Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Verdurette
Modérateur

Génération Z' : amis profs du secondaire, ils seront chez vous dans trois ans

par Verdurette le Sam 27 Jan 2018 - 7:03
Nous sommes très perplexes, dans l'équipe, avec nos élèves de CE2. Mon titre pourra paraître abusif car c'est peut-être limité à notre école. D'où ce fil, pour prendre la température ailleurs.
Cette "cohorte" de CE2, élèves nés en 2009 donc, nous fait devenir chèvres. Nous l'avons répartie entre trois classes, un CE1-CE2, un CE2 "pur" et un CE2-CM1, et nous faisons les mêmes observations, qui corroborent hélas ce que nous disaient précédemment nos collègues de CP et de CE1.

Cette répartition a été faite, entre autres raisons, pour "casser" un véritable "gang" de filles harceleuses qui se cherchent
en permanence des poux dans la tête. Elles se moquent, critiquent leurs parents respectifs, se piquent leurs affaires, manipulent, passent outre les règles... jamais je n'aurais imaginé que des gamines de 6 ou 7 ans puissent être aussi malfaisantes. Punitions, discussions, convocation des parents, rien n'y a fait (sans doute parce que les parents fonctionnent de la même façon.) Cela va un peu mieux avec cette séparation, mais à peine.

Mais le problème est plus vaste. Nous avons affaire à des enfants excessivement bavards, agités, et perpétuellement occupés à autre chose que le travail. Sur 15 CE2, je n'en ai que 2 réellement "motivés", qui travaillent, apprennent, manifestent de l'intérêt.... Les autres sont là parce qu'ils n'ont pas le choix, "noircissent du papier" pour noircir du papier, genre (passez-moi l'expression peu poétique mais évocatrice : "Moi, je fais là où on me dit de faire", la pub pour les déjections canines, oui, hélas). Montrer des documents en histoire, en géographie, faire des sciences, de l'anglais, tout cela relève de l'impossible. Sortir un crayon, un livre suscitent un bruit inimaginable, une perte immédiate de toute concentration.

Faut croire que les enseignants n'ont pas les bonnes méthodes, ne savent pas intéresser les élèves... abi
Mais statistiquement est-ce possible de dire cela des sept enseignants différents qui ont eu ces élèves depuis le CP, qui n'ont pas réussi à "accrocher" avec eux, alors qu'ils arrivent habituellement à faire travailler leurs ouailles, même si c'est avec des résultats divers ?

Est-ce un "accident de parcours", une mauvaise conjonction astrale, ou bien constatez-vous des évolutions similaires ailleurs ?

avatar
Derborence
Modérateur

Re: Génération Z' : amis profs du secondaire, ils seront chez vous dans trois ans

par Derborence le Sam 27 Jan 2018 - 8:18
Tu décris mes élèves de 3e, Verdurette.

_________________
"La volonté permet de grimper sur les cimes ; sans volonté on reste au pied de la montagne." Proverbe chinois

"Derborence, le mot chante triste et doux dans la tête pendant qu’on se penche sur le vide, où il n’y a plus rien, et on voit qu’il n’y a plus rien."
Charles-Ferdinand Ramuz, Derborence
avatar
Dhaiphi
Sage

Re: Génération Z' : amis profs du secondaire, ils seront chez vous dans trois ans

par Dhaiphi le Sam 27 Jan 2018 - 9:27
@Verdurette a écrit: sans doute parce que les parents fonctionnent de la même façon.

Il me semble, bien chère Verdurette, que vous tenez là une grande partie de l'explication.

Depuis, que des "parents" se sont étripés (au sens propre) pour des pots de Nutella en solde, je m'attends à tout et même plus. Rolling Eyes

_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]
avatar
Sherlock
Niveau 9

Re: Génération Z' : amis profs du secondaire, ils seront chez vous dans trois ans

par Sherlock le Sam 27 Jan 2018 - 10:01
@Verdurette a écrit:

Mais le problème est plus vaste. Nous avons affaire à des enfants excessivement bavards, agités, et perpétuellement occupés à autre chose que le travail. Sur 15 CE2, je n'en ai que 2 réellement "motivés", qui travaillent, apprennent, manifestent de l'intérêt....  Les autres sont là parce qu'ils n'ont pas le choix, "noircissent du papier" pour noircir du papier, genre (passez-moi l'expression peu poétique mais évocatrice :  "Moi, je fais là où on me dit de faire", la pub pour les déjections canines, oui, hélas). Montrer des documents en histoire, en géographie, faire des sciences, de l'anglais, tout cela relève de l'impossible. Sortir un crayon, un livre suscitent un bruit inimaginable, une perte immédiate de toute concentration.

Faut croire que les enseignants n'ont pas les bonnes méthodes, ne savent pas intéresser les élèves...  abi  
Mais statistiquement est-ce possible de dire cela des sept enseignants différents qui ont eu ces élèves depuis le CP, qui n'ont pas réussi à "accrocher" avec eux, alors qu'ils arrivent habituellement à faire travailler leurs ouailles, même si c'est avec des résultats divers ?

Est-ce un "accident de parcours", une mauvaise conjonction astrale, ou bien constatez-vous des évolutions similaires ailleurs ?


C'est la description d'une de mes classes en seconde..... Le secondaire est déjà bien atteint !!
avatar
Jenny
Modérateur

Re: Génération Z' : amis profs du secondaire, ils seront chez vous dans trois ans

par Jenny le Sam 27 Jan 2018 - 10:02
@Derborence a écrit:Tu décris mes élèves de 3e, Verdurette.

Ou mes Terminales. Razz
avatar
Cicyle
Grand sage

Re: Génération Z' : amis profs du secondaire, ils seront chez vous dans trois ans

par Cicyle le Sam 27 Jan 2018 - 10:04
Le miracle des écrans, chez des tout petits…
Sur le moment, ça les calme. Après, c'est une autre histoire.
avatar
Al9
Niveau 9

Re: Génération Z' : amis profs du secondaire, ils seront chez vous dans trois ans

par Al9 le Sam 27 Jan 2018 - 10:10
@Verdurette a écrit:

Est-ce un "accident de parcours", une mauvaise conjonction astrale, ou bien constatez-vous des évolutions similaires ailleurs ?


Je ne crois pas. J'ai des témoignages de manière directe de deux classes de CE2 et ces comportements que tu décris y sont également présents. Constater des comportements d'élèves de 3e en décrochage depuis longtemps déjà présents chez les CE2 me désespère déjà.
avatar
Kilmeny
Guide spirituel

Re: Génération Z' : amis profs du secondaire, ils seront chez vous dans trois ans

par Kilmeny le Sam 27 Jan 2018 - 10:18
@Derborence a écrit:Tu décris mes élèves de 3e, Verdurette.
Et mes BTS !

_________________
Un petit clic pour les animaux : http://www.clicanimaux.com/catalog/accueil.php?sites_id=1
avatar
Violet
Esprit sacré

Re: Génération Z' : amis profs du secondaire, ils seront chez vous dans trois ans

par Violet le Sam 27 Jan 2018 - 10:19
J'ai des secondes comme ça...
avatar
Hermiony
Esprit sacré

Re: Génération Z' : amis profs du secondaire, ils seront chez vous dans trois ans

par Hermiony le Sam 27 Jan 2018 - 10:24
Mes 6e sont ainsi...

_________________
"Soyons subversifs. Révoltons-nous contre l'ignorance, l'indifférence, la cruauté, qui d'ailleurs ne s'exerce si souvent contre l'homme que parce qu'elles se sont fait la main sur les animaux. Il y aurait moins d'enfants martyrs s'il y avait moins d'animaux torturés".
Marguerite Yourcenar



« La vraie bonté de l’homme ne peut se manifester en toute pureté et en toute liberté qu’à l’égard de ceux qui ne représentent aucune force. » «Le véritable test moral de l’humanité, ce sont ses relations avec ceux qui sont à sa merci : les animaux. » Kundera, L’Insoutenable Légèreté de l’être
avatar
Elaïna
Empereur

Re: Génération Z' : amis profs du secondaire, ils seront chez vous dans trois ans

par Elaïna le Sam 27 Jan 2018 - 10:27
@Sherlock a écrit:
@Verdurette a écrit:

Mais le problème est plus vaste. Nous avons affaire à des enfants excessivement bavards, agités, et perpétuellement occupés à autre chose que le travail. Sur 15 CE2, je n'en ai que 2 réellement "motivés", qui travaillent, apprennent, manifestent de l'intérêt....  Les autres sont là parce qu'ils n'ont pas le choix, "noircissent du papier" pour noircir du papier, genre (passez-moi l'expression peu poétique mais évocatrice :  "Moi, je fais là où on me dit de faire", la pub pour les déjections canines, oui, hélas). Montrer des documents en histoire, en géographie, faire des sciences, de l'anglais, tout cela relève de l'impossible. Sortir un crayon, un livre suscitent un bruit inimaginable, une perte immédiate de toute concentration.

Faut croire que les enseignants n'ont pas les bonnes méthodes, ne savent pas intéresser les élèves...  abi  
Mais statistiquement est-ce possible de dire cela des sept enseignants différents qui ont eu ces élèves depuis le CP, qui n'ont pas réussi à "accrocher" avec eux, alors qu'ils arrivent habituellement à faire travailler leurs ouailles, même si c'est avec des résultats divers ?

Est-ce un "accident de parcours", une mauvaise conjonction astrale, ou bien constatez-vous des évolutions similaires ailleurs ?


C'est la description d'une de mes classes en seconde..... Le secondaire est déjà bien atteint !!

Mes secondes sont comme ça. Dans un "lycée d'élite" de banlieue parisienne. Mais comme on est chez l'élite (financière, pas intellectuelle), ça va, papa et maman paient des diagnostics bidons (tda etc) pour qu'on ne puisse rien dire à leur petit chouchou.

_________________
J'ai un nouveau clavier, mes messages ont donc des points maintenant !!!
avatar
Vatrouchka
Niveau 7

Re: Génération Z' : amis profs du secondaire, ils seront chez vous dans trois ans

par Vatrouchka le Sam 27 Jan 2018 - 10:29
Je pourrais décrire mes 1eres ES et STMG ainsi...
avatar
Celadon
Demi-dieu

Re: Génération Z' : amis profs du secondaire, ils seront chez vous dans trois ans

par Celadon le Sam 27 Jan 2018 - 10:32
Inutile de qualifier l'élite, Elaïna, dorénavant, elle est financière.
avatar
Oonnay
Habitué du forum

Re: Génération Z' : amis profs du secondaire, ils seront chez vous dans trois ans

par Oonnay le Sam 27 Jan 2018 - 10:38
En effet les parents y sont pour beaucoup. Je n'ai jamais eu de plainte de ma vie de la part de parents sauf cette année, je suis "méchant". En effet je demande de la rigueur, c'est la moindre des choses en tant que futur professionnel pour le fiston.

A tout vous dire, je ne compte pas me battre contre cela. Je viens de changer et vais me comporter en bon professeur du point de vue des parents : bonnes notes, aucune remarque, 18H de présence et basta. De toute façon je ne suis plus responsable de leur avenir professionnel. Charge aux collègues de BTS/DUT/Fac. de faire le taf... Bon courage.

C'est comme au relai, le but est de se débarrasser du témoin le plus rapidement possible sans tomber.

Elle va être belle la France dans peu de temps, pire qu'aujourd'hui ! Pire !!!!!
avatar
jonjon71
Habitué du forum

Re: Génération Z' : amis profs du secondaire, ils seront chez vous dans trois ans

par jonjon71 le Sam 27 Jan 2018 - 10:54
Dans mon collège, ce sont les 5e qui sont comme ça. Il va falloir les supporter encore 2 ans après cette année.

Les 3e ont été des boulets pendant les 4 ans du collège même s'ils ont un peu mûri cette année (enfin pas tous...). En revanche, les 4e et les 6e sont plutôt corrects.

C'est surprenant de constater une tendance sur tout un niveau (ou alors c'est un effet d'illusion) et que, d'une année à l'autre, cela n'a rien à voir. Comment peut-on expliquer cela ?
avatar
Flic-Flac
Niveau 9

Re: Génération Z' : amis profs du secondaire, ils seront chez vous dans trois ans

par Flic-Flac le Sam 27 Jan 2018 - 10:55
Nous avons déjà des élèves de ce genre dans le secondaire mais nos collègues de primaire nous annoncent pire encore. A priori, chez nous, les élèves entrés en CP cette année sont du même acabit que ceux que tu décris, avec en sus, deux ou trois élèves incapables de se tenir, qui montent sur les chaises, les tables... Autant dire que nous sommes pressés de les accueillir. En attendant, on compatit avec les collègues qui, malgré des années d'expérience, sont sérieusement chahutés et ne peuvent faire le boulot correctement.

La piste des parents est très sérieuse. Au primaire, il n'y a presque plus de punitions car les parents les refusent. Comment dire...
avatar
Dhaiphi
Sage

Re: Génération Z' : amis profs du secondaire, ils seront chez vous dans trois ans

par Dhaiphi le Sam 27 Jan 2018 - 11:03
@jonjon71 a écrit:C'est surprenant de constater une tendance sur tout un niveau (ou alors c'est un effet d'illusion) et que, d'une année à l'autre, cela n'a rien à voir. Comment peut-on expliquer cela ?

Statistiquement rien n'est impossible, c'est plus ou moins probable voilà tout. Wink

@Flic-Flac a écrit:La piste des parents est très sérieuse. Au primaire, il n'y a presque plus de punitions car les parents les refusent. Comment dire...

Quand la sanction se transforme en punition, il est souvent déjà trop tard. pale

_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]
avatar
scot69
Neoprof expérimenté

Re: Génération Z' : amis profs du secondaire, ils seront chez vous dans trois ans

par scot69 le Sam 27 Jan 2018 - 11:05
Mes TSTMG sont comme ça aussi, j'en suis à appréhender les heures de cours avec eux et à me réjouir des absences de certains. Je suis toujours content quand mes heures avec eux sautent à cause d'un DST, d'un jour férié, d'une sortie... je les DETESTE. Même soucis qu'avec tes CE2, la moindre occasion est bonne pour lancer des objets, s'insulter, pousser des cris d'animaux...

Et à côté de ça, j'ai une classe de 1ere pro indus super sympa, des gamins bosseurs, concentrés et très sérieux...

Je ne pense pas être schizophrène au point de changer de personnalité à ce point d'une classe à l'autre...!
avatar
Verdurette
Modérateur

Re: Génération Z' : amis profs du secondaire, ils seront chez vous dans trois ans

par Verdurette le Sam 27 Jan 2018 - 11:05
D'un côté, ça me (nous) rassure , mais d'un autre ... affraid

Nous ne pourrons pas remonter contre le vent sociétal, mais que pourrions-nous faire à l'école ? Pensez-vous qu'il soit possible d'y limiter le pouvoir des parents (tous niveaux confondus) ? Pour moi, c'est l'une des causes les plus profondes de ce dysfonctionnement.
avatar
scot69
Neoprof expérimenté

Re: Génération Z' : amis profs du secondaire, ils seront chez vous dans trois ans

par scot69 le Sam 27 Jan 2018 - 11:08
Totalement, les parents se comportent de la même façon à l'école qu'au SAV de Darty: comme des consommateurs pour qui tout leur est dû!!!
avatar
nelllie
Je viens de m'inscrire !

Re: Génération Z' : amis profs du secondaire, ils seront chez vous dans trois ans

par nelllie le Sam 27 Jan 2018 - 11:36
Ce sont mes Seconde. Par le passé, mes élèves de Seconde râlaient parce qu'ils ne comprenaient pas, me demandaient des révisions avant le devoir, certains parents me critiquaient, râlaient.... Plus maintenant! c'est du passé. Elèves de seconde et parents s'en fichent pour beaucoup.

Mes élèves ont le comportement d'enfant en bas âge. La faute à quoi? pleins de choses : éducation laxiste,écran, perturbateurs endocriniens,société...
je doute que nous, enseignants, puissions changer les choses à notre petit niveau.
avatar
Rabelais
Grand Maître

Re: Génération Z' : amis profs du secondaire, ils seront chez vous dans trois ans

par Rabelais le Sam 27 Jan 2018 - 11:39
J'ai une de mes classes de 4e fonctionnant comme les tiens.
Les autres 4e sont comme ceux que j'ai toujours connus.
J'ai demandé si la répartition avait placé volontairement tous les cas dans la même classe et effectivement, douze d'entre eux étaient connus dès la sixieme pour ce genre de comportement.
Aucune aide à attendre de la part des parents, les mots en retour sont hallucinants ( harcèlement du professeur, victimisation du fiston ...).
Les autres classes comportent seulement 4 ou 5 enfants que tu décris, Verdurette, les filles s'insultent copieusement, les histoires pullulent, les autres grattent sans comprendre.

Mes collegues font les mêmes constats et ceux qui effectuent les liaisons CM2/6e nous ont déjà signalé que la cohorte qui arrive va bouleverser notre vision de l'enseignement, mais pas dans le sens que veut nous donner TF 1.

_________________
Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est c., on est c.
avatar
Rabelais
Grand Maître

Re: Génération Z' : amis profs du secondaire, ils seront chez vous dans trois ans

par Rabelais le Sam 27 Jan 2018 - 11:41
@nelllie a écrit:Ce sont mes Seconde. Par le passé, mes élèves de Seconde râlaient parce qu'ils ne comprenaient pas, me demandaient des révisions avant le devoir, certains parents me critiquaient, râlaient.... Plus maintenant! c'est du passé. Elèves de seconde et parents s'en fichent pour beaucoup.

Mes élèves ont le comportement d'enfant en bas âge. La faute à quoi? pleins de choses : éducation laxiste,écran, perturbateurs endocriniens,société...
je doute que nous, enseignants, puissions changer les choses à notre petit niveau.
t

C'est tout à fait cela, en fait, c'est le sentiment de toute la SDP.

_________________
Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est c., on est c.
avatar
Sphinx
Modérateur

Re: Génération Z' : amis profs du secondaire, ils seront chez vous dans trois ans

par Sphinx le Sam 27 Jan 2018 - 11:46
C'est le brouhaha permanent chez mes cinquièmes et mes troisièmes sont incapables de se concentrer plus de cinq minutes (ça allait au premier trimestre mais là ils ont totalement relâché la pression). Ils ne sont pas tous comme ça, mais j'en ai à peine une poignée de calmes par classe. Ils ne sont pas méchants mais il est juste impossible de se concentrer sur ce que dit le prof. Si j'ai le malheur de demander de sortir une feuille ou de distribuer un document, je dois ensuite sortir les rames pendant cinq minutes pour ramener le calme (que je n'aurai jamais complètement). Impossible aussi de se concentrer sur ce qu'ils font : ils ne comprennent pas ce qu'ils lisent, si je demande aux 3e en DS de citer un mot ils citent une phrase entière, etc. Si un dit ou fait une bêtise, les commentaires fusent, tout ce qui leur passe par la tête doit en sortir à voix haute. Certains passent leur temps à rigoler bêtement, à faire mumuse avec tout et n'importe quoi. C'est ma sixième année d'enseignement, ça va en empirant, et mon collègue de maths hyper strict et craint qui est parti à la retraite en fin d'année dernière faisait le même constat. Et ça m'agace parce que vraiment, dans l'ensemble ils sont très gentils, mais je dois tout de même passer le cours à me fâcher, et c'est vraiment pénible.

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather

avatar
cube
Niveau 8

Re: Génération Z' : amis profs du secondaire, ils seront chez vous dans trois ans

par cube le Sam 27 Jan 2018 - 11:55
J'ai l'impression que, dans la société actuelle, plus personne ne supporte la frustration ou la contrainte. Il faut être satisfait tout de suite, sinon c'est le drame (je veux 4 pots de nutella en soldes, sinon je mords quelqu'un). D'où des élèves qui laissent tomber leur maigres efforts de travail parce que leurs notes ne sont pas passées de 6 à 18 en deux semaines. La capacité de concentration a également beaucoup baissé, je trouve : 50 ou 55 minutes de cours, ça devient interminable pour des gamins qui zappent d'activité toutes les 10 minutes.
On a remarqué ça avec mes collègues lors d'un voyage scolaire, avec des 5èmes : quelque soit l'activité proposée (visite, shopping, trajet en bus, temps de repas, temps libre dans les chambres, vraiment, n'importe !), ils en avaient marre au bout d'une heure maxi et voulaient bouger, changer, partir. Je ne sais même pas s'ils sont encore capables de regarder un film un peu long sans aller sur leur téléphone entre temps.
Contenu sponsorisé

Re: Génération Z' : amis profs du secondaire, ils seront chez vous dans trois ans

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum