Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Mara-jade
Niveau 4

Cherche conseils, outils, méthodes, stratégies pour mon fils, en moyenne section (autisme suspecté)

par Mara-jade le Mer 24 Jan 2018 - 14:45
Bonjour !

En ce moment, rien ne va plus avec mon petit garçon à l’école. Je précise qu’il a quatre ans, il est en moyenne section et il est peut-être porteur d’autisme (c’est en cours de diagnostic). Il va à l’école trois matinées par semaine et bénéficie d’une aide mutualisée quelques heures durant.

La maîtresse et l’AVS semblent de bonne volonté, seulement j’ai bien l’impression que rien n’a été mis en place spécifiquement pour mon fils, par manque d’informations, mais aussi de formation, bien sûr. Depuis la dernière rentrée, mon fils est déchaîné, il ne travaille pas et va jusqu’à taper son AVS et des camarades (en jetant des choses sur eux). Il se passe rarement un jour sans que l’enseignante ou l’AVS ne me parle du comportement de mon fils. Par ailleurs, j’ai très peu de traces écrites.

J’en ai parlé à la psychologue qui le suit, elle pense qu’avec quelques modalités spécifiques (par exemple : délimiter précisément la durée de chaque activité à l’aide d’un timer), tout ira bien. En gros, mon fils devrait être capable de remplir exactement les mêmes objectifs que ses camarades (pas toujours de la même manière, bien sûr), avec l’aide de l’AVS.

Comme mon fils avait déjà tapé son AVS avant les vacances (mais c’était la première fois, et il n’avait pas recommencé), j’avais acheté des manuels de pictogrammes avec des explications sur l’autisme et des pages consacrées à l’application d’outils en classe, que j’avais passés à la maîtresse. Je ne sais pas trop quoi faire de plus, c’est pourquoi je fais appel à vous : je souhaiterais savoir comment, concrètement, l’enseignante de mon fils peut adapter sa pratique : comment organiser la classe (je parle de l’espace) ? Quels outils, quelles activités privilégier (la psychologue m’a parlé de tableaux à double entrée, de manchons pour la prise en main du crayon…) ? Comment canaliser mon fils efficacement et l’accompagner pour le faire apprendre ? Bien sûr, il faudra adapter les outils à mon fils, chaque cas est particulier, mais je m’étonne quand même de ne pas trouver de guide clair (donc sans blabla) expliquant comment enseigner à un enfant autiste. Ça doit exister en québécois ou en anglais, ça m’irait aussi mais je ne sais pas si la maîtresse lit l’anglais. Cela ne remplace évidemment pas une formation, mais ce serait déjà ça.

C’est pourquoi je fais appel à vous, je cherche des enseignants ou/et des parents qui sauront me donner des astuces, outils, conseils de lecture ou conseils tout court pour la classe de maternelle, que je pourrai transmettre à la maîtresse, en attendant une éventuelle guidance suite à l’ESS.

Après, si ça se trouve, je ne suis pas censée faire ça, je ne veux pas braquer la maîtresse.

Merci infiniment !
avatar
Rabelais
Vénérable

Re: Cherche conseils, outils, méthodes, stratégies pour mon fils, en moyenne section (autisme suspecté)

par Rabelais le Mer 24 Jan 2018 - 16:07
Disons que même si elle est de bonne volonté, je ne vois pas bien comment elle peut faire pour adapter toute sa classe et tout son enseignement pour ton seul enfant.
Je crois que ce que tu décris révèle les limites de l'inclusion.
Ce qu'il faudrait vraiment, ce serait une véritable formation d'enseignants volontaires pour enseigner et aménager l'espace au sein d'une toute petite classe avec un effectif restreint et des moyens conséquents.
Pour le reste, lire " il faudra adapter les outils en classe à mon fils" me chagrine autant que lire que ton fils développe de la violence parce que l'EN ne veut pas effectuer un évitable prise en charge.

Pour tes questions : le mieux reste de contacter des associations de parents deja passés par là, ils auront des outils et des méthodes sans doute déjà testées, ça t'évitera de galèrer à faire le tri.

_________________
Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est c., on est c.
avatar
Sei
Monarque

Re: Cherche conseils, outils, méthodes, stratégies pour mon fils, en moyenne section (autisme suspecté)

par Sei le Mer 24 Jan 2018 - 17:00
@Rabelais a écrit:Disons que même si elle est de bonne volonté, je ne vois pas bien comment elle peut faire pour adapter toute sa classe et tout son enseignement pour ton seul enfant.

Je ne crois pas que Mara-jade ait écrit ça quelque part.
De plus, à quoi bon jeter si vite l'éponge ? La psychologue semble dire que des aménagements sont possibles, il faut essayer.

Mara-jade, je ne peux t'être d'aucun conseil, pardon, mais j'espère de tout cœur que vous allez pouvoir trouver des outils simples et efficaces pour aider ton fils.
avatar
Rabelais
Vénérable

Re: Cherche conseils, outils, méthodes, stratégies pour mon fils, en moyenne section (autisme suspecté)

par Rabelais le Mer 24 Jan 2018 - 17:15
Il serait bon que tu relises le message de Mara-jade aussi, Sei et la pression qui est mise sur la maîtresse qui alerte presque tous les jours sur ses difficultés à elle.
Je ne voulais pas être violente mais à un moment donné, où est la violence ?

Quant au manque d'ouverture sur l'altérité,j'avais envie d'écrire : No comment mais puisqu'il faut montrer patte blanche quand on écrit aux parents d'être raisonnables dans leurs demandes  : je suis une des rares à accepter de respecter tous les PAI à la lettre ( prescrits par un professionnel ), à dépister des dysorthographiques et à les orienter et j'ai eu deux ans de suite un enfant autiste que je prenais dans ma classe quand il souffrait trop ailleurs, il ne s'en est pas mal sorti.

De plus, pour une fois, je pense avoir été de bon conseil en conseillant les associations et en évitant peut-être à notre collegue quelques mois d'investigation pendant que la situation se dégrade.


Dernière édition par Rabelais le Mer 24 Jan 2018 - 17:22, édité 1 fois

_________________
Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est c., on est c.
avatar
lectiole
Habitué du forum

Re: Cherche conseils, outils, méthodes, stratégies pour mon fils, en moyenne section (autisme suspecté)

par lectiole le Mer 24 Jan 2018 - 17:18
Bonjour,

il faut voir aussi le manque criant de structures adaptées avant l'âge de six ans. Ma fille cadette est épileptique. C'est une autre problématique, mais elle a du retard, et je ne me vois pas la mettre à l'école à 3 ans.
Mais à 4 ans, si elle entre à l'école, il vaudrait mieux que ce soit en PS, pas en MS.
Aucune CLIS avant 6 ans.
Aucun IME avant 6 ans.
L'école n'est pas obligatoire avant 6 ans, donc avant 6 ans, rien. On pourrait imaginer des classes spécialisées, au moins une par grande ville, avec psychothérapeutes, kiné, orthophonistes, ergothérapeute, psychologues, AVS... mais non. Néant. En revanche, compter 3 ans d'attente pour obtenir une place en IME à 6 ans.
On m'a répondu aussi que je peux demander un(e) AVS pour quelques heures à l'école dès l'année prochaine, mais on m'a précisé en même temps qu'aucune demande n'a abouti l'an dernier, ce qui décourage à l'avance de remplir de la paperasse. Là, ça doit dépendre des académies.
Sinon, bien sûr, les parents peuvent arrêter de travailler, phrase toujours prononcée par les assistantes sociales en regardant la maman, jamais le papa.
Bref.
Donc, non, ce n'est pas au professeur des écoles d'adapter son enseignement, mais l'école unique, le collège unique ne sont pas adaptés à tous les enfants.
Quelle solution ? Ben...
L'inscrire dans le privé hors contrat, en Montessori ? Laisser l'enfant chez une assistante maternelle acceptant de le garder (pas évident, s'il est handicapé). Trouver une crèche acceptant de le garder, ou un parent. Espérer trouver des professeurs des écoles compréhensifs en sachant qu'ils subissent déjà le système et qu'effectivement, ça dépend des PE, des classes qu'ils ont à gérer, de leur formation et que de toute façon, ça ne devrait pas être à eux de gérer le problème, sauf que voilà. L'Etat fait des économies (même si au moment des présidentielles, tous les candidats ou presque ont mentionné le problème des enfants handicapés).

_________________
Vivre dans l'instant me semble une mort constante.
avatar
Rabelais
Vénérable

Re: Cherche conseils, outils, méthodes, stratégies pour mon fils, en moyenne section (autisme suspecté)

par Rabelais le Mer 24 Jan 2018 - 17:20
@Mara-jade a écrit:Bonjour !

En ce moment, rien ne va plus avec mon petit garçon à l’école. Je précise qu’il a quatre ans, il est en moyenne section et il est peut-être porteur d’autisme (c’est en cours de diagnostic). Il va à l’école trois matinées par semaine et bénéficie d’une aide mutualisée quelques heures durant.

La maîtresse et l’AVS semblent de bonne volonté, seulement j’ai bien l’impression que rien n’a été mis en place spécifiquement pour mon fils, par manque d’informations, mais aussi de formation, bien sûr. Depuis la dernière rentrée, mon fils est déchaîné, il ne travaille pas et va jusqu’à taper son AVS et des camarades (en jetant des choses sur eux). Il se passe rarement un jour sans que l’enseignante ou l’AVS ne me parle du comportement de mon fils. Par ailleurs, j’ai très peu de traces écrites.

J’en ai parlé à la psychologue qui le suit, elle pense qu’avec quelques modalités spécifiques (par exemple : délimiter précisément la durée de chaque activité à l’aide d’un timer), tout ira bien. En gros, mon fils devrait être capable de remplir exactement les mêmes objectifs que ses camarades (pas toujours de la même manière, bien sûr), avec l’aide de l’AVS.

Comme mon fils avait déjà tapé son AVS avant les vacances (mais c’était la première fois, et il n’avait pas recommencé), j’avais acheté des manuels de pictogrammes avec des explications sur l’autisme et des pages consacrées à l’application d’outils en classe, que j’avais passés à la maîtresse. Je ne sais pas trop quoi faire de plus, c’est pourquoi je fais appel à vous : je souhaiterais savoir comment, concrètement, l’enseignante de mon fils peut adapter sa pratique : comment organiser la classe (je parle de l’espace) ? Quels outils, quelles activités privilégier (la psychologue m’a parlé de tableaux à double entrée, de manchons pour la prise en main du crayon…) ? Comment canaliser mon fils efficacement et l’accompagner pour le faire apprendre ? Bien sûr, il faudra adapter les outils à mon fils, chaque cas est particulier, mais je m’étonne quand même de ne pas trouver de guide clair (donc sans blabla) expliquant comment enseigner à un enfant autiste. Ça doit exister en québécois ou en anglais, ça m’irait aussi mais je ne sais pas si la maîtresse lit l’anglais. Cela ne remplace évidemment pas une formation, mais ce serait déjà ça.

C’est pourquoi je fais appel à vous, je cherche des enseignants ou/et des parents qui sauront me donner des astuces, outils, conseils de lecture ou conseils tout court pour la classe de maternelle, que je pourrai transmettre à la maîtresse, en attendant une éventuelle guidance suite à l’ESS.

Après, si ça se trouve, je ne suis pas censée faire ça, je ne veux pas braquer la maîtresse.

Merci infiniment !

Je ne veux que du bien à ce petit bout de chou en galère, mais franchement, que peut faire la maîtresse qui a une classe entière à gérer ?
EDIT: comment peut-elle se plier à toutes ces exigences parentales ( pour le bien de l'enfant, certes) , apprendre aux autres et gerer le comportement violent en même temps ?
Comment ?


Dernière édition par Rabelais le Mer 24 Jan 2018 - 17:23, édité 1 fois

_________________
Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est c., on est c.
avatar
Jenny
Modérateur

Re: Cherche conseils, outils, méthodes, stratégies pour mon fils, en moyenne section (autisme suspecté)

par Jenny le Mer 24 Jan 2018 - 17:23
Je pense qu'il n'y a pas de guide, parce que les formes d'autisme sont très différentes.
As-tu repéré des choses qui déclenchent des crises chez ton fils ? Ca m'a parfois aidé de le savoir avec des élèves.
Transmettre quelques conseils simples de la psy qui le suit peut aider, de même que l'ESS. La maitresse n'aura pas forcément le temps de lire des choses très longues sur l'autisme (Honnêtement, je n'ai jamais pris le temps. J'ai toujours adapté au mieux, mais si je dois lire un livre par handicap et adapter mes activités, c'st trop chronophage.)
Et effectivement, contacter des associations de parents peut être une bonne idée.
avatar
Nasopi
Bon génie

Re: Cherche conseils, outils, méthodes, stratégies pour mon fils, en moyenne section (autisme suspecté)

par Nasopi le Mer 24 Jan 2018 - 17:29
Par qui ton fils est-il suivi parallèlement à l'école ? Quand mes enfants (autistes typiques) étaient en maternelle, ils étaient suivis parallèlement par un SESSAD. Les professionnels du SESSAD intervenaient beaucoup à l'école pour aider la maîtresse et ils étaient très disponibles dès que la maîtresse et l'AVS avaient des questions ; du coup ça se passait très bien. Mais c'est vrai que les particularités des SESSAD, c'est que les professionnels peuvent se déplacer et intervenir un peu partout, donc si ton fils est dans un autre genre de structure, je ne sais pas ce qu'il est possible de faire.

_________________
"Donne-moi la sérénité nécessaire pour accepter telles qu’elles sont les choses qu’on ne peut pas changer, donne-moi le courage de changer celles qui doivent l’être ; donne-moi la sagesse qui permet de discerner les unes et les autres." (Marc-Aurèle)
avatar
lectiole
Habitué du forum

Re: Cherche conseils, outils, méthodes, stratégies pour mon fils, en moyenne section (autisme suspecté)

par lectiole le Mer 24 Jan 2018 - 17:31
Pourquoi citer le message dans son intégralité avec des passages en gras ?
Culpabiliser le parent ? On pourrait plutôt mettre en gras :
- absence de formation des PE (alors qu'il faudrait des PE formés, pouvant prendre en charge les enfants autistes, par exemple, dans des classes adaptées)
- parent mal à l'aise avec l'idée de braquer la maîtresse
- AVS semblant également peu formé(e)
- école qui ici sert clairement de garderie et on revient au même problème : absence de structure adaptée
- autres enfants frappés, enfant lui-même en souffrance, PE débordé(e), parents désemparés...

Il semblerait qu'une école de type Montessori pourrait être adaptée (ou mieux adaptée), mais ça a un coût.
Voir avec le CAMPS ? Ou une autre structure, si quelqu'un (peut-être le psychologue qui suit l'enfant) peut conseiller. Mais l'école ne peut pas remplacer le suivi psycho-médical dont ont besoin les enfants handicapés. C'est pourquoi il faudrait des structures adaptées, avec des PE, bien sûr, mais aussi du personnel médical. Or ça n'existe pas, et c'est bien le problème (parce que ça oblige à aller consulter en libéral, donc à charger l'emploi du temps d'enfants qui ont déjà assez de soucis comme ça).

_________________
Vivre dans l'instant me semble une mort constante.
avatar
Sei
Monarque

Re: Cherche conseils, outils, méthodes, stratégies pour mon fils, en moyenne section (autisme suspecté)

par Sei le Mer 24 Jan 2018 - 17:34
Rabelais, j'avais édité mon message justement pour éviter ce genre de débats qui, je le maintiens, ne me semblent absolument pas à leur place ici.
Ton conseil sur les associations me paraissait en effet suffisant pour répondre à Mara-jade.
Sur ce, j'arrête là.


Dernière édition par Sei le Mer 24 Jan 2018 - 18:13, édité 1 fois
avatar
lilith888
Esprit éclairé

Re: Cherche conseils, outils, méthodes, stratégies pour mon fils, en moyenne section (autisme suspecté)

par lilith888 le Mer 24 Jan 2018 - 18:13
Mère d'en enfant (aujourd'hui ado) autiste, je n'ai jamais demandé quoi que ce soit aux maîtresses ou aux profs. Je les ai juste informés des spécificités de mon fiston. Et c'est tout. Le reste, c'est le suivi qui s'en charge. Et l'éducation : autiste ou pas, handicap ou pas, j'ai toujours tenu à mon fils le discours suivant : c'est à toi de t'adapter aux règles et aux gens, pas le contraire, car plus tard, la société ne fera pas forcément de cadeaux. Donc taper, c'est juste intolérable, autiste ou pas. Il a poussé une fois un très jeune enfant du haut de quelques marches, juste parce que cet enfant le gênait pour passer. On a tellement hurlé avec son père qu'il a bien compris que c'était grave et non renouvelable. Si on avait dit "mais non, ce n'est pas de sa faute, le pauvre" j'aurais certainement aujourd'hui bien d'autres problèmes...
avatar
Rabelais
Vénérable

Re: Cherche conseils, outils, méthodes, stratégies pour mon fils, en moyenne section (autisme suspecté)

par Rabelais le Mer 24 Jan 2018 - 18:18
@Lectiole
1/ Pour que TOUS les messages soient lus dans leur intégralité avec la violence sous-jacente de chacun.
Moi, je trouvais que ça culpabilisait la collègue PE .
2/ Pour expliquer/ justifier le début de mon message qui pouvait paraître étrange et/ou malveillant , ce qui n'était pas le cas.
3/ pour suggérer à la maman que tout ne va pas se résoudre par un enseignement adapté même si il est certain que la violence de l'inclusion engendre de la colère et de la violence chez l'enfant , dans une boucle infernale.
4/Certes, si la psy dit que tout va se résoudre d'un coup de baguette, je comprends aussi qu'on essaie de le donner, ce coup de baguette...

Fin de l'intervention, apparemment il faut se positionner ici en tant que parent et non en tant que professeur, ce que je comprends aussi, finalement.


Dernière édition par Rabelais le Mer 24 Jan 2018 - 18:20, édité 1 fois

_________________
Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est c., on est c.
avatar
lectiole
Habitué du forum

Re: Cherche conseils, outils, méthodes, stratégies pour mon fils, en moyenne section (autisme suspecté)

par lectiole le Mer 24 Jan 2018 - 18:19
A Lilith : Est-ce que ça ne dépend pas de la forme d'autisme ?

À Rabelais : il ne s'agit pas de se positionner en tant que parent ou en tant que professeur. De toute façon, ça ne va pas dans les deux cas parce que rien n'est fait plus haut. En tant que professeur... je vois bien que je fais du "bricolage" par rapport à mes élèves handicapés. En tant que parent, je vois bien que l'école est inadaptée à la plupart des enfants de maternelle, qu'elle ne suit pas leur rythme, qu'elle leur en impose un, et ça n'est pas la faute des PE... ou des parents.

_________________
Vivre dans l'instant me semble une mort constante.
avatar
Rabelais
Vénérable

Re: Cherche conseils, outils, méthodes, stratégies pour mon fils, en moyenne section (autisme suspecté)

par Rabelais le Mer 24 Jan 2018 - 18:51
C'est tout à fait juste et c'est ce que je soulevais plus haut.
Tant qu'on n'aura pas les moyens en formations, personnels, locaux et matériel, l'inclusion sera un échec cuisant ,source de frustration de tous les côtés !

_________________
Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est c., on est c.
avatar
Mara-jade
Niveau 4

Re: Cherche conseils, outils, méthodes, stratégies pour mon fils, en moyenne section (autisme suspecté)

par Mara-jade le Mer 24 Jan 2018 - 22:57
Merci Sei. Effectivement, je n’ai jamais dit ni même supposé cela (ce n’était pas mon intention, en tout cas). De même, je n’ai écrit aucune des affirmations suivantes (plus encore : aucune d’entre elles n’a ne serait-ce qu’effleuré mon esprit un millième de seconde) :

- « [selon toi] ton fils développe de la violence parce que l'EN ne veut pas effectuer un évitable prise en charge. »

- «  […] pression qui est mise sur la maîtresse qui alerte presque tous les jours sur ses difficultés à elle. »
> Je ne parle jamais de moi-même à l’institutrice, ne lui demande strictement rien, et je précise qu’elle ne souhaite pas que je déscolarise mon fils ni que je l’inscrive dans une école Montessori (j’ai pensé à ces deux options et lui ai demandé son avis).

- « manque d'ouverture sur l'altérité»

- « exigences parentales »

- Tout le monde ne lit pas l’anglais, je n’ai pas compris le problème. Aucun dénigrement dans mon propos. Que du premier degré. De toute façon, elle n’a pas que ça à faire, je suis d’accord.

J’en oublie, peut-être. Mon message était dénué de tout sous-entendu ou de piques dissimulées envers le corps enseignant (je ne suis pas masochiste).

Quant à la « violence », je connais, comme tous les parents d’enfants différents je peux la mesurer régulièrement (et pas plus tard que cette après-midi).

Je me suis quand même mal exprimé, je m’en rends compte, quand j’ai écrit « l’enseignante de mon fils peut adapter sa pratique ». Ce n’est pas ce que je veux dire, il n’est évidemment pas question de tout repenser en fonction de mon enfant. Pour être claire, je prends un exemple : j’avais en classe un élève, brillant par ailleurs, qui ne travaillait que sur ordinateur. Il ne pouvait même pas lire les textes du manuel, je devais les scanner et lui passer les fichiers à chaque début de séance (il ne zoomait pas dessus pour mieux voir). Franchement, comme j’ai pris les choses en cours d’année, je ne suis pas allée vérifier si tout cela était inscrit dans le PAI et j’ai peut-être eu tort. Je voulais simplement dire que des choses devaient être spécifiquement mises en place pour mon fils, comme pour un enfant dys ou autre, c’est tout.

« L'inscrire dans le privé hors contrat, en Montessori ? »
J’ai pensé à ta suggestion lectiole. J’y pense encore. Cela a un coût malheureusement (mais on est prêt à faire des sacrifices) et est-ce qu’une structure Montessori accepterait mon enfant ? Pas sûr.

Taper est intolérable, c’est exactement ce que je pense, et je suis dans la même logique que Lilith, ce qui n’exclut pas les aides en parallèle. Mon fils est suivi par une psychologue et une orthophoniste, toutes deux très bien et spécialisées dans les Teds. Outre le dossier mdph, nous allons bientôt avoir des rendez-vous pour un éventuel diagnostic. J’ai arrêté de travailler en grande partie pour mon fils, et on est bien aidés par sa mammy qui le garde souvent. Par contre, je ne suis pas sur place pour reprendre le loulou quand il fait n’importe quoi.

Si jamais les soupçons d’autisme se confirment pour mon fils, il faut bien savoir que les manifestations sont légères, voire très légères pour un professionnel habitué à voir des enfants autistes (je n’ose imaginer les difficultés pour les collègues et les parents d’enfants porteurs de troubles bien plus lourds). Mon fils n’a aucun retard intellectuel ni trouble psychomoteur. Il peut être intégré moyennant des aménagements ; j’ai un exemple éclatant de réussite dans ma fratrie. C’est pourquoi je crois que j’ai le droit de ne pas baisser les bras.

Bref, si ce n’est pas assez clair, je suis de tout cœur avec la maîtresse. J’avais posté mon message pour aider mon fils, évidemment, mais pour l'aider elle, également. Elle est volontaire et sympa. Je comprends aussi bien le point de vue de la psychologue que celui de la maîtresse, en fait.

Je vous remercie pour tous ces points de vue. Désolée, par contre, je ne reviendrai plus sur ce fil. Je vais me désinscrire de la discussion pour ne plus recevoir de notification et m’abstiendrai de venir voir d’éventuelles réponses.

Bonne continuation !
Contenu sponsorisé

Re: Cherche conseils, outils, méthodes, stratégies pour mon fils, en moyenne section (autisme suspecté)

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum