Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant

Serez-vous en grève le 22 mars?

190 - 55%
105 - 31%
48 - 14%
 
Total des votes: 343
VicomteDeValmont
Esprit éclairé

Re: TOUS en grève le 22 mars : pour un printemps de la fonction publique

par VicomteDeValmont le Dim 25 Fév 2018 - 20:31
Ne pas faire la grève est un hara-kiri, c'est dire qu'on accepte ce qui se fait dans la FP sous Macron.
avatar
Lefteris
Empereur

Re: TOUS en grève le 22 mars : pour un printemps de la fonction publique

par Lefteris le Dim 25 Fév 2018 - 22:32
Kolza a écrit:Tout à fait d'accord pour ces lignes ( abandonner le désir d'être des gens sympathiques)
mais comme mode d'action, la grève, me paraît être  un "hara-kiri"  social.
Comme d'habitude, le rapport de force, c'est le nombre de grévistes, mais la puissance médiatique
de nos adversaires politiques et leur pouvoir de désinformation, fera que nous serons marginalisés et
qu'il n'y aura aucun relai dans l'opinion publique dont nous attendons,vainement,
encore et encore,  le soutien quoique l'on dise de ne pas s'afficher "sympas"  etc...
Notre  capacité de nuisance, ce n'est pas faire grève, une journée.
Elle est probablement, au quotidien, à saboter ce système.
Il faut faire grève le 22, mais aussi reprendre le mouvement à des dates stratégiques , ne pas hésiter à bloquer les examens, et au quotidien résister, notamment à tout l'extra-pro qu'on veut nous imposer : projets, réunions stériles ( pléonasme), sorties, corvées gratuites et même payées (PP, coordo etc..), se syndiquer dans des syndicats de lutte et non des amicales corporatives satellites de l'administration.
Il n'y a pas de solution unique, c'est un guerre permanente qui est menée contre nous, au même titre que contre l'ensemble des salariés. Il faut donc la mener par tous les moyens, et tous les jours.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble"
(F. Robine , penseure moderne,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013).
"Ce troisième grade [celui du PPCR] , c’est un peu l’agrégation pour tous: elle (sic)  donne la possibilité d’atteindre un niveau de rémunération proche de celui d’un agrégé en fin de carrière, soit 4.500 euros nets par mois" Frédéric Sève,SGEN-CFDT (penseur   très moderne,à l'école de la précédente).
« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celles des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet (autre penseur, mais ancien et périmé)
avatar
Oonnay
Niveau 9

Re: TOUS en grève le 22 mars : pour un printemps de la fonction publique

par Oonnay le Lun 26 Fév 2018 - 11:13
Le Monde a écrit:Réforme de la SNCF : le gouvernement aura recours aux ordonnances pour « faire voter les principes clés avant l’été »

Comme le craignaient les syndicats, le chef du gouvernement a choisi de reprendre à son compte l’essentiel des préconisations contenues dans le rapport Spinetta.

Source

Devinez qui seront les victimes de la destruction suivante...

Le 22, soit on est solidaire et déterminé soit on est mort.
avatar
Celadon
Demi-dieu

Re: TOUS en grève le 22 mars : pour un printemps de la fonction publique

par Celadon le Lun 26 Fév 2018 - 11:22
La grève du 22 est indispensable, mais très très insuffisante. A partir de mai (68) et jusqu'à la fin de l'année, il faudrait envisager des actions qui forcent le respect par leur nombre, leur puissance en termes de nombres de fonctionnaires impliqués et leur impact sur les examens. Sans quoi on peut dire adieu à la fp enseignante. Et comme ils y vont au pas de charge, on est les suivants.
Cath
Esprit sacré

Re: TOUS en grève le 22 mars : pour un printemps de la fonction publique

par Cath le Lun 26 Fév 2018 - 11:23
@Oonnay a écrit:
Le Monde a écrit:Réforme de la SNCF : le gouvernement aura recours aux ordonnances pour « faire voter les principes clés avant l’été »

Comme le craignaient les syndicats, le chef du gouvernement a choisi de reprendre à son compte l’essentiel des préconisations contenues dans le rapport Spinetta.

Source

Devinez qui seront les victimes de la destruction suivante...

Le 22, soit on est solidaire et déterminé soit on est mort.

Les PLP.
Et les autres diront Ouf on a eu chaud...
avatar
Oonnay
Niveau 9

Re: TOUS en grève le 22 mars : pour un printemps de la fonction publique

par Oonnay le Lun 26 Fév 2018 - 11:27
@Cath a écrit:
@Oonnay a écrit:
Le Monde a écrit:Réforme de la SNCF : le gouvernement aura recours aux ordonnances pour « faire voter les principes clés avant l’été »

Comme le craignaient les syndicats, le chef du gouvernement a choisi de reprendre à son compte l’essentiel des préconisations contenues dans le rapport Spinetta.

Source

Devinez qui seront les victimes de la destruction suivante...

Le 22, soit on est solidaire et déterminé soit on est mort.

Les PLP.
Et les autres diront Ouf on a eu chaud...
Et viendront chialer leur statut un an plus tard...
avatar
Celadon
Demi-dieu

Re: TOUS en grève le 22 mars : pour un printemps de la fonction publique

par Celadon le Lun 26 Fév 2018 - 11:27
C'est pourquoi il faut programmer le barnum dès maintenant.
Grandes affiches 3 colonnes : ce qu'on prévoyait, ce qu'ils ont déjà fait, ce qu'ils font/vont faire (en fait, colonnes 1 et 2 superposables hélas).
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe

Re: TOUS en grève le 22 mars : pour un printemps de la fonction publique

par Daphné le Lun 26 Fév 2018 - 11:27
@Cath a écrit:
@Oonnay a écrit:
Le Monde a écrit:Réforme de la SNCF : le gouvernement aura recours aux ordonnances pour « faire voter les principes clés avant l’été »

Comme le craignaient les syndicats, le chef du gouvernement a choisi de reprendre à son compte l’essentiel des préconisations contenues dans le rapport Spinetta.

Source

Devinez qui seront les victimes de la destruction suivante...

Le 22, soit on est solidaire et déterminé soit on est mort.

Les PLP.
Et les autres diront Ouf on a eu chaud...

Sauf que cette fois tout le monde sera mort...
Parti comme il l'est, il ne fera pas le détail !
avatar
Oonnay
Niveau 9

Re: TOUS en grève le 22 mars : pour un printemps de la fonction publique

par Oonnay le Lun 26 Fév 2018 - 11:29
Ce gouvernement veut désendetter la France en la tuant. C'est vrai qu'un mort ne crée plus de dette, par contre les héritiers...
user16754
Niveau 5

Re: TOUS en grève le 22 mars : pour un printemps de la fonction publique

par user16754 le Lun 26 Fév 2018 - 11:38
@Celadon a écrit:La grève du 22 est indispensable, mais très très insuffisante. A partir de mai (68) et jusqu'à la fin de l'année, il faudrait envisager des actions qui forcent le respect par leur nombre, leur puissance en termes de nombres de fonctionnaires impliqués et leur impact sur les examens. Sans quoi on peut dire adieu à la fp enseignante. Et comme ils y vont au pas de charge, on est les suivants.

C'est ce que j'appelle de mes voeux! Une journée intersyndicale de grève n'est pas suffisante!
Donnons -nous les moyens de combattre, longtemps. Car, ce pouvoir,lui, a les moyens médiatique et politique
de faire le bras de fer!


avatar
VicomteDeValmont
Esprit éclairé

Re: TOUS en grève le 22 mars : pour un printemps de la fonction publique

par VicomteDeValmont le Lun 26 Fév 2018 - 11:39
Réunir une interfédérale, c'est se donner les moyens. Après si la mobilisation n'est pas à la hauteur, c'est la faute des fonctionnaires... et ça refroidit les intersyndicales.

_________________
Cette insigne faveur que votre coeur réclame
Nuit à ma renommée et répugne à mon âme.
user16754
Niveau 5

Re: TOUS en grève le 22 mars : pour un printemps de la fonction publique

par user16754 le Lun 26 Fév 2018 - 12:14
On a vu ce que cela donnait lors des grands mvts sociaux, le dernier en date contre la loi travail.
Biensûr, l'intersyndicale est un préalable mais  pas une fin en soi.
Si, l'on veut vraiment lutter, soyons plus créatifs et offensifs qu'une simple grève
d'une journée.
Parce qu'il y aurait  de mots d'ordre sur la grève reconduite jusqu'aux exams?
Je n'y crois pas de la part de nos syndicats respectifs.
A l'exception de .........., je ne cite pas le nom, on pourrait penser que je fais de la promo...
avatar
Monteverdi
Niveau 1

Non

par Monteverdi le Lun 26 Fév 2018 - 19:42
10 ans de professorat :
J'ai vu des grèves, j'ai fait la grève.
Les revendications des grèves sont toujours les mêmes ; mais je n'ai jamais vu une grève aboutir à quoi que ce soit.
Les profs font la grève tous les ans, et aux mêmes périodes: c'est devenu un rituel, un peu comme le Beaujolais nouveau.
Alors perdre une journée de salaire, défiler dans les rues en répétant des slogans ineptes, ça ira pour moi, merci.
Le jour où on se décidera à bloquer les examens, il y aura peut-être un effet. Mais là encore, on en parle à chaque fois, et cela ne se réalise jamais.

Allez-y sans moi.
avatar
Celadon
Demi-dieu

Re: TOUS en grève le 22 mars : pour un printemps de la fonction publique

par Celadon le Lun 26 Fév 2018 - 19:48
Ca se comprend.
En attendant, les cheminots menacent de faire... 1 mois de grève.
avatar
Fesseur Pro
Vénérable

Re: TOUS en grève le 22 mars : pour un printemps de la fonction publique

par Fesseur Pro le Lun 26 Fév 2018 - 19:50
Pour le 22, les médias ne parlent déjà que des cheminots.
Ce sera pour nous une énième grève "dans le vide".

_________________
Pourvu que ça dure... professeur
avatar
Celadon
Demi-dieu

Re: TOUS en grève le 22 mars : pour un printemps de la fonction publique

par Celadon le Lun 26 Fév 2018 - 19:51
C'est clair. Mais ne pas la faire c'est aussi se condamner à ne pas réagir quand le démantèlement nous atteindra.
Cleroli
Fidèle du forum

Re: TOUS en grève le 22 mars : pour un printemps de la fonction publique

par Cleroli le Lun 26 Fév 2018 - 19:51
@Monteverdi a écrit:10 ans de professorat :
J'ai vu des grèves, j'ai fait la grève.
Les revendications des grèves sont toujours les mêmes ; mais je n'ai jamais vu une grève aboutir à quoi que ce soit.
Les profs font la grève tous les ans, et aux mêmes périodes: c'est devenu un rituel, un peu comme le Beaujolais nouveau.
Alors perdre une journée de salaire, défiler dans les rues en répétant des slogans ineptes, ça ira pour moi, merci.
Le jour où on se décidera à bloquer les examens, il y aura peut-être un effet. Mais là encore, on en parle à chaque fois, et cela ne se réalise jamais.

Allez-y sans moi.
Non, tu ne peux pas dire cela car ce n'est pas exact. En attendant au mieux de bloquer les examens (qui ne débuteront qu'en mai pour les premiers), on fait quoi ? On attend et espère que les choses s'arrangent d'elles-mêmes ? Je veux bien mais je ne crois pas trop en l'efficacité de ce procédé ...
Faute de meilleure idée, on n'a pas trouvé mieux que la grève à ce jour (et perso, je suis prête à une grève reconductible, je l'ai déjà faite par le passé).


Dernière édition par Cleroli le Lun 26 Fév 2018 - 19:55, édité 1 fois
Cleroli
Fidèle du forum

Re: TOUS en grève le 22 mars : pour un printemps de la fonction publique

par Cleroli le Lun 26 Fév 2018 - 19:54
@Fesseur Pro a écrit:Pour le 22, les médias ne parlent déjà que des cheminots.
Ce sera pour nous une énième grève "dans le vide".
Il semblerait que les cheminots n'attendent pas le 22 pour débuter leur mouvement Le Monde
avatar
Celadon
Demi-dieu

Re: TOUS en grève le 22 mars : pour un printemps de la fonction publique

par Celadon le Lun 26 Fév 2018 - 20:44
Le 14 !!!
Je sais bien que ma petite personne compte pour peanuts, mais je devais partir le 13, la cie m'envoie un mail qui annule le vol et le reporte le... 14. Un cauchemar. Et mon train du 15 ?
Ca c'était pour la petite et regrettable histoire.
Maintenant pour la grande, Guénolé remet les pendules à l'heure :
https://www.marianne.net/politique/thomas-guenole-face-nicolas-baverez-faut-il-bruler-le-modele-social-francais
avatar
Furby
Niveau 7

Re: TOUS en grève le 22 mars : pour un printemps de la fonction publique

par Furby le Mar 27 Fév 2018 - 18:12
En hiver 1986, en pleine grève des cheminots pour ceux qui n'étaient pas nés, j'ai eu un train qui a finalement été arrêté en rase campagne pendant plus de 10h. En fait, j'ai passé le réveillon de Noel dans un train à l'arrêt. Mais bon, j'étais solidaire.
Maintenant, les cheminots ont des moyens que nous autres pauvres improductifs n'avons pas.
avatar
Oonnay
Niveau 9

Re: TOUS en grève le 22 mars : pour un printemps de la fonction publique

par Oonnay le Mar 27 Fév 2018 - 20:40
Et là certains syndicats qui ne trouvent pas utile de s'engager pour une grève dure à la SNCF... Pourvu que la base s'en passe de leur avis !
Supatard33
Niveau 5

Re: TOUS en grève le 22 mars : pour un printemps de la fonction publique

par Supatard33 le Mar 27 Fév 2018 - 21:08
Bon bah je ne pensais pas reperdre une journée de salaire pour faire UNE journée de grève mais vue la tournure des événements et les menaces qui se précisent concernant la FP, je ferai partie des grévistes le 22... En espérant qu'on ne s'arrêtera pas là.
avatar
Lefteris
Empereur

Re: TOUS en grève le 22 mars : pour un printemps de la fonction publique

par Lefteris le Mer 28 Fév 2018 - 11:11
Il n'y a guère d'autre choix que de faire grève, quelle que soit l'issue.
Si ça ne "marche pas" (et ça ne marchera pas si tout le monde attend en observateur  que le voisin qui accepte de perdre sa journée s'y colle), ce ne sera rien à côté de la catastrophe qui attend la fonction publique et en particulier le corps enseignant, une des bêtes à abattre car un des plus nombreux et donc des plus "coûteux". Le quadra d'aujourd'hui ne finira pas fonctionnaire, ou dans des conditions épouvantables comme à France Télécom, dès que le double statut aura été mis en route (statut plus contraignant, déplacement d'office sur des zones agrandies, privation d'avancement etc.).
Si "ça marche", ca sera un avertissement et peut-être le début d'actions offensives, comme le blocage des examens. Et là personne ne regrettera une centaine d'euros en moins.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble"
(F. Robine , penseure moderne,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013).
"Ce troisième grade [celui du PPCR] , c’est un peu l’agrégation pour tous: elle (sic)  donne la possibilité d’atteindre un niveau de rémunération proche de celui d’un agrégé en fin de carrière, soit 4.500 euros nets par mois" Frédéric Sève,SGEN-CFDT (penseur   très moderne,à l'école de la précédente).
« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celles des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet (autre penseur, mais ancien et périmé)
avatar
Hirondelle
Niveau 5

Re: TOUS en grève le 22 mars : pour un printemps de la fonction publique

par Hirondelle le Mer 28 Fév 2018 - 11:23
Je vous aurais volontiers suivis pour la grève mais avec les crédits à rembourser, la maison de repos de ma mère, la scolarité de ma sœur et tout le reste, je suis à découvert à chaque fin de mois !
Être T1,  c'est finalement beaucoup d'envies de révolte et peu de moyens pour la faire ! Je ne peux pas me permettre cette grève et cela me fait enrager !
avatar
Oonnay
Niveau 9

Re: TOUS en grève le 22 mars : pour un printemps de la fonction publique

par Oonnay le Mer 28 Fév 2018 - 11:47
@Hirondelle a écrit:Je vous aurais volontiers suivis pour la grève mais avec les crédits à rembourser, la maison de repos de ma mère, la scolarité de ma sœur et tout le reste, je suis à découvert à chaque fin de mois !
Être T1,  c'est finalement beaucoup d'envies de révolte et peu de moyens pour la faire ! Je ne peux pas me permettre cette grève et cela me fait enrager !

Et encore plus à l'avenir si on n'arrête pas la spirale infernale de la dégradation de nos salaires. On appelle cela un investissement, à risque peut-être mais contre le risque calculé de perdre certainement plus si on n'investit rien.
avatar
Lefteris
Empereur

Re: TOUS en grève le 22 mars : pour un printemps de la fonction publique

par Lefteris le Mer 28 Fév 2018 - 12:18
@Hirondelle a écrit:Je vous aurais volontiers suivis pour la grève mais avec les crédits à rembourser, la maison de repos de ma mère, la scolarité de ma sœur et tout le reste, je suis à découvert à chaque fin de mois !
Être T1,  c'est finalement beaucoup d'envies de révolte et peu de moyens pour la faire ! Je ne peux pas me permettre cette grève et cela me fait enrager !
C'est sûr que les T1 font partie de ceux qui ont l'avenir le plus sombre et le moins de moyens de lutter. Ca sera la même chose avec les futurs contractuels ou les "recrutés à l'essai" pendant deux ans (si l'on en trouve, je ne vois pas trop l'intérêt de s'embarquer là-dedans) qui seront ainsi formés à la soumission. Pour ma part, étant HC, je me bats pour les principes et ceux qui me suivent, mais j'envisage désormais de me rembourser en faisant quelques HSE ponctuelles voire pour la première fois des cours particuliers. En 2015 -2016 j'ai senti passer un total de 15 jours de grève environ, qui représente plus car prélevé sur le brut. Comme il est de plus en plus difficile de faire grève, je suis partisan de grèves ciblées qui gênent : examens, pré-rentrées et rentrées, avec présence et distribution de tracts pour que personne ne croie que ce sont des vacances prolongées, et des grèves longues et discontinues pour ne pas pénaliser trop et toujours les mêmes. L'idéal serait de créer un fonds de solidarité pour dédommager les plus jeunes collègues, ou ceux qui dépassent un certain nombre de jours de grève (mais la division syndicale est telle qu'il serait difficile de centraliser les fonds).

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble"
(F. Robine , penseure moderne,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013).
"Ce troisième grade [celui du PPCR] , c’est un peu l’agrégation pour tous: elle (sic)  donne la possibilité d’atteindre un niveau de rémunération proche de celui d’un agrégé en fin de carrière, soit 4.500 euros nets par mois" Frédéric Sève,SGEN-CFDT (penseur   très moderne,à l'école de la précédente).
« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celles des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet (autre penseur, mais ancien et périmé)
Contenu sponsorisé

Re: TOUS en grève le 22 mars : pour un printemps de la fonction publique

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum