Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Laotzi
Habitué du forum

Re: Réforme du bac : le gouvernement envisage la suppression des séries S, L et ES

par Laotzi le Mer 14 Fév 2018 - 18:14
Qui vous dit qu'elle sera forcément enseignée uniquement par les profs d'HG ? Il y a bien une spécialité "humanités, littérature et philosophie" dont on peut penser qu'elle sera partagée au moins entre professeurs de lettres et de philosophie (peut-être une simple distinction première/terminale mais peut-être aussi un partage d'heures sur les deux ans). On peut penser que le ministère prévoit qu'une même spécialité puisse être partagée (tout dépendra aussi des programmes), par exemple en 1e deux heures d'HG et deux heures de Sciences Politiques/géopolitiques.
Flagada_28
Niveau 5

Re: Réforme du bac : le gouvernement envisage la suppression des séries S, L et ES

par Flagada_28 le Mer 14 Fév 2018 - 18:14
@Danska a écrit:
@Flagada_28 a écrit:
@Laverdure a écrit:

Du côté des SES, on perd des spécialités, des heures et la science politique passerait dans le giron des historiens alors qu'elle fait d'un enseignement de spécialité/option en ES depuis plus de 20 ans, qu'elle est une des disciplines constitutives des sciences sociales et une des spécialités des concours... Je vois aussi des jours sombres à venir pour nous.

Je suis pas mécontent que la discipline prenne autant d'importance mais en effet science politique = S.E.S.
Je suis pas contre que les enseignants en HG l'enseignent...si nous aussi.
Il faut renommer cette matière et enlever le "histoire geo"
Comment ça, "prenne autant d'importance" ? Elle en perd, au contraire ! On passe de discipline centrale ou presque d'une filière à simple option parmi d'autres...

C'était une option de 1h30 par semaine en term qui passe de 4h en premiere et 6h en terminale.
C'est ptet même limite surdimensionné!
avatar
Laverdure
Grand sage

Re: Réforme du bac : le gouvernement envisage la suppression des séries S, L et ES

par Laverdure le Mer 14 Fév 2018 - 18:16
@Bouboule a écrit:
@Laverdure a écrit:Autant il n'y a pas de débat sur le fait que la SPC ait besoin des maths : l'enseignement supérieur, dans ces domaines, se fait en ayant recours aux mathématiques sans que cela pose problème. Ce n'est pas le cas en éco : on peut faire de l'éco de façon plus ou moins formalisée et le débat sur l'enseignement (supérieur) de l'économie est vif depuis longtemps (et les étudiants s'y sont invités en 2000). Dans ce domaine, je crois que tout dépendra de la voie de formation visée : quelle fac/fac ou CPGE, etc. Pour le reste, je crois que la sélection par les maths est suffisamment ancienne pour que les bons ne se posent pas trop de questions : ils feront des maths et les filières éco les plus sélectives feront la sélection sur les maths indépendamment du fait que ce soit réellement utile ou pas ou que cela ait du sens.

Du côté des SES, on perd des spécialités, des heures et la science politique passerait dans le giron des historiens alors qu'elle fait d'un enseignement de spécialité/option en ES depuis plus de 20 ans, qu'elle est une des disciplines constitutives des sciences sociales et une des spécialités des concours... Je vois aussi des jours sombres à venir pour nous.

Rien ne dit qu'ils ne vont pas couper les horaires en deux parties...
Je sais aussi qu'en CPGE ECE, les inspections d'histoire-géographie et de SES se partagent les postes via "analyse économique et historique des sociétés" alors tout est envisageable.
Oui, je crois qu'il arrive souvent que la première année soit confiée à un collègue d'HG et la deuxième année à un collègue de SES. Le problème reste entier de toute façon : couper c'est bien mais s'il n'y a plus de série qui permettait de réserver, au moins pour la série, l'enseignement à une discipline, cela va donner la querelle de chapelle. C'est d'ailleurs le problème de la fin des série chez nous : les SES sont nées (et sont associées) à la filière ES.

_________________
Flagada_28
Niveau 5

Re: Réforme du bac : le gouvernement envisage la suppression des séries S, L et ES

par Flagada_28 le Mer 14 Fév 2018 - 18:17
@Laverdure a écrit:
@Flagada_28 a écrit:Pourquoi la science politique est donné aux profs de HG qui ne sont pas formés pour?
Loin de moi l'idée de faire une guerre de chapelle mais ...

Pourquoi ne pas renommer ça "Science Politique et Geopolitique" et laisser les établissements le soin de donner cette matière aux enseignants en SES et HG?

Cela va donner une querelle de chapelle... Il y a toute une partie des sciences politiques qui est en fait des sciences sociales du politique, de la sociologie politique : les explications du vote, la socialisation politique, les questions d'engagement politique et de militantisme, l'action publique, etc. La partie proche du droit constit' (les régimes politiques est assez transversales) quant aux relations internationales, je connais moins mais cela paraît pertinent de les rapprocher de la géopolitique et donc des historiens-géographes, tout comme ce qui relève de l'histoire politique.

Je suis enseignant en S.E.S. donc je sais bien ^^
Mais le fait que Histoire Geographie est dans le titre, donc cette option devient une grosse matière et plutot que de laisser un titre vague pour donner cette matière au profs de S.E.S. et HG, on écrit "HG"
Donc pour l'instant on perd une de nos capacités pour laquelle on a été formé pour la refiler a des enseignants qui n'ont pas étés formés dessus.

Y'a bien une option litterature et philo...
Pourquoi pas mélanger ces deux là!
avatar
Danska
Modérateur

Re: Réforme du bac : le gouvernement envisage la suppression des séries S, L et ES

par Danska le Mer 14 Fév 2018 - 18:18
@Flagada_28 a écrit:
@Danska a écrit:
@Flagada_28 a écrit:
@Laverdure a écrit:

Du côté des SES, on perd des spécialités, des heures et la science politique passerait dans le giron des historiens alors qu'elle fait d'un enseignement de spécialité/option en ES depuis plus de 20 ans, qu'elle est une des disciplines constitutives des sciences sociales et une des spécialités des concours... Je vois aussi des jours sombres à venir pour nous.

Je suis pas mécontent que la discipline prenne autant d'importance mais en effet science politique = S.E.S.
Je suis pas contre que les enseignants en HG l'enseignent...si nous aussi.
Il faut renommer cette matière et enlever le "histoire geo"
Comment ça, "prenne autant d'importance" ? Elle en perd, au contraire ! On passe de discipline centrale ou presque d'une filière à simple option parmi d'autres...

C'était une option de 1h30 par semaine en term qui passe de 4h en premiere et 6h en terminale.
C'est ptet même limite surdimensionné!
Je parlais des SES en général - et j'ai dû rater quelque chose, parce que je n'ai pas vu que les sciences politiques devaient maintenant occuper 6h... Bon, à l'allure où va ce fil, j'ai pu manquer des éléments !
avatar
Laverdure
Grand sage

Re: Réforme du bac : le gouvernement envisage la suppression des séries S, L et ES

par Laverdure le Mer 14 Fév 2018 - 18:18
@Laotzi a écrit:Qui vous dit qu'elle sera forcément enseignée uniquement par les profs d'HG ? Il y a bien une spécialité "humanités, littérature et philosophie" dont on peut penser qu'elle sera partagée au moins entre professeurs de lettres et de philosophie (peut-être une simple distinction première/terminale mais peut-être aussi un partage d'heures sur les deux ans). On peut penser que le ministère prévoit qu'une même spécialité puisse être partagée (tout dépendra aussi des programmes), par exemple en 1e deux heures d'HG et deux heures de Sciences Politiques/géopolitiques.

C'est, en effet, possible mais pas rassurant : la répartition au moment de la tombée de DHG risque d'être saignante selon les lycées.

_________________
Flagada_28
Niveau 5

Re: Réforme du bac : le gouvernement envisage la suppression des séries S, L et ES

par Flagada_28 le Mer 14 Fév 2018 - 18:19
@Laverdure a écrit:
@Bouboule a écrit:
@Laverdure a écrit:Autant il n'y a pas de débat sur le fait que la SPC ait besoin des maths : l'enseignement supérieur, dans ces domaines, se fait en ayant recours aux mathématiques sans que cela pose problème. Ce n'est pas le cas en éco : on peut faire de l'éco de façon plus ou moins formalisée et le débat sur l'enseignement (supérieur) de l'économie est vif depuis longtemps (et les étudiants s'y sont invités en 2000). Dans ce domaine, je crois que tout dépendra de la voie de formation visée : quelle fac/fac ou CPGE, etc. Pour le reste, je crois que la sélection par les maths est suffisamment ancienne pour que les bons ne se posent pas trop de questions : ils feront des maths et les filières éco les plus sélectives feront la sélection sur les maths indépendamment du fait que ce soit réellement utile ou pas ou que cela ait du sens.

Du côté des SES, on perd des spécialités, des heures et la science politique passerait dans le giron des historiens alors qu'elle fait d'un enseignement de spécialité/option en ES depuis plus de 20 ans, qu'elle est une des disciplines constitutives des sciences sociales et une des spécialités des concours... Je vois aussi des jours sombres à venir pour nous.

Rien ne dit qu'ils ne vont pas couper les horaires en deux parties...
Je sais aussi qu'en CPGE ECE, les inspections d'histoire-géographie et de SES se partagent les postes via "analyse économique et historique des sociétés" alors tout est envisageable.
Oui, je crois qu'il arrive souvent que la première année soit confiée à un collègue d'HG et la deuxième année à un collègue de SES. Le problème reste entier de toute façon : couper c'est bien mais s'il n'y a plus de série qui permettait de réserver, au moins pour la série, l'enseignement à une discipline, cela va donner la querelle de chapelle. C'est d'ailleurs le problème de la fin des série chez nous : les SES sont nées (et sont associées) à la filière ES.


Ca a déjà commencé.
On a un enseignant en philo qui hait les S.E.S. pour je ne sais quelle raison qui vient de nous dire avant de partir qu'il était très content de cette réforme et qu'il va demander a prendre l'option droit aussi aux profs de S.E.S.
Enfin il a ajouté: "Bon ben les profs de S.E.S vous risquez de vous engueuler avec les profs de histoire geo hahahahaha"
avatar
klaus2
Niveau 10

Re: Réforme du bac : le gouvernement envisage la suppression des séries S, L et ES

par klaus2 le Mer 14 Fév 2018 - 18:19
Les séries classiques ne fonctionnaient pas : la gloire pour S, un peu moins pour ES, zéro pour L, choisie par élimination. Et toutes ces matières à ingurgiter pour les élèves ! c'était vraiment absurde.


Dernière édition par klaus2 le Mer 14 Fév 2018 - 18:19, édité 1 fois

_________________
Unendlich ist der Raum, unbegreiflich die Wesen,
Die zu uns kommen still mit sanftem Flügleschlag
Und göttlichen Balsam, wunderbar für die Seelen
Auf die Wunde legen, die jeden schmerzen mag
(Eichendorff)
Ramanujan974
Niveau 10

Re: Réforme du bac : le gouvernement envisage la suppression des séries S, L et ES

par Ramanujan974 le Mer 14 Fév 2018 - 18:19
Quand je lis que "En première, Léa suivra un socle de culture commune, humaniste et scientifique", je ris jaune.
7h de Français-HG et 2h de baratin pseudo-scientifique, enseigné potentiellement par un prof d'HG. Où est le socle scientifique ?

Ca recommence comme avant :
- on estime qu'il est normal qu'un "littéraire" ne fassent pas de sciences.
- on oblige un "scientifique" à faire 7h de Français/Philo - HG.

C'est aberrant.
Flagada_28
Niveau 5

Re: Réforme du bac : le gouvernement envisage la suppression des séries S, L et ES

par Flagada_28 le Mer 14 Fév 2018 - 18:20
@Danska a écrit:
@Flagada_28 a écrit:
@Danska a écrit:
@Flagada_28 a écrit:

Je suis pas mécontent que la discipline prenne autant d'importance mais en effet science politique = S.E.S.
Je suis pas contre que les enseignants en HG l'enseignent...si nous aussi.
Il faut renommer cette matière et enlever le "histoire geo"
Comment ça, "prenne autant d'importance" ? Elle en perd, au contraire ! On passe de discipline centrale ou presque d'une filière à simple option parmi d'autres...

C'était une option de 1h30 par semaine en term qui passe de 4h en premiere et 6h en terminale.
C'est ptet même limite surdimensionné!
Je parlais des SES en général - et j'ai dû rater quelque chose, parce que je n'ai pas vu que les sciences politiques devaient maintenant occuper 6h... Bon, à l'allure où va ce fil, j'ai pu manquer des éléments !

Cette option geopolitique et science po prend autant d'importance que math, ses, svt etc..
*4h en premiere
*6h en terminale
avatar
Guermantes729
Habitué du forum

Re: Réforme du bac : le gouvernement envisage la suppression des séries S, L et ES

par Guermantes729 le Mer 14 Fév 2018 - 18:20
@Bouboule a écrit:
Les programmes de physique actuels sont déjà adaptés pour faire sans maths (d'ailleurs ce n'est plus de la physique).


Quand même pas :/ ils ont encore besoin des dérivées et d'intégrales par exemple, qui ne se font pas (encore) en 2nde
avatar
Laverdure
Grand sage

Re: Réforme du bac : le gouvernement envisage la suppression des séries S, L et ES

par Laverdure le Mer 14 Fév 2018 - 18:21
Les séries classiques fonctionnaient mal mais elles avaient le mérite de représenter une certaine cohérence qu'une bonne réforme, à mon avis, aurait dû renforcer : en augmentant le volume horaire et en remplissant correctement les programmes de sciences en S par exemple et de même en ES ou en L.

Quant aux querelles HG/SES, on en revient à la genèse des SES : au départ, le corps des prof de SES s'est constitué avec des collègues d'HG et des collègues d'éco-gestion ("techniques économiques de gestion" je crois bien)


Dernière édition par Laverdure le Mer 14 Fév 2018 - 18:24, édité 1 fois

_________________
avatar
klaus2
Niveau 10

Re: Réforme du bac : le gouvernement envisage la suppression des séries S, L et ES

par klaus2 le Mer 14 Fév 2018 - 18:22
Ce qui est aberrant, c'est de croire qu'un élève peut avoir 7 ou 8 matières sans problème.

_________________
Unendlich ist der Raum, unbegreiflich die Wesen,
Die zu uns kommen still mit sanftem Flügleschlag
Und göttlichen Balsam, wunderbar für die Seelen
Auf die Wunde legen, die jeden schmerzen mag
(Eichendorff)
avatar
numéro6
Niveau 5

Re: Réforme du bac : le gouvernement envisage la suppression des séries S, L et ES

par numéro6 le Mer 14 Fév 2018 - 18:22
Je pense pour ma part que l'enseignement d'histoire-géographie, géopolitique et sciences politiques risque fort d'être partagé entre enseignants d'histoire-géo et de SES. Après reste à savoir ce qu'il y aura dans le programme de sciences politiques. Et puis, on verra peut-être aussi fleurir pour cette spécialité comme pour d'autres des certifications dont l'Education nationale a le secret même si, dans ce cas précis, je ne pense pas qu'elle se justifie.
Flagada_28
Niveau 5

Re: Réforme du bac : le gouvernement envisage la suppression des séries S, L et ES

par Flagada_28 le Mer 14 Fév 2018 - 18:23
@Laverdure a écrit:Les séries classiques fonctionnaient mal mais elles avaient le mérite de représenter une certaine cohérence qu'une bonne réforme, à mon avis, aurait dû renforcer : en augmentant le volume horaire et en remplissant correctement les programmes de sciences en S par exemple et de même en ES ou en L.

Ma question va paraitre bête mais c'est fixé dans le marbre ou va y'avoir encore des consultations?
Et niveau manif...y'a de la grogne?
Je demande pas a manifester j'attend de voir si il se passe des choses, je suis comme Mancur Olson :p mais j'ai l'impression que c'est calme.
Bouboule
Esprit éclairé

Re: Réforme du bac : le gouvernement envisage la suppression des séries S, L et ES

par Bouboule le Mer 14 Fév 2018 - 18:23
Une question sur les SES et le post-bac.
Y a-t-il actuellement des TS (un nombre significatif) qui s'inscrivent en fac de sciences économiques ?
S'en sortent-ils bien ?
avatar
Odéon
Niveau 3

Re: Réforme du bac : le gouvernement envisage la suppression des séries S, L et ES

par Odéon le Mer 14 Fév 2018 - 18:24
@Ramanujan974 a écrit:
- on estime qu'il est normal qu'un "littéraire" ne fassent pas de sciences.
- on oblige un "scientifique" à faire 7h de Français/Philo - HG.

C'est aberrant.

Ah bon ? En quoi ? Neutral

-------

http://www.neoprofs.org/viewtopic.forum?t=116350
Contenu sponsorisé

Re: Réforme du bac : le gouvernement envisage la suppression des séries S, L et ES

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum