Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
ycombe
Modérateur

Livre «Enseigner les mathématiques au cycle 4»

par ycombe le Jeu 25 Jan 2018 - 21:21
Le réseau canopé publie un ouvrage intitulé Enseigner les mathématiques au cycle 4

https://www.reseau-canope.fr/notice/enseigner-les-mathematiques-au-cycle-4.html
Présentation a écrit:
Cet ouvrage propose à l'enseignant une exploration des gestes professionnels, une analyse approfondie et des exemples de démarches mises en oeuvre au collège pour répondre à la nouvelle organisation des enseignements.
Les points de vue sont multiples et illustrés le plus souvent par des travaux d'élèves :

  • approches au travers des six compétences mathématiques
  • comptes rendus de séquences d'enseignement
  • exemples de méthodologie de travail en équipe
  • échelles descriptives de compétences
  • travail progressif sur les traces écrites
  • pratiques d'écrits libres


Quelques extraits sont disponibles:
https://cdn.reseau-canope.fr/archivage/valid/feuilletage-bonnes-feuilles-N-15240-22600.pdf

Merci d'éviter le dénigrement et les critiques gratuites.

_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
avatar
RogerMartin
Empereur

Re: Livre «Enseigner les mathématiques au cycle 4»

par RogerMartin le Jeu 25 Jan 2018 - 21:38
@ycombe a écrit:Merci d'éviter le dénigrement et les critiques gratuites.

Je vais suivre ce fil avec grand intérêt.


_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
avatar
William Foster
Neoprof expérimenté

Re: Livre «Enseigner les mathématiques au cycle 4»

par William Foster le Jeu 25 Jan 2018 - 21:39
@ycombe a écrit:Merci d'éviter le dénigrement et les critiques gratuites.

Dur. Neutral

Je suppose qu'il s'agit un peu des différentes synthèses qu'on nous avait promis en formation pour mars 2016. Vieux motard...
Je reste circonspect sur le principe d'expliquer au bout de 2 ans à quoi sert ce qu'on fait, mais si au moins le bouquin y arrive, ma foi, pourquoi pas ?
Qui se colle à la lecture extensive de ce bel ouvrage ?

_________________
Tout le monde me dit que je ne peux pas faire l'unanimité.
"Il ne faut pas voir le mal partout où il est." Marie-Martine Schyns, ministre belge de l'enseignement obligatoire
Vérificateur de miroir est un métier que je me verrais bien faire, un jour.
avatar
Al9
Niveau 9

Re: Livre «Enseigner les mathématiques au cycle 4»

par Al9 le Jeu 25 Jan 2018 - 21:42
Je viens de parcourir les bonnes feuilles...Que c'est abscons.
Je passe mon tour. Si quelqu'un souhaite en faire la lecture intégrale, je suis ouvert à tout résumé.
avatar
ylm
Fidèle du forum

Re: Livre «Enseigner les mathématiques au cycle 4»

par ylm le Jeu 25 Jan 2018 - 21:46
Ces extraits ne donnent pas du tout envie de l'acheter. Le blabla est du lieu commun, l'exemple d'activité proposée est bateau, le passage sur la trace écrite est navrant (mais sans surprise vu les auteurs).


_________________
The life of man, solitary, poor, nasty, brutish and short.
Thomas Hobbes
avatar
verdurin
Habitué du forum

Re: Livre «Enseigner les mathématiques au cycle 4»

par verdurin le Ven 26 Jan 2018 - 1:38
Une critique payante d'une citation pleine de bon sens.

«  Vous me dites de consulter mon cahier de leçons, mais je ne comprends pas ce qui y est écrit, ce ne sont pas mes mots  ! » Voilà des paroles d’élèves qui interpellent et posent question
Quand je pense que des professeurs ont osé m'apprendre des mots que je ne connaissais pas, je me dis que j'ai vraiment été torturé par des sadiques.

Plus sérieusement je crois, mais j'ai peut-être tort, que le but de l'enseignement est précisément de sortir l'élève de ses mots, pour lui en apprendre de plus précis par exemple.

Sinon j'ai aussi des critiques gratuites à faire, mais je vais m'abstenir.

_________________
Contre la bêtise, les dieux eux mêmes luttent en vain.
Ni centidieux, ni centimètres.
avatar
BR
Niveau 6

Re: Livre «Enseigner les mathématiques au cycle 4»

par BR le Ven 26 Jan 2018 - 9:18
Destouches (1732) a écrit:La critique est aisée et l'art est difficile
Les auteurs ont le mérite de proposer quelque chose. Qu'ils en soient remerciés.

Le modèle proposé s'inspire beaucoup de l'autocritique stalinienne, passé à la moulinette d'une dissection soignée et systématique. Le schéma de la page 29 en est un exemple frappant.

Notez ce superbe plaidoyer pour le travail d'équipe, l'approche spiralaire et la différenciation pédagogique décrite en préambule page 14 :

Enseigner par cycle est ainsi une réelle démarche professionnelle, individuelle et collective. Elle repose sur une dimension essentielle : le travail d’équipe. Ce dernier doit intégrer l’approche spiralaire et penser la différenciation, en s’appuyant sur les quatre invariants suivants:
– la cohérence globale des modalités pédagogiques sur un temps long;
– la progressivité des notions et des compétences plutôt que leur découpage;
– le suivi des progrès sans rupture;
– les parcours, différents selon les élèves, bâtis sur l’évaluation pour l’apprentissage.

En soi, la démarche est louable.

Force est de constater que ce souci de cohérence des apprentissages et de progressivité des notions est absent des derniers programmes de cycle 4 : à des programmes cohérents et progressifs année par année, on a substitué un magma censé être enseigné sur trois ans, sans explicitation de la progressivité attendue. Les programmes précédents étaient explicitement spiralaires au cours du cycle 4, chaque notion au programme étant étudiée chaque année, en approfondissant la compréhension année après année. Les nouveaux programmes sont un bloc à traiter sur trois ans : comment peut-on être sûr qu'ils seront étudiés de façon spiralaire et progressive partout ?

Il est dommage que les rédacteurs de ce petit opuscule n'aient pas eu l'oreille des concepteurs des programmes de cycles, qui auraient pu instiller cette conception spiralaire et progressive dans les programmes.

Ne manquez le retour réflexif déclencheur pour un travail d’équipe :


Organisation/ modalitésPosture du professeurRetour réflexif
Travail individuel ou en binôme libre.Accompagner le travail des élèves sans occulter les conceptions individuelles.(...)

Consignes peu explicites pour certains élèves. Public passif.

La prochaine fois que vous faites une séance d'exercices, pensez que vous accompagnez le travail des élèves sans occulter les conceptions individuelles :-)
avatar
VinZT
Expert spécialisé

Re: Livre «Enseigner les mathématiques au cycle 4»

par VinZT le Ven 26 Jan 2018 - 11:25
Si ce que j'ai vu en extrait sont les « bonnes » feuilles, je n'ai guère envie de voir les « mauvaises ».
Ce n'est pas très constructif comme critique, je sais.
Mais à part aligner des verbes du premier groupe à l'infinitif, comme un mantra, je n'ai pas trouvé grand chose d'utilisable là-dedans.
Mais je sais que « utilisable », « faisable » sont vus comme des gros mots, depuis la lointaine époque où j'ai subi l'IUFM.

_________________

« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François
« Un économiste est un expert qui saura demain pourquoi ce qu'il avait prédit hier ne s'est pas produit aujourd'hui. » Laurence J. Peter
avatar
Prezbo
Habitué du forum

Re: Livre «Enseigner les mathématiques au cycle 4»

par Prezbo le Ven 26 Jan 2018 - 12:03
«  Vous me dites de consulter mon cahier de leçons, mais je ne comprends pas ce qui y est écrit, ce ne sont pas mes mots  ! » Voilà des paroles d’élèves qui interpellent et posent question


Une critique simple : chaque fois qu'un texte me dit que tel fait "pose question", je pense que l'hygiène intellectuelle élémentaire veut qu'on évite de lire le texte.

Pour mémoire :

http://www.academie-francaise.fr/poser-probleme-et-poser-question

Je prends cet exemple, mais un rapide parcours me montre, sans surprise, que le livre est plein de ses tournures aussi emphatiques qu'incorrectes. Celles qu'on utilise pour tenter d'obscurcir, ou faire paraître savant, un fond trop mince.

Ne pas oublier que la fonction de la novlangue est d'empêcher le débat en rendant la pensée précise et exacte impossible.

@BR a écrit:La prochaine fois que vous faites une séance d'exercices, pensez que vous accompagnez le travail des élèves sans occulter les conceptions individuelles :-)

Ce qui me pose question (pardon) aussi, c'est que dans leur volonté de "Retour réflexif", les auteurs écrivent, je cite "Consignes peu explicites pour certains élèves. Public passif.".

Dis comme ça, ça sonne comme "On a essayé tel truc. Franchement, ça marche pas très bien, mais on va insister pour en faire la promotion quand même.".
avatar
BR
Niveau 6

Re: Livre «Enseigner les mathématiques au cycle 4»

par BR le Ven 26 Jan 2018 - 12:49
@Prezbo a écrit:
@BR a écrit:La prochaine fois que vous faites une séance d'exercices, pensez que vous accompagnez le travail des élèves sans occulter les conceptions individuelles :-)

Ce qui me pose question (pardon) aussi, c'est que dans leur volonté de "Retour réflexif", les auteurs écrivent, je cite "Consignes peu explicites pour certains élèves. Public passif.".

Dis comme ça, ça sonne comme "On a essayé tel truc. Franchement, ça marche pas très bien, mais on va insister pour en faire la promotion quand même.".

Je pense que les auteurs ont voulu jouer la carte de la modestie. Comme les simples professeurs, il leur arrive de foirer une activité et ils ont la lucidité de l'admettre

La conclusion du retour réflexif est édifiante. La séance décrite est une phase d'appropriation, les séances suivantes sont des séances de formalisation, entraînement, structuration et opérationnalisation. Traduit en langage de tous les jours : il s'agit d'un activité d'introduction avant de passer au cours  ( formalisation et structuration) et aux exercices d'application ( entraînement et opérationnalisation).

Bref : l'activité d'introduction du cours ne fonctionne pas, supprimons la, faisons cours, et transformons la en exercice d'application.

Ces grands pédagogues sont dangereusement proches de se convertir à une pédagogie verticale, où on commence par introduire notions, outils et méthodes avant de les appliquer, au lieu de laisser les élèves construire leur savoir en partageant leurs conceptions individuelles à partir d'une situation problème artificielle.

Lao-Tseu a écrit:
Quand le sage montre la Lune, l'imbécile regarde le doigt.
Ici, le sage professeur souhaite introduire la notion de fonction à travers une activité ludique à base de découpage... Résultat ? Les élèves passent tout leur temps à faire du découpage sans s'intéresser au problème posé par le professeur :

Consigne 1 : Reproduire cette construction en réalisant chacun deux patrons différents.
Retour réflexif : Temps de manipulation par les élèves trop long, uniquement basé sur de la reproduction sans problématique.
La réaction des élèves est elle prévisible ou surprenante ? Le Professeur a-t-il été vraiment agi en Sage ? S'il propose la même activité après son cours sur les fonctions en exercice d'application, doit-il s'attendre à un résultat différent ?
Contenu sponsorisé

Re: Livre «Enseigner les mathématiques au cycle 4»

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum