en très grande difficulté dont 1 décrocheur et 2 élèves en difficulté. Le reste de la classe est d'un niveau bon voire très bon.

Depuis les 2 années d'existence, ça se passe très bien et la plus-value est indéniable, tant pour les élèves pré-orientés que pour les élèves ordinaires : la PE spécialisée de SEGPA s'occupe aussi bien des élèves en difficulté que des élèves ordinaires, et inversement pour les PLC. C'est aussi une classe avec laquelle nous menons des projets plus ambitieux, puisqu'on peut se répartir les tâches avec la PE spécialisée.
Lors des regroupements d'adaptation pour les élèves bénéficiant de la SEGPA, les élèves ordinaires ne sont que 14 en Français et en Mathématiques, 7 pendant les séances d'AP ! L'individualisation est donc totale et profite pleinement aux élèves ordinaires en difficulté. Il y a bien sûr quelques PLC réfractaires, qui s'opposent aux inclusions et/ou n'en perçoivent pas l'intérêt, mais ils demeurent minoritaires.

La question que nous nous posons aujourd'hui est de savoir combien de temps ce dispositif va durer. Une chose est sûre : ici, nous militons un maximum pour son maintien.
avatar
Kimberlite
Fidèle du forum

Re: Que pense JM Blanquer des SEGPA ? Quelle politique ?

par Kimberlite le Sam 13 Jan 2018 - 23:43
@bouffe-doublon a écrit:La question que nous nous posons aujourd'hui est de savoir combien de temps ce dispositif va durer. Une chose est sûre : ici, nous militons un maximum pour son maintien.

Tant mieux pour vous! Mais ce qui marche dans des conditions très aménagées n'est pas nécessairement l'idéal dans des établissements où nous n'avons pas vraiment d'adaptations. Franchement, avec un effectif complet de 30 élèves (pas une place de libre dans la salle de sciences, qui a pourtant 4 places rajoutées en plus des paillasses), et aucun dédoublement pour faire des expériences, je trouve que c'est l'enfer.

Ma collègue qui est en coanimation est sympathique et aide sur certains points, mais les sciences, ça n'est pas tellement sa formation (parfois, elle a même expliqué des trucs de travers, elle ne comprenait pas la différence entre masse et poids, etc...), du coup je gère l'essentiel (cours, matériel, organisation...). Les élèves les plus faibles bénéficient certainement de la coanimation, mais toute la classe est globalement tirée vers le bas (étrangement, les élèves de SEGPA s'en tirent mieux que les plus faibles de la classe d'inclusion).
Beaucoup d'élèves s'ennuient, malgré ce qu'on essaie de faire en différentiation (et de toute façon, différencier c'est bien joli, mais quand, de semaine en semaine, on prend du retard par rapport aux autres classes, qui ne pourra jamais être rattrapé, la différenciation trouve ses limites! Et l'année prochaine, les lacunes risquent malgré tout de désavantager les élèves qui auraient progressé plus vite dans d'autres classes).

Ceci me rappelle de honteuses remarques de formateurs (et de mon CDE il me semble): nous n'aurions pas à en faire trop, et tant pis pour le programme, car on ne nous demande pas de former des prix Nobel...

Ma collègue de SEGPA a aussi du mal à comprendre la charge de travail que ça représente, l'individualisation. Alors que je passe déjà un temps déraisonnable à corriger les copies de mes élèves (je n'arrive pas à ne pas corriger toutes les fautes de français que je vois, et je fais toujours des commentaires individualisés précisant tout ce que l'élève doit revoir), ce n'était pas assez pour elle, il fallait faire plus précis, parler des compétences, etc...
Mais zut, quoi, j'ai plus de 250 élèves! Déjà, quand au bout d'un trimestre je connais leurs noms, je suis contente.

Ras-le-bol!

_________________
Spoiler:
avatar
Dhaiphi
Sage

Re: Que pense JM Blanquer des SEGPA ? Quelle politique ?

par Dhaiphi le Dim 14 Jan 2018 - 0:02
@Kimberlite a écrit:
@bouffe-doublon a écrit:nous militons un maximum pour son maintien.
Ras-le-bol !

Il est rassurant de lire une intervention qui est le reflet de la réalité de "l'inclusion" et pour cela je vous remercie.

Quant à votre collègue qui réclame des appréciations détaillées et autres compétences, elle ferait mieux de s'occuper des siennes. Il est vrai que comme le concède votre CDE : masse/poids, ne perdons pas notre temps avec des détails.

_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]
Contenu sponsorisé

Re: Que pense JM Blanquer des SEGPA ? Quelle politique ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum