Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Will.T
Prophète

De la Société générale à l'Education nationale : quand les cadres du privé deviennent profs

par Will.T le Lun 29 Jan 2018 - 19:31
Lien


Passer d'un emploi dans une grande banque à une classe de collège, avoir été consultant puis devenir prof de maths... Perte de sens, perte d'emploi...certains cadres n'hésitent plus à franchir le pas et se reconvertir dans l'Education nationale. Ils ont été surpris de l'intensité et de la charge du travail de leur nouvelle fonction.
avatar
Laverdure
Grand sage

Re: De la Société générale à l'Education nationale : quand les cadres du privé deviennent profs

par Laverdure le Lun 29 Jan 2018 - 19:45
L'article est intéressant mais réservé aux abonnés, c'est dommage Sad

_________________
avatar
Jenny
Modérateur

Re: De la Société générale à l'Education nationale : quand les cadres du privé deviennent profs

par Jenny le Lun 29 Jan 2018 - 19:53
Article intéressant sur les difficultés et les avantages de notre métier.
avatar
JaneB
Fidèle du forum

Re: De la Société générale à l'Education nationale : quand les cadres du privé deviennent profs

par JaneB le Lun 29 Jan 2018 - 20:30
@Laverdure a écrit:L'article est intéressant mais réservé aux abonnés, c'est dommage Sad

Oui, c'est dommage! J'aurais aimé lire la suite ...
avatar
Jenny
Modérateur

Re: De la Société générale à l'Education nationale : quand les cadres du privé deviennent profs

par Jenny le Lun 29 Jan 2018 - 20:33
C'est bizarre, le site me l'offre pour découvrir l'offre abonnés. Vous n'avez pas ça ?
avatar
Laverdure
Grand sage

Re: De la Société générale à l'Education nationale : quand les cadres du privé deviennent profs

par Laverdure le Lun 29 Jan 2018 - 20:34
Je viens d'essayer : merci Jenny Wink

_________________
avatar
Voltigeur
Niveau 9

Re: De la Société générale à l'Education nationale : quand les cadres du privé deviennent profs

par Voltigeur le Lun 29 Jan 2018 - 20:34
Tout à fait intéressant, bien que basé sur un panel représentatif de... deux témoignages...!

Lisible sans être abonné apparemment (il suffit de cliquer sur le bouton jaune "offre découverte")

_________________
«Quand tout le monde pense la même chose, c'est que plus personne ne pense» (Walter Lippman)
avatar
Laverdure
Grand sage

Re: De la Société générale à l'Education nationale : quand les cadres du privé deviennent profs

par Laverdure le Lun 29 Jan 2018 - 20:40
En effet, en lisant l'article j'ai trouvé aussi que ça aurait pu être plus approfondi. J'ai été un peu gêné aussi par la fin :
Paul dans Challenges a écrit:"J’ai beaucoup de collègues qui pensent qu’il faut enseigner indépendamment du monde du travail et du monde moderne. Moi j'ai cette chance de savoir quelles connaissances en maths vont leur servir dans le monde du travail. Je peux arriver en disant quand j’ai bossé sur l’A380 voilà ce qui m'a été utile."

_________________
avatar
Lefteris
Empereur

Re: De la Société générale à l'Education nationale : quand les cadres du privé deviennent profs

par Lefteris le Lun 29 Jan 2018 - 20:44
@Laverdure a écrit:En effet, en lisant l'article j'ai trouvé aussi que ça aurait pu être plus approfondi. J'ai été un peu gêné aussi par la fin :
Paul dans Challenges a écrit:"J’ai beaucoup de collègues qui pensent qu’il faut enseigner indépendamment du monde du travail et du monde moderne. Moi j'ai cette chance de savoir quelles connaissances en maths vont leur servir dans le monde du travail. Je peux arriver en disant quand j’ai bossé sur l’A380 voilà ce qui m'a été utile."
Je ne suis pas abonné.. c'est le Medef qui a sélectionné les interviewés ? L'idéologie de l'utilitaire, du "pratique", portée à un sommet pour la réforme du collège, est bien dans cette veine.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble".
(F. Robine , penseure moderne,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013, par la stratégie du puzzle).

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celles des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet (autre penseur, mais ancien et périmé)
avatar
JaneB
Fidèle du forum

Re: De la Société générale à l'Education nationale : quand les cadres du privé deviennent profs

par JaneB le Lun 29 Jan 2018 - 20:44
@Jenny a écrit:C'est bizarre, le site me l'offre pour découvrir l'offre abonnés. Vous n'avez pas ça ?
Si effectivement! Merci.
avatar
Celadon
Demi-dieu

Re: De la Société générale à l'Education nationale : quand les cadres du privé deviennent profs

par Celadon le Lun 29 Jan 2018 - 20:46
Ca fonctionne !
Ce témoignage est intéressant. Il travaille 42 h semaine en tant que prof et il explique bien à quel point ce boulot est usant, sans répit.
avatar
Lefteris
Empereur

Re: De la Société générale à l'Education nationale : quand les cadres du privé deviennent profs

par Lefteris le Lun 29 Jan 2018 - 21:13
J'ai réussi à lire. Trois heures de prépa pour une heure de cours, ça fait quand même beaucoup. Avec les corrections, les rapports, les corvées annexes, il ne doit pas dormir beaucoup.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble".
(F. Robine , penseure moderne,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013, par la stratégie du puzzle).

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celles des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet (autre penseur, mais ancien et périmé)
faer
Niveau 6

Re: De la Société générale à l'Education nationale : quand les cadres du privé deviennent profs

par faer le Lun 29 Jan 2018 - 22:06
@Lefteris a écrit:J'ai réussi à lire. Trois heures de prépa pour une heure de cours, ça fait quand même beaucoup. Avec les corrections, les rapports, les corvées annexes, il ne doit pas dormir beaucoup.

En histoire-géo c'est la moyenne au début. Sur les sujets qu'on ne maîtrise pas ou peu, et il y en a forcément au début, ça peut prendre plus de temps encore entre les lectures de mise à niveau, la recherche documentaire...
avatar
Jenny
Modérateur

Re: De la Société générale à l'Education nationale : quand les cadres du privé deviennent profs

par Jenny le Lun 29 Jan 2018 - 22:24
C’est aussi le temps que j’y passais au début... et aussi cette année, en passant au lycée, quand je prépare le cours de À à Z. Heureusement que des collègues m’ont passé des cours.
Contenu sponsorisé

Re: De la Société générale à l'Education nationale : quand les cadres du privé deviennent profs

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum