Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Jacq
Vénérable

Re: Les enseignants sont-ils déconnectés de la réalité ? Rapport de 2 députés

par Jacq le Mer 31 Jan 2018 - 19:42
@Rendash a écrit:
@Jacq a écrit:Si Aurore Bergé ne veut pas être trop déconnectée de la réalité qu'elle aille faire anonymement enseigner quelques semaines au lycée Gallieni de Toulouse.

@Jacq a écrit:

Par contre lorsqu'il y a un recteur qui se pointe dans un collège (de Lyon) parce que les collègues se font caillasser, eux, leurs voitures, insulter, que des violences sont commises, que des chaises tombent d'un étage à l'autre par la cage d'escalier etc. le recteur vient dans sa voiture de fonction avec quasi escorte, est déposé devant la porte sous protection, son chauffeur repart vite mettre la voiture de monsieur à l'abri, le recteur fait un beau discours pour expliquer qu'il ne faut pas s'affoler, et le chauffeur revient faire l'extraction discrète du recteur dans la foulée (une affaire qui est ancienne). Ces gens là, comme le DASEN de Toulouse, eux, ne sont pas déconnectés de la réalité... ben non !

Ho, mais attends : le lycée Gallieni, not'bon miniss' s'en occupe. Il prend les choses en mains : il nomme un CDE.

Pas un mot sur le DASEN, non plus.

[...]

Tu me permets de te corriger : "Pas un mot sur le DASEN par contre" !
C'est la faute du terrain, et je mets le CDE sur le terrain, mais pas de la hiérarchie hors sol !
avatar
Sphinx
Modérateur

Re: Les enseignants sont-ils déconnectés de la réalité ? Rapport de 2 députés

par Sphinx le Mer 31 Jan 2018 - 19:43
Par contre, nous ne sommes pas dans la section politique donc on va arrêter là la discussion sur les élections, merci Smile

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather

avatar
Jacq
Vénérable

Re: Les enseignants sont-ils déconnectés de la réalité ? Rapport de 2 députés

par Jacq le Mer 31 Jan 2018 - 19:44
@Rendash a écrit:
@laMiss a écrit:
@Esméralda a écrit:Et la brave dame est instit :!!???????, aca

Bien joué. Ses propos sembleront légitimes aux gens qui n'y connaissent rien.
Pour être du métier et écrire cela, il faut vraiment avoir plus d'ambition que d'honnêteté intellectuelle.

OUais. Enfin, elle est instit comme d'aucune déchargée de l'UNSA qui se pose en experte sans avoir foutu les pieds dans une classe depuis quinze ans, quoi Rolling Eyes

Ne me dites pas qu'elle est de l'UNSA (voir mon message en page 1) !
avatar
Rendash
Bon génie

Re: Les enseignants sont-ils déconnectés de la réalité ? Rapport de 2 députés

par Rendash le Mer 31 Jan 2018 - 19:53
@Jacq a écrit:
@Rendash a écrit:
@laMiss a écrit:
@Esméralda a écrit:Et la brave dame est instit :!!???????, aca

Bien joué. Ses propos sembleront légitimes aux gens qui n'y connaissent rien.
Pour être du métier et écrire cela, il faut vraiment avoir plus d'ambition que d'honnêteté intellectuelle.

OUais. Enfin, elle est instit comme d'aucune déchargée de l'UNSA qui se pose en experte sans avoir foutu les pieds dans une classe depuis quinze ans, quoi Rolling Eyes

Ne me dites pas qu'elle est de l'UNSA (voir mon message en page 1) !

Si ce n'est pas le cas, elle devrait Laughing

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
DesolationRow
Grand Maître

Re: Les enseignants sont-ils déconnectés de la réalité ? Rapport de 2 députés

par DesolationRow le Mer 31 Jan 2018 - 19:55
Elle l'est de droit. La question de savoir si elle l'est dans les faits est parfaitement accessoire.
avatar
Jacq
Vénérable

Re: Les enseignants sont-ils déconnectés de la réalité ? Rapport de 2 députés

par Jacq le Mer 31 Jan 2018 - 20:25
@DesolationRow a écrit:Elle l'est de droit. La question de savoir si elle l'est dans les faits est parfaitement accessoire.

Peut-être qu'elle ne payait pas sa cotis ?
avatar
Awott
Niveau 10

Re: Les enseignants sont-ils déconnectés de la réalité ? Rapport de 2 députés

par Awott le Mer 31 Jan 2018 - 21:26
C'est sans doute la meilleure solution pour que l'EN cesse d'être ce grand outil de reproduction sociale.

Personnellement, je partage les codes de la petite bourgeoisie des fonctionnaires, si cela pouvait me permettre d'avoir un poste en lycée de centre-ville
avatar
Olympias
Prophète

Re: Les enseignants sont-ils déconnectés de la réalité ? Rapport de 2 députés

par Olympias le Mer 31 Jan 2018 - 21:28
@Rendash a écrit:Ho, mais c'est rigolo tout plein, ça Laughing

Il faudrait que quelqu'un de compétent relise ce rapport et explique deux ou trois choses à ses deux auteurs. Anissa Kheder, par exemple.
C'est vrai qu'il y a quelques députés bien gratinés
avatar
Jacq
Vénérable

Re: Les enseignants sont-ils déconnectés de la réalité ? Rapport de 2 députés

par Jacq le Mer 31 Jan 2018 - 21:31
@Awott a écrit: C'est sans doute la meilleure solution pour que l'EN cesse d'être ce grand outil de reproduction sociale.

Personnellement, je partage les codes de la petite bourgeoisie des fonctionnaires, si cela pouvait me permettre d'avoir un poste en lycée de centre-ville


Tu serais donc prêt à vivre la misérable existence d'Aurore Bergé ?
Quel courage !
Quelle proximité avec la société contemporaine !
Je dois avouer devoir m'incliner complètement et humblement face à ce don de ta personne !
avatar
corailc
Fidèle du forum

Re: Les enseignants sont-ils déconnectés de la réalité ? Rapport de 2 députés

par corailc le Mer 31 Jan 2018 - 21:35
Sérieux ça me donne envie de tout péter ou de planter là tout ce beau monde. Ils nous prennent vraiment pour des débiles.

_________________
In tenebris lumen rectis.
Terre des Lettres, manuel militant et intelligent. http://terredeslettres.nathan.fr/
avatar
Rendash
Bon génie

Re: Les enseignants sont-ils déconnectés de la réalité ? Rapport de 2 députés

par Rendash le Mer 31 Jan 2018 - 22:02
@Jacq a écrit:
@Awott a écrit: C'est sans doute la meilleure solution pour que l'EN cesse d'être ce grand outil de reproduction sociale.

Personnellement, je partage les codes de la petite bourgeoisie des fonctionnaires, si cela pouvait me permettre d'avoir un poste en lycée de centre-ville


Tu serais donc prêt à vivre la misérable existence d'Aurore Bergé ?
Quel courage !
Quelle proximité avec la société contemporaine !
Je dois avouer devoir m'incliner complètement et humblement face à ce don de ta personne !

Ouais, enfin, pas au point de manger des pâtes ou de sortir de vieux vêtements de la cave, quand même ! pale

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
Aphrodite63
Niveau 3

Re: Les enseignants sont-ils déconnectés de la réalité ? Rapport de 2 députés

par Aphrodite63 le Mer 31 Jan 2018 - 22:28
@Philomène87 a écrit:C'est parce que t'es pas assez bienveillante professeur
Laughing

Moi qui pensais m'être attirée les foudres du recteur (Oh wait.. peut-être que c'est lié), tu viens de m'épargner une intense réflexion sur la question. Entre ça et les inanités de Monsieur Blanquer, on ne s'en sort plus. Rolling Eyes

Marre d'être prise pour une idiote par des frustrés.
avatar
Awott
Niveau 10

Re: Les enseignants sont-ils déconnectés de la réalité ? Rapport de 2 députés

par Awott le Mer 31 Jan 2018 - 22:46
@Jacq a écrit:
@Awott a écrit: C'est sans doute la meilleure solution pour que l'EN cesse d'être ce grand outil de reproduction sociale.

Personnellement, je partage les codes de la petite bourgeoisie des fonctionnaires, si cela pouvait me permettre d'avoir un poste en lycée de centre-ville


Tu serais donc prêt à vivre la misérable existence d'Aurore Bergé ?
Quel courage !
Quelle proximité avec la société contemporaine !
Je dois avouer devoir m'incliner complètement et humblement face à ce don de ta personne !

Il y a différentes formes de sacrifices.


Soit dit en passant la réflexion de ces deux députées est une façon indirecte de plaider l'autonomie des établissements en matière de recrutement...
Quoiqu'il en soit je suis toujours fasciné de voir que l'on prône mobilité à tout crin et adaptabilité ad nauseam mais que le recrutement (pas dans l'EN mais dans les boites et collectivités de taille moyenne) se fonde bien souvent sur des critères de proximité géographique. Mobile et ancré : nous raclons le fond !

@corailc a écrit:Sérieux ça me donne envie de tout péter

C'est bien ! On voit la connexion, que dis-je la communion, entre l'enseignant et les élèves les plus difficiles. La preuve qu'elles sont à coté de la plaque professeur
avatar
Jacq
Vénérable

Re: Les enseignants sont-ils déconnectés de la réalité ? Rapport de 2 députés

par Jacq le Mer 31 Jan 2018 - 23:04
@Rendash a écrit:
@Jacq a écrit:
@Awott a écrit: C'est sans doute la meilleure solution pour que l'EN cesse d'être ce grand outil de reproduction sociale.

Personnellement, je partage les codes de la petite bourgeoisie des fonctionnaires, si cela pouvait me permettre d'avoir un poste en lycée de centre-ville


Tu serais donc prêt à vivre la misérable existence d'Aurore Bergé ?
Quel courage !
Quelle proximité avec la société contemporaine !
Je dois avouer devoir m'incliner complètement et humblement face à ce don de ta personne !

Ouais, enfin, pas au point de manger des pâtes ou de sortir de vieux vêtements de la cave, quand même ! pale

Il semble que les députés LREM doivent manger des pâtes. J'espère que tu n'as pas été obligé d'acheter des pneus neige !
Au fait, pas demain, mais le jeudi  (08/02) repas au Zola avec des anciens à toi
Bon, c'est un resto d'affreux Bourgeois, Aurore Bergé ne va jamais s'en remettre.  Ce n'est sans doute pas assez  chic, ou pas assez prof pour elle.
J'avais pensé aller au kebap en dessous du lycée  pour être en lien avec les élèves, mais comme les élèves ont tous choppé la courante suite à leur visite au kébab du coin, je te propose le Zola. Ma solidarité, mon empathie, ma connexion, enfin bref, tous les trucs à  la con de l'UNSA-CFDT, , ne légitiment pas que je me choppe une journée aux WC..... Je suis désolé de me désolidariser de notre charmante Aurore Bergé.. La relation avec les parents se limite malgré tout aux limites de la résistance de mes intestins.  Mais Aurore Bergé, je l'invite franchement à venir se chopper une bonne chiasse après avoirr partagé la même nourriture que celle de nos élèves. C'est cela aussi la proximité avec notre public. Une bonne chiasse, rien de mieux !

Pour toi, Rendash, on va sans doute aller, jeudi 08/02, au Zola, avec Arnaud Th, peut être Philippe J s'il peut se libérer, se taper un plateau repas sans partager la chiasse de nos élèves (nous sommes véritablement de véritables prof totalement déconnectés de la réalité intestinale de nos élèves, honte à nous )        !
avatar
Ma'am
Neoprof expérimenté

Re: Les enseignants sont-ils déconnectés de la réalité ? Rapport de 2 députés

par Ma'am le Mer 31 Jan 2018 - 23:25
@Verdurette a écrit:J'ai rédigé un courrier que je mets en spoiler.
trop c'est trop.

ca ne servira sans doute à rien, mais ça m'a détendue.
Spoiler:
Mesdames les Députées,
chère collègue pour Madame Descamps qui semble avoir oublié bien vite le monde de l'école

Si j'avais su, je vous aurais invitées au "Goûter sans frontières" que nous avons organisé dans notre école en octobre dernier ... au moment de la semaine du Goût. Et qui fut d'ailleurs, sans aucun doute,  un moment esthétique, gustatif et convivial, un bon moment d'échange entre l'équipe enseignante -dont sept membres sur neuf habitent la commune , et quatre le quartier même- et les familles.  L'Afrique noire et le Maghreb étaient très représentés, côtoyant l'Asie, les Antilles, la Pologne et la Russie, le Portugal ... les enfants avaient indiqué leur pays d'origine sur un petit planisphère, ainsi que les noms et les ingrédients de tous ces plats inconnus.

Mais ne nous leurrons pas : pour autant, nous avons à peu près un quart des parents présents aux réunions d'information, et la moitié à peine  des cahiers qui sont régulièrement signés.  Je ne pense pas que ce soit dû à un vocabulaire opaque, le verbiage abscons et prétentieux que vous déplorez n'est pas de notre fait, nous sommes les premiers à le trouver ridicule et à en souffrir car les injonctions pédagogiques sous lesquelles nous croulons sont toutes ainsi rédigées, dans un langage que nous peinons nous aussi à comprendre, si si !

Franchement, votre rapport se trompe de cible. Ce ne sont pas les enseignants qui sont déconnectés, Mesdames, mais bien les tireurs de ficelles, pondeurs de rapports, rédacteurs de notes obscures  qui n'ont pas vu un élève depuis des lustres, illusionnistes du verbe et de l'acronyme, qui changent les méthodes et les programmes tous les quatre matins ... et c'est à nous que vous faites le reproche d'appliquer trop vite ces réformes ?  On nous a imposé, parfois de façon fort autoritaire,  de les mettre en œuvre, pourtant nous avons été nombreux à les combattre, nous ne cessons de demander qu'on réfléchisse d'abord et qu'on agisse ensuite,  nous enseignants qui sommes les seules personnes qu'on n'écoute jamais.
Pourtant nous sommes sur le terrain Mesdames, nous sommes connectés, et nous serions ravis que vous veniez nous en parler.  

Si je ne poste plus dans les semaines à venir, merci de m'envoyer des oranges.

Je suis entièrement d'accord avec toi Verdurette !
Déjà, si on arrêtait de leur pondre un livret de 10 pages rempli de formulations absconses pour évaluer le travail du trimestre d'un gamin de maternelle ou d'élémentaire, on passerait peut-être moins pour des pédants vis-à-vis des parents !

Et nous on va s'y mettre au collège. Ça m'énerve, tiens !
Promis, je t'apporterai des oranges, Verdurette !
avatar
Lefteris
Empereur

Re: Les enseignants sont-ils déconnectés de la réalité ? Rapport de 2 députés

par Lefteris le Mer 31 Jan 2018 - 23:33
La bobocratie  des réseaux parisianistes dans toute sa splendeur moralisante.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle, expliquée sans détours par F. Robine.

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celle des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet
avatar
Kimberlite
Fidèle du forum

Re: Les enseignants sont-ils déconnectés de la réalité ? Rapport de 2 députés

par Kimberlite le Mer 31 Jan 2018 - 23:39
Brodel à queue!
Dire que notre cher ministre avait pourtant affirmé qu'il fallait aimer et valoriser les enseignants et leur travail.
Belles paroles...

selon elles, "les enseignants sont, plus qu'auparavant, issus des classes les plus favorisées de la population française"
C'est juste une idée comme ça, ou ça se base sur de vraies statistiques?

Lorsqu'ils sont affectés dans des quartiers difficiles, ils n'en sont le plus souvent pas originaires, ils n'en connaissent pas les spécificités et vivent de moins en moins là où ils enseignent.
Foutage de gu... parce qu'avant, l'instit' qui allait bosser au fin fond de l'Auvergne, de la Bretagne ou dans les quartiers pauvres de Paname ou Marseille, il était du cru peut-être?

Les deux députées recommandent ainsi la mise en place d'une formation spécifique pour tout enseignant qui prend ses fonctions dans un nouvel établissement, afin que celui-ci puisse se "former à la communication à destination des parents".
C'est quoi la "formation spécifique"? Des cours pour comprendre les accents et vocabulaires locaux? Pour apprendre à parler comme les locaux? Pour savoir ce qu'est un musulman, un ch'ti, un cantaloup?

Il serait certainement utile aux enseignants qui arrivent en poste de connaître la sociologie du quartier dans lequel s'implante l'établissement...
Rien qu'à cette phrase, perso, je peux faire de la sociologie des députés: elles sortent d'où, ces zorchartes pour parler de "quartier"? Mes élèves se marreraient bien, en entendant parler de "quartier" pour mon coin d'enseignement...
La majorité des établissements français ne sont pas dans des "quartiers": ces établissements sont dans des villes, des villages, des ensembles de communes plus ou moins rurales... mais des "quartiers"???

Pour favoriser le lien entre les enseignants et les parents "les plus éloignés de l'institution scolaire", Aurore Bergé et Béatrice Descamps citent "l'Association Unis-Cité", qui propose d'associer des "jeunes du service civique qui, bien souvent, viennent des mêmes quartiers que les parents en difficulté et partagent avec eux les mêmes codes sociaux".
C'est moi, ou c'est mal rédigé et bien creux?

Les deux députées soutiennent également l'élaboration, dans chaque établissement, d'une charte "sur l'égale dignité des acteurs éducatifs", c'est-à-dire une charte des relations parents-enseignants-élèves. "A l'instar de la charte de la laïcité", écrivent Aurore Bergé et Béatrice Descamps, ce "support de référence" aura pour but de rappeler que "le respect réciproque des acteurs de la communauté éducative est au cœur de la réussite des enfants".
Mais ras-le-bol des "machins" qui ne servent à rien. Qui va passer des heures à élaborer une charte que personne ne lira?
Bon sang, qu'elles aillent discourir de l'importance de la neige en hiver et du soleil en été au lieu de se masturber l'intelligence à pondre des phrases ronflantes comme ""le respect réciproque des acteurs de la communauté éducative est au cœur de la réussite des enfants".
On en fera quoi d'une charte pareil? On pourra l'envoyer à la figure des parents qui ne la respecte pas "Monsieur Machin, arrêtez de me postillonner dessus car vous ne voulez pas que Chérubin fasse son heure de colle car sachez que le respect réciproque des acteurs de la communauté éducative est au cœur de la réussite des enfants. Notre charte précise, au paragraphe 2 qu'il faut respecter les enseignant. Non, non, ne me frappez pas, la charte précise bien au paragraphe 3 que les atteintes physiques sont intolérables!"?
Au fait, le cœur de la réussite des enfants, ça n'est plus l'apprentissage de différentes "compétences" (je n'ose point parler de savoirs)?

Les deux députées recommandent également que les enseignants évitent de recourir à un vocabulaire "involontairement opaque".
J'aime bien les préconisations de ce genre: "évitez d'écraser involontairement des piétons!" "évitez d'éternuer involontairement!... c'est certain qu'éviter un truc fait involontairement, c'est vachement facile. Surtout, comme ça a été dit avant, quand on se farcit des compétences qu'on a nous-même parfois du mal à bien cerner...

Autre préconisation : éviter dans les bulletins scolaires les remarques "désobligeantes voire stigmatisantes sur le long terme pour l'élève et son orientation".
Donc si c'est stigmatisant sur le court terme on peut?
(Les gens qui enfoncent des portes ouvertes de cette façon m'étonneront toujours... ceci dit, expliquer qu'un élève ne fournit pas les efforts attendus, c'est stigmatisant? Il faut trouver des circonvolutions encore plus absconses pour dire "ne travaille pas"? Ah mais zut, je croyais qu'il fallait communiquer clairement! C'est embêtant quand même, les injonctions contradictoires...).

Les deux élus mettent par ailleurs en cause "les réformes de l'éducation trop rapidement mises en application une fois la décision prise". Selon elles, les enseignants et les personnels de direction "ne disposent pas toujours de la bonne information à donner aux parents", ce qui nuit à leur "crédibilité".
Heureusement que notre nouveau gouvernement ne tombe pas dans ce travers...

Autre proposition : que les enseignants organisent des "prétextes inclusifs" et des "rituels positifs" pour favoriser le retour à l'école des parents qui se sont "éloignés" de l'institution scolaire. Exemple cité par les deux députées : la mise en place d'une "semaine du goût" qui pourrait permettre à "chaque parent d'apporter une spécialité culinaire de son pays".
Ben voyons... entre les carnaval, célébration de remise du brevet, accueil en musique, journée d'accueil des futurs 6eme, journée de l'orientation, journée portes ouvertes, le cross, etc... on ne fait encore pas assez de manifestations festives?
En plus de la journée (pourquoi une journée, soyons fous, faisons une semaine! C'est certain, on n'a que ça à faire, sur une semaine, recevoir des parents et faire des goûters et des repas festifs) du goût, on peut ajouter une kermesse (ça se fait en primaire, ajoutons-en en collège et lycée), une journée de la musique, une journée de la danse, une journée "spectacle de Noël", une chasse aux œufs, et puis pour les zones rurales une journée (ou une semaine, hein, pourquoi je parle de journée, bon sang) de l'agriculture (chacun peut amener sa vache, son cochon, ses lapins...),... bon sang, nommez-moi au ministère, j'ai plein d'idées (et je ne serai pas dans un établissement pour subir toutes ces cônneries).

Enfin, les deux députées saluent le dispositif "devoirs faits" mis en place par le ministre de l'Education nationale, Jean-Michel Blanquer. Celui-ci permet à chaque élève d'un collège public qui le souhaite de bénéficier gratuitement d’un temps d’étude accompagnée, en dehors des heures de classe, pour réaliser ses devoirs.
J'aime cette propension qu'ont nos élus à l'auto-satisfaction...

Mais, précisent Aurore Bergé et Béatrice Descamps, celui-ci doit encore faire l'objet d'un "approfondissement à la maison afin de ne pas conduire les parents à se désintéresser de ce qui est fait dans la classe".
Oh!!! Là, c'est peut-être finalement le passage le plus surprenant de l'article. Elles osent dire que le travail à la maison serait important? Non mais je rêve! Elles prennent des risques immodérés là!
Mais n'est-ce point stigmatisant pour les élèves? Et ceci n'est-il pas à la base de toutes les inégalités de réussite scolaire? En plus elles parlent d'impliquer les parents dans le travail scolaire? Malheureuses, vous allez être responsables d'infarctus et de syncopes chez certains formateurs de l'ESPE (et malheureusement même peut-être quelques enseignants)!

J'aimerais comprendre:
Béatrice Descamps:
Lors des élections municipales de 2008, cette directrice d'école devient conseillère municipale de Thivencelle.
Ce n'est pas Paris... et je ne comprends pas du coup qu'elle ait pu cosigner un truc parlant de
Il serait certainement utile aux enseignants qui arrivent en poste de connaître la sociologie du quartier dans lequel s'implante l'établissement...
. Son école était une école de quartier? Cette dame n'avait jamais vu avant d'école qui ne soit pas de "quartier"? (Genre une école de toute petite commune, ou une école regroupant plusieurs communes?). Ou, peut-être, le terme de "quartier" n'est-il pas là par hasard et fait-il allusion à mots couverts à "certains quartiers populaires" qu'on ne voudrait surtout pas stigmatiser mais auxquels on songe cependant fortement en parlant de "sociologie"? (Je traduis "les sauvages qui brûlent parfois des voitures, ceux qui ont une autre religion ou viennent d'un autre pays").

Autres infos intéressantes:
https://www.nosdeputes.fr/beatrice-descamps
Commission permanente :
Affaires culturelles et éducation (membre)
Missions parlementaires :
Mission d'information groupe de travail sur les jeux olympiques et paralympiques de paris en (membre)
Mission d'information sur l'école dans la société du numérique (membre)
Fonctions judiciaires, internationales ou extra-parlementaires :
Haut comité du système de transport ferroviaire (membre titulaire)
Observatoire national de la sécurité et de l'accessibilité des établissements d'enseignement (membre suppléante)
Groupes d'études et d'amitié :
Groupe d'amitié france-slovaquie (vice-présidente)
Groupe d'amitié france-belgique (vice-présidente)
Il va falloir qu'elle nous explique comment faire rentrer un maximum les parents dans les établissements tout en garantissant la sécurité de ceux-ci...

Je suis en train de lire avec avidité ses paroles pour justifier la nouvelle usine à gaz de l'admission post-bac, c'est édifiant...




Dernière édition par Kimberlite le Mer 31 Jan 2018 - 23:56, édité 1 fois

_________________
Spoiler:
avatar
LemmyK
Niveau 7

Re: Les enseignants sont-ils déconnectés de la réalité ? Rapport de 2 députés

par LemmyK le Mer 31 Jan 2018 - 23:51
@Prezbo a écrit:
@Bouboule a écrit:Oui, bon, hein, Aurore Bergé, quoi ! Un beau parcours à l'abri...

Je ne la connaissais pas très bien, je suis donc allé voir sa fiche wiki.

Un beau parcours, effectivement.

Voici quelques extraits (wiki):
*En 2007, elle rencontre Nicolas Bays, et se marie en 2009. Le couple choisit comme témoins Roselyne Bachelot, alors ministre de la Santé et des Sports, et Pierre Moscovici, alors . Ils n'hésitent alors pas à médiatiser leur couple. Ils ont depuis divorcé.
*En 2010, elle se présente à nouveau à la présidence des Jeunes Populaires13. Elle est finalement battue par le président sortant Benjamin Lancar
*Elle est candidate sur la liste de Valérie Pécresse lors des élections régionales de 2010 en Île-de-France.
*Elle soutient François Fillon lors du congrès de l'UMP de 2012.
*En 2013, elle dit admirer Nicolas Sarkozy, se faisant également « l'avocate » de Nadine Morano et de Jean-François Copé.
*Elle s'installe en 2013 à Magny-les-Hameaux En 2014, à l'âge de 27 ans, elle est investie par l'UMP et l'UDI pour les élections municipales dans la commune. Finalement, elle essuie un échec en ne réunissant que 41,73 % des voix,
*Elle essaie d'être candidate en 6e position sur la liste UMP des élections européennes et elle n'est finalement pas retenue.
*Elle soutient Nicolas Sarkozy lors du congrès de l'UMP de 2014.
*Élection présidentielle de 2017. Elle choisit de rejoindre Alain Juppé dans la campagne des primaires. Sa participation à cette campagne et son soutien à Nathalie Kosciusko-Morizet lors des élections municipales de 2014 à Paris, deux scrutins qui se sont soldés par des défaites, amènent Le Lab (Europe 1) à la qualifier de « chat noir ».
*En janvier 2017, elle participe au lancement de Droite-lib, « un mouvement pro-Fillon et anti-Macron », fondé par Virginie Calmels(quelques mois plus tard, elle nie en avoir fait partie).
*En février 2017, elle assiste à un meeting d'Emmanuel Macron à Lyon et  rejoint son équipe de campagne.
*Élections législatives de 2017: elle est élue au second tour avec 64 % des suffrages .
Selon Le Monde, elle fait partie d'une petite dizaine de députés qui forment « la garde avancée d’Emmanuel Macron, au Palais-Bourbon comme dans les médias.
Conclusion :
De nombreux échecs mais de belles convictions. Razz
avatar
Kimberlite
Fidèle du forum

Re: Les enseignants sont-ils déconnectés de la réalité ? Rapport de 2 députés

par Kimberlite le Jeu 1 Fév 2018 - 0:16
Décidément, Béatrice Descamps est mal renseignée (et plus je la lis, plus je me dis que ce n'est pas ma copine)
https://www.nosdeputes.fr/15/seance/394#inter_3c2e653121ceb44e4e5627d09d5e9b2f

Je me réjouis tout d'abord de la hausse des crédits de l'éducation nationale, hausse particulièrement consacrée à la rémunération des personnels et au renforcement les effectifs. S'il existe un domaine dans lequel il est vital de maintenir les efforts budgétaires, c'est bien celui de l'éducation, qui porte en lui tous les enjeux de notre société.

En tant qu'enseignante, je ne peux qu'approuver le choix de mettre l'accent sur le recrutement – j'entends par là aussi bien les effectifs que la formation –, qui devrait permettre, je l'espère, la mise en place d'une vraie pédagogie différenciée, choix en parfaite adéquation avec la priorité donnée au premier degré et au dédoublement des classes de CP et de CE1. Il nous faudra également être attentifs à ce que le nombre d'enseignants remplaçants soit suffisant – ce qui n'était pas le cas jusqu'à présent – et attentifs également au statut du directeur d'école.

Ceci dit, pour être honnête, elle a une activité de député correcte, et ne tient pas que des propos débiles, ce sur différents sujets...
EDIT: je n'avais consulté que ses interventions et questions... je viens de regarder sa présence dans l'hémicycle. Peut mieux faire... 46 jours de présence pour 26 semaines travaillées, soit moins de 2 jours par semaine. Qu'elle ne vienne pas nous parler de l'absentéisme des enseignants...

Voir aussi:
http://www.lavoixdunord.fr/archive/recup%3A%252Fregion%252Fcanton-de-marly-beatrice-descamps-celle-qui-ne-se-ia27b36953n2755328#
(C'est beau, ces familles engagées politiquement... en plus fiston est en DUT dans l'entreprise où est papa, Bombardier (ce qui pourra alimenter ses réflexions sur l'égalité des chances).


Dernière édition par Kimberlite le Jeu 1 Fév 2018 - 0:39, édité 1 fois

_________________
Spoiler:
avatar
Halybel
Niveau 8

Re: Les enseignants sont-ils déconnectés de la réalité ? Rapport de 2 députés

par Halybel le Jeu 1 Fév 2018 - 0:27
Dois-je commencer à parler le « djeuns » en cours et faire des dabs du coup ?

_________________
Je soigne ma dyslexie pardon si elle ressort trop parfois.

Je reste fondamentalement persuadé, comme Mandela, que "l'éducation est l'arme la plus puissante qu'on puisse utiliser pour changer le monde".

"En temps de crise, le sage construit des ponts, tandis que le fou construit des murs"
avatar
Kimberlite
Fidèle du forum

Re: Les enseignants sont-ils déconnectés de la réalité ? Rapport de 2 députés

par Kimberlite le Jeu 1 Fév 2018 - 0:47
Béatrice Descamps a Facebook et semble répondre aux questions posées.
Peut-être une occasion de demander quelques éclaircissements (on ne sait jamais, s'il ne s'agissait que de malentendus...):
https://www.facebook.com/bddeputee2159/

_________________
Spoiler:
avatar
e-Wanderer
Expert spécialisé

Re: Les enseignants sont-ils déconnectés de la réalité ? Rapport de 2 députés

par e-Wanderer le Jeu 1 Fév 2018 - 1:31
En somme, il faudrait renoncer à notre "vocabulaire involontairement opaque" pour aller s'inscrire à l'OPAC.

Je comprends mieux maintenant pourquoi notre ministre explique qu'une augmentation du salaire des enseignants est "bien sûr souhaitable, dans le futur" (sic.). Il ne faudrait quand même pas creuser trop rapidement le fossé avec les classes populaires, n'est-ce pas ?

Sinon, j'aimerais qu'on m'explique quels "codes sociaux" nous sommes censés partager. Très concrètement, qu'est-ce que cette expression désigne ? Est-ce qu'il faut parler de façon plus relâchée ? troquer le carré Hermès pour le tee-shirt Airness ? J'aimerais comprendre…

Quand Boileau écrit "N'offrez rien au public que ce qui peut lui plaire", il pense à un public lettré, qui a des attentes précises et légitimes, et à une sorte de communion harmonieuse autour d'un modèle culturel commun. Dans la bouche de nos politiques, j'ai un peu l'impression d'entendre la même phrase, mais dans son versant le plus démagogique et "bas de gamme".
avatar
Malaga
Modérateur

Re: Les enseignants sont-ils déconnectés de la réalité ? Rapport de 2 députés

par Malaga le Jeu 1 Fév 2018 - 6:44
C'est moi ou c'est vaguement raciste de penser que les familles des élèves en difficulté sont obligatoirement originaires d'autres pays que la France (et pourront donc apporter un plat de "là-bas") ? A lire ce "rapport" (je mets des guillemets parce qu'il est difficile de parler de rapport pour ce truc vite fait mal fait), seuls les élèves des quartiers (j'imagine que cela signifie les cités avec les grandes tours et les voitures qui brûlent au pied de ces tours) connaissent des difficultés... Quelle méconnaissance du terrain !

_________________
     

J'utilise des satellites coûtant plusieurs millions de dollars pour chercher des boîtes Tupperware dans la forêt ; et toi, c'est quoi ton hobby ?
avatar
Celadon
Demi-dieu

Re: Les enseignants sont-ils déconnectés de la réalité ? Rapport de 2 députés

par Celadon le Jeu 1 Fév 2018 - 7:32
Si c'était la seule opportuniste qui a trouvé enfin sa "voie" en Macronie...
Et oui, c'est généralement quand ils sont bien à l'abri de leur statut, de leurs réseaux, de leur patrimoine, qu'ils se permettent des "rapports" totalement hors sol.
avatar
Rendash
Bon génie

Re: Les enseignants sont-ils déconnectés de la réalité ? Rapport de 2 députés

par Rendash le Jeu 1 Fév 2018 - 8:21
@Jacq a écrit:
@Rendash a écrit:
@Jacq a écrit:
@Awott a écrit: C'est sans doute la meilleure solution pour que l'EN cesse d'être ce grand outil de reproduction sociale.

Personnellement, je partage les codes de la petite bourgeoisie des fonctionnaires, si cela pouvait me permettre d'avoir un poste en lycée de centre-ville


Tu serais donc prêt à vivre la misérable existence d'Aurore Bergé ?
Quel courage !
Quelle proximité avec la société contemporaine !
Je dois avouer devoir m'incliner complètement et humblement face à ce don de ta personne !

Ouais, enfin, pas au point de manger des pâtes ou de sortir de vieux vêtements de la cave, quand même ! pale

Il semble que les députés LREM doivent manger des pâtes. J'espère que tu n'as pas été obligé d'acheter des pneus neige !
Au fait, pas demain, mais le jeudi  (08/02) repas au Zola avec des anciens à toi
Bon, c'est un resto d'affreux Bourgeois, Aurore Bergé ne va jamais s'en remettre.  Ce n'est sans doute pas assez  chic, ou pas assez prof pour elle.
J'avais pensé aller au kebap en dessous du lycée  pour être en lien avec les élèves, mais comme les élèves ont tous choppé la courante suite à leur visite au kébab du coin, je te propose le Zola. Ma solidarité, mon empathie, ma connexion, enfin bref, tous les trucs à  la con de l'UNSA-CFDT, , ne légitiment pas que je me choppe une journée aux WC..... Je suis désolé de me désolidariser de notre charmante Aurore Bergé.. La relation avec les parents se limite malgré tout aux limites de la résistance de mes intestins.  Mais Aurore Bergé, je l'invite franchement à venir se chopper une bonne chiasse après avoirr partagé la même nourriture que celle de nos élèves. C'est cela aussi la proximité avec notre public. Une bonne chiasse, rien de mieux !

Pour toi, Rendash, on va sans doute aller, jeudi 08/02, au Zola, avec Arnaud Th, peut être Philippe J s'il peut se libérer, se taper un plateau repas sans partager la chiasse de nos élèves (nous sommes véritablement de véritables prof totalement déconnectés de la réalité intestinale de nos élèves, honte à nous )        !

Je te dis ça, mais je crois que je suis de CA ce soir-là =/ Je vérifie et je te MPette ^^

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
roxanne
Devin

Re: Les enseignants sont-ils déconnectés de la réalité ? Rapport de 2 députés

par roxanne le Jeu 1 Fév 2018 - 8:22
De toute façon, il va se passer quoi après ce rapport? Rien de plus, rien de moins, effet néant. C'est de la com, occuper le terrain, exister, courtiser.
Contenu sponsorisé

Re: Les enseignants sont-ils déconnectés de la réalité ? Rapport de 2 députés

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum