Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Leodagan
Fidèle du forum

[Le Figaro] Aurore Bergé "prend les enseignants pour des assistantes sociales"

par Leodagan le Ven 2 Fév 2018 - 21:19


"Les reproches pleuvent sur les enseignants: «Lorsqu'ils sont affectés dans des quartiers difficiles, ils n'en sont le plus souvent pas originaires, ils n'en connaissent pas les spécificités et vivent de moins en moins là où ils enseignent.» Faut-il en fait des enseignants qui ressemblent physiquement à leurs élèves? Doivent-ils accomplir une mission d'immersion pour comprendre les difficultés sociales d'un quartier? Sommes-nous à ce point pris pour des imbéciles?
Il ne s'agit pas seulement de culpabiliser des professeurs. Que Benoît Hamon ait été le député de Trappes tout en vivant dans un quartier bourgeois d'Issy-les-Moulineaux, cela ne gêne pas les parlementaires. Mais que des enseignants ne vivent pas parmi leurs élèves, c'est presque une faute professionnelle! C'est à la fois démagogique et insultant. La légitimité provient de l'obtention d'un concours exigeant, d'une formation, d'un statut. Pas de la ressemblance sociale ou physique avec les élèves."

http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2018/02/01/31001-20180201ARTFIG00279-fatiha-boudjahlat-le-rapport-berge-prend-les-enseignants-pour-des-assistantes-sociales.php
avatar
PLS Maker
Niveau 5

Re: [Le Figaro] Aurore Bergé "prend les enseignants pour des assistantes sociales"

par PLS Maker le Ven 2 Fév 2018 - 21:41
Fatiha Boudjahlat

Sérieux, lisez le rapport les collègues, c'est moins acerbe et moins culpabilisateur que ces fast-thinkers veulent nous le faire croire Wink
Hugo78
Niveau 7

Re: [Le Figaro] Aurore Bergé "prend les enseignants pour des assistantes sociales"

par Hugo78 le Ven 2 Fév 2018 - 21:45
Fatiha Boudjahlat

Comment peut-on accorder du crédit à cette femme ? C'est dommage car je suis souvent d'accord avec elle, mais elle défend vraiment sans aucun talent ses idées. C'est lourd et chiant !
avatar
gauvain31
Monarque

Re: [Le Figaro] Aurore Bergé "prend les enseignants pour des assistantes sociales"

par gauvain31 le Ven 2 Fév 2018 - 21:45
Merci Fatiha Boudjahlat.
avatar
Verdurette
Modérateur

Re: [Le Figaro] Aurore Bergé "prend les enseignants pour des assistantes sociales"

par Verdurette le Ven 2 Fév 2018 - 21:57
@PLS Maker a écrit:Fatiha Boudjahlat

Sérieux, lisez le rapport les collègues, c'est moins acerbe et moins culpabilisateur que ces fast-thinkers veulent nous le faire croire Wink


Précisément j'ai lu le rapport qui contient des assertions fausses, ce qui est normal puisque ces dames, de leur propre aveu, ne tirent leurs sources que des syndicats , de la FCPE et des cadres. Elles n'ont pas eu cinq secondes l'idée d'aller sur le terrain, et de se mêler au bas peuple qu'elle évoquent, donc, d'un point de vue ethnologique, c'est nul et non avenu.

Par ailleurs, elles reprochent aux enseignants un "langage opaque" et l'application trop rapide des réformes"... flagrant délit d'ignorance, là encore, puisque le galimatias pédant et les réformes ne viennent pas des professeurs qui, en grande majorité, les réfutent...
avatar
PLS Maker
Niveau 5

Re: [Le Figaro] Aurore Bergé "prend les enseignants pour des assistantes sociales"

par PLS Maker le Ven 2 Fév 2018 - 22:13
Le "langage opaque", je l'entends pourtant chez pas mal de collègues de collège et de lycée dès lors qu'il s'agit de parler à des élèves ou à des parents. C'est une grave erreur de positionnement, et le rapport a tout à fait raison de l'évoquer.

Après, il est aisé d'en comprendre l'existence : ce langage opaque est une forme d'expression symbolique, rituelle également de la position de professeur vis-à-vis de ceux qui bénéficient de son service. C'est naturel, ça se retrouve dans toutes les institutions. Mais ça provoque une certaine défiance, le rapport le mentionne, et est parfois rédhibitoire pour ceux des parents les plus mal à l'aise avec l'école.

Bref, il y a du travail à faire de ce côté-là, je suis tout à fait d'accord.
avatar
Caspar
Bon génie

Re: [Le Figaro] Aurore Bergé "prend les enseignants pour des assistantes sociales"

par Caspar le Ven 2 Fév 2018 - 22:17
Langage opaque...des exemples svp ?
avatar
PLS Maker
Niveau 5

Re: [Le Figaro] Aurore Bergé "prend les enseignants pour des assistantes sociales"

par PLS Maker le Ven 2 Fév 2018 - 22:24
@Verdurette a écrit:

Précisément j'ai lu le rapport qui contient des assertions fausses, ce qui est normal puisque ces dames, de leur propre aveu, ne tirent leurs sources que des syndicats , de la FCPE et des cadres.  

L'annexe 2 du rapport pose effectivement problème : on y apprend qu'aucun enseignant n'a étéconsulté, alors que des entreprises privées l'ont été (Klassroom, une école Montessori etc.).
Ca ne suffit néanmoins pas à remettre en cause les remarques faites sur le métier.

Parler "d'assistance social" et de rapport culpabilisateur est d'ailleurs faux : si le rapport insiste sur l'inclusion des parents, c'est toujours pour en rappeler la responsabilité et l'importance dans l'éducation de leurs enfants ! On a vu meilleure forme de culpabilisation dans d'autres rapports...
avatar
PLS Maker
Niveau 5

Re: [Le Figaro] Aurore Bergé "prend les enseignants pour des assistantes sociales"

par PLS Maker le Ven 2 Fév 2018 - 22:25
@Caspar a écrit:Langage opaque...des exemples svp ?

Genre citer texto les BO lors d'une réunion parent-prof, parler du CECRL pour indiquer aux gamins les objectifs du cours...
avatar
Ergo
Enchanteur

Re: [Le Figaro] Aurore Bergé "prend les enseignants pour des assistantes sociales"

par Ergo le Ven 2 Fév 2018 - 22:27
@Caspar a écrit:Langage opaque...des exemples svp ?
Le prédicat ?
pingouin

_________________
No matter. Try again. Fail again. Fail better. ---Samuel Beckett
Stay afraid, but do it anyway. What's important is the action. You don't have to wait to be confident. Just do it and eventually the confidence will follow. ---Carrie Fisher
avatar
Caspar
Bon génie

Re: [Le Figaro] Aurore Bergé "prend les enseignants pour des assistantes sociales"

par Caspar le Ven 2 Fév 2018 - 22:28
@PLS Maker a écrit:
@Caspar a écrit:Langage opaque...des exemples svp ?

Genre citer texto les BO lors d'une réunion parent-prof, parler du CECRL pour indiquer aux gamins les objectifs du cours...

Eh bien tes collègues sont effectivement des crétins mais sont à mon avis en minorité. Il m'arrive de parler du CECRL aux parents mais je leur explique ce que c'est, sans entrer non plus dans tous les détails.
avatar
PLS Maker
Niveau 5

Re: [Le Figaro] Aurore Bergé "prend les enseignants pour des assistantes sociales"

par PLS Maker le Ven 2 Fév 2018 - 22:37
J'ai eu plusieurs témoignages de parents, de plusieurs académies, qui me donnaient plutôt l'impression d'une pratique pas si minoritaire que ça... Après, là encore, ça a peu de valeur, il n'y a pas de statistique sur le recours au langage obscur lors des réunions parents-profs Razz Mais le fait que le rapport en parle est un signe qu'il ne faudrait, à mon avis, pas négliger.
avatar
RogerMartin
Empereur

Re: [Le Figaro] Aurore Bergé "prend les enseignants pour des assistantes sociales"

par RogerMartin le Ven 2 Fév 2018 - 22:40
Bien sûr, d'ailleurs tout ce rapport constitue un Précieux Quodlibet comme disait un de mes potes à la fac.

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
avatar
henriette
Médiateur

Re: [Le Figaro] Aurore Bergé "prend les enseignants pour des assistantes sociales"

par henriette le Ven 2 Fév 2018 - 23:58
@PLS Maker a écrit:
@Caspar a écrit:Langage opaque...des exemples svp ?

Genre citer texto les BO lors d'une réunion parent-prof, parler du CECRL pour indiquer aux gamins les objectifs du cours...
Je ne sais pas sur quelle planète tu vis ni quels extra-terrestres tu fréquentes, mais pour ma part je n'ai jamais vu cela, ni eu de retour de cela. Mon expérience vaut bien la tienne je suppose ?
Les seules choses qui semblaient opaques à tous les parents qui s'en sont ouverts à moi concernaient les bulletins de compétences au primaire, qui ne sont pas du fait de l'enseignant mais une obligation ministérielle.
Je trouve ta façon de tirer de grands principes pour soutenir ce rapport (en adoptant un ton péremptoire) à partir de ta seule petite expérience personnelle très étonnante, et peu recevable.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
avatar
Fesseur Pro
Vénérable

Re: [Le Figaro] Aurore Bergé "prend les enseignants pour des assistantes sociales"

par Fesseur Pro le Sam 3 Fév 2018 - 0:22
+ 1
On ne vit pas dans le même monde.
Collègue ?

_________________
Pourvu que ça dure... professeur
avatar
PLS Maker
Niveau 5

Re: [Le Figaro] Aurore Bergé "prend les enseignants pour des assistantes sociales"

par PLS Maker le Sam 3 Fév 2018 - 7:58
@henriette a écrit:
Je ne sais pas sur quelle planète tu vis ni quels extra-terrestres tu fréquentes, mais pour ma part je n'ai jamais vu cela, ni eu de retour de cela. Mon expérience vaut bien la tienne je suppose ?
Les seules choses qui semblaient opaques à tous les parents qui s'en sont ouverts à moi concernaient les bulletins de compétences au primaire, qui ne sont pas du fait de l'enseignant mais une obligation ministérielle.
Je trouve ta façon de tirer de grands principes pour soutenir ce rapport (en adoptant un ton péremptoire) à partir de ta seule petite expérience personnelle très étonnante, et peu recevable.

Ton péremptoire, hein ?

L'ad hominem a tôt fait de sortir...

Je ne faisais que rapporter deux types d'expérience, la mienne, ce dont j'ai pu être témoin notamment en réunion parents-profs, et des expériences indirectes, rapportées par des parents. J'ai donné mon impression, vous avez donné la vôtre, c'est la base de l'échange sur un forum, pas la peine de montrer les crocs.

Le rapport va dans le sens de ce que je tirais de mes expériences sur ce plan-là, j'ai le droit de le dire, non ?

Il y a des signes qui ne trompent pas. Le nombre de remarques allant dans ce sens (pas seulement les miennes, pas seulement celles des parents, mais aussi celles du rapport et celles de certaines remarques émises par des inspecteurs durant mes formations) plaident plutôt pour une pratique soit pas si minoritaire que ça soit ressenti, du côté des parents, comme cela. Dans les deux cas, il y a un problème.

Je n'ai jamais jeté la pierre sur ces collègues, soit dit en passant, je ne doute nullement de la sincérité de la démarche consistant à citer texto les programmes. Le rapport non plus d'ailleurs, qui note :

" n’ayant jamais quitté le milieu scolaire, ils connaissent parfaitement ce milieu (ils sont « bilingues » comme nous l’a dit Valérie Corre) à la différence des parents qui ne sont pas enseignants eux-mêmes. Tous ces facteurs conduisent à un éloignement croissant entre enseignants et parents qui ne facilite pas la compréhension des uns et des autres et un traitement d’adulte à adulte." (c'est moi qui met en gras)

Encore une fois, nous sommes dans des logiques de représentations et de positionnement. Et je trouve ça bien qu'un rapport officiel le mentionne. Tant pis si ça ne vient pas de mon obédience politique.
avatar
Verdurette
Modérateur

Re: [Le Figaro] Aurore Bergé "prend les enseignants pour des assistantes sociales"

par Verdurette le Sam 3 Fév 2018 - 8:06
Tous les collègues que je connais, que ce soit du premier ou du second degré, évitent ce jargon qu'ils sont les premiers à trouver ridicule.

Le simple fait que de nombreux enseignants butent sur les intitulés du document à remplir pour l'inspection nouvelle mouture, ou les PPRE, est assez éloquent ...

Et je n'ai jamais non plus croisé, en tant que parent d'élève (en trois scolarités de 15 ans, dont 21 rencontres parents-profs en collège ou lycée)  de professeur qui me parle de cette manière.  
Il est possible, voire probable,  que certains très jeunes professeurs, frais émoulus du formatage espéien, le fassent (pas le choix, de toute façon !), mais ils l'abandonnent très vite une fois sortis des fourches caudines de la titularisation.

Tu n'es pas obligé de tomber dans la fraternisation inconditionnelle avec tes collègues, mais que cherches-tu exactement à prouver en t'inscrivant ici juste pour te réjouir de ce rapport à charge ? C'est assez surprenant et je dirais même assez infantile comme réaction, mais bon ...
avatar
PLS Maker
Niveau 5

Re: [Le Figaro] Aurore Bergé "prend les enseignants pour des assistantes sociales"

par PLS Maker le Sam 3 Fév 2018 - 8:17
A titre personnel, j'avais constaté cette habitude lorsqu'un parent d'élève posait une question sur la pédagogie du collègue. Il y répondait en citant le BO. Sans doute une façon de se protéger, de garder la tête haute, face à un parent s'interrogeant visiblement sur les pratiques pédagogiques de l'enseignant de son enfant. De part et d'autre, bonjour l'ambiance en tout cas...
avatar
LemmyK
Niveau 7

Re: [Le Figaro] Aurore Bergé "prend les enseignants pour des assistantes sociales"

par LemmyK le Sam 3 Fév 2018 - 8:33
avatar
RogerMartin
Empereur

Re: [Le Figaro] Aurore Bergé "prend les enseignants pour des assistantes sociales"

par RogerMartin le Sam 3 Fév 2018 - 8:34




_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
avatar
PLS Maker
Niveau 5

Re: [Le Figaro] Aurore Bergé "prend les enseignants pour des assistantes sociales"

par PLS Maker le Sam 3 Fév 2018 - 8:39
Ca respire l'esprit de discussion dites-donc.

L'ad hominem, no problem, mais dès qu'il s'agit de soutenir un rapport issu de députées d'emblée honnies, on est tout de suite un troll.
Pas mal chers collègues :' )
avatar
PLS Maker
Niveau 5

Re: [Le Figaro] Aurore Bergé "prend les enseignants pour des assistantes sociales"

par PLS Maker le Sam 3 Fév 2018 - 8:41
@Fesseur Pro a écrit:
Collègue ?

Ou alors on doute de la qualité de "collègue" du contradicteur. C'est sympa, un peu nostalgique aussi, ça me rappelle mes années en tant que contractuelle, quand on se demandait ce que valait ma parole de prof sous contrat.
avatar
Rendash
Bon génie

Re: [Le Figaro] Aurore Bergé "prend les enseignants pour des assistantes sociales"

par Rendash le Sam 3 Fév 2018 - 8:42
n’ayant jamais quitté le milieu scolaire

Cette partie est intéressante, je me demande s'il y a des statistiques à ce sujet. Parce que c'est quelque chose qu'on entend assez souvent ; or, dans les établissements que j'ai fréquentés, c'est une sacrée minorité ; mais ça représente à tout péter trois ou quatre cents professeurs, donc c'est un peu léger pour se faire une idée de l'ensemble.
En revanche, Bergé, elle, n'a jamais quitté le milieu de la politique ; question déconnexion du terrain, elle devrait la fermer.


@PLS Maker a écrit:j'avais constaté cette habitude lorsqu'un parent d'élève posait une question sur la pédagogie du collègue. Il y répondait en citant le BO.

Tu assistes aux entretiens qu'ont tes collègues avec les parents d'élèves ?
Et quand bien même ce serait le cas, je ne vois pas où serait le problème : lorsqu'un parent vient nous expliquer qu'on ne devrait pas causer du judaïsme ou du christianisme en 6e, de l'islam en 5e, ou du génocide des Arméniens en 3e, la seule réponse possible est "c'est ce qui est au programme", et de le prouver en sortant le BO. Qu'il faut expliquer, naturellement, vu l'opacité de la chose ; mais là, c'est la faute de ses rédacteurs. Comme pour les prétendues compétences et le livret afférent : son opacité est précisément dénoncée par les enseignants, les seuls responsables sont les pignoufs qui ont pondu ça pour essayer de faire croire qu'ils sont professionnels de quelque chose.

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
amalricu
Habitué du forum

Re: [Le Figaro] Aurore Bergé "prend les enseignants pour des assistantes sociales"

par amalricu le Sam 3 Fév 2018 - 8:46
@Rendash a écrit:
n’ayant jamais quitté le milieu scolaire

Cette partie est intéressante, je me demande s'il y a des statistiques à ce sujet. Parce que c'est quelque chose qu'on entend assez souvent ; or, dans les établissements que j'ai fréquentés, c'est une sacrée minorité ; mais ça représente à tout péter trois ou quatre cents professeurs, donc c'est un peu léger pour se faire une idée de l'ensemble.
En revanche, Bergé, elle, n'a jamais quitté le milieu de la politique ; question déconnexion du terrain, elle devrait la fermer.


@PLS Maker a écrit:j'avais constaté cette habitude lorsqu'un parent d'élève posait une question sur la pédagogie du collègue. Il y répondait en citant le BO.

Tu assistes aux entretiens qu'ont tes collègues avec les parents d'élèves ?
Et quand bien même ce serait le cas, je ne vois pas où serait le problème : lorsqu'un parent vient nous expliquer qu'on ne devrait pas causer du judaïsme ou du christianisme en 6e, de l'islam en 5e, ou du génocide des Arméniens en 3e, la seule réponse possible est "c'est ce qui est au programme", et de le prouver en sortant le BO. Qu'il faut expliquer, naturellement, vu l'opacité de la chose ; mais là, c'est la faute de ses rédacteurs. Comme pour les prétendues compétences et le livret afférent : son opacité est précisément dénoncée par les enseignants, les seuls responsables sont les pignoufs qui ont pondu ça pour essayer de faire croire qu'ils sont professionnels de quelque chose.

 Aurore Bergé a fait carrière dans l'entourage de Fillon et de Sarkozy, c'est dire sa connaissance des petites gens que nous sommes et des fins de mois difficiles, des réveils blafards dans les lueurs du petit matin pour gagner quelques dizaines d'euros...

 Manouvrière de talent, elle a su prendre le train En Marche...
avatar
mathmax
Neoprof expérimenté

Re: [Le Figaro] Aurore Bergé "prend les enseignants pour des assistantes sociales"

par mathmax le Sam 3 Fév 2018 - 8:50
Notre nouvel ami veut peut-être parler de situations où un parent remet en cause, par exemple, une lecture ou l'enseignement d'une notion , et où le professeur rappelle que le programme est fixé nationalement d'où la référence au BO.

Quant à la vieille lune sur les enseignants qui « n'ont jamais quitté l'école», elle est de plus en plus déconnectée du terrain à l'heure où de nombreux collègues ont eu une première vie professionnelle hors Éducation Nationale. J'en fais partie et je n'ai pas l'impression d'avoir un discours différent de celui de mes confrères qui ont commencé à enseigner dès la fin de leurs études.

Edit : j'ai posté en même temps que Rendash, je vois que nous avons tiqué sur les mêmes points.


Dernière édition par mathmax le Sam 3 Fév 2018 - 8:54, édité 2 fois

_________________
« Les machines un jour pourront résoudre tous les problèmes, mais jamais aucune d'entre elles ne pourra en poser un !  »
    Albert Einstein
Contenu sponsorisé

Re: [Le Figaro] Aurore Bergé "prend les enseignants pour des assistantes sociales"

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum