Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant

Serez-vous en grève le 22 mars?

190 - 55%
105 - 31%
48 - 14%
 
Total des votes: 343
Jacq
Doyen

Re: TOUS en grève le 22 mars : pour un printemps de la fonction publique

par Jacq le Jeu 22 Mar 2018 - 21:38
@K1nase a écrit:
@Jacq a écrit:

Lorsque tu comptes les enseignants qui n'ont pas cours parmi les non grévistes tu fais un bilan honnête ?  Cela s'appelle des chiffres truqués.
Lorsque c'est une demande institutionnelle, tu penses que c'est pour refléter la réalité ou pour minimiser la contestation ?
Je n'avais pas cours aujourd'hui, je suis allé manifester, je suis compté dans les "non grévistes". Cela te paraît honnête d'être compté dans les non grévistes alors que tu ne devais pas aller travailler au lycée ce jour ?
Je suis peut-être un affreux partisan de la théorie du complot, mais je préfère cela à appartenir à la tribu des moutons de Panurge.

Les mots ont un sens. Truquer les chiffres, ce serait diminuer les données reçues. Le système a ses défauts mais tout le monde sait comment il marche. Si un jour je vais faire grève alors que je ne travaille pas, j'en informe mon CDE qui me comptera parmi les grévistes (comme certains collègues aujourd'hui, comme d'autres qui sont comptés grévistes en venant bosser quand même).

Celles et ceux qui savent comment ça marchent et ne se déclarent pas auprès de leur direction pour faire grève un jour non-travaillé sont soit pas très malins, soient cherchent à se conforter dans l'idée que "le système manipule les chiffres", alors que ce sont eux qui donnent une mauvaise info.

Le système n'a pas ses défauts, il est organisé pour truquer les chiffres, maintenant tu peux t'en contenter si cela te plait.
K1nase
Niveau 5

Re: TOUS en grève le 22 mars : pour un printemps de la fonction publique

par K1nase le Jeu 22 Mar 2018 - 21:40
@Jacq a écrit:

Le système n'a pas ses défauts, il est organisé pour truquer les chiffres, maintenant tu peux t'en contenter si cela te plait.

Agrougrou le méchant système !

N'empêche que je ne comprends pas l'absence de volonté de tout tenter pour corriger les chiffres en se signalant gréviste.
avatar
Une passante
Neoprof expérimenté

Re: TOUS en grève le 22 mars : pour un printemps de la fonction publique

par Une passante le Jeu 22 Mar 2018 - 21:52
J'ai tenté une année de me signaler gréviste alors que je n'avais pas cours, cela a été refusé par la direction !
Et quand on te dit que les chiffres remontés sont ceux qui comptabilisent l'ensemble des enseignants et non pas seulement ceux qui étaient attendus, que peux-tu y faire ?
Envoyer les bons chiffres à ton syndicat, mais c'est tout....
Donc oui, ce sont bien des chiffres truqués qui remontent !
XIII
Fidèle du forum

Re: TOUS en grève le 22 mars : pour un printemps de la fonction publique

par XIII le Jeu 22 Mar 2018 - 21:57
@K1nase a écrit:
@Jacq a écrit:

Le système n'a pas ses défauts, il est organisé pour truquer les chiffres, maintenant tu peux t'en contenter si cela te plait.

Agrougrou le méchant système !

N'empêche que je ne comprends pas l'absence de volonté de tout tenter pour corriger les chiffres en se signalant gréviste.

Les chiffres, les chiffres...Je peux vous dire que les préfectures via les remontées des administrations et des RG ils les ont! Ils sont peut-être ensuite trafiqués pour obtenir un certain effet sur l'opinion publique mais en tout cas ils les ont.

Ce que je retiens, c'est qu'on était nombreux malgré l'absence d'un grand nombre d'enseignants, des gens très très remontés qui n'envisagent pas de baisser les bras. Je pense qu'on est au début d'un mouvement qui s'annonce dur. Déjà des écoles envisagent de caler leurs grèves sur les jours de la SNCF, d'autres de faire des grèves tournantes, ou encore la grève du zèle...
avatar
mathmax
Neoprof expérimenté

Re: TOUS en grève le 22 mars : pour un printemps de la fonction publique

par mathmax le Jeu 22 Mar 2018 - 21:58
Mais techniquement  on ne peut pas être en grève un jour où on ne travaille pas devant élèves. La malhonnêteté consiste à rapporter le nombre de grévistes au nombre total  de salariés et non au nombre de ceux pouvant techniquement faire grève.

_________________
« Les machines un jour pourront résoudre tous les problèmes, mais jamais aucune d'entre elles ne pourra en poser un !  »
    Albert Einstein
K1nase
Niveau 5

Re: TOUS en grève le 22 mars : pour un printemps de la fonction publique

par K1nase le Jeu 22 Mar 2018 - 21:59
@Une passante a écrit:J'ai tenté une année de me signaler gréviste alors que je n'avais pas cours, cela a été refusé par la direction !
Et quand on te dit que les chiffres remontés sont ceux qui comptabilisent l'ensemble des enseignants et non pas seulement ceux qui étaient attendus, que peux-tu y faire ?
Envoyer les bons chiffres à ton syndicat, mais c'est tout....
Donc oui, ce sont bien des chiffres truqués qui remontent !

Et bien c'est en l'espèce une anomalie à n'en point douter. Ta direction est en faute et c'est regrettable, mais cela ne démontre rien de plus (sauf à aimer extrapoler des complots partout).

Le raisonnement tenu est par ailleurs un peu léger "je cite une anomalie, ça démontre que c'est truqué". Encore une fois, les concepts sont précis, le fait de constater une erreur de comptage des signatures dans un bureau de vote suffit-il à affirmer que lesdites élections sont truquées ? Un peu de sérieux.

Sans compte que ce "trucage" n'aurait aucune utilité : on compare les chiffres les uns aux autres à méthodologie constante. Ce 17 % global est un score honorable pour toute personne qui analysera les participations de grèves classiques. La preuve : les chiffres du nombre de grévistes de la police et des syndicats sont faux, mais cela ne nous empêche pas de comparer les grèves entre elles et d'analyser les mobilisations. L'exemple du comptage indépendant pour cette manif est d'ailleurs révélateur en la matière : on a un chiffre précis, certes, que l'on peut être tenté de croire, mais il ne nous apprends rien car on a aucune base dans laquelle l'analyser !
(et d'ailleurs, pour cette fois, ce chiffre est bien plus proche du chiffre police que du chiffre syndicats, ce qui n'était pas hyper intuitif à la base)
avatar
Lefteris
Empereur

Re: TOUS en grève le 22 mars : pour un printemps de la fonction publique

par Lefteris le Jeu 22 Mar 2018 - 22:01
@gnafron2004 a écrit:J'ai bien failli flanquer une paire de baffes à ma voisine, mais bon elle a 68 ans ans alors quand même...
Elle s'arrête en voiture alors que je promène le chien:
-Ben alors, ça va les profs, pas trop dur je vois...! (première paire de baffes virtuelle)
-Je suis en grève.
-Ah bon, c'est bien. Mais ça te fait une journée payée à rien faire alors! (deuxième paire de baffes)
- Ben non, je suis en grève, je ne suis pas payée. C'est le principe, hein...
-Ah boooon? Je sais pas, j'ai jamais fait grève. (et de trois!)
Ca s'appelle des baffes qui se perdent... Trois d'un coup, ça aide à comprendre le sens de l'expression.

@Une passante a écrit:J'ai tenté une année de me signaler gréviste alors que je n'avais pas cours, cela a été refusé par la direction !
Et quand on te dit que les chiffres remontés sont ceux qui comptabilisent l'ensemble des enseignants et non pas seulement ceux qui étaient attendus, que peux-tu y faire ?
Envoyer les bons chiffres à ton syndicat, mais c'est tout....
Donc oui, ce sont bien des chiffres truqués qui remontent !
La grève est juridiquement la cessation concertée du travail. Pas de travail, du moins constatable,  pas d grève. Même si tu as des copies, que tu fais la grève des corrections ce jour-là, ça compte pas Very Happy
Les vrais bons chiffres sont ceux de la police,mais de la base, pas hostile aux grévistes. Ils sont très proches de ceux des syndicats. .Après ça remonte : "Ah non, on peut pas dire ça au  chef de service  ! " puis ah non ! le directeur départemental sera pas content !" et ainsi de suite jusqu'au préfet, représentant de l'Etat et nommé ad nutum par décret présidentiel , comme chacun sait,  qui n'a pas intérêt à présenter des mauvais chiffres à celui qui remplit sa gamelle, s'il ne veut pas en voir un autre à sa place le lendemain.


@XIII a écrit:Ce que je retiens, c'est qu'on était nombreux malgré l'absence d'un grand nombre d'enseignants, des gens très très remontés qui n'envisagent pas de baisser les bras. Je pense qu'on est au début d'un mouvement qui s'annonce dur. Déjà des écoles envisagent de caler leurs grèves sur les jours de la SNCF, d'autres de faire des grèves tournantes, ou encore la grève du zèle...
Oui, sur un parcours assez court, nous sommes quand même partis avec près d'une heure de retard, et mis deux heures pour arriver à Bastille . Rien qu'avec ça, sans être un spécialiste du comptage, ça indique qu'il y avait beaucoup de monde. Vu quand même pas mal d'enseignants sans banderoles, avec leur établissement ou leur propre slogan.


Dernière édition par Lefteris le Jeu 22 Mar 2018 - 22:07, édité 1 fois

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble".
(F. Robine , penseure moderne,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013, par la stratégie du puzzle).

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celles des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet (autre penseur, mais ancien et périmé)
K1nase
Niveau 5

Re: TOUS en grève le 22 mars : pour un printemps de la fonction publique

par K1nase le Jeu 22 Mar 2018 - 22:06
@Lefteris a écrit:
Les vrais bons chiffres sont ceux de la police,mais de la base, pas hostile aux grévistes. Ils sont très proches de ceux des syndicats. .Après ça remonte : "Ah non, on peut pas dire ça au  chef de service  ! " puis ah non ! le directeur départemental sera pas content !" et ainsi de suite jusqu'au préfet, représentant de l'Etat et nommé ad nutum par décret présidentiel , comme chacun sait,  qui n'a pas intérêt à présenter des mauvais chiffres à celui qui remplit sa gamelle, s'il ne veut pas en voir un autre à sa place le lendemain.

Et c'est d'ailleurs pour ça que les chiffres du comptage indépendant Occurence dénombre 47 800 manifestants à Paris, contre 49 000 pour la police et 65 000 pour les syndicats.

Ah... euh... ou alors ce sont ces salauds de macronistes des partenaires d'Occurence, comme Médiapart, qui ont truqué les chiffres... diable
avatar
Lefteris
Empereur

Re: TOUS en grève le 22 mars : pour un printemps de la fonction publique

par Lefteris le Jeu 22 Mar 2018 - 22:10
@K1nase a écrit:
@Lefteris a écrit:
Les vrais bons chiffres sont ceux de la police,mais de la base, pas hostile aux grévistes. Ils sont très proches de ceux des syndicats. .Après ça remonte : "Ah non, on peut pas dire ça au  chef de service  ! " puis ah non ! le directeur départemental sera pas content !" et ainsi de suite jusqu'au préfet, représentant de l'Etat et nommé ad nutum par décret présidentiel , comme chacun sait,  qui n'a pas intérêt à présenter des mauvais chiffres à celui qui remplit sa gamelle, s'il ne veut pas en voir un autre à sa place le lendemain.

Et c'est d'ailleurs pour ça que les chiffres du comptage indépendant Occurence dénombre 47 800 manifestants à Paris, contre 49 000 pour la police et 65 000 pour les syndicats.

Ah... euh... ou alors ce sont ces salauds de macronistes des partenaires d'Occurence, comme Médiapart, qui ont truqué les chiffres... diable
Ce que je veux dire, c'est qu'il ne faut pas confondre les chiffres de la Police, qui ne connaît pas encore la commande, et compte bien, et ceux de la Préfecture, qui communique et "pondère" ce qui lui est remis.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble".
(F. Robine , penseure moderne,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013, par la stratégie du puzzle).

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celles des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet (autre penseur, mais ancien et périmé)
K1nase
Niveau 5

Re: TOUS en grève le 22 mars : pour un printemps de la fonction publique

par K1nase le Jeu 22 Mar 2018 - 22:12
@Lefteris a écrit:
@K1nase a écrit:
@Lefteris a écrit:
Les vrais bons chiffres sont ceux de la police,mais de la base, pas hostile aux grévistes. Ils sont très proches de ceux des syndicats. .Après ça remonte : "Ah non, on peut pas dire ça au  chef de service  ! " puis ah non ! le directeur départemental sera pas content !" et ainsi de suite jusqu'au préfet, représentant de l'Etat et nommé ad nutum par décret présidentiel , comme chacun sait,  qui n'a pas intérêt à présenter des mauvais chiffres à celui qui remplit sa gamelle, s'il ne veut pas en voir un autre à sa place le lendemain.

Et c'est d'ailleurs pour ça que les chiffres du comptage indépendant Occurence dénombre 47 800 manifestants à Paris, contre 49 000 pour la police et 65 000 pour les syndicats.

Ah... euh... ou alors ce sont ces salauds de macronistes des partenaires d'Occurence, comme Médiapart, qui ont truqué les chiffres... diable
Ce que je veux dire, c'est qu'il ne faut pas confondre les chiffres de la Police, qui ne connaît pas encore la commande, et  compte bien,  et ceux de la Préfecture, qui communique et "pondère" ce qui lui est remis.

Sauf que c'est incohérent avec les chiffres du jour (modérons que ça ne concerne que les chiffres de CE jour), dans lesquelles un comptage indépendant trouve ENCORE moins que le chiffre officiel de la préfecture.

EDIT : Et pour cette histoire de triturage et de commande, tu as des sources et des faits ? Parce qu'en une décennie de lecture de médias qui balancent des manips du genre (Le Canard, Mediapart, Rue89...) jamais vu le moindre truc solide attestant cette hypothèse.
avatar
Paleoprof
Niveau 9

Re: TOUS en grève le 22 mars : pour un printemps de la fonction publique

par Paleoprof le Jeu 22 Mar 2018 - 22:14
Le comptage indépendant concerne les personnes qui ont défilé et non pas les grévistes.

_________________
Je construis ma suite...... pingouin       pingouin
K1nase
Niveau 5

Re: TOUS en grève le 22 mars : pour un printemps de la fonction publique

par K1nase le Jeu 22 Mar 2018 - 22:16
@Paleoprof a écrit:Le comptage indépendant concerne les personnes qui ont défilé et non pas les grévistes.

Je comprends bien. Mais cela signifie-t-il que la préfecture ne truque que la moitié des chiffres ?
C'est compliqué le complot du système. Il truque la moitié pour tromper son monde ? (Habile)
avatar
Jacq
Doyen

Re: TOUS en grève le 22 mars : pour un printemps de la fonction publique

par Jacq le Jeu 22 Mar 2018 - 22:21
@K1nase a écrit:
@Lefteris a écrit:
Les vrais bons chiffres sont ceux de la police,mais de la base, pas hostile aux grévistes. Ils sont très proches de ceux des syndicats. .Après ça remonte : "Ah non, on peut pas dire ça au  chef de service  ! " puis ah non ! le directeur départemental sera pas content !" et ainsi de suite jusqu'au préfet, représentant de l'Etat et nommé ad nutum par décret présidentiel , comme chacun sait,  qui n'a pas intérêt à présenter des mauvais chiffres à celui qui remplit sa gamelle, s'il ne veut pas en voir un autre à sa place le lendemain.

Et c'est d'ailleurs pour ça que les chiffres du comptage indépendant Occurence dénombre 47 800 manifestants à Paris, contre 49 000 pour la police et 65 000 pour les syndicats.

Ah... euh... ou alors ce sont ces salauds de macronistes des partenaires d'Occurence, comme Médiapart, qui ont truqué les chiffres... diable

Tu as compris que là tu ne parles pas de la même chose que ce que j'indiquais et que tu relevais comme appartenant à la théorie du complot ? Ou il faut encore te l'expliquer ?
avatar
Jacq
Doyen

Re: TOUS en grève le 22 mars : pour un printemps de la fonction publique

par Jacq le Jeu 22 Mar 2018 - 22:22
@K1nase a écrit:
@Jacq a écrit:

Le système n'a pas ses défauts, il est organisé pour truquer les chiffres, maintenant tu peux t'en contenter si cela te plait.

Agrougrou le méchant système !

N'empêche que je ne comprends pas l'absence de volonté de tout tenter pour corriger les chiffres en se signalant gréviste.

Tu peux expliquer cette phrase qui n'a aucun sens ?
avatar
Jacq
Doyen

Re: TOUS en grève le 22 mars : pour un printemps de la fonction publique

par Jacq le Jeu 22 Mar 2018 - 22:24
@K1nase a écrit:
@Une passante a écrit:J'ai tenté une année de me signaler gréviste alors que je n'avais pas cours, cela a été refusé par la direction !
Et quand on te dit que les chiffres remontés sont ceux qui comptabilisent l'ensemble des enseignants et non pas seulement ceux qui étaient attendus, que peux-tu y faire ?
Envoyer les bons chiffres à ton syndicat, mais c'est tout....
Donc oui, ce sont bien des chiffres truqués qui remontent !

Et bien c'est en l'espèce une anomalie à n'en point douter. Ta direction est en faute et c'est regrettable, mais cela ne démontre rien de plus (sauf à aimer extrapoler des complots partout).

Le raisonnement tenu est par ailleurs un peu léger "je cite une anomalie, ça démontre que c'est truqué". Encore une fois, les concepts sont précis, le fait de constater une erreur de comptage des signatures dans un bureau de vote suffit-il à affirmer que lesdites élections sont truquées ? Un peu de sérieux.

Sans compte que ce "trucage" n'aurait aucune utilité : on compare les chiffres les uns aux autres à méthodologie constante. Ce 17 % global est un score honorable pour toute personne qui analysera les participations de grèves classiques. La preuve : les chiffres du nombre de grévistes de la police et des syndicats sont faux, mais cela ne nous empêche pas de comparer les grèves entre elles et d'analyser les mobilisations. L'exemple du comptage indépendant pour cette manif est d'ailleurs révélateur en la matière : on a un chiffre précis, certes, que l'on peut être tenté de croire, mais il ne nous apprends rien car on a aucune base dans laquelle l'analyser !
(et d'ailleurs, pour cette fois, ce chiffre est bien plus proche du chiffre police que du chiffre syndicats, ce qui n'était pas hyper intuitif à la base)


La direction n'est pas en faute, tu ne sais définitivement pas lire ou tu ne sais pas comprendre. La direction obéit à des consignes, elle n'est donc pas en faute. Ces consignes sont destinées à truquer les chiffres.
K1nase
Niveau 5

Re: TOUS en grève le 22 mars : pour un printemps de la fonction publique

par K1nase le Jeu 22 Mar 2018 - 22:27
@Jacq a écrit:
@K1nase a écrit:
@Jacq a écrit:

Le système n'a pas ses défauts, il est organisé pour truquer les chiffres, maintenant tu peux t'en contenter si cela te plait.

Agrougrou le méchant système !

N'empêche que je ne comprends pas l'absence de volonté de tout tenter pour corriger les chiffres en se signalant gréviste.

Tu peux expliquer cette phrase qui n'a aucun sens ?

Se signaler dans ce cas permet de corriger le chiffre. Alors pourquoi ne pas le faire ? L'argument "c'est truqué mais j'ai pas fait la démarche de corriger le chiffre" est un peu faible.

Et oui j'ai bien compris qu'on parle de deux choses différentes, mais au-delà du mépris qui transparaît dans ces messages doublonnés, je ne vois pas ce que ça prouverait.

EDIT : bon, écoute, on discutera le jour où tu auras envie d'aligner trois phrases sans invoquer un complot ridicule, parce que là ça ne sert à rien.
avatar
Jacq
Doyen

Re: TOUS en grève le 22 mars : pour un printemps de la fonction publique

par Jacq le Jeu 22 Mar 2018 - 22:29
@K1nase a écrit:
@Paleoprof a écrit:Le comptage indépendant concerne les personnes qui ont défilé et non pas les grévistes.

Je comprends bien. Mais cela signifie-t-il que la préfecture ne truque que la moitié des chiffres ?

C'est compliqué le complot du système. Il truque la moitié pour tromper son monde ? (Habile)

Franchement, tu devrais relire ce que tu écris. Tu as conscience que cela ne veut rien dire ?
archeboc
Esprit éclairé

Re: TOUS en grève le 22 mars : pour un printemps de la fonction publique

par archeboc le Jeu 22 Mar 2018 - 22:32
@K1nase a écrit:Celles et ceux qui savent comment ça marchent et ne se déclarent pas auprès de leur direction pour faire grève un jour non-travaillé sont soit pas très malins, soient cherchent à se conforter dans l'idée que "le système manipule les chiffres", alors que ce sont eux qui donnent une mauvaise info.

Dans un monde barabre, 14% de gréviste, cela signifierait que 14% de ceux qui devaient venir travailler ne l'ont pas fait. Vous imaginez ? On ne pourrait connaître le taux de gréviste que le soir, et peut-être même après le 20h00.

Heureusement, on est civilisé, on sait fabriquer des chiffres qui suivent le trend. On se dit même que le ministère est vraiment petit bras. Plutôt que de compter à 8h00, ils devraient ne compter que les vrais grévistes : ceux qui se signalent entre 5h00 et 7h00.


Sinon, la plupart des enseignants de mes globules ont assuré les cours. Moi aussi, bien que gréviste. J'ai su que plusieurs autres collègues étaient en grève, dont un dont j'avais une image d'individualiste forcené.

_________________
Pour des raisons de commodité nous utilisons dans nos analyses un classement des élèves en « bons », « moyens » et « faibles » qui n'est valable qu'à l'intérieur de chaque classe ou dans des classes de même type. En fait, les élèves que nous appelons « bons » sont plutôt des élèves moyens, les « moyens » des élèves plutôt faibles et les « faibles » des élèves en grande difficulté.
van Zanten Agnès. Le quartier ou l'école ? Déviance et sociabilité adolescente dans un collège de banlieue . In: Déviance et société. 2000 - Vol. 24 - N°4. Les désordres urbains : regards sociologiques. pp. 377-401. note 3


avatar
Jacq
Doyen

Re: TOUS en grève le 22 mars : pour un printemps de la fonction publique

par Jacq le Jeu 22 Mar 2018 - 22:34
@K1nase a écrit:
@Jacq a écrit:
@K1nase a écrit:
@Jacq a écrit:

Le système n'a pas ses défauts, il est organisé pour truquer les chiffres, maintenant tu peux t'en contenter si cela te plait.

Agrougrou le méchant système !

N'empêche que je ne comprends pas l'absence de volonté de tout tenter pour corriger les chiffres en se signalant gréviste.

Tu peux expliquer cette phrase qui n'a aucun sens ?

Se signaler dans ce cas permet de corriger le chiffre. Alors pourquoi ne pas le faire ? L'argument "c'est truqué mais j'ai pas fait la démarche de corriger le chiffre" est un peu faible.

Et oui j'ai bien compris qu'on parle de deux choses différentes, mais au-delà du mépris qui transparaît dans ces messages doublonnés, je ne vois pas ce que ça prouverait.

EDIT : bon, écoute, on discutera le jour où tu auras envie d'aligner trois phrases sans invoquer un complot ridicule, parce que là ça ne sert à rien.

Ok, pas de problème, nous discuterons le jour où tu pourras aligner une phrase qui aura du sens. Le seul qui a parlé d'un complot, c'est toi, et c'est toi qui radote des conneries sans rien comprendre et sans être capable d'apporter le moindre argument crédible... Si tu es prof, cela fait peur....
K1nase
Niveau 5

Re: TOUS en grève le 22 mars : pour un printemps de la fonction publique

par K1nase le Jeu 22 Mar 2018 - 22:34
@Jacq a écrit:
@K1nase a écrit:
@Paleoprof a écrit:Le comptage indépendant concerne les personnes qui ont défilé et non pas les grévistes.

Je comprends bien. Mais cela signifie-t-il que la préfecture ne truque que la moitié des chiffres ?

C'est compliqué le complot du système. Il truque la moitié pour tromper son monde ? (Habile)

Franchement, tu devrais relire ce que tu écris. Tu as conscience que cela ne veut rien dire ?

En quoi ?

C'est pourtant clair, on va faire simple.

1- Théorie de Leifteris : Préfecture truque chiffres des grévistes qui remontent de la police. Ces chiffres seraient initialement proches des syndicats et de la réalité.
2- Comptage indépendant des manifestants par Occurence semble soutenir l'idée que les chiffres de la Préfecture sont plus proches de la réalité que ceux des syndicats. Ils semblent donc ne pas être truqués.
1+2- La préfecture truque uniquement le chiffre des grévistes et pas celui des manifestants.
D'où les hypothèses :
H1 - La préfecture ne truque que la moitié des chiffres, par incompétence
H2 - La préfecture ne truque que la moitié des chiffres, pour une stratégie obscure qui m'échappe
H2bis - La préfecture ne truque que la moitié des chiffres, pour une autre raison non stratégique
H3 - La préfecture ne truque aucun chiffre

C'est grave que quelqu'un qui est censé être un prof soit pas capable de suivre un raisonnement aussi simple...
avatar
Balthazaard
Expert spécialisé

Re: TOUS en grève le 22 mars : pour un printemps de la fonction publique

par Balthazaard le Jeu 22 Mar 2018 - 22:36
@Graisse-Boulons a écrit:
@JPhMM a écrit:On connait les arguments PAR COEUR, merci.
Reste que quand bidule désintègre l'ISF, on ne se pose pas la question de comment cela sera financé : on va bien trouver des solutions.
Reste que quand machin nous fait cracher 50 milliards d'euros en CICE pour que tchi résultat, on ne se pose pas la question d'où on va les sortir : on va bien trouver des solutions.
Reste que quand on invite 14000 blaireaux à venir en avions à Paris pour se baffrer de petits fours et pondre un "utiliser la voiture, c'est mal", on s'en fiche d'où vient l'argent.
Reste que quand on organise les énièmes jeux de l'entreprise pharmaceutique la plus dopante Olympiques en sachant pertinemment que le coût sera 3 fois plus élevé que prévu, et qu'on a gagné le droit de les organiser parce que tous les autres trouvent cela vraiment trop cher pour pas un rond, on fait aucun scrupule pour aligner les milliards.

Après, pour payer les gens dignement, pour investir dans le fonction publique en moyens humains et matériels, alors là, bien sûr, y'a plus un rond, comme par hasard. Le coup du "où on va trouver les sous ?" on commence à le connaitre. On nous le sort à toutes les sauces, de tous les bords, depuis des dizaines d'années.

Merci pour la réponse.
Pour la mienne : Ahhh mais oui ! Ohhhh que oui ! Et encore, on ne parle pas du renflouement des banques après l'histoire "Kerviel" (scandaleux que tout un système soit désigné par le nom d'un seul homme mais bon, ça aide à ne pas diffuser de mauvaises idées sur le système capitaliste...)...D'après un certain Mr, en fonctions à l'époque et qui sort de garde à vue ce soir, l'opération "ne coûterait pas un euro aux contribuables"...mais tout ça, je peux vous dire sans hésiter comment, et par qui ça a été (et c'est encore) payé, et ce n'est pas par la Libye. Tout ça, ce sont des tirs à un coup. Effectivement, on trouve toujours et, dans le cas scandaleux des JO, on le planifie en plus ! Que voulez vous, il faut bien que nos boites du BTP et autres (voir des boites étrangères) croquent un peu d'argent publique non ? Et pi le SPAURRRRR, ça occupe la populasse nan ? Les romains avaient déjà compris le truc...Mais bon, là, nous parlons d'autre chose : des dépenses "de fonctionnement" et non ponctuelles. Et je ne pose pas la question telle qu'elle est habituellement posée car je ne cherche pas à démontrer que ce n'est pas raisonnable ou que ce n'est pas possible. Non : ma question veut bien dire ce qu'elle dit et essaie d'ouvrir un échange sur les possibilités que nous avons car, je l'avoue, je crains qu'il y ait quelques illogismes dans le discours enseignant et j'ai bien peur que cela desserve notre cause...oui, oui, carrément :   "notre cause"...je suis très loin, vous l'avez compris, d'essayer de décrédibiliser les revendications, bien au contraire, je me soucie de les rendre audibles par ma modeste contribution...à moins que vos arguments m'indiquent que je fais fausse route...

Je n'en vois aucun, par contre celui du gouvernement ou des "autres" l'est totalement. Personne ne nie que le recrutement pose un gros problème dans l'enseignement, certaines matières sont sinistrées, même notre cher Cédric l'a reconnu. A votre avis n'est ce pas la conséquence d'une carrière qui manque d'attractivité notamment (car c'est la seule quantifiable donc objective) financière. Avez vous entendu UN gouvernement déclarer que l'éducation était quelque chose de secondaire? En tout cas pas celui-là....n'y voyez vous pas une contradiction beaucoup plus flagrante que toute les analyses soi-disant "fines" de la situation.
De même à la SNCF Dominique Bussereau, qui n'est certainement pas un gauchiste, a déclaré que la remise en cause des "avantages" des cheminots devra être contrebalancé par des salaires plus élevés faute de ne plus trouver personne compte tenu de la crise de recrutement (c'est un ancien secrétaire d'état aux transports et fils de cheminot qui parle...disons qu'il connaît un peu la question)
L'illogisme n'est pas de notre côté!


Dernière édition par Balthazaard le Jeu 22 Mar 2018 - 22:36, édité 1 fois
avatar
Jacq
Doyen

Re: TOUS en grève le 22 mars : pour un printemps de la fonction publique

par Jacq le Jeu 22 Mar 2018 - 22:36
Bon, les collègues honnêtes, on laisse tomber les réponses du troll ?
K1nase
Niveau 5

Re: TOUS en grève le 22 mars : pour un printemps de la fonction publique

par K1nase le Jeu 22 Mar 2018 - 22:39
@Jacq a écrit:Bon, les collègues honnêtes, on laisse tomber les réponses du troll ?

Ah, voilà une réponse pleine d'arguments pour changer.

On est passé du "Agrougrou méchant système" à "je sais plus quoi dire alors l'autre est un troll".
Je regrette pas d'être passé, c'est aussi divertissant que discuter avec un partisan de la Terre Plate, à ceci près que l'un est censé avoir la charge d'apprendre comment raisonner à des enfants.
avatar
Balthazaard
Expert spécialisé

Re: TOUS en grève le 22 mars : pour un printemps de la fonction publique

par Balthazaard le Jeu 22 Mar 2018 - 22:41
J'ai eu l'impression que les radios et pas mal de journaux faisaient référence à des organismes de comptages extérieurs non? et que les chiffres étaient plutôt voisins de ceux des syndicats.
De toute manière les chiffres ne signifient rien, c'est plutôt comment la presse et les médias interprètent la journée.
10 000 salués par les médias valent mieux que 50 000 dans l'ignorance
Et je crois que le consensus va plutôt vers une réussite de la mobilisation
avatar
Lefteris
Empereur

Re: TOUS en grève le 22 mars : pour un printemps de la fonction publique

par Lefteris le Jeu 22 Mar 2018 - 22:43
@K1nase a écrit:

EDIT : Et pour cette histoire de triturage et de commande, tu as des sources et des faits ? Parce qu'en une décennie de lecture de médias qui balancent des manips du genre (Le Canard, Mediapart, Rue89...) jamais vu le moindre truc solide attestant cette hypothèse.
La police est une grande muette, qui n'a pas le droit d'expression publique. Elle ne te donnera pas les vrais chiffres, mais ceux que la hiérarchie préfectorale (représentant l'Etat donc) donne après remontée. Mais ce qui ne s'écrit pas se dit de bouche à oreille, et les gens de terrain affectés au comptage, fonctionnaires comme toi, eux-mêmes syndiqués, te le diront si tu en connais.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble".
(F. Robine , penseure moderne,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013, par la stratégie du puzzle).

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celles des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet (autre penseur, mais ancien et périmé)
K1nase
Niveau 5

Re: TOUS en grève le 22 mars : pour un printemps de la fonction publique

par K1nase le Jeu 22 Mar 2018 - 22:44
@Balthazaard a écrit:J'ai eu l'impression que les radios et pas mal de journaux faisaient référence à des organismes de comptages extérieurs non?  et que les chiffres étaient plutôt voisins de ceux des syndicats.
De toute manière les chiffres ne signifient rien, c'est plutôt comment la presse et les médias interprètent la journée.
10 000 salués par les médias valent mieux que 50 000 dans l'ignorance
Et je crois que le consensus va plutôt vers une réussite de la mobilisation

Pour les manifs, ce n'est pas ce que rapportent France Info et Mediapart (47 000 comptage, 49 000 police et 60 000 syndicats).
Mais effectivement, le consensus est difficile à contester : c'est plutôt une belle mobilisation, y a bien qu'un mec du Figaro sur France Info qui a dit que "roh ben au final ça démarre pas si bien"...

EDIT @Lefteris : Du coup il n'y a que la parole de syndicats disant qu'une manip minimise la mobilisation des syndicats ? Ça paraît un brin chargé comme source tout de même. Mais la prochaine fois que j'arrive à faire boire mes potes flics j'essaierai de creuser la question, merci.
Contenu sponsorisé

Re: TOUS en grève le 22 mars : pour un printemps de la fonction publique

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum