Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Bouboule
Expert spécialisé

Re: Réforme du bac : le gouvernement envisage la suppression des séries S, L et ES

par Bouboule le Mer 14 Fév 2018 - 20:24
@Caspar a écrit:
@Bouboule a écrit:
@Caspar a écrit:
@Bouboule a écrit:

Je ne connais pas les certifications mais en supprimant l'épreuve terminale et en se rapprochant des standards internationaux, est-ce qu'on ne va pas aller vers des choses plus simples car plus normées ?

Nous sommes déjà passés au contrôle continu depuis plusieurs années en LV, pour les épreuves de CO et expression orale. Nos grilles de correction sont déjà en partie "normées" par le CECRL, qui un standard européen.

Alors pourquoi ce délire "pédagogique" ? Juste une lubie d'inspections ?

Je ne comprends pas ta question.

Il me semble que préparer des certifications incitent plutôt à travailler de façon normée pas à faire rentrer X dans telle notion comme tu l'as écrit mais j'ai peut-être mal perçu ce que tu dénonçais.
Feuchtwanger
Niveau 8

Re: Réforme du bac : le gouvernement envisage la suppression des séries S, L et ES

par Feuchtwanger le Mer 14 Fév 2018 - 20:45
@Flagada_28 a écrit:

Je n'ai pas dit ça, comme je vous dit ça reste logique pour moi qu'ils enseignent cette discipline. D'ailleurs je trouve ça plutot cool de mixer nos connaissances en SES et HG.
Mais je reste très inquiet pour les postes en SES .

Je comprends votre inquiétude pour les postes de SES.
Pour ce qui est des sciences po, il me semble à peu près certain que l'on ira vers un partage moitié/moitié sur les horaires entre les profs de SES et histoire, avec quelques rééquilibrages selon les DHG locales (c'est le but de la réforme d'être modulaire).
Un point positif (ou négatif selon la vision de chacun) est de pouvoir un peu mieux qualibrer les services en fonction des compétences de chacun. Dans un lycée, un prof de SES peut par exemple ne pas s'intéresser à la préparation Sciences Po alors qu'un prof d'HG peut (par des études antérieures) être passé par un IEP.
C'est un peu comme l'option de droit où il peut arriver que les profs d'HG aient plus de diplômes que les profs de SES.
Bref, la souplesse n'est pas forcément un mal mais je conçois bien que je la vois plus sereinement dans la mesure où la dotation horaire de l'HG n'est pas touchée à la base.
J'ai par contre vraiment très peur pour les SVT.
chmarmottine
Fidèle du forum

Re: Réforme du bac : le gouvernement envisage la suppression des séries S, L et ES

par chmarmottine le Mer 14 Fév 2018 - 20:48
@Feuchtwanger a écrit:
@Flagada_28 a écrit:

Je n'ai pas dit ça, comme je vous dit ça reste logique pour moi qu'ils enseignent cette discipline. D'ailleurs je trouve ça plutot cool de mixer nos connaissances en SES et HG.
Mais je reste très inquiet pour les postes en SES .

Je comprends votre inquiétude pour les postes de SES.
Pour ce qui est des sciences po, il me semble à peu près certain que l'on ira vers un partage moitié/moitié sur les horaires entre les profs de SES et histoire, avec quelques rééquilibrages selon les DHG locales (c'est le but de la réforme d'être modulaire).
Un point positif (ou négatif selon la vision de chacun) est de pouvoir un peu mieux qualibrer les services en fonction des compétences de chacun. Dans un lycée, un prof de SES peut par exemple ne pas s'intéresser à la préparation Sciences Po alors qu'un prof d'HG peut (par des études antérieures) être passé par un IEP.
C'est un peu comme l'option de droit où il peut arriver que les profs d'HG aient plus de diplômes que les profs de SES.
Bref, la souplesse n'est pas forcément un mal mais je conçois bien que je la vois plus sereinement dans la mesure où la dotation horaire de l'HG n'est pas touchée à la base.
J'ai par contre vraiment très peur pour les SVT.
AH bon, pourquoi ?
avatar
Sulfolobus
Expert

Re: Réforme du bac : le gouvernement envisage la suppression des séries S, L et ES

par Sulfolobus le Mer 14 Fév 2018 - 20:54
celinesud a écrit:
Feuchwanger a écrit:
J'ai par contre vraiment très peur pour les SVT.
AH bon, pourquoi ?
Parce que tous les scientifiques intéressés par la physique ou la chimie ou les maths ne prendront pas SVT en terminale et prendront probablement info en première. (enfin en terme de formation c'est ce que je ferais)
Parce que tous les scientifiques intéressés par biologie/géologie auront tout intérêt à prendre maths / PC voire maths/info tant pour assurer de meilleures études en biologie/géologie derrière que pour se laisser des portes ouvertes.

Il ne restera que ceux qui ne veulent pas faire se confronter aux maths et/ou à la physique et/ou à l'info. Même l'option agronomie (qui jusqu'à aujourd'hui avait un réel intérêt) ne m'a pas l'air très prometteuse pour un jeune intéressé par l'agronomie.
gainz
Niveau 8

Re: Réforme du bac : le gouvernement envisage la suppression des séries S, L et ES

par gainz le Mer 14 Fév 2018 - 20:55
celinesud a écrit:
@Feuchtwanger a écrit:
@Flagada_28 a écrit:

Je n'ai pas dit ça, comme je vous dit ça reste logique pour moi qu'ils enseignent cette discipline. D'ailleurs je trouve ça plutot cool de mixer nos connaissances en SES et HG.
Mais je reste très inquiet pour les postes en SES .

Je comprends votre inquiétude pour les postes de SES.
Pour ce qui est des sciences po, il me semble à peu près certain que l'on ira vers un partage moitié/moitié sur les horaires entre les profs de SES et histoire, avec quelques rééquilibrages selon les DHG locales (c'est le but de la réforme d'être modulaire).
Un point positif (ou négatif selon la vision de chacun) est de pouvoir un peu mieux qualibrer les services en fonction des compétences de chacun. Dans un lycée, un prof de SES peut par exemple ne pas s'intéresser à la préparation Sciences Po alors qu'un prof d'HG peut (par des études antérieures) être passé par un IEP.
C'est un peu comme l'option de droit où il peut arriver que les profs d'HG aient plus de diplômes que les profs de SES.
Bref, la souplesse n'est pas forcément un mal mais je conçois bien que je la vois plus sereinement dans la mesure où la dotation horaire de l'HG n'est pas touchée à la base.
J'ai par contre vraiment très peur pour les SVT.
AH bon, pourquoi ?

je le suis bien davantage pour les SI, avec seulement 2 spé en Tale, phys/svt c'est sans problème pour paces, par contre, SI+?? l'horizon est quand même plus fermé sauf qques IUT
avatar
Caspar
Bon génie

Re: Réforme du bac : le gouvernement envisage la suppression des séries S, L et ES

par Caspar le Mer 14 Fév 2018 - 20:56
@Bouboule a écrit:
@Caspar a écrit:
@Bouboule a écrit:
@Caspar a écrit:

Nous sommes déjà passés au contrôle continu depuis plusieurs années en LV, pour les épreuves de CO et expression orale. Nos grilles de correction sont déjà en partie "normées" par le CECRL, qui un standard européen.

Alors pourquoi ce délire "pédagogique" ? Juste une lubie d'inspections ?

Je ne comprends pas ta question.

Il me semble que préparer des certifications incitent plutôt à travailler de façon normée pas à faire rentrer X dans telle notion comme tu l'as écrit mais j'ai peut-être mal perçu ce que tu dénonçais.

Si tu parles des certifications de type "Cambridge", elles ne concernent pas tous les élèves. Celle qui est passée en seconde n'est pas censée faire l'objet d'une préparation ou d'un bachotage.

Journal de France 2: la réforme du bac est évoquée en une minute, au bout de trente minutes de journal.
chmarmottine
Fidèle du forum

Re: Réforme du bac : le gouvernement envisage la suppression des séries S, L et ES

par chmarmottine le Mer 14 Fév 2018 - 20:56
Pourtant, jusqu'ici, la spécialité svt était beaucoup choisie par les élèves, notamment pour faire médecine.
avatar
gauvain31
Monarque

Re: Réforme du bac : le gouvernement envisage la suppression des séries S, L et ES

par gauvain31 le Mer 14 Fév 2018 - 21:01
Il y a en effet un déséquilibre de traitement entre les élèves de SPC/SVT qui seront obligés de prendre des maths en complémentaire s'ils veulent réellement envisager de poursuivre des études scientifiques et les élèves de Maths/SPC ou Maths/info . Il aurait fallu créer un enseignement de "SVT complémentaire" pour ramener quelques élèves de ces options....
Dans tous les cas de figure, nous aurons une génération d'élèves "scientifiques" à qui on aura amputé une bonne partie de la culture scientifique...
Que choisiront les élèves ? Le parcours qui leur offrira le plus de portes après le bac....

EDIT : Bref je sens que seuls les élèves qui voudront faire PACES prendront SVT/SPC + Maths complémentaires


Dernière édition par gauvain31 le Mer 14 Fév 2018 - 21:06, édité 2 fois
avatar
Firefly
Niveau 4

Re: Réforme du bac : le gouvernement envisage la suppression des séries S, L et ES

par Firefly le Mer 14 Fév 2018 - 21:02
@Caspar a écrit:
@Bouboule a écrit:
@Caspar a écrit:
@Bouboule a écrit:

Alors pourquoi ce délire "pédagogique" ? Juste une lubie d'inspections ?

Je ne comprends pas ta question.

Il me semble que préparer des certifications incitent plutôt à travailler de façon normée pas à faire rentrer X dans telle notion comme tu l'as écrit mais j'ai peut-être mal perçu ce que tu dénonçais.

Si tu parles des certifications de type "Cambridge", elles ne concernent pas tous les élèves. Celle qui est passée en seconde n'est pas censée faire l'objet d'une préparation ou d'un bachotage.

Journal de France 2: la réforme du bac est évoquée en une minute, au bout de trente minutes de journal.

Nos formateurs Cambridge nous ont dit cette année qu’il fallait préparer les’ élèves...
avatar
Sulfolobus
Expert

Re: Réforme du bac : le gouvernement envisage la suppression des séries S, L et ES

par Sulfolobus le Mer 14 Fév 2018 - 21:03
celinesud a écrit:Pourtant, jusqu'ici, la spécialité svt était beaucoup choisie par les élèves, notamment pour faire médecine.

Pour l'université et les prépas en SVT, jusqu'ici, la spécialité (sauf SI bien sûr et agro pour géol) n'avait aucune importance : le coeur de la formation étant assurée par le tronc commun en maths/PC/SVT. Mais vu que tu ne peux pas faire de SVT sans PC ou sans maths, ça va piquer méchamment de ne pas en faire ou d'en avoir fait trop peu.

Pour la PACES, vu l'inutilité totale des SVT pour la première année, ce n'était un calcul valable que parce que les autres spés n'avaient pas plus d'intérêt. Le coeur de la formation était là aussi apporté par le tronc commun et la spé se rattrapait au besoin en quelques heures.
avatar
gauvain31
Monarque

Re: Réforme du bac : le gouvernement envisage la suppression des séries S, L et ES

par gauvain31 le Mer 14 Fév 2018 - 21:05
@Sulfolobus a écrit:
celinesud a écrit:Pourtant, jusqu'ici, la spécialité svt était beaucoup choisie par les élèves, notamment pour faire médecine.

Pour l'université et les prépas en SVT, jusqu'ici, la spécialité (sauf SI bien sûr et agro pour géol) n'avait aucune importance : le coeur de la formation étant assurée par le tronc commun en maths/PC/SVT. Mais vu que tu ne peux pas faire de SVT sans PC ou sans maths, ça va piquer méchamment de ne pas en faire ou d'en avoir fait trop peu.

Pour la PACES, vu l'inutilité totale des SVT pour la première année, ce n'était un calcul valable que parce que les autres spés n'avaient pas plus d'intérêt. Le coeur de la formation était là aussi apporté par le tronc commun et la spé se rattrapait au besoin en quelques heures.

Ma collègue qui enseigne en BCPST m'a raconté qu'il prendront sûrement en priorité les élèves de Maths/Physique


Dernière édition par gauvain31 le Mer 14 Fév 2018 - 21:23, édité 1 fois
chmarmottine
Fidèle du forum

Re: Réforme du bac : le gouvernement envisage la suppression des séries S, L et ES

par chmarmottine le Mer 14 Fév 2018 - 21:06
C'est quoi BCPST, déjà ?
véto ?
gainz
Niveau 8

Re: Réforme du bac : le gouvernement envisage la suppression des séries S, L et ES

par gainz le Mer 14 Fév 2018 - 21:09
@gauvain31 a écrit:Il y a en effet un déséquilibre de traitement entre les élèves de SPC/SVT qui seront obligés de prendre des maths en complémentaire s'ils veulent réellement envisager de poursuivre des études scientifiques et les élèves de Maths/SPC ou Maths/info . Il aurait fallu créer un enseignement de "SVT complémentaire" pour ramener quelques élèves de ces options....
Dans tous les cas de figure,  nous aurons une génération d'élèves "scientifiques" à qui on aura amputé une bonne partie de la culture scientifique...
Que choisiront les élèves ? Le parcours qui leur offrira le plus de portes après le bac....

EDIT : Bref je sens que seuls les élèves qui voudront faire PACES prendront SVT/SPC + Maths complémentaires

logique en même temps:
pas de svt en MPSI,PCSI, IUT info....c'est plutôt la situation actuelle qui était curieuse
avatar
gauvain31
Monarque

Re: Réforme du bac : le gouvernement envisage la suppression des séries S, L et ES

par gauvain31 le Mer 14 Fév 2018 - 21:10
celinesud a écrit:C'est quoi BCPST, déjà ?
véto ?

Classe prépa Biologie, Chimie, Physique et Sciences de la Terre
Vinceom
Niveau 1

Re: Réforme du bac : le gouvernement envisage la suppression des séries S, L et ES

par Vinceom le Mer 14 Fév 2018 - 21:11
Moi ce que j'attends avec impatience, c'est le contenu des programmes de maths et physique en majeures de terminale ... parce que le programme actuel et donc le niveau actuel ... bonjour la catastrophe... Celui en TS qui maîtrise la règle de 3 ou qui calcule de tête une augmentation de 10% ou bien qui sait que 4/5 = 0.8, il passe tout de suite pour le crack en maths. La preuve, il a une mention TB comme 35% de ses camarades en TS.
Donc stop au saupoudrage en physique et rétablissons les équa diff en maths ! Pourquoi les élèves il y'a 10, 20,30,40, 50,60,70 ... ans y arrivaient et pas ceux depuis 2012? Parce qu'il faut 92% de réussite en S ! Ben oui Jean-Michel! Nos élèves actuels en TS sont incapables de faire l'étude de fonction (genre exp ou ln) de l'épreuve de maths du bac G fin 80 debut 90 !!! Mais on est rassuré puisqu'ils ont tous (à 8% pres) le bac et en plus avec des mentions à la pelle ...

Vinceom, énervé ...
avatar
Caspar
Bon génie

Re: Réforme du bac : le gouvernement envisage la suppression des séries S, L et ES

par Caspar le Mer 14 Fév 2018 - 21:12
@Firefly a écrit:
@Caspar a écrit:
@Bouboule a écrit:
@Caspar a écrit:

Je ne comprends pas ta question.

Il me semble que préparer des certifications incitent plutôt à travailler de façon normée pas à faire rentrer X dans telle notion comme tu l'as écrit mais j'ai peut-être mal perçu ce que tu dénonçais.

Si tu parles des certifications de type "Cambridge", elles ne concernent pas tous les élèves. Celle qui est passée en seconde n'est pas censée faire l'objet d'une préparation ou d'un bachotage.

Journal de France 2: la réforme du bac est évoquée en une minute, au bout de trente minutes de journal.

Nos formateurs Cambridge nous ont dit cette année qu’il fallait préparer les’ élèves...

Décidément il y a plusieurs sons de cloche: j'ai été formé il y a deux ans, on nous a doit de ne SURTOUT PAS préparer les élèves, que c'était contraire à l'esprit de l'épreuve. Une collègue qui est formatrice de formateurs me dit la même chose.
avatar
Sulfolobus
Expert

Re: Réforme du bac : le gouvernement envisage la suppression des séries S, L et ES

par Sulfolobus le Mer 14 Fév 2018 - 21:18
@gauvain31 a écrit:
@Sulfolobus a écrit:
celinesud a écrit:Pourtant, jusqu'ici, la spécialité svt était beaucoup choisie par les élèves, notamment pour faire médecine.

Pour l'université et les prépas en SVT, jusqu'ici, la spécialité (sauf SI bien sûr et agro pour géol) n'avait aucune importance : le coeur de la formation étant assurée par le tronc commun en maths/PC/SVT. Mais vu que tu ne peux pas faire de SVT sans PC ou sans maths, ça va piquer méchamment de ne pas en faire ou d'en avoir fait trop peu.

Pour la PACES, vu l'inutilité totale des SVT pour la première année, ce n'était un calcul valable que parce que les autres spés n'avaient pas plus d'intérêt. Le coeur de la formation était là aussi apporté par le tronc commun et la spé se rattrapait au besoin en quelques heures.

Ma collègue qui enseigne en BCPST m'a raconté qu'il prendront sûrement en priorité les élèves de Maths/physiques
C'est malheureusement la bonne chose à faire
avatar
l-es-prit1
Niveau 7

Re: Réforme du bac : le gouvernement envisage la suppression des séries S, L et ES

par l-es-prit1 le Mer 14 Fév 2018 - 21:29
Je ne vois pas en quoi la Géopolitique serait enseignée par les SES. Partager les sciences po oui.. quand je vois qu'on fait la Ve République en spé science-po aujourd'hui... on fait aussi de l'Histoire!
La Géopolitique, c'est le mariage de l'Histoire et a Géographie. Rien d'autre.
LadKlima
Niveau 5

Re: Réforme du bac : le gouvernement envisage la suppression des séries S, L et ES

par LadKlima le Mer 14 Fév 2018 - 21:30
@Vinceom a écrit:Moi ce que j'attends avec impatience, c'est le contenu des programmes de maths et physique en majeures de terminale ... parce que le programme actuel et donc le niveau actuel ... bonjour la catastrophe... Celui en TS qui maîtrise la règle de 3 ou qui calcule de tête une augmentation de 10% ou bien qui sait que 4/5 = 0.8,  il passe tout de suite pour le crack en maths. La preuve, il a une mention TB comme 35% de ses camarades en TS.
Donc stop au saupoudrage en physique et rétablissons les équa diff en maths ! Pourquoi les élèves il y'a 10, 20,30,40, 50,60,70 ... ans y arrivaient et pas ceux depuis 2012? Parce qu'il faut 92% de réussite en S ! Ben oui Jean-Michel! Nos élèves actuels en TS sont incapables de faire l'étude de fonction (genre exp ou ln) de l'épreuve de maths du bac G fin 80 debut 90 !!! Mais on est rassuré puisqu'ils ont tous (à 8% pres) le bac et en plus avec des mentions à la pelle ...

Vinceom, énervé ...

Je crains que ça n'aille dans l'autre sens ! La majeure mathématiques des anciens TS sera également la majeure mathématiques des anciens TES pour ceux qui prendront par exemple SES/maths, donc un programme sûrement entre la TS actuelle et la TES, mais j'espère me tromper.
avatar
gauvain31
Monarque

Re: Réforme du bac : le gouvernement envisage la suppression des séries S, L et ES

par gauvain31 le Mer 14 Fév 2018 - 21:30
@Sulfolobus a écrit:
@gauvain31 a écrit:
@Sulfolobus a écrit:
celinesud a écrit:Pourtant, jusqu'ici, la spécialité svt était beaucoup choisie par les élèves, notamment pour faire médecine.

Pour l'université et les prépas en SVT, jusqu'ici, la spécialité (sauf SI bien sûr et agro pour géol) n'avait aucune importance : le coeur de la formation étant assurée par le tronc commun en maths/PC/SVT. Mais vu que tu ne peux pas faire de SVT sans PC ou sans maths, ça va piquer méchamment de ne pas en faire ou d'en avoir fait trop peu.

Pour la PACES, vu l'inutilité totale des SVT pour la première année, ce n'était un calcul valable que parce que les autres spés n'avaient pas plus d'intérêt. Le coeur de la formation était là aussi apporté par le tronc commun et la spé se rattrapait au besoin en quelques heures.

Ma collègue qui enseigne en BCPST m'a raconté qu'il prendront sûrement en priorité les élèves de Maths/Physique
C'est malheureusement la bonne chose à faire

Oui c'est bien triste, et cela pose de nombreuses questions. Parmi ces questions : quel sera le préjudice pour notre matière en terme de postes? . Avec l'ouverture d'un nouveau lycée l'an dernier, il y a eu énormément de pertes d'élèves donc de perte d'heures. Il n'y a plus depuis cette année de BMP . J'ai très peur avec la réforme que ma collègue arrivée dernièrement (et c'était il y a 5 ans) soit victime d'une mesure de carte scolaire (avec deux petits boud'chou, ça va être dur)
Bouboule
Expert spécialisé

Re: Réforme du bac : le gouvernement envisage la suppression des séries S, L et ES

par Bouboule le Mer 14 Fév 2018 - 21:35
@Sulfolobus a écrit:
@gauvain31 a écrit:
@Sulfolobus a écrit:
celinesud a écrit:Pourtant, jusqu'ici, la spécialité svt était beaucoup choisie par les élèves, notamment pour faire médecine.

Pour l'université et les prépas en SVT, jusqu'ici, la spécialité (sauf SI bien sûr et agro pour géol) n'avait aucune importance : le coeur de la formation étant assurée par le tronc commun en maths/PC/SVT. Mais vu que tu ne peux pas faire de SVT sans PC ou sans maths, ça va piquer méchamment de ne pas en faire ou d'en avoir fait trop peu.

Pour la PACES, vu l'inutilité totale des SVT pour la première année, ce n'était un calcul valable que parce que les autres spés n'avaient pas plus d'intérêt. Le coeur de la formation était là aussi apporté par le tronc commun et la spé se rattrapait au besoin en quelques heures.

Ma collègue qui enseigne en BCPST m'a raconté qu'il prendront sûrement en priorité les élèves de Maths/physiques
C'est malheureusement la bonne chose à faire

Je pense que ce coup-ci ça va obliger les collègues de SVT à créer un programme intelligent qui donnera vraiment une plus-value. Et ils peuvent compter sur les physiciens pour ne pas faire de même.
avatar
Proton
Niveau 6

Re: Réforme du bac : le gouvernement envisage la suppression des séries S, L et ES

par Proton le Mer 14 Fév 2018 - 21:45
Ai-je bien compris ?

À partir de la classe de première, il sera possible pour un élève de ne plus faire de mathématiques.

Visiblement, il n'y aura pas plusieurs "niveau" de cours mathématiques.

Va-t-on se retrouver avec un programme de spécialité maths en première qui fusionnera ES et S ?
avatar
Hypermnestre
Habitué du forum

Re: Réforme du bac : le gouvernement envisage la suppression des séries S, L et ES

par Hypermnestre le Mer 14 Fév 2018 - 21:45
Ce qui arrive aux mathématiques, évincées du tronc commun dès la 1ère dans l'indifférence la plus totale, est tout de même effarant.
Quand on pense à la levée de boucliers lorsqu'il a été question de retirer l'histoire-géographie simplement de la classe de terminale, et juste pour une filière...
Là, avez-vous entendu/lu quoi que ce soit à ce sujet ?
Et cela seulement quelques jours après le rapport Villani...
Compassion avec mes collègues de maths.

De même, beaucoup relèvent le danger inégalitaire du contrôle continu... mais personne ne fait remarquer que ce type d'évaluation a déjà lieu, en lycée pro (filière dont on a à peine entendu parler dans les annonces... à croire que le bac ne les concerne pas).
avatar
Sulfolobus
Expert

Re: Réforme du bac : le gouvernement envisage la suppression des séries S, L et ES

par Sulfolobus le Mer 14 Fév 2018 - 21:46
C'est quoi créer un programme qui créée une plus-value ? Quelque chose qui prépare à médecine ? Mais les SVT vont bien au delà du domaine bio-médical. Quelque chose qui prépare plus à la suite, avec un côté bio-maths développé ? Mais que faire de ceux qui ne feront pas de maths en spé ? Quelque chose avec un côté PC ? Mais comment faire pour ceux qui ne feront pas PC ?

Enfin, j'imagine que ça va être pareil pour toutes les disciplines mais bonjour la création de programmes cohérents quand les autres majeurs des élèves sont très diverses.
avatar
gauvain31
Monarque

Re: Réforme du bac : le gouvernement envisage la suppression des séries S, L et ES

par gauvain31 le Mer 14 Fév 2018 - 21:47
@Bouboule a écrit:
@Sulfolobus a écrit:
@gauvain31 a écrit:
@Sulfolobus a écrit:

Pour l'université et les prépas en SVT, jusqu'ici, la spécialité (sauf SI bien sûr et agro pour géol) n'avait aucune importance : le coeur de la formation étant assurée par le tronc commun en maths/PC/SVT. Mais vu que tu ne peux pas faire de SVT sans PC ou sans maths, ça va piquer méchamment de ne pas en faire ou d'en avoir fait trop peu.

Pour la PACES, vu l'inutilité totale des SVT pour la première année, ce n'était un calcul valable que parce que les autres spés n'avaient pas plus d'intérêt. Le coeur de la formation était là aussi apporté par le tronc commun et la spé se rattrapait au besoin en quelques heures.

Ma collègue qui enseigne en BCPST m'a raconté qu'il prendront sûrement en priorité les élèves de Maths/physiques
C'est malheureusement la bonne chose à faire

Je pense que ce coup-ci ça va obliger les collègues de SVT à créer un programme intelligent qui donnera vraiment une plus-value. Et ils peuvent compter sur les physiciens pour ne pas faire de même.

D'abord ce ne sont pas des collègues de SVT qui font les programmes de SVT , ce sont ... ben tiens, on ne le sait pas. Probablement des IG avec quelques collègues dociles. Mais à part ça je suis d'accord avec toi , il va falloir relever clairement le niveau, créer de la cohérence et de la progressivité.... cohérents et progressifs comme l'ont été les programmes de SVT de 2000-2002, un must (à part l'immuno) . Un vrai plaisir à enseigner pour l'enseignant et probablement à apprendre pour les élèves

Avec 4h en 1ère S et 6h en TS ils n'ont pas droit à l'erreur.
avatar
gauvain31
Monarque

Re: Réforme du bac : le gouvernement envisage la suppression des séries S, L et ES

par gauvain31 le Mer 14 Fév 2018 - 21:49
@Sulfolobus a écrit:C'est quoi créer un programme qui créée une plus-value ? Quelque chose qui prépare à médecine ? Mais les SVT vont bien au delà du domaine bio-médical. Quelque chose qui prépare plus à la suite, avec un côté bio-maths développé ? Mais que faire de ceux qui ne feront pas de maths en spé ? Quelque chose avec un côté PC ? Mais comment faire pour ceux qui ne feront pas PC ?

Enfin, j'imagine que ça va être pareil pour toutes les disciplines mais bonjour la création de programmes cohérents quand les autres majeurs des élèves sont très diverses.

C'est là que le talent de nos IG va intervenir.... abi
Contenu sponsorisé

Re: Réforme du bac : le gouvernement envisage la suppression des séries S, L et ES

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum