Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
RogerMartin
Empereur

Re: Rions un peu avec Libération : témoignage lycéen sur l'inscription à Parcoursup

par RogerMartin le Dim 4 Fév 2018 - 20:26
C'était quand même une super bonne idée de créer Parcoursup et de changer le numéro INE la même année
avatar
Dalva
Doyen

Re: Rions un peu avec Libération : témoignage lycéen sur l'inscription à Parcoursup

par Dalva le Dim 4 Fév 2018 - 20:29
Ouais.
Mais le problème aurait été le même dans APB : Educhorus ne remontait pas non plus automatiquement les données vers APB.
Alors ce qui est bien, dans l'administration, c'est que lorsqu'un logiciel dysfonctionne, au lieu de le mettre à jour, de corriger les bugs, d'ajouter un patch, de remédier au problème, quoi, eh bien on fait une réunion et on dit aux parents pour les rassurer : "Ça ne marche pas, ne vous inquiétez pas, c'est normal, c'était déjà le cas les années passées." Hyper rassurant.
Je suppose qu'on va finir par abandonner Educhorus - encore des sous-sous bien dépensés.
avatar
amethyste
Doyen

Re: Rions un peu avec Libération : témoignage lycéen sur l'inscription à Parcoursup

par amethyste le Dim 4 Fév 2018 - 21:08
@Dalva a écrit:
Sinon, j'apprécie Parcoursup en cela qu'il permet de découvrir facilement l'existence de formations dont on n'avait pas idée. Quand j'étais en terminale, on n'avait pas toutes ces infos, il fallait passer des heures au CIO et on passait forcément à côté des licences nouvellement créées ou de tout ce à quoi on ne pensait pas.
Là, en regardant avec mon aînée si elle ne pourrait pas faire plus d'un voeu (elle va réellement ne faire qu'un seul voeu, ça me démonte), j'ai découvert des formations super intéressantes (pour moi...) et j'ai pu transmettre des liens à ma cadette, qui est en seconde mais ne sait plus trop ce qu'elle voudrait faire plus tard.
Et bien nous, on a dû chercher celles que Fiston désirait, parce qu'elles étaient cataloguées dans une autre rubrique que celle qui paraissait logique.

_________________
- Le monde est dangereux à vivre ! Non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire.
- L'Etat est notre serviteur et nous n'avons pas à en être les esclaves.
Einstein
avatar
Cleroli
Neoprof expérimenté

Re: Rions un peu avec Libération : témoignage lycéen sur l'inscription à Parcoursup

par Cleroli le Dim 4 Fév 2018 - 22:21
@Dalva a écrit:
@pamplemousses4 a écrit:Il est peut-être possible de vérifier cet INE, dans Pronote, rubrique Mon compte, mes données (de mémoire), sous la connexion des parents. C'est le cas chez nous.
Nous n'utilisons malheureusement pas Pronote, merci Pamp' !

@Salsepareille a écrit:Quand même, quand on voit votre discussion, ça n'a pas l'air simple, et je comprends qu'un ado insouciant y perde les pédales. C'est finalement la première fois de leur vie, qu'on leur demande vraiment de prendre la gestion des papiers en main, de prendre de vraies décisions qui vont avoir un fort impact sur l'ensemble de leur vie... Pour un ado "lambda" dont la scolarité s'est déroulée sans difficulté, jamais de réflexion n'a vraiment été menée sur l'orientation, sur les papiers à conserver/ à jeter... C'est le moment pour eux de se prendre en main, mais c'est comme tout, ça s'apprend. Et effectivement, certains se feront aider, d'autres non... Mais je ne trouve pas complètement absurde le témoignage de l'ado, qui se plaint d'avoir perdu son numéro d'INE.
Les élèves ont quand même eu dans chaque classe une information par la COP, information également dispensée aux parents lors d'une réunion qui leur était destinée.
Au cours de cette réunion, le proviseur adjoint nous a bien précisé de ne pas nous affoler, que l'INE changeait, qu'on y ajoutait deux lettres. Je m'attendais donc au changement.

Or on n'a pas juste ajouté deux lettres à l'ancien numéro : il a entièrement changé. Ce qui m'inquiète, c'est que la remontée du logiciel de notes utilisé dans mon académie vers Parcoursup n'est pas automatique : l'établissement doit tout saisir à la main, raison pour laquelle nous (les élèves et leurs parents) devons renseigner manuellement l'intégralité des notes et appréciations de première et terminale, saisie manuelle qui sera vérifiée ensuite par les enseignants.
Donc, mon interrogation est : peut-il y avoir des erreurs de recopie RNIE, ou celui-ci est-il automatiquement associé à l'ancien INE ?

@amethyste a écrit:D'autant plus qu'il faut avoir la feuille des impôts sur le revenu. Désolée, mais je ne laisserais pas cette feuille à fiston (s'il avait dû faire son inscription comme certains au lycée. Ils avaient vraiment l'avis d'imposition des parents ?)
On n'a pas besoin de la feuille d'impôt, seulement du revenu fiscal de référence. L'enfant note le nombre sur un bout de papier s'il doit l'emmener au lycée, et basta.

Sinon, j'apprécie Parcoursup en cela qu'il permet de découvrir facilement l'existence de formations dont on n'avait pas idée. Quand j'étais en terminale, on n'avait pas toutes ces infos, il fallait passer des heures au CIO et on passait forcément à côté des licences nouvellement créées ou de tout ce à quoi on ne pensait pas.
Là, en regardant avec mon aînée si elle ne pourrait pas faire plus d'un voeu (elle va réellement ne faire qu'un seul voeu, ça me démonte), j'ai découvert des formations super intéressantes (pour moi...) et j'ai pu transmettre des liens à ma cadette, qui est en seconde mais ne sait plus trop ce qu'elle voudrait faire plus tard.
Il s'agit du revenu brut global, non du revenu fiscal de référence, je viens de le vérifier.
avatar
Fesseur Pro
Grand Maître

Re: Rions un peu avec Libération : témoignage lycéen sur l'inscription à Parcoursup

par Fesseur Pro le Dim 4 Fév 2018 - 22:29
@Gilles B. a écrit:
@micaschiste a écrit:
[...]Il y a eu un changement maintenant les élèves se voient attribuer un RNIE. [...]

Et après on s'étonne qu'ils en aient plein le dos !
Very Happy

_________________
Pourvu que ça dure... professeur
avatar
Fesseur Pro
Grand Maître

Re: Rions un peu avec Libération : témoignage lycéen sur l'inscription à Parcoursup

par Fesseur Pro le Dim 4 Fév 2018 - 22:31
@Cleroli a écrit:Il s'agit du revenu brut global, non du revenu fiscal de référence, je viens de le vérifier.
Je confirme.
C'est pour faire "en live" une simulation afin de savoir si on est boursier.

_________________
Pourvu que ça dure... professeur
avatar
Kimberlite
Fidèle du forum

Re: Rions un peu avec Libération : témoignage lycéen sur l'inscription à Parcoursup

par Kimberlite le Dim 4 Fév 2018 - 22:53
Je trouve quand même la façon dont évoluent les choses pour les jeunes bien anxiogène.

De mon temps, comme disent les vieux, on avait déjà la bonne pression dans les médias des chiffres du chômage, mais pas de stage en 3ème, pas d'histoire d'inscriptions par internet, de numéro bizarres à connaître pour le post-bac (il y avait des dossiers papier à remplir), ni de lettre de motivation à faire (il me semble, du moins pour ce que j'avais demandé: des prépas et la fac).

On pouvait se concentrer sur les choses purement scolaires, et se poser des questions sur l'orientation de façon il me semble un peu plus sereine (il n'y avait pas d'histoire de points en fonction de l'éloignement, juste un classement à faire si mes souvenirs sont bons, pour certaines formations. On pouvait d'ailleurs en parallèle s'inscrire à la fac et en prépa...).

Je suis plutôt étourdie et facilement stressée (le jour du bac, j'ai réussi à oublier ma carte d'identité dans une salle, pour les oraux, du coup, au moment de l'oral suivant, il m'a fallu courir pour rechercher ma carte dans la salle précédente, youpi...), mais le contexte scolaire apprend à s'organiser. Finalement, je me dis qu'on perd du temps parfois à des bêtises en voulant trop précocement préparer nos élèves à leur avenir (lettre de motivation, exposés, tableurs et autres traitements de texte...) alors qu'en leur apportant de bonnes bases d'apprentissage (savoir réfléchir, lire rapidement, rédiger correctement, savoir apprendre efficacement...) on les aiderait probablement plus (ils ne seraient pas prêts à être lâchés dans le monde du travail, mais peut-être en fait plus autonomes pour rapidement se renseigner et se mettre à ces différents outils et pratiques qui font la joie du monde des adultes).

_________________
Spoiler:
avatar
RogerMartin
Empereur

Re: Rions un peu avec Libération : témoignage lycéen sur l'inscription à Parcoursup

par RogerMartin le Dim 4 Fév 2018 - 22:57
@Kimberlite a écrit:Je trouve quand même la façon dont évoluent les choses pour les jeunes bien anxiogène.

De mon temps, comme disent les vieux, on avait déjà la bonne pression dans les médias des chiffres du chômage, mais pas de stage en 3ème, pas d'histoire d'inscriptions par internet, de numéro bizarres à connaître pour le post-bac (il y avait des dossiers papier à remplir), ni de lettre de motivation à faire (il me semble, du moins pour ce que j'avais demandé: des prépas et la fac).

On pouvait se concentrer sur les choses purement scolaires, et se poser des questions sur l'orientation de façon il me semble un peu plus sereine (il n'y avait pas d'histoire de points en fonction de l'éloignement, juste un classement à faire si mes souvenirs sont bons, pour certaines formations. On pouvait d'ailleurs en parallèle s'inscrire à la fac et en prépa...).

Je suis plutôt étourdie et facilement stressée (le jour du bac, j'ai réussi à oublier ma carte d'identité dans une salle, pour les oraux, du coup, au moment de l'oral suivant, il m'a fallu courir pour rechercher ma carte dans la salle précédente, youpi...), mais le contexte scolaire apprend à s'organiser. Finalement, je me dis qu'on perd du temps parfois à des bêtises en voulant trop précocement préparer nos élèves à leur avenir (lettre de motivation, exposés, tableurs et autres traitements de texte...) alors qu'en leur apportant de bonnes bases d'apprentissage (savoir réfléchir, lire rapidement, rédiger correctement, savoir apprendre efficacement...) on les aiderait probablement plus (ils ne seraient pas prêts à être lâchés dans le monde du travail, mais peut-être en fait plus autonomes pour rapidement se renseigner et se mettre à ces différents outils et pratiques qui font la joie du monde des adultes).

Absolument.

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
avatar
Dalva
Doyen

Re: Rions un peu avec Libération : témoignage lycéen sur l'inscription à Parcoursup

par Dalva le Dim 4 Fév 2018 - 23:02
Cleroli et Fesseur Pro, c'est exact. En fait chez nous, depuis des années, le revenu fiscal de référence est le revenu brut global au centime près, si bien que je ne me suis pas ennuyée à regarder plus loin que la première page de notre avis d'imposition. Cela reste un nombre à recopier, toutefois : pas besoin de laisser traîner son avis d'imposition dans le sac de son enfant.
avatar
DesolationRow
Grand Maître

Re: Rions un peu avec Libération : témoignage lycéen sur l'inscription à Parcoursup

par DesolationRow le Dim 4 Fév 2018 - 23:02
Décidément, j'aurai passé ma journée à Kimberlite.
avatar
Isidoria
Doyen

Re: Rions un peu avec Libération : témoignage lycéen sur l'inscription à Parcoursup

par Isidoria le Lun 5 Fév 2018 - 14:22
Avez-vous vu ça: https://www.tonavenir.net/se-faire-aider-inscriptions-post-bac/
J’avoue ne pas arriver à déterminer si c’est une blague. Les tarifs sont absolument prohibitifs.
avatar
amethyste
Doyen

Re: Rions un peu avec Libération : témoignage lycéen sur l'inscription à Parcoursup

par amethyste le Lun 5 Fév 2018 - 17:06
@Isidoria a écrit:Avez-vous vu ça: https://www.tonavenir.net/se-faire-aider-inscriptions-post-bac/
J’avoue ne pas arriver à déterminer si c’est une blague. Les tarifs sont absolument prohibitifs.
Je sens que je vais montrer ça à fiston et lui demander combien il va me payer pour relire ses lettres de motivation abi .

_________________
- Le monde est dangereux à vivre ! Non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire.
- L'Etat est notre serviteur et nous n'avons pas à en être les esclaves.
Einstein
anthracite
Niveau 7

Re: Rions un peu avec Libération : témoignage lycéen sur l'inscription à Parcoursup

par anthracite le Lun 5 Fév 2018 - 20:35
Je sens que je vais montrer ça à fiston et lui demander combien il va me payer pour relire ses lettres de motivation
Tu files un mauvais coton amethyste abi élevé comme ça, il ne faudra pas s'étonner que fiston te présente la facture quand il devra pousser ton chariot et te recoller le dentier Very Happy
avatar
amethyste
Doyen

Re: Rions un peu avec Libération : témoignage lycéen sur l'inscription à Parcoursup

par amethyste le Lun 5 Fév 2018 - 20:48
@anthracite a écrit:
Je sens que je vais montrer ça à fiston et lui demander combien il va me payer pour relire ses lettres de motivation
Tu files un mauvais coton amethyste abi  élevé comme ça, il ne faudra pas s'étonner que fiston te présente la facture quand il devra pousser ton chariot et te recoller le dentier Very Happy  
De toutes manières, ils sont briefés : on leur paye leurs études, ils paieront notre retraite quand nous serons croulants. De temps en temps, on a des remarques sur le fait de devoir être gentil avec eux si on veut vraiment avoir une maison de retraite digne de ce nom, mais la menace ne nous fait même pas peur diable .
D'un autre côté, une fois bien rodée, je pourrais proposer mes services à tous leurs copains pour l'inscription à Parcoursup .

_________________
- Le monde est dangereux à vivre ! Non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire.
- L'Etat est notre serviteur et nous n'avons pas à en être les esclaves.
Einstein
Contenu sponsorisé

Re: Rions un peu avec Libération : témoignage lycéen sur l'inscription à Parcoursup

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum