Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Yazilikaya
Neoprof expérimenté

Quand le bénévolat est un dû

par Yazilikaya le Sam 20 Jan 2018 - 18:00
http://www.bondyblog.fr/201801170903/a-saint-ouen-deux-classes-de-cm2-exclues-dune-longue-tradition-de-classes-de-neige/#.WmGbAnaAqIu

À Saint-Ouen, des CM2 de l’école Jules-Vallès n’iront pas en classe de neige cette année comme le veut la tradition depuis plus de 50 ans. La faute à l’absence d’enseignants volontaires pour les accompagner. Un coup dur pour ces élèves des quartiers populaires de la ville de Seine-Saint-Denis.

Avoir la responsabilité d'élèves 24/24, non, ce n'est pas un devoir!!!  affraid  furieux
avatar
Pseudo
Demi-dieu

Re: Quand le bénévolat est un dû

par Pseudo le Sam 20 Jan 2018 - 18:10
L'article ne dit pas que c'est un devoir pour les enseignants. Il explique même les situations particulières qui font que les enseignants ne peuvent s'investir dans ce projet. Je comprends la déception des familles, mais peut-être que cela leur donnera la bonne idée d'aller proposer leurs services aux enseignants en amont plutôt que de les laisser seuls se dépatouiller avec tout ça.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
avatar
Haynee
Niveau 7

Re: Quand le bénévolat est un dû

par Haynee le Sam 20 Jan 2018 - 18:25
C'est effectivement dommage pour ces deux classes. Toutefois, quand on entend de plus souvent en plus souvent les CDE répéter combien les accompagnateurs de voyages scolaires sont privilégiés car c'est l'établissement qui prend en charge leur part, ce n'est pas une mauvaise chose de rappeler de temps en temps qu'il y a des responsabilités importantes, que cela mobilise beaucoup d'énergie d'être en service 24h/24 (j'imagine à peine ce que ce doit être de passer trois semaines avec élèves de primaire) et qu'en conséquence, non, un voyage scolaire n'est pas un dû (pétition ou pas).


Dernière édition par Haynee le Sam 20 Jan 2018 - 18:46, édité 1 fois (Raison : Coquille)
avatar
Pseudo
Demi-dieu

Re: Quand le bénévolat est un dû

par Pseudo le Sam 20 Jan 2018 - 18:30
Oui, 3 semaines entières en classe de neige avec des cm2, seigneur... Je veux bien croire que ça leur fasse des souvenirs !

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
avatar
ysabel
Devin

Re: Quand le bénévolat est un dû

par ysabel le Sam 20 Jan 2018 - 18:50
3 semaines !! Je suis même surprise que jusque-là il y avait des enseignants volontaires !

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
Tiberius
Niveau 6

Re: Quand le bénévolat est un dû

par Tiberius le Sam 20 Jan 2018 - 19:01
Il est clair que si l'ensemble des enseignants arrêtaient toute tâche non rémunérée, la machine serait à l'arrêt..
ddalcatel
Niveau 8

Re: Quand le bénévolat est un dû

par ddalcatel le Sam 20 Jan 2018 - 19:04
@Tiberius a écrit:Il est clair que si l'ensemble des enseignants arrêtaient toute tâche non rémunérée, la machine serait à l'arrêt..
Il est urgent d'en arriver là...
Tiberius
Niveau 6

Re: Quand le bénévolat est un dû

par Tiberius le Sam 20 Jan 2018 - 19:09
Cela serait à mon avis le seul moyen de pression efficace pour se faire entendre (contrairement à un jour de grève totalement inutile qui rapporte de l'argent à l'Etat).
avatar
Lefteris
Empereur

Re: Quand le bénévolat est un dû

par Lefteris le Sam 20 Jan 2018 - 19:13
@Tiberius a écrit:Cela serait à mon avis le seul moyen de pression efficace pour se faire entendre (contrairement à un jour de grève totalement inutile qui rapporte de l'argent à l'Etat).
Depuis le temps que je le dis : fin des tâches gratuites, et même des taches annexes (mal) rémunérées . La lutte doit se faire sur tous les terrains , et cette guerre individuelle de tranchées n'est pas la moins efficace.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble".
(F. Robine , penseure moderne,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013, par la stratégie du puzzle).

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celles des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet (autre penseur, mais ancien et périmé)
wilfried12
Niveau 8

Re: Quand le bénévolat est un dû

par wilfried12 le Sam 20 Jan 2018 - 19:23
C'est révoltant cet article qui stigmatise les enseignants dont la seule faute est de refuser de travailler gratuitement Neutral
Tiberius
Niveau 6

Re: Quand le bénévolat est un dû

par Tiberius le Sam 20 Jan 2018 - 19:36
Oui, c'est un peu le message sous-entendu
avatar
Celadon
Demi-dieu

Re: Quand le bénévolat est un dû

par Celadon le Sam 20 Jan 2018 - 19:38
Et il va en pleuvoir de plus en plus, des messages comme celui-là, jusqu'à ce qu'au MEN on décide que ce sera voyage obligatoire pour tous les enseignants. Epicétou.
wilfried12
Niveau 8

Re: Quand le bénévolat est un dû

par wilfried12 le Sam 20 Jan 2018 - 19:39
Ils peuvent faire pas mal de choses, mais ça, sans payer chaque heure en présence des élèves ils ne pourront pas.
Tiberius
Niveau 6

Re: Quand le bénévolat est un dû

par Tiberius le Sam 20 Jan 2018 - 19:39
Je ne pourrai pas, j'ai piscine!!
avatar
Celadon
Demi-dieu

Re: Quand le bénévolat est un dû

par Celadon le Sam 20 Jan 2018 - 19:41
J'aime ton optimisme, Wilfried.
Tiberius
Niveau 6

Re: Quand le bénévolat est un dû

par Tiberius le Sam 20 Jan 2018 - 19:46
Obliger un prof à faire un voyage scolaire me parait difficile.
avatar
Celadon
Demi-dieu

Re: Quand le bénévolat est un dû

par Celadon le Sam 20 Jan 2018 - 19:51
Je ne dis pas que ce n'est pas difficile. Plein de "réformes" paraissaient impossibles à imposer et on voit où on en est !!
Je dis qu'ils feront des pieds et des mains pour imposer ce qui plaît aux parents sans que ça leur coûte un sou. Je suis persuadée qu'ils y parviendront.
avatar
Rendash
Bon génie

Re: Quand le bénévolat est un dû

par Rendash le Sam 20 Jan 2018 - 19:57
De l'organisation à l'encadrement, il y a quand même trop de paramètres qui rendent une éventuelle obligation difficile à mettre en place. Mais comme beaucoup disent amen en baissant la tête à toutes les idioties que leur hiérarchie veut leur imposer, ça pourrait bien arriver, en effet.

Trois semaines. Non mais lol.

Surtout que

Selon elle, le manque de volonté des nouveaux enseignants pourrait venir d’une appréhension liée à l’agression d’un élève par un de ses camarades en classe de neige il y a deux ans. “Il y a de la violence à l’école élémentaire et on ne peut pas en vouloir aux nouveaux enseignants d’avoir des craintes. Mais il faut que l’équipe pédagogique trouve des solutions. On ne peut pas dire aux enfants, ‘si tu n’es pas sage, pas de classe de neige l’année prochaine’ !”

Ben voyons.

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
Philomène87
Neoprof expérimenté

Re: Quand le bénévolat est un dû

par Philomène87 le Sam 20 Jan 2018 - 20:12
Je suis sidérée.
3 semaines, mais même 1 semaine, même quelques jours... L'enseignant peut élever son gamin seul : qui paie la nounou pendant tout ce temps-là ? Les parents d'élèves ?
J'ai des chats : qui s'en occuperait si j'accompagnais un voyage scolaire ?
Non seulement on n'est pas payés pour ces heures sup' et la monstrueuse responsabilité, mais en plus il faudrait que l'on engage des frais pour s'occuper de nos gosses ou de nos animaux pendant notre absence ? De là à se faire traiter d'égoïste, il n'y a qu'un pas.
En début d'année on m'a sollicitée pour une classe de neige (6e-5e), en me faisant comprendre qu'il fallait absolument un accompagnateur supplémentaire. J'ai refusé net, pour des raisons qui me sont personnelles et que je n'avais pas envie d'évoquer. Bon, ils ont quand même trouvé quelqu'un d'autre, mais c'était moins une. Je n'aurais pas éprouvé la moindre culpabilité si le voyage n'avait pu se faire, surtout quand on voit la façon dont les parents nous remercient (dernier voyage scolaire : on a attendu 1 heure au retour à cause d'un parent en retard, il est arrivé, a récupéré son gamin, et on n'a eu droit ni à "bonsoir, excusez-moi, merci d'avoir attendu". Rien. Que dalle.)
Sinon, cette semaine, avec des collègues on discutait projeeeeeeets, et "c'est bien de faire des projeeeeeeets", et blablabla, "c'est comme ça qu'on obtient la hors classe", et blablabla. J'ai osé un : "et si le projet ça consiste à faire progresser les élèves, ça compte ?"
Tollé : "Ah mais ça c'est évident, c'est la base, mais tu peux pas te limiter à ça voyons, faut prouver ton investissement, c'est pour ça que t'es payée !"
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe

Re: Quand le bénévolat est un dû

par Daphné le Sam 20 Jan 2018 - 20:14
Je ne pense pas que ça puisse être rendu obligatoire pour les professeurs. Je ne parle même pas du bénévolat/volontariat, mais tout simplement de la vie privée, des enfants à gérer - il y a des parents seuls - des collègues avec suivis médicaux réguliers /régimes particuliers, des collègues en situation de grossesse qui ne doivent pas voyager .... Bref difficile d'imposer ça.
avatar
Philomène87
Neoprof expérimenté

Re: Quand le bénévolat est un dû

par Philomène87 le Sam 20 Jan 2018 - 20:17
@Daphné a écrit:Je ne pense pas que ça puisse être rendu obligatoire pour les professeurs. Je ne parle même pas du bénévolat/volontariat, mais tout simplement de la vie privée, des enfants à gérer - il y a des parents seuls - des collègues avec suivis médicaux réguliers /régimes particuliers, des collègues en situation de grossesse qui ne doivent pas voyager .... Bref difficile d'imposer ça.

Et puis même ! On ne peut pas imposer une chose aussi lourde, sans rémunération. C'est n'importe quoi.
Et la pétition, nous montre bien que ces gens ne sont que des consommateurs.
avatar
Celadon
Demi-dieu

Re: Quand le bénévolat est un dû

par Celadon le Sam 20 Jan 2018 - 20:17
Et que s'est-il passé pour les PE qui ne travaillaient pas le mercredi matin et qui ont dû s'y mettre ? Déplacements, gardes de bébés et d'animaux, etc. Compensés ? Je ne sais pas, c'est une question. J'ai tout de même l'impression assez triste que tout le monde s'y est fait. Donc...
avatar
laMiss
Expert spécialisé

Re: Quand le bénévolat est un dû

par laMiss le Sam 20 Jan 2018 - 20:17
Dans la pétition des parents, on apprend aussi que
“Toutes les solutions n’ont pas été épuisées. Et avec cette annulation, c’est un acquis qui est mis en question”.

Dommage qu'on ne puisse pas laisser de commentaires sur ce site.

_________________
Bonne route !
avatar
lectiole
Habitué du forum

Re: Quand le bénévolat est un dû

par lectiole le Sam 20 Jan 2018 - 20:17
Quand à un éventuel appel à des enseignants d’autres établissements, dans le cas de cette classe, “cela n’a pas marché“, dit-elle.




_________________
Vivre dans l'instant me semble une mort constante.
avatar
clap
Habitué du forum

Re: Quand le bénévolat est un dû

par clap le Sam 20 Jan 2018 - 20:18
La phrase qui me choque c'est "on ne va pas dire aux enfants" vous n'avez pas été sages, pas de classe de neige l'an prochain"". Bah si, on va.
Contenu sponsorisé

Re: Quand le bénévolat est un dû

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum