Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Ruthven
Monarque

Rions un peu avec Libération : témoignage lycéen sur l'inscription à Parcoursup

par Ruthven le Dim 4 Fév 2018 - 10:25
http://www.liberation.fr/france/2018/02/02/benie-en-terminale-a-la-courneuve-parcoursup-c-est-deja-galere-avant-meme-de-rentrer-des-voeux_1626718

"J’ai galéré, comme tout le monde dans ma classe d’ailleurs. Il fallait par exemple le numéro INE (NDLR : identifiant national étudiant), qui est mentionné sur le courrier reçu pour les résultats du bac de français… Sauf que je l’avais plus. La plupart des élèves autour de moi l’ont perdu aussi. Donc galère. Il a fallu faire la queue pour que la CPE (conseillère principale d’éducation) nous les imprime."

cafe cafe cafe

Comment une telle élève peut-elle s'en sortir dans le supérieur avec si peu d'autonomie ?

avatar
RogerMartin
Empereur

Re: Rions un peu avec Libération : témoignage lycéen sur l'inscription à Parcoursup

par RogerMartin le Dim 4 Fév 2018 - 10:28
Elle fera la queue devant le secrétariat de l'UFR dix fois le semestre pour qu'on lui réexplique son EDT ? Elle enverra maman pleurnicher pour avoir ses résultats avant les autres parce qu'elle est stressée ?  
On en voit de plus en plus, des comme ça : il faut encore davantage de vivrensemble autonomie soupe à la niaiserie dans le secondaire, c'est clair...

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
avatar
Oudemia
Empereur

Re: Rions un peu avec Libération : témoignage lycéen sur l'inscription à Parcoursup

par Oudemia le Dim 4 Fév 2018 - 10:34
@RogerMartin a écrit:Elle fera la queue devant le secrétariat de l'UFR dix fois le semestre pour qu'on lui réexplique son EDT ? Elle enverra maman pleurnicher pour avoir ses résultats avant les autres parce qu'elle est stressée ?  
On en voit de plus en plus, des comme ça : il faut encore davantage de vivrensemble autonomie soupe à la niaiserie dans le secondaire, c'est clair...
Je suppose que c'est du vécu, bien sûr
Sallustius
Niveau 5

Re: Rions un peu avec Libération : témoignage lycéen sur l'inscription à Parcoursup

par Sallustius le Dim 4 Fév 2018 - 10:38
je ne vois pas en quoi ce qu'elle raconte relève du problème de parcours sup. Elle ne sait pas ce qu'elle veut faire et ne sait pas gérer de papiers mais en quoi est-ce dû au nouveau logiciel ? Personne ne peut lui dire que si elle veut faire un BTS optique il y a une suite : travailler dans l'optique ?
avatar
Laotzi
Habitué du forum

Re: Rions un peu avec Libération : témoignage lycéen sur l'inscription à Parcoursup

par Laotzi le Dim 4 Fév 2018 - 10:49
En tout cas, ce n'est vraiment pas le bon angle d'attaque pour s'en prendre à parcoursup. L'inscription était similaire sur APB, et c'était déjà le même cirque avec, chaque année, de plus en plus d'élèves ne trouvant pas leur INE (l'administration a résolu les choses cette année en l'inscrivant sur les cartes de lycéen). Ils écarquillent les yeux lorsqu'on leur dit qu'un relevé de notes du bac se garde à vie (même chose pour les bulletins scolaires dans une moindre mesure d'ailleurs). Sinon, drôle de partage des tâches dans cet établissement si c'est la vie scolaire qui a accès aux INE des élèves...
Il faut voir aussi les injonctions contradictoires auxquelles on est soumis, et les élèves avec : d'une part l'injonction à l'autonomie (jusqu'à être évaluée sur la fiche avenir maintenant) et d'autre part une pression toujours aussi forte pour les materner et les encadrer fermement jusqu'au bout (chez nous, on était incité très fortement à prendre une heure sur les cours pour faire l'inscription à parcoursup). Je trouve qu'à côté de la dégradation sensible du niveau pour une partie des élèves, l'autre bouleversement majeur est la diminution incroyable de l'autonomie des élèves (mais ils n'en sont pas totalement responsables car suivent le mouvement d'une institution qui les contrôle de plus en plus jusqu'au bac).

_________________
"Trouvez donc bon qu'au lieu de vous dire aussi, adieu comme autrefois, je vous dise, adieu comme à présent."
avatar
Aurevilly
Niveau 9

Re: Rions un peu avec Libération : témoignage lycéen sur l'inscription à Parcoursup

par Aurevilly le Dim 4 Fév 2018 - 10:50
Cet article ne m'a pas fait rire. Il décrit seulement l'inégalité criante entre les élèves. Ceux à qui "on" (les parents) a dit qu'il fallait bien conserver le courrier avec les résultats des notes de français, et les autres. Ceux qui ont pour critères de choix "une école qui permet de réussir et qui vous plait", et ceux qui choisissent une formation uniquement parce qu'elle se déroule à proximité. Ceux qui bénéficient d'une réelle information sur les métiers et les formations, et ceux qui ne puvent compter que sur CPE compatissant qui leur expliquera quand il aura le temps. Je trouve ça sinistre.
avatar
RogerMartin
Empereur

Re: Rions un peu avec Libération : témoignage lycéen sur l'inscription à Parcoursup

par RogerMartin le Dim 4 Fév 2018 - 10:51
@Oudemia a écrit:
@RogerMartin a écrit:Elle fera la queue devant le secrétariat de l'UFR dix fois le semestre pour qu'on lui réexplique son EDT ? Elle enverra maman pleurnicher pour avoir ses résultats avant les autres parce qu'elle est stressée ?  
On en voit de plus en plus, des comme ça : il faut encore davantage de vivrensemble autonomie soupe à la niaiserie dans le secondaire, c'est clair...
Je suppose que c'est du vécu, bien sûr

Oui, mère pendue au tél avec la secrétaire -- ça date de la semaine dernière.

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
avatar
Ruthven
Monarque

Re: Rions un peu avec Libération : témoignage lycéen sur l'inscription à Parcoursup

par Ruthven le Dim 4 Fév 2018 - 10:54
@Aurevilly a écrit:Cet article ne m'a pas fait rire. Il décrit seulement l'inégalité criante entre les élèves. Ceux à qui "on" (les parents) a dit qu'il fallait bien conserver le courrier avec les résultats des notes de français, et les autres. Ceux qui ont pour critères de choix "une école qui permet de réussir et qui vous plait", et ceux qui choisissent une formation uniquement parce qu'elle se déroule à proximité. Ceux qui bénéficient d'une réelle information sur les métiers et les formations, et ceux qui ne puvent compter que sur CPE compatissant qui leur expliquera quand il aura le temps. Je trouve ça sinistre.

Quel PP ne dit pas quinze fois à ses élèves de bien conserver les relevés de note du Bac ? Quel PP ne surveille pas l'orientation de ses élèves ?
Je suis dans un lycée CSP+ et je vois les mêmes phénomènes pour l'orientation (alors que je n'ai pas cessé de leur proposer de les aider).
avatar
RogerMartin
Empereur

Re: Rions un peu avec Libération : témoignage lycéen sur l'inscription à Parcoursup

par RogerMartin le Dim 4 Fév 2018 - 10:55
@Oudemia a écrit:
@RogerMartin a écrit:Elle fera la queue devant le secrétariat de l'UFR dix fois le semestre pour qu'on lui réexplique son EDT ? Elle enverra maman pleurnicher pour avoir ses résultats avant les autres parce qu'elle est stressée ?  
On en voit de plus en plus, des comme ça : il faut encore davantage de vivrensemble autonomie soupe à la niaiserie dans le secondaire, c'est clair...
Je suppose que c'est du vécu, bien sûr

Oui-- ça date de la semaine dernière, L3 tout de même... La mère était pendue au tél avec la secrétaire -- la secrétaire s'est sentie harcelée, lui a plus ou moins raccroché au nez et se sentait coupable de l'avoir fait. Rolling Eyes La mère a fini par rappeler pour s'excuser, mais quelle FOLLE. Ça en dit long sur ce que les parents peuvent se permettre avant la fac, je vous plains.

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
avatar
Fesseur Pro
Vénérable

Re: Rions un peu avec Libération : témoignage lycéen sur l'inscription à Parcoursup

par Fesseur Pro le Dim 4 Fév 2018 - 10:55
@Ruthven a écrit:
Comment une telle élève peut-elle s'en sortir dans le supérieur avec si peu d'autonomie ?
Les ados de maintenant ont en général moins de maturité et d'autonomie qu'avant.
La faute à qui ?
Dixit un père qui tente de se dépatouiller avec parcours sup alors que sa fille ne s'y est pas encore intéressée...

_________________
Pourvu que ça dure... professeur
Rosanette
Expert

Re: Rions un peu avec Libération : témoignage lycéen sur l'inscription à Parcoursup

par Rosanette le Dim 4 Fév 2018 - 10:56
@Aurevilly a écrit:Cet article ne m'a pas fait rire. Il décrit seulement l'inégalité criante entre les élèves. Ceux à qui "on" (les parents) a dit qu'il fallait bien conserver le courrier avec les résultats des notes de français, et les autres. Ceux qui ont pour critères de choix "une école qui permet de réussir et qui vous plait", et ceux qui choisissent une formation uniquement parce qu'elle se déroule à proximité. Ceux qui bénéficient d'une réelle information sur les métiers et les formations, et ceux qui ne puvent compter que sur CPE compatissant qui leur expliquera quand il aura le temps. Je trouve ça sinistre.

Je trouve ce message un peu gonflé, vous avez le droit de croire sur parole cette jeune fille, mais je ne connais pas un PP/prof de français en 1ere pour ne pas dire de conserver précieusement le relevé de notes des EAF. Cette élève a pu ne pas écouter et être négligente (et aurait pu se poser une ou deux questions avant de paumer ledit papier). On a des élèves de Terminale à qui il manque des bulletins, vous pensez vraiment que c'est parce que l'école leur a dit d'allumer le barbecue avec ?

Idem pour les infos sur les formations, les PP font le boulot, les COP aussi, sauf qu'à un moment rien ne remplace le fait de se sortir les doigts des poches, en se renseignant sur le Net, en allant aux JOP etc.
avatar
Ruthven
Monarque

Re: Rions un peu avec Libération : témoignage lycéen sur l'inscription à Parcoursup

par Ruthven le Dim 4 Fév 2018 - 11:01
@Fesseur Pro a écrit:
@Ruthven a écrit:
Comment une telle élève peut-elle s'en sortir dans le supérieur avec si peu d'autonomie ?
Les ados de maintenant ont en général moins de maturité et d'autonomie qu'avant.
La faute à qui ?
Dixit un père qui tente de se dépatouiller avec parcours sup alors que sa fille ne s'y est pas encore intéressée...

Elle n'est pas la seule ... J'ai obligé mes élèves à s'inscrire le week-end dernier, jeudi je vérifie, il y en avait 8 qui ne l'avaient pas fait ... Grosse excuse :"Oui, mais on a jusqu'au 13 mars de toute façon."
avatar
alanne
Fidèle du forum

Re: Rions un peu avec Libération : témoignage lycéen sur l'inscription à Parcoursup

par alanne le Dim 4 Fév 2018 - 11:05
Tu sais, certaines fois tu as beau élever tes enfants dans un cadre , des repères , une "certaine" autonomie ,des valeurs de réussite, eh bien l'enfant va peut etre choisir son avenir sur un critère inattendu et décevant à nos yeux " AH mais je choisis ça parce qu'il n y a pas beaucoup d'heures de cours ". .Vécu dans ma famille ...

_________________
Wait and see
avatar
Anaxagore
Guide spirituel

Re: Rions un peu avec Libération : témoignage lycéen sur l'inscription à Parcoursup

par Anaxagore le Dim 4 Fév 2018 - 11:11
@Ruthven a écrit:http://www.liberation.fr/france/2018/02/02/benie-en-terminale-a-la-courneuve-parcoursup-c-est-deja-galere-avant-meme-de-rentrer-des-voeux_1626718

"J’ai galéré, comme tout le monde dans ma classe d’ailleurs. Il fallait par exemple le numéro INE (NDLR : identifiant national étudiant), qui est mentionné sur le courrier reçu pour les résultats du bac de français… Sauf que je l’avais plus. La plupart des élèves autour de moi l’ont perdu aussi. Donc galère. Il a fallu faire la queue pour que la CPE (conseillère principale d’éducation) nous les imprime."

cafe cafe cafe

Comment une telle élève peut-elle s'en sortir dans le supérieur avec si peu d'autonomie ?


Le bon numéro INE est celui qui est sur le bulletin du premier trimestre non?

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

"Woland fit un signe de la main, et Jérusalem s'éteignit."
Cath
Bon génie

Re: Rions un peu avec Libération : témoignage lycéen sur l'inscription à Parcoursup

par Cath le Dim 4 Fév 2018 - 11:13
Ah mais chez nous l'inscription se fait en grande pompe, de façon obligatoire avec le prof principal... Qui ensuite se fait vertement signaler par le pro adjoint que certains de ses élèves n'ont pas demandé de poursuite d'études quand la date limite approche, comme si tous les élèves de bac pro devaient vouloir poursuivre...
avatar
Ruthven
Monarque

Re: Rions un peu avec Libération : témoignage lycéen sur l'inscription à Parcoursup

par Ruthven le Dim 4 Fév 2018 - 11:13
"Le bon numéro INE est celui qui est sur le bulletin du premier trimestre non?"

Oui (car ils ont ajouté deux lettres, si j'ai bonne mémoire, par rapport au numéro qui apparaît sur le relevé des épreuves anticipées).
avatar
amethyste
Grand sage

Re: Rions un peu avec Libération : témoignage lycéen sur l'inscription à Parcoursup

par amethyste le Dim 4 Fév 2018 - 11:18
@Ruthven a écrit:"Le bon numéro INE est celui qui est sur le bulletin du premier trimestre non?"

Oui (car ils ont ajouté deux lettres, si j'ai bonne mémoire, par rapport au numéro qui apparaît sur le relevé des épreuves anticipées).
Voilà, j'ai cherché ce numéro, noté consciencieusement pour pouvoir le donner à fiston, pour me rendre compte que, ben, non, ce n'était pas le bon. Honnêtement, on est 3 collègues à avoir nos enfants en Terminale et aucun n'a trouvé la procédure légère. Je pense que si l'inscription sur Parcoursup est réalisable par tous les lycéens, la lettre de motivation va discriminer ceux qui ne peuvent pas se faire aider.

_________________
- Le monde est dangereux à vivre ! Non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire.
- L'Etat est notre serviteur et nous n'avons pas à en être les esclaves.
Einstein
avatar
Aurevilly
Niveau 9

Re: Rions un peu avec Libération : témoignage lycéen sur l'inscription à Parcoursup

par Aurevilly le Dim 4 Fév 2018 - 11:25
Rosanette, je n'ai pas dit (parce que je ne le pense pas, évidemment) que nous, les professeurs, ne faisons pas notre travail. Je dis que ce nouveau dispositif est aussi discriminant sinon plus que le précédent et que l'article de Libé est déprimant. Confirmation avec le message d'amethyste...
avatar
romain2203
Niveau 5

Re: Rions un peu avec Libération : témoignage lycéen sur l'inscription à Parcoursup

par romain2203 le Dim 4 Fév 2018 - 11:38
Je suis un peu étranger au sujet mais est-ce qu'il existe un intérêt à utiliser le fameux numéro INE? Est-ce que le numéro INSEE (Sécu) ne suffit pas identifier de façon unique (donc bijective) les élèves?
avatar
Jenny
Modérateur

Re: Rions un peu avec Libération : témoignage lycéen sur l'inscription à Parcoursup

par Jenny le Dim 4 Fév 2018 - 11:58
Je confirme que le numéro INE a changé. Quelques élèves nés à l’étranger ne parviennent pas à s’inscrire.
Les élèves de terminale n’ont pas encore de numéro sécu.
avatar
Laotzi
Habitué du forum

Re: Rions un peu avec Libération : témoignage lycéen sur l'inscription à Parcoursup

par Laotzi le Dim 4 Fév 2018 - 12:07
L'idée est justement d'éviter une interconnexion des fichiers dans une optique de protection des identités et des libertés individuelles.  L'éducation nationale utilise un numen pour les personnels et une BEA/INE depuis 1992 environ en remplacement du NIR (numéro de sécu) après une pression en ce sens de la CNIL. Le numéro de sécu est un numéro non aléatoire qui donne en lui-même beaucoup de renseignements sur l'individu, à la différence du BEA/INE.
En revanche, c'est la première fois que j'entends parler de changement du numéro INE. Jamais eu de problème à ce niveau là parmi mes élèves (dont une partie née à l'étranger) et le numéro figurant sur le relevé des épreuves anticipées à toujours fonctionné.

_________________
"Trouvez donc bon qu'au lieu de vous dire aussi, adieu comme autrefois, je vous dise, adieu comme à présent."
avatar
Fesseur Pro
Vénérable

Re: Rions un peu avec Libération : témoignage lycéen sur l'inscription à Parcoursup

par Fesseur Pro le Dim 4 Fév 2018 - 12:46
Il a changé, un numéro en plus à la fin.
Mais à priori les 2 fonctionnent pour s'inscrire.

_________________
Pourvu que ça dure... professeur
avatar
numéro6
Niveau 5

Re: Rions un peu avec Libération : témoignage lycéen sur l'inscription à Parcoursup

par numéro6 le Dim 4 Fév 2018 - 13:01
@Cath a écrit:Ah mais chez nous l'inscription se fait en grande pompe, de façon obligatoire avec le prof principal... Qui ensuite se fait vertement signaler par le pro adjoint que certains de ses élèves n'ont pas demandé de poursuite d'études quand la date limite approche, comme si tous les élèves de bac pro devaient vouloir poursuivre...

Oui et c'est bien là le problème. Je pense que l'échec (programmé? voulu?) d'APB est dû à l'engorgement des différentes filières par les Bac Pro ou Techno qu'on oblige à faire des voeux d'études supérieures, "au cas où ...", et qui n'ont aucune envie réelle d'aller dans la fac d'histoire ou de philo que leur établissement leur a fait mettre en 19e ou 20e voeu, parce qu'il fallait aussi que toute la liste des voeux soit remplie.
Cleroli
Fidèle du forum

Re: Rions un peu avec Libération : témoignage lycéen sur l'inscription à Parcoursup

par Cleroli le Dim 4 Fév 2018 - 13:04
@amethyste a écrit:
@Ruthven a écrit:"Le bon numéro INE est celui qui est sur le bulletin du premier trimestre non?"

Oui (car ils ont ajouté deux lettres, si j'ai bonne mémoire, par rapport au numéro qui apparaît sur le relevé des épreuves anticipées).
Voilà, j'ai cherché ce numéro, noté consciencieusement pour pouvoir le donner à fiston, pour me rendre compte que, ben, non, ce n'était pas le bon. Honnêtement, on est 3 collègues à avoir nos enfants en Terminale et aucun n'a trouvé la procédure légère. Je pense que si l'inscription sur Parcoursup est réalisable par tous les lycéens, la lettre de motivation va discriminer ceux qui ne peuvent pas se faire aider.
J'avais écrit un message allant dans ce sens ce matin mais apparemment je n'ai pas dû l'envoyer. Je confirme tes propos, Amethyste, ayant un enfant un Tale.
avatar
Dalva
Doyen

Re: Rions un peu avec Libération : témoignage lycéen sur l'inscription à Parcoursup

par Dalva le Dim 4 Fév 2018 - 16:09
@Jenny a écrit:Je confirme que le numéro INE a changé. Quelques élèves nés à l’étranger ne parviennent pas à s’inscrire.
Les élèves de terminale n’ont pas encore de numéro sécu.
Le numéro INE de ma fille, rentré apparemment par l'établissement, est totalement différent de celui qui figure sur ses bulletins et relevé d'épreuve anticipée. Nous n'avons aucun moyen de vérifier que c'est le bon, il n'y a donc qu'à prier pour qu'il ait été rentré sans erreur. Si j'envoie un courriel pour m'en inquiéter et que tous les parents font de même, ça va être galère pour l'établissement. Ils pourraient tout de même nous le transmettre officiellement. Après tout, s'il y a une erreur, c'est ma fille qui l'aura validée en dernier lieu et c'est à elle que ce sera reproché.

Sinon, on a son numéro INSEE dès 16 ans. Ma fille aînée a sa propre carte Vitale depuis un an. Je connais même déjà les numéros de mes enfants de 15 et 8 ans, bien qu'ils soient encore sur le mien.
Contenu sponsorisé

Re: Rions un peu avec Libération : témoignage lycéen sur l'inscription à Parcoursup

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum