Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
avi
Je viens de m'inscrire !

Démission et salaire l'été

par avi le Dim 28 Jan 2018 - 18:36
Bonjour à tous,

Je suis néo-titulaire dans un collège de l'académie de Versailles. Pour diverses raisons, j'envisage de quitter le monde de l'éducation nationale pour une autre profession. Cependant, ce nouveau métier requiert du temps (un an environ) avant de générer un revenu.

En pratique, j'hésite à démissionner dès maintenant car je n'en peux plus mais cela me mettrait dans une situation financière plutôt compliquée. Pour cette raison, je vais essayer de tenir jusqu'au mois de juin et démissionner une fois cette année terminée.

J'aimerais donc savoir si je peux bénéficier d'un salaire aux mois de juillet et d'août sans pour autant être fonctionnaire de l'éducation nationale à la rentrée 2018. Je veux éviter de pénaliser l'équipe pédagogique et les élèves à la rentrée. En particulier, je me vois mal endosser le rôle de professeur titulaire à la rentrée pour être payé en juillet / août en sachant pertinemment que je démissionnerai quelques semaines plus tard.

Il me semble de plus que je n'aurai pas le droit au chômage puisqu'il s'agira d'un départ volontaire mais j'aimerais en avoir la confirmation.

Merci d'avance pour toutes vos réponses. Si vous avez d'autres informations qui vous semblent pertinentes je les recevrai avec plaisir.

Avi
Matheod
Niveau 7

Re: Démission et salaire l'été

par Matheod le Dim 28 Jan 2018 - 18:39
Tu "peux" faire un abandon de poste pour toucher le chaumage.

Faux dans la fonction publique.


Dernière édition par Matheod le Dim 28 Jan 2018 - 20:20, édité 1 fois
avatar
avi
Je viens de m'inscrire !

Re: Démission et salaire l'été

par avi le Dim 28 Jan 2018 - 19:09
Effectivement je peux le faire mais je préférerais éviter l'abandon de poste par principe, sauf si vraiment ça ne va pas.

Par contre si j'ai bien suivi ton raisonnement, l'abandon de poste entraîne un licenciement et donc la possibilité de toucher le chômage. Cela me semble incroyable puisqu'en commettant une "faute" professionnelle je m'en tirerais mieux financièrement qu'en quittant l'EN à la régulière.
avatar
VicomteDeValmont
Expert spécialisé

Re: Démission et salaire l'été

par VicomteDeValmont le Dim 28 Jan 2018 - 19:14
Tu peux démissionner en mai en indiquant dans ta lettre de démission envoyée au rectorat par voie hiérarchique que tu n'assureras plus tes fonctions à compter du 1er septembre auquel cas tu devrais être payé pendant les mois de juillet et d'août.

La procédure est d'envoyer la lettre recommandée avec avis de réception 4 mois avant la date de démission:


_________________
Cette insigne faveur que votre coeur réclame
Nuit à ma renommée et répugne à mon âme.
avatar
avi
Je viens de m'inscrire !

Re: Démission et salaire l'été

par avi le Dim 28 Jan 2018 - 19:49
J'aurai donc la possibilité de démissionner au 01/09/18 si je le souhaite, merci pour ta réponse.

Cependant j'ai fait des recherches concernant l'abandon de poste et j'ai trouvé ceci : "l'abandon de poste est considéré comme une rupture volontaire du lien de travail, et n'ouvre donc pas droit aux indemnités de licenciement, ni aux allocations chômage."
(source : service-public.fr)

L'abandon de poste ne donne donc pas accès au chômage, cela me paraît plus cohérent.
avatar
Pseudo
Demi-dieu

Re: Démission et salaire l'été

par Pseudo le Dim 28 Jan 2018 - 19:54
Si l'abandon de poste ouvrait des droits au chomage, il y aurait une hémorragie et une épidémie d'abandons de poste. Faut pas rêver.
En revanche, en démissionnant à compter du 01 septembre, tu es payé durant l'été.


Dernière édition par Pseudo le Dim 28 Jan 2018 - 19:57, édité 1 fois

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
avatar
Danska
Modérateur

Re: Démission et salaire l'été

par Danska le Dim 28 Jan 2018 - 19:57
Pour rappel, on parle de chômage, pas de chaumage Wink
avatar
LaMaisonQuiRendFou
Niveau 10

Re: Démission et salaire l'été

par LaMaisonQuiRendFou le Dim 28 Jan 2018 - 20:09
Cela arrive des refus de demande de démission ?
Ubu
Niveau 2

Re: Démission et salaire l'été

par Ubu le Dim 28 Jan 2018 - 20:16
Bonjour,
je ne suis ni syndiquée, ni juriste, rien qui ne me donne de compétence particulière sur le sujet... mais si je puis me permettre j'aurais quand même tendance à vous déconseiller d'envoyer une quelconque lettre au mois de mai. Car si l'administration est rapide, elle peut tout à fait arrêter de vous payer fin juin. A votre place, j'enverrais plutôt un courrier vers le 20 août. Ainsi personne ne vous réclamera vos salaires du juillet et août et cela leur laissera une grosse semaine pour appeler un contractuel...
Matheod
Niveau 7

Re: Démission et salaire l'été

par Matheod le Dim 28 Jan 2018 - 20:18
@Pseudo a écrit:Si l'abandon de poste ouvrait des droits au chomage, il y aurait une hémorragie et une épidémie d'abandons de poste. Faut pas rêver.
En revanche, en démissionnant à compter du 01 septembre, tu es payé durant l'été.

Ah oui tiens, je suis en train de lire et il semblerait que ce soit différent pour la fonction publique. Décidément, l'état aime bien faire comme ça l'arrange quand c'est lui l'employeur.

Par son absence irrégulière, ou son refus de rejoindre son poste à l’issue d’une période de congé, d’une mutation, ou d’une nomination, l’agent public manque à son obligation de servir et rompt de sa propre initiative le lien qui l’unit à l’administration, en clair son abandon de poste est assimilé à une démission. Ceci est fondamentalement différent du droit du travail s’appliquant en dehors de la fonction publique, où l’abandon de poste ne peut pas être considéré comme une démission. Les conséquences sont donc très différentes.

http://abandondeposte.fr/abandon-de-poste-fonction-publique/
avatar
Panta Rhei
Fidèle du forum

Re: Démission et salaire l'été

par Panta Rhei le Dim 28 Jan 2018 - 20:29
Suis-je le seul à être choqué par le message initial?

Là je suis "fonctionnaire"... Là je ne le suis plus. (entre temps, les élèves... Bah oui, il y a des élèves qui attendent un professeur)

Soit... Encore... Cependant le passage "mais comment fais-je pour optimiser ma démission?"

Désolé.

_________________
Signature:
'Don't you find yourself getting bored?' she asked of her sister. 'Don't you find, that things fail to materialise? NOTHING MATERIALISES! Everything withers in the bud.'
'What withers in the bud?' asked Ursula.
'Oh, everything—oneself—things in general.'
First Page of Women in Love, D. H. Lawrence


Ubu
Niveau 2

Re: Démission et salaire l'été

par Ubu le Dim 28 Jan 2018 - 20:35
@ matheod : de toute façon l'abandon de poste n'est pas non plus très conseillé quand on travaille en entreprise. Mieux vaut essayer de négocier une rupture conventionnelle. Un employeur dont le salarié disparaît du jour au lendemain peut très bien ne pas le licencier mais continuer à lui envoyer des fiches de paies à 0 € pendant de longs mois jusqu'à ce que l'autre finisse par se résoudre à démissionner pour pouvoir s'inscrire à Pôle emploi.
wilfried12
Niveau 8

Re: Démission et salaire l'été

par wilfried12 le Dim 28 Jan 2018 - 20:36
Je ne vois vraiment rien de choquant non.
avatar
Pseudo
Demi-dieu

Re: Démission et salaire l'été

par Pseudo le Dim 28 Jan 2018 - 20:38
@LaMaisonQuiRendFou a écrit:Cela arrive des refus de demande de démission ?

Oui.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
avatar
Pseudo
Demi-dieu

Re: Démission et salaire l'été

par Pseudo le Dim 28 Jan 2018 - 20:41
@Panta Rhei a écrit:Suis-je le seul à être choqué par le message initial?

Là je suis "fonctionnaire"... Là je ne le suis plus. (entre temps, les élèves... Bah oui, il y a des élèves qui attendent un professeur)

Soit... Encore... Cependant le passage "mais comment fais-je pour optimiser ma démission?"

Désolé.

Non, rien de choquant pour moi.
Je ne vois rien de choquant à ne pas vouloir se retrouver dans la crotte. Etre payé pendant l'été, alors qu'on a droit aux congés payés que je sache, je ne vois pas ce qu'il y a de choquant.
Sinon, l'En pourrait réfléchir aux possibilités de reconversion de son personnel, ça éviterait que l'on en soit à faire les marchands de tapis pour pouvoir survivre en cas de changement de voie pro.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
Ubu
Niveau 2

Re: Démission et salaire l'été

par Ubu le Dim 28 Jan 2018 - 20:55
@ panta rhei : je me rends compte après relecture du caractère choquant de ma réponse. En même temps, on a fait du travail un marché, il faut s'attendre à ce que les gens raisonnent comme des acteurs rationnels d'un marché...
meevadeborah
Niveau 5

Re: Démission et salaire l'été

par meevadeborah le Dim 28 Jan 2018 - 20:57
@Ubu a écrit:Bonjour,
je ne suis ni syndiquée, ni juriste, rien qui ne me donne de compétence particulière sur le sujet... mais si je puis me permettre j'aurais quand même tendance à vous déconseiller d'envoyer une quelconque lettre au mois de mai. Car si l'administration est rapide, elle peut tout à fait arrêter de vous payer fin juin. A votre place, j'enverrais plutôt un courrier vers le 20 août. Ainsi personne ne vous réclamera vos salaires du juillet et août et cela leur laissera une grosse semaine pour appeler un contractuel...

Non, il ne faut pas envoyer une lettre fin août, il y a des délais à respecter comme indiqué plus haut.
De toute façon, en envoyant une lettre fin avril, il faut préciser la date à laquelle on souhaite démissionner. Pour mon époux, qui a démissionner l'année dernière, cela n'a pas posé de problème et il a bien été payé juillet et août. Il a même eu le droit à une indemnité de départ volontaire pour création d'une micro-entreprise.
avatar
avi
Je viens de m'inscrire !

Re: Démission et salaire l'été

par avi le Dim 28 Jan 2018 - 21:00
@Panta Rhei a écrit:Suis-je le seul à être choqué par le message initial?

Là je suis "fonctionnaire"... Là je ne le suis plus. (entre temps, les élèves... Bah oui, il y a des élèves qui attendent un professeur)

Soit... Encore... Cependant le passage "mais comment fais-je pour optimiser ma démission?"

Désolé.

Je suis fonctionnaire et j'assure mon service devant les élèves convenablement, merci de ne pas imaginer autre chose que ce que j'ai dit. Cependant, je suis à bout et je me sens progressivement perdre pied donc je cherche à quitter l'EN avant d'y laisser ma santé physique et mentale et pour éviter d'être arrêté.

Quant à l'optimisation d'une démission, ça me paraît plutôt normal de chercher à jouir des droits qui nous sont octroyés puisque ce sont justement des droits.

@meevadeborah a écrit:
Non, il ne faut pas envoyer une lettre fin août, il y a des délais à respecter comme indiqué plus haut.
De toute façon, en envoyant une lettre fin avril, il faut préciser la date à laquelle on souhaite démissionner. Pour mon époux, qui a démissionner l'année dernière, cela n'a pas posé de problème et il a bien été payé juillet et août. Il a même eu le droit à une indemnité de départ volontaire pour création d'une micro-entreprise.

Merci


Dernière édition par avi le Dim 28 Jan 2018 - 21:36, édité 1 fois
Ubu
Niveau 2

Re: Démission et salaire l'été

par Ubu le Dim 28 Jan 2018 - 21:15
@meevadeborah a écrit:

Non, il ne faut pas envoyer une lettre fin août, il y a des délais à respecter comme indiqué plus haut.
De toute façon, en envoyant une lettre fin avril, il faut préciser la date à laquelle on souhaite démissionner. Pour mon époux, qui a démissionner l'année dernière, cela n'a pas posé de problème et il a bien été payé juillet et août. Il a même eu le droit à une indemnité de départ volontaire pour création d'une micro-entreprise.

Si vous en avez eu l'expérience dans votre entourage, alors en effet c'est sûrement ce qu'il faut faire !
lisette83
Expert

Re: Démission et salaire l'été

par lisette83 le Dim 28 Jan 2018 - 22:02
@Panta Rhei a écrit:Suis-je le seul à être choqué par le message initial?

Là je suis "fonctionnaire"... Là je ne le suis plus. (entre temps, les élèves... Bah oui, il y a des élèves qui attendent un professeur)

Soit... Encore... Cependant le passage "mais comment fais-je pour optimiser ma démission?"

Désolé.
Je ne vois pas non plus ce qu'il y a de choquant à préparer au mieux la suite.
avatar
amalricu
Habitué du forum

Re: Démission et salaire l'été

par amalricu le Lun 29 Jan 2018 - 6:07
@lisette83 a écrit:
@Panta Rhei a écrit:Suis-je le seul à être choqué par le message initial?

Là je suis "fonctionnaire"... Là je ne le suis plus. (entre temps, les élèves... Bah oui, il y a des élèves qui attendent un professeur)

Soit... Encore... Cependant le passage "mais comment fais-je pour optimiser ma démission?"

Désolé.
Je ne vois pas non plus ce qu'il y a de choquant à préparer au mieux la suite.

Cela ne me choque pas : plutôt que de s'embourber dans une situation malheureuse (pour lui et les élèves car un professeur en souffrance ne peut plus (sup)porter ses classes ), notre collègue fait le choix courageux de la démission se privant ainsi d'un traitement mensuel garanti à vie. Qui le ferait parmi nous dans sa situation ?

Je ne lui demande pas pour ma part de sauter dans le vide. C'est une preuve de réalisme bien venue pour un adulte responsable. S'il veut englober les congés d'été dans son droit à traitement, pourquoi pas ?

Sinon ce n'est pas à lui de trouver un remplaçant à son départ : c'est le boulot de la hiérarchie qui n'a pas su ou voulu retenir ce collègue au passage.

@Ubu a écrit:Bonjour,
je ne suis ni syndiquée, ni juriste, rien qui ne me donne de compétence particulière sur le sujet... mais si je puis me permettre j'aurais quand même tendance à vous déconseiller d'envoyer une quelconque lettre au mois de mai. Car si l'administration est rapide, elle peut tout à fait arrêter de vous payer fin juin. A votre place, j'enverrais plutôt un courrier vers le 20 août. Ainsi personne ne vous réclamera vos salaires du juillet et août et cela leur laissera une grosse semaine pour appeler un contractuel...

Conseil si judicieux : le rectorat sera prompt à vous sucrer dès juillet. Les congés d'été vous permettront de ruminer au calme votre décision finale. Prenez votre temps avant de sauter du plongeoir !
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum