Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Caspar
Bon génie

Réforme du bac : le gouvernement envisage la suppression des séries S, L et ES

par Caspar le Lun 15 Jan 2018 - 9:58
Les heures d'anglais au primaire permettent aux politiques de s'étaler dans les médias: "Regardez, on fait commencer l'anglais très jeune pour l'avenir de nos enfants.", sont gratuites puisque elles sont assurées désormais par les PE (pas tous des spécialistes de l'anglais, c'est le moins qu'on puisse dire) et permettent de baisser le volume horaire dans le secondaire. quand j'ai commencé ma carrière il y a vingt ans, il y avait quatre heures en 6ème et quatre en 5ème (contre trois et trois le plus souvent aujourd'hui). Symboliquement, l'anglais était la nouveauté du collège, les élèves arrivaient frais et plutôt contents de devenir des grands qui apprennent une langue étrangère. Maintenant on a des élèves qui arrivent en 6ème en disant "je n'aime pas l'anglais". Et bien sûr, ils commencent une LV2 en 5ème avec seulement deux heures, ce qui est aberrant: je pense qu'il vaut mieux mettre le paquet en terme d'heures au début de l'apprentissage.
avatar
Sulfolobus
Érudit

Re: Réforme du bac : le gouvernement envisage la suppression des séries S, L et ES

par Sulfolobus le Lun 15 Jan 2018 - 10:07
@Lord Steven a écrit:
Je vais sans doute m'attirer les foudres des scientifiques mais je trouve votre assertion très discutable. Dans votre vie future, professionnelle ou simplement en tant que touriste, il vaut mieux parler deux langues qu'avoir subi des maths en terminales que vous vous empresserez de vite oublier parce que vous savez qu'elles ne vous serviront à rien. Je ne suis pas là pour gloser sur l'importance de telle matière sur telle autre mais justement svp ne parlez pas de l'utilité des maths par rapport aux langues.
La seule langue utile dans la vie professionnelle ou personnelle de 99,99% des gens c'est l'anglais. La très grande majorité de la population a autant de chance de parler le grec ancien que n'importe quelle langue vivante dans sa vie professionnelle ou même personnelle. Par contre, être capable de parler un anglais correct me parait aujourd'hui indispensable pour tous, quelque soit le métier ou la voie professionnelle choisie.

Quant à la science, elle est aussi indispensable pour tous, bien plus qu'une langue qui ne soit pas l'anglais. L'esprit critique qu'elle transmet, la rigueur qu'elle donne est un indispensable pour comprendre et réfléchir sur les sujets de société d'aujourd'hui. Wink Et je ne parle pas de détails, je parle de trucs majeurs : comme comprendre pourquoi dans l'état actuel de la technologie, il est illusoire de remplacer le nucléaire par des énergies renouvelables, pourquoi c'est être insensé que de refuser un certain nombre de vaccination, comprendre pourquoi il est important de bien suivre la prescription d'antibiotiques de son médecin, être capable de réfléchir aux impacts de telle technologies, comprendre pourquoi dépasser, même de peu, les limitations de vitesse sur la route c'est dangereux, détecter quand les statistiques sont ... disons utilisées de manière non réfléchies, avoir une capacité minimale de réflexions en somme.

Si l'on estime que l'on ne doive enseigner que l'utile au lycée (et je ne le pense pas), alors je suis navrée de vous dire qu'il vaut bien mieux enseigner les sciences qu'une langue autre que l'anglais.
avatar
Panta Rhei
Fidèle du forum

Re: Réforme du bac : le gouvernement envisage la suppression des séries S, L et ES

par Panta Rhei le Lun 15 Jan 2018 - 10:28
Par ailleurs, une fois son Bac en poche, n'importe quel étudiant qui atterrit dans une L1 "sélective" (CPGE, prépa IEP) ou qui se présente aux épreuves de type ACCES ou Atout3 réalise qu'on lui a menti pendant sa scolarité antérieure. Le niveau d'exigence est à des années lumières de ce qui est demandé au bachelier lambda.

Il y a, Dieu merci, encore des élèves capables et désireux d'apprendre correctement 2 LVE voire 3. Mais ce vivier est loin d'atteindre 50% d'une cohorte.

Les horaires d'anglais au lycée sont ridicules (même en L). 5 à 6 heures hebdomadaires serait déjà un bon début.

Dans ce nouveau BAC, je ne vois que des maths. Maths par ci maths par là.

J'ai eu mon BAC C en 1988 (on avait au moins 8 heures de Maths! Atroce!)

Je suis pour la création d'une vraie filière "littéraire" avec un minimum décent pour HG - Philo - LCA - et la possibilité de faire beaucoup de LVE (ou autre).

Je me pose la question des SES. C'est une matière charnière, non?

_________________
Signature:
'Don't you find yourself getting bored?' she asked of her sister. 'Don't you find, that things fail to materialise? NOTHING MATERIALISES! Everything withers in the bud.'
'What withers in the bud?' asked Ursula.
'Oh, everything—oneself—things in general.'
First Page of Women in Love, D. H. Lawrence


avatar
Panta Rhei
Fidèle du forum

Re: Réforme du bac : le gouvernement envisage la suppression des séries S, L et ES

par Panta Rhei le Lun 15 Jan 2018 - 10:33
@LemmyK a écrit:
@Ramanujan974 a écrit:Concernant la LV2 ou la SVT ou d'autres, la question n'est pas de savoir si c'est bien ou pas, utile ou pas.
Le problème est qu'on veut tout faire et donc on ne fait rien. On saupoudre.
Entièrement d'accord.
@Ramanujan974 a écrit:Il me semble qu'avoir introduit l'anglais en primaire n'a pas fait progresser le niveau global des élèves.
Je confirme. Ces heures d'anglais inutiles en primaire devraient être remplacées par du français et des maths.

Absolument, l'anglais au primaire est une hérésie (si l'enseignement n'est pas conduit par un professeur d'anglais).

Le Bac c'est un peu de tout, juste un peu de tout. Alors in fine pour beaucoup cela se traduit par quasiment rien.

Laissons une seconde générale qui permette de remettre à niveau, laissons l'élève se spécialiser un peu en 1ère et beaucoup en Tale.

_________________
Signature:
'Don't you find yourself getting bored?' she asked of her sister. 'Don't you find, that things fail to materialise? NOTHING MATERIALISES! Everything withers in the bud.'
'What withers in the bud?' asked Ursula.
'Oh, everything—oneself—things in general.'
First Page of Women in Love, D. H. Lawrence


Cath
Esprit sacré

Re: Réforme du bac : le gouvernement envisage la suppression des séries S, L et ES

par Cath le Lun 15 Jan 2018 - 11:14
Bon et bien moi, histoire de rajouter au désordre ambiant, je suis pour un bac qui équilibre les maths et les enseignements littéraires.
J'ai passé un bac qui n'existe plus (A1, lettres-maths) dans lequel il y avait quelque chose comme 8h de philo, 5h de maths, 2 LV et bien sûr de l'histoire-géo (LC en option).
Il faudrait un couplage majeur/mineur qui le permette.

Pourquoi un littéraire devrait-il être une brèle en maths et pourquoi un matheux devrait-il être illettré ?
avatar
Caspar
Bon génie

Re: Réforme du bac : le gouvernement envisage la suppression des séries S, L et ES

par Caspar le Lun 15 Jan 2018 - 11:32
@Cath a écrit:Bon et bien moi, histoire de rajouter au désordre ambiant, je suis pour un bac qui équilibre les maths et les enseignements littéraires.
J'ai passé un bac qui n'existe plus (A1, lettres-maths) dans lequel il y avait quelque chose comme 8h de philo, 5h de maths, 2 LV et bien sûr de l'histoire-géo (LC en option).
Il faudrait un couplage majeur/mineur qui le permette.

Pourquoi un littéraire devrait-il être une brèle en maths et pourquoi un matheux devrait-il être illettré ?

Effectivement, la filière A1 n'était pas mal du tout et facilitait une future "reconversion" des littéraires vers des métiers où des connaissances de base en maths sont indispensable (il y avait d'ailleurs des UV obligatoires de maths en histoire et en géo à la fac il me semble, il y a des maths en psycho etc...). On pourrait considérer que les matières indispensables sont les maths, le français, la philo et (désolé, je suis angliciste) l'anglais et construire des filières littéraire, scientifique, économique et technologique qui éliminent le saupoudrage et la dispersion actuels.
Ramanujan974
Niveau 10

Re: Réforme du bac : le gouvernement envisage la suppression des séries S, L et ES

par Ramanujan974 le Lun 15 Jan 2018 - 12:00
@Panta Rhei a écrit:

Je suis pour la création d'une vraie filière "littéraire" avec un minimum décent pour HG - Philo - LCA - et la possibilité de faire beaucoup de LVE (ou autre).

Une filière littéraire sans latin et/ou grec, pour moi, ça a autant de sens qu'une filière scientifique sans maths (c'est faisable, ça s'appelle "lecture de Science & Vie", pas de "Pour la Science" car il y a des articles de maths  abi )

Après, pourquoi pas une filière lettres/langues (le A3 de l'époque), mais qui tienne la route, avec 6-5-4 h de LV1-2-3.
archeboc
Esprit éclairé

Re: Réforme du bac : le gouvernement envisage la suppression des séries S, L et ES

par archeboc le Lun 15 Jan 2018 - 12:28
@mistinguette a écrit:Je me doutais bien que ce serai provoque cette deuxième langue mais je ne comprends toujours pas pourquoi elle semble nécessaire de façon évidente et pas la connaissance un peu poussé dans des domaines qui permettraient d'avoir des bases pour comprendre, les ondes,le climat, les économies d'énergie, la thérapie génique, les perturbateurs endocriniens. ... ce sont des sujets de société qui peuvent amener des choix politiques. On est au delà de l'idée de faire du tourisme ou de employabilité d'un ingénieure mais plus du vote de l'employé du rayon peinture de chez casto

Il me semble -et je vérifierai- que la CTI (commission du titre d'ingénieur) impose une langue vivante à tous les élèves, étant entendu que l'anglais n'est pas compté comme langue vivante : c'est la langue de travail. Mais certes, pour la CTI, il s'agit d'une politique d'ouverture culturelle, et peu lui chaut que cette langue vivante se fasse en nivau grand débutant, ni qu'elle ne débouche sur aucune maîtrise réelle.

_________________
Pour des raisons de commodité nous utilisons dans nos analyses un classement des élèves en « bons », « moyens » et « faibles » qui n'est valable qu'à l'intérieur de chaque classe ou dans des classes de même type. En fait, les élèves que nous appelons « bons » sont plutôt des élèves moyens, les « moyens » des élèves plutôt faibles et les « faibles » des élèves en grande difficulté.
van Zanten Agnès. Le quartier ou l'école ? Déviance et sociabilité adolescente dans un collège de banlieue . In: Déviance et société. 2000 - Vol. 24 - N°4. Les désordres urbains : regards sociologiques. pp. 377-401. note 3


avatar
Laverdure
Grand sage

Re: Réforme du bac : le gouvernement envisage la suppression des séries S, L et ES

par Laverdure le Lun 15 Jan 2018 - 12:52
@Panta Rhei a écrit:Par ailleurs, une fois son Bac en poche, n'importe quel étudiant qui atterrit dans une L1 "sélective" (CPGE, prépa IEP) ou qui se présente aux épreuves de type ACCES ou Atout3 réalise qu'on lui a menti pendant sa scolarité antérieure. Le niveau d'exigence est à des années lumières de ce qui est demandé au bachelier lambda.

Il y a, Dieu merci, encore des élèves capables et désireux d'apprendre correctement 2 LVE voire 3. Mais ce vivier est loin d'atteindre 50% d'une cohorte.

Les horaires d'anglais au lycée sont ridicules (même en L). 5 à 6 heures hebdomadaires serait déjà un bon début.

Dans ce nouveau BAC, je ne vois que des maths. Maths par ci maths par là.

J'ai eu mon BAC C en 1988 (on avait au moins 8 heures de Maths! Atroce!)

Je suis pour la création d'une vraie filière "littéraire" avec un minimum décent pour HG - Philo - LCA - et la possibilité de faire beaucoup de LVE (ou autre).

Je me pose la question des SES. C'est une matière charnière, non ?
Je suis bien d'accord et je me pose la question aussi. D'ailleurs ne faudrait-il pas envisager de faire faire des SES à tout le monde ? Tous les élèves ont besoin de comprendre le monde dans lequel ils vivent, non ? En fait je suis un peu partagé sur cette idée de généraliser cela à tout le monde. Sur ce forum même, un nombre certains de collègues n'ont jamais fait de sciences sociales ou de science politique ou d'économie et pourtant sont parfaitement capables de participer à des débats de haute tenue portant sur des questions relavant de ces domaines. A mon sens, il en va de même pour les sciences : si on s'intéresse à un domaine ou à une question en particulier, on se renseigne ici et là : il existe des blogs, des articles, des émissions, des ouvrages de vulgarisation ou plus spécialisés, etc. Je ne suis pas sûr qu'il faille prévoir un tronc commun où on ferait un maximum de sciences et seulement une LV. Personnellement, j'ai fait ES parce qu'à mon époque, on ne faisait plus de PC (ouf !), il y avait des SVT (j'ai fait avec) et des maths (j'aimais). J'aime toujours les maths et l'éco et si je dois m'intéresser à une question scientifique, je me renseigne. Il est assez illusoire de penser que parce que les élèves auront des cours de sciences au lycée, ils seront capables de comprendre d'emblée une question scientifique faisant débat : il est plus probable, comme le fait remarquer LordSteven, qu'ils se dépêcheront d'oublier ce qu'ils ne pratiqueront plus et conserveront peut-être un vague vernis de culture générale du domaine concerné.

Personnellement, je suis assez favorable à 3 séries générales (éventuellement 2 avec une ES/L avec tronc commun et enseignements plus spécifiques ou possibilité de mélanges) largement renforcées du point de vue des horaires et des contenus. Ou bien un enseignement qui correspondrait à une classe de 2de (renforcée) chaque année et la possibilité de choisir un renforcement de 2h dans 2 disciplines quelles qu'elles soient.
Par exemple : je verrais la ES/L avec un tronc commun de français, HG, LV1, LV2, maths à 4-4-4-3-3 et, en parcours ES, des SES 6h et des maths à 3h de plus et un renforcement de SES ou de maths (ou de LV ?) à 2h de plus en SES ou en maths (histoire que les ES spé maths aient autant de maths que des S maths (avec peut-être des spécificités dans le programme, genre : de quoi aborder les programmes de maximisation de fonctions à 2 variables correctement).


Dernière édition par Laverdure le Lun 15 Jan 2018 - 18:45, édité 2 fois

_________________
avatar
henriette
Médiateur

Re: Réforme du bac : le gouvernement envisage la suppression des séries S, L et ES

par henriette le Lun 15 Jan 2018 - 13:10
@Cath a écrit:Bon et bien moi, histoire de rajouter au désordre ambiant, je suis pour un bac qui équilibre les maths et les enseignements littéraires.
J'ai passé un bac qui n'existe plus (A1, lettres-maths) dans lequel il y avait quelque chose comme 8h de philo, 5h de maths, 2 LV et bien sûr de l'histoire-géo (LC en option).
Il faudrait un couplage majeur/mineur qui le permette.

Pourquoi un littéraire devrait-il être une brèle en maths et pourquoi un matheux devrait-il être illettré ?
Mille fois d'accord avec toi : si on aime les lettres et les maths, qu'on est bon dans les deux (et ce n'est pas un profil d'élève si rare que ça, je crois), on fait quoi ? Sans la possibilité de combiner ces deux matières de façon conséquente, les bons littéraires continueront à aller en filière purement scientifique dès qu'ils en auront les moyens, et L restera trop souvent une voie de garage, où l'on va par défaut.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
avatar
Danska
Modérateur

Re: Réforme du bac : le gouvernement envisage la suppression des séries S, L et ES

par Danska le Lun 15 Jan 2018 - 13:16
Le problème des SES, comme pour bien d'autres disciplines (le droit, par exemple), c'est qu'on peut argumenter dans les deux sens : d'un côté, j'ai tendance à considérer qu'un minimum de culture sociale et économique (mais aussi politique et juridique) est indispensable pour former des citoyens capables de réflexion ; de l'autre, se pose le problème des heures allouées à chaque discipline. Sachant que les journées n'excèdent pas 24h, que la tendance est plutôt à la réduction des volumes horaires, et qu'un saupoudrage des heures entre une multitude de disciplines est peu efficace, la théorie se heurte vite à la pratique...
Ramanujan974
Niveau 10

Re: Réforme du bac : le gouvernement envisage la suppression des séries S, L et ES

par Ramanujan974 le Lun 15 Jan 2018 - 13:25
Pour la filière générale, c'est simple :
Vous choisissez 2 matières à 8h et 4 matières à 4h. Tous les choix sont possibles.

Matières à 4h ou 8h : Français, HG, LV1, Maths, Physique, SVT, SES
Matières à 4h : EPS, LV2, Latin, Grec

On rajoute la philo en Term.

Ca fait 32 heures par semaine.
Bouboule
Expert spécialisé

Re: Réforme du bac : le gouvernement envisage la suppression des séries S, L et ES

par Bouboule le Lun 15 Jan 2018 - 15:07
@Panta Rhei a écrit:

[...]

Les horaires d'anglais au lycée sont ridicules (même en L). 5 à 6 heures hebdomadaires serait déjà un bon début.

Dans ce nouveau BAC, je ne vois que des maths. Maths par ci maths par là.

J'ai eu mon BAC C en 1988 (on avait au moins 8 heures de Maths! Atroce!)

[...]

Quelle idée de faire bac C quand on trouve les maths atroces (c'était 9h d'ailleurs)).

C'est marrantq ue tu ne vois que des maths alors qu'elles ne figurent pas au tronc commun de terminale dans l'idée de la commission.

Par contre, je suis d'accord avec toi, 5h de LV1 (plutôt qu'un mélange LV1/LV2 pour ma part).


@Cath a écrit:Bon et bien moi, histoire de rajouter au désordre ambiant, je suis pour un bac qui équilibre les maths et les enseignements littéraires.
J'ai passé un bac qui n'existe plus (A1, lettres-maths) dans lequel il y avait quelque chose comme 8h de philo, 5h de maths, 2 LV et bien sûr de l'histoire-géo (LC en option).
Il faudrait un couplage majeur/mineur qui le permette.

Pourquoi un littéraire devrait-il être une brèle en maths et pourquoi un matheux devrait-il être illettré ?

D'accord avec cela ; il y aurait du public pour un couplage philo/maths par exemple.
Quelle belle CPGE que la KH B/L, d'ailleurs.

@Danska a écrit:Le problème des SES, comme pour bien d'autres disciplines (le droit, par exemple), c'est qu'on peut argumenter dans les deux sens : d'un côté, j'ai tendance à considérer qu'un minimum de culture sociale et économique (mais aussi politique et juridique) est indispensable pour former des citoyens capables de réflexion ; de l'autre, se pose le problème des heures allouées à chaque discipline. Sachant que les journées n'excèdent pas 24h, que la tendance est plutôt à la réduction des volumes horaires, et qu'un saupoudrage des heures entre une multitude de disciplines est peu efficace, la théorie se heurte vite à la pratique...

Merci Danska pour ces propos sages.
Il faut bien proposer (faire) des choix. Beaucoup de collègues réclament un nombre X d'heures pour leur discipline mais se gardent bien de les inclure au sein d'un ensemble réaliste (sous prétexte qu'ils ne veulent pas se lancer dans une guerre des disciplines).
avatar
Laverdure
Grand sage

Re: Réforme du bac : le gouvernement envisage la suppression des séries S, L et ES

par Laverdure le Lun 15 Jan 2018 - 18:47
@Bouboule a écrit:
@Cath a écrit:Bon et bien moi, histoire de rajouter au désordre ambiant, je suis pour un bac qui équilibre les maths et les enseignements littéraires.
J'ai passé un bac qui n'existe plus (A1, lettres-maths) dans lequel il y avait quelque chose comme 8h de philo, 5h de maths, 2 LV et bien sûr de l'histoire-géo (LC en option).
Il faudrait un couplage majeur/mineur qui le permette.

Pourquoi un littéraire devrait-il être une brèle en maths et pourquoi un matheux devrait-il être illettré ?

D'accord avec cela ; il y aurait du public pour un couplage philo/maths par exemple.
Quelle belle CPGE que la KH B/L, d'ailleurs.

Je suis bien d'accord. D'ailleurs, je me demande si ce n'est pas vers une organisation type B/L que devrait tendre une filière générale au lycée.

_________________
avatar
Caspar
Bon génie

Re: Réforme du bac : le gouvernement envisage la suppression des séries S, L et ES

par Caspar le Lun 15 Jan 2018 - 18:50
@Ramanujan974 a écrit:Pour la filière générale, c'est simple :
Vous choisissez 2 matières à 8h et 4 matières à 4h. Tous les choix sont possibles.

Matières à 4h ou 8h : Français, HG, LV1, Maths, Physique, SVT, SES
Matières à 4h : EPS, LV2, Latin, Grec

On rajoute la philo en Term.

Ca fait 32 heures par semaine.

Comment faire en pratique ?
avatar
Laverdure
Grand sage

Re: Réforme du bac : le gouvernement envisage la suppression des séries S, L et ES

par Laverdure le Lun 15 Jan 2018 - 18:57
@Caspar a écrit:
@Ramanujan974 a écrit:Pour la filière générale, c'est simple :
Vous choisissez 2 matières à 8h et 4 matières à 4h. Tous les choix sont possibles.

Matières à 4h ou 8h : Français, HG, LV1, Maths, Physique, SVT, SES
Matières à 4h : EPS, LV2, Latin, Grec

On rajoute la philo en Term.

Ca fait 32 heures par semaine.

Comment faire en pratique ?

Et puis cela pose la question des options facultatives et de certaines disciplines qui ne sont que des spécialités comme les arts ou histoire des arts en L ? Les LV3 ? Le cinéma, etc. ?

Par ailleurs, personnellement, j'étais content de n'avoir que 2h d'EPS au lycée et de pouvoir échapper à certaines disciplines : j'imagine que les séries permettent également aux élèves d'échapper aux disciplines qui ne les intéressent pas et de se concentrer sur des disciplines un peu plus choisies par eux et non plus imposées.

_________________
avatar
Ruthven
Monarque

Re: Réforme du bac : le gouvernement envisage la suppression des séries S, L et ES

par Ruthven le Mar 16 Jan 2018 - 19:44
Pas grand chose de plus :

https://www.francebleu.fr/infos/education/le-nouveau-lycee-se-discute-a-valentigney-1516121800

si ce n'est l'insistance sur le fait que la forme des épreuves déterminera la structure du lycée.

Recommandations de l'APHEC (assoc. des profs de prépa éco) :
https://aphec.fr/IMG/pdf/contribution_de_l_aphec_a_la_re_flexion_de_la_commission_mathiot.pdf

Et ceci pour rire :

https://www.sgen-cfdt.fr/actu/reforme-baccalaureat-desintox/
avatar
lene75
Empereur

Re: Réforme du bac : le gouvernement envisage la suppression des séries S, L et ES

par lene75 le Mar 16 Jan 2018 - 21:25
@henriette a écrit:
@Cath a écrit:Bon et bien moi, histoire de rajouter au désordre ambiant, je suis pour un bac qui équilibre les maths et les enseignements littéraires.
J'ai passé un bac qui n'existe plus (A1, lettres-maths) dans lequel il y avait quelque chose comme 8h de philo, 5h de maths, 2 LV et bien sûr de l'histoire-géo (LC en option).
Il faudrait un couplage majeur/mineur qui le permette.

Pourquoi un littéraire devrait-il être une brèle en maths et pourquoi un matheux devrait-il être illettré ?
Mille fois d'accord avec toi : si on aime les lettres et les maths, qu'on est bon dans les deux (et ce n'est pas un profil d'élève si rare que ça, je crois), on fait quoi ? Sans la possibilité de combiner ces deux matières de façon conséquente, les bons littéraires continueront à aller en filière purement scientifique dès qu'ils en auront les moyens, et L restera trop souvent une voie de garage, où l'on va par défaut.

Je souscris totalement.
Et ça n'est pas qu'une question de goût, un scientifique purement technicien, c'est un danger pour la société ("Science sans conscience...") et un littéraire qui n'a aucune notion scientifique, voire aucune logique, c'est une catastrophe aussi.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
avatar
VinZT
Grand sage

Re: Réforme du bac : le gouvernement envisage la suppression des séries S, L et ES

par VinZT le Mar 16 Jan 2018 - 21:54
@lene75 a écrit:
Je souscris totalement.
Et ça n'est pas qu'une question de goût, un scientifique purement technicien, c'est un danger pour la société ("Science sans conscience...") et un littéraire qui n'a aucune notion scientifique, voire aucune logique, c'est une catastrophe aussi.

Surtout quand ils deviennent hommes politiques. professeur

_________________
« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François
« Un économiste est un expert qui saura demain pourquoi ce qu'il avait prédit hier ne s'est pas produit aujourd'hui. » Laurence J. Peter
avatar
Lord Steven
Habitué du forum

Re: Réforme du bac : le gouvernement envisage la suppression des séries S, L et ES

par Lord Steven le Mar 16 Jan 2018 - 22:37
@lene75 a écrit:
@henriette a écrit:
@Cath a écrit:Bon et bien moi, histoire de rajouter au désordre ambiant, je suis pour un bac qui équilibre les maths et les enseignements littéraires.
J'ai passé un bac qui n'existe plus (A1, lettres-maths) dans lequel il y avait quelque chose comme 8h de philo, 5h de maths, 2 LV et bien sûr de l'histoire-géo (LC en option).
Il faudrait un couplage majeur/mineur qui le permette.

Pourquoi un littéraire devrait-il être une brèle en maths et pourquoi un matheux devrait-il être illettré ?
Mille fois d'accord avec toi : si on aime les lettres et les maths, qu'on est bon dans les deux (et ce n'est pas un profil d'élève si rare que ça, je crois), on fait quoi ? Sans la possibilité de combiner ces deux matières de façon conséquente, les bons littéraires continueront à aller en filière purement scientifique dès qu'ils en auront les moyens, et L restera trop souvent une voie de garage, où l'on va par défaut.

Je souscris totalement.
Et ça n'est pas qu'une question de goût, un scientifique purement technicien, c'est un danger pour la société ("Science sans conscience...") et un littéraire qui n'a aucune notion scientifique, voire aucune logique, c'est une catastrophe aussi.

Je suis un pur littéraire sans aucune notion scientifique, et ravi de découvrir que ma vie est une catastrophe. Merci. Vous rendez vous compte de ce que vous écrivez?

_________________
If you play with a cat, you should mind his scratch
avatar
mamieprof
Érudit

Re: Réforme du bac : le gouvernement envisage la suppression des séries S, L et ES

par mamieprof le Mar 16 Jan 2018 - 22:41
Aucune notion scientifique voire aucune logique c'est violent  !   Il a peut-être un minimum de bon sens ce pov' littéraire ! Laughing
avatar
amalricu
Habitué du forum

Re: Réforme du bac : le gouvernement envisage la suppression des séries S, L et ES

par amalricu le Mer 17 Jan 2018 - 4:06
@Lord Steven a écrit:
@lene75 a écrit:
@henriette a écrit:
@Cath a écrit:Bon et bien moi, histoire de rajouter au désordre ambiant, je suis pour un bac qui équilibre les maths et les enseignements littéraires.
J'ai passé un bac qui n'existe plus (A1, lettres-maths) dans lequel il y avait quelque chose comme 8h de philo, 5h de maths, 2 LV et bien sûr de l'histoire-géo (LC en option).
Il faudrait un couplage majeur/mineur qui le permette.

Pourquoi un littéraire devrait-il être une brèle en maths et pourquoi un matheux devrait-il être illettré ?
Mille fois d'accord avec toi : si on aime les lettres et les maths, qu'on est bon dans les deux (et ce n'est pas un profil d'élève si rare que ça, je crois), on fait quoi ? Sans la possibilité de combiner ces deux matières de façon conséquente, les bons littéraires continueront à aller en filière purement scientifique dès qu'ils en auront les moyens, et L restera trop souvent une voie de garage, où l'on va par défaut.

Je souscris totalement.
Et ça n'est pas qu'une question de goût, un scientifique purement technicien, c'est un danger pour la société ("Science sans conscience...") et un littéraire qui n'a aucune notion scientifique, voire aucune logique, c'est une catastrophe aussi.

Je suis un pur littéraire sans aucune notion scientifique,  et ravi de découvrir que ma vie est une catastrophe. Merci. Vous rendez vous compte de ce que vous écrivez?

+ 10000

Le sens des mots et leur subtile nuance.....c'est une qualité littéraire, non ?
avatar
Caspar
Bon génie

Re: Réforme du bac : le gouvernement envisage la suppression des séries S, L et ES

par Caspar le Mer 17 Jan 2018 - 9:20
Oui, on peut aussi être un "pur littéraire" et s'intéresser aux sciences (et l'épistémologie fait partie du programme de philo) sans pour autant les étudier de façon approfondie. Il y a quand même des bases de sciences qui sont enseignées au collège, donc ça ne me choque pas qu'on se spécialise ensuite (c'est le cas en GB avec les A-Levels: seulement trois ou quatre matières en première et terminale).
avatar
Ruthven
Monarque

Re: Réforme du bac : le gouvernement envisage la suppression des séries S, L et ES

par Ruthven le Mer 17 Jan 2018 - 10:57
Remise du rapport prévue le 24 :

http://www.estrepublicain.fr/actualite/2018/01/17/le-bac-a-la-carte-et-avec-des-extras-baccalaureat-reforme-education-nationale-socle-commun-epreuves-majeures

Apparition d'un cours de culture et démarche scientifique en Terminale.
avatar
William Foster
Neoprof expérimenté

Re: Réforme du bac : le gouvernement envisage la suppression des séries S, L et ES

par William Foster le Mer 17 Jan 2018 - 12:24
@amalricu a écrit:
@Lord Steven a écrit:
Je suis un pur littéraire sans aucune notion scientifique,  et ravi de découvrir que ma vie est une catastrophe. Merci. Vous rendez vous compte de ce que vous écrivez?

+ 10000

Le sens des mots et leur subtile nuance.....c'est une qualité littéraire, non ?

Comme quoi on peut n'avoir aucune notion scientifique et savoir compter jusqu'à 10 000.  Rolling Eyes

Il n'y a que 3 sortes de gens:

Ceux qui savent compter, et les autres.

_________________
Tout le monde me dit que je ne peux pas faire l'unanimité.
"Il ne faut pas voir le mal partout où il est." Marie-Martine Schyns, ministre belge de l'enseignement obligatoire
Vérificateur de miroir est un métier que je me verrais bien faire, un jour.
Contenu sponsorisé

Re: Réforme du bac : le gouvernement envisage la suppression des séries S, L et ES

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum