Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Rabelais
Grand Maître

Re: Génération Z' : amis profs du secondaire, ils seront chez vous dans trois ans

par Rabelais le Dim 28 Jan 2018 - 10:00
Arrêtez de vous disputer, les deux, là.😊
- Rendash, oui, on arrête des s'aplatir et on ne confond plus bienveillance et lâcheté.
Mais pour ce que préconise Archeboc, pourquoi pas, à 12, je suis volontaire, j'y testerais deux ou trois méthodes qui m'interpellent mais qui sont nocives pour les bons élèves ( études à l'appui).
Et puis, c'est autre chose de les avoir sans la pression d'une classe à amener vers des objectifs.
La gestion de classe se pose différemment dans les classes spéciales.
Non ?
- La Miss, très bonne idée, un peu d'aide à la parentalité.
avatar
Rendash
Bon génie

Re: Génération Z' : amis profs du secondaire, ils seront chez vous dans trois ans

par Rendash le Dim 28 Jan 2018 - 10:02
@laMiss a écrit:
@Rendash a écrit:
@laMiss a écrit:Si la source du problème est avant tout les parents, alors il faut s'occuper des parents et, le jour de la réunion de rentrée en CP, en 6e en seconde, leur donner des informations scientifiquement prouvées sur le sommeil, les écrans, l'absence de communication dans les familles etc. Tout cela bien sûr, en leur précisant qu'on leur donne les infos au cas où, car tout le monde n'a pas la chance d'être informés sur tout et que bien sûr c'est à eux de voir ce qu'ils en font. Un truc dans le genre.
Peut-être même qu'un service du MEN, toujours prompt à faire des plaquettes à destination des parents et des élèves, pourrait créer un diaporama utilisable à la rentrée. Le discours tenu serait ainsi plus légitime aux yeux des parents. Peut-être devrait-on le réclamer ?

Difficile à mettre en place, quand tu vois qu'une part des collègues pousse au contraire pour une utilisation intensive de ces foutus écrans Rolling Eyes

C'est vrai ce que tu dis là. Mais il faut essayer de faire quelque chose. Si cela devient officiel un jour, beaucoup d'établissements le feront. Ce sont surtout les personnels de direction qui s'en chargeraient, lors de l'accueil.
La difficulté, c'est plutôt d'amener le MEN à pondre un doc pareil. Faut-il passer par les syndicats ?

"Les" syndicats ?
Je suis sûr que le SGEN et l'UNSA n'y verront aucun inconvénient, par exemple Razz De même que les IPR qui font suer les collègues avec des réflexions telles que "oui, bon, cépamal, mais le numérique, toussah".

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
lux
Niveau 9

Re: Génération Z' : amis profs du secondaire, ils seront chez vous dans trois ans

par lux le Dim 28 Jan 2018 - 10:15
@laMiss a écrit:Si la source du problème est avant tout les parents, alors il faut s'occuper des parents et, le jour de la réunion de rentrée en CP, en 6e en seconde, leur donner des informations scientifiquement prouvées sur le sommeil, les écrans, l'absence de communication dans les familles etc.
C'est une idée intéressante. Cependant, j'ai remarqué que dans les collèges difficiles, où l'on observe une grande misère sociale, peu de parents se déplacent à la réunion de rentrée. Ceux qui se déplacent sont généralement au fait des dangers des écrans, de l'importance du sommeil ... Pour faire venir les autres parents, c'est parfois la croix et la bannière.
avatar
Verdurette
Modérateur

Re: Génération Z' : amis profs du secondaire, ils seront chez vous dans trois ans

par Verdurette le Dim 28 Jan 2018 - 10:18
Je peux me tromper, mais pour moi les syndicats, certains du moins,  sont les premiers à vouloir favoriser le "dialogue avec les parents", dialogue qui n'en est pas un puisqu'au bout du compte les décisionnaires sont les parents-consommateurs, au détriment des professionnels .. vous imaginez ça chez le médecin ? Non, non, docteur, je ne pense pas que j'ai la grippe, j'ai la rougeole, mettez donc ça sur mon ordonnance ...

J'en appelle à ceux qui ont davantage de connaissances sur l'histoire de l'enseignement : à quel moment et comment a t-on commencé à donner du "pouvoir" aux parents ? Quand j'étais petite, les enseignants décidaient par exemple d'un redoublement -qu'il soit utile ou pas n'est pas ici la question- et les parents n'avaient qu'à dire amen.  Quand leur a t-on donné voix au chapitre ? Qui en a émis l'idée ? (Si on avait su dans quel engrenage on mettait le doigt!)

Ajupouet, j'ai bien noté ton intervention. J'y suis d'autant plus sensible que j'ai vécu à peu près la même chose. Je pense qu'on acceptera toujours de dialoguer de façon constructive avec des parents qui reconnaissent que leur enfant a un problème, pour y trouver des solutions.  Ce qui nous pose problème en revanche, ce sont les enfants pour lesquels il est avéré par une équipe entière qu'il y a une déficience, un souci psy ... bref quelque chose qui les rend dysfonctionnels dans l'école, et que les parents imposent qu'ils restent à l'école tout en refusant qu'on fasse quoi que ce soit pour les aider. Pour moi, cela s'apparente à de la maltraitance, on n'accepterait jamais que des parents refusent de faire opérer leur enfant de l'appendicite, ou de le faire soigner s'il a un cancer, non ?  

Votre enfant a un problème, on lui propose ceci pour l'aider, mais si vous refusez, c'est dehors.
Votre enfant ne respecte pas la loi, se met en danger, met les autres en danger, on vous aide, sinon c'est dehors aussi.

Je veux bien qu'on ne "stigmatise" pas les familles en difficulté, je reconnais que la sanction financière n'est pas une solution, mais refuser l'aide qu'on vous propose ne devrait pas être une option.

Et je pense que les parents qui ne viennent pas aux réunions, ne signent pas les cahiers etc .. devraient avoir encore moins voix au chapitre ...
avatar
laMiss
Expert spécialisé

Re: Génération Z' : amis profs du secondaire, ils seront chez vous dans trois ans

par laMiss le Dim 28 Jan 2018 - 10:42
@lux a écrit:
@laMiss a écrit:Si la source du problème est avant tout les parents, alors il faut s'occuper des parents et, le jour de la réunion de rentrée en CP, en 6e en seconde, leur donner des informations scientifiquement prouvées sur le sommeil, les écrans, l'absence de communication dans les familles etc.
C'est une idée intéressante. Cependant, j'ai remarqué que dans les collèges difficiles, où l'on observe une grande misère sociale, peu de parents se déplacent à la réunion de rentrée. Ceux qui se déplacent sont généralement au fait des dangers des écrans, de l'importance du sommeil ... Pour faire venir les autres parents, c'est parfois la croix et la bannière.

Alors créons des réunions de "rentrée" au mois de juin, au moment des inscriptions.
?
Pour s'inscrire, il faut avoir assisté à la réunion (qui aura donc lieu tard le soir).
Si on n'a pas pu s'y rendre : une ou deux session(s) de rattrapage.
Razz

Sérieusement, il faut mettre en place quelque chose...


_________________
Bonne route !
avatar
Ma'am
Neoprof expérimenté

Re: Génération Z' : amis profs du secondaire, ils seront chez vous dans trois ans

par Ma'am le Dim 28 Jan 2018 - 10:42
@lux a écrit:
@laMiss a écrit:Si la source du problème est avant tout les parents, alors il faut s'occuper des parents et, le jour de la réunion de rentrée en CP, en 6e en seconde, leur donner des informations scientifiquement prouvées sur le sommeil, les écrans, l'absence de communication dans les familles etc.
C'est une idée intéressante. Cependant, j'ai remarqué que dans les collèges difficiles, où l'on observe une grande misère sociale, peu de parents se déplacent à la réunion de rentrée. Ceux qui se déplacent sont généralement au fait des dangers des écrans, de l'importance du sommeil ... Pour faire venir les autres parents, c'est parfois la croix et la bannière.

Moi je le fais déjà à ma réunion de rentrée de ma classe PP. Je n'ai pas de joli PowerPoint mais j'y vais de mon petit couplet sur les écrans, l'heure du coucher, le petit déjeuner, le temps à consacrer aux devoirs, etc. Bon, le souci, c'est qu'on ne voit pas à ces réunions les parents qu'on voudrait vraiment voir...
avatar
Hermiony
Esprit sacré

Re: Génération Z' : amis profs du secondaire, ils seront chez vous dans trois ans

par Hermiony le Dim 28 Jan 2018 - 10:47
LaMiss : le discours sur le sommeil, les écrans, les échanges en famille, je le tiens aux parents de 6e que je rencontre lors de la réunion des pp en début d'année - et je cite des chiffres... Hélas, ceux qui assistent à cette réunion sont déjà les convaincus. On voit d'ailleurs de moins en moins de parents à cette réunion et je suis dans un établissement de campagne assez pauvre, où on constate une disparition de la notion d'effort, qui se cristallise de plus en plus sur la question des devoirs à la maison, ces trucs qui gonflent les géniteurs n'ayant pas que ça à faire...
De plus, 3 ou 4 fois par an, le collège organise des "soirées des parents ", sur des thèmes comme les écrans, le harcèlement, etc. Placées pourtant à 18h30, avec des intervenants extérieurs, on doit avoir à tout casser 2 ou 3 parents par classe qui se déplacent...

_________________
"Soyons subversifs. Révoltons-nous contre l'ignorance, l'indifférence, la cruauté, qui d'ailleurs ne s'exerce si souvent contre l'homme que parce qu'elles se sont fait la main sur les animaux. Il y aurait moins d'enfants martyrs s'il y avait moins d'animaux torturés".
Marguerite Yourcenar



« La vraie bonté de l’homme ne peut se manifester en toute pureté et en toute liberté qu’à l’égard de ceux qui ne représentent aucune force. » «Le véritable test moral de l’humanité, ce sont ses relations avec ceux qui sont à sa merci : les animaux. » Kundera, L’Insoutenable Légèreté de l’être
avatar
lux
Niveau 9

Re: Génération Z' : amis profs du secondaire, ils seront chez vous dans trois ans

par lux le Dim 28 Jan 2018 - 10:48
@Ma'am a écrit:Moi je le fais déjà à ma réunion de rentrée de ma classe PP. Je n'ai pas de joli PowerPoint mais j'y vais de mon petit couplet sur les écrans, l'heure du coucher, le petit déjeuner, le temps à consacrer aux devoirs, etc. Bon, le souci, c'est qu'on ne voit pas à ces réunions les parents qu'on voudrait vraiment voir...
Oui, c'est ce que je disais plus haut, c'est bien dommage. Ce sont aussi toujours les mêmes parents que l'on rencontre durant la soirée de remise des bulletins.
avatar
scot69
Neoprof expérimenté

Re: Génération Z' : amis profs du secondaire, ils seront chez vous dans trois ans

par scot69 le Dim 28 Jan 2018 - 10:48
J'ai oublié de préciser que nous avons des caméras dans mon lycée (dans les couloirs, la cour de récré...), elles servent "parfois", mais quand c'est pour un élève "intouchable", le CPE trouve le moyen de le protéger en prétendant avoir effacé le film, ou qu'il a visualisé lui-même...
avatar
amalricu
Habitué du forum

Re: Génération Z' : amis profs du secondaire, ils seront chez vous dans trois ans

par amalricu le Dim 28 Jan 2018 - 10:50
@lux a écrit:
@Ma'am a écrit:Moi je le fais déjà à ma réunion de rentrée de ma classe PP. Je n'ai pas de joli PowerPoint mais j'y vais de mon petit couplet sur les écrans, l'heure du coucher, le petit déjeuner, le temps à consacrer aux devoirs, etc. Bon, le souci, c'est qu'on ne voit pas à ces réunions les parents qu'on voudrait vraiment voir...
Oui, c'est ce que je disais plus haut, c'est bien dommage. Ce sont aussi toujours les mêmes parents que l'on rencontre durant la soirée de remise des bulletins.

On constate tous le même fait : les gamins problématiques ont des parents qui ne passent pas la porte du collège.

avatar
lux
Niveau 9

Re: Génération Z' : amis profs du secondaire, ils seront chez vous dans trois ans

par lux le Dim 28 Jan 2018 - 10:53
Scot, qu'entends-tu par «intouchable» ?

L'an dernier, une grosse bêtise a été faite au collège. Un élève était fortement suspecté mais nous n'avions pas la preuve qu'il était responsable de la bêtise. La direction lui a fait croire qu'il y avait des caméras dans l'établissement qui filmaient tout ... et l'élève a donc tout avoué !
avatar
scot69
Neoprof expérimenté

Re: Génération Z' : amis profs du secondaire, ils seront chez vous dans trois ans

par scot69 le Dim 28 Jan 2018 - 10:55
intouchable parce que "petit paroissien modèle dont les parents sont plutôt généreux et bien potes avec les bonnes personnes". (par exemple!)
avatar
laMiss
Expert spécialisé

Re: Génération Z' : amis profs du secondaire, ils seront chez vous dans trois ans

par laMiss le Dim 28 Jan 2018 - 10:57
Oui.
Alors, il faut conditionner l'inscription à la présence à une telle réunion ou leur imposer l'information quand ils viennent inscrire leur enfant, pendant qu'ils attendent leur tour, soit en organisant des sortes de sessions toutes les demi-heures, soit en diffusant une vidéo en continu dans le couloir où ils attendent : c'est faisable ça, non ?
Sinon, la secrétaire peut peut-être brièvement rappeler certains faits. Ou alors différents adultes qui se relayent pour accueillir les parents.

Cela n'empêche pas d'en remettre une couche lors des réunions parents profs.


Dernière édition par laMiss le Dim 28 Jan 2018 - 11:00, édité 1 fois

_________________
Bonne route !
avatar
lux
Niveau 9

Re: Génération Z' : amis profs du secondaire, ils seront chez vous dans trois ans

par lux le Dim 28 Jan 2018 - 10:59
Merci pour ta précision. Je demandais parce qu'il existe plusieurs cas d'élèves intouchables (l'élève perturbateur voire dangereux qui est protégé un maximum parce qu'il a beaucoup de problèmes, par exemple).

LaMiss : honnêtement, je pense que les parents qui ne se sentant pas concernés par ces problèmes se fichent de ce genre de vidéos. Je les imagine mal rentrer le soir et changer leurs pratiques.


Dernière édition par lux le Dim 28 Jan 2018 - 11:03, édité 1 fois
avatar
Ponocrates
Habitué du forum

Re: Génération Z' : amis profs du secondaire, ils seront chez vous dans trois ans

par Ponocrates le Dim 28 Jan 2018 - 11:00
@laMiss a écrit:Oui.
Alors, il faut conditionner l'inscription à la présence à une telle réunion ou leur imposer l'information quand ils viennent inscrire leur enfant, pendant qu'ils attendent leur tour, soit en organisant des sortes de sessions toutes les demi-heures, soit en diffusant une vidéo en continu dans le couloir où ils attendent : c'est faisable ça, non ?

Cela n'empêche pas d'en remettre une couche lors des réunions parents profs.
Avouez que ce serait un peu paradoxal pour ce que j'ai graissé...

_________________
"If you think education is too expensive, try ignorance ! "/ "As-tu donc oublié que ton libérateur,
C'est le livre ? Le livre est là sur la hauteur;
Il luit; parce qu'il brille et qu'il les illumine,
Il détruit l'échafaud, la guerre, la famine
Il parle, plus d'esclave et plus de paria"
avatar
laMiss
Expert spécialisé

Re: Génération Z' : amis profs du secondaire, ils seront chez vous dans trois ans

par laMiss le Dim 28 Jan 2018 - 11:01
@Ponocrates a écrit:
@laMiss a écrit:Oui.
Alors, il faut conditionner l'inscription à la présence à une telle réunion ou leur imposer l'information quand ils viennent inscrire leur enfant, pendant qu'ils attendent leur tour, soit en organisant des sortes de sessions toutes les demi-heures, soit en diffusant une vidéo en continu dans le couloir où ils attendent : c'est faisable ça, non ?

Cela n'empêche pas d'en remettre une couche lors des réunions parents profs.
Avouez que ce serait un peu paradoxal pour ce que j'ai graissé...

Oui, du coup j'ai ajouté ceci :
"Sinon, la secrétaire peut peut-être brièvement rappeler certains faits. Ou alors différents adultes qui se relayent pour accueillir les parents."

Cela dit, c'est aussi grâce aux écrans qu'on connait leur nocivité. Razz

_________________
Bonne route !
avatar
laMiss
Expert spécialisé

Re: Génération Z' : amis profs du secondaire, ils seront chez vous dans trois ans

par laMiss le Dim 28 Jan 2018 - 11:09
Comment se passent habituellement les inscriptions ?
Je crois me souvenir que la période est étalée sur facilement deux ou trois semaines. Mais les parents se pointent-ils à n'importe quelle heure ?
Est-ce qu'on a des membres secrétaires, ici ?


Dernière édition par laMiss le Dim 28 Jan 2018 - 11:10, édité 1 fois

_________________
Bonne route !
avatar
Dhaiphi
Sage

Re: Génération Z' : amis profs du secondaire, ils seront chez vous dans trois ans

par Dhaiphi le Dim 28 Jan 2018 - 11:10
@Ma'am a écrit: Bon, le souci, c'est qu'on ne voit pas à ces réunions les parents qu'on voudrait vraiment voir...

@Hermiony a écrit: Hélas, ceux qui assistent à cette réunion sont déjà les convaincus.

Il me semble qu'à partir de là tout est dit et qu'il n'est nul besoin de tenter d’améliorer le contenu des réunions, mais bon... Rolling Eyes

_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]
avatar
laMiss
Expert spécialisé

Re: Génération Z' : amis profs du secondaire, ils seront chez vous dans trois ans

par laMiss le Dim 28 Jan 2018 - 11:11
Je crois que non, tout n'est pas dit.
Il faudrait revoir le moment choisi pour la réunion/l'information, afin de la faire coïncider avec l'inscription.

_________________
Bonne route !
avatar
laMiss
Expert spécialisé

Re: Génération Z' : amis profs du secondaire, ils seront chez vous dans trois ans

par laMiss le Dim 28 Jan 2018 - 11:15
@lux a écrit:LaMiss : honnêtement, je pense que les parents qui ne se sentant pas concernés par ces problèmes se fichent de ce  genre de vidéos. Je les imagine mal rentrer le soir et changer leurs pratiques.

Alors, il faut leur parler. Ils arrivent dans le hall, on les accueille, on leur donne des infos chocs, et ensuite ils montent inscrire leur enfant.

_________________
Bonne route !
avatar
lux
Niveau 9

Re: Génération Z' : amis profs du secondaire, ils seront chez vous dans trois ans

par lux le Dim 28 Jan 2018 - 11:19
@Dhaiphi a écrit:
@Ma'am a écrit: Bon, le souci, c'est qu'on ne voit pas à ces réunions les parents qu'on voudrait vraiment voir...

@Hermiony a écrit: Hélas, ceux qui assistent à cette réunion sont déjà les convaincus.

Il me semble qu'à partir de là tout est dit et qu'il n'est nul besoin de tenter d’améliorer le contenu des réunions, mais bon... Rolling Eyes
Non, ce n'est pas ce qui a été dit. Tu peux essayer de changer le contenu des réunions mais si les parents ne se déplacent pas, tu ne vas pas aller les chercher chez eux.
avatar
wanax
Fidèle du forum

Re: Génération Z' : amis profs du secondaire, ils seront chez vous dans trois ans

par wanax le Dim 28 Jan 2018 - 11:28
@Rendash a écrit: Lorsque tout le monde fait le taf, ça se gère, et plutôt pas trop mal.
Je ne le pense pas, mais admettons: à quel prix ? Usure mentale et physique des personnels et retard des condisciples dans leurs études.

Tu n'as toi-même encore jamais répondu à la question, simple, que j'ai posée en réponse à ta proposition (je rappelle pour les autres qu'archeboc propose de réunir les "saboteurs" dans une classe à part, en petits groupes d'une douzaine d'élèves) : qui les prendrait en charge, ces classes-là ? Toi, tu refuserais, disais-tu ; fort bien, ça se comprend. Mais qui, alors ?
Il y a un moment où il faut être capable de dire à celui qui ne veut pas apprendre et refuse les règles de la vie en société qu'il est libre de partir. Ce n'est pas la scolarisation qui est obligatoire, mais bien l'instruction.
Si, à la fin d'une année scolaire, il y a un problème d'orientation pour un élève donné, il faut garder à l'esprit que c'est le problème de l'élève et de sa famille, pas celui des enseignants et de l'institution. Si l'élève n'a pas le niveau pour suivre ou si son comportement est inadapté, il n'a rien à faire dans un établissement public. S'il souhaite continuer à apprendre, il y a tout ce qu'il faut sur le Net.

J'avoue que je suis interloqué par ces collègues qui en fin d'année, considèrent que l'orientation d'un voyou est leur problème, alors que c'est le sien.
avatar
Fesseur Pro
Grand Maître

Re: Génération Z' : amis profs du secondaire, ils seront chez vous dans trois ans

par Fesseur Pro le Dim 28 Jan 2018 - 12:04
On ne peut pas obliger les parents à être présents.

_________________
Pourvu que ça dure... professeur
avatar
Rabelais
Grand Maître

Re: Génération Z' : amis profs du secondaire, ils seront chez vous dans trois ans

par Rabelais le Dim 28 Jan 2018 - 12:05
Enfin, et je ne dis pas ça pour vous démoraliser, mais pensez-vous que cela change ?
Que nos propositions soient un jour appliquées ?
Ce n'est pas le chemin que cela prend et d'ailleurs, il n'y a même pas consensus entre nous ( et les dissensions sur ce fil ne sont rien à côté de celles rencontrées en dehors de ce fil ).
C'est fichu .

_________________
Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est c., on est c.
avatar
Verdurette
Modérateur

Re: Génération Z' : amis profs du secondaire, ils seront chez vous dans trois ans

par Verdurette le Dim 28 Jan 2018 - 12:07
Pourquoi alors obliger les enseignants à supporter l'élève ?
avatar
Ponocrates
Habitué du forum

Re: Génération Z' : amis profs du secondaire, ils seront chez vous dans trois ans

par Ponocrates le Dim 28 Jan 2018 - 12:09
Parce que nous sommes payés pour cela ?
La vraie question est: "Pourquoi obliger les élèves à supporter ceux qui les empêchent de tirer profit de l'enseignement ?"


Dernière édition par Ponocrates le Dim 28 Jan 2018 - 12:10, édité 1 fois

_________________
"If you think education is too expensive, try ignorance ! "/ "As-tu donc oublié que ton libérateur,
C'est le livre ? Le livre est là sur la hauteur;
Il luit; parce qu'il brille et qu'il les illumine,
Il détruit l'échafaud, la guerre, la famine
Il parle, plus d'esclave et plus de paria"
Contenu sponsorisé

Re: Génération Z' : amis profs du secondaire, ils seront chez vous dans trois ans

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum