Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
User12584
Niveau 2

Qui a déjà enseigné dans un établissement hors contrat ?

par User12584 le Mar 23 Jan 2018 - 18:06
Bonjour à tous!

Je suis intriguée par les établissements privés hors contrat. J’en ai trouvé à proximité et j’ai envoyé quelques candidatures.

Maintenant j’aimerais avoir quelques opinions des professeurs qui ont une expérience dans un établissement de ce genre.

Est-il difficile d’obtenir un poste?

Ils ont des petits effectifs, les élèves sont suivis par leurs parents...ça fait rêver!

Au niveau salaire, ça donne quoi? Ils valorisent le fait qu’on soit cértifié? J’ai regardé la convention collective et ils paient les enseignants « cadres » (=bac+5 et 2 ans d’experience) environ 1600 brut.
En ce moment je gagne hyper bien ma vie mais je donne beaucoup trop, y compris ma santé.

...donc je voulais avoir quelques avis des gens passés par l’expérience.

MERCI!
avatar
Galette
Niveau 8

Re: Qui a déjà enseigné dans un établissement hors contrat ?

par Galette le Mer 24 Jan 2018 - 0:19
« cadres » (=bac+5 et 2 ans d’experience) environ 1600 brut !! On peut donc faire pire que l'EN....
avatar
skindiver
Érudit

Re: Qui a déjà enseigné dans un établissement hors contrat ?

par skindiver le Mer 24 Jan 2018 - 0:27
J'avais discuté un type qui bossait en bac pro et BTS hors contrat, il était content car il était payé 2000 euros/ mois pour 35h de cours par semaine......
avatar
egomet
Grand sage

Re: Qui a déjà enseigné dans un établissement hors contrat ?

par egomet le Mer 24 Jan 2018 - 3:27
Alors, au niveau salaire, ça relève plus du sacerdoce qu'autre chose, à moins que tu aies une option sur une institution ultra-select pour fils de ministres. En général, les établissements hors contrat tirent le diable par la queue financièrement. C'est facile à comprendre. Ils partent avec un handicap de 8000 euros en moyenne par élève, par rapport aux établissements financés par l'impôt (public et privé sous contrat). La participation demandée aux familles est plutôt de l'ordre de 4000 ou 5000 euros par an. La différence, c'est des sponsors et une certaine tempérance. Attention aussi au fait que le manque d'argent peut inciter à rogner sur des postes essentiels, par exemple la surveillance (à vérifier, ce n'est pas forcément le cas). Attends-toi à des conditions matérielles plutôt spartiates. Il faut compter sur pas mal d'astuces pour réduire les coûts: pas de cantine à proprement parler, ménage fait par les élèves (ce qui n'a pas que des inconvénients).

En revanche, il y a des avantages. Les classes sont généralement plus petites (c'est souvent une raison d'être de ces établissements).
Les parents sont motivés, ils ont vraiment choisi l'établissement. On les verra beaucoup plus facilement. Par contre, ils comptent vraiment sur l'école. Il faut s'attendre à un fonctionnement beaucoup plus communautaire. On fait facilement des trucs ensemble. Des équipes de parents peuvent être impliquées dans la préparation d'une fête ou d'une sortie bien plus qu'elles ne le seraient dans un établissement classique. On pourra les voir aussi sur des tâches quotidiennes, telles que l'envoi de courrier ou l'entretien. Ca a vraiment ses avantages, et aussi ses inconvénients. Disons qu'il faut accepter de jouer le jeu, apprendre à travailler en équipe et ménager quelques susceptibilités. Mais globalement, on voit surtout beaucoup de dévouement. Il ne faut pas compter faire ses cours et se barrer chez soi le plus vite possible.

La taille raisonnable de ces établissements et leur marge d'action permettent de discuter. En revanche, certains établissements ont une philosophie très marquée. Bien profiter des entretiens d'embauche pour se renseigner. Ca sert aussi à ça. La liberté pédagogique est beaucoup plus grande que dans l'Education nationale. Mais il faut considérer qu'elle s'applique d'abord au moment de choisir l'établissement, et ensuite, plus marginalement dans les discussions internes. Je dirai que c'est toujours meilleur que dans le public où les discussions pédagogiques consistent surtout à se demander comment on va appliquer cette p. de réforme. Dans le privé hors contrat, c'est plus une affaire de personnes.

Les établissements hors contrat ne sont pas des établissements préservés. Ils connaissent toute la gamme des problèmes pédagogiques. Mais ils peuvent faire faillite, ce qui veut dire qu'ils ont une très forte incitation à redresser la barre. Tu ne verras pas un chef d'établissement se retranchant derrière son statut ou ignorant les difficultés. Il est dans le même bateau que les enseignants. Il doit rendre des comptes devant le conseil d'administration. Vraiment. Pas de risque qu'il sévisse pendant des années s'il ne fait pas son boulot. Quand des familles menacent de quitter l'établissement à cause du désordre, ça vaut toutes les plaintes au rectorat.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Mes livres, mes poèmes, quelques réflexions pédagogiques assez terre-à-terre: http://egomet.sanqualis.com/
avatar
egomet
Grand sage

Re: Qui a déjà enseigné dans un établissement hors contrat ?

par egomet le Mer 24 Jan 2018 - 3:47
Compte tenu du salaire, ce n'est pas très difficile d'obtenir un poste. En revanche, il n'est pas certain que l'établissement puisse offrir un service complet, en particulier dans le secondaire. Souvent on propose au enseignants des services annexes, comme de la surveillance, pour compléter leur temps de travail et leur permettre de vivre. Sache qu'il y a vraiment matière à discussion de ce côté-là. Il est bon d'être un peu souple et d'oublier la mentalité EN faite d'obligations strictes et de statuts. On entre dans un monde de négociation. L'établissement va peut-être insister pour obtenir certaines choses qui ne te bottent pas forcément, mais il ne faut pas se braquer et maintenir la discussion ouverte. L'employeur n'est pas toujours en position de force. S'il te demande de faire des extras, c'est parce qu'il a du mal à trouver du personnel. Tu peux lui dire que tu n'as pas le temps, il râlera peut-être un peu, mais il comprendra.

Pour les arts plastiques, ça peut faire un mi-temps très intéressant. Certains établissements ont vraiment d'excellents dispositifs pour les arts, avec de vrais projets. Propose vraiment tes services. S'il y a un truc que tu aimes vraiment et que tu n'as pas pu mettre en oeuvre dans tes postes précédents, lance-toi. Les écoles hors contrat sont très demandeuses de ce genre de choses qui font la différence. Par exemple, l'objectif des cours peut être très concrètement d'embellir les locaux. J'ai vu de très beau projets autour des chapelles (beaucoup d'établissements confessionnels). Vraiment de quoi être fier du résultat.
Pour ma part, j'ai vraiment beaucoup aimé le travail qu'on a fait en théâtre. C'était vraiment un projet d'année très poussé, faisant partie intégrante de mon poste (pas un club mené bénévolement).

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Mes livres, mes poèmes, quelques réflexions pédagogiques assez terre-à-terre: http://egomet.sanqualis.com/
User12584
Niveau 2

Re: Qui a déjà enseigné dans un établissement hors contrat ?

par User12584 le Mer 24 Jan 2018 - 8:03
Egomet, tu es un/e ange!!!! Je te remercie infiniment (je me permets de te tutoyer) et théoriquement je te dois le café/ thé/ vin à vie mais je vois que tu n’es pas en France donc ce n’es pas pratique. Ta réponse est vraiment complète et c’est tout ce que je
recherchais. Globalement cela colle bien à mes valeurs. Etant en rep+  je gratte pour avoir des feuilles et des chiffons en arts plastiques et quand j’ai du matériel, les élèves soit ils le font disparaitre spot ils le casse donc cela ne va pas me manquer😂.  Bon, je vous tiens au courant.
avatar
egomet
Grand sage

Re: Qui a déjà enseigné dans un établissement hors contrat ?

par egomet le Jeu 25 Jan 2018 - 7:54
Bronquish a écrit:Egomet, tu es un/e ange!!!! Je te remercie infiniment (je me permets de te tutoyer) et théoriquement je te dois le café/ thé/ vin à vie mais je vois que tu n’es pas en France donc ce n’es pas pratique. Ta réponse est vraiment complète et c’est tout ce que je
recherchais. Globalement cela colle bien à mes valeurs. Etant en rep+  je gratte pour avoir des feuilles et des chiffons en arts plastiques et quand j’ai du matériel, les élèves soit ils le font disparaitre spot ils le casse donc cela ne va pas me manquer😂.  Bon, je vous tiens au courant.

Je sais que le sexe des anges est matière à controverse, mais en ce qui me concerne, il n'y a pas d'ambiguïté. Razz

Je suis content si mes informations peuvent t'être utiles.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Mes livres, mes poèmes, quelques réflexions pédagogiques assez terre-à-terre: http://egomet.sanqualis.com/
avatar
roxanne
Devin

Re: Qui a déjà enseigné dans un établissement hors contrat ?

par roxanne le Jeu 25 Jan 2018 - 8:18
Après, il doit y avoir différents types d'établissements hors contrat et des publics variés aussi. N'idéalise pas trop. Pour la petite anecdote, j'ai une cousine par alliance qui avait inscrit son fils dans un lycée hors contrat sur Paris en seconde. L'été précédent la rentrée, elle était très enthousiaste , les élèves avaient des livres à lire pour la rentrée, des devoirs à faire. Bref, même moi ça me donnait envie. L'été suivant , je lui demande comment ça s'est passé. En fait, le public était surtout composé d'élèves virés de partout , ingérables ou d'un niveau très faible, c'était le bazar et elle avait enlevé son fils en cours d'année. Alors, après, ce n'est qu'un témoignage indirect sur un cas précis mais je pense que ça reflète une certaine réalité.
avatar
egomet
Grand sage

Re: Qui a déjà enseigné dans un établissement hors contrat ?

par egomet le Jeu 25 Jan 2018 - 9:05
@roxanne a écrit:Après, il doit y avoir différents types d'établissements hors contrat et des publics variés aussi. N'idéalise pas trop. Pour la petite anecdote, j'ai une cousine par alliance qui avait inscrit son fils dans un lycée hors contrat sur Paris en seconde. L'été précédent la rentrée, elle était très enthousiaste , les élèves avaient des livres à lire pour la rentrée, des devoirs à faire. Bref, même moi ça me donnait envie. L'été suivant , je lui demande comment ça s'est passé. En fait, le public était surtout composé d'élèves virés de partout , ingérables ou d'un niveau très faible, c'était le bazar et elle avait enlevé son fils en cours d'année. Alors, après, ce n'est qu'un témoignage indirect sur un cas précis mais je pense que ça reflète une certaine réalité.

C'est un peu le principe des écoles hors contrat que de faire ce que ne font pas les autres. Il y a vraiment de tout, depuis l'école de la dernière chance jusqu'à l'école la plus select. Il y a des pédagogies très traditionnelles avec latin obligatoire, grammaire classique et lever des couleurs, et des pédagogies actives et non directives. C'est tout l'intérêt de la liberté pédagogique.
Le principe, c'est de vraiment se renseigner avant d'accepter un poste. En général, je trouve le mode de recrutement beaucoup plus sérieux que dans l'éducation nationale (même si les difficultés financières obligent parfois ces écoles à être peu regardantes en pratique): on passe plusieurs longs entretiens, on est souvent invité à visiter des classes et à faire plusieurs vrais cours, on peut discuter avec les élèves et les futurs collègues. Normalement, c'est l'occasion de se rendre compte du style de l'établissement. Ca n'empêche pas toutes les surprises. A cause de leur taille, les changements de personnel peuvent avoir des effets très sensibles. Mais dans l'ensemble, on dispose tout même de plus d'infos que pour une première affectation dans le système public.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Mes livres, mes poèmes, quelques réflexions pédagogiques assez terre-à-terre: http://egomet.sanqualis.com/
User12584
Niveau 2

Re: Qui a déjà enseigné dans un établissement hors contrat ?

par User12584 le Jeu 25 Jan 2018 - 10:02
Hahah pardon, Egomet, sur mon portable je ne vois pas toutes les infos et je n’ai pas voulu prendre le risque de deviner. Il faut toujours être vigilant.e.s.x.y.z.

Roxanne, c’est étonnant, dommage pour ta cousine. Je peux comprendre la chose... il y a des « elements perturbateurs » dans les familles qui ont des moyens, aussi. C’est dur, l’adolescence. Mais au moins ils sont bien suivis... j’aimerais croire qu’ils soient beaucoup plus gerables que ceux en rep+ qui se projettent des objets contondants à la figure (j’ai du en emenner à l’administration littéralement blessés et en sang)... quoi que, on ne sait jamais peut être qu’il y a pire!
Pobse
Niveau 1

Re: Qui a déjà enseigné dans un établissement hors contrat ?

par Pobse le Jeu 25 Jan 2018 - 17:48
J'ai travaillé dans un établissement hors contrat (avec des élèves dys), j'étais payée 800€ nets par mois pour 12h de cours par semaine. Le temps plein est de 24h pour tous les établissements hors contrat. Les congés de juillet et d'août étaient bien entendus payés.
Les parents payaient 10 000€ par an pour leurs enfants et étaient donc extrêmement investis, mais aussi très enclins à remettre en question les professeurs : à ce prix-là, nous étions perçus comme des laquais par certains. Les élèves étaient tout à fait gérables, surtout que nous travaillions en petits groupes (15 maximum), donc très peu de gestion de classe à faire dans l'absolu.
J'ai quitté ce poste à cause du salaire. Je savais également que si, un jour, un élève dépassait les bornes, je n'aurais pas forcément gain de cause auprès de la direction, l'élève étant un client et moi, simple professeur corvéable et "licenciable". Les conditions de travail sont plus éprouvantes dans les établissements publics où j'ai exercé, mais j'ai l'impression d'être tout de même mieux considérée. Je ne me voyais pas non plus rester prof uniquement pour ceux qui peuvent se payer des écoles à 10 000€ par an.
User12584
Niveau 2

Re: Qui a déjà enseigné dans un établissement hors contrat ?

par User12584 le Jeu 25 Jan 2018 - 19:14
Merci pour cette belle image qui complète le tableau, Pobse! Effectivement, 800 euros c’est pas beaucoup. Et peut être que les professeurs sont comme des « produits » ou bien des éléments à « rentabiliser » pour ce tarif d’inscription.

Ca devient de plus en plus difficile de choisir entre le beurre et l’argent du beurre pffffff!

Vos messages sont vraiment précieuses! Car les expériences sont très différentes.

Je me demande si on peut faire du mi temps hors contrat, mi temps EN. Mais je ne crois pas, vu que l’EN n’aime pas trop ces établissements.
Pobse
Niveau 1

Re: Qui a déjà enseigné dans un établissement hors contrat ?

par Pobse le Sam 3 Fév 2018 - 18:10
Je pense que les parents et les élèves peuvent être très différents au sein de ces établissements. J'ai essayé de te donner une description vraiment nuancée de mon expérience. Je sais qu'il y a des collègues à qui cet établissement convenait beaucoup mieux que le public.
Tu peux avoir une activité qui a un rapport avec l'enseignement (cours particuliers, recherche, etc...) mais, si ma mémoire est bonne, il ne faut pas que ce que tu perçoives au titre de cette activité dépasse ton salaire de prof du public (t'as compris que ce serait quasiment impossible de toute façon  abi ).
Les activités annexes d'enseignement sont, de plus, soumises à autorisation préalable (http://www.education.gouv.fr/cid58052/vie-professionnelle-et-situation-personnelle-cumul-d-activites.html). Ca n'a pas l'air de facile de caler la demande de mi-temps, l'autorisation d'exercer une activité annexe et l'embauche dans le hors-contrat dans un intervalle de temps court, mais je n'ai aucune expérience dans le domaine. Le délai de réponse du rectorat n'est que de 15 jours, apparemment. Qui ne tente rien, n'a rien Wink
User12584
Niveau 2

Re: Qui a déjà enseigné dans un établissement hors contrat ?

par User12584 le Lun 5 Fév 2018 - 13:31
Merci Pobse! <3
avatar
Tallulah23
Niveau 5

Re: Qui a déjà enseigné dans un établissement hors contrat ?

par Tallulah23 le Sam 31 Mar 2018 - 13:09
Je connais quelqu'un qui était dans un lycée hors contrat sur Paris. 8000euros, 10 élèves par classe, une pédagogie innovante, une équipe présente qui suit vraiment les élèves etc, le rêve sur le papier. Dans les faits, les parents suivaient très peu la scolarité des élèves puisqu'ils payaient déjà un bras pour que d'autres s'en occupent. Des élèves de familles riches donc la drogue omniprésente. Des notes élevées pour pas que les parents aillent voir ailleurs.
C'était le meilleur élève de sa classe et il a eu son bac ric rac au rattrapage. Je te laisse imaginer le niveau réel des autres alors (taux de réussite au bac: à peine 50%!). Il a été très déstabilisé le jour des épreuves du bac parce que ça ne correspondait pas du tout à ce qu'ils avaient fait pendant l'année, "liberté pédagogique" oblige. Aucun de ses professeurs n'avait été capable de leur expliquer le B.A.BA concernant APB. Par contre, ils aimaient bien dire que EUX, ils suivaient vraiment les élèves, que EUX ils savaient vraiment enseigner, que EUX ils étaient exigeants au niveau des notes...
Contenu sponsorisé

Re: Qui a déjà enseigné dans un établissement hors contrat ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum