Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
SPQR 08
Niveau 5

Re: PISA : la discipline force principale de l'école ?

par SPQR 08 le Mar 6 Fév 2018 - 19:55
Tu peux le dire ! J'ai fait 15 bahuts différents : LP, Lycée de centre-ville "élitiste", collège, collège REP et REP+. Et ce qui marche (pour moi), c'est ça dans tous les cas ou presque !
avatar
Eleven
Fidèle du forum

Re: PISA : la discipline force principale de l'école ?

par Eleven le Mar 6 Fév 2018 - 20:01
J'aimerai bien connaître ta méthode Thiriet !

_________________
2015-2016 : Première année contractuelle : sixièmes, cinquièmes.
2016-2017 : Deuxième année contractuelle : troisièmes, quatrièmes et cinquièmes.
2017-2018 : Troisième année contractuelle : sixièmes, cinquièmes.
2018-2019 : Quatrième année contractuelle : troisièmes, quatrièmes et sixièmes.
avatar
Nemuyoake
Niveau 10

Re: PISA : la discipline force principale de l'école ?

par Nemuyoake le Mer 7 Fév 2018 - 1:08
Dans mon etablissement, on peut parfaitement ne pas faire cours si on estime que les conditions ne sont pas reunies. Les eleves se font engueuler par leur prof/principal/CPE etc. et les parents sont avec l'equipe pedagogique car ils ont conscience que leurs gamins doivent avoir une bonne education (on est un prive dans une region rurale/populaire).

On oblige les eleves a etudier 2h chaque soir la semaine precedent les exams en ne rendant pas les portables et n'autorisant pas leur retour a la maison tant qu'ils n'ont pas acquis les points de controle continu. C'est par contre beaucoup de travail pour les enseignants et toute l'equipe pedagogique.

La reussite de certains pays asiatiques vient entre autres de ce genre de systeme. Ca, plus la competition pour avoir un bon travail (correle a l'universite dont on sort).

_________________
Si vous êtes intéressés par le métier d'enseignant au Japon...
https://nemuyoake.wordpress.com/
Vous pouvez lire les 20 premières pages de mon livre Intuitu Personae gratuitement ici
avatar
egomet
Grand sage

Re: PISA : la discipline force principale de l'école ?

par egomet le Mer 7 Fév 2018 - 2:35
Thiriet a écrit:Pas entièrement d'accord avec le constat, peut être parce que je n'ai jamais supporté la discipline imposée et non explicitée. Je pense que l'on peut raccrocher et intéresser bcp de gamins sans cela. Le climat de confiance réciproque exige beaucoup de responsabilité mutuelle et de "discipline" des 2 parties. Faire confiance me semble le plus formateur. Après, le jour ou des gamins "dérapent", je me réserve le droit de leur en faire part de manière disons "fleurie".

La confiance est effectivement supérieure, quand on ne peut pas la confondre avec de la naïveté. Une fois que la possibilité de la sanction est clairement établie, la probabilité d'en avoir besoin diminue.

A l'inverse, tout ce qui met en doute la légitimité du professeur ou de ses sanctions augmente la probabilité des désordres. J'ai été lourdement chahuté dans certains établissements et pas du tout dans d'autres. Mais j'admets que je me laisse facilement déstabiliser par les reproches de la hiérarchie. Pas évident d'affirmer son autorité, quand il faut la réclamer à un CDE.

On aimerait, pour pouvoir faire confiance aux élèves, que nos supérieurs nous fassent eux-mêmes confiance.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Mes livres, mes poèmes, quelques réflexions pédagogiques assez terre-à-terre: http://egomet.sanqualis.com/
Contenu sponsorisé

Re: PISA : la discipline force principale de l'école ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum