Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Dalva
Doyen

Re: Rions un peu avec Libération : témoignage lycéen sur l'inscription à Parcoursup

par Dalva le Dim 4 Fév 2018 - 16:09
@Jenny a écrit:Je confirme que le numéro INE a changé. Quelques élèves nés à l’étranger ne parviennent pas à s’inscrire.
Les élèves de terminale n’ont pas encore de numéro sécu.
Le numéro INE de ma fille, rentré apparemment par l'établissement, est totalement différent de celui qui figure sur ses bulletins et relevé d'épreuve anticipée. Nous n'avons aucun moyen de vérifier que c'est le bon, il n'y a donc qu'à prier pour qu'il ait été rentré sans erreur. Si j'envoie un courriel pour m'en inquiéter et que tous les parents font de même, ça va être galère pour l'établissement. Ils pourraient tout de même nous le transmettre officiellement. Après tout, s'il y a une erreur, c'est ma fille qui l'aura validée en dernier lieu et c'est à elle que ce sera reproché.

Sinon, on a son numéro INSEE dès 16 ans. Ma fille aînée a sa propre carte Vitale depuis un an. Je connais même déjà les numéros de mes enfants de 15 et 8 ans, bien qu'ils soient encore sur le mien.
avatar
amalricu
Habitué du forum

Re: Rions un peu avec Libération : témoignage lycéen sur l'inscription à Parcoursup

par amalricu le Dim 4 Fév 2018 - 16:17
A 16 ans, un mineur se voit en effet délivrer un numéro de sécurité sociale car on lui délivre sa carte vitale. Vécu avec ma famille.


Dernière édition par amalricu le Dim 4 Fév 2018 - 16:46, édité 1 fois
avatar
pamplemousses4
Expert

Re: Rions un peu avec Libération : témoignage lycéen sur l'inscription à Parcoursup

par pamplemousses4 le Dim 4 Fév 2018 - 16:24
Il est peut-être possible de vérifier cet INE, dans Pronote, rubrique Mon compte, mes données (de mémoire), sous la connexion des parents. C'est le cas chez nous.
avatar
Salsepareille
Neoprof expérimenté

Re: Rions un peu avec Libération : témoignage lycéen sur l'inscription à Parcoursup

par Salsepareille le Dim 4 Fév 2018 - 16:26
Quand même, quand on voit votre discussion, ça n'a pas l'air simple, et je comprends qu'un ado insouciant y perde les pédales. C'est finalement la première fois de leur vie, qu'on leur demande vraiment de prendre la gestion des papiers en main, de prendre de vraies décisions qui vont avoir un fort impact sur l'ensemble de leur vie... Pour un ado "lambda" dont la scolarité s'est déroulée sans difficulté, jamais de réflexion n'a vraiment été menée sur l'orientation, sur les papiers à conserver/ à jeter... C'est le moment pour eux de se prendre en main, mais c'est comme tout, ça s'apprend. Et effectivement, certains se feront aider, d'autres non... Mais je ne trouve pas complètement absurde le témoignage de l'ado, qui se plaint d'avoir perdu son numéro d'INE.
avatar
amethyste
Grand sage

Re: Rions un peu avec Libération : témoignage lycéen sur l'inscription à Parcoursup

par amethyste le Dim 4 Fév 2018 - 16:30
D'autant plus qu'il faut avoir la feuille des impôts sur le revenu. Désolée, mais je ne laisserais pas cette feuille à fiston (s'il avait dû faire son inscription comme certains au lycée. Ils avaient vraiment l'avis d'imposition des parents ?)

_________________
- Le monde est dangereux à vivre ! Non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire.
- L'Etat est notre serviteur et nous n'avons pas à en être les esclaves.
Einstein
avatar
Delia
Neoprof expérimenté

Re: Rions un peu avec Libération : témoignage lycéen sur l'inscription à Parcoursup

par Delia le Dim 4 Fév 2018 - 16:39
Ce numéro de Sécu n'est pas un numéro de Sécu. Pris sur le site de l'INSEE :
Toute personne née en France métropolitaine et dans les départements d'outre-mer (DOM) est inscrite au répertoire national d'identification des personnes physiques (RNIPP). L'inscription à ce répertoire entraîne l'attribution du numéro d'inscription au répertoire (NIR) qui est utilisé notamment par les organismes d'assurance maladie pour la délivrance des « cartes vitales ».

Ce numéro d'identification unique de l'individu est formé de 13 chiffres : le sexe (1 chiffre), l'année de naissance (2 chiffres), le mois de naissance (2 chiffres) et le lieu de naissance (5 chiffres). Les 3 chiffres suivants correspondent à un numéro d'ordre qui permet de distinguer les personnes nées au même lieu à la même période ; une clé de contrôle à 2 chiffres complète le NIR.

Le NIR est communément appelé « numéro de sécurité sociale ».


_________________
Un vieillard qui meurt, c'est une bibliothèque qui brûle.
Amadou Hampaté Ba
avatar
Isidoria
Doyen

Re: Rions un peu avec Libération : témoignage lycéen sur l'inscription à Parcoursup

par Isidoria le Dim 4 Fév 2018 - 16:42
Je suis PP de Terminale. Les élèves sont angoissés, mais comme j'étais déjà leur PP l'année dernière, quand ils me disent "j'ai perdu mes bulletins", ou "je n'ai pas pu consulter mes notes d'épreuves anticipées car j'avais jeté ma convocation", je m'énerve un peu. Je leur ai dit et répété des dizaines de fois.
Quant à la procédure ParcourSup, c'est pareil, chez nous on a ciblé large: plusieurs réunions d'information, à destination des élèves et des parents (et des profs).
Il y a des élèves qui se réveillent la semaine d'après en disant "ah c'était la semaine dernière?"... Objectivement, c'est exténuant.
Les lettres de motivation quand ils disent qu'ils n'en ont jamais fait c'est pareil, c'est faux, en collège on travaille sur ça, normalement ils ont eu à en rédiger pour trouver un stage. Et au pire du pire, un élève qui serait passé entre les mailles du filet et qui demanderait à son prof de français ou de n'importe quelle matière de l'aider recevrait de l'aide, à condition bien sûr de ne pas s'y prendre la veille de la fermeture du serveur.
Je trouve vos remarques étonnantes, la plateforme a changé, mais on demande exactement les mêmes choses depuis très longtemps. La lettre de motivation, il y en avait déjà pour certaines formations avec APB, là c'est simplement un peu plus large.
Je suis entièrement d'accord avec les messages qui soulignent le manque de plus en plus flagrant d'autonomie des élèves. C'est de pire en pire.
avatar
Caspar
Bon génie

Re: Rions un peu avec Libération : témoignage lycéen sur l'inscription à Parcoursup

par Caspar le Dim 4 Fév 2018 - 16:45
@Isidoria a écrit:Je suis PP de Terminale. Les élèves sont angoissés, mais comme j'étais déjà leur PP l'année dernière, quand ils me disent "j'ai perdu mes bulletins", ou "je n'ai pas pu consulter mes notes d'épreuves anticipées car j'avais jeté ma convocation", je m'énerve un peu. Je leur ai dit et répété des dizaines de fois.
Quant à la procédure ParcourSup, c'est pareil, chez nous on a ciblé large: plusieurs réunions d'information, à destination des élèves et des parents (et des profs).
Il y a des élèves qui se réveillent la semaine d'après en disant "ah c'était la semaine dernière?"... Objectivement, c'est exténuant.
Les lettres de motivation quand ils disent qu'ils n'en ont jamais fait c'est pareil, c'est faux, en collège on travaille sur ça, normalement ils ont eu à en rédiger pour trouver un stage. Et au pire du pire, un élève qui serait passé entre les mailles du filet et qui demanderait à son prof de français ou de n'importe quelle matière de l'aider recevrait de l'aide, à condition bien sûr de ne pas s'y prendre la veille de la fermeture du serveur.
Je trouve vos remarques étonnantes, la plateforme a changé, mais on demande exactement les mêmes choses depuis très longtemps. La lettre de motivation, il y en avait déjà pour certaines formations avec APB, là c'est simplement un peu plus large.
Je suis entièrement d'accord avec les messages qui soulignent le manque de plus en plus flagrant d'autonomie des élèves. C'est de pire en pire.

Et encore une qui dit que ni son PP ni le ou la CO-PSY Psy-EN ne l'ont aidée.
avatar
Isidoria
Doyen

Re: Rions un peu avec Libération : témoignage lycéen sur l'inscription à Parcoursup

par Isidoria le Dim 4 Fév 2018 - 16:48
Plaît-il?
avatar
Caspar
Bon génie

Re: Rions un peu avec Libération : témoignage lycéen sur l'inscription à Parcoursup

par Caspar le Dim 4 Fév 2018 - 17:00
@Isidoria a écrit:Plaît-il?

Je ne parlais pas de toi mais de l'élève qui témoigne: encore un énième article où sont mentionnés de vilains profs qui n'ont pas assez aidé ou conseillé un élève.
avatar
Fesseur Pro
Vénérable

Re: Rions un peu avec Libération : témoignage lycéen sur l'inscription à Parcoursup

par Fesseur Pro le Dim 4 Fév 2018 - 17:06
@Dalva a écrit:
@Jenny a écrit:Je confirme que le numéro INE a changé. Quelques élèves nés à l’étranger ne parviennent pas à s’inscrire.
Les élèves de terminale n’ont pas encore de numéro sécu.
Le numéro INE de ma fille, rentré apparemment par l'établissement, est totalement différent de celui qui figure sur ses bulletins et relevé d'épreuve anticipée. Nous n'avons aucun moyen de vérifier que c'est le bon, il n'y a donc qu'à prier pour qu'il ait été rentré sans erreur. Si j'envoie un courriel pour m'en inquiéter et que tous les parents font de même, ça va être galère pour l'établissement. Ils pourraient tout de même nous le transmettre officiellement. Après tout, s'il y a une erreur, c'est ma fille qui l'aura validée en dernier lieu et c'est à elle que ce sera reproché.

Sinon, on a son numéro INSEE dès 16 ans. Ma fille aînée a sa propre carte Vitale depuis un an. Je connais même déjà les numéros de mes enfants de 15 et 8 ans, bien qu'ils soient encore sur le mien.

Concernant ce numéro INE, nous nous sommes inscrits sur parcoursup en le retrouvant à l'arrache sur le certificat de scolarité.
A un moment donné de l'inscription, un autre numéro INE apparait.
On a consciencieusement noté les deux...

_________________
Pourvu que ça dure... professeur
avatar
Isidoria
Doyen

Re: Rions un peu avec Libération : témoignage lycéen sur l'inscription à Parcoursup

par Isidoria le Dim 4 Fév 2018 - 17:13
@Caspar a écrit:
@Isidoria a écrit:Plaît-il?

Je ne parlais pas de toi mais de l'élève qui témoigne: encore un énième article où sont mentionnés de vilains profs qui n'ont pas assez aidé ou conseillé un élève.

Oups... C'est ce que je m'étais dit, mais comme tu me citais, je n'ai pas compris.
Je suis en surcharge cognitive à cause de mes fameux TL (entre autres) parce que X n'a pas pu rendre son devoir de philo parce qu'il a de bonnes raisons mais Madame vous pouvez expliquer à Monsieur prof de philo? Y c'est pour son oral blanc de langue, et Z pour l'HG, parce que c'est trop difficile. Je n'en peux plus.
Alors quand on rajoute l'orientation par dessus tout ça, qu'on mélange, ça donne un résultat assez détonnant.
avatar
micaschiste
Vénérable

Re: Rions un peu avec Libération : témoignage lycéen sur l'inscription à Parcoursup

par micaschiste le Dim 4 Fév 2018 - 17:34
@Fesseur Pro a écrit:
@Dalva a écrit:
@Jenny a écrit:Je confirme que le numéro INE a changé. Quelques élèves nés à l’étranger ne parviennent pas à s’inscrire.
Les élèves de terminale n’ont pas encore de numéro sécu.
Le numéro INE de ma fille, rentré apparemment par l'établissement, est totalement différent de celui qui figure sur ses bulletins et relevé d'épreuve anticipée. Nous n'avons aucun moyen de vérifier que c'est le bon, il n'y a donc qu'à prier pour qu'il ait été rentré sans erreur. Si j'envoie un courriel pour m'en inquiéter et que tous les parents font de même, ça va être galère pour l'établissement. Ils pourraient tout de même nous le transmettre officiellement. Après tout, s'il y a une erreur, c'est ma fille qui l'aura validée en dernier lieu et c'est à elle que ce sera reproché.

Sinon, on a son numéro INSEE dès 16 ans. Ma fille aînée a sa propre carte Vitale depuis un an. Je connais même déjà les numéros de mes enfants de 15 et 8 ans, bien qu'ils soient encore sur le mien.

Concernant ce numéro INE, nous nous sommes inscrits sur parcoursup en le retrouvant à l'arrache sur le certificat de scolarité.
A un moment donné de l'inscription, un autre numéro INE apparait.
On a consciencieusement noté les deux...
Dans mon établissement nous avons eu une info la semaine passée concernant l'INE. Il y a eu un changement maintenant les élèves se voient attribuer un RNIE. Les deux numéros fonctionnent sur parcoursup.

Après consultation de la DSI et du SESPAG, voici les informations que nous pouvons vous communiquer concernant les INE à utiliser par les candidats dans PARCOURSUP :

- Suite à une refonte nationale du format des INE, nous vous rappelons que les élèves scolarisés dans les établissements publics et privés sous contrat, de métropole et outre-mer, rattachés au ministère de l'Education Nationale ou au ministère de la Défense, ont été immatriculés sous un nouvel INE nommé RNIE.

Ces numéros RNIE apparaissent dans SIECLE. Ils sont également présents dans PARCOURSUP, suite à la remontée SIECLE effectuée par les établissements. Ils sont constitués de 9 chiffres + 2 lettres (alors que les anciens comportaient 10 chiffres et 1 lettre). =>Les élèves peuvent utiliser l'un ou l'autre.
S'ils s'inscrivent avec l'ancien INE, Parcours sup proposera automatiquement de valider l'inscription avec le nouvel RNIE.

_________________
"Il ne sert à rien à l'homme de gagner la Lune s'il vient à perdre la Terre". François Mauriac
"Pick a star in the dark horizon and follow the light "
avatar
Aurevilly
Niveau 9

Re: Rions un peu avec Libération : témoignage lycéen sur l'inscription à Parcoursup

par Aurevilly le Dim 4 Fév 2018 - 17:53
Quand on lit ce qui précède et les inquiétudes sur les numéros à trouver, les remarques sur le manque d'autonomie des élèves font un peu sourire. Juste une petite information concernant la lettre de motivation : aucun apprentissage systématique au collège, la plupart des élèves trouvent leur stage par "réseau" et n'en rédigent pas. Ce n'est pas très étonnant qu'ils ne soient pas "autonomes" sur ce point 2 ans plus tard.
avatar
Gilles B.
Niveau 6

Re: Rions un peu avec Libération : témoignage lycéen sur l'inscription à Parcoursup

par Gilles B. le Dim 4 Fév 2018 - 18:20
@micaschiste a écrit:
[...]Il y a eu un changement maintenant les élèves se voient attribuer un RNIE. [...]

Et après on s'étonne qu'ils en aient plein le dos !

_________________
CV:
2017-2018: 2 2ndes + 1 1ère & TPE + 1 Term + Eco Approfondie
2016-2017: 3 2ndes + 2 1ère & TPE
2015-2016: 6 2ndes + 1 1ère &TPE + Sciences politiques
2014-2015: CM2
2007-2014: CP
2006-2007: CE1-CE2
2005-2006: CE1
2004-2005: CP-CE1
2002-2004: CM1-CM2
2000-2002: EREA
1999-2000: complément de 2 mi-temps: CE2 & CM2
1998-1999: IUFM tous les jours pendant 6 mois + 1 mois MS-CP et 1 mois CM2
avatar
Caspar
Bon génie

Re: Rions un peu avec Libération : témoignage lycéen sur l'inscription à Parcoursup

par Caspar le Dim 4 Fév 2018 - 19:18
@Aurevilly a écrit:Quand on lit ce qui précède et les inquiétudes sur les numéros à trouver, les remarques sur le manque d'autonomie des élèves font un peu sourire. Juste une petite information concernant la lettre de motivation : aucun apprentissage systématique au collège, la plupart des élèves trouvent leur stage par "réseau" et n'en rédigent pas. Ce n'est pas très étonnant qu'ils ne soient pas "autonomes" sur ce point 2 ans plus tard.

Encore une fois ce qui m'a fait tiquer c'est le côté "les profs ne m'aident pas", ce qui est sans doute exagéré.
avatar
Isidoria
Doyen

Re: Rions un peu avec Libération : témoignage lycéen sur l'inscription à Parcoursup

par Isidoria le Dim 4 Fév 2018 - 19:24
Il est bien évident qu'un problème administratif sur un numéro doit être pris en charge par les adultes, et que la faute n'en incombe pas aux élèves!
Mais sur le lot de tous les élèves, combien vont réagir la veille de la fermeture du serveur? Combien se rendront compte alors qu'il leur manque ce fameux numéro ou autre document? Qu'il faut faire des lettres de motivation,...?
Bien sûr qu'il faut aider les élèves, mais aujourd'hui de plus en plus sont prompts à nous remettre la faute sur le dos alors que je vous assure que nous passons des heures et des heures à aider, rédiger, faire, refaire,... Sans compter les dossiers à remplir, les recommandations. Non vraiment, je parle pour moi, mais je trouve que nos élèves sont de moins en moins indépendants. Que feront-ils quand ils seront seuls à la fac? Sauront-ils s'inscrire dans les cours choisis?


Dernière édition par Isidoria le Dim 4 Fév 2018 - 19:26, édité 1 fois
avatar
Aurevilly
Niveau 9

Re: Rions un peu avec Libération : témoignage lycéen sur l'inscription à Parcoursup

par Aurevilly le Dim 4 Fév 2018 - 19:24
Je comprends, Caspar ! J'adore aussi me décarcasser des heures pour les élèves et entendre ce genre de remarque
avatar
Pseudo
Demi-dieu

Re: Rions un peu avec Libération : témoignage lycéen sur l'inscription à Parcoursup

par Pseudo le Dim 4 Fév 2018 - 19:29
@Ruthven a écrit:http://www.liberation.fr/france/2018/02/02/benie-en-terminale-a-la-courneuve-parcoursup-c-est-deja-galere-avant-meme-de-rentrer-des-voeux_1626718

"J’ai galéré, comme tout le monde dans ma classe d’ailleurs. Il fallait par exemple le numéro INE (NDLR : identifiant national étudiant), qui est mentionné sur le courrier reçu pour les résultats du bac de français… Sauf que je l’avais plus. La plupart des élèves autour de moi l’ont perdu aussi. Donc galère. Il a fallu faire la queue pour que la CPE (conseillère principale d’éducation) nous les imprime."

cafe cafe cafe

Comment une telle élève peut-elle s'en sortir dans le supérieur avec si peu d'autonomie ?


Heu... Je pense que j'aurais pu facilement égarer un tel papelard, et au-delà de l'age du bac.
J'ai bien paumé une paire de fois mon truc avec le numen.
Mais ça va, je survis quand même.


Dernière édition par Pseudo le Dim 4 Fév 2018 - 19:36, édité 1 fois

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
avatar
Caspar
Bon génie

Re: Rions un peu avec Libération : témoignage lycéen sur l'inscription à Parcoursup

par Caspar le Dim 4 Fév 2018 - 19:34
@Aurevilly a écrit:Je comprends, Caspar ! J'adore aussi me décarcasser des heures pour les élèves et entendre ce genre de remarque

C'est le dernier article d'une longue série du même genre. Il y a même eu un fil entier ici-même il n'y a pas longtemps dur le "témoignage à charge d'une élève contre l'école".
avatar
Ruthven
Monarque

Re: Rions un peu avec Libération : témoignage lycéen sur l'inscription à Parcoursup

par Ruthven le Dim 4 Fév 2018 - 19:35
@Isidoria a écrit:Non vraiment, je parle pour moi, mais je trouve que nos élèves sont de moins en moins indépendants. Que feront-ils quand ils seront seuls à la fac? Sauront-ils s'inscrire dans les cours choisis?

Peut-être est-ce parce que tu es PP de Terminale et que tu vois en direct le désastre. Pour ma part, l'an prochain, je jette l'éponge, je n'en peux plus de cette désinvolture permanente, de devoir répéter quinze fois les choses pour que seulement les trois quarts retiennent un bout d'information, de passer pour un odieux tyran alors que j'essaie de limiter les bugs possibles. [Toujours 7 non inscrits dans ma classe à cette heure].
avatar
che35
Niveau 6

Re: Rions un peu avec Libération : témoignage lycéen sur l'inscription à Parcoursup

par che35 le Dim 4 Fév 2018 - 19:41
J'ai été nommé PP n°2 mais j'ai déjà été PP du temps d'APB.
Mon discours aux élèves a toujours été le même. On ne laisse pas traîner les choses. Parce que c'est au moment de l'inscription qu'on se rend compte de petites erreurs éventuelles qu'il faut parfois corriger. Sur parcoursup j'ai déjà eu à le faire (inversions de LV1 LV2, des trucs anodins quoi). L'élève ne devant pas valider son inscription s'il y a des erreurs à corriger, je suis vite sollicité pour faire faire les corrections et je m'en occupe très vite. D'un autre côté je fais comprendre à tous que je ne suis pas leur larbin et que les choses prenant du temps, ceux qui prendraient le risque de vouloir faire les choses en dernière minute assumeront. Je leur ai rappelé qu'ils sont quelques centaines de milliers à travers le pays et que pour le "système" ils ne sont qu'un numéro. Que le même système ne voudra pas savoir s'il y avait une coupure d'électricité la veille du jour de clôture des inscriptions, ou que l'élève a eu un empêchement, une panne d'ordinateur etc... J'en conclus avec eux qu'il leur appartient de se prendre en main et de s'occuper activement de leur orientation, mais que nous sommes là (les 2 PP) pour les seconder (et donc pas pour faire à leur place. En réunion parents-profs j'ai eu des entretiens surnaturels, tout laissait penser que j'allais devoir choisir les études de l'élève que j'avais en face de moi !)
Cette année ce qui me frappe le plus c'est qu'à ce stade, environ 1/4 de la classe envisage une année de césure... ça en dit long sur leur indécision quant aux études à entreprendre.
12/35 non inscrits à ce jour...


Dernière édition par che35 le Dim 4 Fév 2018 - 19:42, édité 1 fois

_________________
"Dans l'art de la guerre la destruction de l'ennemi n'est qu'un pis-aller, le raffinement suprême c'est la destruction de ses plans" Sun-Tzu  l'Art de la Guerre
"La connerie c'est comme le judo, il faut se servir de la force de l'autre" Jean Yanne
avatar
Olympias
Prophète

Re: Rions un peu avec Libération : témoignage lycéen sur l'inscription à Parcoursup

par Olympias le Dim 4 Fév 2018 - 19:42
@RogerMartin a écrit:Elle fera la queue devant le secrétariat de l'UFR dix fois le semestre pour qu'on lui réexplique son EDT ? Elle enverra maman pleurnicher pour avoir ses résultats avant les autres parce qu'elle est stressée ?  
On en voit de plus en plus, des comme ça : il faut encore davantage de vivrensemble autonomie soupe à la niaiserie dans le secondaire, c'est clair...
J'en ai plein comme ça qui ont perdu leur code Pronote, leur code de connexion aux ordis.
avatar
Dalva
Doyen

Re: Rions un peu avec Libération : témoignage lycéen sur l'inscription à Parcoursup

par Dalva le Dim 4 Fév 2018 - 19:45
@pamplemousses4 a écrit:Il est peut-être possible de vérifier cet INE, dans Pronote, rubrique Mon compte, mes données (de mémoire), sous la connexion des parents. C'est le cas chez nous.
Nous n'utilisons malheureusement pas Pronote, merci Pamp' !

@Salsepareille a écrit:Quand même, quand on voit votre discussion, ça n'a pas l'air simple, et je comprends qu'un ado insouciant y perde les pédales. C'est finalement la première fois de leur vie, qu'on leur demande vraiment de prendre la gestion des papiers en main, de prendre de vraies décisions qui vont avoir un fort impact sur l'ensemble de leur vie... Pour un ado "lambda" dont la scolarité s'est déroulée sans difficulté, jamais de réflexion n'a vraiment été menée sur l'orientation, sur les papiers à conserver/ à jeter... C'est le moment pour eux de se prendre en main, mais c'est comme tout, ça s'apprend. Et effectivement, certains se feront aider, d'autres non... Mais je ne trouve pas complètement absurde le témoignage de l'ado, qui se plaint d'avoir perdu son numéro d'INE.
Les élèves ont quand même eu dans chaque classe une information par la COP, information également dispensée aux parents lors d'une réunion qui leur était destinée.
Au cours de cette réunion, le proviseur adjoint nous a bien précisé de ne pas nous affoler, que l'INE changeait, qu'on y ajoutait deux lettres. Je m'attendais donc au changement.

Or on n'a pas juste ajouté deux lettres à l'ancien numéro : il a entièrement changé. Ce qui m'inquiète, c'est que la remontée du logiciel de notes utilisé dans mon académie vers Parcoursup n'est pas automatique : l'établissement doit tout saisir à la main, raison pour laquelle nous (les élèves et leurs parents) devons renseigner manuellement l'intégralité des notes et appréciations de première et terminale, saisie manuelle qui sera vérifiée ensuite par les enseignants.
Donc, mon interrogation est : peut-il y avoir des erreurs de recopie RNIE, ou celui-ci est-il automatiquement associé à l'ancien INE ?

@amethyste a écrit:D'autant plus qu'il faut avoir la feuille des impôts sur le revenu. Désolée, mais je ne laisserais pas cette feuille à fiston (s'il avait dû faire son inscription comme certains au lycée. Ils avaient vraiment l'avis d'imposition des parents ?)
On n'a pas besoin de la feuille d'impôt, seulement du revenu fiscal de référence. L'enfant note le nombre sur un bout de papier s'il doit l'emmener au lycée, et basta.

Sinon, j'apprécie Parcoursup en cela qu'il permet de découvrir facilement l'existence de formations dont on n'avait pas idée. Quand j'étais en terminale, on n'avait pas toutes ces infos, il fallait passer des heures au CIO et on passait forcément à côté des licences nouvellement créées ou de tout ce à quoi on ne pensait pas.
Là, en regardant avec mon aînée si elle ne pourrait pas faire plus d'un voeu (elle va réellement ne faire qu'un seul voeu, ça me démonte), j'ai découvert des formations super intéressantes (pour moi...) et j'ai pu transmettre des liens à ma cadette, qui est en seconde mais ne sait plus trop ce qu'elle voudrait faire plus tard.
avatar
Anaxagore
Guide spirituel

Re: Rions un peu avec Libération : témoignage lycéen sur l'inscription à Parcoursup

par Anaxagore le Dim 4 Fév 2018 - 20:02
Eh ben. J'ai soulevé le pet avec cette histoire d'INE.

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

"Woland fit un signe de la main, et Jérusalem s'éteignit."
avatar
RogerMartin
Empereur

Re: Rions un peu avec Libération : témoignage lycéen sur l'inscription à Parcoursup

par RogerMartin le Dim 4 Fév 2018 - 20:26
C'était quand même une super bonne idée de créer Parcoursup et de changer le numéro INE la même année

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
Contenu sponsorisé

Re: Rions un peu avec Libération : témoignage lycéen sur l'inscription à Parcoursup

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum