Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant

Serez-vous en grève le 22 mars?

190 - 55%
105 - 31%
48 - 14%
 
Total des votes: 343
K1nase
Niveau 5

Re: TOUS en grève le 22 mars : pour un printemps de la fonction publique

par K1nase le Ven 9 Mar - 9:20
@Zagara a écrit:Travailler gratuitement alors qu'on est en grève retire toute efficacité à ce geste.
La grève est faite pour bordéliser l'employeur. Si on bosse gratuitement, il est doublement gagnant : d'un côté il n'est pas bordélisé puisque le travail n'est pas réellement interrompu, de l'autre il obtient de la main d’œuvre gratuite pendant une demi-journée, saint Graal recherché par tout employeur.
Le MEN doit être bien satisfait de voir cette pratique se diffuser. C'est l'assurance d'une grève inefficace.

C'est UNE des façons de voir la chose, mais ça ne peut pas être brandi comme une vérité absolue. Chacun voit midi à sa porte.

EDIT : Le travail non-rémunéré n'est pas du travail au noir.


Dernière édition par K1nase le Ven 9 Mar - 9:21, édité 1 fois
Cath
Bon génie

Re: TOUS en grève le 22 mars : pour un printemps de la fonction publique

par Cath le Ven 9 Mar - 9:21
@ddalcatel :Personne ne travaillerait au noir gratuitement.
avatar
Oonnay
Niveau 9

Re: TOUS en grève le 22 mars : pour un printemps de la fonction publique

par Oonnay le Ven 9 Mar - 9:21
@ddalcatel a écrit:
@K1nase a écrit:
@Zagara a écrit:
Thiriet a écrit:Je serai en grève et je ferai cours le matin : 4 heures de 3ème, mais pas l'après-midi (6ème/4ème).
Tu ne seras pas compté comme gréviste.

Sauf s'il se déclare auprès de de son CDE.
Dans ce cas son CDE devrait lui interdire de faire cours. D'ailleurs je me demande ce qui peut bien pousser un professeur à vouloir perdre un jour de salaire tout en travaillant...

Une seconde de grève est comptée comme une journée à déduire, dont acte !
avatar
Zagara
Vénérable

Re: TOUS en grève le 22 mars : pour un printemps de la fonction publique

par Zagara le Ven 9 Mar - 9:21
Je ne vois pas quelle autre efficacité on pourrait assigner à la grève.
C'est un outil de rapport de force ; si on ne désire que se compter, autant faire une pétition, ça coûte moins cher.
Dis-moi donc quelles sont les autres façons de voir la chose : quelle efficacité et quels buts pour une fausse grève ? (puisque c'est de cela qu'il s'agit : s'infliger tous les désavantages de la grève, notamment financiers, sans vraiment la faire)
K1nase
Niveau 5

Re: TOUS en grève le 22 mars : pour un printemps de la fonction publique

par K1nase le Ven 9 Mar - 9:32
@Zagara a écrit:Je ne vois pas quelle autre efficacité on pourrait assigner à la grève.
C'est un outil de rapport de force ; si on ne désire que se compter, autant faire une pétition, ça coûte moins cher.
Dis-moi donc quelles sont les autres façons de voir la chose : quelle efficacité et quels buts pour une fausse grève ? (puisque c'est de cela qu'il s'agit : s'infliger tous les désavantages de la grève, notamment financiers, sans vraiment la faire)

Mais c'est ta vision de la chose, et elle est bien sûr respectable, mais est-ce une raison pour l'imposer aux autres ?

Ton argument de l'homme de paille est un peu faible, personne n'a parlé d'avoir recours uniquement à ce type de manifestation de son désaccord. Je ne pratique pas la grève non-chômée, mais mes anciens profs, les différents fonctionnaires qui m'ont servi dans ce contexte et des collègues actuels qui la pratiquent m'ont tous dit la même chose : certains manifestent dehors, eux servent à faire gonfler le chiffre qui sera communiqué par les médias le soir après les images de la mobilisation physique. Cela sans subir les désagréments professionnels de la grève (que tu as l'air de minimiser, mais je rappelle que par exemple quand on a une classe à bac, c'est extrêmement coûteux pour son propre travail de rater une heure de cours).

Certains en profitent d'ailleurs pour être au contact des usagers et faire de la pédagogie. Bon, c'est un peu tendancieux pour nous, car ce n'est pas forcément compatible avec l'idée que chacun peut se faire de la neutralité politique en classe, mais dans ce domaine également il n'y a pas de vérité absolue.
avatar
henriette
Médiateur

Re: TOUS en grève le 22 mars : pour un printemps de la fonction publique

par henriette le Ven 9 Mar - 17:05
Topic temporairement verrouillé.

Topic nettoyé d'attaques personnelles pas très dignes et déverrouillé.

Rappel : merci de bien vouloir régler certains différends en mp.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
User21929
Expert

Re: TOUS en grève le 22 mars : pour un printemps de la fonction publique

par User21929 le Lun 12 Mar - 22:11


Si cette journée est un bide, préparez vous à des revenus bien plus bas qu'un mois moins un trentième. JDCJDR...
avatar
Lefteris
Empereur

Re: TOUS en grève le 22 mars : pour un printemps de la fonction publique

par Lefteris le Lun 12 Mar - 22:36
Whypee a écrit:

Si cette journée est un bide, préparez vous à des revenus bien plus bas qu'un mois moins un trentième. JDCJDR...
Evidemment. Si ça ne donne rien, cette perte sera une goutte d'eau, si ça suit, on l'oubliera vite.
Il y a plusieurs échéances, dont celle-là , la première. Ensuite les éventuelles actions plus musclées, puis les élections professionnelles. Si on s'auto-inflige une branlée comme en 2018 (42% de votants pour mémoire, reconduction de syndicats cogestionnaires...), il n'y aura plus assez de mouchoirs pour pleurer.
Le gouvernement le sait, et pour les retraites, il attend les élections pro et les européennes pour faire ses "annonces", selon la phraséologie coutumière. Traduisez qu'en juin 2019, tout sera plié, il n'y aura plus qu'à se concerter pour les détails et le calendrier. Un système par points amènerait une baisse de pension de 30 % par rapport à aujourd'hui, d'après les calculs de spécialistes. On ne négociera plus que l'échéancier des tranches d'âge concernées, et encore.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble".
(F. Robine , penseure moderne,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013, par la stratégie du puzzle).

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celles des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet (autre penseur, mais ancien et périmé)
avatar
Chocolat
Guide spirituel

Re: TOUS en grève le 22 mars : pour un printemps de la fonction publique

par Chocolat le Lun 12 Mar - 23:26
Ras le bol des grévounettes d'un jour !

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/
avatar
Seifer
Neoprof expérimenté

Re: TOUS en grève le 22 mars : pour un printemps de la fonction publique

par Seifer le Mar 13 Mar - 0:56
Là ça risque quand même d'être une grève qui va durer bien plus longtemps Smile

_________________
De tout cimetière naît un champ de fleurs.
avatar
Saltaojos
Niveau 10

Re: TOUS en grève le 22 mars : pour un printemps de la fonction publique

par Saltaojos le Mar 13 Mar - 5:11
Je fais grève, et l'ai annoncé à mon CDE (c'est le jour du conseil de la classe dont je suis PP, plus correct de prévenir).
Réponse du CDE : "Vous avez raison de faire grève, je comprends." Razz
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: TOUS en grève le 22 mars : pour un printemps de la fonction publique

par JPhMM le Mar 13 Mar - 6:17
@Seifer a écrit:Là ça risque quand même d'être une grève qui va durer bien plus longtemps Smile
En revanche, toute tentative de prédiction est certaine de prendre le risque de sombrer dans le ridicule.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
XIII
Fidèle du forum

Re: TOUS en grève le 22 mars : pour un printemps de la fonction publique

par XIII le Mar 13 Mar - 6:28
@Chocolat a écrit:Ras le bol des grévounettes d'un jour !

Celle-ci sera sans doute reconductible...On verra si tu montres montre l'exemple...

Une grévounette d'un jour suivie par 90% des fonctionnaires avec menace de reconduction et ce serait plié. Sauf que certains esprits chagrins relayés par certains syndicats "casseurs de grève" et discours politiques jouent le jeu de nos adversaires.

L'Ifrap prépare déjà le terrain pour la destruction de notre régime de retraite (avec -20% de perte de pension) dans les meilleures conditions avec des raisonnements pareils. Calcule moins 20% de pension par mois sur 20 ou 25 ans par rapport à "l'économie" d'une journée de grève...


meskiangasher
Niveau 8

Re: TOUS en grève le 22 mars : pour un printemps de la fonction publique

par meskiangasher le Mar 13 Mar - 7:32
@XIII a écrit:Une grévounette d'un jour suivie par 90% des fonctionnaires avec menace de reconduction et ce serait plié.
Pas sûr avec Macron qui ressemble fort à Thatcher. Et il suffisait pourtant de voter pour le camp adverse au second tour...inutile de pleurer maintenant...
avatar
Celadon
Demi-dieu

Re: TOUS en grève le 22 mars : pour un printemps de la fonction publique

par Celadon le Mar 13 Mar - 7:54
Nouvelles du front :
http://kapitalis.com/tunisie/2018/03/12/retention-des-notes-deleves-le-ministere-de-leducation-rejette-la-pression/
Ils devaient rendre les notes avant le 12 et ne l'ont pas fait... maintenant c'est la menace d'une année blanche.
avatar
Kan-gourou
Neoprof expérimenté

Re: TOUS en grève le 22 mars : pour un printemps de la fonction publique

par Kan-gourou le Mar 13 Mar - 8:17
@Celadon a écrit:Nouvelles du front :
http://kapitalis.com/tunisie/2018/03/12/retention-des-notes-deleves-le-ministere-de-leducation-rejette-la-pression/
Ils devaient rendre les notes avant le 12 et ne l'ont pas fait... maintenant c'est la menace d'une année blanche.

aai veneration

_________________
Travaux en cours...
User21929
Expert

Re: TOUS en grève le 22 mars : pour un printemps de la fonction publique

par User21929 le Mar 13 Mar - 9:07
@Kan-gourou a écrit:
@Celadon a écrit:Nouvelles du front :
http://kapitalis.com/tunisie/2018/03/12/retention-des-notes-deleves-le-ministere-de-leducation-rejette-la-pression/
Ils devaient rendre les notes avant le 12 et ne l'ont pas fait... maintenant c'est la menace d'une année blanche.

aai veneration
+1

Facile et pas trop fatigant. J'approuve.
avatar
Paleoprof
Niveau 9

Re: TOUS en grève le 22 mars : pour un printemps de la fonction publique

par Paleoprof le Mar 13 Mar - 10:17
aai yesyes

_________________
Je construis ma suite...... pingouin       pingouin
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: TOUS en grève le 22 mars : pour un printemps de la fonction publique

par JPhMM le Mar 13 Mar - 12:32
Whypee a écrit:
@Kan-gourou a écrit:
@Celadon a écrit:Nouvelles du front :
http://kapitalis.com/tunisie/2018/03/12/retention-des-notes-deleves-le-ministere-de-leducation-rejette-la-pression/
Ils devaient rendre les notes avant le 12 et ne l'ont pas fait... maintenant c'est la menace d'une année blanche.

aai veneration
+1

Facile et pas trop fatigant.
Et pour l'instant absolument inefficace.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
stench
Guide spirituel

Re: TOUS en grève le 22 mars : pour un printemps de la fonction publique

par stench le Mar 13 Mar - 12:42
@JPhMM a écrit:
Whypee a écrit:
@Kan-gourou a écrit:
@Celadon a écrit:Nouvelles du front :
http://kapitalis.com/tunisie/2018/03/12/retention-des-notes-deleves-le-ministere-de-leducation-rejette-la-pression/
Ils devaient rendre les notes avant le 12 et ne l'ont pas fait... maintenant c'est la menace d'une année blanche.

aai veneration
+1

Facile et pas trop fatigant.
Et pour l'instant absolument inefficace.

Tout est peut-être dans le "pour l'instant".
Quand bien même, à la fin, ça ne changerait rien, je trouve qu'il y a plus de dignité à se faire entuber en affirmant son mécontentement et en ayant essayé de l'éviter qu'en baissant la tête sans réagir.

_________________
"Nous ne défendons pas la nature, nous sommes la nature qui se défend." Yannis Youlountas

"Ils veulent dessiner l'apartheid, on dessinera le maquis."
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: TOUS en grève le 22 mars : pour un printemps de la fonction publique

par JPhMM le Mar 13 Mar - 12:47
Je comprends bien.
J'ai bien peur que les gouvernants n'en aient absolument plus à foutre, des expressions de mécontentement, et que ce soit même source de franches rigolades dans leurs cercles. Et espérant me tromper, mais bon... quand on voit l'effet des actions non très-bloquantes en France... il y a de quoi être pessimiste.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
Pat B
Niveau 10

Re: TOUS en grève le 22 mars : pour un printemps de la fonction publique

par Pat B le Mar 13 Mar - 13:21
Il me semble que ce qui aiderait beaucoup, ça serait que les lycéens se mettent en grève. Les gouvernements n'aiment pas voir les jeunes dans la rue...
Y a-t-il un appel de leur côté ? Contre la réforme du bac, ils ont de quoi vouloir se battre quand même ! (même s'ils ne sont pas eux-mêmes concernés... je me souviens avoir fait grève durant mes années lycée contre un projet de réforme du bac à venir, par solidarité)
Je sais bien qu'on est dans une génération formatée à l'individualisme, mais quand même....
avatar
g.t.o
Niveau 4

Re: TOUS en grève le 22 mars : pour un printemps de la fonction publique

par g.t.o le Mar 13 Mar - 15:49
Whypee a écrit:

Si cette journée est un bide, préparez vous à des revenus bien plus bas qu'un mois moins un trentième. JDCJDR...

Malheureusement de nombreux collègues ne comprennent absolument pas ça... Et les pertes ne se résumeront pas uniquement au salaire...

Mais entre ceux qui ne voient dans la grève que la perte d'une journée de salaire à la fin du mois et ceux complètement déconnectés de la réalité qui n'ont pas compris l'urgence de la situation avec le gouvernement Macron qui essaie de nous entuber, ba on est mal barrés!!!

Quand je vois le nombre de non-grévistes assumés dans ma salle des profs et même sur le forum pour un sujet aussi grave, ça me dépite...


_________________
« L’enseignement est le labourage des intelligences, mais toute terre ne donne pas une riche végétation.  » de Ja’far ibn Charaf
avatar
Seifer
Neoprof expérimenté

Re: TOUS en grève le 22 mars : pour un printemps de la fonction publique

par Seifer le Mar 13 Mar - 16:53
@XIII a écrit:
@Chocolat a écrit:Ras le bol des grévounettes d'un jour !

Celle-ci sera sans doute reconductible...On verra si tu montres montre l'exemple...

Une grévounette d'un jour suivie par 90% des fonctionnaires avec menace de reconduction et ce serait plié. Sauf que certains esprits chagrins relayés par certains syndicats "casseurs de grève" et discours politiques jouent le jeu de nos adversaires.

L'Ifrap prépare déjà le terrain pour la destruction de notre régime de retraite  (avec -20% de perte de pension) dans les meilleures conditions avec des raisonnements pareils. Calcule moins 20% de pension par mois sur 20 ou 25 ans par rapport à "l'économie" d'une journée de grève...



En même temps l'IFRAP est un lobby ultra-libéral. Avec à sa tête la dangereuse Agnès Verdier-Molinié.

_________________
De tout cimetière naît un champ de fleurs.
avatar
Lefteris
Empereur

Re: TOUS en grève le 22 mars : pour un printemps de la fonction publique

par Lefteris le Mar 13 Mar - 17:33
@g.t.o a écrit:
Whypee a écrit:

Si cette journée est un bide, préparez vous à des revenus bien plus bas qu'un mois moins un trentième. JDCJDR...

Malheureusement de nombreux collègues ne comprennent absolument pas ça... Et les pertes ne se résumeront pas uniquement au salaire...

Mais entre ceux qui ne voient dans la grève que la perte d'une journée de salaire à la fin du mois et ceux complètement déconnectés de la réalité qui n'ont pas compris l'urgence de la situation avec le gouvernement Macron qui essaie de nous entuber, ba on est mal barrés!!!

Quand je vois le nombre de non-grévistes assumés dans ma salle des profs et même sur le forum pour un sujet aussi grave, ça me dépite...

Suivant ça de près et étant assez bien renseigné en ce moment , j'ai fait de l'info syndicale à droite à gauche,  y compris dans mon établissement, en montrant bien les implications en cascade, et  j'ai quand même vu ça et là des collègues parfois indifférents se montrer inquiets. D'autant que les DHG sont en baisse, que ce n'est que le début, et que les MCS vont pleuvoir bientôt. Ce n'est pas massif, c'est un fait, et c'est dommage. Mais il devient quand même gros comme une maison que les "réformes" ne sont faites que pour faire des économies, privatiser dans certains cas, que la réforme du bac a pour principaux objectifs les 25 000 postes en moins et la détérioration du statut des enseignants. Le problème, une fois de plus, sera que la prise de conscience collective se fera à retardement, quand la souffrance sera extrême, et qu'il sera de plus en plus difficile de réagir autrement que par des stratégies personnelles pour se protéger et survivre.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble".
(F. Robine , penseure moderne,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013, par la stratégie du puzzle).

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celles des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet (autre penseur, mais ancien et périmé)
avatar
Jacq
Doyen

Re: TOUS en grève le 22 mars : pour un printemps de la fonction publique

par Jacq le Mer 14 Mar - 12:12
@Pat B a écrit:Il me semble que ce qui aiderait beaucoup, ça serait que les lycéens se mettent en grève. Les gouvernements n'aiment pas voir les jeunes dans la rue...
Y a-t-il un appel de leur côté ? Contre la réforme du bac, ils ont de quoi vouloir se battre quand même ! (même s'ils ne sont pas eux-mêmes concernés... je me souviens avoir fait grève durant mes années lycée contre un projet de réforme du bac à venir, par solidarité)
Je sais bien qu'on est dans une génération formatée à l'individualisme, mais quand même....

Ils ne se sont déjà pas mobilisés contre la réforme de l'orientation qui ne changera rien pour les affectations, pas plus pour le bac, ce n'est pas maintenant qu'ils vont le faire, surtout à la veille des examens. Les réformes ont été d'ailleurs bien annoncées, à la bonne date, empêchant toute mobilisation nationale (si mobilisation il y avait eu...).
Contenu sponsorisé

Re: TOUS en grève le 22 mars : pour un printemps de la fonction publique

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum