Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
JayKew
Niveau 7

Reconversion en prof de lettres modernes ou d'anglais - de policier à enseignant... - Page 2 Empty Re: Reconversion en prof de lettres modernes ou d'anglais - de policier à enseignant...

par JayKew le Lun 15 Jan 2018 - 19:46
Salut Bogosse! Smile

Je te souhaite plein de bonnes choses pour ton projet, pour lequel tu as l’air très motivé et passionné, ça fait plaisir de lire tant d’enthousiame!

All the best,

JK.
avatar
Jyl Kaëls
Niveau 3

Reconversion en prof de lettres modernes ou d'anglais - de policier à enseignant... - Page 2 Empty Re: Reconversion en prof de lettres modernes ou d'anglais - de policier à enseignant...

par Jyl Kaëls le Lun 15 Jan 2018 - 19:53
Merci beaucoup! ça me va droit au coeur Smile
avatar
Jyl Kaëls
Niveau 3

Reconversion en prof de lettres modernes ou d'anglais - de policier à enseignant... - Page 2 Empty Re: Reconversion en prof de lettres modernes ou d'anglais - de policier à enseignant...

par Jyl Kaëls le Lun 15 Jan 2018 - 19:54
me confirmes-tu qu'il y a beaucoup de postes à Marseille en anglais comme en lettres?

L'enseignement y est si difficile?
Gilles B.
Gilles B.
Niveau 6

Reconversion en prof de lettres modernes ou d'anglais - de policier à enseignant... - Page 2 Empty Re: Reconversion en prof de lettres modernes ou d'anglais - de policier à enseignant...

par Gilles B. le Lun 15 Jan 2018 - 20:59
Juste une remarque.
Avec un bac + 5 et ton ancienneté dans la fonction publique, tu dois pouvoir passer le concours interne, non ?

scot69
scot69
Érudit

Reconversion en prof de lettres modernes ou d'anglais - de policier à enseignant... - Page 2 Empty Re: Reconversion en prof de lettres modernes ou d'anglais - de policier à enseignant...

par scot69 le Lun 15 Jan 2018 - 21:01
vu que tu as déjà un bac +5 visiblement, tu peux peut-être commencer par postuler comme vacataire, contractuel, délégué rectoral pour voir si le métier te convient, avant de te lancer dans le concours (qui demande tout de même beaucoup de travail).

(effectivement, pur bogoss :d)
Caspar
Caspar
Bon génie

Reconversion en prof de lettres modernes ou d'anglais - de policier à enseignant... - Page 2 Empty Re: Reconversion en prof de lettres modernes ou d'anglais - de policier à enseignant...

par Caspar le Lun 15 Jan 2018 - 21:05
@Jyl Kaëls a écrit:me confirmes-tu qu'il y a beaucoup de postes à Marseille en anglais comme en lettres?

L'enseignement y est si difficile?

N'oublie pas que c'est un concours national et que tu n'as pas de garantie absolue de rester à Aix-Marseille. Il y a toutes sortes d'établissements dans toutes les académies mais les quartiers nord de Marseille ça ne doit pas être facile tous les jours. Tu dois cependant pouvoir bénéficier de ton ancienneté dans la fonction publique en effet.
avatar
Jyl Kaëls
Niveau 3

Reconversion en prof de lettres modernes ou d'anglais - de policier à enseignant... - Page 2 Empty Re: Reconversion en prof de lettres modernes ou d'anglais - de policier à enseignant...

par Jyl Kaëls le Lun 15 Jan 2018 - 21:07
Lol, décidément je n'aurais pas dû poster ma vidéo, mille excuses à ceux et celles qui trouvent cela prétentieux, je jure que ce n'était pas le but!

Contractuel? J'imagine qu'il y a beaucoup de postes... Je pourrais m'y résigner. Mais je cherche tout de même à ne pas perdre ma stabilité financière. Etre titulaire même dans la police, ça a une certaine valeur.... Donc concours direct pour moi. Surtout que je suis persuadé que j'en suis capable. C'est le temps qui me fait douter : 4 ans (si reprise depuis la L1) ou 1 an avec le CNED... Je n'ai qu'une amplitude de 4h de travail tous les jours pour le concours... C'est peu non?
Caspar
Caspar
Bon génie

Reconversion en prof de lettres modernes ou d'anglais - de policier à enseignant... - Page 2 Empty Re: Reconversion en prof de lettres modernes ou d'anglais - de policier à enseignant...

par Caspar le Lun 15 Jan 2018 - 21:09
C'est faisable, mais ça veut dire que tu n'auras pas beaucoup de temps libre. Il faudrait déjà que tu choisisses la matière que tu veux enseigner et commencer à bûcher des maintenant.
scot69
scot69
Érudit

Reconversion en prof de lettres modernes ou d'anglais - de policier à enseignant... - Page 2 Empty Re: Reconversion en prof de lettres modernes ou d'anglais - de policier à enseignant...

par scot69 le Lun 15 Jan 2018 - 21:10
Je pense qu'avec ton bac +5 et ton ancienneté, tu dois pouvoir passer directement les concours internes effectivement.

avatar
Jyl Kaëls
Niveau 3

Reconversion en prof de lettres modernes ou d'anglais - de policier à enseignant... - Page 2 Empty RAEP

par Jyl Kaëls le Lun 15 Jan 2018 - 21:15
@scot69 a écrit:Je pense qu'avec ton bac +5 et ton ancienneté, tu dois pouvoir passer directement les concours internes effectivement.


Le souci, c'est que le capes interne, c'est plutôt pour les enseignants déjà contractuels.... on leur facilite la tâche avec un dossier à monter...

J'aurais dû faire comme mes collègues... quel idiot... j'aurais dû enseigner le chinois en contractuel! Je serais titulaire depuis des années.... :-(
scot69
scot69
Érudit

Reconversion en prof de lettres modernes ou d'anglais - de policier à enseignant... - Page 2 Empty Re: Reconversion en prof de lettres modernes ou d'anglais - de policier à enseignant...

par scot69 le Lun 15 Jan 2018 - 21:20
il doit bien exister des formations pour se préparer à l'interne (je sais que ça existe dans le privé sous-contrat mais leur qualité est très variable)
Gilles B.
Gilles B.
Niveau 6

Reconversion en prof de lettres modernes ou d'anglais - de policier à enseignant... - Page 2 Empty Re: Reconversion en prof de lettres modernes ou d'anglais - de policier à enseignant...

par Gilles B. le Lun 15 Jan 2018 - 21:27
Pas nécessairement. J'étais instit et ai obtenu le capes interne face à des collègues contractuels dans la discipline.
Tu peux aussi demander une disponibilité dans la police pour devenir contractuel et vérifier si l'enseignement correspond bien à tes attentes. En cas d'échec ou de dégoût, tu réintégres la police.
lovelyday
lovelyday
Niveau 6

Reconversion en prof de lettres modernes ou d'anglais - de policier à enseignant... - Page 2 Empty Re: Reconversion en prof de lettres modernes ou d'anglais - de policier à enseignant...

par lovelyday le Lun 15 Jan 2018 - 22:02
Tu peux aussi passer le PLP pour enseigner en lycée pro. Le seul hic, c'est le nombre de points pour avoir , un jour, le sud...
Lefteris
Lefteris
Empereur

Reconversion en prof de lettres modernes ou d'anglais - de policier à enseignant... - Page 2 Empty Re: Reconversion en prof de lettres modernes ou d'anglais - de policier à enseignant...

par Lefteris le Lun 15 Jan 2018 - 22:10
Tout à fait faisable, tu ne seras pas le premier. Lettres modernes et anglais, aux dernières nouvelles , sont des matières déficitaires depuis plusieurs années : manque de candidats, et les jurys refusent  parfois de pourvoir l'intégralité des postes pour maintenir un niveau minimal.
Sur un plan matériel et bien concret, il faut envisager ce que représente une reconversion :   tu as plus de chance de muter comme enseignant, y compris dans une petite ville , que dans la police, qui concentre une majeure partie de ses effectifs en région parisienne, et ailleurs uniquement dans les villes d'une certaine importance, mais où la demande est très forte, justement parce que tout le monde est en RP et veut partir.
Financièrement, il faut t'attendre à perdre de l'argent  de l'ordre de 300 à 400 € par mois. Tu montes de catégorie, tu passes de B à A, mais tu perds l'indemnité de sujétion, les indemnités mensuelles etc.  Ton reclassement prendra en compte la moitié de tes années de service au dessus de 5 ans, et cette ancienneté sera reportée dans le corps, tu seras vers l'échelon 3 à 4.
Après, pour l'intérêt du métier, l'utilité, à chacun de voir, surtout maintenant que les réformes idiotes s'empilent et que les méthodes managériales pour les faire appliquer s'installent ... Etant moi-même reconverti, je suis beaucoup  plus mesuré. Il faut ajouter qu'au début, tu récolteras sans doute un établissement de 2e choix plein d'affreux, et si jamais tu es en français, tu verras, c'est la matière la plus détestée des élèves incarcérés dans ce genre d'établissements ("ça sert à rien", "j'aime pas lire", "c'est des morts pourquoi on les lit" "il écrit trop bizarre" "on sait déjà parler français"... je peux t'en écrire une page de cette farine Very Happy ). L'anglais est moins méprisé, c'est plus vu comme "utile, avantage sur ce plan, comme sur le volume de corrections, très vite insupportable.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle, expliquée sans détours par F. Robine.

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celle des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβούμαι τίποτα, είμαι λεύτερος.
Puck
Puck
Doyen

Reconversion en prof de lettres modernes ou d'anglais - de policier à enseignant... - Page 2 Empty Re: Reconversion en prof de lettres modernes ou d'anglais - de policier à enseignant...

par Puck le Lun 15 Jan 2018 - 23:13
Ben moi, j’en ai marre des réformes, des heures de cours qui fondent, de ma spécialité massacrée. Je me reconvertirais bien en flic même ailleurs qu’à Marseille. Mais en flic noble et généreux, démêlant des enquêtes enchevêtrées, un peu comme Les experts Manhattan ou Esprits criminels (je donne les titres en vf). Je serais dans une super-équipe, on braverait le danger, on serait un peu blessés mais pas trop et on aurait des familles reconnaissantes qui nous serreraient dans leurs bras, et on grimperait vite dans notre SUV, fatigués mais fiers de nous. Ah bon, c’est pas comme ça que ça se passe ? Mince alors. On est dans la vraie vie et pas dans Le cercle des policiers disparus ? Bon, tout faux. Je retourne à mes copies.

_________________
"Ce que nous avons fait, aucune bête au monde ne l'aurait fait. 
Mais nous nous en sommes sortis. Et nous voici confrontés à l'ingratitude de la nation. Pourtant, c'était pas ma guerre. C'était pas ma guerre, oh non !"
Cripure
Leclochard
Leclochard
Empereur

Reconversion en prof de lettres modernes ou d'anglais - de policier à enseignant... - Page 2 Empty Re: Reconversion en prof de lettres modernes ou d'anglais - de policier à enseignant...

par Leclochard le Lun 15 Jan 2018 - 23:14
Bravo pour ton enthousiasme. Ca fait plaisir.

Ce topic révèle peut-être un fait sociologique: vu la baisse des candidats, les futurs collègues sont-ils des idéalistes, des inconscients ou ceux qui n'avaient pas les capacités de passer des concours plus difficiles ?

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)
avatar
Jyl Kaëls
Niveau 3

Reconversion en prof de lettres modernes ou d'anglais - de policier à enseignant... - Page 2 Empty Re: Reconversion en prof de lettres modernes ou d'anglais - de policier à enseignant...

par Jyl Kaëls le Mar 16 Jan 2018 - 5:05
@Lefteris a écrit:Tout à fait faisable, tu ne seras pas le premier. Lettres modernes et anglais, aux dernières nouvelles , sont des matières déficitaires depuis plusieurs années : manque de candidats, et les jurys refusent  parfois de pourvoir l'intégralité des postes pour maintenir un niveau minimal.
Sur un plan matériel et bien concret, il faut envisager ce que représente une reconversion :   tu as plus de chance de muter comme enseignant, y compris dans une petite ville , que dans la police, qui concentre une majeure partie de ses effectifs en région parisienne, et ailleurs uniquement dans les villes d'une certaine importance, mais où la demande est très forte, justement parce que tout le monde est en RP et veut partir.
Financièrement, il faut t'attendre à perdre de l'argent  de l'ordre de 300 à 400 € par mois. Tu montes de catégorie, tu passes de B à A, mais tu perds l'indemnité de sujétion, les indemnités mensuelles etc.  Ton reclassement prendra en compte la moitié de tes années de service au dessus de 5 ans, et cette ancienneté sera reportée dans le corps, tu seras vers l'échelon 3 à 4.
Après, pour l'intérêt du métier, l'utilité, à chacun de voir, surtout maintenant que les réformes idiotes s'empilent et que les méthodes managériales pour les faire appliquer s'installent ... Etant moi-même reconverti, je suis beaucoup  plus mesuré. Il faut ajouter qu'au début, tu récolteras sans doute un établissement de 2e choix plein d'affreux, et  si jamais tu es en français, tu verras, c'est la matière la plus détestée des élèves incarcérés dans ce genre d'établissements ("ça sert à rien", "j'aime pas lire", "c'est des  morts pourquoi on les lit" "il écrit trop bizarre" "on sait déjà parler français"... je peux t'en écrire une page de cette farine Very Happy ). L'anglais est moins méprisé, c'est plus vu comme  "utile, avantage sur ce plan, comme sur le volume de corrections, très vite insupportable.



Tu es ancien collègue? Oui tout ça je m'en doute à dire vrai. Mais je crois que l'être humain n'est pas fait pour être sédentaire, professionnellement comme pour le reste. Il a besoin d'expériences différentes. Prof aura son lot de déception, mais j'aurais "essayé" et ça ça compte...

Que faire selon toi? L1 2 ou 3 ou prépa directe en un an via le cned?

On me parle ici d'aller directement en L3... mais moi, c'est pas le diplôme qui m'intéresse, c'est plutôt les connaissances qui vont avec.... donc si je zappe les premiers niveaux, n''aurais je pas des difficultés ensuite?

Mais je crois que cette aventure vaut vraiment le coup si je tente directement le concours.....en un an donc....J'hésite.
avatar
Jyl Kaëls
Niveau 3

Reconversion en prof de lettres modernes ou d'anglais - de policier à enseignant... - Page 2 Empty Re: Reconversion en prof de lettres modernes ou d'anglais - de policier à enseignant...

par Jyl Kaëls le Mar 16 Jan 2018 - 5:06
@Leclochard a écrit:Bravo pour ton enthousiasme. Ca fait plaisir.

Ce topic révèle peut-être un fait sociologique: vu la baisse des candidats, les futurs collègues sont-ils des idéalistes, des inconscients ou ceux qui n'avaient pas les capacités de passer des concours plus difficiles ?


très juste ta réflexion. Je pense que j'avais les capacités. C'est plutôt de confiance dont je manquais... Mais si c'était à refaire, aucun doute que je me lancerais dans l'aventure....
Lefteris
Lefteris
Empereur

Reconversion en prof de lettres modernes ou d'anglais - de policier à enseignant... - Page 2 Empty Re: Reconversion en prof de lettres modernes ou d'anglais - de policier à enseignant...

par Lefteris le Mar 16 Jan 2018 - 12:44
@Jyl Kaëls a écrit:


Que faire selon toi? L1 2 ou 3 ou prépa directe en un an via le cned?

On me parle ici d'aller directement en L3... mais moi, c'est pas le diplôme qui m'intéresse, c'est plutôt les connaissances qui vont avec.... donc si je zappe les premiers niveaux, n''aurais je pas des difficultés ensuite?

Mais je crois que cette aventure vaut vraiment le coup si je tente directement le concours.....en un an donc....J'hésite.
Difficile à dire, un concours n'a pas grand-chose à voir avec des diplômes. Pour passer les concours, il y a des tas de choses à voir que l'on ne fait fait pas au cours du cursus. Je prends l'exemple du capes (ancienne formule), que j'ai passé et réussi deux fois (j'ai refusé le bénéfice du concours une fois) . Il y avait une dissertation de 6 heures (en LM comme en LC) , sur un sujet général (théâtre, roman, etc.)  et non sur des oeuvres. Je n'avais jamais fait ça de ma vie, j'ai quasiment improvisé. Il y avait aussi une épreuve sur dossier, n'ayant pas grand chose à voir avec la discipline. Même dans les disciplines, il y avait possibilité de tomber sur tout autre chose que ce qui avait étudié. J'ai eu des notes médiocres à chaque fois dans ces épreuves (je bossais, je n'ai pas vraiment préparé le Capes, juste pris une semaine de congés avant les épreuves), mais j'ai cartonné fort dans les domaines "techniques", à savoir les langues anciennes.
Toutefois,un diplôme ou une partie de celui -ci peut être  utile pour se former à des matières très spécifiques, comme l'ancien français, qui demande pas mal de boulot.

Sinon, il faut surtout beaucoup travailler par  soi-même, et encore je ne parle pas de l'agreg qui constitue un vrai fossé, car outre le programme (assez monstrueux déjà ) , il faut être au point sur plein de connaissances générales (genres littéraires, époques, oeuvres des auteurs autres que celles inscrites au programme , grammaire etc.) .

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle, expliquée sans détours par F. Robine.

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celle des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβούμαι τίποτα, είμαι λεύτερος.
fifi51
fifi51
Fidèle du forum

Reconversion en prof de lettres modernes ou d'anglais - de policier à enseignant... - Page 2 Empty Re: Reconversion en prof de lettres modernes ou d'anglais - de policier à enseignant...

par fifi51 le Mar 16 Jan 2018 - 12:52
@Gilles B. a écrit:Pas nécessairement.  J'étais  instit et ai obtenu le capes interne face à des collègues contractuels dans la discipline.
Tu peux aussi demander une disponibilité dans la police pour devenir contractuel et vérifier si l'enseignement correspond bien à  tes attentes. En cas d'échec ou de dégoût,  tu réintégres la police.

Je déconseille pour des questions de carrière de passer par la case contractuel. Il vaut mieux passer le concours et ne pas se faire titulariser (pendant l'année de stage) dans l'enseignement si ça ne convient pas. Et dans ce cas on réintègre son corps d'origine en ayant progressé normalement.
Lefteris
Lefteris
Empereur

Reconversion en prof de lettres modernes ou d'anglais - de policier à enseignant... - Page 2 Empty Re: Reconversion en prof de lettres modernes ou d'anglais - de policier à enseignant...

par Lefteris le Mar 16 Jan 2018 - 12:55
@fifi51 a écrit:
@Gilles B. a écrit:Pas nécessairement.  J'étais  instit et ai obtenu le capes interne face à des collègues contractuels dans la discipline.
Tu peux aussi demander une disponibilité dans la police pour devenir contractuel et vérifier si l'enseignement correspond bien à  tes attentes. En cas d'échec ou de dégoût,  tu réintégres la police.

Je déconseille pour des questions de carrière de passer par la case contractuel. Il vaut mieux passer le concours et ne pas se faire titulariser (pendant l'année de stage) dans l'enseignement si ça ne convient pas. Et dans ce cas on réintègre son corps d'origine en ayant progressé normalement.
Tout à fait exact, la même réflexion m'est venue à l'esprit. Le reclassement serait très désavantageux, avec perte de nombreuses années d'ancienneté.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle, expliquée sans détours par F. Robine.

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celle des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβούμαι τίποτα, είμαι λεύτερος.
DesolationRow
DesolationRow
Grand Maître

Reconversion en prof de lettres modernes ou d'anglais - de policier à enseignant... - Page 2 Empty Re: Reconversion en prof de lettres modernes ou d'anglais - de policier à enseignant...

par DesolationRow le Mar 16 Jan 2018 - 13:02
@Puck a écrit:Ben moi, j’en ai marre des réformes, des heures de cours qui fondent, de ma spécialité massacrée. Je me reconvertirais bien en flic même ailleurs qu’à Marseille. Mais en flic noble et généreux, démêlant des enquêtes enchevêtrées, un peu comme Les experts Manhattan ou Esprits criminels (je donne les titres en vf). Je serais dans une super-équipe, on braverait le danger, on serait un peu blessés mais pas trop et on aurait des familles reconnaissantes qui nous serreraient dans leurs bras, et on grimperait vite dans notre SUV, fatigués mais fiers de nous. Ah bon, c’est pas comme ça que ça se passe ? Mince alors. On est dans la vraie vie et pas dans Le cercle des policiers disparus ? Bon, tout faux. Je retourne à mes copies.

Reconversion en prof de lettres modernes ou d'anglais - de policier à enseignant... - Page 2 3284587592 Reconversion en prof de lettres modernes ou d'anglais - de policier à enseignant... - Page 2 3284587592 Reconversion en prof de lettres modernes ou d'anglais - de policier à enseignant... - Page 2 3284587592
Paul Dedalus
Paul Dedalus
Érudit

Reconversion en prof de lettres modernes ou d'anglais - de policier à enseignant... - Page 2 Empty Re: Reconversion en prof de lettres modernes ou d'anglais - de policier à enseignant...

par Paul Dedalus le Mar 16 Jan 2018 - 16:34
Je réagis aux messages précédents pour poser une question : si un fonctionnaire passe le concours, l'obtient, et n'est pas titularisé à l'issue de l'année de stage, il réintègre son ancien poste (ici de policier) sans rien perdre de son ancienneté ?

C'est tout de même super avantageux !


Dernière édition par Paul Dedalus le Mer 17 Jan 2018 - 23:38, édité 1 fois

_________________
«Primus ego in patriam mecum, modo uita supersit. »
Virgile  Georgiques.

« Ma science ne peut être qu’une science de pointillés. Je n’ai ni le temps ni les moyens de tracer une ligne continue. »
Marcel Jousse
Lefteris
Lefteris
Empereur

Reconversion en prof de lettres modernes ou d'anglais - de policier à enseignant... - Page 2 Empty Re: Reconversion en prof de lettres modernes ou d'anglais - de policier à enseignant...

par Lefteris le Mar 16 Jan 2018 - 16:50
@Paul Dedalus a écrit:Je réagi aux messages précédents : si un fonctionnaire passe le concours, l'obtient, et n'est pas titularisé à l'issue de l'année de stage, il réintègre son ancien poste (ici de policier) sans rien perdre de son ancienneté ?

C'est tout de même super avantageux !
Non, l'année de stage est, administrativement parlant,  un détachement. Le fonctionnaire ne quitte pas le service de l'Etat, ni même le lien avec son service (il continue à concourir aux avancements d'échelon, à la promotion dans son corps d'origine)  il le poursuit ailleurs. Il garde son indice de traitement, moins les primes et indemnités afférentes. A la date de titularisation, soit il demande à réintégrer son corps d'origine, soit il accepte la titularisation , cas auquel il est reclassé définitivement dans la grille indiciaire et rayé des cadres de son administration.
Ce n'est pas si avantageux que ça, bien moins que pour les "vrais" détachés (pas sur concours mais sur demande et acceptation réciproque des administrations concernées) ,  qui ont cinq ans pour réfléchir, et peuvent réintégrer leur corps.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle, expliquée sans détours par F. Robine.

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celle des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβούμαι τίποτα, είμαι λεύτερος.
DesolationRow
DesolationRow
Grand Maître

Reconversion en prof de lettres modernes ou d'anglais - de policier à enseignant... - Page 2 Empty Re: Reconversion en prof de lettres modernes ou d'anglais - de policier à enseignant...

par DesolationRow le Mar 16 Jan 2018 - 20:44
J'adorerais être frappé par une inspiration divine Sad
avatar
Jyl Kaëls
Niveau 3

Reconversion en prof de lettres modernes ou d'anglais - de policier à enseignant... - Page 2 Empty Re: Reconversion en prof de lettres modernes ou d'anglais - de policier à enseignant...

par Jyl Kaëls le Mar 16 Jan 2018 - 20:57
@DesolationRow a écrit:J'adorerais être frappé par une inspiration divine Sad

Tu es prof de LM ou LC? Collège? Lycée? CAPES ou Agreg? Et tu es loin de l'inspiration divine? Quel est ton parcours sans indiscrétion? Je crois que j'ai besoin de me nourrir de parcours...
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum