Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Thalia de G
Médiateur

Re: Les enseignants sont-ils déconnectés de la réalité ? Rapport de 2 députés

par Thalia de G le Lun 5 Fév 2018 - 7:32
Le compte de PLS Maker ayant été désactivé à sa demande, la discussion peut reprendre sur d'autres bases.
avatar
William Foster
Neoprof expérimenté

Re: Les enseignants sont-ils déconnectés de la réalité ? Rapport de 2 députés

par William Foster le Lun 5 Fév 2018 - 11:13
@Thalia de G a écrit:Le compte de PLS Maker ayant été désactivé à sa demande, la discussion peut reprendre sur d'autres bases.

Je ressens une grande tristesse dans cette histoire.
Par contre, si on revient au sujet initial qui est le rapport itself, je ne suis pas convaincu de la nécessité de reprendre la discussion Razz

_________________
Tout le monde me dit que je ne peux pas faire l'unanimité.
"Il ne faut pas voir le mal partout où il est." Marie-Martine Schyns, ministre belge de l'enseignement obligatoire
Vérificateur de miroir est un métier que je me verrais bien faire, un jour.
avatar
VinZT
Expert

Re: Les enseignants sont-ils déconnectés de la réalité ? Rapport de 2 députés

par VinZT le Lun 5 Fév 2018 - 11:33
25 pages de commentaires pour un rapport qui en fait 29, annexes incluses, et qui fait 25 propositions rigolotes, on peut en effet s'arrêter. À moins que Celeborn ait une anecdote à nous narrer puisqu'il a été auditionné par les duettistes.

_________________
« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François
« Un économiste est un expert qui saura demain pourquoi ce qu'il avait prédit hier ne s'est pas produit aujourd'hui. » Laurence J. Peter
avatar
Dalva
Doyen

Re: Les enseignants sont-ils déconnectés de la réalité ? Rapport de 2 députés

par Dalva le Lun 5 Fév 2018 - 12:43
Ben alors j'en profite pour dire que, comme une idiote, j'ai laissé ma forte myopie interférer dans mes choix professionnels, alors que je voulais être pilote de chasse. Si j'avais su...
avatar
virgere
Neoprof expérimenté

Re: Les enseignants sont-ils déconnectés de la réalité ? Rapport de 2 députés

par virgere le Lun 5 Fév 2018 - 18:14
@Robin54 a écrit:Et que "champ" vient de campus.... mince ça marche pas....

Si

_________________
2018, année de la loutre !
(je suis sûre qu'il existe une langue dans laquelle ça rime... Une récompense à qui trouve ! )
avatar
Verdurette
Modérateur

Re: Les enseignants sont-ils déconnectés de la réalité ? Rapport de 2 députés

par Verdurette le Lun 5 Fév 2018 - 18:37
Je voudrais que ce soit PLS Maker qui s'occupe de convoquer et rencontrer les parents de mes quatre lascars qui s'envoient des mots plein d'insultes et de grossièretés que je n'oserais même pas écrire pendant que je leur lis "Chichois et les histoires de France". Que je voie comment on doit causer quand on est bien connectée et bienveillante.
Parce que tout ce que j'ai envie de faire, c'est de leur botter le train jusqu'à ce qu'ils se mettent à bosser. Je crains que ce ne soit pas dans les 25 recommandations.
SPQR 08
Niveau 5

Re: Les enseignants sont-ils déconnectés de la réalité ? Rapport de 2 députés

par SPQR 08 le Mar 6 Fév 2018 - 18:21
Quel regret qu'une aussi belle personne, empathique, humble et agréable ne soit plus présente pour discuter de façon courtoise !
avatar
Volubilys
Grand sage

Re: Les enseignants sont-ils déconnectés de la réalité ? Rapport de 2 députés

par Volubilys le Jeu 8 Fév 2018 - 12:46
Pour en revenir au sujet de départ... l'idée de demander aux mamans de préparer un plat de leur pays pour le faire goûter à l'école... une de mes collègues a eu cette brillante idée, et est allée demander à la seule maman noire de l'école (qui en plus était parent dans ma classe et non dans la sienne) de préparer un plat de chez elle... sauf que la maman en question était parfaitement française et d'origine parisienne, de parents eux même français et parisiens... Je ne vous explique pas le malaise! Razz  Heureusement c'était une maman adorable qui n'a pas fait de scandale...

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.
avatar
Orlanda
Habitué du forum

Re: Les enseignants sont-ils déconnectés de la réalité ? Rapport de 2 députés

par Orlanda le Jeu 8 Fév 2018 - 12:52
@Volubilys a écrit:Pour en revenir au sujet de départ... l'idée de demander aux mamans de préparer un plat de leur pays pour le faire goûter à l'école... une de mes collègues a eu cette brillante idée, et est allée demander à la seule maman noire de l'école (qui en plus était parent dans ma classe et non dans la sienne) de préparer un plat de chez elle... sauf que la maman en question était parfaitement française et d'origine parisienne, de parents eux même français et parisiens... Je ne vous explique pas le malaise! Razz  Heureusement c'était une maman adorable qui n'a pas fait de scandale...

Ouch...Quelle maladresse. On ne peut se la permettre qu'avec des gens qui ont de l'humouret encore un peu de patience. A la place de la mère, j'aurais dit oui, puis apporté un plateau plateau de sandwichs jambon-beurre.

_________________
"Nous vivons à une époque où l'ignorance n'a plus honte d'elle-même". Robert Musil
avatar
Rendash
Bon génie

Re: Les enseignants sont-ils déconnectés de la réalité ? Rapport de 2 députés

par Rendash le Jeu 8 Fév 2018 - 12:54
@Orlanda a écrit:
@Volubilys a écrit:Pour en revenir au sujet de départ... l'idée de demander aux mamans de préparer un plat de leur pays pour le faire goûter à l'école... une de mes collègues a eu cette brillante idée, et est allée demander à la seule maman noire de l'école (qui en plus était parent dans ma classe et non dans la sienne) de préparer un plat de chez elle... sauf que la maman en question était parfaitement française et d'origine parisienne, de parents eux même français et parisiens... Je ne vous explique pas le malaise! Razz  Heureusement c'était une maman adorable qui n'a pas fait de scandale...

Ouch...Quelle maladresse. On ne peut se la permettre qu'avec des gens qui ont de l'humouret encore un peu de patience.  A la place de la mère, j'aurais dit oui, puis apporté un plateau plateau de sandwichs jambon-beurre.

Sans oublier les champignons professeur

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
Orlanda
Habitué du forum

Re: Les enseignants sont-ils déconnectés de la réalité ? Rapport de 2 députés

par Orlanda le Jeu 8 Fév 2018 - 13:01
@Robin54 a écrit:
@Dalva a écrit:En tant qu'enseignante, tout comme les bénévoles d'associations caritatives, les médecins, infirmiers et travailleurs sociaux, je sais que :
- plusieurs élèves sont battus ;
- plusieurs ont été victimes de viol et abus sexuels;
- un de mes élèves n'est pas traité pour son diabète, porte toujours les mêmes trois t-shirts et deux pantalons (été comme hiver) et ne peut pas trop faire ses devoirs en ce moment parce que ses soeurs, qui l'aident d'habitude à lire en raison de sa dyslexie trop lourde, ont autre chose en tête à cause du procès pour viol en cours dans lequel elles sont victimes ;
- un de mes élèves garde son petit frère de moins de 3 ans tous les soirs et nuits parce que leur mère travaille de nuit ;
- beaucoup ne paient pas la cantine parce qu'ils ne peuvent pas : on fait appel souvent aux fonds sociaux ;
- le suivi éducatif imposé à la famille de R. n'est pas respecté ;
- la MDPH a préconisé à plusieurs élèves une orientation en ULIS mais il n'y a plus de place, on les a en classe normale et on fait comme si ;
- au fil des années, plusieurs élèves ont "disparu" entre la 5e et la 4e, elles sont restées au pays en vue d'être mariées;
- la mère de Machin est si dépressive que 20 minutes de rendez-vous m'ont suffi pour me donner envie de me jeter à la rivière: Machin vit avec elle chaque jour de sa vie d'enfant de 11 ans;
- Bidule va au ski chaque année avec ses parents, qui ménagent des temps familiaux toutes les semaines et entourent leurs enfants de livres ;
- Toto est convoqué au tribunal pour le divorce difficile de ses parents;
- Machine a perdu ses parents et vit chez ses grands-parents;
- les parents de Chose travaillent trop pour s'occuper de lui, ce sont ses grands-parents malades qui le font ;
- Bidule a voulu forcer Bidulette à coucher avec lui dans la cage d'escalier de secours juste parce qu'elle était d'accord pour qu'ils s'embrassent;
- Machinette est fortement myope, n'a toujours pas de lunettes parce que sa mère ne s'en occupe pas vraiment et qu'il faut un an pour un rendez-vous chez l'ophtalmo, si toutefois il accepte de nouveaux patients;
- le père de Machina est en prison après un séjour en hôpital psy;
- plus de la moitié des parents sont chômeurs;
- le CMP accueille de nombreux élèves et va fermer;
- la ligne de train qui mène les plus grands vers leurs lycées pro est menacée de fermeture;
- etc.

Le boulanger, l'électricien, le chauffeur routier, le coiffeur, le plombier, le DRH, le véto, l'homme politique, le directeur de supermarché, ils le savent, tout ça?
Non.
Ils ne savent que ce qu'ils peuvent bien voir de leurs clients, employés et électeurs, et la misère sociale, elle n'est pas cliente, employée, ou électrice.
Chacun sait quelles sont ses difficultés et ses inquiétudes. Nous, nous savons quelles sont les nôtres, et beaucoup de celles des autres aussi, même si nous ne le souhaitons pas.

Les enseignants sont les plus connectés à la réalité de toutes les professions, avec les médecins, parce qu'ils côtoient cette réalité dans son intégralité. Ils voient les enfants du voyage et les fils d'avocat, les fils de chômeurs et les fils de boursicoteurs, les fils de rien et les fils de tout.

Le copain DAF qui, un jour, m'a dit que les profs étaient déconnectés de la réalité, de quelle réalité me parlait-il ? Des chèques et des ordres qu'il signe pour sa grande industrie pharmaceutique qui nous fait crever? Ou de la vraie vie qui crève de froid dans la rue, qui crève de désespoir dans des cafés moribonds de petites villes oubliées, qui crève de manque d'attention mais qui survit grâce à la solidarité des vrais gens dans la vraie rue dans la vraie petite ville, et non dans la virtualité d'échanges de sommes énormes ?

Qu'on vienne encore prétendre que le prof est déconnecté de la réalité...

Bande de cons. Quand la réalité les rattrapera, et j'espère vraiment que ça arrivera, ca va leur faire tout drôle.


Voilà un post que j'aime, tu as bien résumé la situation.

Un grand merci Dalva. On a envie de lire ton intervention à heute voix, ça fait du bien.

_________________
"Nous vivons à une époque où l'ignorance n'a plus honte d'elle-même". Robert Musil
avatar
Verdurette
Modérateur

Re: Les enseignants sont-ils déconnectés de la réalité ? Rapport de 2 députés

par Verdurette le Jeu 8 Fév 2018 - 17:54
Juste pour info, j'ai reçu une réponse de Madame Bergé. Ce que je salue car, honnêtement,  je ne m'y attendais pas.
Toutefois je déplore que sa réponse soit... totalement déconnectée du contenu de ma propre lettre !
Aurore Bergé a écrit:

Chère Madame Verdurette

J'entends vos arguments et je tenais tout d'abord à vous remercier pour le dévouement qui est le vôtre dans la réalisation de votre travail quotidien en qualité de professeur. (qu'en sait-elle?)

Ce rapport se fonde sur plus de trente auditions, de fédérations de parents d’élèves, de syndicats d’enseignants et d’associations. Les constats que nous posons sont issus de nos échanges lors de ces auditions et de nos déplacements sur le terrain. (C'est bien le problème :  30 ce n'est pas beaucoup surtout sans rencontrer des profs).

Loin de nous l’idée de nier les réalités du métier d’enseignant, qui exercent une mission difficile et exigeante. Ils méritent tout notre soutien et toute notre reconnaissance. Il ne s’agissait pas non plus de porter des jugements. Nous avons posé des constats. Parmi toutes vos missions, celle de rendre intelligibles les différentes procédures et textes réglementaires émis par le rectorat heu / le Ministère de l'Education Nationale aux parents des élèves dont vous vous occupez est essentielle. Dans le rapport réalisé par Valérie Corre et Razzy Hammadi en 2014 - sur lequel nous nous sommes basées avec ma collègue Béatrice Descamps - nous rappelons et soulignons notamment que les professeurs sont "bilingues en Education Nationale" ce qui leur confère un rôle d'intermédiaire entre l'institution et les parents.

(Ne serait-il pas plus simple d'écrire directement en langage intelligible ? )


Ce rapport a pour objet de traiter la question fondamentale de la relation entre parents et école. Néanmoins, nous n'éludons pas les autres questions toutes aussi cruciales pour les professeurs que la rémunération et le statut des enseignants mais également les problématiques rencontrées en matière de discipline ou de laïcité. Ce sont des problématiques bien réelles sur lesquelles il faut travailler. (ce n'était pas mon propos)

Il ne s’agit pas non plus de nier le rôle des enseignants, mais de mieux intégrer certains parents à la communauté éducative. Si les parents n’ont pas vocation à se substituer aux enseignants, ils ont leur rôle à jouer dans l’éducation de leurs enfants. (si seulement ... )

Nous préconisons de faciliter l'ancrage des enseignants dans leur territoire, de soutenir leurs relations avec les parents, mais nous ne remettons pas en cause leur professionnalisme.

Il n’y a ni mépris ni jugements dans ce rapport, simplement des constats posés. Nous avons rencontré des représentants d’enseignants qui déploraient que trop de jeunes enseignants étaient (aïe aïe aïe le subjonctif ...) « parachutés » dans des établissements difficiles dès le début de leur carrière, sans préparation suffisante. À aucun moment nous n’affirmons qu’ils sont déconnectés.(C'est pourtant ce que j'avais cru comprendre. Donc y'a que les vieux?)  Certains ont exprimé le besoin d’être mieux accompagnés. Beaucoup sont confrontés à des problèmes de discipline, voire de violence en milieu scolaire, mais sont aussi confrontés à de nouvelles problématiques liées à la laïcité. (HS)

Les enseignants doivent être accompagnés et soutenus, pas stigmatisés. Certains médias se sont focalisés sur quelques éléments du rapport et se sont livrés à des raccourcis. (peut-être, mais moi j'ai lu le rapport in extenso, et c'est à cela que j'ai répondu)

Vous souhaitant bonne réception,

Cordialement.

Aurore Bergé.

avatar
William Foster
Neoprof expérimenté

Re: Les enseignants sont-ils déconnectés de la réalité ? Rapport de 2 députés

par William Foster le Jeu 8 Fév 2018 - 23:21
Bah en même temps, on ne peut pas lui reprocher un manque de constance. Neutral

_________________
Tout le monde me dit que je ne peux pas faire l'unanimité.
"Il ne faut pas voir le mal partout où il est." Marie-Martine Schyns, ministre belge de l'enseignement obligatoire
Vérificateur de miroir est un métier que je me verrais bien faire, un jour.
Contenu sponsorisé

Re: Les enseignants sont-ils déconnectés de la réalité ? Rapport de 2 députés

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum