Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
chmarmottine
Neoprof expérimenté

maths 1re ES

par chmarmottine le Mar 23 Jan 2018 - 11:23
C'est la première fois que j'ai une classe de 1ES. Et comment dire ... j'ai l'impression de travailler dans le vide et que rien ne rentre dans leur tête. J'ai pourtant une classe pas trop mauvaise si j'écoute ce qu'en disent mes collègues.
Je crois qu'ils n'ouvrent jamais les cahiers à la maison. Qu'ils pensent qu'en DS, ils vont avoir exactement les mêmes exercices qu'en cours ... Qu'ils ne font aucun lien entre les notions ...
Au dernier DS, j'ai demandé les variations d'une fonction homographique. Beaucoup n'ont pas calculé la dérivée. Ceux qui l'ont fait ont cherché désespérément un trinôme pour en chercher le signe, alors que le signe était immédiat.
Bref, dois-je en conclure que je ne sais pas enseigner en 1ere ES ?
avatar
Balthazaard
Esprit éclairé

Re: maths 1re ES

par Balthazaard le Mar 23 Jan 2018 - 11:26
Sincèrement non! Tu ne décris que le comportement des "nouveaux" élèves, ceux que les injonctions de l'institution ont fabriqués avec patience. Pour ma part je pense que tu peux parfaitement recopier le message sans le "E" de ES
chmarmottine
Neoprof expérimenté

Re: maths 1re ES

par chmarmottine le Mar 23 Jan 2018 - 11:29
Je n'ai quand même pas la même sensation avec ma classe de 1ere S. Du coup, je culpabilise ...
avatar
Paleoprof
Niveau 10

Re: maths 1re ES

par Paleoprof le Mar 23 Jan 2018 - 11:52
Je n'ai pas de première ES, mais des terminales ES. Dans la grande majorité, ils ne savent prendre aucune initiative, il faudrait leur donner des recettes toutes faites, que de toutes façons ils n'apprennent pas une fois à la maison.... Et ils ne maîtrisent aucune base : hier encore nous avons dû retravailler les tableaux de signe (produit, quotient), le calcul fractionnaire , et revoir la résolution d'inéquations du premier degré. heu
Je suis quotidiennement tiraillée entre la nécessité de revoir toutes les bases avec eux, car elles sont indispensables à la résolution de tous les exercices, mais je ne peux pas remonter le programme jusqu'en sixième!, et passer à la vitesse supérieure en perdant les neuf dixièmes de la classe.
Je partage donc ton constat, que je découvre en même temps que l'enseignement en lycée. Je ne pense pas que cela tienne à toi et à ton enseignement, malheureusement.

_________________
Je construis ma suite...... pingouin       pingouin
chmarmottine
Neoprof expérimenté

Re: maths 1re ES

par chmarmottine le Mar 23 Jan 2018 - 12:42
Merci, ça me rassure un peu !
avatar
Guermantes729
Habitué du forum

Re: maths 1re ES

par Guermantes729 le Mar 23 Jan 2018 - 12:52
celinesud a écrit:C'est la première fois que j'ai une classe de 1ES. Et comment dire ... j'ai l'impression de travailler dans le vide et que rien ne rentre dans leur tête. J'ai pourtant une classe pas trop mauvaise si j'écoute ce qu'en disent mes collègues.
Je crois qu'ils n'ouvrent jamais les cahiers à la maison. Qu'ils pensent qu'en DS, ils vont avoir exactement les mêmes exercices qu'en cours ... Qu'ils ne font aucun lien entre les notions ...
Au dernier DS, j'ai demandé les variations d'une fonction homographique. Beaucoup n'ont pas calculé la dérivée. Ceux qui l'ont fait ont cherché désespérément un trinôme pour en chercher le signe, alors que le signe était immédiat.
Bref, dois-je en conclure que je ne sais pas enseigner en 1ere ES ?


Coucou Célinesud

J'ai des TES moi aussi comme Paleoprof, et je confirme totalement son témoignage

non non ce n'est pas une impression, ils n'ouvrent pas leur cahier à la maison et détrompe-toi même en leur donnant exactement ce qui est fait en classe, ils ne savent pas le refaire

moi je donne systématiquement une partie du DM (sur 2 points), pas "qui ressemble", non, un copié/collé. Exactement. Et ils le savent!! je le leur rappelle avant chaque DS! Et bien sur mes 2 classes de TES, soit 64 élèves, j'ai eu 3 élèves qui ont eu 2/2. Voilà. Je crois que ça dit tout.

J'ai prévu (et le leur ai dit) de faire un DS avec TOUS les documents qu'ils voudraient (sauf internet^^), pour leur prouver que ce n'est pas une question de "savoir" mais bien de "savoir faire"...

j'avais fait ça une année avec des TS, et ça avait été...très concluant !!

Ceci étant dit, mes élèves sont tout à fait adorables et n'ont pas (c'est la 1ère année que j'ai des TES donc je ne fais pas de généralité) cette "arrogance" de certains S, ils ne fichent rien mais ne font pas semblant et même s'ils sont un peu bougeons (car très immatures) les miens n'ont pas l'ombre d'un mauvais esprit...! Je les aime vraiment bien en fait Wink
avatar
Anaxagore
Guide spirituel

Re: maths 1re ES

par Anaxagore le Mar 23 Jan 2018 - 12:55
celinesud a écrit:C'est la première fois que j'ai une classe de 1ES. Et comment dire ... j'ai l'impression de travailler dans le vide et que rien ne rentre dans leur tête. J'ai pourtant une classe pas trop mauvaise si j'écoute ce qu'en disent mes collègues.
Je crois qu'ils n'ouvrent jamais les cahiers à la maison. Qu'ils pensent qu'en DS, ils vont avoir exactement les mêmes exercices qu'en cours ... Qu'ils ne font aucun lien entre les notions ...
Au dernier DS, j'ai demandé les variations d'une fonction homographique. Beaucoup n'ont pas calculé la dérivée. Ceux qui l'ont fait ont cherché désespérément un trinôme pour en chercher le signe, alors que le signe était immédiat.
Bref, dois-je en conclure que je ne sais pas enseigner en 1ere ES ?

Tout est normal.

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

"Woland fit un signe de la main, et Jérusalem s'éteignit."
wilfried12
Niveau 9

Re: maths 1re ES

par wilfried12 le Mar 23 Jan 2018 - 13:26
Le niveau en maths des ES est effectivement assez consternant.
avatar
William Foster
Neoprof expérimenté

Re: maths 1re ES

par William Foster le Mar 23 Jan 2018 - 13:53
celinesud a écrit:Merci, ça me rassure un peu !
Je crois au contraire qu'il serait rassurant que tu sois une exception... humhum

_________________
Tout le monde me dit que je ne peux pas faire l'unanimité.
"Il ne faut pas voir le mal partout où il est." Marie-Martine Schyns, ministre belge de l'enseignement obligatoire
Vérificateur de miroir est un métier que je me verrais bien faire, un jour.
chmarmottine
Neoprof expérimenté

Re: maths 1re ES

par chmarmottine le Mar 23 Jan 2018 - 14:13
Pour les autres, mais pas pour moi !
avatar
William Foster
Neoprof expérimenté

Re: maths 1re ES

par William Foster le Mar 23 Jan 2018 - 14:48
Pour tout le monde Wink

_________________
Tout le monde me dit que je ne peux pas faire l'unanimité.
"Il ne faut pas voir le mal partout où il est." Marie-Martine Schyns, ministre belge de l'enseignement obligatoire
Vérificateur de miroir est un métier que je me verrais bien faire, un jour.
chmarmottine
Neoprof expérimenté

Re: maths 1re ES

par chmarmottine le Mar 23 Jan 2018 - 18:34
Une autre question (parce que ça me travaille cette histoire ! ) :
En 1S, je suis plutôt en phase avec les autres profs de la classe : on a le même avis sur le niveau de la classe.
En 1ES, en gros, l'ensemble des profs de la classe trouvent qu'ils sont plutôt bons ... sauf moi ! Est-il possible qu'il y ait un tel décalage d'appréciation de niveau ?
Badiste75
Niveau 9

Re: maths 1re ES

par Badiste75 le Mar 23 Jan 2018 - 18:48
7,5 de moyenne dans ma 1ES au premier trimestre , 9 en français et tout le reste au-dessus de la moyenne... ça devrait répondre à ta question. Le chapitre sur le nombre dérivé a été une galère sans nom.
avatar
Proton
Niveau 6

Re: maths 1re ES

par Proton le Mar 23 Jan 2018 - 18:50
Je trouve les TES très paresseux. Très peu de travail personnel, je dois vérifier comme au collège.
Heureusement que le programme de terminale est léger ...

Leur niveau en calcul est effrayant. Par exemple pour dériver f(x)= x/2 + 3 ils sont bloqués et ne voient pas le 1/2 ... ou alors ils vont me sortir la formule pour dériver un quotient.

En fait, les TES ressemblent de plus en plus à des STMG. Ils sont déstructurés et n'ont aucune méthode de travail.

J'en suis usé. Heureusement en S le niveau d'attention et de concentration est un peu supérieur, ça me repose un (petit) peu en classe.
Badiste75
Niveau 9

Re: maths 1re ES

par Badiste75 le Mar 23 Jan 2018 - 20:23
J'ai passé deux heures ce matin en TS à travailler sur des problèmes interdisciplinaires maths/SVT, maths/physique, maths/SVT sur la radioactivité, le son, le pH et la magnitude d'un séisme (dans le chapitre sur la fonction ln). J'ai fait travailler le log décimal. Pour dériver ln x / ln 10, bcp font aussi u/v... en TS, et ce n'et pas une mauvaise classe, j'ai la moitié qui fait spé maths cette année (reposant!)
Alors en ES... Cela dit, ça leur a paru intéressant de travailler là-dessus car en physique ce n'est pas toujours démontré (par choix ou parce que les outils mathématiques n'ont pas encore été vus, notamment sur le pH.) Vu que maintenant on a de plus en plu d'énoncés contextualisés, ça me parait indispensable ce genre de séances.
avatar
Anaxagore
Guide spirituel

Re: maths 1re ES

par Anaxagore le Mar 23 Jan 2018 - 20:26
celinesud a écrit:Une autre question (parce que ça me travaille cette histoire ! ) :
En 1S, je suis plutôt en phase avec les autres profs de la classe : on a le même avis sur le niveau de la classe.
En 1ES, en gros, l'ensemble des profs de la classe trouvent qu'ils sont plutôt bons ... sauf moi ! Est-il possible qu'il y ait un tel décalage d'appréciation de niveau ?

Comme d'hab'. Classique.

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

"Woland fit un signe de la main, et Jérusalem s'éteignit."
avatar
ben2510
Érudit

Re: maths 1re ES

par ben2510 le Mar 23 Jan 2018 - 20:58
Pendant des années, j'ai eu des TES et chaque fois je me demandais ce qu'ils avaient fichu en 1ES !
Puis j'ai pris des 1ES, et là j'ai eu ma réponse : rien.

Il me semble que la grosse différence entre les ES et les S est psychologique : les S sont chez eux au lycée, le lycée est fait pour eux. Par contre les ES sont des imposteurs (du moins se ressentent comme tels), ont beaucoup plus de distance avec le discours professoral, ont beaucoup moins d'estime de soi sur le plan scolaire.

Ce n'est que mon avis, hein !

anecdote:
En donnant l'étude d'une fonction du genre f(x)=(2x+3)exp(-x)+5, classiquement mal lue par les ES (qui voient des parenthèses autour de exp(-x)+5 ), je signale la "difficulté" et rappelle l'importance de prendre le temps de bien lire l'expression ; un peu pour moi-même, je précise que les ES ont tendance à se planter sur ce point précis, tandis que les S sont plus à l'aise sur ce même point (c'était il y a dix ans).

Un élève (un bon, spé maths, 19 au bac) me dit alors : "pourquoi croyez-vous que nous sommes en ES ?"

Je pense qu'en 1ES il faut rester modeste, et amener les élèves à un tout petit niveau, mais en matraquant :
* lire un nombre dérivé en calculant un coefficient directeur à partir des coordonnées de deux points, lues sur un graphique
* savoir dériver un polynôme
* étudier le signe d'un produit dans un tableau ; travailler particulièrement le signe d'un tsd
* connaître le terme général d'une suite géométrique

Le reste me paraît accessoire, et rattrapable en TES.

_________________
On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres : mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison. Henri Poincaré  La notion d'équation différentielle est le pivot de la conception scientifique du monde. Vladimir Arnold
chmarmottine
Neoprof expérimenté

Re: maths 1re ES

par chmarmottine le Mar 23 Jan 2018 - 21:04
OK, merci pour les conseils.
avatar
trompettemarine
Grand sage

Re: maths 1re ES

par trompettemarine le Mar 23 Jan 2018 - 21:09
Aujourd'hui, à mes première ES, j'ai parlé du théorème de Thalès (il s'agissait de réfléchir sur le raisonnement...).
Certains ont eu l'air de découvrir...
Je les avais peut-être perdus en essayant d'aller d'abord dans le domaine des sciences physiques : U =RI

Quand il a fallu parler de raisonnement par l'absurde..., j'ai baissé les bras.

Je suis professeur de Lettres.

Dois-je abandonner la logique de l'argumentation en Lettres ?

Sachant que je suis loin d'être une spécialiste...

HS : En passant, que pensez-vous du Dictionnaire de l'argumentation de Christian Plantin ?


Dernière édition par trompettemarine le Mar 23 Jan 2018 - 21:19, édité 1 fois
avatar
Prezbo
Niveau 10

Re: maths 1re ES

par Prezbo le Mar 23 Jan 2018 - 21:15
celinesud a écrit:Une autre question (parce que ça me travaille cette histoire ! ) :
En 1S, je suis plutôt en phase avec les autres profs de la classe : on a le même avis sur le niveau de la classe.
En 1ES, en gros, l'ensemble des profs de la classe trouvent qu'ils sont plutôt bons ... sauf moi ! Est-il possible qu'il y ait un tel décalage d'appréciation de niveau ?

Même syndrome pour ma TES...Tout est sous contrôle tristement banal.

Au premier conseil, les autres profs ont tous trouvé que c'était une bonne classe "pas comme d'autres TES qu'on a eu". Mouai.

Bon, ils sont moins agités que d'autres promos, c'est vrai, les résultats sont bons tant qu'on se limite à l'application directe du cours (c'est déjà ça) et une bonne proportion vise une prépa ou une école, d'où une tête de classe un peu motivée...

Mais je les trouve toujours terriblement lents, bavards, pas attentifs, pas autonomes...Il y a comme un mur infranchissable : si tu te limites à   rabâcher des méthodes et des exemples-types ça fini par rentrer, dès qu'on leur présente un exercice demandant un peu plus d'autonomie et de réflexion c'est l'effondrement. Ils baissent les bras avant d'avoir commencé.

Les chapitres sont de niveaux très inégaux : les probas conditionnelles et les suites ils adorent (toujours le même exercice, et les points quasiment assuré), la dérivation en largue 90%...Au mieux les plus scolaires finissent par apprendre les formules quand ils voient qu'on ne peut pas le contourner, mais je ne suis pas sûr qu'un seul ait compris la notion intuitive de dérivée.

De toute façon, on connaît les raisons de la situation : la S est le seule filière vraiment générale, qui capte l'immense majorité des bons élèves même pas spécialement motivés par les sciences dures, et la ES est une solution de repli pour élèves déjà fragiles en maths en seconde. Et les collègues de SES, à force d'avoir majoritairement des ES, finissent par penser que ce profil de classe est la norme...


Dernière édition par Prezbo le Mar 23 Jan 2018 - 21:40, édité 1 fois
chmarmottine
Neoprof expérimenté

Re: maths 1re ES

par chmarmottine le Mar 23 Jan 2018 - 21:21
Je vois. Je me retrouve tout à fait là-dedans.
On va faire du basique et rabâcher alors. Trop bien.
Badiste75
Niveau 9

Re: maths 1re ES

par Badiste75 le Mar 23 Jan 2018 - 21:27
Les cours sont ennuyeux pour le prof en ES, c'est un fait établi. Mais faut faire avec...
avatar
mamieprof
Neoprof expérimenté

Re: maths 1re ES

par mamieprof le Mar 23 Jan 2018 - 21:41
Je suis PP de 1 ES. Classe sympathique avec des résultats corrects sauf en maths. Ma collègue de maths pour leur redonner confiance a fait un dst identique au précédent pour lequel elle avait fourni une correction écrite.  Elle me dit qu'au moment de l'évaluation seules 2 filles  (pour une classe de 29) ont dit "Madame z'êtes sure qu on ne l'a pas déjà fait ?"  la moyenne au dst a bondi de  7,8 à 7,9.  En dehors des 2 gamines qui avaient bossé la correction personne n'a augmenté sa moyenne... Elle a fait une vérification des cahiers de maths, les corrections étaient en accordéon au fond de presque tous les sacs...  quand je pense qu'ils prennent la spé maths (trop facile Madame selon les terminales !) sans penser que toute la copie sera coefficient 7  j'ai peur pour beaucoup d'entre eux l'an prochain... Vous la conseillez à des élèves qui ont quoi en première ?  Nous  en dessous de 9/10   sur 20  certains profs de maths ne leur permettent pas de faire spé maths du coup tous les plus faibles vont en spé eco (surtout sc po)
chmarmottine
Neoprof expérimenté

Re: maths 1re ES

par chmarmottine le Mar 23 Jan 2018 - 21:46
Témoignage intéressant ...
Badiste75
Niveau 9

Re: maths 1re ES

par Badiste75 le Mar 23 Jan 2018 - 21:50
Ca dépend de l'exigence des collègues! Vu la difficulté de mes devoirs et celle de mes collègues (QCM/ex de base en devoirs, peu de problèmes), 8 avec moi vaut au moins 12 avec les autres. Il y a ceux qui cassent le thermomètre et ceux qui essaient de se battre (plutôt ici sur Neoprofs car ils cherchent des solutions)... Et ça c'est dans tous les établissements.
Contenu sponsorisé

Re: maths 1re ES

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum