Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Delia
Neoprof expérimenté

Re: Réforme du lycée : quel impact sur les lettres ?

par Delia le Lun 29 Jan 2018 - 14:08
Quand j'y entrainais mes élèves et corrigeais le bac, de la rentrée 1999 à la mort de cet exercice, la discussion était libre.
avatar
DesolationRow
Vénérable

Re: Réforme du lycée : quel impact sur les lettres ?

par DesolationRow le Lun 29 Jan 2018 - 14:08
[/i]Poésie et profondeur (entre autres du même) ; Sur Racine ; En lisant en écrivant par exemple.
avatar
NLM76
Esprit éclairé

Re: Réforme du lycée : quel impact sur les lettres ?

par NLM76 le Lun 29 Jan 2018 - 14:45
@Delia a écrit:Contre Sainte-Beuve. Variétés. La littérature à l'estomac.
Je ne connais pas le troisième, et fort mal Valéry. Mais le premier, quoique très intéressant, est très inférieur à La recherche.
De même qu'appelez-vous "vocabulaire littéraire" ? Probablement "métaphore, anadiplose, alexandrin, focalisation", etc. Moi, c'est "passion, blafard, affliger", etc. Les mots qui permettent de parler du monde et des hommes, plutôt que les mots qui permettent de parler de littérature. Ce qui est vraiment littéraire, c'est ce qui sait parler du monde de façon à toucher l'âme, et non essentiellement ce qui sait parler de la littérature. C'est la littérature qui est littéraire, bien loin devant la métalittérature, qui n'en est qu'une aimable perversion.

P.S. Ne vous empressez de me répondre que la littérature fait partie du monde, et qu'elle en constitue une part essentielle — bien sûr; mais d'autant plus nécessaire qu'elle n'est pas métalittéraire. Cela dit, grand bien fasse à ceux qui aiment se plonger dans un tel vertige nihiliste: ce nihilisme-là est tout ce qu'il y a de plus inoffensif.

_________________
Sites du grip et des gripiens :
http://instruire.fr
http://slecc.fr/GRIP.htm
http://doublecasquette3.eklablog.com/
http://pedagoj.eklablog.com/
www.lettresclassiques.fr
avatar
Delia
Neoprof expérimenté

Re: Réforme du lycée : quel impact sur les lettres ?

par Delia le Lun 29 Jan 2018 - 16:23
@nlm76 a écrit:
De même qu'appelez-vous "vocabulaire littéraire" ? Probablement "métaphore, anadiplose, alexandrin, focalisation", etc. Moi, c'est "passion, blafard, affliger", etc. Les mots qui permettent de parler du monde et des hommes, plutôt que les mots qui permettent de parler de littérature. Ce qui est vraiment littéraire, c'est ce qui sait parler du monde de façon à toucher l'âme, et non essentiellement ce qui sait parler de la littérature. C'est la littérature qui est littéraire, bien loin devant la métalittérature, qui n'en est qu'une aimable perversion.

Ce que vous appelez vocabulaire littéraire, c'est ce que j'appelle registre soutenu, le style sublime de la roue de Virgile. On peut parler du monde et des hommes sans y avoir forcément recours. Sauf à s'appeler Jean d'Ormesson... Quant à toucher l'âme... Par quel comportement observable cela se traduit-il ? Sans compter que toutes les âmes n'ont pas même sensibilité.
Qu'est-ce que la littérature ? demandait quelqu'un. Sa réponse est importante pour l'histoire des mentalités mais du plus haut comique involontaire.

_________________
Un vieillard qui meurt, c'est une bibliothèque qui brûle.
Amadou Hampaté Ba
avatar
Anaphore
Niveau 3

Re: Réforme du lycée : quel impact sur les lettres ?

par Anaphore le Lun 29 Jan 2018 - 17:44
Bonjour à tous,
Je redescends d'un cran et vais me montrer nettement plus prosaïque : est-il envisageable qu'on n'ait plus cinq exercices difficiles à préparer pour l'EAF (corpus, commentaire, dissertation, invention, oral) ? Quelle délivrance ce serait pour moi ! Il me semble que s'il n'y en avait plus que deux, trois à la rigueur, tout serait beaucoup plus abordable, non ? titanic
avatar
mrl
Niveau 7

Re: Réforme du lycée : quel impact sur les lettres ?

par mrl le Lun 29 Jan 2018 - 18:22
Personnellement, je m'interroge sur le nombre d'heures.
Si en 2nde il y aura 25 heures pour 9 "majeures" du tronc commun, en 1ère il y aura 15 heures pour 6 "majeures". Ça donne combien d'heures de français, ça ?
avatar
ysabel
Devin

Re: Réforme du lycée : quel impact sur les lettres ?

par ysabel le Lun 29 Jan 2018 - 19:57
@mrl a écrit:Personnellement, je m'interroge sur le nombre d'heures.
Si en 2nde il y aura 25 heures pour 9 "majeures" du tronc commun, en 1ère il y aura 15 heures pour 6 "majeures". Ça donne combien d'heures de français, ça ?

Pour le moment je fais comme si je n'avais pas lu cela... je joue à l'autruche...

Je rêve de la disparition du corpus et de cette horrible question qui plante systématiquement les élèves...

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
avatar
RogerMartin
Empereur

Re: Réforme du lycée : quel impact sur les lettres ?

par RogerMartin le Lun 29 Jan 2018 - 19:59
@DesolationRow a écrit:Poésie et profondeur (entre autres du même) ; Sur Racine ; En lisant en écrivant par exemple.
I love you

Et la préface de Jean-Louis Bory à Bel-Ami. coeurs

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
avatar
mrl
Niveau 7

Re: Réforme du lycée : quel impact sur les lettres ?

par mrl le Lun 29 Jan 2018 - 20:20
@ysabel a écrit:
@mrl a écrit:Personnellement, je m'interroge sur le nombre d'heures.
Si en 2nde il y aura 25 heures pour 9 "majeures" du tronc commun, en 1ère il y aura 15 heures pour 6 "majeures". Ça donne combien d'heures de français, ça ?

Pour le moment je fais comme si je n'avais pas lu cela... je joue à l'autruche...

Je rêve de la disparition du corpus et de cette horrible question qui plante systématiquement les élèves...

Avec 2,5 heures au lieu de 4, j'imagine que c'est le corpus qui va rester.
Ceci dit, si c'était le corpus qui disparaissait, j'en serais enchantée aussi.
avatar
Salsepareille
Neoprof expérimenté

Re: Réforme du lycée : quel impact sur les lettres ?

par Salsepareille le Lun 29 Jan 2018 - 22:12
Dites: suis-je trop jeune ou trop vieille pour ne pas avoir connu la discussion? J'ai passé le bac en 98.

Je suis au collège... mes collègues qui avaient envie de muter pour le lycée ont changé d'avis. Devant la réforme ils préfèrent rester au collège.
avatar
Iphigénie
Enchanteur

Re: Réforme du lycée : quel impact sur les lettres ?

par Iphigénie le Mar 30 Jan 2018 - 9:01
@Salsepareille a écrit:Dites: suis-je trop jeune ou trop vieille pour ne pas avoir connu la discussion? J'ai passé le bac en 98.

Je suis au collège... mes collègues qui avaient envie de muter pour le lycée ont changé d'avis. Devant la réforme ils préfèrent rester au collège.
Beaucoup trop jeune Laughing
En 72 on avait le choix entre discussion ou analyse
Il y avait encore une discussion au debut des annees 90 ca a dû changer en 96 pe( j'ai la flemme de chercher....)
Sinon les questions sur corpus, ô mon dieu....
avatar
Une passante
Neoprof expérimenté

Re: Réforme du lycée : quel impact sur les lettres ?

par Une passante le Mar 30 Jan 2018 - 9:06
Il y a eu une réforme du lycée / du bac (changeant notamment les séries de A à L, B à ES, C à S), en 94 lors de mon bac de français, il y avait encore le résumé-discussion, mais en terminale, en 95 donc, j'ai fait partie des premiers bacheliers L. Tu es donc trop jeune ! Smile
avatar
Iphigénie
Enchanteur

Re: Réforme du lycée : quel impact sur les lettres ?

par Iphigénie le Mar 30 Jan 2018 - 9:08
Pfffffff toutes des djeunettes Laughing
avatar
Kilmeny
Guide spirituel

Re: Réforme du lycée : quel impact sur les lettres ?

par Kilmeny le Mar 30 Jan 2018 - 9:29
@Iphigénie a écrit:
@Salsepareille a écrit:Dites: suis-je trop jeune ou trop vieille pour ne pas avoir connu la discussion? J'ai passé le bac en 98.

Je suis au collège... mes collègues qui avaient envie de muter pour le lycée ont changé d'avis. Devant la réforme ils préfèrent rester au collège.
Beaucoup trop jeune Laughing
En 72 on avait le choix entre discussion ou analyse
Il y avait encore une discussion au debut des annees 90 ca a dû  changer en 96 pe( j'ai la flemme de chercher....)
Sinon les questions sur corpus, ô  mon dieu....
La discussion était encore là en 1995. En 1996, le sujet et le programme avaient changé : dissertation sur programme (maître et esclaves, si je ne me trompe pas) et peut-être autre chose avec.

_________________
Un petit clic pour les animaux : http://www.clicanimaux.com/catalog/accueil.php?sites_id=1
avatar
Delia
Neoprof expérimenté

Re: Réforme du lycée : quel impact sur les lettres ?

par Delia le Mar 30 Jan 2018 - 11:16
Que vous êtes jeunes ! En 1963, il n'y avait que commentaire composé, dissertation littéraire (càd sur un auteur du programme), dissertation générale. Pas d'épreuves orales, sauf à titre de repêchage. Pour les discussions, on attendait la Terminale et l'épreuve de Philosophie.

_________________
Un vieillard qui meurt, c'est une bibliothèque qui brûle.
Amadou Hampaté Ba
avatar
jane pemberley
Niveau 3

Re: Réforme du lycée : quel impact sur les lettres ?

par jane pemberley le Mer 31 Jan 2018 - 14:11
En ce qui concerne le nombre d'heures, il me semble difficile d'envisager moins de 4 heures en seconde : et si on considère le nombre annoncé dans le rapport des 25 H pour le tronc commun du premier semestre, je vois bien un horaire de 4 heures pour le français (un truc comme 4 h pour les maths, 3 histoire-emc, 5 H anglais et LV , 2h SES , 5 H sciences , 2 EPS ).
Quid des fameuses dix heures de bidouillage "d'autonomie" pour dédoubler les classes sur chaque niveau ? si elles sont maintenues, on pourra toujours faire pression pour avoir au moins une heure dédoublée sur le niveau seconde et rester à 5 h profs. Sinon ben... à nous les services de 5 à 6 classes à 35... avec les corrections qui vont avec.
Pour les exercices du bac, je me demande ce qui va prévaloir entre une remise à plat intégrale et la proposition d'exercices totalement nouveaux (ah ah quoi ? Mystère...) et des exercices modifiés / supprimés comme ce fameux hybride question-de-synthèse-développée-jusqu'au-mini-commentaire-comparé.
Je reste effarée de l'absence de réaction des associations de profs de lettres (à moins que je ne les ai manquées ?). Je n'ai lu pour ma part que celle de Sauver les lettres.
Fortunio
Niveau 2

Re: Réforme du lycée : quel impact sur les lettres ?

par Fortunio le Mer 7 Fév 2018 - 17:05
nlm76
Esprit éclairé:
"De même qu'appelez-vous "vocabulaire littéraire" ? Probablement "métaphore, anadiplose, alexandrin, focalisation", etc. Moi, c'est "passion, blafard, affliger", etc. Les mots qui permettent de parler du monde et des hommes, plutôt que les mots qui permettent de parler de littérature. Ce qui est vraiment littéraire, c'est ce qui sait parler du monde de façon à toucher l'âme, et non essentiellement ce qui sait parler de la littérature. C'est la littérature qui est littéraire, bien loin devant la métalittérature, qui n'en est qu'une aimable perversion."

Je suis mille fois d'accord!
Je suis tellement lassé des dérives technicistes de notre matière. J'en suis à un point que je n'ai même plus envie d'avoir de première l'année prochaine! Je déteste enseigner la "méthode". Mais je sais que ce n'est pas facile à éviter. Réformer l'écrit ne serait pas un mal en effet, en attendant peut-être moins de techniques et plus de sensibilité, de style, de connaissances...
avatar
sinan
Niveau 7

Re: Réforme du lycée : quel impact sur les lettres ?

par sinan le Jeu 15 Fév 2018 - 8:41
Je remonte le sujet pour avoir votre avis concernant la réforme annoncée par notre ministre. Personnellement je me désole, je me demande bien qui va choisir la spécialité "lettres, philo" dans mon bahut du 93. C'est justement ce qui faisait peur aux élèves tentés par les L : lire des livres!
avatar
Iphigénie
Enchanteur

Re: Réforme du lycée : quel impact sur les lettres ?

par Iphigénie le Jeu 15 Fév 2018 - 8:54
@jane pemberley a écrit:En ce qui concerne le nombre d'heures, il me semble difficile d'envisager moins de 4 heures en seconde : et si on considère le nombre annoncé dans le rapport des 25 H pour le tronc commun du premier semestre, je vois bien un horaire de 4  heures pour le français (un truc comme 4 h pour les maths, 3 histoire-emc,  5 H anglais et LV ,  2h SES , 5 H sciences , 2 EPS ).
Quid des fameuses dix heures de bidouillage "d'autonomie" pour dédoubler les classes sur chaque niveau ? si elles sont maintenues, on pourra toujours faire pression pour avoir au moins une heure dédoublée sur le niveau seconde et rester à 5 h profs. Sinon ben... à nous les services de 5 à 6 classes à 35... avec les corrections qui vont avec.
Pour les exercices du bac, je me demande ce qui va prévaloir entre une remise à plat intégrale et la proposition d'exercices totalement nouveaux (ah ah quoi ? Mystère...) et des exercices modifiés / supprimés comme ce fameux hybride question-de-synthèse-développée-jusqu'au-mini-commentaire-comparé.
Je reste effarée de l'absence de réaction des associations de profs de lettres (à moins que je ne les ai manquées ?). Je n'ai lu pour ma part que celle de Sauver les lettres.
Tu risques de ne pas être déçue
http://www.liberation.fr/debats/2018/02/07/reforme-du-bac-il-faut-reenchanter-l-epreuve-de-francais_1627010
avatar
sansara
Modérateur

Re: Réforme du lycée : quel impact sur les lettres ?

par sansara le Jeu 15 Fév 2018 - 9:01
Déjà, quand on lit ça :
La présidente de l'AFEF a écrit:Pour la consultation sur le bac, le choix a été clair en français-lettres, une partie des associations, orientées disons langues anciennes et lettres classiques, a reçu une invitation officielle, au cours de laquelle aurait été décidé l’avenir du français au bac, ne conservant que ses épreuves les plus rigides.

On a tout de suite envie d'écouter ses arguments. Quel mépris ! furieux
avatar
roxanne
Devin

Re: Réforme du lycée : quel impact sur les lettres ?

par roxanne le Jeu 15 Fév 2018 - 9:05
Donc, on continue comme avant? Ce sont les heures de L qui vont sauter.
avatar
mrl
Niveau 7

Re: Réforme du lycée : quel impact sur les lettres ?

par mrl le Jeu 15 Fév 2018 - 9:28
Oui, les heures de L peuvent sauter.

En 1ère, il suffit de prendre les spécialités "arts", "langues et littératures étrangères " et "histoire-géo, géopolitique..." pour n'avoir plus que 4 heures de français au lieu de 6 actuellement.
Il me semble, avec la réputation de matière difficile qu'a la philo, que le "histoire-géo, géopolitique..." est plus attrayant qu' "humanités, littérature et philosophie"...
De plus, en "histoire-géo, géopolitique...", nul ne semble tenu de lire des bouquins...

En terminale, il ne reste plus que deux spécialités. Qui va oser choisir 6 heures d' "humanités, littérature et philosophie" ? (d'autant que l'intitulé ne laisse pas deviner quel sera le programme, donc c'est peu sécurisant).
Donc 2 heures qui vont potentiellement disparaître - ou du moins disparaître pour de très nombreux élèves anciennement en L.
avatar
Rabelais
Grand Maître

Re: Réforme du lycée : quel impact sur les lettres ?

par Rabelais le Jeu 15 Fév 2018 - 9:53
Il est temps de recruter des professeurs de philosophie.
Apparemment, c'est une matière qui devient essentielle.
Ce que je ne contredis pas, puisque nous sommes en 1989.
Ah non, on est en 2018 et les eleves ne savent pas aligner deux mots sans faute ni même lire un livre en entier.
Ce qui ne les empêche pas de penser me direz-vous ?
Désolée, je ne peux pas répondre, je viens de m'étouffer de rire.
Ces pertes d'heures de français me rendent amère.

_________________
Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est c., on est c.
avatar
Rabelais
Grand Maître

Re: Réforme du lycée : quel impact sur les lettres ?

par Rabelais le Jeu 15 Fév 2018 - 9:59
@Iphigénie a écrit:
@jane pemberley a écrit:En ce qui concerne le nombre d'heures, il me semble difficile d'envisager moins de 4 heures en seconde : et si on considère le nombre annoncé dans le rapport des 25 H pour le tronc commun du premier semestre, je vois bien un horaire de 4  heures pour le français (un truc comme 4 h pour les maths, 3 histoire-emc,  5 H anglais et LV ,  2h SES , 5 H sciences , 2 EPS ).
Quid des fameuses dix heures de bidouillage "d'autonomie" pour dédoubler les classes sur chaque niveau ? si elles sont maintenues, on pourra toujours faire pression pour avoir au moins une heure dédoublée sur le niveau seconde et rester à 5 h profs. Sinon ben... à nous les services de 5 à 6 classes à 35... avec les corrections qui vont avec.
Pour les exercices du bac, je me demande ce qui va prévaloir entre une remise à plat intégrale et la proposition d'exercices totalement nouveaux (ah ah quoi ? Mystère...) et des exercices modifiés / supprimés comme ce fameux hybride question-de-synthèse-développée-jusqu'au-mini-commentaire-comparé.
Je reste effarée de l'absence de réaction des associations de profs de lettres (à moins que je ne les ai manquées ?). Je n'ai lu pour ma part que celle de Sauver les lettres.
Tu risques de ne pas être déçue
http://www.liberation.fr/debats/2018/02/07/reforme-du-bac-il-faut-reenchanter-l-epreuve-de-francais_1627010

Alors là, quelle catastrophe ! Qui est aux commandes de cette ligne éditoriale dévastatrice ?NVB ?
Lisez ceci :
"Alors, pourquoi ne pas faire de l’épreuve orale de français en première une propédeutique de ce grand oral ? Plutôt que de s’appuyer sur des listes et des fiches apprises par cœur et resservies quelle que soit la question posée, il évaluerait des savoirs et des savoir-faire, à partir d’un exigeant programme national d’œuvres classiques et contemporaines, francophones et mondiales, que les élèves auraient étudiées en suivant différents parcours, par exemple à travers des projets collaboratifs et du travail en réseau, faisant appel à des outils numériques, des moyens vidéo ou radio, des pratiques d’écriture littéraire variées…"

Vous vous êtes évanouis aussi, n'est-ce pas ? Laughing

_________________
Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est c., on est c.
avatar
mrl
Niveau 7

Re: Réforme du lycée : quel impact sur les lettres ?

par mrl le Jeu 15 Fév 2018 - 10:07
* vient de se remettre de son évanouissement"
C'est à quelle page ? Pour voir s'il y a plus d'infos.


Oups, je n'avais pas vu que c'était un article.
avatar
Ajupouet
Habitué du forum

Re: Réforme du lycée : quel impact sur les lettres ?

par Ajupouet le Jeu 15 Fév 2018 - 10:22
Ma cadette est en seconde actuellement. Comme elle envisage sérieusement une année sabbatique à l'étranger, elle s'est plongée dans les infos sur la réforme hier soir.
Bilan : " Super, dans ce cas, en 1ère, si j'ai le choix (lucide, la miss) je prendrai humanités, littérature et philosophie, avec langues et littératures étrangères et maths."
Nul doute qu'elle laisserait tomber les maths en terminale.

J'étais prof de maths, mais si enfin on pouvait ne plus avoir cette sélection par les maths, je me demande si ce ne serait pas mieux. D'ailleurs, je note que ma fille a gardé maths "pour prouver que je fais de la littérature par choix, mais que j'aurais aussi pu faire des maths" (sic).

_________________
Enfants, adolescents, adultes : il n'est jamais trop tard pour restaurer son geste d'écriture.
www.sos-ecriture.com   - Facebook
Contenu sponsorisé

Re: Réforme du lycée : quel impact sur les lettres ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum